Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les ténors

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Pan
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3438
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Les ténors   Mar 22 Mai 2007 - 17:38

Ce sujet est destiné à parler de vos interprètes préférés (ou haïs, si ça vous soulage Wink ).

Pour commencer, un petit rappel :

C'est la voix d'homme la plus aigüe. Elle a remplacé la Taille. On distingue plusieurs catégories de ténors :

Ténor lyrique léger
Luigi Alva, Juan Diego Florez, Nicolaï Gedda, Peter Schreier, Michel Sénéchal, Leopold Simoneau

Ténor lyrique
Jussi Bjorling, José Carreras, Beniamino Gigli

Ténor lyrico spinto ou Heldentenor
Franco Corelli, Carlo Bergonzi, Ben Heppner

Ténor dramatique
Lauritz Melchior, Jon Vickers

Haute-contre

Contre-ténor ou falsettiste
Alfred Deller, Gérard Lesne

Voir aussi le sujet Falsettistes, contre-ténors...

http://classik.forumactif.com/Musique-classique-c1/General-f1/Falsettistes-contre-tenors-t309.htm?highlight=contre+-t%E9nor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Mar 22 Mai 2007 - 17:51

Merci Pan pour cet envoi ! Eternel sujet à querelles auquel je vais me prêter, j'espère que tu m'en absoudras.

C'est la voix d'homme la plus aiguë seulement si on exclut castrats et falsettistes !

Par ailleurs, sur ta classification, je ne suis pas vraiment d'accord. Donner des noms est de toute façon toujours délicat, personne n'entre parfaitement dans les catégories...

Comme ce serait un peu long à reprendre ici, je fais de la retape et cite l'histoire sommaire et proposition de classification.


Citation :
Ténor lyrique léger
Luigi Alva, Juan Diego Florez, Nicolaï Gedda, Peter Schreier, Michel Sénéchal, Leopold Simoneau
Je différencierais déjà le léger (Alva si on veut) du lyrique plutôt léger (Simoneau, Flórez).
Tu en cites d'autres qui sont plutôt des ténors de caractère (Sénéchal, Schreier).
Quant à Gedda, il a tout chanté de façon efficace de Nicias (ténor de caractère) à Lohengrin (ténor dramatique) en passant par le lyrique léger et les spinti verdiens... Mais globalement, c'est une voix qu'on pourrait classer dans les lyriques tout court.


Citation :
Ténor lyrique
Jussi Bjorling, José Carreras, Beniamino Gigli
Björling et Gigli sont plutôt de vrais dramatiques, eu égard à leur couleur sombre et à leur émission très poitrinée.


Citation :
Ténor lyrico spinto ou Heldentenor
Franco Corelli, Carlo Bergonzi, Ben Heppner
Je ne mélangerais pas le lirico spinto et le ténor héroïque. Bergonzi est un vrai lyrique, et Corelli typiquement le lyrico spinto en effet, mi-lyrique, mi-dramatique.


Citation :
Ténor dramatique
Lauritz Melchior, Jon Vickers
Là, on est pour le premier très nettement dans le Helden au sens restreint (Siegfried) et au sens un peu plus large pour le second. Vickers est, on pourrait dire, un ténor dramatique, voire héroïque.


Citation :
Haute-contre
Qui est considéré comme le plus haut. Howard Crook, Cyril Auvity par exemple.


Citation :
Contre-ténor ou falsettiste
Alfred Deller, Gérard Lesne
Il arrive à Lesne de jouer les haute-contre, mais il est bien falsettiste.


Tu dis que le ténor provient de la voix de taille, je n'en suis pas si sûr, cette est une voix intermédiaire entre le baryton et le ténor qui n'existait qu'en France.
Les Italiens utilisaient déjà les ténors, et, lorsqu'ils se sont inspirés de la tragédie lyrique au XVIIIe siècle, ont plutôt adopté le format éclatant et virtuose de la haute-contre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Mar 22 Mai 2007 - 23:34

Moi j'aime pas les ténors.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Mar 22 Mai 2007 - 23:37

Tu as essayé ceci ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Mar 22 Mai 2007 - 23:40

Ah, enfin de la voix, de la vraie ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les ténors   Mar 22 Mai 2007 - 23:46

vartan a écrit:
Moi j'aime pas les ténors.

sexiste!
Ni les basses?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Mar 22 Mai 2007 - 23:48

Et de la musique, de la vraie !

Suoni la tromba e intrepido,
Io pugnerò da forte ;
Bello è affrontrar la morte
Gridaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaando libertà !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Mar 22 Mai 2007 - 23:56

DavidLeMarrec a écrit:
Et de la musique, de la vraie !

Suoni la tromba e intrepido,
Io pugnerò da forte ;
Bello è affrontrar la morte
Gridaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaando libertà !

Ca sent tout ce que j'aime dans l'Opéra !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Mar 22 Mai 2007 - 23:57

sud273 a écrit:
vartan a écrit:
Moi j'aime pas les ténors.

sexiste!
Ni les basses?

J'adore les basses et les barytons. Very Happy


...et les contre-ténors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Mer 23 Mai 2007 - 0:13

vartan a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Et de la musique, de la vraie !

Suoni la tromba e intrepido,
Io pugnerò da forte ;
Bello è affrontrar la morte
Gridaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaando libertà !

Ca sent tout ce que j'aime dans l'Opéra !
Je te laisse juge : http://piloris.free.fr/tromba.mp3 .


Je précise tout de même que :
- cet opéra est l'un de mes (nombreux, certes) favoris, et malgré la perfidie de mon cadrage, j'y tiens beaucoup ;
- on y trouve une évidence toute mozartienne ;
- ça se passe au Met, où le pompiérisme du ralentissement de la coda, les aigus tenus trois plombes, les extrapolations inutiles, le public qui applaudit sur la musique sont la règle quelle que sont la musique ;
- c'est le seul passage pompier de l'opéra, le reste est intime et délicat.


Ah oui, j'oubliais (afin de faire effondrer ma démonstration ci-dessus), que c'est également l'opéra qui contient ceci, que vous mouriez d'envie de réentendre.


D'ailleurs je vais peut-être me repasser ça plutôt que mettre du Nosyrev ce soir. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Mer 23 Mai 2007 - 0:14

vartan a écrit:
sud273 a écrit:
vartan a écrit:
Moi j'aime pas les ténors.

sexiste!
Ni les basses?

J'adore les basses et les barytons. Very Happy


...et les contre-ténors.
Tu n'aimes pas Lajos Kozma ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les ténors   Mer 23 Mai 2007 - 0:15

DavidLeMarrec a écrit:



D'ailleurs je vais peut-être me repasser ça plutôt que mettre du Nosyrev ce soir. bounce

Vilain! me voilà contraint d'écouter maintenant!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Mer 23 Mai 2007 - 0:18

Ah oui, j'avais oublié de préciser que la trompette fait, heu... enfin, vous verrez, bon goût parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les ténors   Mer 23 Mai 2007 - 0:19

ah oui mais c'est génial quand un chanteur sait le faire! corelli ou carreras à la rescousse! (Vartan va vômir)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Mer 23 Mai 2007 - 0:21

sud273 a écrit:
ah oui mais c'est génial quand un chanteur sait le faire! corelli ou carreras à la rescousse! (Vartan va vômir)
Carreras a du panache, incontestablement ; mais Corelli, c'est tout de même prétentieux et vulgaire. A part le timbre, il n'y a pas grand chose. Tant qu'à faire, je préfère la déménageur attitude assumée de Del Monaco.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Mer 23 Mai 2007 - 0:22

DavidLeMarrec a écrit:
Tu n'aimes pas Lajos Kozma ??

Jamais entendu (enfin je crois) Il a chanté Orféo, non ? Il est dans l'imbroglio Maderna ? Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Mer 23 Mai 2007 - 0:23

sud273 a écrit:
ah oui mais c'est génial quand un chanteur sait le faire! corelli ou carreras à la rescousse! (Vartan va vômir)

A deux doigts, finalement je remets Nosyrev.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Mer 23 Mai 2007 - 0:24

Non, c'est l'Orfeo de Harnoncourt 69, que tu connais bien. Il a fait aussi un Psalmus Hungaricus du tonnerre.

DavidLeMarrec a écrit:
sud273 a écrit:
ah oui mais c'est génial quand un chanteur sait le faire! corelli ou carreras à la rescousse! (Vartan va vômir)
Carreras a du panache, incontestablement ; mais Corelli, c'est tout de même prétentieux et vulgaire. A part le timbre, il n'y a pas grand chose. Tant qu'à faire, je préfère la déménageur attitude assumée de Del Monaco.
D'ailleurs, pour l'anecdote, vu qu'il est tard, le fil pourri et Xavier absent, parmi les trois seuls récitals d'opéras que j'ai jamais acheté (les trois achetés le même jour d'égarement), il y a deux Del Monaco.
Je ne révèlerai pas le troisième, même sous la torture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les ténors   Mer 23 Mai 2007 - 0:25

DavidLeMarrec a écrit:
sud273 a écrit:
ah oui mais c'est génial quand un chanteur sait le faire! corelli ou carreras à la rescousse! (Vartan va vômir)
Carreras a du panache, incontestablement ; mais Corelli, c'est tout de même prétentieux et vulgaire. A part le timbre, il n'y a pas grand chose. Tant qu'à faire, je préfère la déménageur attitude assumée de Del Monaco.
Oui mais c'est toujours pareil, tout un pan manque à ta culture opératique, le Carmen de Karajan avec Price et Corelli. Avant son infarctus c'est pour moi le plus grand, un vrai ténor, bête, discipliné, vocalement sublime et maléable. Qui ne fondrait pas à l'air de la fleur? et aux Nessun Dorma de sa jeunesse?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80233
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Mer 23 Mai 2007 - 0:25

DavidLeMarrec a écrit:

D'ailleurs, pour l'anecdote, vu qu'il est tard, le fil pourri et Xavier absent

Oui, déjà bien pourri.

Mais je ne suis pas absent. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les ténors   Mer 23 Mai 2007 - 0:27

keuf je crois que l'avatar Scriabine n'aide pas à une perception "populiste" des politiques du forum. C'est juste pour le plaisir de flooder fleurs
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Mer 23 Mai 2007 - 0:28

DavidLeMarrec a écrit:
Non, c'est l'Orfeo de Harnoncourt 69 [/size]

Oui, je viens d'aller vérifier !!
Quand je vous dis que je n'aime pas les ténors... Vous me croyez maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les ténors   Mer 23 Mai 2007 - 0:31

non, tu parles de ténors fantômes, et d'une musique qui n'est pas destinée à cette voix. D'ailleurs, amis érudits, qu'est-ce plus exactement que la voix de taille? et quelle origine a cette dénomination (chirurgicale?)

Le ténor n'est appréciable qu'à partir de Rossini en gros, même chez Mozart il n'a que des rôles mineurs d'amoureux transis.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Mer 23 Mai 2007 - 0:36

sud273 a écrit:
Oui mais c'est toujours pareil, tout un pan manque à ta culture opératique, le Carmen de Karajan avec Price et Corelli.
J'ai failli acheter ma première intégrale de Carmen avec une promotion sur celle de Moffo/Corelli à 3€. Et puis j'ai eu des scrupules d'acheter une Carmen.

Depuis, j'ai quand même craqué, j'ai acquis une heure d'extraits en allemand.


Citation :
Avant son infarctus c'est pour moi le plus grand, un vrai ténor, bête, discipliné, vocalement sublime et maléable.
Très grande voix, oui, mais un ténor, c'est aussi un comédien et un musicien. Je les cherche toujours.
Maléable, je ne trouve pas beaucoup, c'est un grand format qui ne chante qu'italien et fait peu de nuances, sauf les plus spectaculaires (le morendo du sib3 de Celeste Aida).


Citation :
Qui ne fondrait pas à l'air de la fleur? et aux Nessun Dorma de sa jeunesse?
Heu.
Le pire, c'est en Don Carlo, j'ai envie de le giffler. Ca ne m'arrive sinon que dans les Sieglinde de Rysanek, mais c'est juste pour m'aider à retrouver l'équilibre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Mer 23 Mai 2007 - 0:39

sud273 a écrit:
non, tu parles de ténors fantômes, et d'une musique qui n'est pas destinée à cette voix. D'ailleurs, amis érudits, qu'est-ce plus exactement que la voix de taille? et quelle origine a cette dénomination (chirurgicale?)
C'est expliqué dans les liens que j'ai donnés...

La voix de taille, c'est une voix de ténor grave qu'on rencontre essentiellement dans la musique sacrée française, entre la haute-contre (ténor aigu) et la basse-taille (baryton ou basse).
Parfois à l'opéra dans les rôles de la Haine ou de Méduse, par exemple.


Citation :
Le ténor n'est appréciable qu'à partir de Rossini en gros, même chez Mozart il n'a que des rôles mineurs d'amoureux transis.
Heu. Tu n'as vraiment pas lu les liens. Cool

Scipione ? Idomeneo ? Tito ? Tu connais ces trucs, en plus, tu n'as aucune excuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les ténors   Mer 23 Mai 2007 - 0:40

DavidLeMarrec a écrit:

Le pire, c'est en Don Carlo, j'ai envie de le giffler. Ca ne m'arrive sinon que dans les Sieglinde de Rysanek, mais c'est juste pour m'aider à retrouver l'équilibre.
C'est pour ça, je ne pratique pas d'horreurs pareilles, des oratorios historiques pour voix d'homme uniquement, en extraits Don Carlo et des basses russes si possible...
Voilà une catégorie qui n'a pas été encore abordée, le ténor wagnérien...
Maintenant que je vois ça de loin, il me semble que le rôle le plus admirable de la tétralogie est Loge.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Mer 23 Mai 2007 - 0:51

sud273 a écrit:
C'est pour ça, je ne pratique pas d'horreurs pareilles, des oratorios historiques pour voix d'homme uniquement, en extraits Don Carlo et des basses russes si possible...
Tu as tort, c'est une oeuvre très cohérente, particulièrement dans la version française...
Mais j'ai un délice allemand hors style, archicoupé et libre de droits, si ça t'intéresse. Cool En plus, très bien chanté.


Citation :
Voilà une catégorie qui n'a pas été encore abordée, le ténor wagnérien...
Maintenant que je vois ça de loin, il me semble que le rôle le plus admirable de la tétralogie est Loge.
Je te vois venir... parce que sans son intervention, ça aurait duré trente-deux heures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les ténors   Mer 23 Mai 2007 - 0:54

non moins pervers que àa, sincèrement ça demande une voix spéciale et une technique vocale imparable (impayable, du mal à choisir) un rôle très moderne, un genre de capitaine de Wozzeck, un ténor léger-lyrico-dramatique, un type introuvable...
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Mer 23 Mai 2007 - 0:57

Parce qu'un Mime ni grotesque et en même temps grotesque capable d'émouvoir c'est facile à trouver peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les ténors   Mer 23 Mai 2007 - 1:00

c'est les mêmes! en noir et blanc, mais on ne va pas gâcher une bonne discussion sur les ténors en parlant de Wagner, il y en a des pages ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Mer 23 Mai 2007 - 1:11

sud273 a écrit:
non moins pervers que àa, sincèrement ça demande une voix spéciale et une technique vocale imparable (impayable, du mal à choisir)
Bof, moins que Siegfried, c'est tout de même assez sprechgesang, ce qui permet des libertés en cas de difficulté. Une des plus grosses difficultés du chant est le legato, et là, ce n'est pas franchement requis.


Citation :
un rôle très moderne, un genre de capitaine de Wozzeck,
La typologie en est très exactement reprise, oui. En effet, ce doit être Wagner le premier à utiliser ces rôles très parlés, qui dépassent de loin l'abattage nécessaire à un Oberon ou un Georg du Vampyr.


Citation :
un ténor léger-lyrico-dramatique, un type introuvable...
Non, c'est juste un ténor de caractère...

Avec la tradition de le confier à un ténor dramatique, un Siegmund voire un Siegfried, souvent moins intéressante car ce sont des chanteurs peu habitués à imaginer et à phraser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Mer 23 Mai 2007 - 1:12

sud273 a écrit:
c'est les mêmes! en noir et blanc, mais on ne va pas gâcher une bonne discussion sur les ténors en parlant de Wagner, il y en a des pages ailleurs.
Très bien, allons-y : évolution du type du ténor du Grand Opéra. Y aurait-il une continuité avec la haute-contre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9352
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Les ténors   Mer 23 Mai 2007 - 1:41

vartan a écrit:
Moi j'aime pas les ténors.
C'est pour ça que tu aimes Vinay dans Tristan. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Mer 23 Mai 2007 - 1:49

Je n'ai pas dit que les ténors étaient inutiles... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les ténors   Mer 23 Mai 2007 - 2:01

les taureaux de corrida non plus. Le problème de cette voix c'est que tout le monde peut-être ténor, comme blonde, de là à en trouver un vrai, c'est comme la quête du Camembert au lait cru!
Revenir en haut Aller en bas
Opérateur opérationnel
Mélomaniaque


Nombre de messages : 514
Age : 261
Localisation : par GPS de préférence
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Les ténors   Mer 23 Mai 2007 - 15:31

Se di lauuuuri, il crine adorno,
fide spiagge a voi non torno
Fihihide spiagge, aha voi, non tohohorno
Tinto almEN, nohohon pooorta il vohoholto,
di vergoooooohohohohohoho, hohohohohohogna, di vergogna EHEHEHE DIIIII ROHOHOHOoOoOoOoOoOoSSOOOR !
Di vergoooooohohohohogna e di rohohohohohooooooooooooooossor !

(Interprète : Sabbatini)
C'est-y pas du ténor mozartien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reveurpro.over-blog.com
Pan
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3438
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Les ténors   Jeu 24 Mai 2007 - 19:14

DavidLeMarrec a écrit:

Je différencierais déjà le léger (Alva si on veut) du lyrique plutôt léger (Simoneau, Flórez).
Voici ce que dit sur cette question le livre où j'ai pris ces catégories :

Nous ne voulons considérer ici que le ténor lyrique léger, par opposition à un simple ténor léger. Depuis 1830 environ, la voix de ténor a évolué vers un aigu plus soutenu et plus rond. Nous avons en outre des orchestres de plus en plus importants, surtout depuis Verdi. Il en résulte qu'une voix de ténor léger bien travaillée et privée de la voix de tête qui appartient désormais à la voix de haute-contre, ressortit dans ces conditions à la catégorie de ténor lyrique léger. Le léger, tel qu'on le concevait autrefois, serait insuffisant face aux orchestres d'aujourd'hui. Il est plus exact, dès lors, de parler de lyrique léger.

À ce propos, je voudrais revenir sur cet emploi de la voix de tête : ne trouvez-vous pas étonnant qu'Alagna l'emploi pour chanter pianissimo ?
Je viens de l'entendre chanter l'air des Pêcheurs de perles, « Je crois entendre encore », et j'ai ensuite écouté ce même air par Placido Domingo. Si l'on met de côté le fait qu'ils ne chantent pas la même chose (ce qui est en soi étonnant), je trouve qu'Alagna parvient ainsi à enrichir sa palette de nuances par rapport à Domingo, mais cette emploi de la voix de tête me gène quand même.

Question subsidiaire : dans quelle catégorie placez-vous ces deux ténors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Jeu 24 Mai 2007 - 19:21

Pan a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Je différencierais déjà le léger (Alva si on veut) du lyrique plutôt léger (Simoneau, Flórez).
Voici ce que dit sur cette question le livre où j'ai pris ces catégories :

Nous ne voulons considérer ici que le ténor lyrique léger, par opposition à un simple ténor léger. Depuis 1830 environ, la voix de ténor a évolué vers un aigu plus soutenu et plus rond. Nous avons en outre des orchestres de plus en plus importants, surtout depuis Verdi. Il en résulte qu'une voix de ténor léger bien travaillée et privée de la voix de tête qui appartient désormais à la voix de haute-contre, ressortit dans ces conditions à la catégorie de ténor lyrique léger. Le léger, tel qu'on le concevait autrefois, serait insuffisant face aux orchestres d'aujourd'hui. Il est plus exact, dès lors, de parler de lyrique léger.
Ton ouvrage doit dater, non ? La dichotomie était utile à l'époque où l'on a généralisé l'émission poitrinée, mais il existe toujours au vingtième des ténors authentiquement légers, je citais par exemple Luigi Alva.



Citation :
À ce propos, je voudrais revenir sur cet emploi de la voix de tête : ne trouvez-vous pas étonnant qu'Alagna l'emploi pour chanter pianissimo ?
Ca lui arrive, et c'est généralement assez raté, la voix se voile.


Citation :
Je viens de l'entendre chanter l'air des Pêcheurs de perles, « Je crois entendre encore », et j'ai ensuite écouté ce même air par Placido Domingo. Si l'on met de côté le fait qu'ils ne chantent pas la même chose (ce qui est en soi étonnant),
C'est-à-dire ?


Citation :
je trouve qu'Alagna parvient ainsi à enrichir sa palette de nuances par rapport à Domingo, mais cette emploi de la voix de tête me gène quand même.
Oui, c'est toute une palette qui s'ouvre, mais encore faut-il que ce soit bien fait. Ecoute plutôt Aler ou Vanzo. Wink


Citation :
Question subsidiaire : dans quelle catégorie placez-vous ces deux ténors ?
Domingo, tout dépend à quelle époque. Il a débuté en chantant Mozart et Nadir, précisément... et c'était plutôt un lyrique lourd, voire un lyrico-dramatique.
Aujourd'hui, son aigu n'est plus le même, et sa couleur barytonnante en fait l'exemple même du ténor dramatique.

Pour Alagna, c'est un ténor lyrique grand format, mais nullement dramatique. C'est pourquoi Verdi est à la limite de ses possibilités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pan
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3438
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Les ténors   Jeu 24 Mai 2007 - 19:29

DavidLeMarrec a écrit:

Ton ouvrage doit dater, non ?
1999, pour la première édition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Jeu 24 Mai 2007 - 19:37

Pan a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Ton ouvrage doit dater, non ?
1999, pour la première édition.
Ah oui... je ne vois pas l'intérêt d'écarter une catégorie... (et quel ouvrage, alors ?)

Il est vrai qu'aujourd'hui beaucoup de légers sont aussi haute-contre, avec le mouvement baroque, mais la catégorie existe, il me semble.

Mais je ne suis pas contre la supprimer par principe, le tout est à chaque fois d'être un peu précis.

Kraus, Alagna, Pavarotti, Gedda sont des lyriques, mais il ne faut surtout pas leur faire chanter la même chose !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pan
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3438
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Les ténors   Jeu 24 Mai 2007 - 20:16

DavidLeMarrec a écrit:
et quel ouvrage, alors ?
Les Voies du chant de Jean-Pierre Blivet (c'est le maître de chant de Nathalie Dessay).

DavidLeMarrec a écrit:
Pan a écrit:
Je viens de l'entendre chanter l'air des Pêcheurs de perles, « Je crois entendre encore », et j'ai ensuite écouté ce même air par Placido Domingo. Si l'on met de côté le fait qu'ils ne chantent pas la même chose (ce qui est en soi étonnant),
C'est-à-dire ?
Les paroles d'abord. Par exemple, à la fin de l'air, Alagna dit « folle ivresse, doux rêve d'amour » alors que Domingo dit « folle ivresse, doux rêve ». Et puis les notes aussi : Domingo fait un contre-ut à la fin qu'Alagna ne fait pas (et qui n'est même pas sur ma partition). D'une manière générale, aucun des deux ne chantent de bout en bout ce que j'ai sur ma partition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Jeu 24 Mai 2007 - 21:51

Ok, merci. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pan
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3438
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Les ténors   Jeu 24 Mai 2007 - 23:56

Mais qu'est-ce qui empêche un ténor de tout chanter : des cantates de Bach aux opéras de Verdi, en passant par ceux de Mozart aux oratorios de Haendel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Ven 25 Mai 2007 - 0:06

Pan a écrit:
Mais qu'est-ce qui empêche un ténor de tout chanter : des cantates de Bach aux opéras de Verdi, en passant par ceux de Mozart aux oratorios de Haendel ?
A la fois rien et pas mal de choses.

- Je voulais souligner simplement le fait que chaque voix est unique, et qu'on peut être à la fois verdien et wagnérien, ou mozartien et verdien, etc.

- Rien n'empêche, dans l'absolu, de tout chanter, et je suis moi-même assez favorable à ces transgressions de limites. Entendre Vanzo dans Don Carlo, Delunsch dans Lohengrin, Piau en Brünnhilde, ma foi, je ne suis pas contre du tout et ça produit souvent de beaux résultats.

Mais il faut être réaliste.

- D'abord les problèmes de style. Il faut intégrer chaque langue, chaque style, et on n'a pas forcément le temps de tout faire.

- Ensuite, la nature de la voix. Une voix trop claire et trop légère qui devrait forcer pour "sombrer" son timbre et passer l'orchestre se fatiguerait, s'abîmerait. Et une voix trop large dans des répertoires plus confidentiels peine souvent à se maîtriser, on entend tous les défauts de la voix. Les wagnériens les plus solides dans le lied, ou même les verdiens dans Mozart, ce n'est pas toujours réjouissant.

Mais pour Bach-Haendel-Mozart-Verdi, c'est tout à fait possible, et plein de monde l'a fait. Ca dépend aussi de quels rôles : Paolo, chantable par n'importe quel baryton, n'est pas Simon Boccanegra, un baryton-verdi typique.
Mais même en incluant les tessitures les plus exigeantes, ça existe : Fischer-Dieskau, Valetti, Terfel, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pan
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3438
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Les ténors   Ven 25 Mai 2007 - 0:34

DavidLeMarrec a écrit:
Mais pour Bach-Haendel-Mozart-Verdi, c'est tout à fait possible, et plein de monde l'a fait. Ca dépend aussi de quels rôles : Paolo, chantable par n'importe quel baryton, n'est pas Simon Boccanegra, un baryton-verdi typique.
Mais même en incluant les tessitures les plus exigeantes, ça existe : Fischer-Dieskau, Valetti, Terfel, etc.
Pourquoi est-ce que tu me parles de barytons ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Ven 25 Mai 2007 - 0:39

Pan a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Mais pour Bach-Haendel-Mozart-Verdi, c'est tout à fait possible, et plein de monde l'a fait. Ca dépend aussi de quels rôles : Paolo, chantable par n'importe quel baryton, n'est pas Simon Boccanegra, un baryton-verdi typique.
Mais même en incluant les tessitures les plus exigeantes, ça existe : Fischer-Dieskau, Valetti, Terfel, etc.
Pourquoi est-ce que tu me parles de barytons ?
Oh, ça va la police. Laughing Pour donner des exemples de transversalité ; on en trouve moins chez les ténors à ce point. Les basses chantant souvent tout, en effet...

Mais Valetti est bien ténor, qui a chanté Mozart et Verdi, par exemple. Domingo a à peu près tout chanté, mais au prix de nombreux hors-style. Il faut vraiment voir au cas par cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pan
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3438
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Les ténors   Ven 25 Mai 2007 - 9:14

Si je comprends bien, c'est une question d'équilibre avec l'orchestre ; la voix de ténor lyrique n'étant ni trop, ni trop peu puissante, est celle qui permet le plus de choses.
Mais dans ce cas, il doit y avoir moins de restriction avec un accompagnement au piano, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Ven 25 Mai 2007 - 19:13

Pan a écrit:
Si je comprends bien, c'est une question d'équilibre avec l'orchestre
Oui, et aussi de tessiture, le "centre de gravité" de la voix joue.


Citation :
; la voix de ténor lyrique n'étant ni trop, ni trop peu puissante, est celle qui permet le plus de choses.
Oui, et elle est surtout très souple par rapport au ténor héroïque plus lourd ou au ténor léger peu puissant.

Citation :
Mais dans ce cas, il doit y avoir moins de restriction avec un accompagnement au piano, non ?
C'est vrai, tout le monde peut chanter le lied. D'autant plus que la transposition est possible...
Cela dit, les voix les plus lourdes ou les plus aiguës s'y prêtent modérément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Marga
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Les ténors   Mar 29 Mai 2007 - 1:11

Alfredo Kraus

San Alfredo (Saint Alfredo)
AlfreDios (AlfreDieu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les ténors   Mar 29 Mai 2007 - 9:24

Le problème avec les ténors qui ont une voix trop saine comme Kraus (et Corelli, le jeune Pavarotti, ou aujourd'hui Flórez), c'est qu'ils n'ont souvent rien à dire. Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les ténors   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les ténors
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les ténors
» Falsettistes, contre-ténors...
» Carlo Bergonzi, ténor
» Georges Thill, ténor
» Roberto Alagna : le ténor et sa soprano ne sont plus...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: