Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Travailler son oreille.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82655
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Ven 4 Juil 2008 - 23:17

sax'o pianissimo a écrit:
En gros, l'oreille relative, elle nous dit si c'est une quarte ou quoi.. Et l'oreille absolue, si c'est do-fa... (?)
Voilà. L'oreille relative reconnaît les intervalles, mais pas les hauteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
avatar

Nombre de messages : 6944
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Sam 5 Juil 2008 - 0:22

Je suis assez content d'avoir l'oreille absolue pour retrouver des morceaux. Le seul inconvénient, c'est que me surprends souvent à me chanter le nom des notes quand j'écoute de la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81001
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Sam 5 Juil 2008 - 0:25

Le Havrais a écrit:
Je suis assez content d'avoir l'oreille absolue pour retrouver des morceaux.

Tu pourrais aussi bien les retrouver avec une oreille relative.

D'ailleurs ça le fait encore plus je trouve; tu joues un morceau comme si tu le connaissais par coeur, et puis:
"Ah mais c'est en la majeur ce morceau normalement, pas en sol majeur
-Ah bon? Je me rends pas compte."

Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
avatar

Nombre de messages : 6944
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Sam 5 Juil 2008 - 0:28

Xavier a écrit:
Le Havrais a écrit:
Je suis assez content d'avoir l'oreille absolue pour retrouver des morceaux.

Tu pourrais aussi bien les retrouver avec une oreille relative.

D'ailleurs ça le fait encore plus je trouve; tu joues un morceau comme si tu le connaissais par coeur, et puis:
"Ah mais c'est en la majeur ce morceau normalement, pas en sol majeur
-Ah bon? Je me rends pas compte."

Cool

oui enfin après ça dépend des instruments : les doigtés peuvent devenir beaucoup plus compliqués dans une autre tonalité Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82655
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Sam 5 Juil 2008 - 8:38

Les noms des notes, à mon avis, c'est plus un effet traumatique du solfège enseigné à la dure qu'un symptôme de l'oreille absolue.

Certes, avec une oreille relative, on ne peut pas faire ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Stanlea
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5373
Age : 59
Localisation : Fly me to the moon
Date d'inscription : 22/02/2008

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Sam 5 Juil 2008 - 8:41

DavidLeMarrec a écrit:
Les noms des notes, à mon avis, c'est plus un effet traumatique du solfège enseigné à la dure qu'un symptôme de l'oreille absolue.

Certes, avec une oreille relative, on ne peut pas faire ça.

Tu ne t'es pas levé un peu tôt ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Sam 5 Juil 2008 - 9:44

DavidLeMarrec a écrit:
Les noms des notes, à mon avis, c'est plus un effet traumatique du solfège enseigné à la dure qu'un symptôme de l'oreille absolue.

Certes, avec une oreille relative, on ne peut pas faire ça.

Non. carton rouge

J'essaie, mais j'y arrive pas. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82655
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Sam 5 Juil 2008 - 9:57

Spiritus a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Les noms des notes, à mon avis, c'est plus un effet traumatique du solfège enseigné à la dure qu'un symptôme de l'oreille absolue.

Certes, avec une oreille relative, on ne peut pas faire ça.

Non. carton rouge

J'essaie, mais j'y arrive pas. Neutral
Je suis totalement convaincu que ça s'apprend (mais c'est plutôt un gadget qu'autre chose, surtout avec le rétablissement de diapasons dissidents...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82655
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Sam 5 Juil 2008 - 9:58

Stanlea a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Les noms des notes, à mon avis, c'est plus un effet traumatique du solfège enseigné à la dure qu'un symptôme de l'oreille absolue.

Certes, avec une oreille relative, on ne peut pas faire ça.

Tu ne t'es pas levé un peu tôt ?
Il n'est jamais trop tôt pour bien faire (et médire un peu de l'enseignement tortionnaire de la musique).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Sam 5 Juil 2008 - 9:58

Il me reste du travail. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Sam 5 Juil 2008 - 15:02

Au fait, peut on avoir l'oreille absolue mais pas relative ? Ce semble un peu idiot, mais je me demande si ce sont deux degrés différents de la même chose ou bien de choses différentes.
Parce que je crois être relativement incapable (ceci-dit, j'ai jamais vraiment essayé) de reconnaître les intervalles, mais par contre il y a certains morceaux que je peux chanter n'importe quand dans leur tonalité originale. Par contre, pour coller le nom des notes dessus c'est une autre affaire... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3621
Age : 31
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Sam 5 Juil 2008 - 18:16

Je ne suis pas tout à fait sûr de moi en te répondant ça, parce que je n'ai pas l'oreille absolue, mais a priori je dirais que oui. On doit pouvoir reconnaître deux notes qui s'enchaînent sans pouvoir immédiatement dire le nom de l'intervalle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Sam 5 Juil 2008 - 19:02

Wolferl, je pense que si tu retiens les hauteurs, tu peux apprendre les intervalles. Ce n'est pas extrêmement compliqué au départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3621
Age : 31
Date d'inscription : 24/06/2007

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Sam 5 Juil 2008 - 19:11

Oui, le mieux c'est encore de les chanter je crois (moi c'est comme ça je développe mon oreille relative) puis d'essayer de les repérer dans les morceaux qu'on écoute. Après j'ai encore du mal pour les intervalles augmentés ou diminués (quand t'es pas capable de savoir dans quelle tonalité tu te trouves, va faire la différence entre une quinte diminuée et une quarte augmentée Neutral ) et aussi pour les intervalles redoublés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
umkalk
Néophyte


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Développement de l’oreille absolue   Lun 27 Oct 2008 - 12:40

Bonjour! J'étudie le sujet du développement de l'oreille absolue. Vous croyez que l'on peut la développer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82655
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Lun 27 Oct 2008 - 12:44

umkalk a écrit:
Bonjour! J'étudie le sujet du développement de l'oreille absolue. Vous croyez que l'on peut la développer?
Ca me paraît une évidence, dans la mesure où il s'agit de mémoire, et où les notes n'ont pas de réalité "naturelle".

On en a déjà largement parlé dans un autre fil, si tu cherches un peu dans le forum... Smile

Par ailleurs, on est à peu près tous d'accord pour convenir de ce qu'il s'agit largement d'un gadget, et éventuellement handicapant (lorsqu'on change de diapason...). Une excellente oreille relative suffit, et un diapason dans sa poche tient alors lieu d'oreille absolue. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Hanna
Néophyte


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: l'oreille absolue   Lun 27 Oct 2008 - 13:56

"Une excellente oreille relative suffit, et un diapason dans sa poche tient alors lieu d'oreille absolue." Question

Pour vous, M. Mélomane, je dirais: Daltonien n'est pas aveugle Very Happy

Il est possible à développer l'oreille absolue, je l'ai développé, moi, et autant comme musicienne, je suis très reconnaissante pour cette faculté. J'ai notamment cherché à la développer parce qu'il ne m'était pas suffit avec l'oreille rélative.

Amicalement,
Hanna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82655
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Lun 27 Oct 2008 - 14:09

Bienvenue Hanna. Smile


Hanna a écrit:
"Une excellente oreille relative suffit, et un diapason dans sa poche tient alors lieu d'oreille absolue." Question

Pour vous, M. Mélomane, je dirais: Daltonien n'est pas aveugle Very Happy
Je n'ai pas bien saisi. L'oreille absolue excellente n'est pas spécialement utile dès lors qu'on dispose d'un point de référence avec une oreille relative parfaite... Il suffit d'une tonalité de téléphone ou d'un diapason, je ne vois pas ce que ça a de tendancieux...

Citation :
Il est possible à développer l'oreille absolue, je l'ai développé, moi, et autant comme musicienne, je suis très reconnaissante pour cette faculté. J'ai notamment cherché à la développer parce qu'il ne m'était pas suffit avec l'oreille rélative.
A quelle fin par exemple ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81001
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Lun 27 Oct 2008 - 14:11

Personnellement je n'en vois pas l'intérêt et pourtant je l'ai. (à part pour se la pêter, ça sert à rien, sinon à être agacé par les transpositions et autre diapason baroque)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KidAmnesiac
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 204
Date d'inscription : 18/09/2008

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Mar 28 Oct 2008 - 9:23

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3439
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Mar 17 Fév 2009 - 3:17

Hicks a écrit:
Pan a écrit:
Tu n'en connaîtrais pas un qui tourne sous Mac ?

Non justement, j'ai aussi ce problème, j'ai du ressortir mon vieux pc portable pour l'utiliser!
Ça y est ! EarMaster tourne sous Mac ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KID A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Mar 17 Fév 2009 - 15:52

KidAmnesiac a écrit:
Un petit article sur le sujet:
http://www.macmusic.org/articles/view.php/lang/fr/id/10/

"Premièrement, l'oreille absolue, très analytique, permet de suivre les polyphonies les plus complexes en temps réel, de reconnaître les sujets ou réponses d'une fugue instantanément, même transposés."

Je ne savais pas que ceux qui n'en sont pas dotés en sont incapables hehe ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81001
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Mar 17 Fév 2009 - 16:05

C'est en effet complètement à côté de la plaque, ce qui est décrit là est justement représentatif de l'oreille relative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BenBen
Mélomane averti


Nombre de messages : 125
Age : 36
Localisation : 91
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Problème d'oreille   Sam 28 Mar 2009 - 8:18

Un site hallucinant : http://fr.myperfectpitch.mobi/juillet_stage.html

Vive le commerce !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3439
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Sam 28 Mar 2009 - 8:40

Citation :
P.P.P.S. Si vous décidiez de ne pas commander, soyez sûr de prendre la bonne décision.
pété de rire thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82655
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Sam 28 Mar 2009 - 8:46

J'hésite entre deux références :

celle-ci pour le discours général ou celle-là pour la technique de vente ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Sam 28 Mar 2009 - 8:50

Sérieusement, j'ai déjà entendu un témoignage de musicien entré en scientologie par le biais d'un stage de ce type.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Mar 23 Fév 2010 - 12:34

Sur la reconnaissance des notes : en général, j'entends les notes mais pas les altérations. Un morceau en fa #, j'ai toujours l'impression que c'est du fa ou du sol, selon l'humeur. En fait c'est surtout gênant pour la musique atonale, car une erreur d'un demi-ton compromet la compréhension des intervalles ! Le problème du coup, c'est que je sais jamais si je peux m'y fier ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81001
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Mar 23 Fév 2010 - 12:36

Tu parles d'oreille absolue ou d'oreille relative?

Que tu entendes un fa# comme un fa n'a aucune importance, du moment que tu entends les harmonies, les intervalles, etc...

Au lieu de chercher les notes (et tu n'y arriveras pas si tu n'as pas l'oreille absolue), oublie-les. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
poisson
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5507
Date d'inscription : 14/02/2009

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Mar 23 Fév 2010 - 12:38

et pour travailler l'oreille relative, on peut faire quoi? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81001
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Mar 23 Fév 2010 - 12:38

Ecouter de la musique, lire des partitions, les déchiffrer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Mar 23 Fév 2010 - 12:39

Je les cherche pas, je les entends, mais avec souvent une marge d'erreur sur les altérations. C'est pas clair ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29139
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Mar 23 Fév 2010 - 12:41

Xavier a écrit:
Tu parles d'oreille absolue ou d'oreille relative?

Que tu entendes un fa# comme un fa n'a aucune importance, du moment que tu entends les harmonies, les intervalles, etc...

Au lieu de chercher les notes (et tu n'y arriveras pas si tu n'as pas l'oreille absolue), oublie-les. Smile

Donc tu es en train de dire, que les dictées de notes qu'on fait faire en solfège ... et qui me faisait tout le temps redoubler ... on ne peut avoir 20/20 qu'avec l'oreille absolue ??

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81001
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Mar 23 Fév 2010 - 12:41

jerome a écrit:
Je les cherche pas, je les entends, mais avec souvent une marge d'erreur sur les altérations. C'est pas clair ? Smile

Ce que je veux dire, c'est focalise-toi sur les intervalles.

En fait tu as une oreille absolue un peu approximative qui t'oblige à entendre (à peu près) les notes et qui fait que tu n'arrives pas à toujours bien entendre les intervalles, c'est ça?
Si on cogne fa#-sol, tu vas bien entendre la seconde mineure, tu ne vas pas croire que c'est fa-sol?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Mar 23 Fév 2010 - 12:43

Xavier a écrit:
c'est ça?
C'est ça. Mais c'est étrange ce mélange d'"absolu" et d'"approximatif".
Xavier a écrit:
Si on cogne fa#-sol, tu vas bien entendre la seconde mineure, tu ne vas pas croire que c'est fa-sol?
Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81001
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Mar 23 Fév 2010 - 12:45

Cololi a écrit:

Donc tu es en train de dire, que les dictées de notes qu'on fait faire en solfège ... et qui me faisait tout le temps redoubler ... on ne peut avoir 20/20 qu'avec l'oreille absolue ??

Bien sûr que non, on te donne toujours la note de départ au moins le la avant de démarrer.
Au contraire, l'oreille absolue peut même être gênante. (on le voit avec l'exemple de Jérôme)


Dernière édition par Xavier le Mar 23 Fév 2010 - 12:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81001
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Mar 23 Fév 2010 - 12:46

jerome a écrit:

Xavier a écrit:
Si on cogne fa#-sol, tu vas bien entendre la seconde mineure, tu ne vas pas croire que c'est fa-sol?
Laughing

Tu rigoles, mais ça prouve bien que tu peux essayer d'ignorer les notes que tu entends et te focaliser sur les intervalles et les harmonies, même si c'est moins évident que l'exemple que j'ai donné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Mar 23 Fév 2010 - 12:50

Ben non, mais quand elle sont mises en rapport de façon aussi flagrante, y a pas de problème.
C'est plutôt dans le contexte d'une mélodie disjointe. Concrètement, à l'instant dans un truc assez rapide de Webern j'entends si do# sol mi, après vérification c'était sib do solb mi : paf, si je me fie à ce que j'ai entendu spontanément, les intervalles sont faux.

Dans le cas d'une musique tonale, ça m'arrive d'entendre un truc disons en fa mineur, puis après un passage modulant où je me perds, je raccroche en si mineur : quelle hardiesse ce Mozart ! Mr.Red


Dernière édition par jerome le Mar 23 Fév 2010 - 12:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81001
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Mar 23 Fév 2010 - 12:55

Juste le dernier... Certainement parce que c'est rapide.
Sinon tu aurais entendu que c'était conjoint. (en considérant que c'est un fa#)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 29139
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Mar 23 Fév 2010 - 12:56

Xavier a écrit:
Cololi a écrit:

Donc tu es en train de dire, que les dictées de notes qu'on fait faire en solfège ... et qui me faisait tout le temps redoubler ... on ne peut avoir 20/20 qu'avec l'oreille absolue ??

Bien sûr que non, on te donne toujours la note de départ au moins le la avant de démarrer.
Au contraire, l'oreille absolue peut même être gênante. (on le voit avec l'exemple de Jérôme)

C'est vrai j'avais oublié.
Mais façon pour moi c'est désespéré .. parfois j'arrive même pas à savoir si ça monte ou ça descend ... alors tu vois le niveau

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Mar 23 Fév 2010 - 12:57

Ah oui pardon, c'était tout ascendant.

Mais bon bref, le truc c'est qu'on parle souvent de l'oreille absolue comme quelque chose de ferme ou définitif, "on l'a ou on l'a pas", alors que manifestement il y a des nuances intermédiaires. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81001
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Mar 23 Fév 2010 - 12:59

Cololi a écrit:

Mais façon pour moi c'est désespéré .. parfois j'arrive même pas à savoir si ça monte ou ça descend ... alors tu vois le niveau

La seule solution pour ce problème-là que je rencontre parfois j'ai des élèves (et sur le coup on ne sait pas quoi faire des fois!) c'est de chanter ce que tu as entendu. (mais tout le monde n'en est pas capable)
En chantant tu sens tout de suite si ta voix monte ou si elle descend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Mar 23 Fév 2010 - 13:02

Je rencontre ça aussi, parfois. Est-ce que tu crois que c'est bien d'habituer les petits à accompagner leur chant d'un geste correspondant à la courbe mélodique pour améliorer ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82655
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Mar 23 Fév 2010 - 13:03

Pour la question de Cololi, vu qu'il est chanteur, on a la solution toute trouvée : déchiffrer un maximum de partitions (que tu connais, comme ça tu ne feras pas d'erreur), et essayer de mémoriser les intervalles.

(On a avait cité, dans un fil, la Marseillaise pour l'intervalle de quarte juste par exemple.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81001
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Mar 23 Fév 2010 - 13:05

jerome a écrit:
Ah oui pardon, c'était tout ascendant.

N'empêche, même pour un truc mélodique l'harmonie peut t'aider.
L'exemple que tu as donné rentrait dans la gamme par tons par exemple.
Alors que si c'était ce que tu as entendu ça se résumait à un accord mineur avec 6te ajoutée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81001
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Mar 23 Fév 2010 - 13:06

jerome a écrit:

Mais bon bref, le truc c'est qu'on parle souvent de l'oreille absolue comme quelque chose de ferme ou définitif, "on l'a ou on l'a pas", alors que manifestement il y a des nuances intermédiaires. Surprised

Oui je pense qu'on peut "l'obtenir" avec le temps, sans forcément l'avoir cherchée...
Moi je l'ai eue décalée d'un demi-ton pendant des années à cause du piano de mes grands-parents alors tu vois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Mar 23 Fév 2010 - 13:08

Xavier a écrit:
N'empêche, même pour un truc mélodique l'harmonie peut t'aider.
L'exemple que tu as donné rentrait dans la gamme par tons par exemple.
Alors que si c'était ce que tu as entendu ça se résumait à un accord mineur avec 6te ajoutée.
Ben oui je sais, c'est ce que je me suis dit : ça change beaucoup de choses.
Mais quand c'est rapide t'as pas le temps de te rechanter le passage et de corriger tes impressions.
Encore une fois à mon avis le point important là-dedans c'est la flexibilité des "catégories" d'oreilles. Et, dans mon cas peut-être hybride, un conflit inconfortable entre deux "outils" d'écoute différents, l'intuition et l'analyse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 81001
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Mar 23 Fév 2010 - 13:11

jerome a écrit:
Je rencontre ça aussi, parfois. Est-ce que tu crois que c'est bien d'habituer les petits à accompagner leur chant d'un geste correspondant à la courbe mélodique pour améliorer ça ?

Je n'ai pas pensé à ça... en principe en chantant ils entendent tout de suite si ça monte ou si ça descend.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Mar 23 Fév 2010 - 13:12

Parfois non hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82655
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   Mar 23 Fév 2010 - 13:34

De toute façon, l'échelle des sons étant une convention culturelle, l'oreille absolue peut pas être innée, pas besoin d'être rhétoriqueur pour le poser. C'est simplement une part de mémoire spécifique sur la hauteur des sons.

Elle peut être liée à tout un tas de paramètres (le timbre d'une trompette n'est pas le même en haut ou en bas... le ressenti physique d'un chanteur n'est pas le même s'il transpose d'un ton, etc.), et on conçoit bien qu'il y a plusieurs degrés avant d'être à un véritable absolu (et encore, le la à 440Hz, avec quelle marge d'erreur ?).

Et ceux qui ne l'ont pas ? Certains se trimbalent avec un diapason. D'autres avec un accordeur électronique. D'autres enfin ont le numéro de Xavier (mais c'est un numéro surtaxé pour les oeuvres dodécaphoniques).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Travailler son oreille.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Travailler son oreille.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Travailler son oreille.
» L'oreille absolue
» TRavailler dans les spectacles à EP
» L'oreille absolue
» Une araignée a élu domicile dans l'oreille d'une Suédoise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: