Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Rossini - Le Barbier de Séville

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Mer 18 Mar 2009 - 9:45

Ce CD date de 1989 c'est à dire au tout début de la carrière de Bartoli. J'ai eu l'occasion de l'emprunter à la médiathèque et j'ai trouvé Bartoli très bien dans ce rôle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 26
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Dim 3 Mai 2009 - 12:44

Bon, je commence à avoir un peu épuisé la version Gui qui ne me plaît qu'aux trois quarts, en même temps une bonne équipe vocale, des récitatifs supers, dans un espèce de parlando en même temps tout à fait intelligible mais aussi très actif, mais décidément les tempo me plaisent une fois sur deux, soit trop vite, soit trop lent mais vraiment peu souvent à la bonne vitesse. L'orchestre est bon pourtant, c'est dommage...

Vers quelle version pourrais-je m'orienter ?
Abbado peut être ? C'est tentant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Dim 3 Mai 2009 - 12:48

Si tu n'as pas peur d'un Burchulaadze un peu pâteux en Don Basilio, j'ai une bonne version à te proposer... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 26
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Dim 3 Mai 2009 - 12:49

J'ai juste peur des vieilles version en général, et j'adore Basile, ce serait dommage de le gâcher hehe Mais pourquoi pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Mar 5 Mai 2009 - 13:22

Mais qu'est-ce que tu veux, au juste ?

(Abbado I, c'est bien, mais tant qu'à faire, plutôt Allen / Marriner dans ce goût-là ! Ca évite Prey.)


(Parce que je veux bien te dire mes goûts à moi, mais la Gruberová de ces dernières années, je ne suis pas sûr que ça t'enchante. hehe )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Mar 5 Mai 2009 - 17:40

Era a écrit:
J'ai juste peur des vieilles version en général, et j'adore Basile, ce serait dommage de le gâcher hehe Mais pourquoi pas !

Je rejoins David, tu veux quoi comme version? Tu nous donnes quelques pistes? drink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Toxic
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Jeu 7 Mai 2009 - 15:34

DavidLeMarrec a écrit:
Ca évite Prey
Ah oui ! Vraiment à proscrire celui-là. Il plombe l'enregistrement face à une Berganza lumineuse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 26
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Jeu 7 Mai 2009 - 16:39

DavidLeMarrec a écrit:
Mais qu'est-ce que tu veux, au juste ?

(Abbado I, c'est bien, mais tant qu'à faire, plutôt Allen / Marriner dans ce goût-là ! Ca évite Prey.)


(Parce que je veux bien te dire mes goûts à moi, mais la Gruberová de ces dernières années, je ne suis pas sûr que ça t'enchante. hehe )
Pardon, j'avais loupé le post Smile

Je veux... une Rosine très jeune, un Basile terrifiant et époustouflant, un Figaro drôle, un Bartolo bête et méchant, et un comte... (pas d'idée pour le compte hehe)
hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9593
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Jeu 7 Mai 2009 - 17:19

Era a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Gruberová de ces dernières années)
Je veux... une Rosine très jeune

Mais si, mais si, ce sera parfait Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Cleme
Petit agniou
avatar

Nombre de messages : 7229
Age : 24
Date d'inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Jeu 7 Mai 2009 - 17:31

Era a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Mais qu'est-ce que tu veux, au juste ?

(Abbado I, c'est bien, mais tant qu'à faire, plutôt Allen / Marriner dans ce goût-là ! Ca évite Prey.)


(Parce que je veux bien te dire mes goûts à moi, mais la Gruberová de ces dernières années, je ne suis pas sûr que ça t'enchante. hehe )
Pardon, j'avais loupé le post Smile

Je veux... une Rosine très jeune, un Basile terrifiant et époustouflant, un Figaro drôle, un Bartolo bête et méchant, et un comte... (pas d'idée pour le compte hehe)
hehe

Pour Rosine rien de vaut Cécilia Bartoli I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9593
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Jeu 7 Mai 2009 - 17:43

Il y a aussi Joyce DiDonato, je crois qu'il y a deux DVD de productions différentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Jeu 7 Mai 2009 - 18:16

Era a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Mais qu'est-ce que tu veux, au juste ?

(Abbado I, c'est bien, mais tant qu'à faire, plutôt Allen / Marriner dans ce goût-là ! Ca évite Prey.)


(Parce que je veux bien te dire mes goûts à moi, mais la Gruberová de ces dernières années, je ne suis pas sûr que ça t'enchante. hehe )
Pardon, j'avais loupé le post Smile

Je veux... une Rosine très jeune, un Basile terrifiant et époustouflant, un Figaro drôle, un Bartolo bête et méchant, et un comte... (pas d'idée pour le compte hehe)
hehe
Achète l'Italienne à Alger, alors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Jeu 7 Mai 2009 - 21:12

Era a écrit:


Je veux... une Rosine très jeune, un Basile terrifiant et époustouflant, un Figaro drôle, un Bartolo bête et méchant, et un comte... (pas d'idée pour le compte hehe)
hehe


Va falloir attendre parce que je crois que ça n'éxiste pas encore en CD ou en DVD siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Cleme
Petit agniou
avatar

Nombre de messages : 7229
Age : 24
Date d'inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Jeu 7 Mai 2009 - 21:15

calbo a écrit:
Era a écrit:


Je veux... une Rosine très jeune, un Basile terrifiant et époustouflant, un Figaro drôle, un Bartolo bête et méchant, et un comte... (pas d'idée pour le compte hehe)
hehe


Va falloir attendre parce que je crois que ça n'éxiste pas encore en CD ou en DVD siffle

tutut Il existe un DVD avec Cécilia Bartoli à ses débuts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Jeu 7 Mai 2009 - 21:16

Certes mais les autres? hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Jeu 7 Mai 2009 - 21:20

Rosine jeune : Ok (21 ans ça ira ?)
Basile terrifiant : ok (Robert Lloyd)
Figaro drôle : ok (Gino Quilico)
Bartolo bête et méchant : ok (carlos Feller)
Pas d'idée pour le comte : ça ira aussi hehe (David Kuebler)

Ce qu'il te faut c'est ce DVD : Bartoli, Quilico, Feller ... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cleme
Petit agniou
avatar

Nombre de messages : 7229
Age : 24
Date d'inscription : 18/12/2008

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Jeu 7 Mai 2009 - 21:23

Hidraot a écrit:
Rosine jeune : Ok (21 ans ça ira ?)
Basile terrifiant : ok (Robert Lloyd)
Figaro drôle : ok (Gino Quilico)
Bartolo bête et méchant : ok (carlos Feller)
Pas d'idée pour le comte : ça ira aussi hehe (David Kuebler)

Ce qu'il te faut c'est ce DVD : Bartoli, Quilico, Feller ... Mr. Green

J'adore le comte de cette version !! alien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Jeu 7 Mai 2009 - 21:28

Hidraot a écrit:
Rosine jeune : Ok (21 ans ça ira ?)
Basile terrifiant : ok (Robert Lloyd)
Figaro drôle : ok (Gino Quilico)
Bartolo bête et méchant : ok (carlos Feller)
Pas d'idée pour le comte : ça ira aussi hehe (David Kuebler)

Ce qu'il te faut c'est ce DVD : Bartoli, Quilico, Feller ... Mr. Green

Hum... Je suis sceptique. C'est pas un peu utopique ça? Mr. Green

Cleme a écrit:
Hidraot a écrit:
Rosine jeune : Ok (21 ans ça ira ?)
Basile terrifiant : ok (Robert Lloyd)
Figaro drôle : ok (Gino Quilico)
Bartolo bête et méchant : ok (carlos Feller)
Pas d'idée pour le comte : ça ira aussi hehe (David Kuebler)

Ce qu'il te faut c'est ce DVD : Bartoli, Quilico, Feller ... Mr. Green

J'adore le comte de cette version !! alien

Y en a un qui va être jaloux siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Jeu 7 Mai 2009 - 21:39

Hidraot a écrit:
Rosine jeune : Ok (21 ans ça ira ?)
Basile terrifiant : ok (Robert Lloyd)
Figaro drôle : ok (Gino Quilico)
Bartolo bête et méchant : ok (carlos Feller)
Pas d'idée pour le comte : ça ira aussi hehe (David Kuebler)

Ce qu'il te faut c'est ce DVD : Bartoli, Quilico, Feller ... Mr. Green

La direction est un peu anémique, sèche... Je ne sais pas si ça va lui plaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 84086
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Jeu 7 Mai 2009 - 22:03

A part Kuebler qui est un peu court, ce n'est pas mal du tout. Quilico est effectivement virtuose et vraiment drôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Jeu 7 Mai 2009 - 22:09

Et en plus, il est beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Jeu 7 Mai 2009 - 22:10

Elvira a écrit:
Et en plus, il est beau.

Est ce si important Shocked ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7333
Age : 34
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Jeu 7 Mai 2009 - 22:15

Pour un DVD, je comprends que ça puisse jouer. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Jeu 7 Mai 2009 - 22:27

calbo a écrit:
Elvira a écrit:
Et en plus, il est beau.

Est ce si important Shocked ?

Oui. Absolument PRI-MOR-DIAL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Jeu 7 Mai 2009 - 22:36

Tu le trouves beau ?? Mouais bof.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Jeu 7 Mai 2009 - 22:45

J'aime les ours.

Bon, sa voix un peu moins par contre. Heureusement que son abattage scénique est là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Jeu 7 Mai 2009 - 22:48

hehe

Oui je le trouve un peu brutal. Mais enfin j'aime bien quand même en partie grâce à sa jovialité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19197
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Ven 7 Mai 2010 - 15:38

Je viens de finir de regarder le DVD du MET, sorti récemment, avec rien moins que Blake, Nucci, Battle, Dara et Furlanetto... qu'une chose à dire : Bravo!!

On va commencer par les "moins" bons...
Furlanetto est terrifiant en Basile, il joue bien. Par contre, niveau chant rossinien, on a vu mieux quand même. Mais ça marche quand même!
Leo Nucci est scéniquement parfait, plein de vie, charmeur... parfait! Vocalement, ça fait aussi son effet! Par contre, vocalises sacrément savonnées... dommage...

Parce que oui, avec une autre distribution, Nucci serait tout à fait bon question ornements... Sauf que là, il a trois poids lourds dans le domaine en face et du coup, il se fait écraser!
Enzo Dara déjà, Bartolo jubilatoire scéniquement et vocalement à son aise! Voix sûre, technique parfaite... Il connait le rôle sur le bout des doigts, s'en amusant du coup beaucoup! Parfait!
Kathleen Battle est soprano léger... Au début, j'ai eu du mal. Mais ce n'est une voix en tête d'épingle. C'est rond et plein... et puis elle se lance dans des acrobaties vocales sidérantes! Et le tout parfaitement exécuté, sans pour autant en devenir trop technique! Je ne connaissais qu'à peine, mais là, chapeau!!
Et puis Rockwell Blake bien sûr. Que dire, si ce n'est que tous les Almaviva sont fades après lui? Scéniquement, il est le comte parfait. Et vocalement, c'est un vrai miracle de technique et de style! Une bonne claque dans le bon sens!

Mise en scène bien vue, qui vit principalement par des acteurs qui prennent à priori beaucoup de plaisir!

Du coup, vraiment un Barbier parfait! J'étais resté sur celui de l'ONP avec DiDOnato, mais là on est quand même dans une autre dimension du point de vue chant! (DiDonato et Chausson était très bien à Paris, mais les autres étaient plus scolaires...)


ATTENTION : Ce produit est déconseillé aux allergiques de la vocalise...
hehe

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6784
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Sam 22 Mai 2010 - 12:06

Polyeucte a écrit:
Je viens de finir de regarder le DVD du MET, sorti récemment, avec rien moins que Blake, Nucci, Battle, Dara et Furlanetto... qu'une chose à dire : Bravo!!
On va commencer par les "moins" bons...
Furlanetto est terrifiant en Basile, il joue bien. Par contre, niveau chant rossinien, on a vu mieux quand même. Mais ça marche quand même!
Leo Nucci est scéniquement parfait, plein de vie, charmeur... parfait! Vocalement, ça fait aussi son effet! Par contre, vocalises sacrément savonnées... dommage...
Parce que oui, avec une autre distribution, Nucci serait tout à fait bon question ornements... Sauf que là, il a trois poids lourds dans le domaine en face et du coup, il se fait écraser!
Enzo Dara déjà, Bartolo jubilatoire scéniquement et vocalement à son aise! Voix sûre, technique parfaite... Il connait le rôle sur le bout des doigts, s'en amusant du coup beaucoup! Parfait!
Kathleen Battle est soprano léger... Au début, j'ai eu du mal. Mais ce n'est une voix en tête d'épingle. C'est rond et plein... et puis elle se lance dans des acrobaties vocales sidérantes! Et le tout parfaitement exécuté, sans pour autant en devenir trop technique! Je ne connaissais qu'à peine, mais là, chapeau!!
Et puis Rockwell Blake bien sûr. Que dire, si ce n'est que tous les Almaviva sont fades après lui? Scéniquement, il est le comte parfait. Et vocalement, c'est un vrai miracle de technique et de style! Une bonne claque dans le bon sens!
Mise en scène bien vue, qui vit principalement par des acteurs qui prennent à priori beaucoup de plaisir!
Du coup, vraiment un Barbier parfait! J'étais resté sur celui de l'ONP avec DiDOnato, mais là on est quand même dans une autre dimension du point de vue chant! (DiDonato et Chausson était très bien à Paris, mais les autres étaient plus scolaires...)
entièrement d'accord! cheers Il était temps que ce Barbier ait les honneurs du DVD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22930
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Sam 10 Juil 2010 - 15:03

http://www.deccaclassics.com/cat/single?PRODUCT_NR=4782497

Réédition de la version de studio de Neville Marriner avec notamment Thomas Allen, Agnes Baltsa, Francisco Araiza, Robert Lloyd et Domenico Trimarchi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Sam 10 Juil 2010 - 15:10

Aurèle, c'est très gentil de vouloir informer les autres membres, mais si on veut trouver de nouvelles versions on peut le faire nous même tu sais Cool . Sauf si effectivement DECCA te commissionne au nombre de liens (à prendre en rigolant bien sur hehe )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22930
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Sam 10 Juil 2010 - 15:11

calbo a écrit:
Aurèle, c'est très gentil de vouloir informer les autres membres, mais si on veut trouver de nouvelles versions on peut le faire nous même tu sais Cool . Sauf si effectivement DECCA te commissionne au nombre de liens (à prendre en rigolant bien sur hehe )

Ce ne sont justement pas des nouvelles versions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quint
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 11/03/2010

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Sam 10 Juil 2010 - 15:13

aurele a écrit:
calbo a écrit:
Aurèle, c'est très gentil de vouloir informer les autres membres, mais si on veut trouver de nouvelles versions on peut le faire nous même tu sais Cool . Sauf si effectivement DECCA te commissionne au nombre de liens (à prendre en rigolant bien sur hehe )

Ce ne sont justement pas des nouvelles versions.

Calbo, tu ne peux rien contre The Aurele Machine! vador
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Sam 10 Juil 2010 - 15:16

aurele a écrit:
calbo a écrit:
Aurèle, c'est très gentil de vouloir informer les autres membres, mais si on veut trouver de nouvelles versions on peut le faire nous même tu sais Cool . Sauf si effectivement DECCA te commissionne au nombre de liens (à prendre en rigolant bien sur hehe )

Ce ne sont justement pas des nouvelles versions.

Il n'empêche que ces recherches les membres peuvent les faire eux même. Je le redis, c'est très gentil de vouloir faire de l'info, mais il me semble qu'il y a mieux à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6784
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Sam 10 Juil 2010 - 15:17

calbo a écrit:
aurele a écrit:
calbo a écrit:
Aurèle, c'est très gentil de vouloir informer les autres membres, mais si on veut trouver de nouvelles versions on peut le faire nous même tu sais Cool . Sauf si effectivement DECCA te commissionne au nombre de liens (à prendre en rigolant bien sur hehe )
Ce ne sont justement pas des nouvelles versions.
Il n'empêche que ces recherches les membres peuvent les faire eux même. Je le redis, c'est très gentil de vouloir faire de l'info, mais il me semble qu'il y a mieux à faire.
en même temps, on peut tout faire ici: et l'info et le reste. Wink et ça peut susciter des envies, des commentaires, des conseils.
moi je trouve ça plutôt bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Sam 10 Juil 2010 - 15:21

Ai je dit que c'était mal Shocked ? Non que je sache Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22930
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Dim 5 Sep 2010 - 11:34



Avez vous vu ce DVD? J'ai lu de bonnes critiques. Ce sont les fameuses représentations où Joyce DiDonato a dû jouer en fauteuil roulant car elle s'était cassée le perroné (ou la fibula sous son autre nom) dès l'une des premières représentations (peut être même la première). Elle avait fait preuve de ténacité et de courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22930
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Sam 1 Jan 2011 - 11:49

Réédition de la version de Jesús López Cobos par Warner Classics dans leur collection économique :
http://www.prestoclassical.co.uk/r/Warner%2BClassics/2564677005

Je vous rappelle la distribution :
Figaro : Håkan Hagegård
Il Conte Almaviva : Raul Gimenez
Rosina : Jennifer Larmore
Basilio : Samuel Ramey
Bartolo : Alessandro Corbelli
Berta : Barbara Frittoli
Fiorello : Urban Malmberg
Un ufficiale : Leonard Graus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Sam 1 Jan 2011 - 11:50

aurele a écrit:


Avez vous vu ce DVD? J'ai lu de bonnes critiques. Ce sont les fameuses représentations où Joyce DiDonato a dû jouer en fauteuil roulant car elle s'était cassée le perroné (ou la fibula sous son autre nom) dès l'une des premières représentations (peut être même la première). Elle avait fait preuve de ténacité et de courage.

Il était dans la hotte du père noël mais je n'ai pas encore pris le temps de l'écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22930
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Sam 1 Jan 2011 - 11:58

calbo a écrit:
Il était dans la hotte du père noël mais je n'ai pas encore pris le temps de l'écouter.

J'espère que tu nous feras un compte-rendu quand tu l'auras visionné. Je vais avoir Abbado II en studio avec le coffret d'opéras avec Domingo. Ce sera ma première version de cet opéra. Je n'avais vu qu'en partie le live du Teatro Real de 2005 avec Florez, Bayo, Spagnoli, Praticò et Raimondi en particulier. Je n'avais pas pu aller au bout. Cette version de Pappano a reçu de bonnes critiques. Joyce est une des grandes interprètes de Rosina d'aujourd'hui. La mise en scène a dû être adaptée à cause de la mauvaise chute de Joyce mais semble très colorée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Sam 1 Jan 2011 - 20:05

calbo a écrit:
aurele a écrit:


Avez vous vu ce DVD? J'ai lu de bonnes critiques. Ce sont les fameuses représentations où Joyce DiDonato a dû jouer en fauteuil roulant car elle s'était cassée le perroné (ou la fibula sous son autre nom) dès l'une des premières représentations (peut être même la première). Elle avait fait preuve de ténacité et de courage.

Il était dans la hotte du père noël mais je n'ai pas encore pris le temps de l'écouter.

Je viens de terminer le visionnage du DVD; tout d'abord il faut avoir 2H30 devant soi parce que ca vit énormément et cette version ne souffre pas un visionnage en 2 ou 3 fois, sinon c'est un coup à être paumé.
Côté décor l'action se situe plus l'action dans les années 50 qu'au XIXe siècle mais ça ne m'a pas choquée plus que ça quant aux costumes il ne faut pas craindre les couleurs flashies. Concernant la mise en scène je ne suis pas certaine qu'elle plaise à tout le monde et pourtant ça fonctionne de bout en bout malgré le fauteuil roulant de la pauvre DiDonato qui réalise une prouesse ahurissante; nul doute qu'elle ferait encore plus fort si elle avait eu l'usage de ses deux jambes. Si l'on excepte la première scène qui se passe en fin de nuit, les chanteurs passent leur temps à bouger et à courir les uns après les autres; on voit bien aussi que la belle Joyce n'a qu'une envie : se lever et casser la baraque au propre comme au figuré.
Concernant les chanteurs, DiDonato n'est pas une des grandes interprètes de Rosina, c'est LA rosina idéale; vocalement c'est impeccable, il n'y a rien à redire; côté scénique la pauvrette est en fauteuil roulant à cause de sa fracture du péronné et du coup elle ne paut pas faire grand chose. Florez incarne un Almaviva vocalement brillant mais il y a quelques coquilles concernant le jeu d'acteur. Corbelli qui est un rossinien remarquable campe un Bartolo irréprochable et génialissime tant vocalement que scéniquement. On a déjà débattu du fait que Rossini n'est pas un compositeur qui, vocalement, va à Furlanetto (Basilio) mais c'est comédien Hors Pair et la calunnia, entre autres, est un moment totalement hilarant. Spagnolli est un Figaro truculent à tous points de vue. Pappano dirige l'orchestre et les choeurs du Royal Opéra House d'une mainière très agréable et pour une fois je trouve qu'il n'en rajoute pas (il y a deux ans environ il avait envoyé Osborn au casse pipe dans un Guillaume Tell pourtant de très belle tenue en adoptant un tempo beaucoup trop rapide et complètement inadapté). Dans cette production il était à l'écoute de ses chanteurs et c'est très bien ainsi. C'est lui qui monte sur scène pour annoncer l'accident de DiDonato et aussi qu'elle a tenu à assurer son engagement jusqu'au bout. C'est un DVD au moins à écouter pour ceux (et celles) qui ne supporteraient pas les choix scéniques de Leiser et Courier ne fusse que pour les voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Zémire
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 478
Age : 62
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Sam 1 Jan 2011 - 21:29

calbo a écrit:
Je viens de terminer le visionnage du DVD; tout d'abord il faut avoir 2H30 devant soi parce que ca vit énormément et cette version ne souffre pas un visionnage en 2 ou 3 fois, sinon c'est un coup à être paumé.
Côté décor l'action se situe plus l'action dans les années 50 qu'au XIXe siècle mais ça ne m'a pas choquée plus que ça quant aux costumes il ne faut pas craindre les couleurs flashies. Concernant la mise en scène je ne suis pas certaine qu'elle plaise à tout le monde et pourtant ça fonctionne de bout en bout malgré le fauteuil roulant de la pauvre DiDonato qui réalise une prouesse ahurissante; nul doute qu'elle ferait encore plus fort si elle avait eu l'usage de ses deux jambes. Si l'on excepte la première scène qui se passe en fin de nuit, les chanteurs passent leur temps à bouger et à courir les uns après les autres; on voit bien aussi que la belle Joyce n'a qu'une envie : se lever et casser la baraque au propre comme au figuré.
Concernant les chanteurs, DiDonato n'est pas une des grandes interprètes de Rosina, c'est LA rosina idéale; vocalement c'est impeccable, il n'y a rien à redire; côté scénique la pauvrette est en fauteuil roulant à cause de sa fracture du péronné et du coup elle ne paut pas faire grand chose. Florez incarne un Almaviva vocalement brillant mais il y a quelques coquilles concernant le jeu d'acteur. Corbelli qui est un rossinien remarquable campe un Bartolo irréprochable et génialissime tant vocalement que scéniquement. On a déjà débattu du fait que Rossini n'est pas un compositeur qui, vocalement, va à Furlanetto (Basilio) mais c'est comédien Hors Pair et la calunnia, entre autres, est un moment totalement hilarant. Spagnolli est un Figaro truculent à tous points de vue. Pappano dirige l'orchestre et les choeurs du Royal Opéra House d'une mainière très agréable et pour une fois je trouve qu'il n'en rajoute pas (il y a deux ans environ il avait envoyé Osborn au casse pipe dans un Guillaume Tell pourtant de très belle tenue en adoptant un tempo beaucoup trop rapide et complètement inadapté). Dans cette production il était à l'écoute de ses chanteurs et c'est très bien ainsi. C'est lui qui monte sur scène pour annoncer l'accident de DiDonato et aussi qu'elle a tenu à assurer son engagement jusqu'au bout. C'est un DVD au moins à écouter pour ceux (et celles) qui ne supporteraient pas les choix scéniques de Leiser et Courier ne fusse que pour les voix.

+ 100 - c'est un des DVD que je préfère ! Et personnellement, je trouve qu'on ne se rend qu'à peine compte que Di Donato est entravée par son fauteuil roulant ; au contraire, elle s'en sert pour appuyer son personnage : c'est inouï. Quant à Florez, c'est une de ses meilleures interprétations scéniques du personnage ; certes, cela reste encore un peu statique parfois mais dans l'ensemble c'est une fort belle prestation.
L'ensemble est d'ailleurs fort réussi tant du point de vue des voix que de la scénographie et de la réalisation : un bon choix, selon moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6784
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Lun 10 Jan 2011 - 19:14

panorama des versions officielles en italien:










il faut y rajouter les versions suivantes:
- Arturo Basile - 1968 - DGG
Orchestra - Teatro Verdi di Trieste
Chorus - Teatro Verdi di Trieste
Figaro - Marco Stecchi
Il Conte Almaviva - Luigi Alva
Rosina - Maria Casula
Dr. Bartolo - Alfredo Mariotti
Don Basilio - Paolo Washington
Berta - Flora Rafanelli

- Giacomo Zani - 1969 - SUPRAPHON
Orchestra - Prague Chamber Orchestra
Chorus - Prague Philharmonic Orchestra
Figaro - Piero Cappuccilli
Il Conte Almaviva - Antonio Cucuccio
Rosina - Margherita Guglielmi
Dr. Bartolo - Giuseppe Valdengo
Don Basilio - Silvano Pagliuca
Berta - Gabriella Schubert

- Alberto Zedda - 1982 - FREQUENZ
Orchestra - Satu-Mare Philharmonic Orchestra
Chorus - Trinity College Cambridge
Figaro - Nelson Portella
Il Conte Almaviva - Dano Raffanti
Rosina - Martine Dupuy
Dr. Bartolo - Simone Alaimo
Don Basilio - Luigi De Corato
Berta - Daniela Dessi

versions officielles en allemand, russe, hongrois, anglais et français:




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22930
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Lun 10 Jan 2011 - 19:25

Merci Otello pour ce panorama. Quelles sont tes versions préférées toutes langues confondues? Je suppose que tu préfères entendre cet opéra en italien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6784
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Lun 10 Jan 2011 - 20:11

aurele a écrit:
Merci Otello pour ce panorama. Quelles sont tes versions préférées toutes langues confondues? Je suppose que tu préfères entendre cet opéra en italien.
dans l'option Rosina mezzo: les versions Varviso, Marriner et Patane.
dans l'option Rosina soprano: les versions Levine, Abbado II et Weikert.

Par ailleurs, étant donné qu'en même temps j'accorde beaucoup d'importance à Almaviva, je ne suis en rien comblé avec les 5 versions studio de Luigi Alva (même si dans la version Abbado I il est infiniment plus propre que dans les 4 autres) ni avec les 2 versions de Nicola Monti (encore moins rossinien qu'Alva)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22930
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Lun 10 Jan 2011 - 20:36

Otello a écrit:
aurele a écrit:
Merci Otello pour ce panorama. Quelles sont tes versions préférées toutes langues confondues? Je suppose que tu préfères entendre cet opéra en italien.
dans l'option Rosina mezzo: les versions Varviso, Marriner et Patane.
dans l'option Rosina soprano: les versions Levine, Abbado II et Weikert.

Par ailleurs, étant donné qu'en même temps j'accorde beaucoup d'importance à Almaviva, je ne suis en rien comblé avec les 5 versions studio de Luigi Alva (même si dans la version Abbado I il est infiniment plus propre que dans les 4 autres) ni avec les 2 versions de Nicola Monti (encore moins rossinien qu'Alva)

Merci pour la réponse. Il est vrai qu'Alva inonde la discographie. Berganza est paraît il beaucoup mieux dans la version Varviso que dans la version Abbado.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Figaro
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 817
Date d'inscription : 08/06/2010

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Jeu 13 Jan 2011 - 17:14

Otello a écrit:
aurele a écrit:
Merci Otello pour ce panorama. Quelles sont tes versions préférées toutes langues confondues? Je suppose que tu préfères entendre cet opéra en italien.
dans l'option Rosina mezzo: les versions Varviso, Marriner et Patane.
dans l'option Rosina soprano: les versions Levine, Abbado II et Weikert.

Par ailleurs, étant donné qu'en même temps j'accorde beaucoup d'importance à Almaviva, je ne suis en rien comblé avec les 5 versions studio de Luigi Alva (même si dans la version Abbado I il est infiniment plus propre que dans les 4 autres) ni avec les 2 versions de Nicola Monti (encore moins rossinien qu'Alva)

Pour tes choix en version mezzo, je suis entièrement d'accord avec toi, je rajouterai juste la version Humburg, avec la très belle Rosina de Sonia Ganassi et surtout l'Almaviva idéal de Ramon Vargas, incotestablement mon préféré avec Araiza.

Dans les versions soprano : j'ai réellement beaucoup de mal avec la version Levine : Milnes sonne très bizarre, je préfère Sills dans d'autres rôles et Gedda (dont je suis pourtant un des plus grands fan) est complètement catastrophique. Il reste Raimondi formidable Basilio et Capecchi.
La version Weikert : bof, je n'aime pas Gruberova en Rosina, et Florez me laisse indifférent. Enfin la version Abbado II: oui !
Sinon, j'aime bien les version Leinsdorf et Bortoletti.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22930
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Dim 30 Jan 2011 - 10:51

version studio Abbado 2, 1992, The Chamber Orchestra of Europe :

La direction d'Abbado ne m'a pas totalement convaincu. Il n'y a rien à reprocher sur le strict plan de la mise en place évidemment mais c'est trop neutre, cela peine à s'animer, à part dans le final de l'Acte I et dans une partie de l'Acte II, cela manque de vie dans l'ensemble. Il me semble que sa première version de studio au niveau de la direction est encore plus soporifique.

Domingo est évidemment une curiosité en Figaro. C'était un coup marketing très probablement, plus qu'autre chose. Le rôle est central est convient donc plutôt bien à sa voix, surtout à l'époque où les tensions dans l'aigu commençaient à se faire de plus en plus importantes. Les couleurs barytonnales qu'il a toujours eu sont évidemment utiles pour ce rôle. Son chant est très maîtrisé, notamment au niveau de la vocalisation, ce qui lui permet de très bien interpréter "Largo al factotum". Sur le plan de l'incarnation, c'est assez terne en revanche. Il est beaucoup plus intéressant dans des rôles plus dramatiques ou lyriques mais qui sont pour ténors.

Frank Lopardo a un timbre que je n'aime pas spécialement. Les aigus sont courts et pas très beaux. Cette absence de beauté vocale m'embête, surtout pour ce rôle de séducteur. Dans "Ecco ridente in cielo", la vocalisation est très précautionneuse, il marche sur des oeufs. Heureusement, il s'améliore sur ce plan là par la suite et négocie très bien "Cessa di più resistere" bien que ce soit plutôt mécanique et peu naturel. La caractérisation du personnage est assez sommaire mais à l'Acte II, on sent qu'il s'implique un peu plus.

Battle est très intègre sur le plan stylistique. En revanche, l'incarnation est assez basique, sans vraiment de relief. "Una voce poco fa" en particulier me pose problème sur ce plan là en particulier. C'est un chant qui se regarde le nombril, l'espièglerie de Rosina est totalement occultée. Il y a un narcissime certain et ce n'est pas Rosina que je vois dans ma tête mais Battle elle-même. C'est très maîtrisé en terme de vocalisation mais c'est la moindre des choses pour une soprano légère. On ne va pas crier au génie non plus. Les variations qu'elle introduit sont de l'esbrouffe et n'émanent pas d'une volonté musicale à mon avis derrière. C'est Battle qui a dû les imposer pour se mettre en avant.
Dans "Dunque io son" notamment, il y a quelques esquisses pour incarner le personnage mais je visualise plus Battle se regardant dans son miroir que Rosina.
"Ma forse, ahimè, Lindoro...Ah se è ver' " est un air aditionnel de la version pour soprano et il me semble que c'est le seul enregistrement studio avec soprano dans lequel il apparaît. C'est un air charmant et qui me semble bien interprété par Battle qui n'a pas un timbre désagréable du tout et qui colle bien au rôle.

Raimondi interprète magistralement "La calunnia è un venticello". Il y a des intentions au niveau du texte. Certaines personnes disent qu'il paraît fatigué dans cet enregistrement, je ne suis pas d'accord. La caractérisation dramatique du personnage est remarquable mais Raimondi est un grand acteur, bien que pas toujours dans la finesse. Les récitatifs sont évidemment investis.

Lucio Gallo que je connais assez peu en fait. Je crois même que c'est le premier enregistrement dans lequel je l'entends est un bon Bartolo et avec Raimondi, celui qui s'implique le plus pour donner vie à son personnage. Il ne manque pas de tempérament. Le timbre est plutôt beau. Certes, c'est un baryton et non une basse bouffe mais c'est très maîtrisé sur le plan vocal. Dans "A un dottor della mia sorte", la technique du sillabando est remarquablement maîtrisée.

Gabriele Sima qui a droit à son air est une bonne Berta. Carlos Chausson est un Fiorello efficace. Rien à dire sur Goran Simic en ufficiale.

Je suis donc plutôt mitigé sur cet enregistrement comme vous pouvez vous en rendre compte. A écouter pour la curiosité que représente le Figaro de Domingo et pour Raimondi et Gallo surtout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6784
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Dim 30 Jan 2011 - 11:16

suis très étonné de ce ressenti car s'il y a un enregistrement qui déborde de vie sur le plan orchestral c'est bien celui-là! Il va falloir que tu écoutes quelques autres versions intégrales pour t'en rendre compte.
Oui Domingo fait marketing mais comme en même temps c'était un baryténor qui chantait le rôle à l'origine, le résultat obtenu ici est totalement en phase.
Pour ce qui est de Battle, elle n'a rien imposé à Abbado vu que c'est une version musicologique mais il est clair qu'un soprano plus corsé aurait mieux fait l'affaire. L'air du dernier acte avait déjà été enregistré par Sills.
Quant à Lopardo, oui le timbre n'est pas des plus séduisants mais je rappelle que dans le répertoire rossinien, la stricte beauté de la voix n'est pas le paramètre essentiel; Blake non plus n'avait pas la voix la plus séduisante du monde mais il reste le plus éblouissant Almaviva et ténor rossinien; ce qui est prioritaire c'est un timbre corsé, une réelle extension dans l'aigu et une belle aisance dans le grave, un foyer vocal nourri, une technique étincelante et évidemment le respect stylistique de cette musique. Lopardo se sort mieux qu'honnêtement du rôle difficile d'Almaviva comparé à la plupart des autres ténors enregistrés avant lui et aussi à la même époque que lui (il faut toujours regarder le contexte)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22930
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   Dim 30 Jan 2011 - 11:25

Otello a écrit:
suis très étonné de ce ressenti car s'il y a un enregistrement qui déborde de vie sur le plan orchestral c'est bien celui-là! Il va falloir que tu écoutes quelques autres versions intégrales pour t'en rendre compte.
Oui Domingo fait marketing mais comme en même temps c'était un baryténor qui chantait le rôle à l'origine, le résultat obtenu ici est totalement en phase.
Pour ce qui est de Battle, elle n'a rien imposé à Abbado vu que c'est une version musicologique mais il est clair qu'un soprano plus corsé aurait mieux fait l'affaire. L'air du dernier acte avait déjà été enregistré par Sills.
Quant à Lopardo, oui le timbre n'est pas des plus séduisants mais je rappelle que dans le répertoire rossinien, la stricte beauté de la voix n'est pas le paramètre essentiel; Blake non plus n'avait pas la voix la plus séduisante du monde mais il reste le plus éblouissant Almaviva et ténor rossinien; ce qui est prioritaire c'est un timbre corsé, une réelle extension dans l'aigu et une belle aisance dans le grave, un foyer vocal nourri, une technique étincelante et évidemment le respect stylistique de cette musique. Lopardo se sort mieux qu'honnêtement du rôle difficile d'Almaviva comparé à la plupart des autres ténors enregistrés avant lui et aussi à la même époque que lui (il faut toujours regarder le contexte)

J'écouterai une version avec mezzo je pense la prochaine fois et j'achèterai peut être le live du Covent Garden avec Florez et DiDonato. Les Almaviva que l'on trouve dans les années 90 dans la discographie sont Vargas, Giménez, Hadley, Ford (en anglais) et Florez (version Weikert que tu conseilles). Je sais que tu n'aimes pas du tout Hadley en Comte et il paraît que ce rôle ne lui convenait pas du tout. Après, Vargas est très apprécié. Si je dois écouter une version avec mezzo, ce sera soit Chailly (même si Horne est un buldozer), Marriner ou Patanè pour commencer. Lopardo est honnête effectivement mais ce n'est guère transcendant, notamment sur le plan dramatique. Ce qui me gêne chez Battle, c'est plus le personnage que la voix. Ce que je disais que Domingo, c'est qu'il est plus intéressant dans d'autres répertoires même s'il se tire bien du rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rossini - Le Barbier de Séville   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rossini - Le Barbier de Séville
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: