Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Robert Schumann: symphonies

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Democrite
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 962
Localisation : Ville de Baie
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Lun 22 Déc 2014 - 1:56

Je dois corriger :

DavidLeMarrec a écrit:
Mais il y a peut-être plus proche encore. En tout cas, oui, je suis d'accord, le début a un petit côté bachique bachoreux.

On dira bachoreux, comme liquoreux ou vaporeux, presque comme baroqueux. Very Happy

Et pendant ce temps, je suis torturé par cet air, sans plus être sûr qu'il soit de Bach. Si, c'est le concerto pour deux violons, ou avec deux claviers. Very Happy C'est très léger et court, c'est le travail de ma mémoire qui recompose un instant. Il faut écouter le récent enregistrement des Suzuki aux clavecins. Mirifique.


DavidLeMarrec a écrit:
Dav' le brave a écrit:
au langage qui m'a paru toujours en orbite très loin autour de la facilité, tout en m'accrochant presque jusqu'au bout.

cheers

C'est que des percussions m'auront perturbé et désengourdi aussi à la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1012
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Lun 22 Déc 2014 - 12:51

adriaticoboy a écrit:
Pour les jeunes ou moins jeunes qui ne connaissent pas encore ça, c'est considéré par beaucoup (par moi en tout cas!) comme le plus grand enregistrement du XXe siècle.
Et pourtant... Ça ne semble pas être la cas pour tout le monde et partout : http://www.classicstoday.com/review/review-10946/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84741
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Lun 22 Déc 2014 - 13:07

C'est courageux de dire ça.

C'est vrai que je ne le réécoute pas souvent… je suis à chaque fois séduit (je ne trouve pas forcément ça supérieur à Sawallisch ou Zinman, mais c'est grand quand même !), je me demande quel serait mon avis aujourd'hui, considérant l'habitude croissante à des versions plus précises et moins épaisses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1385
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 24 Jan 2015 - 12:05

Invité a écrit:
Une moitié est parue l'an dernier :

Et qu'est ce que çà donne en définitive la version Jarvi?
Car après l'écoute de ses Beethoven avec le même orchestre çà donne vachement envie

J'ai écouté ce matin la 4ème par Tennstedt - BPO - formidable interprétation quand on le compare avec Karajan c'est la nuit et le jour - beaucoup plus détaillé niveau instrumental et pourtant la vers Tennstedt date du début des années 80 - vraiment lumineux - je m'attaque à la 3ème par les mêmes cet aprem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84741
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 24 Jan 2015 - 13:07

Ah oui, mais forcément si tu prends les grandes comparaisons.

Sinon, pour cette intégrale Järvi, une pointe de désappointement. C'est très bien (la Quatrième est vraiment réussie, toute l'ardeur qu'il faut), mais sinon, dans les autres volets (mais je n'ai pas fini de tout écouter), par exemple la Deuxième, la maigreur des cordes n'est pas compensée par de la tension, donc on ne gagne pas grand'chose au dispositif. Je m'attendais à un Järvi d'une construction et d'une continuité implacables, comme il l'est souvent ces dernières années (Weber, Beethoven, Tchaïkovski, Rott, Sibelius…). Ce n'est pas tout à fait le cas (à la limite de l'indolence dans Manfred, même).

Néanmoins, pour les collectionneurs, ça reste une belle intégrale, il faut au moins entendre la Quatrième, dont les équilibres changent par rapport au habitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1385
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 24 Jan 2015 - 13:12

DavidLeMarrec a écrit:
Ah oui, mais forcément si tu prends les grandes comparaisons.

Sinon, pour cette intégrale Järvi, une pointe de désappointement. C'est très bien (la Quatrième est vraiment réussie, toute l'ardeur qu'il faut), mais sinon, dans les autres volets (mais je n'ai pas fini de tout écouter), par exemple la Deuxième, la maigreur des cordes n'est pas compensée par de la tension, donc on ne gagne pas grand'chose au dispositif. Je m'attendais à un Järvi d'une construction et d'une continuité implacables, comme il l'est souvent ces dernières années (Weber, Beethoven, Tchaïkovski, Rott, Sibelius…). Ce n'est pas tout à fait le cas (à la limite de l'indolence dans Manfred, même).

Néanmoins, pour les collectionneurs, ça reste une belle intégrale, il faut au moins entendre la Quatrième, dont les équilibres changent par rapport au habitudes.

Merci David pour ces précisions
Comme quoi il ne faut pas toujours foncer tête baissée - je vais essayer de mettre la main sur cette 4ème , j'essaierai peut-être de les écouter toutes sans pour autant mettre la main au porte-monnaies.
Je vais écouter aussi les Thielemann que tu as fort apprécié apparemment
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1385
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 24 Jan 2015 - 13:13

Et Tennstedt tu les as écoutées?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84741
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 24 Jan 2015 - 13:35

Les Thielemann, je les ai aimées (surtout la 2, en fait) surtout par rapport à leur réputation. Il y a bien mieux, et je ne suis pas sûr que si je réécoutais ça je ne courrais pas acheter Järvi. Mr. Green

--

Tu veux dire qu'il y a une intégrale Tennstedt ? Shocked  Alors je suis passé à côté, et c'est un scandale que je vais au plus vite réparer…

Sinon, il me semble avoir écouté une Quatrième, mais je ne suis plus sûr, ça m'étonne de ne pas en avoir de trace, parce qu'en bonne logique, vu comme je porte ses Mendelssohn et Brahms au pinacle, j'aurais dû adorer suffisamment pour la réécouter souvent.
Tu parles d'une publication de quel label ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1385
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 24 Jan 2015 - 13:42

DavidLeMarrec a écrit:
Les Thielemann, je les ai aimées (surtout la 2, en fait) surtout par rapport à leur réputation. Il y a bien mieux, et je ne suis pas sûr que si je réécoutais ça je ne courrais pas acheter Järvi. Mr. Green

--

Tu veux dire qu'il y a une intégrale Tennstedt ? Shocked  Alors je suis passé à côté, et c'est un scandale que je vais au plus vite réparer…

Sinon, il me semble avoir écouté une Quatrième, mais je ne suis plus sûr, ça m'étonne de ne pas en avoir de trace, parce qu'en bonne logique, vu comme je porte ses Mendelssohn et Brahms au pinacle, j'aurais dû adorer suffisamment pour la réécouter souvent.
Tu parles d'une publication de quel label ?

David a écrit

1 : "Les Thielemann, je les ai aimées (surtout la 2, en fait) surtout par rapport à leur réputation. Il y a bien mieux, et je ne suis pas sûr que si je réécoutais ça je ne courrais pas acheter Järvi. "

A ce point Shocked
Quand tu dis à leur réputation , tu veux dire à sa réputation (Thielemans) je présume ?

2 : "Tu veux dire qu'il a fait une intégrale ... "

Non non , je n'ai que les 3 et 4 chez EMI , je ne pense pas qu'il ait fait une intégrale
ET pour les Brahms je te rejoins totalement (j'ai posté sur le requiem allemand hier)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84741
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 24 Jan 2015 - 13:51

LeKap a écrit:
A ce point Shocked
Quand tu dis à leur réputation , tu veux dire à sa réputation (Thielemans) je présume ?

Non, non, la réputation de ces disques précis, assassinés par la critique (du moins en France) comme pâteux et sans esprit. Et j'avais trouvé ça (mais j'étais moins nettement partisan de la netteté et de l'allègement qu'aujourd'hui) très bien, en particulier la Deuxième, assez poétique. Pas une version angulaire comme Zinman, Sawallisch ou Solti, qui étaient alors déjà sur le marché, mais une très bonne version.
Aujourd'hui, considérant que je n'ai rien aimé de Thielemann (à l'exception de la Femme sans ombre, parce que c'est tellement écrit que ça limite grandement son pouvoir de nuisance sa liberté d'interprétation) depuis sa Septième de Beethoven et sa Deuxième de Schumann, au début de sa célébrité, je me dis que si je réécoute, ça risque de m'agacer…


[quote]Non non , je n'ai que les 3 et 4 chez EMI , je ne pense pas qu'il ait fait une intégrale

La 3, sûr que je n'ai pas essayé. Donc probablement aucune des deux. Je vais faire ça dans les jours à venir. Merci !!


Citation :
ET pour les Brahms je te rejoins totalement (j'ai posté sur le requiem allemand hier)

Pas encore vu ça. Mais effectivement, ses versions du Deutsches Requiem sont inégalables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1385
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 24 Jan 2015 - 15:25

Je reviens à nos moutons

Ecoute de la 3ème par Tennstedt avec le BPO année 1978 emi
Toujours cette même impression de détail, ensemble assez aéré avec un Mvt4 superlatif
Dans l'ensemble l'enregistrement me semble un peu moins bon que pour la symph 4 qui elle date de 1980 pourtant les mêmes lieux d'enregistrement (philharmoie de Berlin) et le même ing du son
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84741
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 24 Jan 2015 - 19:09

Après vérification : j'ai en fait écouté la 3 (qui ne m'a pas complètement renversé), mais apparemment pas la 4 (a priori beaucoup plus conforme au potentiel de Tennstedt). Je vais de toute façon remédier à ça. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Horatio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4044
Age : 23
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 24 Jan 2015 - 19:12

Ah oui, cette Quatrième par Tennstedt... je l'avais découverte dans l'écoute comparée réalisée sur ce forum, elle s'y était classée deuxième. Un petit miracle, à la hauteur des Karajan/Dresde, Furtwängler, Abendroth/Leiptig, Sawallisch/Dresde; quelles couleurs, et quelle manière de manier la masse sonore de l'orchestre berlinois sans jamais tomber dans la lourdeur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1385
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 24 Jan 2015 - 19:28

Heureux qu'Horatio rejoigne mes impressions sur la 4ème
et que cela donne également envie à David d'aller lorgner tous pavillons largement ouverts en direction de cette version
Je parie 80 cognacs contre un bouton de culotte que çà va te plaire David
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84741
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 24 Jan 2015 - 19:31

En tout cas, la description d'Horatio évoque beaucoup ses Mendelssohn avec le même orchestre et le même label, suprêmes. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1385
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 24 Jan 2015 - 19:31

J'oubliais de préciser pour Horatio
Lorsque je compare Tennstedt à Karajan en disant que le second me plait beaucoup moins , je parlais de Karajan / Berlin / DG , je ne connais pas la version avec Dresde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1385
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 24 Jan 2015 - 19:33

DavidLeMarrec a écrit:
En tout cas, la description d'Horatio évoque beaucoup ses Mendelssohn avec le même orchestre et le même label, suprêmes. bounce

Pour Mendelssohn , je n'ai que l'Italienne avec BPO , il en a fait d'autres ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84741
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 24 Jan 2015 - 19:43

LeKap a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
En tout cas, la description d'Horatio évoque beaucoup ses Mendelssohn avec le même orchestre et le même label, suprêmes. bounce

Pour Mendelssohn , je n'ai que l'Italienne avec BPO , il en a fait d'autres ?

Il me semblait qu'il y avait une autre Quatrième (moins bonne) chez BBC Legends, mais apparemment non. Je ne trouve qu'un couplage avec une Troisième de Muti (que je n'ai jamais voulu écouter Mr. Green ), les 1 (exceptionnelle !) & 5 de Beethoven, la 32 de Mozart…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Diablotin
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1012
Age : 51
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 24 Jan 2015 - 22:30

LeKap a écrit:
J'oubliais de préciser pour Horatio
(...)Karajan (...), je ne connais pas la version avec Dresde
Tragique erreur : c'est absolument phénoménal !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8283
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 24 Jan 2015 - 22:37

Diablotin a écrit:
LeKap a écrit:
J'oubliais de préciser pour Horatio
(...)Karajan (...), je ne connais pas la version avec Dresde
Tragique erreur : c'est absolument phénoménal !!!

Ne (surtout) pas oublier la version de 57 avec le Philharmonia (EMI) : version énergique MAIS sans foucades, claire aussi, élancée et tout en "jarret" ; une vraie direction (dans le sens d'une ligne allant d'un point vers un autre) qui culmine dans une dernier mouvement d'une tension âpre MAIS sans sécheresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1385
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Dim 25 Jan 2015 - 13:21

bAlexb a écrit:
Diablotin a écrit:
LeKap a écrit:
J'oubliais de préciser pour Horatio
(...)Karajan (...), je ne connais pas la version avec Dresde
Tragique erreur : c'est absolument phénoménal !!!

Ne (surtout) pas oublier la version de 57 avec le Philharmonia (EMI) : version énergique MAIS sans foucades, claire aussi, élancée et tout en "jarret" ; une vraie direction (dans le sens d'une ligne allant d'un point vers un autre) qui culmine dans une dernier mouvement d'une tension âpre MAIS sans sécheresse.

Celle là je dois l'avoir mais jamais écouté


Dernière édition par LeKap le Dim 25 Jan 2015 - 13:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 992
Age : 50
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Dim 25 Jan 2015 - 13:47

DavidLeMarrec a écrit:

Sinon, pour cette intégrale Järvi, une pointe de désappointement. C'est très bien (la Quatrième est vraiment réussie, toute l'ardeur qu'il faut), mais sinon, dans les autres volets (mais je n'ai pas fini de tout écouter), par exemple la Deuxième, la maigreur des cordes n'est pas compensée par de la tension, donc on ne gagne pas grand'chose au dispositif. (...)
Néanmoins, pour les collectionneurs, ça reste une belle intégrale, il faut au moins entendre la Quatrième, dont les équilibres changent par rapport au habitudes.

Cette maigreur des cordes j'en ai déjà souffert dans certains volets de son intégrale Beethoven, au premier chef dans sa Pastorale, que j'ai achetée parce que j'aime qu'on y entende tout, mais qui au final m'a déçu par comme tu dis "la maigreur des cordes (qui) n'est pas compensée par de la tension."

Pour rester dans Schumann en fait par Järvi j'ai l'intégrale en dvd Schumann at Pier2. Je ne vais donc pas les racheter, mais j'étais tenté par ce dernier volet avec la quatrième, parce que j'ai écouté l'enregistrement du Konzertsück pour quatre cors qui complète le disque et c'est de loin la meilleure version que j'aie jamais entendue. Magnifique, d'une lisibilité incroyable dans l'accompagnement, et de beaux timbres grâce à des solistes de luxe (avec Stefan Dohr - cor solo de Berlin - à leur tête). Alors si tu dis que la quatrième est en plus la plus réussie de l'intégrale, je vais le prendre. Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84741
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Dim 25 Jan 2015 - 13:59

Iskender a écrit:
Cette maigreur des cordes j'en ai déjà souffert dans certains volets de son intégrale Beethoven, au premier chef dans sa Pastorale, que j'ai achetée parce que j'aime qu'on y entende tout, mais qui au final m'a déçu par comme tu dis "la maigreur des cordes (qui) n'est pas compensée par de la tension."

Ah, moi j'ai baucoup aimé son intégrale Beethoven, où ce type d'équilibre (très proche effectivement) ne me déplaît pas du tout — même dans Schumann, d'ailleurs, mais j'y ai entendu un relâchement de tension qui n'était pas sensible dans ses Beethoven (évidemment, la Pastorale n'est pas la plus propice à ce type de lecture, mais comme c'est de loin la symphonie qui m'intéresse le moins de tout le corpus…).


Citation :
Alors si tu dis que la quatrième est en plus la plus réussie de l'intégrale, je vais le prendre. Smile

Je n'ai pas encore écouté la Première. Mais oui, la Quatrième est très réussie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24891
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 28 Fév 2015 - 2:04

fleurs Cette réécoute le confirme : voilà ce qui reste peut-être ma version préférée, alors que l'interprétation de la Rhénane par le même Klemperer me laisse froid et dubitatif.
Certes ici le chef prend son temps, mais justement, à rebours des approches primesautières, il laisse ici s'exhaler tous les parfums de l'oeuvre.
Chaque phrase fait sens et s'intègre à un paysage construit avec autant d'intelligence que de sensibilité.
Non pas une coquille vide où le discours s'engrène mécaniquement, mais une vision puissamment habitée, où le compas de l'architecte respecte le regard du poète.
Placer les violons de part et d'autre du podium permet aussi de révéler une richesse de détails qui alimente cette lecture foisonnante.
Magnifiques couleurs de l'orchestre anglais : bois pleins de caractère, cuivres chatoyants, cordes charnues.
Rarement cette symphonie m'aura-t-elle semblé plus évocatrice



Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Robert Schumann (1810-1856) :

Symphonie n°1 en si bémol Op. 38

= Otto Klemperer, New Philharmonia Orchestra

(Columbia, octobre 1965)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Dim 1 Mar 2015 - 0:10

Tou-à-fait d'accord mains . Et sa Quatrième est de la même eau. Seul Böhm avec le LSO à Salzbourg (4ème) me semble aussi juste.

La Première de Bernstein avec le NYPO est aussi à prendre au sérieux. C'est un peu crassseux, mais dans le style Denis la petite peste on ne fait pas mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 992
Age : 50
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Dim 15 Mar 2015 - 11:10

Je reviens sur Paavo Järvi avec une question que je me pose. J'écoutais sa Rhénane : il ne jouerait pas la réorchestration de Mahler ? Par exemple au début dans la deuxième exposition du premier thème, mesure 62, j'étais étonné d'entendre les cors répondre avec la mesure de décalage et non les bois. Je suis allé jeter une oreille vite fait sur Chailly (sachant qu'il joue l'orchestration Mahler) et on retrouve bien ce changement chez Mahler.
Au dos du cd Järvi est indiqué édition Schott, je n'en sais pas plus je n'ai pas le livret du cd. Ou Järvi s'est-il lancé dans des compromis ? David en saurais-tu plus là-dessus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
ojoj
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 651
Age : 32
Localisation : Bayonne/Bordeaux
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Ven 22 Mai 2015 - 9:10

Et de deux nouvelles intégrales Schumann chez moi bounce

La première ( cadeau d'anniversaire): Chailly/révisions de Mahler. Intéressante pour ceux qui voudraient entendre un Schumann sonner "autrement". Ceux qui connaissent bien les symphonies de Robert Schumann entendront bien les différences.
Bonne version dans son ensemble, mais peut étre pas à reccomander en premier pour une personne ne connaissant pas ces oeuvres dans leur version "originale", celà va de soit Smile

La seconde: coup de bol! Dans un magasin d'occasion bordelais je tombe sur toute une série de cds de la collection Bernstein Century, soit les enregistrements Sony effectués par Bernstein dans ses années américaines.
Ici Lenny ( dont nous fétons cette année le 25é anniversaire de la disparition Crying or Very sad ) dirige le Philar' de New York.
J'avoue avoir été agréablement surpris par cette version, différente de l'intégrale viennoise que j'ai en dvd, la prise de son surtout ( j'insiste beaucoup sur ce sujet mais c'est trsé important pour moi) me convient tout à fait et pourtant en ce début des années 60, Sony n'était pas aussi redoutable Decca.
Peut étre Bernstein est-il plus fougueux et plus inspirés dans cette intégrale que la seconde qu'il fera avec les musiciens autrichiens?
Bref à reccomander !! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abbado71
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 200
Age : 25
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 23 Mai 2015 - 20:54

Il faut dire qu'en générale je n'aime pas les symphonies de Schumann mais je les trouves plus écoutable (sans jamais prendre non plus un plaisir fou mais comparé aux autres c'est déja considérable) dans les versions de Furtwengler puis Bernstein et surtout Kubelik (DG et aussi chez sony !!) dont je m'étonne que personne ne parle.

Aussi Mélo car je crois que tu connais bien westminster que pense tu de Boult(j'ai souvenir d'un enregistrement très dynamique de la 2eme ?) chez ce label/collection ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8283
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 23 Mai 2015 - 22:24

abbado71 a écrit:
Il faut dire qu'en générale je n'aime pas les symphonies de Schumann mais je les trouves plus écoutable (sans jamais prendre non plus un plaisir fou mais comparé aux autres c'est déja considérable) dans les versions de Furtwengler puis  Bernstein et surtout Kubelik (DG et aussi chez sony !!) dont je m'étonne que personne ne parle.

On ne parle pas non plus beaucoup de Wit (Naxos) qui vaut bien beaucoup "d'étalons" des grandes écuries traditionnelles, à mon avis.
(Kubelik : très bonne idée, bravo Exclamation )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84741
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Lun 25 Mai 2015 - 13:44

Oui, Wit est formidable, et on ne parle pas beaucoup non plus de Beermann avec Chemnitz, de Bernstein avec New-York, de Barenboim avec la Sk Berlin, toutes de grandes versions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8283
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Lun 25 Mai 2015 - 14:59

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, Wit est formidable, et on ne parle pas beaucoup non plus de Beermann avec Chemnitz, de Bernstein avec New-York, de Barenboim avec la Sk Berlin, toutes de grandes versions.

thumright
(Moi, j'avoue que je n'ose pas trop poster au sujet de Barenboim ; et notamment quand il s'agit de toucher au répertoire de la "tradition" allemande, lequel est très éloigné de mes """compétences""", même si je suis indéniablement fan de son intégrale Beethoven à Berlin justement, http://classik.forumactif.com/t4674-daniel-barenboim?highlight=barenboim .)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84741
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Lun 25 Mai 2015 - 15:12

Je ne vois pas bien pourquoi tu ne veux pas poster…

En tout cas, oui, son Beethoven est très bien ; mais son Schumann est encore différent, ça ne ressemble pas du Barenboim, même pas à du bon Barenboim comme son intégrale Beethoven ou son Requiem de Verdi avec Chicago.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24891
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Mar 26 Mai 2015 - 1:19

abbado71 a écrit:

Aussi Mélo car je crois que tu connais bien westminster que pense tu de Boult(j'ai souvenir d'un enregistrement très dynamique de la 2eme ?) chez ce label/collection ?


Smile Je connais cette intégrale Boult mais je ne la possède pas en stock. Elle a été rééditée il y a quelques années chez le label First Hand et figure depuis dans mes intentions d'achat, parmi plusieurs centaines d'albums.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 1 Aoû 2015 - 16:33


Je suis en train de me passer et repasser la n°1 dans un enregistrement qui est peut-être un peu une rareté : la première version Masur, avec Leipzig (73), en import Japon, acheté une misère chez Melomania.

J'aime bien, mais je ne peux me livrer au jeu des comparaisons. Je sais juste que la deuxième version Masur, avec le LPO, est plus connue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84741
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 1 Aoû 2015 - 17:00

Avec Leipzig, ça a paru chez Teldec, donc ce n'est peut-être plus édité, mais je l'ai plus souvent vue passer que celle avec le LPO.

Comme toujours avec Masur-Leipzig, c'est un peu mou, mais il y a de très jolies couleurs, notamment chez les vents. Pour Schumann, ce n'est pas un premier choix à mon sens, mais ça fait toujours plaisir à suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
ojoj
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 651
Age : 32
Localisation : Bayonne/Bordeaux
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 1 Aoû 2015 - 17:16

Au risque de m'attirer les foudres de certains ici, Thielemann dans les 1 et 4 ça m'a bien emballé Smile.
J'ai la numéro 2 dans un placard mais pas la Rhénane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84741
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 1 Aoû 2015 - 17:31

Je n'ai écouté que les 2 et 3, j'avais beaucoup aimé la 2 et son entrée en matière très poétique (mais c'était il y a longtemps, je suppose que ça m'agacerait un peu aujourd'hui Mr. Green ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
ojoj
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 651
Age : 32
Localisation : Bayonne/Bordeaux
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 1 Aoû 2015 - 17:36

David, je pourrais avoir ton avis sur les versions de Oramo parue chez Sony, si ma mémoire est bonne?

Les 2 premières symphonies de cette intégrale peuvent étre écoutées sur youtube
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84741
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 1 Aoû 2015 - 17:39

ojoj a écrit:
David, je pourrais avoir ton avis sur les versions de Oramo parue chez Sony, si ma mémoire est bonne?

Les 2 premières symphonies de cette intégrale peuvent étre écoutées sur youtube

Oh, je n'avais pas vu que c'était sorti ! J'ai adoré ses Sibelius avec Birmingham (la meilleure intégrale disponible, peut-être…) et beaucoup aimé ses Nielsen avec le Stockholm RPO, comme pour les Schumann (un peu confortable quelquefois, mais très beau aussi).

Je ne peux donc pas te renseigner, mais merci, je vais programmer l'écoute !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84741
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 1 Aoû 2015 - 18:02

Bien, ça se trouve sur Deezer, donc j'ai écouté par curiosité les II et IV de la 2 et le V de la 3, manière d'avoir un rapide aperçu du profil sonore.

La Troisième est très molle, et floue en plus (la Berwald Hall vide, si on ajoute de la réverbération, ça fait un peu trop…), plutôt sur les contours qu'à l'intérieur, parce que la prise de son met très bien en valeur les détails.

En revanche la Deuxième, avec les même caractéristiques de flou, se tient très bien, beaucoup d'entrain et de couleurs… ça ne claque pas du tout comme les versions dont j'ai l'habitude (du genre Zinman ou Solti), mais ça se tient très bien, et c'est très atypique.

Il va falloir que j'écoute tout, ça me rend curieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 1 Aoû 2015 - 18:08

DavidLeMarrec a écrit:
Avec Leipzig, ça a paru chez Teldec, donc ce n'est peut-être plus édité, mais je l'ai plus souvent vue passer que celle avec le LPO.

Comme toujours avec Masur-Leipzig, c'est un peu mou, mais il y a de très jolies couleurs, notamment chez les vents. Pour Schumann, ce n'est pas un premier choix à mon sens, mais ça fait toujours plaisir à suivre…

Là je crois qu'il y a erreur. Teldec, c'est le label de l'intégrale avec le LPO justement, et c'est bien Teldec/LPO que l'on voit tout le temps, pas King Records (Japon)/Leipzig.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84741
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 1 Aoû 2015 - 18:14

Ah tiens, j'étais persuadé que c'était Leipzig… je suis sûr que j'ai leurs Mendelssohn sous Teldec, mais peut-être bien que c'est le LPO pour Schumann… Il me semble pourtant que c'était assez similaire esthétiquement, mais ça doit dater des mêmes années, non ?

Parce qu'avec New York ou l'ONF, Masur était un tout autre homme, beaucoup plus de fermeté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84741
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 1 Aoû 2015 - 18:15

J'ai commencé l'écoute de l'intégrale Oramo, donc. La Première Symphonie est particulièrement ample mais très détaillée, très inhabituelle. Et tendue quand même. Je crois que j'aime beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Sam 1 Aoû 2015 - 23:49

DavidLeMarrec a écrit:
Ah tiens, j'étais persuadé que c'était Leipzig… je suis sûr que j'ai leurs Mendelssohn sous Teldec, mais peut-être bien que c'est le LPO pour Schumann… Il me semble pourtant que c'était assez similaire esthétiquement, mais ça doit dater des mêmes années, non ?


Avec Leipzig, c'était en 1973, LP, et probablement jamais édité en CD pour l'Europe ou USA; avec le LPO c'était en 90/91, il y a plus de quinze ans d'écart quand même.

Etant donné qu'à la même époque (88-90) il a gravé Mendelssohn pour Teldec toujours....mais avec Leipzig cette fois, la confusion est possible.


Dernière édition par shushu le Dim 2 Aoû 2015 - 0:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84741
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Dim 2 Aoû 2015 - 0:01

Je parlais des années de leurs Mendelssohn (je me doute qu'il n'a pas dû enregistrer la même chose sur deux labels à peu d'intervalle). Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84741
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Dim 2 Aoû 2015 - 0:04

DavidLeMarrec a écrit:
J'ai commencé l'écoute de l'intégrale Oramo, donc. La Première Symphonie est particulièrement ample mais très détaillée, très inhabituelle. Et tendue quand même. Je crois que j'aime beaucoup.

Le scherzo est assez indolent, pas très réussi, mais le reste est très chouette. (je n'avais jamais remarqué la convergence du premier mouvement avec la Première de Nielsen Surprised )

La Deuxième est bizarre aussi, mais pour Ojoj qui aime bien les grands aplats, ça doit pouvoir fonctionner : ample et transparent, ce n'est pas souvent !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 24891
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Mer 14 Oct 2015 - 19:47

Smile Il reste beaucoup de versions à évoquer dans ce topic, mais quand même : en dix ans on n'a pas encore évoqué la référentielle version de Jochum (son seul enregistrement schumannien, avec le Concerto joué par Monique Haas).
Interprétation d'une transparence absolue, d'une finesse extrême, d'une radicale pureté de lignes, d'une éloquence simple et directe. Certes : rigide et impavide, à contrecourant des fulgurances passionnelles d'un Furtwängler, des sombres affres d'un Abendroth, mais assurément plus proche des architectures marmoréennes d'un Klemperer (dont le trait reste plus appuyé, l'architecture plus monumentale) -cela dit pour situer cette esthétique face à d'autres éminents représentants de la tradition germanique à pareille époque.
En tout cas : la virtuosité impeccable, la neutralité stylistique n'ont pas pris une ride, et désignent ce témoignage comme l'expression d'un perfectionnisme châtié -dans cette optique je doute qu'on ait fait mieux depuis, -peut-être pas même Szell de l'autre côté de l'Atlantique.



Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Robert Schumann (1810-1856) :

Symphonie n°4 en ré mineur, Op. 120

= Eugen Jochum, Orchestre du Concertgebouw d'Amsterdam

(Philips, décembre 1960)

https://www.youtube.com/watch?v=4i9OCPBlhUg


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Mer 14 Oct 2015 - 20:29

La Quatrième est de loin ma préférée des quatre. Sa genèse fut tortueuse et Schumann reprit sa première ébauche (1841) pour en faire ce qui devait être son opus 120 en 1851. Brahms préférait la première version, Clara la deuxième. De nos jours on entend exclusivement celle de 1851. Harnoncourt et Gardiner ont enregistré la version de 1841. Je ne les ai pas entendues.

Mes préférées sont les 3 versions de Böhm: WP Orfeo, WP DGG et LSO Andante. Elles ont un petit 'grain de folie', des aspérités et une grandeur dans le geste qui font penser à la chevalerie. Jochum et Furtwängler suivent de très près. La perfection orchestrale est patente, le classicisme du cadet faisant un heureux pendant au romantisme de l'aîné. J'aime aussi beaucoup la prestation enlevée d'Eduard van Remoortel, celle pleine de saveur et de caramel salé de Mehta (WP encore), un de ses meilleurs disques à mon avis.

Curieusement je les prèfère à celles issues d'intégrales: Chailly, Szell, Kubelik (2), Solti, Sawallisch, Nézet-Séguin, Karajan, Marriner. Mais c'est du très grand Schumann, et j'adore entendre cette symphonie quelles que soient les circonstances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ojoj
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 651
Age : 32
Localisation : Bayonne/Bordeaux
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Dim 6 Mar 2016 - 8:04

Et une intégrale de plus qui vient orner ma, déjà trés grande, bibliothéque musicale:


Sir Georg Solti/ Philarmonique de Vienne


Pour l'instant je n'ai jeté oreille que sur la Symphonie "Printemps".
Je suis au final peu emballé, méme si cette interprétation n'est pas non plus désagréable.
Cette intégrale est à l'image de ce que faisait Solti , tempi rapide surtout créant une véritable unité entre les différents mouvements de cette symphonie.
On reconnait très bien la sonorité des instruments des vents viennois ( cors et hautbois),c'est propre et lisse mais je trouve que celà manque d'un petit quelque chose.


Nous sommes donc loin dans cette interprétation des excès romantiques de Bernstein ou du gros son de Herbie qui nous en envoie plein les mirettes.

Il serait intéressant de faire la comparaison entre cette intégrale et celle de Zubin Mehta avec le méme orchestre. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ojoj
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 651
Age : 32
Localisation : Bayonne/Bordeaux
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   Mar 8 Mar 2016 - 11:55

Aprés écoute intégrale de ce cycle Schumann par Solti je dois avouer que je reste un peu sur ma faim.
Il me semble que l'on a fait mieux avant et depuis. :s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Robert Schumann: symphonies   

Revenir en haut Aller en bas
 
Robert Schumann: symphonies
Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Robert Schumann: symphonies
» Robert Schumann - Lieder
» Robert Schumann (1810-1856)
» Robert SCHUMANN – Cycles pour piano-pédalier… ou orgue
» Symphonie n°3 ( Schumann )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: