Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Mahler- 8ème symphonie

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyLun 27 Déc 2010 - 21:11

kegue a écrit:
Maazel et Bernstein que je trouve beaucoup plus lourdes. Ce n'est pas un problème de cuivres, je trouve les autres versions moins bien "mixées" : tout est un peu au même niveau et cela devient indigeste sur le Veni Creator.
Ah flûte, j'adore Bernstein ici. Smile Ce qui compte, pour moi, c'est plus la poussée d'ensemble.

Sinon, Boulez, c'est assez équilibré comme tu t'en doutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 48
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyLun 27 Déc 2010 - 21:14

Boulez équilibré, ça m'étonne hehe
Et Abbado, ça donne quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyLun 27 Déc 2010 - 21:19

Gentil, un peu mou peut-être. Abbado dans Mahler, quoi. (Ca change dans les années 2000, même avec Berlin.)

Mais tu devrais trouver ça plus équilibré, oui. Dans le genre sage, je trouve que Solti a plus d'aplomb.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 48
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyLun 27 Déc 2010 - 21:40

C'est marrant que tu trouves ça mou. Je lui trouve des palettes sonores vraiment intéressantes en général.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyLun 27 Déc 2010 - 21:44

Ca dépend des enregistrements et des symphonies, de la date, de la prise de son...

Dans la Cinquième, c'est pas mal dans le genre lyrique. Dans la Neuvième, c'est magnifique niveau couleurs. Et bien sûr, tout ce qu'il a fait avec Lucerne est majeur.

Mais dans le cycle berlinois, je trouve ça quand même policé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23173
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyDim 12 Juin 2011 - 17:28

Siegmund a écrit:
Une symphonie à laquelle je goute peu ; et que je ne sauve que par passage.

Rappel des versions étudiées : a écrit:

9 Intégrales symphoniques, soit :

Michael Gielen (Baden-Baden SWR)

Giuseppe Sinopoli (Intégrale DG - LPO)

Pierre Boulez (Intégrale DG)

Haitink Bernard (BPO - Philips) (Quasi-intégrale Studio, années 80-90)

Vaclav Neumann (Coffret intégrale - Années 80 - Czech Philharmonic)

Georg Solti (Intégrale DECCA - CSO)

Leonard Bernstein (Intégrale DG)

Riccardo Chailly (Intégrale DECCA - RCO)

Claudio Abbado (Intégrale DG)


A ceux-ci s'ajoute diverses versions symphoniques orphelines :
S8 - Gergiev (LSO) 2008
S8 - Haitink (RCO) 1971




Version de référence :


Georg Solti - Chicago Symphony Orchestra - Studio 1971
Grandiose et lyrique. Equilibre des masses expert. Attention aux détails & cohérence. Prise de son spectaculaire mais precise. Vocal d'une grande qualité & dicipline.
Quasi-Parfait, quoique parfois un peu bruyant ; mais la faute en impute à l'oeuvre, vraiment irrécupérable.

---

Autres grandes versions :

Riccardo Chailly - Royal Concertgebouw Amsterdam - Studio
Orchestre aux colorations somptueuses, expression lyrique très poussée, ce qui sauve quelque peu l'oeuvre du facas, d'autant plus que quelques allégements semblent avoir été éffectués.
Ajoutons une superbe prise de son, et nous avons une magnifique version, quoique qu'aux développements inégaux, comme l'oeuvre... Solti avait tendance tant à lui à forcer les défauts en qualités.


Autres versions à connaitre :

Pierre Boulez - Staatskapelle Berlin - Studio
Epuration radicale, dégraissage total. Intéressant, mais l'on y perd aussi beaucoup à une oeuvre foncièrement spectaculaire.

Giuseppe Sinopoli- London Philharmonia Orchestra - Studio
Version surtout intéressante pour sa gestion très particulière et un peu inédite. Mais l'on peine à suivre le chef. Pour le spectaculaire et l'hédonisme sonore, l'on repassera.

Michael Gielen-SWR Baden-Baden- Studio
Une version très tenue, du très haut niveau. On essaye des choses, ça vie bien. Pas de vraies faiblesses, si ce n'est des voix pas aussi belles qu'ailleurs.

Bernard Haitink - Royal Concertgebouw - Studio
Simplement belle et maitrisée. Suivante!

Version à éviter :

Valery Gergiev - LSO
Je n'y comprend rien. Sans qualités nulle part ; version potable mais de seconde zone.[i]


Pourrais tu s'il te plaît réécouter à l'occasion les autres versions de ta liste que tu n'as pas commenté et en dire quelques mots? Je sais que tu n'es pas du tout client de Bernstein dans Mahler mais peut être que dans cette symphonie, c'est différent. Merci d'avance pour le complément au niveau des commentaires. Prends ton temps évidemment pour réécouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 30
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyDim 12 Juin 2011 - 17:36

Le jour ou je retaperai cette liste, Boulez fera un bon en avant et Solti perdra peut-être la première place. Bersntein, c'est peu probable puisque je serai plustôt à le rétrograder à une place de méfiance alors qu'il est actuellement classé parmit les passables.

De toutes façon, mon avis est très loin de prétendre à être de qualité chez la huitième. J'en connais bien que peu de versions, et cela me suffit amplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23173
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyDim 12 Juin 2011 - 17:46

L'enregistrement de Bernstein Deutsche Grammophon d'août 1975 est particulier. Il s'agit d'un live du Festival de Salzburg car il n'a pas pu achever sa deuxième intégrale live uniquement audio avant sa mort.
Si je comprends bien, tu n'as pas écouté toutes les versions de ta liste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 30
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyDim 12 Juin 2011 - 17:47

aurele a écrit:
L'enregistrement de Bernstein Deutsche Grammophon d'août 1975 est particulier. Il s'agit d'un live du Festival de Salzburg car il n'a pas pu achever sa deuxième intégrale live uniquement audio avant sa mort.
Si je comprends bien, tu n'as pas écouté toutes les versions de ta liste.

Si, sauf Abbado qui y apparait barré en principe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23173
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyDim 12 Juin 2011 - 17:54

Neumann et Haitink (BPO), tu les classes dans quelle catégorie?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 30
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyDim 12 Juin 2011 - 18:01

aurele a écrit:
Neumann et Haitink (BPO), tu les classes dans quelle catégorie?

Me souvenirs datent quelques peu, et je n'en ai pas fait des écoutes très approfondies, mais je dirai quels sont assez banales mais bien réalisées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Utnapištim
Mélomane chevronné
Utnapištim

Nombre de messages : 3330
Age : 55
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyDim 12 Juin 2011 - 18:28

La 8e ! Comme beaucoup, seule la 2e partie m'intéresse, et une version m'a fait redécouvrir cette symphonie, c'est le live de Gielen.
Justement il y a un point que je souhaiterais discuter. Vers le milieu de la deuxième partie après le passage du docteur Marianus, (chiffre 106 sur ma partition)il y a un passage avec uniquement les 1e violons, une harpe solo et un accompagnement pp de l'harmonium. Il est indiqué aussi lentement que possible (Adagissimo) ; d'habitude je suis pour qu'on suive à la lettre les indications de Mahler, pourtant je trouve que ça fonctionne mieux quand on prend un tempo assez allant. Qu'en pensez vous ?

Sur musicme dans la version Boulez c'est le passage dir der... http://www.musicme.com/#/Pierre-Boulez/albums/Mahler:-Symphony-No.-8-0028947765974.html

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyDim 12 Juin 2011 - 18:29

aurele a écrit:
Siegmund a écrit:
Une symphonie à laquelle je goute peu ; et que je ne sauve que par passage.

Rappel des versions étudiées : a écrit:

9 Intégrales symphoniques, soit :

Michael Gielen (Baden-Baden SWR)

Giuseppe Sinopoli (Intégrale DG - LPO)

Pierre Boulez (Intégrale DG)

Haitink Bernard (BPO - Philips) (Quasi-intégrale Studio, années 80-90)

Vaclav Neumann (Coffret intégrale - Années 80 - Czech Philharmonic)

Georg Solti (Intégrale DECCA - CSO)

Leonard Bernstein (Intégrale DG)

Riccardo Chailly (Intégrale DECCA - RCO)

Claudio Abbado (Intégrale DG)


A ceux-ci s'ajoute diverses versions symphoniques orphelines :
S8 - Gergiev (LSO) 2008
S8 - Haitink (RCO) 1971




Version de référence :


Georg Solti - Chicago Symphony Orchestra - Studio 1971
Grandiose et lyrique. Equilibre des masses expert. Attention aux détails & cohérence. Prise de son spectaculaire mais precise. Vocal d'une grande qualité & dicipline.
Quasi-Parfait, quoique parfois un peu bruyant ; mais la faute en impute à l'oeuvre, vraiment irrécupérable.

---

Autres grandes versions :

Riccardo Chailly - Royal Concertgebouw Amsterdam - Studio
Orchestre aux colorations somptueuses, expression lyrique très poussée, ce qui sauve quelque peu l'oeuvre du facas, d'autant plus que quelques allégements semblent avoir été éffectués.
Ajoutons une superbe prise de son, et nous avons une magnifique version, quoique qu'aux développements inégaux, comme l'oeuvre... Solti avait tendance tant à lui à forcer les défauts en qualités.


Autres versions à connaitre :

Pierre Boulez - Staatskapelle Berlin - Studio
Epuration radicale, dégraissage total. Intéressant, mais l'on y perd aussi beaucoup à une oeuvre foncièrement spectaculaire.

Giuseppe Sinopoli- London Philharmonia Orchestra - Studio
Version surtout intéressante pour sa gestion très particulière et un peu inédite. Mais l'on peine à suivre le chef. Pour le spectaculaire et l'hédonisme sonore, l'on repassera.

Michael Gielen-SWR Baden-Baden- Studio
Une version très tenue, du très haut niveau. On essaye des choses, ça vie bien. Pas de vraies faiblesses, si ce n'est des voix pas aussi belles qu'ailleurs.

Bernard Haitink - Royal Concertgebouw - Studio
Simplement belle et maitrisée. Suivante!

Version à éviter :

Valery Gergiev - LSO
Je n'y comprend rien. Sans qualités nulle part ; version potable mais de seconde zone.[i]


Pourrais tu s'il te plaît réécouter à l'occasion les autres versions de ta liste que tu n'as pas commenté et en dire quelques mots? Je sais que tu n'es pas du tout client de Bernstein dans Mahler mais peut être que dans cette symphonie, c'est différent. Merci d'avance pour le complément au niveau des commentaires. Prends ton temps évidemment pour réécouter.

Pour moi, parmi les outsiders :

Stokowski en 50 à New-York, dans sa veine la plus "sonore", démiurgique mais, en même temps concentré, attentif au texte ; à tenter.
Horenstein (BBC Legends) avec un plateau confondant de poésie (Giebel, Watts !) et une main, une griffe draconienne.
Bernstein I, récemment réédité ; pour les foucades, les embardées, les effets de manches et un plateau royal, à mon goût (Jones, évidemment !).
Haitink 88 (vidéo pour le centenaire du Concertgebouw) ; plus tout à fait un outsiders mais une version hors de ses intégrales "courantes", poétique toujours, gavée de couleurs, de sonorités éployées (Jones, Auger notamment).

Votre avis sur la version Abravenel (si vous ne l'avez pas déjà donné, pardon) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23173
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyMar 28 Juin 2011 - 15:06

Le live de Bernstein de 1975 d'août-septembre 1975 au Konzerthaus en vidéo m'a réconcilié avec cette symphonie que j'apprécie toujours néanmoins moins que d'autres. Sa direction est très réussie, équilibrée, théâtrale et le voir diriger est toujours aussi fascinant. Les solistes par ailleurs forment un ensemble cohérent et de belles individualités se détachent, notamment Edda Moser et José van Dam. Les mezzos c'est-à-dire Mayr et Baltsa sont tout à fait bien. Blegen dans sa courte intervention est tout à fait satisfaisante. Gerti Zeumer qui est soprano et qui est la Mater gloriosa ne m'a pas spécialement marquée. Riegel n'a pas la voix la plus belle qui soit mais on le sent investi. Prey est neutre et bien. Les choeurs sont tout à fait excellents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asinius Pollion
Mélomaniaque
Asinius Pollion

Nombre de messages : 953
Age : 23
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 03/01/2013

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptySam 5 Jan 2013 - 21:50

Pour moi, l'interprétation la plus homogène, la plus équilibrée est celle d'Ozawa (malgré quelques dérapages à la trompette, aux cors et vraisemblablement le piano...). Sinon, pour moi, c'est le témoignage de Bernstein à Vienne en DVD qui rend le plus justice à cette oeuvre mal aimée. Blegen notamment est le sommet du plateau vocal. Par contre, c'est un live et tous les petits décalages, canards propre à l'exécution publique d'une traite mais bon sang quelle tension, quelle vie un dérapage vaux bien toute la charge émotionnelle dégagée! Vive Bernstein sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 26562
Date d'inscription : 21/09/2012

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyMar 12 Nov 2013 - 21:30

Réédition chez Sony de la version TGV (1h12 !) gravée par Michael Gielen le 28 août 1981 dans le cadre de la cérémonie de réouverture de l'Opéra de Francfort.

http://www.amazon.fr/Mahler-Symphony-No-8/dp/B00ET8228C

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 51b3VMhfvEL._SX450_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyMer 13 Nov 2013 - 1:09

Pas mauvais mais pas extra non plus. La prise de son manque de netteté et de présence.

Dans le genre TGV il y a la version Järvi (Neeme), qui fait à peine 70 minutes. J'aime beaucoup. Ça décoiffe et ça déménage, mais dans le genre c'est assez réussi - et très bien enregistré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyMer 13 Nov 2013 - 1:12

André a écrit:
Dans le genre TGV il y a la version Järvi (Neeme), qui fait à peine 70 minutes. J'aime beaucoup. Ça décoiffe et ça déménage, mais dans le genre c'est assez réussi - et très bien enregistré.
Ça manque quand même singulièrement de sens de la structure. J'adore N. Järvi, mais ici, ni le son ni l'architecture ne sont à sa gloire. Un de ses rares disques que j'aie trouvés moyens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyMer 13 Nov 2013 - 1:25

En fait c'est la huitième elle-même qui manque de structure...Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 26562
Date d'inscription : 21/09/2012

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyMer 13 Nov 2013 - 9:42

Structure, structure... ok.

Mais le Veni Creator c'est avant tout une foudroyante incantation. En la matière je préfère encore un Gielen (même imparfait) plutôt qu'une approche molle ou trop solennelle (comme la lecture frigide de Chailly au Concertgebouw chez Decca).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asinius Pollion
Mélomaniaque
Asinius Pollion

Nombre de messages : 953
Age : 23
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 03/01/2013

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyMer 13 Nov 2013 - 23:30

André a écrit:
En fait c'est la huitième elle-même qui manque de structure...Twisted Evil
structure, structure, mouais... c'est un peu facile tutut 
Il faut savoir que 50 % de la deuxième partie est issue du veni creator et que la structure en elle même est assez complexe et travaillée study 
Niveau structure, je pense qu'elle se tient même très bien cette huitième... Mr. Green 
Parlant de Järvi, j'ai vu une retransmission du fils (Paavo) avec le Frankfurt Radio Symphony Orchestra, même si le ténor Nikolai Schukoff a tendance à m'agacer, l'ensemble était d'un très haut niveau.
J'ai du mal généralement avec les "versions TGV" comme Gielen. puker (c'est comme les montagnes russes) le contraire de celle de Paavo Järvi (malgré un piu mosso un peu trop rapide de la deuxième partie)

Je crois que c'est publié par le youtube-channel de l'orchestre donc je pense pouvoir mettre le lien ici sans trop de problèmes : /watch?v=XSR4Xv8rwWI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 26562
Date d'inscription : 21/09/2012

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyDim 16 Fév 2014 - 19:27

Mélomaniac a écrit:

Gustav Mahler (1860-1911) :

Symphonie n°8 en mi bémol majeur

= Faye Robinson, soprano ; Teresa Cahill, soprano ; Hildegard Heichele, soprano ; Livia Budal, contralto ; Jane Henschel, mezzo-soprano

Kenneth Riegel, ténor ; Hermann Prey, baryton ; Harald Stamm, basse

Choeurs des Radios de Hambourg, Munich, Cologne, Stuttgart et Berlin (sic) ; Petits chanteurs de la Radio de la Hesse et de la Cathédrale de Limburg


Eliahu Inbal, Orchestre symphonique de la Radio de Franfort

(Denon, octobre 1986)  

sunny  I love you

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 81JJmxRhXSL._SL1500_
 
 
 Very Happy Globalement, ça reste une des interprétations les plus homogènes et convaincantes de la discographie.
Dans le Veni Creator, le Accende lumen sensibus ne s'enlise pas comme dans d'autres versions (sans toutefois atteindre les fureurs de Solti ou Bernstein). Un rare compromis entre la ferveur, la fougue et l'intelligibilité de l'architecture.
Quasiment toutes les radios d'Allemagne s'étaient réunies pour constituer le choeur, capté dans tout son gigantisme mais sans lourdeur ni opacité. Un tour de force des ingénieurs de Denon.
Scène de Faust minutieusement ciselée (les pages avec l'harmonium, quelle magie !), un plateau de solistes sans faiblesse, et une constante assurance. Superbe entreprise.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asinius Pollion
Mélomaniaque
Asinius Pollion

Nombre de messages : 953
Age : 23
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 03/01/2013

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyLun 14 Avr 2014 - 20:10

Jansons Concertgebouw Orchestra... 2014...

WOUHAHOUH !!!!  Shocked 

Mon nouveau choc !

(Y juste la clarinette en mi bémol qu'on entend un peu trop...)
Le son magnifique de l'orchestre combiné avec la direction pleine de nuances et de souffle du chef letton :

MAGISTRAL !

Rien à voir avec le Solti que j'ai toujours détesté (un horrible concerto pour Orgue avec Cuivres  Mr. Green )

A mettre au niveau de Bernstein DVD ou Ozawa ou encore Abbado (et Boulez qui est un peu en dessous du panthéon car à la réécoute il n'est pas très vivant malgré des trouvailles)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 26562
Date d'inscription : 21/09/2012

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyLun 14 Avr 2014 - 20:51

Asinius Pollion a écrit:

Rien à voir avec le Solti que j'ai toujours détesté (un horrible concerto pour Orgue avec Cuivres  Mr. Green )



Je me demandais aussi pourquoi j'ai toujours adoré cette version  Mr. Green 

Sérieusement, dans le Veni Creator du moins, Solti dégage une énergie ravageuse à laquelle on peut difficilement résister...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asinius Pollion
Mélomaniaque
Asinius Pollion

Nombre de messages : 953
Age : 23
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 03/01/2013

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyLun 14 Avr 2014 - 21:53

C'est pour l'énergie que je retiens plutôt Bernstein DVD (le live CD de Salzbourg est pour moi un peu inférieur au live du Konzerthaus de Vienne)
Je sais pas pourquoi mais j'ai trouvé l'enregistrement de Solti vulgaire...  Confused
Energie n'est pas vraiment ce que j'utiliserai pour qualifier son témoignage... Ce serait plutôt inertie.
Mais je dois être allergique aux cuivres de Chicago.
Je trouve sa direction plus fine dans la deuxième partie avec de très bons passages mais je trouve qu'elle est un peu trop opératique à mon goût... C'est une symphonie avant tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
LeKap

Nombre de messages : 1421
Age : 62
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyJeu 17 Avr 2014 - 15:20

Tus a écrit:
Et pour moi, Solti...

...c'est le seul avec lequel je ne me suis pas ennuyé hehe

Exactement le même constat por ma part

Désolé d'intervenir avec des années de retard mais comme je suis occupé à lire tous les post symphonies par symphonies ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
LeKap

Nombre de messages : 1421
Age : 62
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyJeu 17 Avr 2014 - 16:09

aurele a écrit:
Neumann et Haitink (BPO), tu les classes dans quelle catégorie?

Haitink / BPO n'a pas fait la 8ème que je sache
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky

Nombre de messages : 9421
Age : 58
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyJeu 17 Avr 2014 - 16:28

Je suis entièrement d'accord avec Asinius Pollion et ce depuis toujours.
Pour la huitième s'entend…  cool-blue 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asinius Pollion
Mélomaniaque
Asinius Pollion

Nombre de messages : 953
Age : 23
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 03/01/2013

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyJeu 17 Avr 2014 - 16:38

Bien évidemment mon très cher  Mr. Green 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 941
Age : 74
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyLun 21 Avr 2014 - 19:17

Cette 8ème Symphonie de Mahler est une œuvre folle, complètement folle et, à ma grande surprise, j'aime cette œuvre folle !
Quelques unes des versions dans ma discothèque (Je ne compte pas les "Live" qui ne sont pas sur LP, CD ou DVD) :

Bernstein     LSO 20/04/1966 CBS
Bernstein     WPh 2/09/1979        DGG
Bernstein     WPh 30/08/1975 DGG
Bertini     Radio Cologne 14/11/1991 EMI
DeBilly     ORF 27/03/2010 OEHMS
DeWaart     Radio Pays Bas 17/09/1994 RCA
Gielen     Francfort 28/08/1981 Sony
Gielen     SWR Baden-Baden 12/12/1998 Hansler Classics
Horenstein     LSO 20/03/1959 BBC Legends
Kubelik     BRF 00/06/1970 DGG
Kubelik     BRF 24/06/1998 Audite
Maazel     WPh 24/06/1989 Sony
Mitropoulos     WPh 28/08/1960 Orfeo
Neumann     Philh Tcheque 14/02/1982 Supraphon
Pretre     RAI Rome 30/09/1971 RAI
Runnicles     BBC Scottisch 04/09/2010 BBC Music
Solti     CSO 00/09/1971 Decca
Stokowski     NYPh 09/04/1950 MAAPA
Yamada     Metropolitan Tokyo 12/02/1979 Sony Japan
Zinman Tonhalle Zurich 25/09/2008 RCA

Les plus folles sont les "Live", bien sur : Horenstein, Mitropoulos, Prêtre, Stokowski...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 18629
Date d'inscription : 22/01/2010

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyLun 5 Mai 2014 - 12:55

Après avoir écouté Solti, Ozawa, Kubelik et Gielen c'est finalement avec Bernstein Sony que j'ai trouvé chaussure à mon pied.  Very Happy 

Une version très poétique, tout en nuances, avec des respirations incroyables dans le 2ème mouvement.
Bernstein tire l'oeuvre vers les fééries enfantines des symphonies du Wunderhorn(notamment la 2ème), c'est un vrai régal.
A essayer pour tout ceux qui sont rebutés par le côté mastoc et strident de Solti.  bounce 

Cette 8ème c'est finalement une grande oeuvre de Mahler.  colors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asinius Pollion
Mélomaniaque
Asinius Pollion

Nombre de messages : 953
Age : 23
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 03/01/2013

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyLun 5 Mai 2014 - 15:18

Comme à peu près tout ce qu'il a composé en fait !  Mr. Green 
C'était un génie ce mec !  Shocked 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PC_Music
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 33
Age : 68
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/08/2008

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyMer 7 Mai 2014 - 1:49

Je ne connais pas assez bien cette symphonie pour donner un avis avisé...

Je possède la version Ozawa/Boston et ça m'impressionne.

Que pensez-vous de cette version de Paavo Järvi (2013)

https://www.youtube.com/watch?v=XSR4Xv8rwWI (HR-Synfonieorchester officiel)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pcmusic75.com/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyMer 7 Mai 2014 - 12:37

Une forme de "monstre" musical, finalement assez inclassable et, pour moi, fascinant justement pour cette raison. "Mes" versions (c'est à dire celles que j'affectionne), surlignées.

fomalhaut a écrit:
Cette 8ème Symphonie de Mahler est une œuvre folle, complètement folle et, à ma grande surprise, j'aime cette œuvre folle !
Quelques unes des versions dans ma discothèque (Je ne compte pas les "Live" qui ne sont pas sur LP, CD ou DVD) :

Bernstein LSO 20/04/1966 CBS
Bernstein     WPh 2/09/1979        DGG
Bernstein     WPh 30/08/1975 DGG
Bertini Radio Cologne 14/11/1991 EMI
DeBilly     ORF 27/03/2010 OEHMS
DeWaart     Radio Pays Bas 17/09/1994 RCA
Gielen Francfort 28/08/1981 Sony
Gielen SWR Baden-Baden 12/12/1998 Hansler Classics
Horenstein LSO 20/03/1959 BBC Legends
Kubelik BRF 00/06/1970 DGG

Kubelik     BRF 24/06/1998 Audite
Maazel WPh 24/06/1989 Sony
Mitropoulos WPh 28/08/1960 Orfeo

Neumann     Philh Tcheque 14/02/1982 Supraphon
Pretre     RAI Rome 30/09/1971 RAI
Runnicles     BBC Scottisch 04/09/2010 BBC Music
Solti CSO 00/09/1971 Decca
Stokowski NYPh 09/04/1950 MAAPA

Yamada     Metropolitan Tokyo 12/02/1979 Sony Japan
Zinman Tonhalle Zurich 25/09/2008 RCA

Les plus folles sont les "Live", bien sur : Horenstein, Mitropoulos, Prêtre, Stokowski...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 7825
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyMer 1 Avr 2015 - 0:06

Version Toscanini

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Mahler11

• Licia Albanese (soprano I / Magna Peccatrix), Eileen Farrell (soprano II / Una poenitentium), Rose Bampton (Mater gloriosa), Nan Merriman (contralto I / Mulier Samaritana), Maxine Stellman (contralto II / Maria Aegyptica), Jan Peerce (ténor / Doctor Marianus), Robert Merrill (baryton / Pater ecstaticus), Norman Scott (basse / Pater profondus), Arturo Toscanini / NBC Symphony Orchestra & Chorus, Robert Shaw Chorale
RCA, 1951

On sait à quel point Toscanini et Mahler étaient à couteaux tirés à l’époque où ils se partageaient la scène musicale new-yorkaise. De fait, les raisons pour lesquelles le chef italien joua pour cette seule et unique fois une œuvre de son rival restent peu claires: volonté de prouver sa supériorité sur Stokowski (autre rival abhorré), qui l’année précédente avait triomphé à Carnegie Hall dans cette même symphonie? Concession faite à l’insistance amicale de Walter et d’Ormandy à l’occasion du 40e anniversaire de la mort de Mahler? Raisons plus «politiques» liées à la proscription de la musique de Mahler dans l’Allemagne nazie (comme pour la 7e de Chostakovitch que Toscanini avait créée à New York malgré son peu de goût pour l’œuvre)?

Reste que cet enregistrement est d’une valeur musicale assez faible. La faute en revient d’abord à l’acoustique excessivement sèche du studio 8-H de la NBC et aux timbres ingrats de l’orchestre (cordes aigres, cuivres opaques, bois peu timbrés). Mais la lecture de Toscanini est elle aussi en cause. Le Veni, Creator Spiritus est dirigé de manière excessivement raide et métronomique dans des tempi expéditifs. La seconde partie est sans doute plus intéressante, quoique largement à contresens, jouée dans une optique délibérément opératique (on se sent parfois assez proche du Mefistofele de Boito, et pas seulement à cause du thème faustien); elle est hélas desservie par des chanteurs assez hors-style, Nan Merriman exceptée (qui sera une excellente interprète de Das Lied von der Erde avec Beinum et Jochum); si certains demeurent vocalement assez vaillants (Eileen Farrell, Robert Merril), d’autre sont franchement ingrats, le comble étant le Doctor Marianus de Jan Peerce, tout en aboiements véristes. Les chœurs dirigés par le jeune Robert Shaw tirent en revanche assez bien leur épingle du jeu, avec des intonations franches et une vraie clarté.

Un enregistrement intéressant pour sa valeur historique, mais musicalement très décevant.


Dernière édition par Benedictus le Mer 1 Avr 2015 - 0:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyMer 1 Avr 2015 - 0:19

Tiens, moi aussi je me fais un cycle Mahler en ce moment (il y a eu Kondrachine juste avant toi, et maintenant des versions diverses de chacune). Je n'aime aucun enregistrement de Toscanini avec la NBC (à part le Requiem de Verdi, mais c'est en concert il me semble), donc ça ne me fait pas très envie : l'acoustique est toujours insupportablement sèche, l'orchestre très limité, et le spectre sonore complètement staccato est irritant même pour un baroquisant dans mon genre. Autant écouter Sardelli ou Spinosi jouer Beethoven et Mahler…
Peerce vaut d'habitude mieux que tu dis, mais la partie est très tendue (Vinke aussi, pourtant sacrément solide, assumant les gros Schreker avec une assez grande souplesse, ne ressemble pas à lui-même…), ça doit conditionner ses possibilités stylistiques, d'autant qu'il doit être déclinant à cette époque…

Pour la 8, j'ai écouté hier Nott / Bamberg (Tudor), plutôt une des symphonies mitigées de son intégrale, qui peut impressionner par sa probité et sa netteté (Troisième !) mais aussi par décevoir par sa raideur proprette, comme ici. En plus les chanteurs, aux noms pourtant alléchants (Lioba Braun, Kaune, Vinke, Nagy !), sonnent de façon plutôt poussée et pleurnicharde (au-dessus de leurs moyens, comme on dit).

Et puis Stenz / Gürzenich (Oehms), toujours très allant comme toute l'intégrale. Pas toujours passionnant, mais dans une symphonie tout de même choucroutesque et inégale, ça fonctionne bien. Beaucoup plus convaincu par le très beau plateau (Oelze, Boylan, P. Lang, Radner, Jovanovich), même si Müller-Brachmann ressemble de plus en plus à un Gerhaher engorgé et détraqué qui tire sur le Cachemaille finissant, et surtout par les chœurs très droits et purs (essentiellement liturgiques, issus notamment de la Cathédrale de Cologne), sans le gras des chœurs trop lyriques.
Il n'y a que la fin qui me déçoive assez, avec des plaques assez épaisses qui mettent encore plus en valeur sa mise en branle artificielle de sorte de sous-Deuxième.
Ça reste une belle version.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyMer 1 Avr 2015 - 1:24

Benedictus a écrit:
Version Toscanini

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Mahler11

• Licia Albanese (soprano I / Magna Peccatrix), Eileen Farrell (soprano II / Una poenitentium), Rose Bampton (Mater gloriosa), Nan Merriman (contralto I / Mulier Samaritana), Maxine Stellman (contralto II / Maria Aegyptica), Jan Peerce (ténor / Doctor Marianus), Robert Merrill (baryton / Pater ecstaticus), Norman Scott (basse / Pater profondus), Arturo Toscanini / NBC Symphony Orchestra & Chorus, Robert Shaw Chorale
RCA, 1951

On sait à quel point Toscanini et Mahler étaient à couteaux tirés à l’époque où ils se partageaient la scène musicale new-yorkaise. De fait, les raisons pour lesquelles le chef italien joua pour cette seule et unique fois une œuvre de son rival restent peu claires: volonté de prouver sa supériorité sur Stokowski (autre rival abhorré), qui l’année précédente avait triomphé à Carnegie Hall dans cette même symphonie? Concession faite à l’insistance amicale de Walter et d’Ormandy à l’occasion du 40e anniversaire de la mort de Mahler? Raisons plus «politiques» liées à la proscription de la musique de Mahler dans l’Allemagne nazie (comme pour la 7e de Chostakovitch que Toscanini avait créée à New York malgré son peu de goût pour l’œuvre)?

Reste que cet enregistrement est d’une valeur musicale assez faible. La faute en revient d’abord à l’acoustique excessivement sèche du studio 8-H de la NBC et aux timbres ingrats de l’orchestre (cordes aigres, cuivres opaques, bois peu timbrés). Mais la lecture de Toscanini est elle aussi en cause. Le Veni, Creator Spiritus est dirigé de manière excessivement raide et métronomique dans des tempi expéditifs. La seconde partie est sans doute plus intéressante, quoique largement à contresens, jouée dans une optique délibérément opératique (on se sent parfois assez proche du Mefistofele de Boito, et pas seulement à cause du thème faustien); elle est hélas desservie par des chanteurs assez hors-style, Nan Merriman exceptée (qui sera une excellente interprète de Das Lied von der Erde avec Beinum et Jochum); si certains demeurent vocalement assez vaillants (Eileen Farrell, Robert Merril), d’autre sont franchement ingrats, le comble étant le Doctor Marianus de Jan Peerce, tout en aboiements véristes. Les chœurs dirigés par le jeune Robert Shaw tirent en revanche assez bien leur épingle du jeu, avec des intonations franches et une vraie clarté.

Un enregistrement intéressant pour sa valeur historique, mais musicalement très décevant.

Je veux ! Minute, euh... quelle date sommes-nous déjà .? hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abbado71
Mélomane averti
abbado71

Nombre de messages : 200
Age : 26
Date d'inscription : 19/10/2009

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyMer 1 Avr 2015 - 9:19

Benedictus a écrit:
Version Toscanini

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Mahler11

• Licia Albanese (soprano I / Magna Peccatrix), Eileen Farrell (soprano II / Una poenitentium), Rose Bampton (Mater gloriosa), Nan Merriman (contralto I / Mulier Samaritana), Maxine Stellman (contralto II / Maria Aegyptica), Jan Peerce (ténor / Doctor Marianus), Robert Merrill (baryton / Pater ecstaticus), Norman Scott (basse / Pater profondus), Arturo Toscanini / NBC Symphony Orchestra & Chorus, Robert Shaw Chorale
RCA, 1951

O

Salut Benedictus, d'ou est tiré ton cd ?? (je vois la mention volume 98)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyMer 1 Avr 2015 - 9:25

abbado71 a écrit:
Salut Benedictus, d'ou est tiré ton cd ??  

D'une pêche "miraculeuse", de toute évidence silent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5234
Age : 44
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyMer 1 Avr 2015 - 10:04

DavidLeMarrec a écrit:
sa mise en branle artificielle de sorte de sous-Deuxième.

Bizarre ce que tu dis... J'ai plutôt l'impression que Mahler considérait plutôt la fin de la Deuxième comme l'esquisse mal fichue de cette fin-là (de fait je trouve cette coda beaucoup plus équilibrée et satisfaisante, dans un sous-sous-genre mahlérien dont je ne suis pas non plus inconditionnel : question bourrinage sublime, je préfère de loin la fin de la Troisième).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 941
Age : 74
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyMer 1 Avr 2015 - 10:13

bAlexb a écrit:
abbado71 a écrit:
Salut Benedictus, d'ou est tiré ton cd ??  

D'une pêche "miraculeuse", de toute évidence silent !

Et puis, il n'est pas interdit de rêver !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyMer 1 Avr 2015 - 10:22

fomalhaut a écrit:
bAlexb a écrit:
abbado71 a écrit:
Salut Benedictus, d'ou est tiré ton cd ??  

D'une pêche "miraculeuse", de toute évidence silent !

Et puis, il n'est pas interdit de rêver !

Ou de prendre quelque plaisir à s'éveiller d'un cauchemar, en l'espèce (dans mon cas, j'entends Wink ) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abbado71
Mélomane averti
abbado71

Nombre de messages : 200
Age : 26
Date d'inscription : 19/10/2009

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyMer 1 Avr 2015 - 10:29

Bah j'avoue que ça m'étonne beaucoup qu'un tel enregistrement existe (il en est référence nul part) mais pourquoi créer une fausse pochette (bien imitée d'ailleurs) dans cette rubrique la ça m'échappe ... Donc au bénéfice du doute je demande naivement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abbado71
Mélomane averti
abbado71

Nombre de messages : 200
Age : 26
Date d'inscription : 19/10/2009

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyMer 1 Avr 2015 - 11:50

abbado71 a écrit:
Bah j'avoue que ça m'étonne beaucoup qu'un tel enregistrement existe (il en est référence nul part) mais pourquoi créer une fausse pochette (bien imitée d'ailleurs) dans cette rubrique  la ça m'échappe ... Donc au bénéfice du doute je demande naivement

Lol d'accord
Tu as beaucoup de chance, j'ai regardé j'en ai vu un sur amazon congo mais une heure après plus rien !!

En tout cas joliment la pochette bravo


Dernière édition par abbado71 le Mer 1 Avr 2015 - 13:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyMer 1 Avr 2015 - 12:15

D'après le site de la Fondation Toscanini ( www.fondazionetoscanini.it/ ), ce serait en réalité une interprétation d'Alfred Scholtz (avec des éléments de la Philharmonie de Bratislava) – le volume n'a été que très brièvement publié suite à une intoxication du directeur de collection de RCA, et immédiatement retiré après réclamation de la veuve de Toscanini.
À vérifier. Jamais vu dans les bacs moi non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Walther
Mélomane averti
Walther

Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 09/09/2010

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyMer 1 Avr 2015 - 13:32

abbado71 a écrit:
Benedictus a écrit:
Version Toscanini

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Mahler11

• Licia Albanese (soprano I / Magna Peccatrix), Eileen Farrell (soprano II / Una poenitentium), Rose Bampton (Mater gloriosa), Nan Merriman (contralto I / Mulier Samaritana), Maxine Stellman (contralto II / Maria Aegyptica), Jan Peerce (ténor / Doctor Marianus), Robert Merrill (baryton / Pater ecstaticus), Norman Scott (basse / Pater profondus), Arturo Toscanini / NBC Symphony Orchestra & Chorus, Robert Shaw Chorale
RCA, 1951

O

Salut Benedictus, d'ou est tiré ton cd ??  (je vois la mention volume 98)


Tout est dans la date (la date d'aujourd'hui, pas celle de cet "enregistrement") Very Happy

Sauf scoop de dernière minute, il n'existe aucun enregistrement de Mahler par Toscanini, même live (alors que pour Bruckner, une 7e symphonie a fini par faire surface). Il n'y a pas forcément de regrets à avoir : vu les effectifs requis pour cette œuvre et la qualité d'enregistrement habituelle des disques de Toscanini, à mon avis celui-ci aurait été tout simplement inaudible.

Ce qui te grille, Benedictus, c'est que tu indiques "volume 98" : le dernier volume de l'édition Toscanini du début des années 90 était le n°71 (enregistrements acoustiques divers avec l'orchestre de la Scala), et dans le gros coffret paru il y a quelques temps qui reprend tous ces CD, ça s'arrête au n°72 (enregistrements avec le BBC Symphony) !!

On peut toujours imaginer des volumes 73 à 97 avec tous les grands compositeurs que Toscanini n'a jamais enregistrés, malgré la bonne centaine de compositeurs présents dans sa discographie : Bartók, la Seconde Ecole de Vienne, Rachmaninov, Rimsky, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abbado71
Mélomane averti
abbado71

Nombre de messages : 200
Age : 26
Date d'inscription : 19/10/2009

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyMer 1 Avr 2015 - 13:35

Walther a écrit:
abbado71 a écrit:
Benedictus a écrit:
Version Toscanini

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Mahler11

• Licia Albanese (soprano I / Magna Peccatrix), Eileen Farrell (soprano II / Una poenitentium), Rose Bampton (Mater gloriosa), Nan Merriman (contralto I / Mulier Samaritana), Maxine Stellman (contralto II / Maria Aegyptica), Jan Peerce (ténor / Doctor Marianus), Robert Merrill (baryton / Pater ecstaticus), Norman Scott (basse / Pater profondus), Arturo Toscanini / NBC Symphony Orchestra & Chorus, Robert Shaw Chorale
RCA, 1951

O

Salut Benedictus, d'ou est tiré ton cd ??  (je vois la mention volume 98)


Tout est dans la date (la date d'aujourd'hui, pas celle de cet "enregistrement") Very Happy

Sauf scoop de dernière minute, il n'existe aucun enregistrement de Mahler par Toscanini, même live (alors que pour Bruckner, une 7e symphonie a fini par faire surface). Il n'y a pas forcément de regrets à avoir : vu les effectifs requis pour cette œuvre et la qualité d'enregistrement habituelle des disques de Toscanini, à mon avis celui-ci aurait été tout simplement inaudible.

Ce qui te grille, Benedictus, c'est que tu indiques "volume 98" : le dernier volume de l'édition Toscanini du début des années 90 était le n°71 (enregistrements acoustiques divers avec l'orchestre de la Scala), et dans le gros coffret paru il y a quelques temps qui reprend tous ces CD, ça s'arrête au n°72 (enregistrements avec le BBC Symphony)  !!

On peut toujours imaginer des volumes 73 à 97 avec tous les grands compositeurs que Toscanini n'a jamais enregistrés, malgré la bonne centaine de compositeurs présents dans sa discographie : Bartók, la Seconde Ecole de Vienne, Rachmaninov, Rimsky, etc.

lol tu cases tout viking
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyMer 1 Avr 2015 - 19:03

Un beau poisson d'avril hehe pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abbado71
Mélomane averti
abbado71

Nombre de messages : 200
Age : 26
Date d'inscription : 19/10/2009

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyMer 1 Avr 2015 - 19:09

Oui

Et bravo à Benedictus, je sais pas comment tu as fait la pochette mais vraiment confondante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 EmptyMer 1 Avr 2015 - 19:19

Cette pochette reprend les noms des participants aux disques Beethoven du Maître (neuvième symphonie et Missa Solemnis, NBC Symphony Orchestra) ainsi que le design pochette du gros coffret RCA. Confondant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 8ème symphonie   Mahler- 8ème symphonie - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mahler- 8ème symphonie
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mahler- 10ème symphonie
» Mahler - 2è symphonie
» Gustav Mahler (1860-1911) (2)
» [MR] Mahler – Symphonie n°6 – Philhar, Chung
» Deuxième symphonie de Mahler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: