Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Orff: Carmina Burana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Wagneropathe
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1471
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Lun 30 Aoû 2010 - 11:31

aurele a écrit:
Nouvelle version qui sort aujourd'hui et qui est écoutable sur musicme :

Ça peut être intéressant Harding, dans cette oeuvre -à rapprocher peut-être de la version de son ancien mentor, Rattle (?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22832
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Mar 21 Sep 2010 - 17:40

Critique négative de la version Harding : http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=1966&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=55
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Mar 21 Sep 2010 - 18:34

Une descente en flammes oui !

Cela dit, la prestation de M. Bunz dans "Olim lacus colueram", c'est effectivement assez grotesque. Confused Et j'aimerais pouvoir défendre Patricia Petibon avec chaleur, mais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Jeu 12 Mai 2011 - 12:23

personnellement j'ai bien aimé la version Harding
http://classiqueinfo-disque.com/Daniel-Harding-remarquablement.html?lang=fr
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Ven 13 Mai 2011 - 13:18

Citation :
Autre risque inconsidéré, le catalogue DG compte déjà au moins trois versions de Carmina Burana (Christian Thielemann avec des chanteurs de premier plan, André Previn, sorti à trois reprises) dont la référence absolue, Eugen Jochum
Il manque Levine... siffle

D'ailleurs je m'aperçois que personne n'en a parlé dans les pages précédentes. Une référence ici, selon moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
delisaa
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 50
Age : 49
Localisation : loire
Date d'inscription : 01/03/2012

MessageSujet: ORFF   Ven 2 Mar 2012 - 23:14

l' une des meilleuress versions selon moi:



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Sam 3 Mar 2012 - 1:30

Regarde dans l'index les sujets existants avant de créer un nouveau sujet. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
delisaa
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 50
Age : 49
Localisation : loire
Date d'inscription : 01/03/2012

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Sam 3 Mar 2012 - 1:46

Désolé!!!!! ke vois que le premier sujet date de quelques années!!!!!!!!
Je m' excuse hmblement, mais c' est une tâche hardue que de parcourir tout un topic....................
Cela dit, je disais juste qye j' aimais cette version.....................
Je remarque malgré tout que rien n' est pardonné aux nouveaux......................... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Sam 3 Mar 2012 - 1:56

Je ne t'ai pas donné de blâme et ne t'ai pas réprimandé que je sache, je t'ai juste indiqué de regarder les sujets existants (les indexs ont été créés exprès pour ça, c'est très rapide à parcourir) pour nous faire gagner du temps (j'ai même mis un clin d'oeil en smiley, si je ne t'avais "rien pardonné" j'aurais fait autrement), éviter des doublons et d'autre part cela te permet de lire les autres conseils des forumeurs sur cette oeuvre.
Par ailleurs je t'ai aussi indiqué le sujet de la FAQ où le fonctionnement du forum est expliqué.
Faut pas se victimiser pour rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
delisaa
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 50
Age : 49
Localisation : loire
Date d'inscription : 01/03/2012

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Sam 3 Mar 2012 - 2:06

Sois tranquille, je n' ai rien mal pris......................... Il n' y aucuns soucis pour moi.........................
En tantque nouveau, je dois appende les règles et le us et cutumes....................
J' ai moi même administré un forum d' opéra, je sais ce qe c' est!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Sam 22 Sep 2012 - 20:14

J'ai approfondi ma connaissance des Carmina Burana en découvrant ce petit ouvrage très pertinent, écrit en allemand. Chacun des 25 numéros de la cantate est exploré en détail, d'un point de vue musicologique et philologique.
La lecture de ce livre m'a confirmé dans l'idée que cette oeuvre est bien plus riche, novatrice et intelligente qu'elle n'y paraît.
Je l'avais acheté à Cologne et selon le vendeur, il n'en existe pas de traduction.

http://www.amazon.fr/Carl-Orff-Carmina-Susanne-Gl%C3%A4%C3%9F/dp/3761817320/ref=sr_1_22?s=english-books&ie=UTF8&qid=1348337040&sr=1-22
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Dim 10 Fév 2013 - 0:06

olivier le normand, in Fil Famille Strauss & concert du Nouvel an, au sujet de Welser-Möst, a écrit:
Je l'ai entendu dans quelques oeuvres (dont Wagner, mais pas Pelleas), je trouve tout ce qu'il fait routinier.

Il débite de la musique au kilomètre, je trouve qu'il n'y a pas d'âme dans ce qu'il dirige. Je ne le déteste pas, il m'indiffère plutôt.

[...]

Alors, oui, j'y suis allé un peu fort avec Welser-Möst, mais franchement, il ne m'enchante pas. Il transpire l'ennui.

Octavian a écrit:
[...] Jochum n'est pas (n'est plus) le seul à avoir enregistrer l'intégralité des Trionfi. Kegel ou Welser-Most notamment l'ont fait depuis, je serais assez curieux d'entendre ce que ça donne.

Dans le Triptyque, je connais Jochum, Kegel et Welser-Möst, et je dois dire que ce dernier m'avait bluffé par son interprétation cravachée, très impétueuse, débordante de vitalité, exactement ce que réclame cette musique scénique.
Sous sa baguette, la première partie des Catulli explose littéralement (avec des choeurs munichois chauffés à blanc, au bord de la transe), et le Triomphe d'Aprodite révèle toute la poésie et la force de son orchestration.

Bref, le jeune Franz se montrait là chez Orff , y compris dans ses Burana enregistrés à Londres, tout le contraire d'un chef ennuyeux et routinier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16147
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Ven 30 Aoû 2013 - 13:01

Bon faut que je m'ecoute cette oeuvre, histoire de la mettre en vis à vis avec Mekanik Destruktiw Kommandoh de Magma. study 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Jeu 5 Déc 2013 - 21:46

Carl Orff (1895-1982) :
 
Trionfo di Afrodite, concert scénique
 
La Sposa : Isabelle Nawe
Lo Sposo : Eberhard Büchner
Corifea : Renate Krahmer
Corifeo : Horst Hiestermann
Corifeo : Reiner Süss
Soprano I : Renate Krahmer
Soprano II : Regina Werner
Baryton : Karl-Heinz Stryczek
 
Choeurs de la Radio de Leipzig et de Berlin

 
= Herbert Kegel, Orchestre symphonique de la Radio de Leipzig
 
(Philips, juin 1975)
 
Hélas, peu d'interprétations disponibles au disque de ce Trionfi. La version de Kegel (diffusée sous étiquette Eterna et Philips) s'avère la mieux captée (un enregistrement aéré, dense et aux timbres très véridiques).
Ma préférence va à Franz Welser-Möst (Emi), aussi méticuleux que poétique (par exemple dans le ille pulvericis Africi) mais les chanteurs de la présente version leipzigoise s'avèrent plus investis dramatiquement, notamment le couple d'époux campé avec flamme par Nawe et Büchner. Et les épisodes célébrant l'hymen sont ici reproduits avec une force théâtrale très prégnante.

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Lun 9 Déc 2013 - 21:42

DavidLeMarrec, en Rubrique Générale dans le fil Orff, a écrit:

Mélomaniac a écrit:

scratch Tu as écouté un disques d'extraits des Carmina Burana par Ormandy. J'ignorais que ça existât.

Collection économique, il y a quinze ans. Avec un cimier dessus.

Je ne trouve pas de visuel, mais je viens de réécouter un extrait, c'est bien Ormandy, pas de doute. D'ailleurs, dans la veine rustique médiévalisante, on fait difficilement mieux. Je me demande même si je ne trouve pas Ormandy plus convaincant que les versions qui essaient de rester gracieuses, comme Rattle qui me plaît assez également.
 
Ormandy avait aussi enregistré les Catulli Carmina.
 
J'ai acheté Rattle voilà plusieurs mois, par gourmandise (il ne manque pas beaucoup de versions des Carmina à ma collection), mais pas encore écouté.
 
Autant que je me sovienne, l'accueil dans la presse ne s'est pas montré très élogieux.
 
Tiens, je vais essayer ces prochains jours de lister la discographie, ça pourrait s'avérer utile aux lecteurs du Forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81489
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Lun 9 Déc 2013 - 22:00

D'ailleurs j'ai dit extraits, mais en vérifiant, l'œuvre ne dure qu'une heure, je croyais que c'était davantage... donc c'était complet. Contrairement au Lac des Cygnes, j'ai donc fait mon devoir. Mr. Green

Rattle a l'avantage d'être dans une veine délicate, plutôt bienvenue me concernant (et puis des solistes superlatifs). Une bonne alternative à Ormandy, dans un style différent.

Sinon, il faudrait mentionner les versions de chambre (pianos et percussions, mais chœur – ça sert à quoi ?), qui rendent le côté archaïsant encore plus prégnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12124
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Mar 10 Déc 2013 - 19:38

J'aimerai vous posez une question : Pourquoi ai-je toujours l'impression qu'après les cinq premières minutes de musique hyper-épique l'atmosphère sombre dans les abysses des tavernes bavaroises ?  scratch 

C'est-à-dire, au fur et à mesure que j'avance dans l’œuvre, elle semble décliner de plus en plus au niveau des effets sonores archaïques (à moins que l'on puisse appeler un ensemble d'accordéonistes bourrés une musique archaïsante ?).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12124
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Ven 20 Déc 2013 - 19:44

DavidLeMarrec a écrit:
Orff considérait Carmina Burana (écrit très jeune)...


Très jeune ? Hum, il l'a tout de même composé dans la quarantaine.  Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81489
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Ven 20 Déc 2013 - 20:17

En effet. Il me semblait qu'il en parlait, dans le fameux entretien, comme de l'œuvre qui fixait son style (et qu'il avait composée vers dix-huit ans), mais je n'ai malheureusement pas pu l'enregistrer (et je ne suis plus sûr de la langue employée).

Ça correspondrait plutôt au premier jet d'Ein Sommernachtstraum, mais comme je ne l'ai jamais écouté, je ne peux pas dire si c'est vraiment le point de départ de son style brucknéro-médiévalisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12124
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Ven 20 Déc 2013 - 20:19

DavidLeMarrec a écrit:
En effet. Il me semblait qu'il en parlait, dans le fameux entretien, comme de l'œuvre qui fixait son style (et qu'il avait composée vers dix-huit ans), mais je n'ai malheureusement pas pu l'enregistrer (et je ne suis plus sûr de la langue employée).


Donc, il a écrit CB en 1913 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81489
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Ven 20 Déc 2013 - 20:20

Justement, non, c'est un fait que ce n'est pas le cas. Donc soit j'ai mal écouté le chiffre, soit il parlait du Songe. Et comme je ne peux pas vérifier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Lun 6 Jan 2014 - 22:25


Smile A paraître :

http://www.amazon.fr/Eichhorn-Kurt-conducts-Carl-Orff/dp/B00H4OUQQ8





Noter aussi la réédition des Carmina Burana de James Levine (à ma connaissance, première reparution en série économique) :

http://www.amazon.fr/Levine-James-CSO-Chorus-Carmina-Burana/dp/B00EITW77S

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Mar 11 Mar 2014 - 13:39

DavidLeMarrec a écrit:
Spiritus a écrit:
Jochum est une référence là dedans, non ?
Oui, du moins à la mesure de ce qu'on peut faire de cette musique. DFD est un luxe qui fait semblant d'apporter un peu de profondeur à tout cela.

J'ai eu ce coffret entre les mains il y a des années : http://www.amazon.fr/Premiers-Enregistrements-Grammophon-Dietrich-Fischer-Dieskau/dp/B0008064XO . J'imagine que si je n'en ai pas de souvenir particulier, ces Carmina (extraits, il me semble) avec Anny Schlemm (que pourtant j'aime beaucoup ; mais plutôt dans sa seconde carrière ou dans sa Rosalinde Johann Strauss avec Fricsay) ne doivent pas être spécialement enthousiasmants. Quelqu'un pour rafraîchir mes souvenirs ?
EDIT : j'écoute pas mal l'oeuvre en ce moment (parce que concert ce week-end à Lyon, sous la baguette de Sado) ; Welser-Möst (effectivement saisissant), Ozawa (puissamment coloriste), Slatkin (eh ! on se refait pas !), Jochum évidemment (pour moi, ça reste proche de la quadrature du cercle), Harding, etc. Je connais des versions très investies et de très mauvaises, aussi (et j'en ai entendu assez souvent en live) ; j'en connais peu de médianes, en revanche (peut-être Plasson, qu'on avait tellement encensé à sa parution ; alors qu'il était assez incantatoire/vibrant en concert à Orange avec Petibon/Bowman/Braun).
EDIT 2 (le retour !) : une perversion encore ? J'écoute (si tant est qu'on puisse parler d'écoute au sens "contemporain" du terme) la version viennoise dirigée par Ludwig dans la série Wiener Staatsoper Live (ici, vol. 28, celui avec les extraits de Capriccio de Strauss par Cebotari/Noni/Jerger, Schöffler/Dermota mais  silent ) et... et par-delà le brouillard (Nacht und Nebel, comme au Niebelheim), perce une énergie, une puissance primale (primaire aussi, peut-être ; mais c'est un peu la règle du jeu, si ce n'est le système dans lequel s'est enfermé Orff), qui fait regretter qu'on n'en entende pas plus ou plus en profondeur  Sad !

Mélomaniac a écrit:

Smile A paraître :

http://www.amazon.fr/Eichhorn-Kurt-conducts-Carl-Orff/dp/B00H4OUQQ8


De mémoire, j'aurais dit que ces enregistrements avaient eu plutôt mauvaise presse lors de leur (première ?) réédition par RCA (interprétation générique pour des oeuvres perçues, déjà, comme telles). Quelqu'un a acheté le coffret ? Ça se situe comment par rapport à Sawallisch/Schwarzkopf, que j'avais trouvés assez poétiques, contre toute attente (par rapport à l'oeuvre, j'entends) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Mar 22 Juil 2014 - 20:30

Bonjour,

Dans quel style classez-vous Carmina Burana ?

Et qui a composé ces musiques et écrits ces chants ? Ils datent du Moyen-âge, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80235
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Mar 22 Juil 2014 - 20:36

Ici c'est la discographie.
Pour parler des oeuvres, il y a la rubrique générale: http://classik.forumactif.com/t5436-carl-orff-1895-1982
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2892
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Dim 28 Sep 2014 - 22:39

Ce soir, écoute comparée de six versions des Carmina Burana sur France Musique. Un palmarès inattendu, surprenant, attribue la victoire à un certain Eugen Jochum.

J'écoute moins cette oeuvre que dans ma jeunesse mais l'émission m'a permis de la redécouvrir sous un autre angle (vision quelque peu ironique, théâtralisée du moyen-age), avec une version assez intéressante de Kurt Eichhorn (arrivé second), parfois extrême mais engagée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Dim 28 Sep 2014 - 23:00

Pipus a écrit:

Un palmarès inattendu, surprenant, attribue la victoire à un certain Eugen Jochum.


Ca fait un demi-siècle qu'on nous vend cette version comme LA référence... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Lun 29 Sep 2014 - 14:58

Est-ce que ça sonne bien ? 1958 c'est ancien comme prise de son, pour une oeuvre qui dépend beaucoup du déploiement des couleurs et des décibels...

J'aime bien la version de Thielemann.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18866
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Lun 29 Sep 2014 - 15:12

ça sonne très très bien dans mon souvenir... mais ça fait des années que je ne l'ai pas écouté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2892
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Lun 29 Sep 2014 - 17:36

Mélomaniac a écrit:
Pipus a écrit:
Un palmarès inattendu, surprenant, attribue la victoire à un certain Eugen Jochum.

Ca fait un demi-siècle qu'on nous vend cette version comme LA référence... hehe

Je suis convaincu que les 3 invités ont reconnu la version et que le classement final est biaisé, mais peu importe, l'émission a permis de mettre en lumière d'autres versions. Mais encore une fois, rien de révolutionnaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Ven 3 Oct 2014 - 10:28

Pipus a écrit:
Mélomaniac a écrit:
Pipus a écrit:
Un palmarès inattendu, surprenant, attribue la victoire à un certain Eugen Jochum.

Ca fait un demi-siècle qu'on nous vend cette version comme LA référence... hehe

Je suis convaincu que les 3 invités ont reconnu la version et que le classement final est biaisé, mais peu importe, l'émission a permis de mettre en lumière d'autres versions. Mais encore une fois, rien de révolutionnaire.

Les deux, mon capitaine : je pense en effet qu'ils ont reconnu la version (3 voix extrêmement typées) et qu'il s'agit, par ailleurs, d'un des enregistrements par excellence (vendue depuis 50 ans, certes, mais pas complètement par hasard non plus).
Par ailleurs, l'écoute comparée n'a pas donné de résultats si attendus que ça : je pense à Eichhorn profondément réévalué (je me souviens de critiques plutôt très peu bienveillantes lors de la première édition cd, dans Répertoire).
A titre personnel, je n'aurais pas aimé à secouer le tamis pour faire la sélection initiale pale !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pipus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2892
Age : 43
Localisation : En bas des Hauts de Seine
Date d'inscription : 24/05/2010

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Ven 3 Oct 2014 - 12:00

bAlexb a écrit:
Par ailleurs, l'écoute comparée n'a pas donné de résultats si attendus que ça : je pense à Eichhorn profondément réévalué (je me souviens de critiques plutôt très peu bienveillantes lors de la première édition cd, dans Répertoire).

Pour le coup cette version m'a beaucoup intéressé, la lourde puissance de certains mouvements de cette oeuvre est contre balancée par l'enregistrement qui extrait certains instruments de l'ensemble de l'orchestre.

Dans le second morceau "Fortune plango vulnera", on entend très distinctement le piano (je n'avais jamais entendu qu'il y avait un piano dans l'oeuvre !), ou encore la caisse claire, les flûtes...

Edit : énorme, je ne connaissais pas l'enregistrement DVD de Ponnelle ! C'est à voir ! C'est ultra-kitch mais ça colle volontairement et parfaitement à cette oeuvre et à l'image décalée qu'elle donne du moyen-age.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16147
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Ven 3 Oct 2014 - 12:32

Je viens de me procurer le coffret RCA d'Eichorn consacré à Orff.
On va voir ça. bounce


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Dim 5 Oct 2014 - 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris3
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Dim 5 Oct 2014 - 19:55

Pipus a écrit:


énorme, je ne connaissais pas l'enregistrement DVD de Ponnelle ! C'est à voir ! C'est ultra-kitch mais ça colle volontairement et parfaitement à cette oeuvre et à l'image décalée qu'elle donne du moyen-age.

Pas du tout ! C'est juste de la musique médiévale qui lorgne un peu du côté de Wagner... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Dim 5 Oct 2014 - 20:50

Chris3 a écrit:

énorme, je ne connaissais pas l'enregistrement DVD de Ponnelle ! C'est à voir ! C'est ultra-kitch


C'est rien de le dire, mais oui cette vidéo a beaucoup de charme... hehe





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pakontan
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 24/08/2014

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Dim 5 Oct 2014 - 21:43

Jochum est la version autorisée par Orff de son vivant, celle qu'a entendu Prévert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Dim 5 Oct 2014 - 22:30

pakontan a écrit:
Jochum est la version autorisée par Orff de son vivant, celle qu'a entendu Prévert.

Leitner et Eichhorn (ce dernier, surtout), n'ont-ils pas également bénéficié de l'imprimatur scratch ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16147
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Lun 6 Oct 2014 - 13:17

D'autant plus qu'elle est vraiment excellente cette version Eichorn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81489
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Lun 6 Oct 2014 - 20:32

Comme tout ce qu'a fait Eichhorn.

Dommage qu'il ait perdu son temps à enregistrer du comique troupier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Lun 6 Oct 2014 - 21:28

Mélomaniac a écrit:

 
J'ai acheté Rattle voilà plusieurs mois, par gourmandise (il ne manque pas beaucoup de versions des Carmina à ma collection), mais pas encore écouté.
 
Autant que je me souvienne, l'accueil dans la presse ne s'est pas montré très élogieux.
 
Tiens, je vais essayer ces prochains jours de lister la discographie, ça pourrait s'avérer utile aux lecteurs du Forum.



Mélo, quelles sont celles que tu considères particulièrement réussies ?

As-tu entendu celle de Anima Aeterna (Jos van Immerseel ). Je suis curieux de voir ce qu'ils en ont fait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Lun 6 Oct 2014 - 21:35

A part David qui sait tout sur tout qui connait cette version de concert dirigée par Casadesus?

/watch?v=2N_LQ5lL120
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Walther
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 175
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Mar 7 Oct 2014 - 13:59

Personne ne semble l'avoir mentionnée, mais je recommande fortement la version de Plasson chez EMI (avec Thomas Hampson, Nathalie Dessay et Gérard Lesne).
Si la revue Répertoire des disques compacts n'en avait pas dit autant de bien (disant même qu'elle détrônait Jochum à la 1ère place), je dois avouer que je ne l'aurais même pas calculée, car habituellement les enregistrements de Plasson me saoûlent, avec un orchestre de Toulouse que je n'ai jamais trouvé terrible et une image sonore floue, flottant quelque part au milieu de la Halle aux Grains.

Mais alors là, quelle variété de registre d'une pièce à l'autre ! Ceux qui pensent encore que les Carmina burana sont triviales et plus bruyantes que musicales feraient bien d'écouter ce disque. Moi-même qui n'avait que la version Jochum, achetée surtout... parce que c'est Jochum, mon estime pour cette œuvre a grimpé ! (Bon, d'ici à collectionner les versions... il y a quand même des œuvres plus consistantes).

Jochum, par comparaison est beaucoup plus uniforme, plus germanique, moins contrasté. Plus Biergarten bavarois que villageois enjoués au Moyen-Age. Je préfère aussi nettement l'Estuans interius de Hampson à celui de DFD, qui fonce tout droit en gommant les contrastes rythmiques. En tout cas, rien que pour écouter Gerhard Stolze s'étrangler dans la complainte du cygne rôti, la version Jochum vaut le détour.

En plus, pour la version Plasson, vous avez le choix de l'édition : l'édition originale digipack, très belle (http://www.amazon.fr/Carmina-Burana-Carl-Orff/dp/B000002RV5/ref=sr_1_2?s=music&ie=UTF8&qid=1412683026&sr=1-2&keywords=orff+plasson) ou diverses rééditions bien racoleuses, comme celle avec le buste black "Carmina burana, c'est vraiment trop puissant".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Mer 8 Oct 2014 - 1:35

Bon , je me suis décidé à plonger. Ma version LP des CB était celle de Michael Tilson Thomas avec l'orchestre de Cleveland.

J'ai attendu 20 ans et un changement de format (CD) avant de récidiver (Thielemann), mais l'odeur capiteuse du cygne rôti m'a attireé vers de nouvelles itérations.

J'ai donc commandé 6 versions hier, pour un sou pièce, et une autre pour le prix d'une demi-livre de beurre. Je dirai éventuellement si cette coupable extravagance engendre des rots de contentement ou bien un retentissant Bof !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81489
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Mer 8 Oct 2014 - 11:44

Walther a écrit:
avec un orchestre de Toulouse que je n'ai jamais trouvé terrible et une image sonore floue, flottant quelque part au milieu de la Halle aux Grains.

Précisément, sous une baguette plus ferme et dans une acoustique réelle plutôt qu'enregistrée, cet orchestre est d'une virtuosité et d'un engagement éblouissants. C'est même probablement l'orchestre où j'ai le plus vu les musiciens s'engager, même physiquement.


Citation :
Ceux qui pensent encore que les Carmina burana sont triviales et plus bruyantes que musicales feraient bien d'écouter ce disque.

Alors, parmi les 207498 versions des Carmina burana que je n'ai pas encore écoutées (je dois mettre les Carmina burana trois fois par décennie…), celle-ci est à privilégier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81489
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Mer 8 Oct 2014 - 11:59

Ah, mais si, en vérifiant dans mes tablettes (d'argile), j'ai déjà écouté Plasson. Effectivement, pas mal, mais dans le genre plus délicat (et plus dansant, avec une prise de son moins floue et une distribution autrement électrique), j'aime bien davantage Rattle.


D'ailleurs je crois que je n'ai rien dit de mes habitudes : j'ai découvert l'œuvre avec Ormandy (difficile de faire mieux dans le monolithisme pseudo-médiéval, pas du tout subtil mais assez chuette dans son genre), je n'aime pas spécialement les grands classiques anciens (dont Jochum et Eichhorn) et c'est Rattle qui a ma faveur, parce que moins lourd, et formidablement distribué (Matthews, Brownlee, et surtout Gerhaher très en forme).

Au passage, orchestralement, c'est clairement Wand qui emporte le pompon, en arrivant à faire quelque chose d'intéressant, en créant une véritable pâte orchestrale !

Sinon, la version de chambre de Pöntinen est chouette (et on ne perd pas beaucoup en couleur, finalement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Dim 12 Oct 2014 - 21:58

André a écrit:

Mélo, quelles sont celles que tu considères particulièrement réussies ?

As-tu entendu celle de Anima Aeterna (Jos van Immerseel ). Je suis curieux de voir ce qu'ils en ont fait...


André a écrit:

Ma version LP des CB était celle de Michael Tilson Thomas avec l'orchestre de Cleveland.

J'ai attendu 20 ans et un changement de format (CD) avant de récidiver (Thielemann), mais l'odeur capiteuse du cygne rôti m'a attireé vers de nouvelles itérations.

J'ai donc commandé 6 versions hier, pour un sou pièce, et une autre pour le prix d'une demi-livre de beurre.


Tilson Thomas, malgré l'ambition virtuose, je trouve ça gras et lourdingue, à cause de la prise de son.
Thielemann (DG) reprend les mêmes ingrédients hiératiques que Jochum, mais sans la hauteur (et le plateau de solistes) qui fait de cette version une référence.

Quelles sont les six que tu as commandées ?
Non, connais pas encore Immersel.
Depuis mon dernier post, j'ai entendu Rattle, qui m'a ennuyé. Pas mauvais, mais trop lisse et froid. Et captation trop plate. Dans le même genre, et avec le même orchestre, Ozawa chez Philips avait fait mieux.

Les bonnes versions ?
Parmi les récentes que j'ai écoutées, seul Harding (DG) m'a intéressé par la truculence de son projet.

Chez les anciennes : Kegel I (Eterna) ou Sawallisch (Electrola) pour la verdeur et l'implication. Stokowski (Capitol) pousse le medieval revival jusqu'à la caricature, mais on se régale.
Le célèbre témoignage d'Ormandy (CBS) reste un bon compromis quoique trop sage.
On peut oublier la version émolliente de Previn chez DG, alors que sa première version anglaise (Emi) s'avérait ample mais très spirituelle. Comme celle de Frübeck de Burgos (Emi), qui dispose d'un Philharmonia spledidement coloré.

Je trouve Ozawa I (RCA) et Muti (Emi) trop démonstratifs, avec une tendance à jouer les matamores dans les choeurs de bravoure. C'est un peu le cas aussi de Dorati (Decca) avec un Royal Philharmonic poussé dans ses retranchements.

Plusieurs autres versions intéressantes chez Decca : Chailly robuste mais expressif, et Blomstedt d'une grande finesse. En revanche, pas encore écouté Dutoit.

Concernant les chefs qui ont abordé le triptyque, Welser-Möst (Emi) nous offre une interprétation très enlevée, Smetacek (Supraphon -éviter d'ailleurs la lecture insignifiante de Delogu chez ce label) n'est pas très bien enregistré (contrairement aux deux autres volets de Trionfi), la première lecture mono de Jochum est assez semblable à sa seconde (mais plus brute), et Kegel (avec la délicieuse Casapietra) s'avère un choix idéal -très suggestif.

Mon premier CD des Carmina, c'était Levine (DG), très recommandable, avec des choeurs superbement moelleux et un orchestre séducteur.

Désolé, ce panorama n'est ni exhaustif (existent bien d'autres versions honnêtes mais non prioritaires : Mehta, Hickox, Slatkin, Plasson, même Penderecki à la baguette...) ni très détaillé, mais je ne crois oublier aucune version marquante -du moins pour ce que je connais de la discographie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81489
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Dim 12 Oct 2014 - 22:01

Mais si, mais si, Wand est très marquant. Mais il est vrai que c'est une « nouveauté » paradoxale (paru récemment, mais bande radio déjà ancienne), donc tu n'as peut-être pas vu que ça existait.

En matière de liant orchestral et de beauté pure (pas évident dans cette partition !), c'est très remarquable.

Sinon, j'admire que tu aies pu écouter autant de versions de cette plate daube ce haut chef-d'œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Dim 12 Oct 2014 - 22:08

Effectivement, je n'ai pas tout entendu, et parmi celles que je n'ai pas écoutées se cachent peut-être des versions marquantes, dont celle de Wand, ce qui n'étonnerait pas.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Mar 14 Oct 2014 - 20:18

Le numéro de Novembre-décembre 2010 de American Record Guide livre une discographie assez exhaustive (si ça se vend aux USA ça y est). Le reviewer se fend d'un classement A-F de style tableau Excel qui détaille les 3 solistes, le chef, la prise de son et quoi encore.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   Ven 24 Oct 2014 - 1:11

André, in playlist, a écrit:

J'entreprends une Carmina Burananite sous peu. Une huitaine de versions...


Smile On a hâte de savoir quelles versions tu as commandées et ce que tu en penses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Orff: Carmina Burana   

Revenir en haut Aller en bas
 
Orff: Carmina Burana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Orff: Carmina Burana
» Carl Orff - Carmina Burana
» Carmina Burana de Carl Orff.
» Les carmina Burana de Carl Orff.
» Carmina Burana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: