Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mahler- 7ème symphonie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4178
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Mahler- 7ème symphonie   Jeu 21 Juil 2016 - 8:56

Ce serait plus intéressant si tu développais un peu... (Parce que là, comme ça - Sinopoli pas bien, Haitink II inégalé - ça sonne un peu comme un digest du Guide Diapason 1995...)

En quoi la 7 (effectivement une de mes préférées) ou la 1 seraient-elles plus abouties que la 6 ou la 2?
Que reproches-tu à Sinopoli? Qu'est-ce que le Schattenhaft de Haitink / Amsterdam II a de particulier (ne serait-ce que par rapport à Haitink / Amsterdam I et Haitink / Berlin)?
À part les quatre versions que tu cites, quelles autres versions as-tu écoutées?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
georges2
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 17/07/2016

MessageSujet: Re: Mahler- 7ème symphonie   Jeu 21 Juil 2016 - 11:47

La sauvagerie de la danse spectrale est superbement rendue par le Concertgebouw ,Berlin sonne épais .
J'ai réécouté Sinopoli et je te renvois vers le diapason 403 p 136

Cordialement Georges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82373
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Mahler- 7ème symphonie   Jeu 21 Juil 2016 - 11:56

georges2 a écrit:
J'ai réécouté Sinopoli et je te renvois vers le diapason 403 p 136

drapeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
georges2
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 17/07/2016

MessageSujet: Re: Mahler- 7ème symphonie   Jeu 21 Juil 2016 - 12:13

Sinopoli est trop cliquant à mon goût. J'aime beaucoup Inbal dont la radioscopie maintient la tension sans faiblir  .
Septième en public très spontanée.

Georges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pohjola
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 25/08/2016

MessageSujet: Re: Mahler- 7ème symphonie   Jeu 25 Aoû 2016 - 19:57

Bonjour à tous,

Je lis ce forum avec attention depuis quelque temps déjà - quelle somme de connaissances rassemblée ici, bravo pour vos contributions !

La 7ème de Mahler est la symphonie où j'ai le plus de mal à choisir une version de référence... Je trouve le rejet envers Solti/CSO exagéré: je trouve à cette version plein de qualités: détail extraordinaire, orchestre fabuleux, volontarisme affiché du chef, et prise de son hors normes.... A certains moments le trop plein de détails fait un peu perdre de poésie et de cohésion à l'ensemble mais c'est la version vers laquelle je reviens le plus. Sinon, Kondrachine / Urss est ma seconde, prise de son très bonne pour l'époque et le lieu, et un peu plus de poésie même si on ne ressent pas toujours l'ironie de Mahler. Les hoquets aux violons du 1er mouvements sonnent par exemple trop neutres alors que Solti fait mieux ressortir le grotesque.

Pas forcément convaincu par Gielen, mais c'est sans doute personnel, je suis peu sensible à ce chef à part dans la 8ème.


Dernière édition par Pohjola le Ven 26 Aoû 2016 - 5:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Mahler- 7ème symphonie   Jeu 25 Aoû 2016 - 19:59

Pohjola a écrit:
La 7ème de Mahler est la symphonie où j'ai le plus de mal à choisir une version de référence... Je trouve le rejet envers Solti/CSO exagéré: je trouve à cette version plein de qualités

mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Mahler- 7ème symphonie   Jeu 25 Aoû 2016 - 22:47

Très bons choix Pohjola ! Effectivement la version de Solti est un incontournable. Dans le sens qu'on n'a pas le choix d'en faire le tour. Après, si ça ne convient pas, ben au moins on aura réussi à identifier là où on s'accroche ou débarque !!

Ceci dit, la 7ème est probablement la plus 'éclatée' en termes de préférences et de discographie. Donc il y a amplement matière à discussions. Peut-être même de grandes divergences. De nos jours il n'est plus question de parler de discussions 'viriles', mais disons que les points divergence peuvent être aussi nombreux que ceux de convergence.

Donc, discutons-en !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Mahler- 7ème symphonie   Ven 26 Aoû 2016 - 10:29

Solti, donc ; mais Rosbaud à Baden-Baden (57) et Kubelik (Radio bavaroise aussi bien en studio DGG qu'en concert Audite) me paraissent de sérieux challengers. C'est paradoxal (ou pas, en fait, me connaissant Mr.Red ) mais chez les modernes (entendre : les récents), je ne vois pas tellement de chefs qui m'arrachent une adhésion franche et massive dans cette partition à la fois profondément organique (tout naît pas linéaments successifs/imbriqués) qu'éclatée.
(Et j'ajoute que, là comme dans tout l'oeuvre symphonique de Mahler, Bernstein DGG est disqualifié par lui-même à New-York/Sony ; ni pause/pose ni métaphysique superflue, peut-être des effets de manche, mais l'assurance d'une partition lue à travers une grille de lecture "seulement" musicale qui privilégie l'expression horizontale, l'avancée fût-elle brutale, et la dimension verticale dans une symphonie où la dimension harmonique compte par [quint]essence. J'enfonce une porte ouverte Embarassed ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pohjola
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 25/08/2016

MessageSujet: Re: Mahler- 7ème symphonie   Lun 29 Aoû 2016 - 14:55

André a écrit:
Effectivement la version de Solti est un incontournable. Dans le sens qu'on n'a pas le choix d'en faire le tour. Après, si ça ne convient pas, ben au moins on aura réussi à identifier là où on s'accroche ou débarque !!

J'aime beaucoup l'image, il est effectivement dur d'épuiser cette version: il y un tel niveau de détails que de multiples écoutes ne m'ont pas permis de la cerner encore Very Happy

bAlexb a écrit:
Solti, donc ; mais Rosbaud à Baden-Baden (57) et Kubelik (Radio bavaroise aussi bien en studio DGG qu'en concert Audite) me paraissent de sérieux challengers. C'est paradoxal (ou pas, en fait, me connaissant Mr.Red ) mais chez les modernes (entendre : les récents), je ne vois pas tellement de chefs qui m'arrachent une adhésion franche et massive dans cette partition à la fois profondément organique (tout naît pas linéaments successifs/imbriqués) qu'éclatée.

Je ne connais pas ces versions, je vais aller écouter de ce pas Smile
J'ai bien peur que la version idéale n'existe pas: peut être faudrait-il le mélange improbable de Solti et Kondrashin pour la touche de poésie russe ajoutée à la direction du chef hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Mahler- 7ème symphonie   Lun 29 Aoû 2016 - 17:11

Pohjola a écrit:
J'ai bien peur que la version idéale n'existe pas: peut être faudrait-il le mélange improbable de Solti et Kondrashin pour la touche de poésie russe ajoutée à la direction du chef hehe

Mais oui, nigaud que je fais ; j'ai oublié Svetlanov ! Mais là, c'est extrêmement personnel et je ne connais pas grand-monde qui te le recommandera silent ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4178
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Mahler- 7ème symphonie   Mer 1 Nov 2017 - 1:11

DavidLeMarrec, in http://classik.forumactif.com/t8466p400-ecoute-comparee-le-sacre-du-printemps-de-stravinsky#bottom a écrit:
Le Jansons d'Oslo (même dans ses collaborations plus récentes, comme sa Septième de Mahler chez Simax) est infiniment plus intéressant que le Jansons du Concertgebouw et de la Radio Bavaroise, à mon avis. Là, il y a un sens du rebond, une clarté, une lumière… ce n'est pas sauvage, c'est vrai, mais il y a une forme d'évidence et de limpidité que je trouve assez irrésistible.

Du coup:


Mariss Jansons / Orchestre Philharmonique d’Oslo
En public, Oslo, III.2000
Simax


Effectivement, une très, très belle version.

L’expression n’en est pas forcément «méchante» comme je pourrais le souhaiter, mais c’est une passionante leçon sur l’orchestration mahlérienne. Grâce au spectre très aéré de l’Orchestre d’Oslo, Jansons parvient à rendre avec beaucoup de détail la riche hétérogénéité des timbres et surtout des textures sonores qui miroitent, se chevauchent, s’entrelacent, se superposent (c’est peut-être, de ce point de vue la symphonie où Mahler va le plus loin). Par ailleurs, grâce à des tempi allants et des phrasés assez souples mais toujours tendus, on perçoit vraiment le flux qui unifie cette hétérogénéité. On pourra trouver plus intensément expressif (dans un perspective assez proche, Stenz parvient un conserver un climat plus mystérieux, plus inquiet) mais difficilement une analyse aussi fouillée de la partition qui conserve un tel élan.

En effet, très différent de ses Mahler du Concertgebouw ou de la Radio Bavaroise, qui jouent davantage sur la maîtrise des timbres orchestraux de manière très hédoniste - mais aussi plus superficielle, sans donner comme ici l’impression d’interroger sans cesse la matière orchestrale travaillée par Mahler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mahler- 7ème symphonie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mahler- 7ème symphonie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Mahler- 7ème symphonie
» Mahler- 8ème symphonie
» Mahler- 4ème symphonie
» Écoute comparée: Mahler, 2e symphonie ÉCOUTE ANNULÉE
» Mahler- 10ème symphonie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: