Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 29
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Ven 20 Avr 2007 - 15:47

I/ Stabat Mater

A°) Chanté par un contre-ténor

a) Carlos Mena, Ricercar Consort dirigé par Philippe Pierlot, chez Mirare.

La voix masculine la plus pure de la discographie. Des ornements parfaitement bien choisis et une diction merveilleuse. L'accompagnement est un peu trop neutre, froid par moment, mais parvient à installer une atmosphère bien imprégnée d'émotion.

b) Andreas Scholl, Ensemble 415 dirigé par Chiara Banchini, chez HM.

Une voix plus étroite, plus nasale. Version bien plus chaude et bizarrement plus méditerranéenne. L'accompagnement est plus brouillon, plus conséquent. Se tourne vers l'opéra. J'ai adoré pendant des années puis j'ai découvert Mena et Mingardo...

c) Gérard Lesne, Il Seminario Musicale, chez Harmonic Records.

Neutre de bout en bout.

d) James Bowman, Academy of Ancient Music dirigée par Christopher Hogwood, chez L'oiseau Lyre (Decca).

Le disque qui a fait connaître ce cher homme. Un vrai best-seller, il faut l'avoir entendu au moins une fois (de preference en premier parce que sinon on trouve ça inécoutable). Tout cela parait bien hasardeux, une voix laide, nasillarde, sans volume mais un engagement intact. L'accompagnement est raide comme pas possible loin d'être clair et transparent. Mais la magie de ce premier essai rend nostalgique n'importe qui.

B°) Chanté par une alto

Sara Mingardo, Concerto Italiano dirigé par Rinaldo Alessandrini, chez Naïve.

Un choc, comme j'aimerai en avoir plus souvent en musique baroque, notamment chez Vivaldi. J'ai littéralement redécouvert l'oeuvre. Enfin, j'ai vu la mère qui regarde pendre son pauvre enfant, l'histoire vraiment mise en musique. La voix de Mingardo, sensuelle, chaude, ce doux vibrato, cette façon magique de rouler les "r" donne à cette version une émotion unique. L'accompagnement du Concerto Italiano est le plus travaillé de la discographie. Une vraie recherche interprétative a été menée, précis sans être sec, chaud sans être envahissant, il est parfait. Parfois, on objectera le choix de tempos assez lents, où la Mingardo et ses eternels problèmes de prises de souffle se trouve bien exposée mais elle peut encore plus s'épancher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 29
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Ven 20 Avr 2007 - 15:51

Ah, au fait, David Daniels dans le Stabat et le Nisi Dominus, c'est un massacre sans nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 29
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Ven 20 Avr 2007 - 15:53

II/ Le nisi dominus:

a) Mena (voir stabat)

b) Chance: entre un Bowman et un Scholl ; on fait ce qu'on peut.

c) Bowman (voir stabat)

d) Mingardo (voir stabat)

e) Scholl (voir stabat)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LouJB
Néophyte


Nombre de messages : 15
Date d'inscription : 18/04/2007

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Ven 20 Avr 2007 - 16:12

Je suis un grand inconditionnel du Stabat Mater, notamment ce fameux "Staabaaat Maateeeerrr Doooloooroooooooooosaaaaaaaaa", je ne sais pas comment cette partie s'appelle. C'est une pièce qui me touche beaucoup, allez savoir pourquoi.

J'ai entendu trois différentes versions, je ne sais pas lesquelles, mais je m'insurge à souvent entendre des versions tellement rapides (notamment ici) qu'elles en suppriment des notes ! Scandaleux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
India
Néophyte


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: STABAT MATER DVORAK/SCHUBERT?   Mar 31 Juil 2007 - 8:32

Bonjour à tous,

J’ai chez moi le Stabat Mater de 3 compositeurs différents. J’aime beaucoup cette œuvre même si j’ai toujours eu une préférence pour le premier disque de ma liste. Cependant, il y aurait aussi un Stabat Mater écrit par A. Dvorak et F. Schubert.
Quelqu’un d’entre vous connaîtrait-il le Stabat Mater de ces deux compositeurs ou de l’un des deux? Et si oui, qu’en pensez-vous, quelles versions me conseillerez-vous éventuellement?

Les 4 Stabat Mater que j’ai chez moi (et qui ne sont pas à ce que je lis les meilleures interprétations… Embarassed ) sont :
PERGOLESI/ARCHIV Galleria/ avec Mirella Freni et Teresa Berganza
SCARLATTI/ACCENT/ un Stabat Mater à dieci voci et basso continuo.
VIVALDI/Veritas/ avec le Contre-ténor David Daniels et Fabio Biondi à la dir. de l'orchestre Europa Galante.
VIVALDI/HARMONIC RECORDS/Gérard LESNE et l'Ensemble Il Seminario musicale

En espérant vous lire,
A bientôt,
India
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nando
Mélomane averti


Nombre de messages : 388
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Mar 31 Juil 2007 - 9:27

Bonjour India,
On dévie peut être du sujet précis de ce topic (mais Xavier saura y mettre de l'ordre s'il le juge utile;) !
Pour rester encore dans le sujet..je crois que Naive (ou opus 111?)vient de rééditer sur un seul disque le Stabat Mater et le Nisi dominus de Vivaldi par Sara Mingardo et Le concerto Italiano (probablement en collection pas cher!)...si tu aimes cette musique..ne te prive de ce disque essentiel!
Comme Jorge qui a créé ce topic je trouve Sara Mingardo "insurpassable" dans ces oeuvres ...les chanter aussi bien c'est surement possible..mais trouver une voix aussi belle et qui émeuve autant...cela doit êre difficile (même si à ce niveau c'est toujours qu'une question de goût personnel!)
Elle a également enregistré le Stabat de Pergolèse avec Alessandrini ..et je le trouve aussi réussi!
-Avec Freni et Berganza..c'est une conception nettement moins "baroque" que probablement, n'aimerait pas Jorge...je suis inconditionnel d'une façon de faire et j'ai le souvenir d'une magnifique version avec ces deux grandes voix!

Le stabat mater de Schubert n'encombre pas les catalogues!! Je le trouve très beau et pas du tout négligeable dans son catalogue; il a la particularité d'être sur un texte du Stabat traduit en allemand; écrit pour choeur , soprano, basse et orchestre.
J'en connais deux versions :
-celle de Corboz chez Erato (que l'on doit trouver épisodiquement rééditée en économique, éventuellement sous le label "Apex").
-celle dirigée par Herbet Kegel avec le choeur et l'orchestre de la radio de Leipzig chez "Berlin Classics"
Bien qu'en général j'aime assez Corboz, ce n'est sans doute pas son meilleur disque. Avec des tempi plus rapides que ceux de Kegel, il y a cependant moins d'engagement , de drame ; la version de Corboz me parrait un peu trop "doucereuse" par rapport à celle de Kegel que je préfère finalement...(mais Corboz est loin d'être mauvais et comme toujours c'est une question de goût perso!)

Il y a certainement des topics sur le Stabat de Dvorak, qui est une oeuvre monumentale et certainement l'un de ses grands chef d'oeuvre au même titre que son Réquiem..Perso je pense avoir une petite préférence pour son Stabat!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinteix
Mélomane averti


Nombre de messages : 187
Age : 49
Localisation : Japon
Date d'inscription : 27/10/2006

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Mar 31 Juil 2007 - 10:13

Jorge a écrit:
[u][b]Enfin, j'ai vu la mère qui regarde pendre son pauvre enfant, .
Pardon, c'est juste un détail... mais j'imagine que vous vouliez dire : "qui regarde son fils être CRUCIFIE..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Mar 31 Juil 2007 - 10:26

oui, le texe latin du Eja Mater dit bien "dum pendebat" pendant qu'il pendait (sous-entendu sur la croix)
En ce qui concerne les versions, je suis (pour une fois, moi qui n'aime d'habitude que les versions modernes) très attaché à celle de James Bowman (Hogwood), avec laquelle j'ai appris la mélodie: c'est un exercice très agréable de déchiffrer la partition dans une version piano-voix d'ailleurs.
je pense qu'il est difficile d'établir des comparaisons avec d'autres Stabat, celui de Vivaldi étant une cantate pour voix et cordes, les autres évoquées ici faisant appel au choeur et à un dispositif orchestral important
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85307
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Mar 31 Juil 2007 - 13:17

Citation :
Les 4 Stabat Mater que j’ai chez moi (et qui ne sont pas à ce que je lis les meilleures interprétations… Embarassed ) sont :
PERGOLESI/ARCHIV Galleria/ avec Mirella Freni et Teresa Berganza
Ah oui quand même. Smile


India a écrit:
Quelqu’un d’entre vous connaîtrait-il le Stabat Mater de ces deux compositeurs ou de l’un des deux? Et si oui, qu’en pensez-vous, quelles versions me conseillerez-vous éventuellement?
Le Stabat Mater de Dvořák est quelquefois donné. Ca n'a rien à voir, c'est une oeuvre romantique de grande dimension, à la fois dramatique et méditative, un peu dans le goût du Requiem du même (avec un peu moins de relief cependant).

Il en existe deux de Schubert, romantiques aussi. Le D.175 est encore assez naïf, avec des tournures encore classiques, malgré le ton très Sturm und Drang (préromantique). Le D.383 ressemble, lui, assez largement à du Mendelssohn. Déjà romantique, mais d'une douceur pieuse.

Sinon, on peut citer Haydn (le début rappelle le Lacrymosa du Requiem de Mozart), on est dans un classicisme qui se souvent des oratorios de Haendel.

Ou Szymanowski, dans une veine plus audacieuse (premier vingtième).

Je cite aussi volontiers celui pour trois choeurs a capella de Penderecki, qui sait très bien écrire pour les choeurs (il existe de beaux disques).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
India
Néophyte


Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Mar 31 Juil 2007 - 16:21

Nando a écrit:
On dévie peut être du sujet précis de ce topic (mais Xavier saura y mettre de l'ordre s'il le juge utile;) !
Désolée – je ne voulais pas faire un nouveau sujet alors qu’il y avait déjà un poste sur le Stabat Mater…Je demanderai à Xavier quelles sont les règles à suivre.

Nando a écrit:
Pour rester encore dans le sujet..je crois que Naive (ou opus 111?)vient de rééditer sur un seul disque le Stabat Mater et le Nisi dominus de Vivaldi par Sara Mingardo et Le concerto Italiano (probablement en collection pas cher!)...si tu aimes cette musique..ne te prive de ce disque essentiel!

Embarassed c’est atroce mais je dois avouer que je l’ai aussi ce Stabat Mater : NAIVE/OPUS111/Sara Mingardo chante Pergolesi, Scarlatti, Vivaldi, Haendel. Je suis tellement habitué à prendre le Pergolesi avec ces deux superbes voix (Freni et Berganza) qui s’harmonisent si bien et qui est la version que je préfère nettement, que je l’avais oublié ce disque. Mais je suis bien d’accord avec toi que la voix de Mingardo est très belle, profonde. Cependant je trouve le tempo un peu lent. Voilà pourquoi, je l’avais un peu oublié.
P.S. Comme quoi, vous m’êtes tous très utile …vous me faites revivre ma cd-thèque… Smile

Nando a écrit:
....Le stabat mater de Schubert … deux versions :
-celle de Corboz chez Erato (que l'on doit trouver épisodiquement rééditée en économique, éventuellement sous le label "Apex").
-celle dirigée par Herbet Kegel avec le choeur et l'orchestre de la radio de Leipzig chez "Berlin Classics"

J’essaierai d’écouter les deux pour m’en faire une idée. Au vu de tes commentaires, je pense préférer la version de Kegel mais je verrai.

DavidLeMarrec a écrit:

Il en existe deux de Schubert, romantiques aussi. Le D.175 est encore assez naïf, avec des tournures encore classiques, malgré le ton très Sturm und Drang (préromantique). Le D.383 ressemble, lui, assez largement à du Mendelssohn. Déjà romantique, mais d'une douceur pieuse.

Bien noté – en ce qui concerne les 2 versions de Schubert.


DavidLeMarrec a écrit:
Le Stabat Mater de Dvořák est quelquefois donné. Ca n'a rien à voir, c'est une oeuvre romantique de grande dimension, à la fois dramatique et méditative, un peu dans le goût du Requiem du même (avec un peu moins de relief cependant) ….

Je cite aussi volontiers celui pour trois choeurs a capella de Penderecki, qui sait très bien écrire pour les choeurs (il existe de beaux disques)

Bien noté aussi - Le Penderecki me pique la curiosité.

Il me faudra maintenant un peu de temps pour aller à la recherche de tous ces disques, les écouter et les évaluer afin de voir si j’apprécie ou pas.

To be continued with an update,
Merci et bon soleil du Nord à vous tous
sunny
India
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85307
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Mar 31 Juil 2007 - 16:24

India a écrit:
Nando a écrit:
On dévie peut être du sujet précis de ce topic (mais Xavier saura y mettre de l'ordre s'il le juge utile;) !
Désolée – je ne voulais pas faire un nouveau sujet alors qu’il y avait déjà un poste sur le Stabat Mater…Je demanderai à Xavier quelles sont les règles à suivre.
Disons que ces Stabat n'ont rien à voir entre eux, mais on peut renommer le fil, qui n'était pas très fréquenté !
Xavier adore qu'on ne multiplie pas les fils, tu as donc tapé juste. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82300
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Lun 6 Aoû 2007 - 17:24

DavidLeMarrec a écrit:

Disons que ces Stabat n'ont rien à voir entre eux, mais on peut renommer le fil, qui n'était pas très fréquenté !
Xavier adore qu'on ne multiplie pas les fils, tu as donc tapé juste. Smile

Vous êtes des enfants!
Quels enfants!
Quels enfants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vinteix
Mélomane averti


Nombre de messages : 187
Age : 49
Localisation : Japon
Date d'inscription : 27/10/2006

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Lun 6 Aoû 2007 - 18:43

sud273 a écrit:
oui, le texe latin du Eja Mater dit bien "dum pendebat" pendant qu'il pendait (sous-entendu sur la croix)
Oui, c'est vrai, autant pour moi...
A propos, comme l'on parle ici du Stabat Mater de Vivaldi et d'autres, il y a aussi celui de Rossini dont la version Giulini est une splendeur : choeurs, orchestre et soli magnifiques !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Dim 11 Nov 2007 - 3:01

Je ne connais pour le moment que quatre versions du Stabat Mater de Vivaldi. Les quelques extraits que j'ai pu écouter de la version Mingardo / Alessandrini ne m'ont pas vraiment séduits... Je préfère entendre la voix d'un contre-ténor pour ce morceau.

Mes quatre versions sont :

- Jochen Kowalski / Vittorio Negri (Philips) :


Celle que j'aime le moins. Je ne saurais pas vraiment dire pourquoi, je trouve l'orchestre quelque peu envahissant, le soliste n'est pas assez mis en valeur ou bien c'est tout simplement sa voix qui ne me touche pas. Je n'aime pas sa manière de prononcer "dum pendebat", et l'ensemble, chant + musique, est plutôt trainant. L'émotion peut parfois faire place à l'ennui.

- Robin Blaze / Robert King (Hyperion)


J'aime beaucoup. C'est très propre, très équilibré, le soliste est parfaitement mis en valeur. La voix de Robin Blaze est d'une grande clarté, agréable, et il articule parfaitement le texte du Stabat. L'émotion est ici vraiment au rendez-vous.

- Sytse Buwalda / Jan-Peter Leusink (Brilliant)

J'entends d'ici les ricanements ! Very Happy Autant Buwalda peut être horripilant dans ses interprétations des cantates de Bach (son style paraît souvent inapproprié) autant je le trouve parfaitement à sa place ici. Sur le site www.bach-cantatas.com j'avais été amusé par des auditeurs agacés qui écrivaient à son sujet : "il a des problèmes de prononciation, on dirait qu'il a une patate chaude dans la bouche" ou encore "il chante comme s'il revenait du dentiste". Personnellement je trouve qu'il en fait souvent des tonnes, façon vieille poule à qui on vient de dérober son oeuf. Mais ici je le trouve tout à fait à sa place, en parfaite osmose avec le Netherland Bach Collegium qui l'accompagne. Sa prononciation n'a pas la clarté de Robin Blaze mais il me séduit justement pour celà. Un beau son. Bref, j'aime beaucoup. C'est le premier Stabat Mater de Vivaldi que j'ai entendu et il a été à l'origine d'un véritable coup de coeur pour ce morceau.

- Andreas Scholl / Ens. 415 Chiara Bandini (Harmonia Mundi)


Froid. Une perfection glacée qui ne m'a fait ressentir aucune émotion. Confused


Maintenant il me reste encore Mena, Lesne et Bowman à découvrir...


Dernière édition par le Jeu 24 Jan 2008 - 17:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Jeu 24 Jan 2008 - 1:30

Grosse déception, attendue quand même, pour Scholl et Chiara Banchini dans le Stabat mater.
Si le timbre d'Andreas reste toujours extraordinaire, il n'arrive plus à m'émouvoir. Pas d'expression de cette douleur maternelle, un beau déroulement des phrases vivaldiennes neutres et posées. Du beau son pour le plaisir du beau son. Ce qui est surprenant c'est l'anesthésie conjointe de Chiara Banchini qu'on connaît tellement plus dynamique, tout se traîne, le continuo est planplan. Je baille.

Même commentaire concernant la cantate Cessate, omai cessate (RV684) qu'on trouve aussi sur ce CD HM. La comparaison avec Lesne est à l'avantage facile de ce dernier, émotion et déclamation qui rend l'Italien intelligible, ce que Scholl a plus de mal à proposer. Même le Seminario, plus léger, convient mieux à la cantate italienne que l'épaisseur de l'ensemble 415 sans doute hors style pour une pièce de salon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
avatar

Nombre de messages : 6964
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Jeu 24 Jan 2008 - 1:41

vartan a écrit:
Grosse déception, attendue quand même, pour Scholl et Chiara Banchini dans le Stabat mater.
Si le timbre d'Andreas reste toujours extraordinaire, il n'arrive plus à m'émouvoir. Pas d'expression de cette douleur maternelle, un beau déroulement des phrases vivaldiennes neutres et posées. Du beau son pour le plaisir du beau son. Ce qui est surprenant c'est l'anesthésie conjointe de Chiara Banchini qu'on connaît tellement plus dynamique, tout se traîne, le continuo est planplan. Je baille.

Même commentaire concernant la cantate Cessate, omai cessate (RV684) qu'on trouve aussi sur ce CD HM. La comparaison avec Lesne est à l'avantage facile de ce dernier, émotion et déclamation qui rend l'Italien intelligible, ce que Scholl a plus de mal à proposer. Même le Seminario, plus léger, convient mieux à la cantate italienne que l'épaisseur de l'ensemble 415 sans doute hors style pour une pièce de salon.

Je dois avouer que ça reste quand même ma version préférée. J'aime la beauté et la pureté du son dans les oeuvres religieuses. C'est très différent de l'opéra, selon moi. Je trouve que Scholl chante avec une voix posée, presque austère... mais la beauté du son est là et me touche justement par sa pureté ecclésiastique. Je pense que le chanteur qui chante un texte religieux doit le faire avec du recul par rapport à l'émotion décrite dans le texte pour bien montrer que ce texte est sacré et qu'il ne convient pas de singer l'émotion des personnages. Après, je suis tout sauf un religieux... mais c'est l'idée que je me fais de la chose Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Jeu 24 Jan 2008 - 1:48

Admettons, affaire de conception, bien qu'à Venise on "courrait" à l'église pour venir entendre le chant sacré devenu opératique. L'administration de la Sérénissime se battait (avec peine) contre ce dévoiement des offices.

Mais ce qui me gêne également c'est l'opacité de l'orchestre de Banchini, voire lourdingue. Tu ne trouves pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
avatar

Nombre de messages : 6964
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Jeu 24 Jan 2008 - 1:54

vartan a écrit:
Admettons, affaire de conception, bien qu'à Venise on "courrait" à l'église pour venir entendre le chant sacré devenu opératique. L'administration de la Sérénissime se battait (avec peine) contre ce dévoiement des offices.

Mais ce qui me gêne également c'est l'opacité de l'orchestre de Banchini, voire lourdingue. Tu ne trouves pas ?

En effet, l'orchestre, c'est pas du Biondi Very Happy
Mais, pareil, il ne s'agit pas là de montrer une quelconque animation ou virtuosité. Il ne faut pas non plus tomber dans le pathos et dans les épanchements. Il faut garder une attitude digne, noble, "lourdingue" Very Happy de siècles de recueillement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Jeu 24 Jan 2008 - 8:24

Bon, je retiendrai mes larmes la prochaine fois. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 29
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Jeu 24 Jan 2008 - 9:21

Oui, Scholl/415, c'est une conception datée que je ne mets plus depuis bien longtemps sur ma platine.

L'orchestre est épais et manque de souplesse, c'est vrai. Après avoir écouté Mena mais surtout Mingardo, effectivement Scholl ne transmet aucune émotion.

Pour la cantate et le Stabat, je vote Mingardo loin devant tout le monde. Mais Lesne, dans les deux oeuvres, est quand même un ratage. Je n'aime pas ce chanteur et l'orchestre est un orchestre de débutants.

Entre tes deux versions Vartan, Scholl/415, c'est quand même bien mieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85307
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Jeu 24 Jan 2008 - 11:16

Jorge a écrit:
l'orchestre est un orchestre de débutants.
File écouter les Leçons de Charpentier, toi ! tutut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Jeu 24 Jan 2008 - 15:19

Ce qui m'importe c'est que l'émotion est présente pour moi avec Lesne et pas avec Scholl. tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Jeu 24 Jan 2008 - 17:39

vartan a écrit:
Grosse déception, attendue quand même, pour Scholl et Chiara Banchini dans le Stabat mater.
Si le timbre d'Andreas reste toujours extraordinaire, il n'arrive plus à m'émouvoir. Pas d'expression de cette douleur maternelle, un beau déroulement des phrases vivaldiennes neutres et posées.

thumleft

Depuis mon premier message (édité depuis) j'ai eu l'occasion d'écouter cette version. Et bien je pense EXACTEMENT la même chose que toi.
Parfait mais glacé, je n'ai ressenti aucune émotion... Un peu dommage étant donné l'oeuvre en question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 51
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Jeu 24 Jan 2008 - 22:59

Glacé !!!!!!!!!! , c'est peut être un peu exagéré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Jeu 24 Jan 2008 - 23:10

C'est peut-être excessif mais c'est comme ça que je l'ai perçu. Désolé ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stevillon
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 30
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Dim 9 Mar 2008 - 2:27

Quelqu'un a-t-il (ou elle, mais c'est sous-entendu) écouté la version avec Philippe Jaroussky et l'ensemble Matheus ? (elle a été pas mal médiatisée j'ai l'impression) Voir la page Virgin


Sinon, j'aimerais récupérer le Magnificat de Vivaldi, je me demandais si vous aviez une version particulière à me (dé)conseiller ?
Je travaille dessus en ce moment à la chorale, mais mon chef de choeur ayant quelques problèmes de santé, on n'avance malheureusement pas très vite. Neutral Et puis quitte à posséder l'oeuvre, autant choisir la meilleure hehe
On travaille également sur le Magnificat de Durante, donc la question est tout aussi valable ici Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Dim 9 Mar 2008 - 2:40

Stevillon a écrit:
Quelqu'un a-t-il écouté la version avec Philippe Jaroussky et l'ensemble Matheus ?

Je n'ai pas écouté cette version mais c'est sûr qu'elle a été très médiatisée ! Un clip tourné au moment de l'enregistrement en a d'ailleurs assuré la promotion et ce qu'on y voit et entend est vraiment de toute beauté. Tu peux te laisser tenter. J'ai suffisamment de versions comme ça mais si jamais je le trouvais d'occasion je n'hésiterai pas. Jarrousky n'interprète que le Nisi Dominus ce qui est un peu dommage : il aurait été merveilleux dans le Stabat ici confié à l'alto Marie-Nicole Lemieux. Personnellement, pour le Stabat Mater, je préfère les versions chantées par un contre-tenor mais c'est une question de goût. Lemieux a l'air très bien là-dedans.

Pour les recommandations discographiques il suffit de lire ce qui a déjà été posté plus haut Rolling Eyes tout en sachant que ces avis ne prennent pas en compte cette sortie récente.


Dernière édition par WoO le Dim 9 Mar 2008 - 3:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stevillon
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 30
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Dim 9 Mar 2008 - 3:00

WoO a écrit:
Pour les recommandations discographiques il suffit de lire ce qui a déjà été posté plus haut Rolling Eyes
Euh, je n'ai rien vu sur le Magnificat Crying or Very sad (ou alors je suis vraiment bigleu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Dim 9 Mar 2008 - 3:09

Il est tard... I don't want that

J'avais lu Stabat...

Pour le magnificat j'ai celui du King's Consort mais il y a peut-être mieux. Pour les oeuvres de musique sacrée je te recommande plus les oeuvres enregistrées récemment : volumes de l'intégrale Hyperion ou de l'édition Vivaldi actuellement en cours chez Naive plutôt que la vénérable intégrale Vittorio Negri parue chez Philips. Les voix sont bien mieux mises en valeur dans les enregistrements récents et l'utilisation d'instruments "d'époque" est quand même largement préférable. Surtout si tu découvre ce répertoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82300
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Dim 9 Mar 2008 - 3:15

WoO a écrit:
Il est tard... I don't want that

J'avais lu Stabat...

Pourtant c'est écrit en gras, mais je pense qu'il y a un certain jeu qui actuellement te fait perdre tes moyens! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stevillon
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 30
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Dim 9 Mar 2008 - 3:20

Non mais c'est aussi à cause du titre du topic je pense .. (on peut le renommer d'ailleurs ?) Quelque chose comme Vivaldi: Oeuvres diverses (ou une meilleure proposition éventuellement), puisqu'il n'y a pas d'autre topic sur le Magnificat Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Dim 9 Mar 2008 - 3:20

Xavier a écrit:
WoO a écrit:
Il est tard... I don't want that

J'avais lu Stabat...

Pourtant c'est écrit en gras, mais je pense qu'il y a un certain jeu qui actuellement te fait perdre tes moyens! Mr.Red

MDR !!! Dis-donc tu ne viendrais pas faire du HS chez Jorge toi ?
Et en plus juste pour me provoquer ! Laughing

Quand j'ai vu ton nom j'ai cliqué en pensant que tu venais donner tes recommandations discographiques vivaldiennes... Quelle déception Sad


Dernière édition par WoO le Dim 9 Mar 2008 - 3:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82300
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Dim 9 Mar 2008 - 3:21

WoO a écrit:

Quand j'ai vu ton nom j'ai cliqué en pensant que tu venais donner tes recommandations discographiques vivaldiennes... Quelle déception Sad

Faut pas rêver! Laughing

Enfin je me suis bien mis à Puccini l'an dernier et maintenant aux mises en scène qui transposent, alors sait-on jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Dim 9 Mar 2008 - 3:23

Stevillon a écrit:
Non mais c'est aussi à cause du titre du topic je pense .. (on peut le renommer d'ailleurs ?) Quelque chose comme Vivaldi: Oeuvres diverses (ou une meilleure proposition éventuellement), puisqu'il n'y a pas d'autre topic sur le Magnificat Razz

On pourrait créer un sujet : "Autres oeuvres sacrées" (d'ailleurs j'aimerais bien qu'on parle du motet "In Furore") ou Jorge pourrait éditer ce topic pour l'élargir à cette question. A lui de voir. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82300
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Dim 9 Mar 2008 - 3:24

2 pages en un an ce n'est pas énorme donc oui je pense qu'on peut élargir à l'ensemble de la musique religieuse. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Dim 9 Mar 2008 - 3:24

Xavier a écrit:

Faut pas rêver! Laughing

Enfin je me suis bien mis à Puccini l'an dernier et maintenant aux mises en scène qui transposent, alors sait-on jamais...

Et l'Orféo aussi... siffle

Enfin je dis ça je ne dis rien, je ne voudrais pas remuer le couteau dans la plaie... siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stevillon
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 30
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Dim 9 Mar 2008 - 3:25

Mince, je voulais dire "Vivaldi: Musique sacrée" oui ... Embarassed
Oeuvres diverses, c'est un topic qui a été verrouillé déjà hehe

Sinon, pour revenir un peu au sujet quand même, j'essaierai d'écouter la version avec Philippe Jaroussky pour voir .. Enfin, je vois pas pourquoi ça me plairait pas, puisque d'une part je ne connais pas le Nisi Dominus, et d'autre part lorsque j'ai entendu les extraits (de la pub à la radio), je suis tout de suite allé taper "Jaroussky" sur Google (j'ai mis du temps avant de trouver la bonne orthographe tiens hehe )


Dernière édition par Stevillon le Dim 9 Mar 2008 - 3:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82300
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Dim 9 Mar 2008 - 3:25

WoO a écrit:

Et l'Orféo aussi... siffle

Oui, j'aime Monteverdi c'est vrai, comme quoi!
Juste j'aime pas les daubes genre Lully et Vivaldi, c'est tout... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
avatar

Nombre de messages : 6964
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Dim 9 Mar 2008 - 3:31

c'est une question d'éducation.
Vartan, maintenant que tu lui as fait aimer Monteverdi, saurais-tu lui faire aimer Vivaldi et Lully ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Dim 9 Mar 2008 - 3:32

Vartan est capable de tout ! fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82300
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Dim 9 Mar 2008 - 3:48

Le Havrais a écrit:

Vartan, maintenant que tu lui as fait aimer Monteverdi, saurais-tu lui faire aimer Vivaldi et Lully ?

Oh mais c'est pas vraiment Vartan puisque j'ai aimé Orfeo avec Ponnelle et Gardiner! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 51
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Dim 9 Mar 2008 - 8:12

[quote="Stevillon"]Mince, je voulais dire "Vivaldi: Musique sacrée" oui ... Embarassed

http://www.amazon.fr/Vivaldi-Sacred-Music-Vol-2/dp/B000002ZVR/ref=sr_1_1?ie=UTF8&s=music&qid=1205046263&sr=1-1

J'adore cette version pour sa musique sacrée . Deborah york est époustouflante . A acheter rien que pour elle.


Pour le nisi dominus moi j'aime beaucoup andréa scholl, mais son timbre de voix semble gêner certains , donc difficile de le conseiller à la volée.



http://www.amazon.fr/Dominus-Salve-Regina-Antonio-Vivaldi/dp/B00004TL0M/ref=sr_1_5?ie=UTF8&s=music&qid=1205046711&sr=1-5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Dim 9 Mar 2008 - 12:06

atomlegend a écrit:
J'adore cette version pour sa musique sacrée . Deborah york est époustouflante . A acheter rien que pour elle.

C'est aussi mon disque préféré de l'intégrale Hyperion. Malheureusement Deborah York ne chante que sur celui-ci.

Pour le motet In furore iustissimae irae (RV626) je connais les versions suivantes :


- Deborah York / Hyperion : voir ci-dessus, une de mes versions préférées. J'aime beaucoup cette fureur mesurée qui s'exprime tout en respectant parfaitement le cadre d'une musique sacrée très théâtrale par nature, pas d'un machin qui viserait l'épate avant tout (voir ci-dessous).

- Patricia Ciofi / Virgin : Une horreur. Pour les adeptes d'un Vivaldi trash à l'extrême, et même là je me pose des questions : le Alleluia final est grotesque, il m'évoque plus les cris que pousserait une pauvre femme poursuivie par une meute de chiens qui essayeraient de lui mordre les fesses que la conclusion d'un motet... Très belle pyrotechnie vocale dans le 1er allegro ceci-dit, assez enthousiasmant même (de la dynamite !). Mais quand on constate les écarts qui existent entre les différentes interprétations on peut se demander ce qui est vraiment écrit sur la partition... scratch

- Cecilia Gasda / Erato : un peu plus calme que la version ci-dessus mais même observation concernant l'acrobatie du 1er allegro. Sauf que là c'est raté. Avis 100% subjectif : je n'aime pas du tout la voix de cette chanteuse.

- Magda Kalmar / Hungaroton : interprétation à l'ancienne (on prend son temps donc) mais qu'est-ce que la voix de cette Magda est belle et chaleureuse I love you L'alleluia final est un pur délice. C'est cette version qui m'a fait entrer de plein pied dans l'univers vivaldien et j'y reste encore très attaché.

- Elly Ameling / Philips : autre interpétation à l'ancienne où on prend tout son temps, avec le petit clavecin qui crépite sur le côté. La petite envolée du 1er mouvement donne plutôt envie de sourire et l'ensemble se traîne en longueur. Verdict : bof.

Je n'ai pas encore écouté la version enregistrée par Sandrine Piau pour Naive. Et il m'en reste bien d'autres à découvrir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Dim 9 Mar 2008 - 13:06

Je confirme que c'est un très beau disque, ce Hypérion avec le King's consort. Les autres motets sont de toute beauté. thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85307
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Dim 9 Mar 2008 - 15:13

vartan a écrit:
Je confirme que c'est un très beau disque, ce Hypérion avec le King's consort. Les autres motets sont de toute beauté. thumleft
Robert King est le meilleur de sa catégorie de toute façon. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 29
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Dim 9 Mar 2008 - 15:32

Tellement, qu'il est en prison pour 3 ans ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Dim 9 Mar 2008 - 15:38

Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kia
vomi
avatar

Nombre de messages : 6939
Age : 32
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Dim 9 Mar 2008 - 15:39

http://news.bbc.co.uk/1/hi/england/london/6720213.stm


Dernière édition par Kia le Dim 9 Mar 2008 - 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Dim 9 Mar 2008 - 15:41

Sans voix. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 29
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   Dim 9 Mar 2008 - 15:59

Bientôt un an qu'il croupit en prison... Ce qui explique que le King's Consort ne fait plus de disques...

Cette brêve d'AbeilleInfo m'avait marqué à l'époque.

On en parle aussi là
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vivaldi: Stabat Mater et Nisi Dominus
» Pergolese: Stabat Mater
» Stabat Mater ( Pergolesi )
» Stabat Mater ( Boccherini )
» Rossini: Stabat Mater

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: