Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques

Aller en bas 
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88091
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques Empty
MessageSujet: Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques   Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques EmptyLun 14 Mai 2007 - 0:15

Pas de fil à ce sujet !

Citation :
C'est beau ce que j'entends là, c'est Leonore alors ?
Le mélodrame avec la merveilleuse voix parlée de Moser vient de s'achever.

Citation :
C'est très différent de Fidelio ?
Pas trop. Je te réponds dans le fil adéquat ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88091
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques   Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques EmptyLun 14 Mai 2007 - 0:39

Leonore par rapport à Fidelio :

Je ne retrace que les principales différences.

Trois actes (la coupure supplémentaire se fait avant l'arrivée de Pizarro).

La refonde de Fidelio ira vers plus de violence et de danse, en règle générale. Ecriture moins héroïque des rôles dans Leonore.


Acte I

- Ouverture très différente, façon pot-pourri, plus lyrique, moins dansante. On connaît les trois versions de l'ouverture, souvent jouée en concert. Avec même la regrettable habitude d'ajouter Leonore III au milieu du deuxième acte de Fidelio. Habitude en régression, Dieu merci, même chez les Allemands - voir les récentes représentations bordelaise.

- On débute par l'air de Marzelline, avec une introduction moins dansante, et une mélodie plus subtile, avec des cadences moins évidentes. Bonne idée dramatique de commencer par cette rêverie interrompue par le duo.

- L'ensemble de ce premier acte est assez proche, mais un trio est inséré avant le quatuor en canon.

Acte II

- Contre-temps étonnants de l'air de Pizarro.

- Insertion (je parle à l'envers !) d'un duo Marzelline/Fidelio, qui crédibilise peut-être un peu le propos.

- Changement du récitatif de l'air de Leonore (pas d'Abscheulicher), plus stable, moins spectaculaire. Quant à l'air, quelques maintiens de tension de la phrase assez intéressants : moins percutant, mais plus fascinant.


Acte III

- Air moins héroïque de Florestan, plus doux, mais le thème lyrique est toujours là.

- Dans le quatuor du sauvetage, quelques petits changements, notamment "Ein mördrer" n'est pas répété.

- La fin est plus différente, avec un duo des retrouvailles qui débute de façon élégiaque (très beau), avant de déboucher sur une thématique plus semblable (O namenlose Freude !), mais tout en homophonie (de façon plus _classique_), et plus aigu encore pour la soprane, qui semble d'essence plus légère. Avec toujours ce ton mélancolique qu'on ne trouve plus dans Fidelio passé l'air de Florestan.

- Et un choeur qui parvient dans la cellule en réclamant vengeance.... Arrivée beaucoup plus chaleureuse et moins magistrale de Fernando, qui se jette vraiment dans les bras de Florestan encore dans le cachot. On ne faiblit pas pour ce retour à l'air libre sans autre enjeu que le catéchisme.
Néanmoins, le final est musicalement moins enivrant.





Mais globalement, la structure demeure identique, et les numéros très proches.
Il est vrai que Leonore est plus cohérente psychologiquement, et qu'on a ce long duo d'amour formidable...
En revanche, sur le plan orchestral, des tas de petits détails rendent Fidelio plus abouti et convaincant.

Voilà !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques   Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques EmptyLun 14 Mai 2007 - 1:20

Merci bien. Je vois. Wink
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23272
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques   Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques EmptyMer 17 Fév 2010 - 15:10

J'ai écouté pour la première fois Fidelio. C'est une très belle découverte. Je préfère le deuxième acte au premier acte. Dans le 1er acte, ce sont surtout l'air de Léonore et le final magnifique qui retiennent mon attention. En revanche, j'aime tout le deuxième acte mais en particulier la scène de Florestan avec son air, le trio Florestan-Rocco-Léonore, le duo Florestan-Léonore et le final.
C'est une oeuvre qui me plaît par sa musique superbe et par son sujet également qui est très bien traité avec le procédé du travestissement. Le personnage de Léonore/Fidelio est très grand par ses actes, touchant. Celui de Florestan est touchant également. Rocco est un personnage complexe qui doit obéir à Pizarro mais qui garde son humanité. Pizarro est le type même du personnage mauvais. Marcelline est un personnage assez fade je trouve tout comme celui de Jaquino.
Le choeur a une grande place dans cettte oeuvre, cela donne de magnifiques interventions.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88091
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques   Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques EmptyMer 17 Fév 2010 - 16:13

Tu es vraiment grand seigneur avec le livret : Rocco personnage complexe, je n'y aurais pas pensé ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques   Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques EmptyDim 24 Avr 2011 - 13:20

FIDELIO
J'ai hésité entre poster ici ou en Disco, mais pour avoir entendu 3 versions différentes ( Bernstein, Klemperer, Harnoncourt DVD), j'ai préféré parler de l’œuvre plutôt que de ses trois versions qui me paraissent vraiment satisfaisantes tant au niveau de la distribution que la direction.
Mais s'il me fallait faire un choix, la version Harnoncourt remporterait peut être la palme et je laisserai celle de Klempi de côté. Berni me convenant parfaitement avec un brin de folie en moins que le premier.
Et pour ne donc que parler de l’œuvre dans sa globalité, la première chose que j'oserai ( personnellement dire) c'est que seul les artifices m'ont emballés. Un peu comme si la musique avait été "posée" sur les mots. Rien qui profondément puisse me faire vibrer, me toucher.
Pas très emballant ce livret et si on fait abstraction du premier quartet du premier acte, moi il m'aura fallu attendre 1 h27 que compte cet opéra de 2 heures pour être vraiment emballé, parce que franchement après c'est le top du top. Artifices !!!!!!!
Oui... c'est comme le 13 juillet au soir ou on pose ses fesses sur le gazon en arrivant à 23 heures avant le début du feu d'artifice qui ne commencera qu'à 23 h45 pour ne durer que 15 mn.
Mais attention à l'explosion finale. Ouep que c'est absolument divin, comme un allegro d'une de ses symphonies que l'on entend pour la première fois.
Un festival de lumières qui vous caresse les pupilles, une succession de détonations qui vous chatouille les oreilles, pour finir par une explosion qui vibre dans tout votre corps, explose vos tympans, le pouls qui soudain s'accélère et puis les larmes vous viennent parce que c'est juste beau, c'est juste de la belle musique et pour peu qu'elle soit admirablement mis en chant, l'alchimie se fait et on s'écrit :
"Ptain!!!!!! j'ai bien fait, de mon postérieur ici poser et d'attendre le final.
Parce que ce Fidelio c'est vraiment de la balle.

Sad
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88091
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques   Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques EmptyDim 24 Avr 2011 - 16:50

J'étais sûr que la fin te laisserait à genoux. Very Happy

En plus, je suis sûr qu'il y a des moments que tu vas beaucoup aimer lors des réécoutes ("Jetzt, Alter", "Abscheulicher", "Gott, welch Dunkel hier", "O namenlose Freude"...).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 31
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques   Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques EmptyDim 24 Avr 2011 - 17:22

Curieux, pour ma part c'est justement la dernière partie (après la libération de Florestan) que je trouve peu intéressante et pompeuse (en plus d'une orchestration un peu brouillonne chez la plupart des chefs). Alors que dès l'ouverture, cette œuvre recèle de trésors, avec un prélude de l'Acte II et une scène de la tombe en apothéose.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88091
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques   Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques EmptyDim 24 Avr 2011 - 17:25

Oui, il ne se passe rien et c'est grandiloquent, mais quand on atteint ce sommet de beauté, on peut se le permettre. Un peu comme Wagner qui écrivait des livrets pourris, mais la musique est tellement bien qu'on finit parfois par les aimer.

Je n'aurai évidemment pas fait le même conseil pour toi que pour Atom, l'appréciation de la musique est intimement liée à nos démarches personnelles. J'étais sans le moindre doute que l'exultation finale le toucherait... il faut dire que c'est quand même un jubilation sans équivalent dans l'histoire de la musique, avant que n'arrivent la Deuxième de Mahler et plus tard Friedenstag. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques   Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques EmptyDim 24 Avr 2011 - 18:50

DavidLeMarrec a écrit:

En plus, je suis sûr qu'il y a des moments que tu vas beaucoup aimer lors des réécoutes ("Jetzt, Alter", "Abscheulicher", "Gott, welch Dunkel hier", "O namenlose Freude"...).

C'est étonnant, ce sont précisément les passages que j'aime le plus (en rajoutant l'air de Pizarro, "Er sterbe !", et la fin bien sûr). Shocked

Et en effet, on trouve peu d'équivalents à la fin de Fidelio dans la jubilation, et hormis Fried' (I love you) et la Résurrection, on pourrait ajouter la toute fin de la 9e de LvB évidemment, la fin des Meistersinger et éventuellement d'autres Mahler (je pense au Veni creator, à la fin de la "Titan"...)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88091
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques   Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques EmptyDim 24 Avr 2011 - 19:00

Guillaume a écrit:
C'est étonnant,
Ben non, en fait. Tu n'avais pas déjà remarqué une petite convergence de nos goûts, ces derniers temps ?

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques   Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques EmptyDim 24 Avr 2011 - 21:05

Guillaume a écrit:

en rajoutant l'air de Pizarro, "Er sterbe !" Shocked

Oui, ça décoiffe vraiment I love you I love you I love you . J'en ai eu la chaire de poule. Camila Nylund ( version Harnoncourt 2004) exalte ici elle est vraiment triomphante. Un délice.
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques   Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques EmptyDim 24 Avr 2011 - 23:12

DavidLeMarrec a écrit:
J'étais sûr que la fin te laisserait à genoux. Very Happy

En plus, je suis sûr qu'il y a des moments que tu vas beaucoup aimer lors des réécoutes ("Jetzt, Alter", "Abscheulicher", "Gott, welch Dunkel hier", "O namenlose Freude"...).

Spoiler:
 


Oui, et ça risque de passer souvent. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 23/01/2014

Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques   Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques EmptyMer 4 Fév 2015 - 20:52

bonsoir je suis entrain d'écouter cet opéra que je ne connaissais pas FIDELIO DE BEETHOVEN
et j'ai l'impression d'écouter un opéra de MOZART ????
ai-je raison ? ai-je tort ?
watch?v=CcYodDn5Q-o
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88091
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques   Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques EmptyJeu 5 Fév 2015 - 22:09

Tu as raison… si tu n'as écouté que le premier quart d'heure. Mr. Green

Après, ça devient plus violent.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques   Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques EmptyJeu 10 Sep 2015 - 12:04

Guillaume a écrit:
Et en effet, on trouve peu d'équivalents à la fin de Fidelio dans la jubilation, et hormis Fried' (I love you)  et la Résurrection, on pourrait ajouter la toute fin de la 9e de LvB évidemment, la fin des Meistersinger et éventuellement d'autres Mahler (je pense au Veni creator, à la fin de la "Titan"...)

La Fantaisie chorale de Beethoven aussi, non drunken ; peut-être (le développement en moins), le final de la Flûte de Mozart également ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88091
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques   Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques EmptyVen 11 Sep 2015 - 19:40

bAlexb a écrit:
Guillaume a écrit:
Et en effet, on trouve peu d'équivalents à la fin de Fidelio dans la jubilation, et hormis Fried' (I love you)  et la Résurrection, on pourrait ajouter la toute fin de la 9e de LvB évidemment, la fin des Meistersinger et éventuellement d'autres Mahler (je pense au Veni creator, à la fin de la "Titan"...)

La Fantaisie chorale de Beethoven aussi, non drunken ; peut-être (le développement en moins), le final de la Flûte de Mozart également ?

Et pas mal de passages de la Solemnis.

Mais la Flûte, j'avoue que ça me laisse perplexe… tu trouves vraiment ça cosmique et incantatoire ? Moi j'entends un plaisant divertissement de fin d'opéra. Encore, on parlerait des Noces ou de Don Gio, voire de la Clémence… mais pour la Flûte, je prends volontiers une petite explication.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques   Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Beethoven - Fidelio, Leonore et autres musiques scéniques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: