Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mahler- 5ème symphonie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
ciao
Mélomane averti


Nombre de messages : 468
Date d'inscription : 27/08/2010

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 27 Aoû 2010 - 21:52

.


Dernière édition par jonjon le Mar 14 Sep 2010 - 19:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Sam 28 Aoû 2010 - 2:34

Ericc a écrit:
jonjon a écrit:
Ericc a écrit:
Alors là Jonjon, t'es vraiment ignoble !!! Parce que mettre l'eau à la bouche comme ça au point que j'allais m'y précipiter dès demain, pour finir en disant c'est introuvable, c'est au moins pervers comme attitude !

Twisted Evil

Sinon je te conseille d'envoyer un mail sur le site de Tahra, leur demander la disponibilité du cd. C'est une petite maison, Myriam Scherchen (la fille du précédent) te répondra elle-même, et pourra par exemple t'informer d'une éventuelle réédition à venir. Ou bien, si plusieurs personnes sont intéressées par le disque après ma présentation ignoblement perverse Twisted Evil , peut-être même qu'elle cédera sous la pression de la demande générale et le rééditera Cool .

En gros tu es en train de m'expliquer que j'ai plus de chance de le trouver dimanche à la brocante de St Pons de Thomières entre un André Rieu et un valses de Strauss par l'orchestre philharmonique de Novosibirsk...
Parfois, sans que l'on sache pourquoi, Dieu pose sa main sur notre épaule:
http://www.amazon.fr/dp/B003DQWPLA
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1252
Age : 44
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Sam 28 Aoû 2010 - 19:25

adriaticoboy a écrit:

Parfois, sans que l'on sache pourquoi, Dieu pose sa main sur notre épaule

Very Happy Very Happy Very Happy

Celle-ci, je la garde.
Dieu, certes, mais aussi quelquefois le Diable quand on trouve quelque chose à un prix exorbitant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Sam 28 Aoû 2010 - 19:28

adriaticoboy a écrit:
Parfois, sans que l'on sache pourquoi, Dieu pose sa main sur notre épaule:
http://www.amazon.fr/dp/B003DQWPLA
Wink

Etant données les moeurs de certains hommes d'église, tu n'as vraiment pas une petite idée ? ... siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Sam 28 Aoû 2010 - 19:50

Celle-là aussi est collector ! pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 24 Sep 2010 - 19:14

Sur les conseils d'Adriaticoboy, parce qu'il fait partie des personnes (nombreuses, finalement) ici dont j'ai envie de suivre les conseils, je suis en train d'écouter la Cinquième dirigée par Boulez avec Vienne. Comme je le racontais hier dans un autre topic, je n'en suis pas encore à chercher à comparer les différentes interprétations d'une même oeuvre, préférant je le reconnais me concentrer sur les versions que je connais et auxquels j'adhère. Pour ce qui concerne la Cinquième, c'était Bernstein qui me parlait avant tout. Bernstein avec New-York, sachant que sa direction avec Israël m'a semblé quand je l'ai entendu par trop ronflante.

Boulez je connais pas, alors sincèrement je me moque comme d'une guigne de la polémique moqueuse que semble susciter la simple évocation de son nom. J'ignore si elle est légitime ou non, je refuse de prendre partie, je n'en ai pas les moyens. J'ai cru comprendre en tout cas que ce n'est pas tellement son activité de chef d'orchestre qui suscite usuellement l'ire de certains mélomanes. En tout cas, je ne vois rien dans ce que je suis en train d'entendre qui justifierait cela.

C'est une très belle interprétation, mais finalement assez proche voire très proche, je trouve, de celle de Bernstein. C'est peut-être, sans doute, dû au peu d'exercice de mes grossières oreilles, mais je ne distingue pas tant de différences que cela. Si ce n'est que Boulez tend à beaucoup plus accentuer les pics émotifs des moments de cette symphonie. Il les rend encore plus pesants, ou disons écrasants. Ce n'est pas pour me déplaire, loin de là.

Une amie vient de sonner à l'interphone alors je développerai peut-être un peu plus mon propos tout à l'heure...

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 24 Sep 2010 - 20:02

Picrotal a écrit:
Si ce n'est que Boulez tend à beaucoup plus accentuer les pics émotifs des moments de cette symphonie. Il les rend encore plus pesants, ou disons écrasants. Ce n'est pas pour me déplaire, loin de là.

Merci, je n'osais le dire seul sous peine de subir un recadrage en règle rambo . Je crois que Boulez est victime de sa réputation au point d'en fausser l'écoute, ayant désormais constitué une très belle discographie Mahlérienne, je trouve que Boulez est plus puissant et prenant que bien d'autres. Certes Bernstein est si l'on puis dire "plus mystique" mais cela a justement tendance à m'ennuyer, encore que ce soient de superbes interprétations.

Prochaine étape : Réhabiliter Solti
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 24 Sep 2010 - 20:08

Picrotal a écrit:
J'ignore si elle est légitime ou non, je refuse de prendre partie, je n'en ai pas les moyens.
Smile

On ne trouve en tout cas jamais d'excentricités chez Boulez, la partition est respectée dans ses moindre détails, sans doute l'une des interprétation les plus fidèle et clair que l'on puisse trouver ; les tempos ne sont jamais extravaguant et je les trouves mêmes très juste.
Légitime? Sûrement, la plupart des reproches lui étant faites sont d'ailleurs d'être trop analytique et précis au détriment d'une certaine émotivité et du lyrisme ; au moins Boulez s'en tient à la partition, et à toute la partition sans épanchements sentimentales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7217
Age : 34
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 24 Sep 2010 - 20:18

Petit excursus HS, parce que je ne connais pas son enregistrement de la 5e, mais :

Par expérience personnelle, je ne compte plus le nombre d'œuvres pour lesquelles je suis d'abord allé "en toute bonne foi" vers Boulez (achat ou emprunt en médiathèque), avec comme résultat de rester longtemps "imperméable" aux dites œuvres jusqu'à ce qu'une autre interprétation me les fasse apprécier, et parfois hautement. Depuis, forcément, j'ai tendance à me méfier.

(En ce qui concerne Mahler en particulier, je me demande justement s'il ne m'a pas fait le coup pour la 3e, mais je n'ai pas encore tenté d'écouter d'autres versions que la sienne.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 24 Sep 2010 - 20:23

Octavian a écrit:

(En ce qui concerne Mahler en particulier, je me demande justement s'il ne m'a pas fait le coup pour la 3e, mais je n'ai pas encore tenté d'écouter d'autres versions que la sienne.)

La 3éme n'est peut être pas la moins rigide des interprétation de Boulez mais c'est parfaitement dosé et équilibré ; je mettrai plutôt en garde les nouveaux Mahlériens contre sa 8éme qui passe à coté de l'aspect grandiloquent de l'œuvre pour s'adresser aux mélomanes avertis, et contre sa première peut-être trop mécanique avec un Chicago des mauvais jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29057
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Sam 25 Sep 2010 - 0:28

Je trouve la 3° de Boulez très esthétique. La 5° très réussie ... et comme le dit Picrotal, plus emportante encore que Bernstein ... c'est dire !
Et chez Boulez, je recommande hautement la 1° ... c'est indépassable !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12605
Age : 41
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Sam 25 Sep 2010 - 2:30

Bon ben j'essayerai la Première à l'occasion. Finalement je n'ai pas grand-chose de plus à dire concernant la Cinquième dirigée par Boulez : je trouve ça très bien ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Wagneropathe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1471
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Sam 25 Sep 2010 - 16:02

Cololi a écrit:
Je trouve la 3° de Boulez très esthétique. La 5° très réussie ... et comme le dit Picrotal, plus emportante encore que Bernstein ... c'est dire !
Et chez Boulez, je recommande hautement la 1° ... c'est indépassable !

C'est marrant car, la 3ème mise à part, ce ne sont pas là les Symphonies de Mahler où j'attends le plus spontanément Boulez... je l'imagine davantage dans les 6 et 7, peut-être parce qu'elles passent pour être les plus complexes. La 1 et même la 5 ne sont pas les opus mahlériens les plus difficiles à aborder (en tout cas du point de vue de l'auditeur), et du coup, par illusion d'optique, je les vois un peu comme des oeuvres du grand répertoire, abordées par des chefs plus "traditionnels".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29057
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Sam 25 Sep 2010 - 16:07

Wagneropathe a écrit:
Cololi a écrit:
Je trouve la 3° de Boulez très esthétique. La 5° très réussie ... et comme le dit Picrotal, plus emportante encore que Bernstein ... c'est dire !
Et chez Boulez, je recommande hautement la 1° ... c'est indépassable !

C'est marrant car, la 3ème mise à part, ce ne sont pas là les Symphonies de Mahler où j'attends le plus spontanément Boulez... je l'imagine davantage dans les 6 et 7, peut-être parce qu'elles passent pour être les plus complexes. La 1 et même la 5 ne sont pas les opus mahlériens les plus difficiles à aborder (en tout cas du point de vue de l'auditeur), et du coup, par illusion d'optique, je les vois un peu comme des oeuvres du grand répertoire, abordées par des chefs plus "traditionnels".

C'est vrai qu'elles sont plus abordables. Mais en l'occurrence je suis forcé de constaté que Boulez est très bon là dedans. Par contre sa 6° ... Neutral j'ai jamais adhéré ... tempo trop lent au 1° mouvement par ex.
Pour le coup pour la 6° je préfère un autre.
La 7° est la seule que j'ai pas encore écouté.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Utnapištim
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3330
Age : 53
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Sam 25 Sep 2010 - 16:49

Cololi a écrit:

Mais en l'occurrence je suis forcé de constaté que Boulez est très bon là dedans. Par contre sa 6° ... Neutral j'ai jamais adhéré ... tempo trop lent au 1° mouvement par ex.
Pour le coup pour la 6° je préfère un autre.
La 7° est la seule que j'ai pas encore écouté.

Pour la 6e j'aime bien Boulez et son tempo ne me dérange pas contrairement à Barbirolli.
Par contre je l'attendais moi aussi dans le 7e réputée comme la plus "moderne" de Mahler. Hé bien quelle déception ! Je pense que c'est le seule qu'il ait franchement raté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80881
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Dim 26 Sep 2010 - 1:51

C'est Boulez qui l'a ratée la 7è? Ou bien Mahler lui-même? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Utnapištim
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3330
Age : 53
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Dim 26 Sep 2010 - 7:22

Xavier a écrit:
C'est Boulez qui l'a ratée la 7è? Ou bien Mahler lui-même? Smile

carton rouge fesse fouet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22886
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 15:43

J'ai pu entendre le live de 2002 dirigé par Simon Rattle à la tête du Berliner Philarmoniker et publié chez Emi Classics. On ne sent pas la tension du live. C'est trop aseptisé en terme de rendu. Il paraît pourtant que c'est son plus bel enregistrement au niveau des symphonies de Mahler. C'est une belle version mais trop neutre selon moi. Si je devais établir un ordre de préférence sur les 6 versions que je connais, cela donnerait la chose suivante :
_Bernstein 1987, Wiener Philarmoniker (live)
_Karajan 1973, Berliner Philarmoniker
_Chailly 1997, Concertgebouw d'Amsterdam
_Haitink 1970, Concertgebouw d'Amsterdam
_Boulez 1996, Wiener Philarmoniker
_Rattle 2002, Berliner Philarmoniker (live)

Il faudra que je fasse une écoute comparée quand j'aurai le temps de toutes ces versions. La seule que j'ai en disque puisque je n'ai qu'une intégrale Mahler, c'est celle de Haitink. J'aime beaucoup Abbado dans la musique de ce compositeur. Faut-il écouter en priorité selon vous son enregistrement live de 1993 à la tête du Berliner Philarmoniker ou son enregistrement de studio de 1980 à la tête du Chicago Symphony Orchestra de studio? Comme cela, en voyant les dates et le nom des orchestres, le fait qu'il y ait un live et un studio, j'aurais tendance à vouloir écouter le live. J'espère que vous pourrez m'apporter vos lumières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 15:57

Je n'aime spécialement ni la Cinquième (celle que j'aime le moins avec les deux premières), ni Abbado dans Mahler (excepté sa 3e de 1984)... Confused

En fait, la seule version de la 5e que j'ai vraiment aimé écouter est celle d'Inbal.

bom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29057
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 16:00

.


Dernière édition par Cololi le Ven 25 Mar 2011 - 16:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22886
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 16:01

Golisande a écrit:
Je n'aime spécialement ni la Cinquième (celle que j'aime le moins avec les deux premières), ni Abbado dans Mahler (excepté sa 3e de 1984)... Confused

En fait, la seule version de la 5e que j'ai vraiment aimé écouter est celle d'Inbal.

bom

Cela me surprend mais chacun ses goûts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 16:04

Je sais que pas grand-monde n'est d'accord avec moi sur ce coup-là, et je ne comprends pas bien moi-même...

J'aime aussi la 5e parce que c'est Mahler, mais elle me semble plus racoleuse et moins cohérente que les autres; c'est bizarre car c'est le tout premier Mahler que j'ai entendu (par Boulez avec la BBC, en 1977 je crois), mais voilà vingt ans qu'elle me résiste: j'y trouve des plaisirs ponctuels, mais jamais une vraie jubilation. Récemment j'ai même trouvé la version Bernstein vraiment pénible - mais j'étais peut-être mal disposé ce soir-là.
En tous cas j'ai tendance à courir aux concerts où sont jouées la 3e, la 4e, la 6e, la 7e et la 9e... Mais pas la 5e.

Quant à Abbado, je trouve ses enregistrements récents de Mahler sans arêtes et je m'y ennuie, même si on ne peut leur trouver aucun défaut patent.


Dernière édition par Golisande le Ven 25 Mar 2011 - 16:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 16:05

Cololi, que signifie ce laconique proboscidien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29057
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 16:17

Golisande a écrit:
Cololi, que signifie ce laconique proboscidien ?

Désolé j'avais mal lu Mr.Red
Au passage il va falloir te replonger dans Mahler. Les 1 / 2 et 5 sont géniales

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 16:26

Cololi a écrit:
Golisande a écrit:
Cololi, que signifie ce laconique proboscidien ?

Désolé j'avais mal lu Mr.Red
Au passage il va falloir te replonger dans Mahler. Les 1 / 2 et 5 sont géniales

Mais je me suis replongé très récemment dans la 2e (notamment par Abbado, d'ailleurs) et la 5e... Pour la 1e tu as raison, il y a un moment que je veux la réécouter, mais je n'en attends pas vraiment de miracle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 16:45

Golisande a écrit:
Je sais que pas grand-monde n'est d'accord avec moi sur ce coup-là, et je ne comprends pas bien moi-même...

J'aime aussi la 5e parce que c'est Mahler, mais elle me semble plus racoleuse et moins cohérente que les autres; c'est bizarre car c'est le tout premier Mahler que j'ai entendu (par Boulez avec la BBC, en 1977 je crois), mais voilà vingt ans qu'elle me résiste: j'y trouve des plaisirs ponctuels, mais jamais une vraie jubilation. Récemment j'ai même trouvé la version Bernstein vraiment pénible - mais j'étais peut-être mal disposé ce soir-là.
En tous cas j'ai tendance à courir aux concerts où sont jouées la 3e, la 4e, la 6e, la 7e et la 9e... Mais pas la 5e.

Quant à Abbado, je trouve ses enregistrements récents de Mahler sans arêtes et je m'y ennuie, même si on ne peut leur trouver aucun défaut patent.

J'éprouve le même sentiment que toi avec la cinquième, que comme la huitième j’apprécie nettement moins que les autres pour des raisons similaires aux tiennes.
Du coup j'aime l'interprétation qu'en fait Boulez, à la fois directe tant au contenu qu'à la structure qu'il n'essaie pas de sublimer artificiellement, mais en sachant rendre avec éclat les plus beaux moments comme la première partie de marche funèbre ou un superbe adiagietto plein de sous-entendus et de fluidité. Et le son viennois s'accorde particulièrement bien à l’atmosphère pataude de cette œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 16:57

Je pensais justement que je devrais écouter la dernière version Boulez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 17:03

Avec la huitième, la symphonie que j'apprécie le moins, ce qui ne m'empêche pas de l'adorer. Mais qui m'a jusqu'à maintenant retenu d'en faire une aussi large comparaison discographique.

Rappel des versions étudiées : a écrit:

8 Intégrales symphoniques, soit :

  1. Michael Gielen (Baden-Baden SWR)
  2. Giuseppe Sinopoli (Intégrale DG - LPO)
  3. Pierre Boulez (Intégrale DG)
  4. Haitink Bernard (BPO - Philips) (Quasi-intégrale Studio, années 80-90)
  5. Vaclav Neumann (Coffret intégrale - Années 80 - Czech Philharmonic)
  6. Georg Solti (Intégrale DECCA - CSO)
  7. Leonard Bernstein (Intégrale DG)
  8. Riccardo Chailly (Intégrale DECCA - RCO)



*Les versions non cités ne sont pas jugé intéressante vis à vis de la rude concurrence, et parfois plutôt défaillantes.

Version de référence :

  • Pierre Boulez-Wiener Philharmoniker - Studio 1996
Très grande tenue, efficacité permanente, prise de son au top. On tombera sous le charme d'une fantastique trompette Viennoise alors que l'adagietto tout en délicatesse et sans lourdeur ni épanchement saura se montrer idéal.

---

Autres grandes versions :

  • Giuseppe Sinopoli - London Philharmonia Orchestra- Studio 1985
Superbe, la musique se tend tel un arc d'une façon fantastique et surprenante, et pourtant, ça respire! Ce qui devient le leitmotiv de cette intégrale. Cependant l'orchestre n'est pas le plus soyeux qui soit, et la prise de son un peu dur.

  • Bernard Haitink - Berliner Philharmoniker - Studio 1988
Romantique, puissante, maitrisée ; la version de base idéale. La cadence n'en reste pas moins, par quelques rares moments, un peu lâche. Mais l'orchestre et la prise de son sont superbes.

Autre bonne version :
  • Michael Gielen - SWR Baden-Baden - Studio 2003
Pour d'obscures raisons, la mayonnaise ne prend pas s'y bien ; et pourtant c'est une version maitrisé de bout en bout. Sans doute l'orchestre est-il, quoique excellent, moins virtuose dans ses mouvements de masse que d'autres. Et peut-être l'inspiration fut-elle moins au rendez-vous que pour les autres volets de l'intégrale.


Dernière édition par Siegmund le Ven 25 Mar 2011 - 17:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22886
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 17:04

Que penses tu de la version Bernstein Siegmund?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 17:08

aurele a écrit:
Que penses tu de la version Bernstein Siegmund?

Je ne goutte guère à ses surenchères gratuites et à ses options romanisantes. Je n'ai pas ici déclassé cette version via un label "version à éviter" car pour sa cinquième, je n'avais pas envie d'approfondir l'écoute pour valider ce premier choix ; j'ai donc évité de la mentionner tout en sachant que je ne l'estimait guère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 17:10

Je crois que Siegmund n'aime pas tellement Bernstein dans Mahler... zen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22886
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 17:10

Que penses tu de la version Chailly? Je te conseille d'écouter la version de Karajan par ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 17:12

Siegmund a écrit:
aurele a écrit:
Que penses tu de la version Bernstein Siegmund?

Je ne goutte guère à ses surenchères gratuites et à ses options romanisantes. Je n'ai pas ici déclassé cette version via un label "version à éviter" car pour sa cinquième, je n'avais pas envie d'approfondir l'écoute pour valider ce premier choix ; j'ai donc évité de la mentionner tout en sachant que je ne l'estimait guère.

Je rajouterai que globalement, l'intégrale Bernstein DG, enregistrée via une date Live unique par symphonie, rivalise assez mal avec la perfection instrumentale et de fignolage de ses concurrentes. Et Bernstein c'est plus un impulsif qu'un perfectionniste, il est surement plus intéressant en salle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 17:13

aurele a écrit:
Que penses tu de la version Chailly? Je te conseille d'écouter la version de Karajan par ailleurs.

Chailly, je me souviens d'avoir trouvé ça jolie ; mais un peu inerte et sans grande grande continuité musicale. Du moins, il m'en reste une bonne impression, mais si c'est honnête et très léché, je ne crois pas qu'elle tienne le choc en rapport aux tout meilleurs. Je ne l'ai pas écouté autant que d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 17:16

Sur Karajan, n'ayant pas du tout aimé ce qu'il a fait de la neuvième, alors que cette version est encensée par beaucoup, je ne suis guère trop motivé pour y remettre un tour avec la cinquième qui est déjà une symphonie que j’apprécie moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22886
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 17:16

Siegmund a écrit:
Et Bernstein c'est plus un impulsif qu'un perfectionniste, il est surement plus intéressant en salle.

C'était un instinctif et un audacieux, c'est ce qui me plaît chez lui en général. Cela dépend des compositeurs qu'il dirigeait et sa direction chez Mahler fait partie de ce qui est le moins conforme à une tradition. Je comprends pourquoi cela ne plaît pas à tout le monde. On est loin de l'intellectualisme de Boulez même si c'est un cliché que de dire tout cela. Je suis plus touché par la version de Bernstein mais je ferai à l'occasion une écoute comparée même si je n'ai pas les compétences techniques me permettant d'approfondir. Je me laisse porter par les émotions que me transmet une direction orchestrale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22886
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 17:17

Siegmund a écrit:
Sur Karajan, n'ayant pas du tout aimé ce qu'il a fait de la neuvième, alors que cette version est encensée par beaucoup, je ne suis guère trop motivé pour y remettre un tour avec la cinquième qui est déjà une symphonie que j’apprécie moins.

C'est dommage. Après, c'est la version avec laquelle j'ai découvert cette symphonie. Il faudra que je la réécoute maintenant que je connais d'autres versions pour l'évaluer peut être différemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 17:21

Boulez il est plus rigoureux et posé que vraiment "intellectualiste", ce qui d'ailleurs ne veut pas dire grand chose. Je t'invite en effet à essayer sa cinquième viennoise, tu seras surpris de l'abondance sonore qui délivre.

Pour une interprétation à proprement "intellectuel", mieux vaut vraiment se tourner vers Sinopoli qui délivre une interprétation très iconoclaste et fouillée sans accorder trop d'importance littérale à la partition (contrairement à Boulez). Dans le genre, Gielen essait d'avantage de construire quelque chose de personnel et profond que Boulez qui est lui surtout attaché au texte et à la manière de le faire parler plutôt qu'à le tirer vers lui.


Dernière édition par Siegmund le Ven 25 Mar 2011 - 17:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22886
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 17:22

Siegmund a écrit:
Boulez il est plus rigoureux et posé que vraiment "intellectualiste", ce qui d'ailleurs ne veut pas dire grand chose. Je t'invite en effet à essayer sa cinquième viennoise, tu sera surpris de l'abondance sonore qui délivre.

Tu ne lis pas bien les messages. Je connais déjà cette version et j'en ai parlé dans ce topic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 17:23

Je me permets tout de même, Aurèle, de te conseiller chaudement Bernstein/Vienne dans la 6e... Pour l'avoir écoutée avec la partition, je peux dire que les "imperfections" instrumentales sont vraiment très très minimes; après il a des options personnelles, certains choix ponctuels de tempi notamment ne sont pas dans la partition, mais j'apprécie beaucoup précisément le côté hyper-romantique échevelé de cette vision.

Je crois d'ailleurs que Mahler était tout le contraire d'un théoricien moderniste corseté à la Schönberg: en fait il se foutait de la modernité, il composait à l'instinct sans aucune posture préalable... Et n'oublions pas qu'il s'autorisait lui-même à transformer les partitions des œuvres qu'il interprétait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 17:24

aurele a écrit:
Siegmund a écrit:
Boulez il est plus rigoureux et posé que vraiment "intellectualiste", ce qui d'ailleurs ne veut pas dire grand chose. Je t'invite en effet à essayer sa cinquième viennoise, tu sera surpris de l'abondance sonore qui délivre.

Tu ne lis pas bien les messages. Je connais déjà cette version et j'en ai parlé dans ce topic.

Effectivement, Erratum Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 17:25

Mais tu connais peut-être déjà aussi... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 17:28

Golisande a écrit:

Je crois d'ailleurs que Mahler était tout le contraire d'un théoricien moderniste corseté à la Schönberg: en fait il se foutait de la modernité, il composait à l'instinct sans aucune posture préalable... Et n'oublions pas qu'il s'autorisait lui-même à transformer les partitions des œuvres qu'il interprétait...

Il faudrait faire une étude musicologique, je crois que Mahler était quand même plus nuancé que celà hehe hehe

Toujours est-il que ce soit sans grande importance, une partition achevée n'appartient plus qu'à ses interprètes, qui peuvent dépasser la vision du compositeur.
Tu prouves en tout cas, que Bernstein n'est fidèle qu'à lui même et pas à l'esprit de Mahler, puisque lui aussi contredit les indications du compositeurs Wink


Dernière édition par Siegmund le Ven 25 Mar 2011 - 17:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22886
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 17:29

Tu auras une réponse ici Golisande : http://classik.forumactif.com/t1603p360-mahler-6eme-symphonie#668230

Je suis intervenu dans presque tous les topics discographiques consacrés aux symphonies de ce merveilleux compositeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 17:39

Siegmund a écrit:
Golisande a écrit:

Je crois d'ailleurs que Mahler était tout le contraire d'un théoricien moderniste corseté à la Schönberg: en fait il se foutait de la modernité, il composait à l'instinct sans aucune posture préalable... Et n'oublions pas qu'il s'autorisait lui-même à transformer les partitions des œuvres qu'il interprétait...

Il faudrait faire une étude musicologique, je crois que Mahler était quand même plus nuancé que celà hehe hehe

Toujours est-il que ce soit sans grande importance, une partition achevée n'appartient plus qu'à ses interprètes, qui peuvent dépasser la vision du compositeur.
Tu prouves en tout cas, que Bernstein n'est fidèle qu'à lui même et pas à l'esprit de Mahler, puisque lui aussi contredit les indications du compositeurs Wink

Le fait est que Mahler "corrigeait" presque systématiquement les partitions avant de les jouer (y compris celle de la 9e de Beethoven, si je me souviens bien); quant à Bernstein, ce sont davantage de petits ajouts que de vraies modifications par rapport à la partition, et qui plus est très minimes - un ritenuto par-ci, un accent par-là, quelquefois une légère modification du tempo, enfin rien de très méchant tout de même...
Mais je ne suis pas un fanatique de Bernstein, j'aime seulement beaucoup cette version de la 6e...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 29
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 17:49

Sur Mahler, je parlais plutôt du style. Certes sa musique respire l'époque romantique finissante, mais réduire à cela Mahler et son œuvre me semble réducteur tant il fut un pont avec la période moderne. Et son écriture est trop riche pour s'en tenir exclusivement à l'aspect que tu évoque. De son vivant, il était considéré tant en tant que chef que compositeur, comme un moderniste résolu, et ses symphonies comme très avant-avant-gardistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 18:06

Siegmund a écrit:
Sur Mahler, je parlais plutôt du style. Certes sa musique respire l'époque romantique finissante, mais réduire à cela Mahler et son œuvre me semble réducteur tant il fut un pont avec la période moderne. Et son écriture est trop riche pour s'en tenir exclusivement à l'aspect que tu évoque. De son vivant, il était considéré tant en tant que chef que compositeur, comme un moderniste résolu, et ses symphonies comme très avant-avant-gardistes.

La "modernité" de l'écriture de Mahler est évidente, mais je ne crois pas qu'elle soit délibérément envisagée comme telle: sa richesse me paraît résulter du perfectionnisme de Mahler, de son immense culture musicale, et certainement pas d'une volonté d'être à l'avant-garde; son inspiration est beaucoup trop spontanée, voire parfois naïve (dans le meilleur sens du terme) dans son immense originalité, l'évolution de son style bien trop souterraine et "organique", pour se rattacher à une quelconque posture théorique ou volontariste. En cela, il n'est pas du XXème siècle, même s'il en est un des plus grands "inaugurateurs"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22886
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Ven 25 Mar 2011 - 18:09

Pour parler du compositeur, je vous rappelle qu'il y a un topic dans la rubrique générale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Sam 26 Mar 2011 - 2:16

Quel dommage que personne ne cite la version de John Barbirolli, je suis convaincu qu'elle mettrait tout le monde d'accord Smile Car on y trouve à la fois le détail sonore et la beauté des timbres du Philharmonia (qui fait pour moi oublier Boulez, sans que cela aille dans les excès "léchés" de Karajan, Chailly ou Rattle, même si ce dernier reste imbattable pour le cor dans le scherzo), et le drame qui avance, bien plus même que chez Bernstein ou Tennstedt. En fait pour moi la version de John Barbirolli est pour la 5e, qu'on l'aime ou non, de celles qui changent la conception d'une œuvre, et font se dire qu'on ne l'entendra plus de la même façon. Mais bien sûr, il y a aussi la version de Vaclav Neumann à Leipzig, formidable d'intensité et de vigueur. Cela me fait penser qu'une écoute comparée sur cette symphonie serait particulièrement intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
fgero
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 864
Age : 48
Localisation : 78
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   Sam 26 Mar 2011 - 22:30

Si, si, il me semble que le l'ai citée dans un post (?)
Je suis d'accord pour Barbiroli/Philharmonia sur la 5e, mais encore plus sur la 6e où il est quasiment inégalable sur le Finale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mahler- 5ème symphonie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mahler- 5ème symphonie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mahler- 5ème symphonie
» Mahler- 7ème symphonie
» Mahler- 8ème symphonie
» Mahler- 4ème symphonie
» Écoute comparée: Mahler, 2e symphonie ÉCOUTE ANNULÉE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: