Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Modeste Moussorgsky Boris Godunov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Mer 23 Mai 2007 - 4:38

Je découvre qu'il n'y a pas de sujet discographique sur Boris alors j'en ouvre un pour présenter le DVD TDK que j'ai vu voici quelques jours. Il s'agit d'une représentation de cet opéra dans sa version originale en 4 actes et 7 tableaux. Le tout a été enregistré au Gran Teatre del Liceu en 2004. Globalement le spectacle de Willy Decker est assez bien conçu et nous montre un Boris écrasé plus qu'autre chose. On apprécie dès le départ le meurtre du tsarévitch dans une sorte de confusion enfin d'agitation. Et puis ce trône écrasant est vraiment bien vu. Par ailleurs c'est plutôt intemporel en dépit du costard de Boris. Les décors et costumes peuvent venir d'époques diverses. Pas d'actualisation facile du livret. Excellent idée aussi de l'omniprésence des portraits du tsarévitch assassiné qui viennent rappeler le crime originel. Très bonne idée également de représenter l'Innocent dans le même costume que de la petite victime pleurée par le peuple. Très bonne gestion aussi du rôle écrasant du peuple. La distribution est vraiment sans faille... Bon Eric Halfvarson nous donne un Pimen solide à défaut de vraiment nous émouvoir. J'ai un gros problème avec la voix de Brian Asawa en Fyodor: tantôt une voix d'homme et tantôt une voix de femme. C'est d'autant plus troublant que l'ambiguité est aussi physique. Bref un bon point aussi pour le Shuisky de Philip Langridge qui est à mi chemin entre le comploteur et le fidèle conseiller. Enfin très belle performance de Matti Salminen. Je ne sais pas quoi dire puisque tout est bon. Bon un reproche sur son jeu scènique quand même. Il nous donne des poses mais n'incarne pas toujours complètement son personnage. Parfois ça fait un peu trop volontaire... une chose ridicule: sa chemise qui sort de son costume dans le dernier tableau... elle est impeccablement repassée mais elle sort un peu... Il eut mieux valu une chemise vraiment plus abimée m'enfin bon... Oui ça m'a choqué. Bon sinon son chant est admirable et parfois on admire la beauté de son regard clair dans le monologue du dernier tableau. Bref un beau DVD pour découvrir cet opéra avec une petite faille concernant l'Orchestre qui sonne pas de façon extraordinaire en dépit de la direction honnête de Sebastian Weigle.


Dernière édition par le Dim 1 Juil 2007 - 0:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80035
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Mer 23 Mai 2007 - 4:44

Ca m'a l'air très intéressant!

Je me permets de renommer le titre de ton sujet, on s'était mis d'accord pour utiliser toujours la même orthographe sur le forum, Moussorgsky. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Mer 23 Mai 2007 - 4:49

Oki... pour l'orthographe!

Citation :
Ca m'a l'air très intéressant!
hehe j'adore ce smiley Mr. Green J'ai quand même mis deux mois avant de me décider à le regarder. Je suis entrain de me dire que j'ai toujours pas fini La Juive filmée à Vienne.


Dernière édition par le Mer 23 Mai 2007 - 4:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80035
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Mer 23 Mai 2007 - 4:49

Sinon en DVD j'ai cette version:



Gergiev/Tarkovsky, mise en scène très classique, interprètation très bonne si je me souviens bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Mer 23 Mai 2007 - 4:51

J'ai vu un extrait... visuellement c'est horrible... Je crois pire que Maîtres Everding, Schenk et Wolfgang réunis... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81040
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Mer 23 Mai 2007 - 14:34

Sauron le Dispensateur a écrit:
J'ai vu un extrait... visuellement c'est horrible... Je crois pire que Maîtres Everding, Schenk et Wolfgang réunis... Mr. Green
Ca n'est sans doute pas pire que les spectacles de l'opéra de Khazan... J'ai vu un Boris avec des décors en carton plat, aucun mobilier ni accessoire, des costumes kitsch mais cheap, aucun mouvement, la version longue, mais coupée au tiers.
Par exemple, l'acte polonais se résume à l'air du ténor et au début du duo. Pas de Rangoni, ni d'air de Marina... et tout à l'avenant. Il manque des bouts de scènes, des scènes entières...
On s'arrêtait à la mort de Boris, d'ailleurs.


Pour la recommandation discographique, la vidéo d'Abbado est indispensable. Mise en scène tristounette de Wernicke (mais pas plus que celles qui débordent d'or), assez efficace. Kotcherga est comme d'habitude plus que génial (je ne m'explique pas sa petite discographie), fabuleux acteur de surcroît. Et on dispose de Galouzine à la place de Larine (le CD), à l'époque où il chantait bien, c'est donc un beau luxe.

Sinon, la double version Gergiev chez Philips, en plus d'être réussie, présente l'avantage de présenter séparément les deux versions de Moussorgsky et dans les orchestrations originales. (Abbado employait aussi l'orchestration de Moussorgsky.)
La version originale est bien plus brève, cinglante et intense. Rien qu'à voir l'air de Boris, moins lyrique, et totalement désespéré, plus politique aussi dans son contenu, on saisit la différence. La plainte de Xenia est magnifique dans cette première mouture.


Pour le titre, je fais juste remarquer que si on écrit Moussorgsky, il n'y a nulle raison de ne pas écrire Modeste. Qui est d'ailleurs l'exact équivalent français, pourquoi s'en priver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Piem
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 131
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Sam 30 Juin 2007 - 14:06

Je trouve la mise en scène de Wernicke pour Abbado (Salzbourg) exceptionnelle. Elle traduit remarquablement la vie grise de la Russie de cette époque (et de celle d'aujourd'hui !), la rigidité du pouvoir (magnifique tableau du couronnement), et l'opposition avec la Pologne catholique est très efficace. Distribution magnifique (plus que sur le CD effectivement).

Le DVD TDK du Liceu, avec Salminen, offre une très belle mise en scène également, mais elle prétend présenter la verion première de l'ouvrage, celle de 1869, ce qui est absolument faux, ils se sont contentés d'enlever l'acte polonais, la Foret de Kromy et de rajouter Ste-Basile, et voilà ! Alors qu'entre 1869 et 1871, il y a des différences à l'intérieur des autres tableaux (notamment la scène des appartement). C'est un tripatouillage indigne, et trompeur, une honte !

Gergiev lui aussi dans ses deux versions 1869 et 1871 commet des "erreurs" incompréhensibles en rajoutant dans la version de 69 des éléments de 71... Incompréhensible.

Pour le CD, connaissez-vous la version de Fedosseyv, chez Philips (plus disponible, sauf chez Amazon, c'était avant la déferlante Gergiev dans l'opéra russe chez cet éditeur) ? Vedernikov, Matorin, Arkhipova, Piavko (argh, Piavko......!!!), Mazurok.... Une distribution magnifique, et une très très belle version.

Pour le DVD, sans hésitation aucune, la production Abbado/Wernicke à Salzbourg, grandiose.

Piem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monomélomaniaque
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 32
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Sam 30 Juin 2007 - 14:53

J'ai peut-être mal lu mais personne n'a encore cité la version de Karajan avec Ghiaurov dans le rôle-titre. C'est ma grande version même si j'avoue bien aimer celle de Raimondi avec Rostro au pupitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piem
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 131
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Sam 30 Juin 2007 - 15:40

Ben oui, mais bon, c'est la réorchestration-tripatouillage de Rimsky, c'est pour ça qu'on n'en parle pas je pense !

piem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Sam 30 Juin 2007 - 15:52

Piem a écrit:
Ben oui, mais bon, c'est la réorchestration-tripatouillage de Rimsky, c'est pour ça qu'on n'en parle pas je pense !
On a tort à mon avis: la version Karajan-Ghiaurov n'est pas uniquement la version Rimsky, elle comprend des passages retravaillés par Ippolitov-Ivanov, Chostakovich, et même quelques corrections de Ravel me semble-t-il. A mon avis c'est ce qui existe de mieux au disque, avec la version de Cluytens (tripatouillée aussi mais dans un autre genre). On peut évidemment jouer ça dans la réduction de piano si on veut l'authenticité absolue.
L'orchestration d'origine est d'ailleurs conçue au moment où Moussorgsky habite chez Rimsky, donc savoir ce qui est vraiment de lui tout seul demeure un problème insoluble.
La version Karajan a au moins un mérite, on ne s'y ennuie pas une seconde
Revenir en haut Aller en bas
Piem
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 131
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Sam 30 Juin 2007 - 15:58

et c'est reparti pour un tour de médisance sur Moussorgsky qui ne savait bien sûr rien faire de ses 10 doigts le pauvre malheureux !

En ce qui concerne Boris, ce n'est certainement pas Rimkay qui aurait écrit ainsi, à tel point que celui-ci s'est cru autorisé de tout refaire. Donc, Boris, c'est bien du Moussorgsky. C'est Rimsly qui a été influencé par Moussorgsky. On retrouve dans la Pskovitaine des harmonies
étrangement proches de Boris...
Moussorgsky n'habitait pas chez Rimsky, ils partagaient le même appartement, et aussi le piano (l'un le matin, l'autre l'après-midi).

L'authenticité absolue, ce n'est pas la réduction pour piano, c'est tout simplement l'orchestration de Moussorgsky. C'est simple !

Quant à Ippolitov-Ivanov, il a orchestré la scène de Ste-Basile, chose que Rimsky n'avait pas faite. Ravel n'a pas touché à Boris à ma connaissance, mais à Khovanschina oui (mais un tout petit peu).

Piem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Sam 30 Juin 2007 - 16:20

Piem a écrit:
et c'est reparti pour un tour de médisance sur Moussorgsky qui ne savait bien sûr rien faire de ses 10 doigts le pauvre malheureux !
En ce qui concerne Boris, ce n'est certainement pas Rimsky qui aurait écrit ainsi, à tel point que celui-ci s'est cru autorisé de tout refaire. Donc, Boris, c'est bien du Moussorgsky.
je n'ai pas dit ça: j'aime beaucoup Moussorgsky, je trouve à l'inverse qu'on insulte constamment Rimsky, alors qu'il a seulement permis au public de son époque de découvrir des oeuvres qui sans ses interventions seraient restées dans les tiroirs, à l'état de brouillons plus ou moins achevés (La Nuit de la Saint-Jean par exemple). Si l'on se cantonne à l'authenticité absolue, La Foire de Sorochinsky n'existe pas, ni Le Mariage, ni Salambô
Le problème de l'authenticité, c'est perdre la moitié du monologue final de Boris, supprimer l'acte polonais etc...
Depuis qu'on en est revenu à "l'original" il me semble que Boris Godounov est beaucoup moins joué qu'avant.

Personnellement je n'écoute jamais Carmen dans sa version originale avec dialogues non plus, je trouve la révision de Guiraud infiniment meilleure.
Revenir en haut Aller en bas
Piem
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 131
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Sam 30 Juin 2007 - 16:25

Ok, j'avais mal compris

En ce qui concerne la Nuit sur le Mont-Chauve, elle était tout à fait ACHEVEE par Moussorgsky (2 versions achevées : soliste, choeur et orch, avec une fin calme, 2° version pour orch seul, avec une fin abrupte), mais Rimsky a fait croire qu'elle était inachevée pour faire son habituel tripatouillage.

Boris est de plus en plus joué dans sa version originale (1871 surtout). On n'ose plus trop jouer la version de Rimsky.

piem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Dim 1 Juil 2007 - 0:36

David a écrit:
Citation :
Pour le titre, je fais juste remarquer que si on écrit Moussorgsky, il n'y a nulle raison de ne pas écrire Modeste. Qui est d'ailleurs l'exact équivalent français, pourquoi s'en priver.

J'avais mis le titre du sujet en Russe Mu et pas Mou mais le chef est passé par là il faut mettre partout le même nom alors... j'ai oublié de franciser son prénom... ceci est désormais corrigé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Dim 1 Juil 2007 - 1:12

je crois que ce n'est pas là-dessus qu'on s'engueulera.
J'en ai parlé ailleurs, la Nuit sur le mont Chauve tel quel est effectivement un titre du catalogue de Rimsky. Elle n'est pas achevée, elle est en mouvement perpétuel et chaque fois différente dans les 4 esquisses connues. C'est la volonté même du compositeur de la transfigurer dès qu'il y retouche.
Revenir en haut Aller en bas
Piem
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 131
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Dim 1 Juil 2007 - 1:28

Curieux tout ça...

Le titre est à l'origine "Une nuit de la saint-Jean", puis le titre définitif : "Une nuit de la Saint-Jean sur le Mont-Chauve", qu'il a terminé, il le dit lui même dans sa Correspondance.
Il a transformé cette version pour l'opéra collectif Mlada, avec soliste et chœur.
Je ne sais pas d'où tu tiens tes sources...

Piem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Dim 1 Juil 2007 - 1:36

j'exagère un peu parce qu'il m'est agréable d'en parler, je tiens Moussorgsky pour l'un des compositeurs majeurs du 19ème: en même temps il me semble qu'il est à la fois fantômatique et une figure collective que les compositeurs contemporains n'ont pas fini d'investir; en quelque sorte, comme Borodin, il est plus que lui-même, malgré tous les "empêchements" qui caractérisent sa vie quotidienne.
Mais il faudrait changer de topic puisqu'au départ il était juste question de ne pas balayer l'enregistrement de Boris par Karajan (j'ai dû omettre Glazounov dans la liste des tripatouilleurs)
Revenir en haut Aller en bas
Piem
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 131
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 15/06/2005

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Dim 1 Juil 2007 - 1:41

Je ne vois pas trop ce que tu veux dire....

Moussorgsky est surtout un compositeur sur lequel planent des légendes, des malentendus et des erreurs manifestes (comme nous faire croire qu'Une nuit sur le Mont Chauve ou Boris sont des oeuvres inachevées : responsable : Rimsky !).

C'était un autodidacte, comme tous les compositeurs du groupe des 5 (Rimsky inclus), qui contrairement à Rimsky, a revendiqué haut et fort cela, ce qui lui a valu d'être isolé et incompris jusqu'au XXe.

Piem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papageno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 2164
Age : 29
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 13/07/2007

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Sam 15 Mar 2008 - 23:35

est ce que quelqu'un a déjà vu le DVD de Boris Godunov dirigé par Alexander Lazarev chez Warner ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1243
Age : 44
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Ven 20 Fév 2009 - 10:55

Pour les fans d'Abbado et de Ghiaurov dont je fais partie, et pour les autres aussi d'ailleurs Razz , il faut connaitre l'enregistrement fait à partir des représentations à Milan en 1979. Orchestration de Moussorgsky (Ghiaurov raconte, car ça le faisait beaucoup rire, comment Abbado, plutôt de nature tempérée, pouvait s'emporter lorsqu'on lui parlait de la réorchestration de Rimsky-Korsakov). Ghiuselev en Pimène, Valentini-Terrani en Marina, Raimondi en Varlaam (ou en Rangoni, je ne sais plus). Je ne sais plus qui chante Chouisky et l'imposteur...
Ghiaurov est vocalement, évidemment, beaucoup moins à son aise qu'avec Karajan, mais avec l'aide d'Abbado, campe un Boris beaucoup plus torturé, et traumatisé qu'avec Karajan, où par moment, j'ai plus l'impression d'avoir à faire à Ivan le Terrible.
C'est disponible chez Myto, on le trouve facilement sur Abeille Musique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 25
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Ven 20 Fév 2009 - 12:34

Ah, merci Richard ! J'allais justement demander une bonne version avec Ghiaurov ! cheers

je tiens à me mettre sérieusement à l'opéra russe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Jeu 11 Juin 2009 - 23:50

Frère Lulu a écrit:
J'ai pas encore tout écouté... la version dirigée par Gergiev en 97

J'ai découvert cette oeuvre avec la version Fedoseyev de 1983, laquelle est encensée par l'Avant-Scène, à l'exception du rôle titre incarné par Alexander Vedernikov qui est descendu en flammes. J'ai également emprunté le DVD du film de 1954 réalisé par Vera Stroyeva où l'orchestre du Bolshoï est dirigé par Vassily Nebolsin. Les coupures sont très nombreuses, la vidéo dure 1h50 soit une heure et demie de moins que la version "intégrale", mais elle vaut le détour. Déjà on sent moins les longueurs (forcément) et j'avoue que le troisième acte (réduit ici à sa portion congrue), avec ses méchants trop caricaturaux, est loin d'être mon préféré, mais les décors sont magnifiques, les scènes de foules sont très impressionnantes, Boris Pirogov est un superbe Boris, terrible et touchant à la fois. Le son est de moins bonne qualité que dans les enregistrements plus récents mais le direction de Nebolsin est nerveuse et je l'ai trouvé bien plus efficace que Fedoseyev. Vraiment un film à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gilles78
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 262
Age : 50
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 15/06/2009

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Mar 16 Juin 2009 - 18:02

WoO a écrit:
Frère Lulu a écrit:
J'ai pas encore tout écouté... la version dirigée par Gergiev en 97

J'ai découvert cette oeuvre avec la version Fedoseyev de 1983, laquelle est encensée par l'Avant-Scène, à l'exception du rôle titre incarné par Alexander Vedernikov qui est descendu en flammes. J'ai également emprunté le DVD du film de 1954 réalisé par Vera Stroyeva où l'orchestre du Bolshoï est dirigé par Vassily Nebolsin. Les coupures sont très nombreuses, la vidéo dure 1h50 soit une heure et demie de moins que la version "intégrale", mais elle vaut le détour. Déjà on sent moins les longueurs (forcément) et j'avoue que le troisième acte (réduit ici à sa portion congrue), avec ses méchants trop caricaturaux, est loin d'être mon préféré, mais les décors sont magnifiques, les scènes de foules sont très impressionnantes, Boris Pirogov est un superbe Boris, terrible et touchant à la fois. Le son est de moins bonne qualité que dans les enregistrements plus récents mais le direction de Nebolsin est nerveuse et je l'ai trouvé bien plus efficace que Fedoseyev. Vraiment un film à voir.

D'accord avec toi, cette version prestigieuse bénéficie d'un des plus grand ténor avec Kozlovsky dans le rôle de l'innocent, jamais égalé. Pirogov est un grand Boris, mais je préfère la version 1948 avec Mark Reizen est sa voix profonde, la distribution est quasiment la même que celle de Pirogov.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18780
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Mer 8 Juil 2009 - 13:11

Etant un grand fan de Boris, je voulais quand même dire quelques mots ici...

Déjà sur Rimsky... a chaque fois qu'on en parle, c'est pour dire qu'il a été d'une grande prétention de se permettre de retravailler Boris... Mais c'est tout le contraire! Son but était tout simplement de faire en sorte que le Boris de Moussorgsky ne disparaisse pas et soit repris! La preuve, il a dit que si un jour on revenait au Boris de Moussorgsky, il serait bien content! Une autre preuve est qu'il n'a détruit aucune partition de Moussorgsky : il a tout bien conservé justement pour pouvoir revenir à la version originale!
En plus, il n'était pas tout à fait autodidacte Rimsky... il a quand même eu pas mal de cours.

Ensuite, question discographie, il y a plusieurs références pour moi :
1 - Niebolssin : Pour une distribution exemplaire avec les gigantesques Reizen et Mikhailov, le très stylé et bien chantant Nielepp, l'envoutant Innocent de Kozlovsky et une Maksakova qui n'a plus grand chose de son rôle, mais d'une intelligence rare! Ajoutons à cela des grands noms dans des petits rôles, et le tour est joué! Seul problème, beaucoup de coupures... l'acte polonais étant réduit à sa plus simple expression par exemple!
2 - Karajan : version Rimsky certes, mais une distribution de haut vol! Ghiaurov d'une humanité bouleversante, Talvela d'une noblesse rare, Vishnevskaya totalement ahurissante, Spiess d'un bel héroïsme et le direction de Karajan qui resplendit de milles feux!
3 - Abbado (Scala) : Je reprends ce que dit Richard sur cette version. Ghiaurov est encore plus bouleversant. Si toute la distribution n'est pas exceptionnelle, elle reste très bien avec par exemple Valentini-Terani! Et Abbado réalise un miracle dans la direction d'orchestre!

En DVD, je reste sur deux versions :
1 - l'historique film de Stroyeva. D'énormes coupures, mais une qualité sonore qui reprend la version historique CD de Niebolssin avec juste quelques adaptation comme Pirogov en Boris, tout aussi bon que Reizen, et peut-être plus expressif, même si moins beau vocalement.
2 - La version de Gergiev au Mariinsky. Dire que cette mise en scène est digne de Schenk, ça me laisse pantois! Sous des costumes et des décors assez traditionnels, que d'idées! Les statues de l'acte polonais, l'image finale, le Boris se recroquevillant dans sa carte, l'immense pendule, le jeu d'acteurs très poussé... une vision qui ma fait frissonner! Niveau vocale, Lloyd est très investi et pas encore trop engorgé. Du coup, son Boris est très convaincant! face à lui, on retrouve Borodina en Marina de très haute tenue (voix splendide et interprétation magistrale) ou Leiferkus d'une perfidie rare et envoutante en Rangoni ou encore Philip Langridge en Schuisky mielleux et rusé! Le reste de la distribution est très bonne aussi, même si elle ne se hisse pas au niveau de ces 4 interprètes! Partition archi-complète dirigée d'une main de maître par Gergiev!


Et donc vive Boris!! bounce

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Mer 8 Juil 2009 - 14:17

Polyeucte a écrit:
1 - Niebolssin : Seul problème, beaucoup de coupures... l'acte polonais étant réduit à sa plus simple expression par exemple!

Certaines coupures sont regrettables mais je ne déplore pas la quasi disparition de l'acte polonais. Dans sa version intégrale celui-ci rallonge la sauce un peu inutilement et ne fait qu'insister un peu plus lourdement sur l'aspect manichéen et nationaliste de l'opéra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18780
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Ven 10 Juil 2009 - 23:42

WoO a écrit:
Certaines coupures sont regrettables mais je ne déplore pas la quasi disparition de l'acte polonais. Dans sa version intégrale celui-ci rallonge la sauce un peu inutilement et ne fait qu'insister un peu plus lourdement sur l'aspect manichéen et nationaliste de l'opéra.

Oui, mais du coup on perd toute la partie religieuse de l'opéra! Rangoni disparaissant, on n'a pas le fait que si la Pologne l'aide à devenir Tsar, c'est aussi pour changer l'église... Et puis ces deux personnages de Marina et Rangoni sont tellement complexes et très biens dessinés que je trouve ça dommage!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22823
Age : 25
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Ven 30 Oct 2009 - 22:36

DavidLeMarrec a écrit:
Sinon, la double version Gergiev chez Philips, en plus d'être réussie, présente l'avantage de présenter séparément les deux versions de Moussorgsky et dans les orchestrations originales. (Abbado employait aussi l'orchestration de Moussorgsky.)
La version originale est bien plus brève, cinglante et intense. Rien qu'à voir l'air de Boris, moins lyrique, et totalement désespéré, plus politique aussi dans son contenu, on saisit la différence. La plainte de Xenia est magnifique dans cette première mouture.

Pourrais tu détailler un peu s'il te plaît en disant ce que tu penses des chanteurs et de la direction de Gergiev? Merci beaucoup. Quelle est la version la plus recommandable sur les deux de ce point de vue?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81040
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Ven 30 Oct 2009 - 22:40

aurele a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Sinon, la double version Gergiev chez Philips, en plus d'être réussie, présente l'avantage de présenter séparément les deux versions de Moussorgsky et dans les orchestrations originales. (Abbado employait aussi l'orchestration de Moussorgsky.)
La version originale est bien plus brève, cinglante et intense. Rien qu'à voir l'air de Boris, moins lyrique, et totalement désespéré, plus politique aussi dans son contenu, on saisit la différence. La plainte de Xenia est magnifique dans cette première mouture.

Pourrais tu détailler un peu s'il te plaît en disant ce que tu penses des chanteurs et de la direction de Gergiev? Merci beaucoup. Quelle est la version la plus recommandable sur les deux de ce point de vue?
Dans le coffret Gergiev, il y a deux distributions différentes, puisque l'opéra est enregistré deux fois ; ce sont tous de grands russophones (Putilin pour la version originale, Vaneev pour la version remaniée). La direction de Gergiev est sombre et sobre, sans aucun clinquant, assez intériorisée, mais elle tombe juste. Disons qu'on a vraiment un rapport direct avec la partition.

Pour Abbado, la version vidéo est plus intéressante parce que le ténor (Galouzine) est amplement préférable à Sergueï Larin. C'est une version plus spectaculaire, assez effrayante, et vocalement très bien servie (on a notamment Ramey en Pimène, Kotcherga en Boris, Langridge en Chouisky !). Peut-être que ce serait plus proche de ton goût, parce que pour le coup, on est servi en grandes voix et en orchestres flamboyants. Mais sans la moindre faute de goût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22823
Age : 25
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Ven 30 Oct 2009 - 22:42

DavidLeMarrec a écrit:
Pour Abbado, la version vidéo est plus intéressante parce que le ténor (Galouzine) est amplement préférable à Sergueï Larin. C'est une version plus spectaculaire, assez effrayante, et vocalement très bien servie (on a notamment Ramey en Pimène, Kotcherga en Boris, Langridge en Chouisky !). Peut-être que ce serait plus proche de ton goût, parce que pour le coup, on est servi en grandes voix et en orchestres flamboyants. Mais sans la moindre faute de goût.

Je me contenterai de la version audio sauf si je trouve la vidéo de cette version. Cette version est louée dans l'ASO alors que celle de Karajan que j'écoute est descendue en flèche, notamment pour la direction.

Edit : J'ai trouvé la vidéo même si cela va prendre du temps de me la procurer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17518
Age : 23
Localisation : Wien
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Ven 30 Oct 2009 - 23:48

Et la version Abbado (MYTO), avec Raimondi en Varlaam, ça vaut le coup ou pas ? (je me doute bien que oui, parce que Raimondi est génial) Parce que, aprés le baroque, Boris est une des choses que j'aimerais plus écouter, et continuer mon écoute de la version Dobrowen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80035
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Ven 30 Oct 2009 - 23:49

Guillaume a écrit:
Parce que, aprés le baroque, Boris est une des choses que j'aimerais plus écouter

Tu as fini ton Pelléas? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17518
Age : 23
Localisation : Wien
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Ven 30 Oct 2009 - 23:56



Non.

Mais j'ai tellement de machins à écouter, je devrais me retirer dans un couvent avec ma discothèque pendant 4 mois et ne faire que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22823
Age : 25
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Sam 31 Oct 2009 - 11:56

Version de studio de Karajan :

Il s'agit de la version Rimsky-Korsakov. Pour avoir une version Moussorgski, je regarderai le live de Salzburg de 1998 d'Abbado dans la mise en scène de Wernicke qui correspond je crois à la version originale + le tableau de Saint Basile si c'est comme pour la version de studio avec ce même chef.

La version de Karajan est plutôt moyenne.
La direction est juste abominable, d'une extrême lourdeur, lente, brusque également. Ce chef comme le souligne André Lischke dans sa discographie dans l'ASO n'est pas fait pour diriger Moussorgski. Il n'a rien compris à cette musique.
La distribution est moyenne.
Nicolai Ghiaurov dans le rôle est ennuyeux, d'une grande placidité. Il se réveille un peu après la confrontation avec Chouïski au 5e tableau. Sa scène des hallucinations est d'une grande fadeur, platitude. En revanche, il est touchant dans la mort. Globalement, il est trop fruste et brutal dans son chant. Je suis très déçu par le Boris de cette immense basse pourtant. D'après Lischke, il est plus impliqué en live mais ce n'est pas beaucoup mieux.
Ludovic Spiess est un Grigori/faux Dimitri sans séduction vocale, banal au niveau de l'expression, trop italianisant comme le souligne Lischke. Il n'est pas intéressant dans le rôle.
Alexei Maslennikov est excellent dans ces deux rôles : Chouïski et l'Innocent.
Martti Talveva est un Pimène très touchant, remarquable. Le timbre est profond, sublime.
Anton Diakov est un Varlaam pittoresque comme il faut, drôle, énergique qui est parfait au niveau du chant.
Zoltan Kelemen est exceptionnelle en Rangoni. Il a l'autorité du personnage, le côté manipulateur, la voix parfaite pour le rôle.
Galina Vichnievskaia est très décevante en Marina. Je n'aime pas le timbre du tout, il y a quelques moments tout de même où c'est moins laid, notamment sur l'aigu final du tableau. Le personnage n'existe pas, ce qui est gênant car c'est un caractère fort. C'est très étrange quand on sait que c'est une tragédienne. Elle est brutale dans son chant et la voix est grasse.
Margarita Lilowa est convaincante en Aubergiste, désopilante.
Najejda Dobrianowa est transparente en Xenia.
Olivera Miljakovic est superbe en Fiodor en revanche, pétillante et touchante.
Biserka Cvejic est convaicante en Nourrice.
Le reste de la distribution est convenable.
L'orchestre est superbe. Les choeurs en revanche ne sont pas géniaux, ils sont routiniers.


Dernière édition par aurele le Sam 28 Aoû 2010 - 23:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Sam 31 Oct 2009 - 12:54

De quand date cet enregistrement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22823
Age : 25
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Sam 31 Oct 2009 - 14:37

WoO a écrit:
De quand date cet enregistrement ?

1970
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17518
Age : 23
Localisation : Wien
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Dim 1 Nov 2009 - 23:03

Vous connaissez cet enregistrement ? Parce que ça fait drôlement envie :

http://classique.abeillemusique.com/CD/Classique/3CD00138/8014399501385/Myto-Historical/Myto-Historical-Line/Modeste-Moussorgski/Boris-Godounov-(Integrale)/cleart-29180.html

(Jochum/Hotter/Mödl/Borg/Uhde/Hopf/Töpper/Böhme)

C'est en allemand, et je ne sais pas à quelle version ça correspond. (Rimsky ou pas ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80035
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Lun 2 Nov 2009 - 0:16

C'est marrant quand même, avant tu ne supportais pas qu'on parle de discographie, et maintenant tu t'intéresses aux interprètes annoncés sur la pochette avant même d'écouter l'oeuvre et de savoir si elle te plaît...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Passage
De passage pour longtemps
avatar

Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Lun 2 Nov 2009 - 0:56

En tous cas, vu la date d'enregistrement, c'est forcément la version de Rimski.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18780
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Mar 3 Nov 2009 - 9:59

Alors... Assez d'accord avec DLM pour les versions Gergiev. Intéressantes parce que présentant les deux versions...
Mais pour rester avec Gergiev, je lui préfère le DVD enregistré au Mariinsky, avec une mise en scène splendide, et des chanteurs impressionnants (Loyd, Borodina, Leiferkus...)

Pour la version Karajan, je dois bien dire que je ne comprends pas les arguments d'Aurele. J'ai découvert Boris avec cette version, et malgré les autres versions écoutées, elle reste très importante pour moi. Ghiaurov plat?? Intérieur, sans expressionisme à la Christoff oui... mais plat non. Il est déjà déchiré et introspectif!
Vishnevskaya sans personnage? Ah bon... je dirais qu'il y a surtout un personnage, manipulateur et cruel, plus que sensuel. Du coup, on se demande un peu comment Grigory est sous le charme. Disons qu'elle force un peu ses moyens de soprano pour ce rôle un peu trop grave pour elle!


@Guillaume : la version Myto d'Abbado est très très bien! Mais pas pour Raimondi! Mr. Green Ce dernier en Varlaam est trop sage! Varlaam, c'est quand même le moine défroqué alcoolique et sanguinaire... Et là, ça reste bien gentil! Mais en face, Ghiaurov est immense. La voix trahi quelques faiblesses, mais le personnage est encore plus torturé qu'avec Karajan! D'une profondeur et d'une douleur qui ne peuvent laisser froid!
Le reste de la distribution est très bonne, mais l'autre atout est la direction géniale d'Abbado qui montre que oui, Moussorgsky c'est pour lui! Il fait apparaître les moindres détails de l'orchestre avec une force et une puissance impressionnante. Qualité du sons assez bonne! Et la version originale de Moussorgsly bien sûr!
A préféré largement je trouve à la version studio... où Kortchega est d'une sagesse qui frise l'endormissement et où Ramey fait entendre un vibrato assez désagréable en Pimène (pourquoi ne pas avoir interverti les deux basses??? ce vibrato aurait été bien moins gênant chez Boris!)

Pour la version Jochum, c'est pas mal, mais on est loin du niveau d'Abbado ou Karajan! Disons que ça reste assez exotique, une version à écouter pour voir ce que cela donne, mais pas pour découvrir! (version Rimsky aussi)

Et pour découvrir justement, je ne peux que continuer à recommander la version chantée par Mark Reizen dirigée par Golovanov en 48! Historique et monumental (en version Rimsky par contre, malheureusement, alors que Reizen avait chanté en 29 la version originale reconstituée... ou presque!)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Mar 3 Nov 2009 - 11:48

Polyeucte a écrit:
Pour la version Jochum, c'est pas mal, mais on est loin du niveau d'Abbado ou Karajan! Disons que ça reste assez exotique, une version à écouter pour voir ce que cela donne, mais pas pour découvrir! (version Rimsky aussi)
Bah, déjà, découvrir Boris avec une version en allemand, c'est un complet non-sens... Rolling Eyes

Sinon, je n'ai pas (encore) eu la possibilité d'écouter la version Karajan dans son intégralité mais ce que j'en ai entendu m'avait semblé assez prometteur dans son genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18780
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Mar 3 Nov 2009 - 11:54

Octavian a écrit:
Sinon, je n'ai pas (encore) eu la possibilité d'écouter la version Karajan dans son intégralité mais ce que j'en ai entendu m'avait semblé assez prometteur dans son genre.

Ben oui... c'est à mon avis une très bonne version pour commencer! Prise de son luxueuse, orchestre superbe, chanteurs charismatiques. Alors oui, Karajan fait peut-être des joliesses par moments. Mais en même temps, c'est la version Rimsky, donc pas la plus âpre quand même!

Après, on peut aller lorgner vers des choses peut-être plus russes ou en version originale. Mais ça permet de bien rentrer dans l'oeuvre et ensuite d'aller chercher plus loin!

Je vois mal quelqu'un commencer à écouter Boris directement par Golovanov par exemple! Ou Abbado (studio) et Gergiev qui sont très bien, mais avec des distributions beaucoup moins prenantes je trouve...
C'est possible, mais diablement risqué à mon avis!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Mar 3 Nov 2009 - 11:57

J'ai commencé par Abbado studio Mr.Red (et c'est toujours la seule version que j'aie, d'ailleurs).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18780
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Mar 3 Nov 2009 - 12:00

Octavian a écrit:
J'ai commencé par Abbado studio Mr.Red (et c'est toujours la seule version que j'aie, d'ailleurs).

C'est que tu étais prédestiné à aimer Boris! Mr.Red

(c'est juste mon impression sur cet enregistrement. Orchestralement magnifique, mais vocalement manquant de présence... Kotcherga particulièrement!)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81040
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Mar 3 Nov 2009 - 12:05

Moi, après Kotcherga, je ne peux plus écouter de Boris. A part peut-être Vanni-Marcoux. pig

Ca fait moins de bruit, sans doute, mais en termes de présence, c'est sans comparaison avec aucun autre. L'infini des détails, les modulations vocales permanentes... et la beauté du matériau ! C'est autre chose que les gros machins monolithiques enfoncés sur un trône de contreplaqué doré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18780
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Mar 3 Nov 2009 - 12:51

DavidLeMarrec a écrit:
C'est autre chose que les gros machins monolithiques enfoncés sur un trône de contreplaqué doré.

Tu mets qui dans le lot?

Personnellement, je le trouve inexistant... je n'y ressent nul par le tourment et la déchirure du Tsar...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81040
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Mar 3 Nov 2009 - 13:08

Polyeucte a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
C'est autre chose que les gros machins monolithiques enfoncés sur un trône de contreplaqué doré.

Tu mets qui dans le lot?
Prépare la liste de tes meilleurs interprètes de Boris, ça me fera gagner du temps. Mr. Green

Citation :
Personnellement, je le trouve inexistant... je n'y ressent nul par le tourment et la déchirure du Tsar...
Hm. Comment dire ?

Réécoute, peut-être ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18780
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Mar 3 Nov 2009 - 13:19

DavidLeMarrec a écrit:
Prépare la liste de tes meilleurs interprètes de Boris, ça me fera gagner du temps. Mr. Green

Ghiaurov
Reizen
Pirogov
Kipnis

Pour moi, avec ces 4 là, je me régale...

J'imagine déjà que Ghiaurov va faire partie de ta liste... pour les autres, j'ai malheureusement des craintes... Surprised

Citation :
Hm. Comment dire ?

Réécoute, peut-être ? Smile

Oui... faudra que j'y replonge... Mais j'aurais tellement préféré entendre Ramey en Boris à la place de Kotcherga! siffle

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Mar 3 Nov 2009 - 13:23

Pirogov : vraiment excellent !

Il faudrait que j'écoute les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18780
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Mar 3 Nov 2009 - 13:27

WoO a écrit:
Pirogov : vraiment excellent !

Il faudrait que j'écoute les autres.

Reizen, la voix est plus belle, mais le chanteur peut-être un peu moins interprète... Enfin on chipote!

Ghiaurov, je ne dirais qu'une chose : c'est Ghiaurov donc je ne suis pas objectif... mais pour plus de théâtre, préférer l'enregistrement de la Scala avec Abbado à la baguette!

Kipnis : que des extraits à ma connaissance (enfin en gros presque toutes les scènes de Boris!). D'une grande violence...

Mais je reste déchiré entre Ghiaurov et Reizen!


Pour Pirogov, tu as vu le film?

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81040
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Mar 3 Nov 2009 - 13:28

Disons que Ghiaurov, c'est tellement mal chanté que ça ne paraît même plus placide. Mais Reizen, je n'ai pas le souvenir de quelque chose d'électrique, une fois passé la voix stupéfiante.

J'ai dû entendre Kipnis, alors, vu les extraits. Très expressionniste, vraiment de son temps, mais effectivement, on ne peut pas dire que ce soit placide !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   

Revenir en haut Aller en bas
 
Modeste Moussorgsky Boris Godunov
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Modeste Moussorgsky Boris Godunov
» Metropolitan Opéra : Boris Godunov
» Modest Moussorgsky (1839-1881)
» Boris Berezovsky
» André-Ernest-Modeste Grétry (1741-1813)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: