Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83941
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyVen 12 Aoû 2011 - 23:35

Sofro est peut-être bien dans Vers la flamme, je ne me souviens pas exactement.
Je parlais plus de Sofro en général... (enfin en général dans Scriabine)
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyVen 12 Aoû 2011 - 23:40

Moi je ne parlais que du Vers la flamme, je n'ai pas beaucoup écouté le reste de ses Scriabine (peut-être une fois la cinquième sonate).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyVen 12 Aoû 2011 - 23:45

À propos de Vers la flamme : pour Sofronitsky, la version du tuyau (je ne crois pas qu'il y en ait plus d'une par lui dans le tuyau), donnée pour « Recorded: 1946 » est en fait l'interprétation en studio du 6 janvier 1959. (La personne a peut-être recopié l'attribution erronée sur le CD Vista Vera VVCD-00093, où on parle aussi de 1946 pour cette œuvre.)

/watch?v=82DKeZXpSmI
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptySam 13 Aoû 2011 - 0:12

Et puis je remets ici les préludes op.74 par Guilels puisque je les adore : /watch?v=MApCm3UO6nQ
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83941
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptySam 13 Aoû 2011 - 0:27

Ah oui, vraiment superbe! (malgré une petite réserve pour le dernier)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83941
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptySam 27 Aoû 2011 - 18:30

Je me suis procuré l'intégrale Lettberg.
J'avais émis des réserves à cause des dernières sonates que j'avais écoutées, et pour lesquelles je préfèrais toujours Glemser ou Rudy, qui me paraissent plus précis et structurés.
J'ai écouté le 7è disque avec les impromptus et les poèmes, et globalement, c'est de très bonne facture.
Il y a toujours quelques passages un tout petit peu brouillons ou savonneux (dans le poème-nocturne opus 61, ou bien des 3 pour 2 qui tombent ensemble au début de l'opus 71 n°2... m'enfin c'est incroyablement précis si on compare aux Sofronitsky ou autres! Mr.Red ), mais dans l'ensemble c'est assez remarquable, inspiré et suffisamment envoûtant. Du très beau piano et du très beau Scriabine.
Du coup, même si pour beaucoup de pièces on peut préférer untel ou untel, ayant pour seule rivale l'intégrale Ponti (qui donne quelques pièces sans opus supplémentaires), c'est vraiment l'intégrale à avoir. (moins de 19 euros les 8 CD + 1 DVD sur Marketplace!)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83941
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptySam 27 Aoû 2011 - 18:40

Vers la flamme opus 72: même diagnostic, une basse importante manquée, des approximations qui ne sentent pas le studio... mais un élan général très appréciable, même s'il y a un côté un peu sage dans l'ensemble.
Dans les pièces qu'on connaît le mieux, on est toujours plus sévère... car globalement, sur les petites pièces moins jouées, c'est assez remarquable.
Revenir en haut Aller en bas
Froberger
Mélomaniaque
Froberger

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptySam 26 Nov 2011 - 21:56

Aviez-vous remarqué que Scriabine est un anagramme de brisacien ? Ça élucide bien des choses non ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyDim 27 Nov 2011 - 8:16

[flood]

Il y a même plus de choix :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Froberger
Mélomaniaque
Froberger

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyDim 27 Nov 2011 - 16:43

Oui mais malheureusement, si tes anagrammes sont plus beaux (surtout binaires, l'informaticien en moi adore ! Mr. Green), ils n'utilisent malheureusement pas toutes les lettres. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83941
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyDim 27 Nov 2011 - 16:50

Tu vas encore dire que je déplace tes messages mais je ne vois pas le rapport avec la discographie des oeuvres pour piano...
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyVen 13 Avr 2012 - 12:34

Un avis sur ce disque ?
http://www.marquisclassics.com/415_scriab.aspx
Anya Alexeyev
Parallels: Piano Music of Scriabin and Roslavets


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
oleo
Mélomane averti
oleo

Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 30/12/2009

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyVen 13 Avr 2012 - 16:45

Il existe visiblement 4 Mazurkas sans numéro d'opus datant des premières années... J'ai trouvé des enregistrements des deux de 1889 (F major/B Minor), mais aucun de celles de 1884 et 1886... ça existe quelque part ?
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14254
Age : 58
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyVen 13 Avr 2012 - 17:17

Effectivement, elles ne sont pas dans l'intégrale de Ponti…
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83941
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyVen 13 Avr 2012 - 17:21

Pas non plus chez Lettberg... Tu as la partition?
Revenir en haut Aller en bas
oleo
Mélomane averti
oleo

Nombre de messages : 287
Date d'inscription : 30/12/2009

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyVen 13 Avr 2012 - 18:02

non, mais je les trouve listées sur IMSLP et wikipedia. L'intégrale Naxos des Mazurkas en donne 23, il y en aurait donc 25... A moins qu'il ne s'agisse d'oeuvres perdues ? Je n'ai pas encore reçu le livre de Kelkel pour savoir s'il donne plus d'informations à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyJeu 26 Avr 2012 - 10:49

Pour faire suite à la mise à disposition, par Alifie (voir ICI), sunny d'enregistrements (effectués à partir de rouleaux, bien sûr) d'œuvres de Scriabine jouées par le compositeur lui-même, et aux quelques lignes d'Anatole Leikin que j'avais recopiées sur le fil des sonates pour piano de Scriabine (des lignes extraites d'un livre [voir ICI] où Anatole Leikin s'efforce de retrouver le style de jeu pianistique du compositeur à partir des dix-neuf œuvres dont on a un enregistrement par lui, et de voir les écarts que Scriabine peut imprimer parfois à l'œuvre jouée par rapport à la partition imprimée), voilà-t-y pas qu'Allan Evans, qui est aussi le producteur et fondateur des éditions Arbiter Records aux États-Unis (voir ICI), vient de publier, le 21 avril 2012, une note (intitulée « Reactions to the Record III ») sur son blog (voir ICI) au sujet d'un symposium sur les enregistrements historiques à l'université de Stanford (12-14 avril 2012). Je me permets de le signaler, parce que c'est assez rare, les blogs de ce genre et de cette qualité, et de reprendre certains points abordés par Allan Evans dans son texte.

Dans cette note -- outre une remarque générale bien frappée à propos de la valeur des enregistrements historiques :
Allan Evans a écrit:
I always begin a new music class by dragging them inside the sound world. [...] [M]any seek to avoid studying and listening to recordings, especially from long ago, as forgotten masters are deemed to be out of style, even by people who never heard their playing. Better restoration has changed the torture of bacon frying into a living sound.
--, Allan Evans rapporte des témoignages de contemporains, dont Kyriena Ziloti, qui ont entendu Scriabine jouer. Ces témoignages concordent : le jeu de Scriabine au piano était inimitable dans ses nuances (sfumature). Ils s'accordent aussi, en tout cas pour la plupart, pour identifier Vladimir Sofronitsky comme un des pianistes « historiques » dont le jeu était le plus proche de celui du compositeur lui-même, bien que Vladimir Sofronitsky ait imprimé plus de force dans sa dynamique. (Tout ça par sa seule réflexion sur les partitions, puisqu'il n'a jamais eu l'occasion d'écouter le compositeur jouer et qu'il n'a pas pu recueillir de lui des conseils et des indications : ils ne se sont jamais rencontrés.)

Donc, Scriabine est allé plusieurs fois enregistrer certaines de ses œuvres sur un appareil qui perforait des trous dans un rouleau de papier. Les notes et les accords sont exacts (on peut dire : exactement ceux qu'il a voulus lorsqu'il jouait). Les intervalles de temps entre eux (tempo, rubato, agogique, etc.) sont exacts aussi. On peut jouer les rouleaux sur un piano mécanique. Une grosse difficulté, quand on écoute ce genre d'enregistrements, c'est qu'on doit sans cesse faire le grand-écart entre la qualité du son qu'on entend (ce sont des enregistrements modernes, contemporains même !) et ce à quoi on s'attendait en lisant la date de la prise de son (les rouleaux sont antiques). En plus, c'est tout désincarné, donc déstabilisant. Ce qui est perdu, dans une mesure plus ou moins large (souvent plus que moins), ce sont les rapports de toucher, l'étagement des plans sonores, les nuances. Néanmoins, on peut utiliser les détails de ces enregistrements afin de s'approcher de la manière dont Scriabine a pu jouer tout en s'écartant parfois de son propre texte écrit sur la partition imprimée. C'est ce qu'Anatole Leikin a fait (dans un disque qu'il a enregistré et maintenant dans ce livre récent) : utiliser les détails du rouleau comme fondement pour retrouver une partie de l'art perdu de Scriabine en tant qu'interprète. Au symposium, il a joué le Morceau Désir (opus 57 n°1). Il y a aussi l'archicélèbre et fabuleuse Étude opus 42 n°5 jouée par Anatole Leikin et postée dans le tuyau :

/watch?v=y0T0zgiNjp8

Une interprétation que je trouve assez fascinante, très sombre et trouble, avec une qualité de chant très polysémique, grâce aux différentes lignes qui interagissent sans cesse et s'altèrent mutuellement.

Ensuite, un étudiant a montré une représentation graphique, avec un codage en couleurs (telle note est retardée, telle autre anticipée, etc.), des altérations rythmiques imprimées par Scriabine interprète aux rythmes fatalement métronomiques que Scriabine compositeur avait portés sur la partition.

Le blog d'Allan Evans propose aussi deux interprétations du Prélude opus 11 n°8 de Scriabine : l'une par Serge Rachmaninoff, l'autre par Vladimir Sofronitsky (je préfère indiquer les liens dans le tuyau plutôt que ceux du blog, pour éviter d'éventuels soucis, en espérant qu'ils pointent bien, chaque fois, vers la même interprétation, mais j'en ai l'impression) :
  • Rachmaninoff (en 1929 selon truecrypt dans le tuyau, sans doute libre de droits) : /watch?v=hVFp_gT0-dI,
  • Sofronitsky (en 1951, mais publié en 1966 sur Melodiya D016907/8, donc pas libre de droits) : /watch?v=ec9s9wBQ7jM.

Il y a enfin un enregistrement du Morceau Fragilité (opus 51 n°1) par le sublime compositeur et pianiste Samuil Feinberg (qui, lui, a rencontré le compositeur et s'est entretenu avec lui), une interprétation où la fragilité devient palpable, je trouve. Il n'y a pratiquement pas une mesure, un temps qui soit joué en tempo strict. Un songe qu'un rien suffirait à dissoudre (voir aussi /watch?v=c-J9iQvWoAI, semble-t-il).


Dernière édition par Scherzian le Jeu 26 Avr 2012 - 12:02, édité 4 fois (Raison : Modification de certains liens.)
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyJeu 26 Avr 2012 - 17:10

Scriabine a enregistré 19 de ses oeuvres? Je ne connais que les pièces postées par Alifie, avec une étude Op.65. Tu as le détail, et si possible un lien où l'on peut écouter tout ça? Very Happy

Scherzian a écrit:
Il y a aussi l'archicélèbre et fabuleuse Étude opus 42 n°5 jouée par Anatole Leikin et postée dans le tuyau :

/watch?v=y0T0zgiNjp8

Une interprétation que je trouve assez fascinante, très sombre et trouble, avec une qualité de chant très polysémique, grâce aux différentes lignes qui interagissent sans cesse et s'altèrent mutuellement.

Je suis très impressionné. Les enregistrements de Scriabine sont sans nul doute les enregistrements que j'ai le plus écouté, quasiment tous les jours à une certaine période, il y a quelques années. Et ici, j'entends tout à fait comment il s'en est inspiré. Ce qui est d'autant plus intéressant, c'est qu'il parvient malgré tout à avoir une vraie spontanéité dans son jeu, ce qui était loin d'être gagné étant donné la démarche.
Après, il y a déjà de sérieux clients dans cette étude, dont Sofronitsky, qui me semble insurpassable là-dedans au niveau de la concentration sonore. Eventuellement Richter (Live 72), mais avec moins d'impact.
Merci pour tous ces liens, que des trucs que je ne connaissais pas. L'interprétation de Feinberg est vraiment magnifique. thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyJeu 26 Avr 2012 - 18:18

Toujours selon le livre de Leikin, Scriabine a été invité à enregistrer certaines de ses œuvres par la firme allemande de Ludwig Hupfeld sur leur système, le Hupfeld Phonola. C'était en janvier 1908 et quatorze œuvres ont été enregistrées sur rouleaux :
  • Étude opus 8 n°8 (rouleau 13426),
  • Feuillet d'album opus 45 n°1 (rouleau 13427),
  • Deux Mazurkas opus 25 n°1 et n°3 (rouleaux 13428 et 13429),
  • Mazurka opus 40 n°2 (rouleau 13430),
  • Deux Poèmes opus 32 n°1 et n°2 (rouleaux 13431 et 13432),
  • Prélude opus 11 n°10 (rouleau 13433),
  • Préludes opus 11 n°13 et n°14 (rouleau 13434),
  • Préludes opus 17 n°3 et n°4 (rouleau 13435),
  • Troisième Sonate opus 23 (!) (rouleaux 13436 et 13437),
  • Deuxième Sonate opus 19 (re-!) (rouleaux 13438 et 13439).

Je crois que la reproduction des Hupfeld Phonola pose pas mal de problèmes. Leikin en parle dans le premier chapitre de son livre qu'on peut récupérer en PDF gratuitement et légalement sur le site de l'éditeur (Ashgate Publishing) donné dans le message précédent. Deux ans plus tard, en février 1910, Scriabine a été invité par une autre firme allemande, Welte, à faire de même pour neuf de ses œuvres (mais quatre étaient en « doublon » avec les enregistrements sur Hupfeld Phonola, donc 14+9-4 au total), sur le système Welte-Mignon. Les enregistrements ont eu lieu à Moscou :
  • Deux Préludes opus 11 n°1 et n°2 (rouleau 2067),
  • Poème opus 32 n°1 (rouleau 2068),
  • Deux Préludes opus 11 n°13 et n°14 (rouleau 2069),
  • Désir opus 57 n°1 (rouleau 2071) [source pour interprétation par Leikin à Stanford, je suppose],
  • Prélude opus 22 n°1 (rouleau 2072),
  • Mazurka opus 40 n°2 (rouleau 2072),
  • Étude opus 8 n°12 (rouleau 2073).

Sauf pour le Prélude opus 11 n°2 qui n'est pas repris, cette deuxième liste coïncide avec les enregistrements du disque posté par Alifie. Je ne sais pas si ni où les autres rouleaux ont été joués et enregistrés pour le CD... Je n'ai pas trouvé d'info pour l'étude extraite de l'opus 65. Je reviens sur d'autres enregistrements scriabiniens de Samuil Feinberg dans l'autre fil.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyJeu 26 Avr 2012 - 18:50

L'étude était dispo sur Musiqueouverte, mais plus maintenant. Si quelqu'un a ça sous la main, moi je ne l'ai plus non plus. En tout cas c'est disponible, sûr.

Les Sonates 2 et 3, ça fait follement rêver! drunken
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83941
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyMar 22 Jan 2013 - 19:11

jerome a écrit:
Un avis sur ce disque ?
http://www.marquisclassics.com/415_scriab.aspx
Anya Alexeyev
Parallels: Piano Music of Scriabin and Roslavets


Spoiler:
 

A première écoute c'est pas mal, mais je remarque déjà que l'opus 74 n°1 est entaché d'erreurs qui faussent l'harmonie, idem dans le n°3, j'ai l'impression qu'elle suit l'édition Dover à la lettre en fait. (j'avais corrigé les mêmes erreurs sur ma partoche)
Et quand ça fausse le mode 2 par exemple, ça fait très mal. (dans le 3è prélude en particulier)
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9091
Date d'inscription : 21/01/2007

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyMar 22 Jan 2013 - 19:28

J'ai récemment fait l'acquisition de ce coffret,

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 51wqsEtA%2BIL._SL500_AA300_

J'en suis particulièrement satisfait: j'ai ainsi découvert l'oeuvre pour piano de Scriabine: superbe!

Dans ce coffret il y a en bonus un DVD sur lequel Maria Lettberg joue quelques oeuvres, sur un bösendorfer.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83941
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyMar 22 Jan 2013 - 21:04

Oui, on en a pas mal parlé dans le sujet sur les sonates.
C'est de loin la meilleure intégrale de l'oeuvre pour piano. (faut dire qu'il n'y en a pas 50)
Revenir en haut Aller en bas
hugo75
Mélomane averti
hugo75

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyMer 23 Jan 2013 - 19:47

Tiens, voilà un récital Scriabine comportant notamment les 12 études de l'opus 8 que je trouve magnifique : c'est assez moderniste et objectif à prime abord mais en même temps, l'ensemble dégage une vraie poésie grâce au sens des couleurs et aux variétés des attaques de Mustonen. Moins sulfureux donc que Sofronitsky (que j'adore là dedans) mais tellement mieux capté :

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 41VIWVI9H%2BL._SS400_
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87728
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyJeu 24 Jan 2013 - 0:05

Ah oui ? J'avais trouvé ses Sibelius particulièrement lisses - même dans ce répertoire peu exigeant en la matière, ça sonnait bien peu fougueux. Je ne percevais pas ce potentiel chez lui.

Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
hugo75
Mélomane averti
hugo75

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyJeu 24 Jan 2013 - 9:51

DavidLeMarrec a écrit:
Ah oui ? J'avais trouvé ses Sibelius particulièrement lisses - même dans ce répertoire peu exigeant en la matière, ça sonnait bien peu fougueux. Je ne percevais pas ce potentiel chez lui.

Attention, je n'ai pas dit que c'était fougueux...Disons qu'il joue Scriabine un peu comme du Debussy en misant au maximum sur les variations de couleurs et une précision des attaques au millimètre (il me fait un peu penser à Aimard). De surcroit techniquement, c'est parfaitement dominé dans une discographie des études un peu décevante : Magaloff, en fin de carrière, est un peu dépassé par les exigences de la partition tout comme Jardon, au toucher très lourd et noyé par la pédale, qui ralentit tout parce que sinon elle n'y arrive pas (je partage en cela l'analyse de Xavier). Et Lane noie tout dans un vague halo impressionniste avec des attaques d'une molllesse rédhibitoire. Enfin, Sofronitsky est génial et emporté mais bien mal enregistré. C'est pourquoi c'est vers Mustonen que je reviens le plus souvent même si la grande version moderne et passionnée de ces études opus 8 reste à faire.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87728
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyJeu 24 Jan 2013 - 22:55

La précision des attaques non plus, je ne l'avais pas entendue... par rapport à la moyenne des interprétations de Sibelius, c'était d'un fondu assez prononcé.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Frédéric Guionnet
Néophyte


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 27/05/2013

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: 2em version de la célèbre étude 12 opus 8 de Scriabine   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyMar 28 Mai 2013 - 20:12

Bonsoir,

J'ai découvert assez récemment, sur You Tube, que Scriabine avait composé une deuxième version de sa célèbre et grandiose étude n° 12 opus 8. Je ne comprends pas pourquoi cette version alternative est si peu connu et surtout pour quelle raison Vladimir Horowitz ne l'avait jamais enregistré (à ma connaissance), lui qui a si souvent joué la version originale. C'est d'ailleurs le même Vladimir Horowitz qui avait popularisé cette étude. Je ne peux pas croire qu'il ignorait son existence alors qu'il avait connu la famille Scriabine.

Si quelqu'un a des explications ?

fg

PS : si quelqu'un avait les moyens de suggérer à Boris Berzovsky ou à Jorge Luis Prats d'interpréter les 2 versions l'une après l'autre, ce serait vraiment un grand moment de piano !
Revenir en haut Aller en bas
Jof
Mélomane chevronné
Jof

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyVen 13 Juin 2014 - 21:02

Je viens de dégoter ça :

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 8.570412Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 8.572440

http://www.deezer.com/album/1567269 pour Wang
http://www.deezer.com/album/1567828 pour Ghindin

J'ai bien aimé la Fantaisie, le Poème Satanique et le Vers la flamme de Xiayin Wang, à ma grande surprise  Very Happy 
Quant à Ghindin, je suis en train d'écouter sa 8ème Sonate et c'est très bien...

L'avantage de ces CDs c'est qu'à eux deux il réunissent quasiment tous les Poèmes, il ne manque que le Poème-nocturne.
Ca ne peut pas être pire que ce que nous a donné Pascal Amoyel, c'est quasiment sûr  Laughing 

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Анастасия231
Mélomane chevronné
Анастасия231

Nombre de messages : 12856
Age : 25
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyVen 13 Juin 2014 - 21:08

Jof M a écrit:
Ca ne peut pas être pire que ce que nous a donné Pascal Amoyel, c'est quasiment sûr  Laughing 

C'est sûr.  hehe
Revenir en haut Aller en bas
Jof
Mélomane chevronné
Jof

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyVen 13 Juin 2014 - 21:09

ovni231, in Playlist a écrit:
Non, il y a certaine conviction dans l'interprétation. Mais par moment, le touché me parait trop rond (dans l'introduction).

C'est vrai que la coda est chouette !  Very Happy

Tu parles de la Fantaisie de Wang ?
Revenir en haut Aller en bas
Анастасия231
Mélomane chevronné
Анастасия231

Nombre de messages : 12856
Age : 25
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyVen 13 Juin 2014 - 21:11

Jof M a écrit:
ovni231, in Playlist a écrit:
Non, il y a certaine conviction dans l'interprétation. Mais par moment, le touché me parait trop rond (dans l'introduction).

C'est vrai que la coda est chouette !  Very Happy

Tu parles de la Fantaisie de Wang ?

Non, de Vers la Flamme.  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jof
Mélomane chevronné
Jof

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyVen 13 Juin 2014 - 21:13

ovni231 a écrit:
Non, de Vers la Flamme.  Wink

Ah ! Je l'avais dit qu'elle était pas nulle l'asiatique  cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83941
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptySam 14 Juin 2014 - 0:08

Jof M a écrit:
Je viens de dégoter ça :

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 8.570412Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 8.572440

http://www.deezer.com/album/1567269 pour Wang
http://www.deezer.com/album/1567828 pour Ghindin

J'ai bien aimé la Fantaisie, le Poème Satanique et le Vers la flamme de Xiayin Wang, à ma grande surprise  Very Happy 
Quant à Ghindin, je suis en train d'écouter sa 8ème Sonate et c'est très bien...

L'avantage de ces CDs c'est qu'à eux deux il réunissent quasiment tous les Poèmes, il ne manque que le Poème-nocturne.
Ca ne peut pas être pire que ce que nous a donné Pascal Amoyel, c'est quasiment sûr  Laughing 

Qu'en pensez-vous ?

Tiens, c'est amusant, ils ont fait enregistré à Ghindin les 3 sonates qui manquaient dans l'intégrale incomplète de Glemser. (et justement, le Poème-Nocturne avait été enregistré par Glemser dans son 2è disque)
Revenir en haut Aller en bas
Jof
Mélomane chevronné
Jof

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptySam 14 Juin 2014 - 19:48

Xavier a écrit:
Tiens, c'est amusant, ils ont fait enregistré à Ghindin les 3 sonates qui manquaient dans l'intégrale incomplète de Glemser. (et justement, le Poème-Nocturne avait été enregistré par Glemser dans son 2è disque)

Y sont malins chez Naxos  Very Happy 

J'écoute les 3 séries de Poèmes, opp. 63, 69 et 71 par Ghindin. Le son est très rond. On n'est pas dans les Sonates donc c'est pas trop choquant, et surtout que Ghindin est assez inspiré, il donne du relief au texte.
Le Vers la flamme de Wang est très bien, juste que vers la fin le manque de force de ces trémolos fait baisser la tension installée auparavant, c'est très dommage ! Sinon la Polonaise et la Fantaisie sont très bien interprétées.  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Jof
Mélomane chevronné
Jof

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyDim 21 Déc 2014 - 20:44

Signalée par Plenum en playlist, il y a une intégrale récente de Boris Bekhterev en disques séparés (Etudes, Impromptus, Mazurkas, Sonates, Sonates et Morceaux/Préludes, Poèmes et Danses).

J'ai écouté quelques extraits. Globalement pas mal, mais sans plus : il arrive à créer de belles atmosphères, subtiles et voilées (à noter qu'il a quand même la pédale un peu généreuse, ou peut-être que ça vient de la prise de son), mais il manque de nerf au niveau du tempo et du jeu.

Extraits ici : http://www.borisbekhterev.com/?q=en/recordings
et disponible sur Spotify.
Revenir en haut Aller en bas
Jof
Mélomane chevronné
Jof

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Scriabine   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyMer 11 Mar 2015 - 18:35

Tiré du sujet Oeuvres symphoniques, à propos du coffret Decca regroupant l'intégrale des oeuvres de Scriabine:


Xavier a écrit:
Sinon, je me demande d'où viennent les inédits d'Ashkenazy, ça m'étonnerait qu'il les ai enregistrés exprès

Visiblement si :
http://www.amazon.fr/dp/B00TY77MIS/ref=dm_cd_album_lnk

Les extraits sont vraiment alléchants (prise de son assez similaire à celle des Sonates en revanche) ! bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83941
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyMer 11 Mar 2015 - 20:14

Mouais, sans plus pour ma part.
L'opus 74 n°3 est très sage par exemple, et il laisse en plus passer une grossière erreur d'édition. (un sol# que j'ai aussi dans mon édition Dover et qui casse toute la logique harmonique)
Revenir en haut Aller en bas
Jof
Mélomane chevronné
Jof

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyDim 12 Avr 2015 - 15:17

J'ai écouté ce disque d'Ashkenazy, et même si c'est moins fulgurant que les Sonates, c'est assez réussi.
Son jeu manque un peu de vivacité et d'angles (faut croire qu'il a vieilli...), et comme le dit Xavier, c'est un peu sage.
Encore un enregistrement des Poèmes dans une optique caressante et voilée.

L'intégrale des Poèmes de Naxos (Wang + Ghindin) reste donc la meilleure option ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87728
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyDim 12 Avr 2015 - 16:29

Jof a écrit:
Son jeu manque un peu de vivacité et d'angles (faut croire qu'il a vieilli...)

… ou, comme il passe son temps à diriger, qu'il travaille moins son piano !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyMar 16 Juin 2015 - 1:05

--

Recopié de la Playlist n° 101 (juin 2015)...

Scherzian a écrit:
Alexandre Scriabine : Dix Mazurkas, opus 3 ; Neuf Mazurkas, opus 25 -- Samouïl Feinberg (Melodiya MEL CD 10 02192).

J'écoute beaucoup les mazurkas de Scriabine en ce moment. Quand on écoute l'opus 3 (avec la partition) pendant un certain temps et qu'on écoute ensuite l'opus 25, sans transition, l'évolution de l'idée de mélodie est frappante ! Dans l'opus 3, l'invention mélodique garde encore une large part d'autonomie ; on y trouve encore beaucoup d'intervalles conjoints (et puis, sur le plan harmonique et thématique, la plupart des mazurkas de ce premier cahier adoptent la tripartition). Et puis voilà l'opus 25... La mélodie sonne beaucoup plus retorse, ou plutôt oblique. Elle semble perdre de son indépendance ; elle devient une sorte d'harmonie décomposée le long du temps et elle fait bien plus appel à des intervalles plus ou moins disjoints (ce qui est normal si on se rappelle sa nature avant tout harmonique dans le second cahier). Ça permet à Scriabine d'insérer des épisodes subitement véhéments ou au contraire très sereins, dans un tissu qui les accueille comme si c'était la chose la plus naturelle au monde (ce qui les rend encore plus troublants par leur contexte qu'ils le sont déjà par leur matériau). Le degré de raffinement demandé à l'interprète en termes d'attaques, de rapports de phrasé, de nuances, de flair métrique, etc., c'est incroyable (dans l'opus 3 comme dans l'opus 25). Écouter Samouïl Feinberg ici (comme ailleurs), c'est quelque chose ! Le musicien est translucide -- toutes les œuvres, toutes les pages reçoivent la ou les sonorités qui leur conviennent et exposent leur singularité --, et il définit pourtant en même temps ce que c'est que de jouer du piano. Admirable. (Et la réédition assez récente par Melodiya, en 2014, est à nouveau excellente sur le plan technique : le rendu des timbres et des textures y est idéal. On en oublie l'âge très relatif des prises de son.)

plenum a écrit:
Il y en a de superbes n'est-ce pas ? Belle version également avec Feinberg. Connais-tu l'intégrale par Katsaris?

Scherzian a écrit:
Oh oui, sur les pièces des deux opus, il y en a au moins douze qui, pour moi, sont fabuleuses : opus 3 n° 1, 2, 5, 6, 7 et 10, et opus 25 n° 2, 3, 4, 7, 8 et 9. (Je ne connais pas Cyprien Katsaris dans ces mazurkas.) C'est la même chose avec les neuf impromptus, où on trouve aussi des miracles (surtout dans les opus 12 et 14).

Jof a écrit:
Je n'avais jamais considéré ces pièces comme autre chose que des esquisses post-chopiniennes plus ou moins réussies.
Ton commentaire est très intéressant, tu pourrais le déplacer dans le fil général ? (avec ta sélection, pour que je sache quand dresser les oreilles la prochaine fois Smile )

Dans les mazurkas (de Chopin comme de Scriabine), la question métrique est vitale. Le mètre et les appuis des mazurkas ne coïncident que très peu et très mal avec le chiffrage de la mesure (le plus souvent, 3/4) et avec la cellule rythmique en une croche pointée/double croche et deux noires... Dans les mazurkas, encore plus qu'ailleurs, la notation n'est qu'une approximation qui exige beaucoup du musicien. Celui qui jouerait « ce qui est écrit » sans un minimum de flair et d'intuition se mettrait le doigt dans l'œil jusqu'au coude (ce qui, reconnaissons-le, ne simplifie pas le jeu au piano). Cf. les « accrochages », incompréhensions et communautés de conception entre Frédéric Chopin, Ferenc Liszt, Giacomo Meyerbeer, Wilhelm von Lenz, Jean Kleczynski, Charles Hallé et quelques autres témoins. Avec la question de la technique, c'est une des raisons pour lesquelles, dans les mazurkas de Chopin et de Scriabine, j'écoute avec infiniment plus de plaisir et d'intérêt les musiciens « anciens » (Vladimir Sofronitsky [Chopin et Scriabine], Maryla Jonas [Chopin], Moriz Rosenthal [Chopin], Samouïl Feinberg [Scriabine]...) que les récents, à de rares exceptions près.
Revenir en haut Aller en bas
Jof
Mélomane chevronné
Jof

Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyMar 16 Juin 2015 - 12:03

C'est vrai que je n'avais jamais tellement prêté attention aux Mazurkas, même ceux de Chopin, qui n'étaient pour moi que des pièces de salon... A tort apparemment ! Je vais y remédier. Smile

Merci beaucoup en tout cas, c'est très instructif ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 EmptyMar 16 Juin 2015 - 12:47

Oh, je ne sais pas si c'est « à tort », ce n'est pas ce que j'ai voulu dire !  Wink  En tout cas, pour moi, les mazurkas sont une des formes les plus subtiles de la musique instrumentale ; j'y entends un raffinement, une distance, volontiers une ironie, une douleur secrète et discrète, un aiguillon, une noirceur, une versatilité ailée (pas étonnant que Scriabine ait aimé ça, tiens, indépendamment de la figure de Chopin). C'est une forme que je trouve très ambiguë, très polysémique. Une musique du non-dit, de l'allusion, de l'ellipse, de la synthèse fulgurante. Pas du tout salonnarde (quand elle est bien jouée). Du coup, je suis rarement satisfait par ce que j'entends dans les enregistrements de mazurkas ; je pense qu'elles sont souvent ratées, à côté de la plaque : beaucoup trop mécaniques, métronomiques, convenues sur le plan rythmique et sur celui des appuis, sans grande imagination sonore, très carrées, peu subtiles. J'écoute avec plaisir un éventail encore plus restreint de pianistes, pour les mazurkas, que pour d'autres formes brèves (même les valses).

Sinon, j'ai eu l'occasion d'écouter un tout petit échantillon de mazurkas de Scriabine jouées par Cyprien Katsaris. C'est un double CD : on y trouve aussi des danses au sens plus large (valses, polonaises, danses y compris Guirlandes et Flammes sombres) et donc les mazurkas (les opus 3, 25 et 40 complets, mais aussi les impromptus à la mazur et des mazurkas sans numéro d'opus). Jusqu'à maintenant, je n'aime pas du tout le jeu de Katsaris là-dedans. Très raide du point de vue métrique : une volonté de contraindre la métrique et les appuis de la mazurka à rentrer coûte que coûte dans le moule d'un chiffrage 3/4 avec trois noires égales (en dehors parfois d'un rubato bien convenu en fin de phrase, mais ça n'a rien à voir avec la métrique d'une mazurka). Très articulé à la main droite : tout y est surexposé sans pitié, y compris les petits groupes rythmiques, triolets, quintolets, sextolets, etc. Je ne suis pas sûr du tout que ce soit le but, d'avoir ainsi tout à l'avant plan, « in your face », sans relief ni perspective. J'ai trouvé aussi pas mal d'accentuations plutôt agressives, comme par exemple certains mordants et traits en triolets de croches de l'opus 3 n° 1. L'articulation me gâche la meilleure partie des textures ; je pense qu'il est tout simplement impossible d'en exposer plus d'une avec un jeu aussi droit et vertical. La variété des nuances est très limitée, aussi (ça revient à regretter l'absence de profondeur de champ, d'arrière-plans).

EDIT : Là, j'ai pu écouter la sélection de la liste du dessus. Pas convaincu pour ma part. J'ai l'impression qu'il « fait des phrases », parfois. Par exemple, il remplace un portamento (troisième puis dernière ligne de l'avant-dernière page de l'opus 25 n° 2) ou même carrément un portamento appuyé (fin de la dernière ligne de l'avant-dernière page de l'opus 25 n° 4, au bout d'un ritardando pourtant...) par une sorte de détaché sautillant que j'ai trouvé plutôt malvenu et à côté de la plaque. De façon générale, la production sonore est très homogène et globale (trop pour moi). Par exemple, le una corda n'est qu'une diminution quantitative du volume sonore, pas une question qualitative [début de l'opus 25 n° 8]. Pour les premières mesures de l'opus 25 n° 9, la triple indication piano, sotto voce et una corda est, pour moi, inaudible.

Pour couronner le tout, la prise de son est métallique, ferrailleuse, agressive dans l'aigu. Il me semble qu'il y a aussi un problème de registre ; la main gauche dans son médium est comme effacée (on dirait, à ce moment-là, qu'il joue d'un autre instrument ou qu'il y a un piano subito systématique). Non, vraiment, je n'ai pas aimé du tout ce que j'ai écouté jusqu'ici de ces deux disques.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates   Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Scriabine (1872-1915) Oeuvres pour piano hors sonates
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Alexandre Scriabine (1872-1915)
» Liszt: oeuvres pour piano seul hors sonate en si mineur
» Max Reger
» Hans von Bülow (1830-1894)
» Nino Rota

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: