Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Modeste Moussorgsky Boris Godunov

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18891
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Ven 22 Juil 2016 - 21:06

bAlexb a écrit:
Pas tout à fait de la discographie ; même si ça recoupe peut-être la version Gergiev. Je vois que l'opéra de Marseille programme son Boris dans une version basée sur la mouture de 1869 et révisée par Michael Rot. Quid de cette révision ?
http://opera.marseille.fr/programmation/opera/boris-godounov-modeste-moussorgski
(EDIT : et je m'aperçois dans le même temps que je n'ai jamais entendu l'édition de Chosta' Evil or Very Mad !)

Jamais entendu parlé de cette révision... Confused

Et pour Chosta, honnêtement sa version n'a pas un immense intérêt je trouve. Un peu plus étrange dans l'orchestre par moments, mais rien de totalement nouveau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Ven 22 Juil 2016 - 21:37

Polyeucte a écrit:
Et pour Chosta, honnêtement sa version n'a pas un immense intérêt je trouve. Un peu plus étrange dans l'orchestre par moments, mais rien de totalement nouveau...

Il faudrait quand même que je me la procure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Ven 22 Juil 2016 - 22:21

bAlexb a écrit:
Pas tout à fait de la discographie ; même si ça recoupe peut-être la version Gergiev. Je vois que l'opéra de Marseille programme son Boris dans une version basée sur la mouture de 1869 et révisée par Michael Rot. Quid de cette révision ?
http://opera.marseille.fr/programmation/opera/boris-godounov-modeste-moussorgski
(EDIT : et je m'aperçois dans le même temps que je n'ai jamais entendu l'édition de Chosta' Evil or Very Mad !)

Et bien, c'est une bonne question.
Quant à la "révision" de l'abominable Chosta, tu n'a rien perdu.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Sam 23 Juil 2016 - 11:37

fomalhaut a écrit:
Quant à la "révision" de l'abominable Chosta, tu n'a rien perdu.

Le postulat de base étant posé... quelle version privilégier, malgré tout (mais oui ! j'insiste Wink ) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18891
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Sam 23 Juil 2016 - 12:37

bAlexb a écrit:
fomalhaut a écrit:
Quant à la "révision" de l'abominable Chosta, tu n'a rien perdu.

Le postulat de base étant posé... quelle version privilégier, malgré tout (mais oui ! j'insiste Wink ) ?

Quelle version? Je dirais la deuxième version par Moussorgsky lui-même... ou la version Rimsky pourquoi pas qui reste quand même chouette... Chosta n'apporte pas grand chose.
Je suis un peu déçu qu'actuellement on nous propose presque uniquement la version première de l'ouvrage qui est bien mais j'ai aussi l'acte polonais introduit par la suite par Moussorgsky... alors c'est un peu dommage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Sam 23 Juil 2016 - 13:15

Polyeucte a écrit:
bAlexb a écrit:
fomalhaut a écrit:
Quant à la "révision" de l'abominable Chosta, tu n'a rien perdu.

Le postulat de base étant posé... quelle version privilégier, malgré tout (mais oui ! j'insiste Wink ) ?

Quelle version? Je dirais la deuxième version par Moussorgsky lui-même... ou la version Rimsky pourquoi pas qui reste quand même chouette... Chosta n'apporte pas grand chose.
Je suis un peu déçu qu'actuellement on nous propose presque uniquement la version première de l'ouvrage qui est bien mais j'ai aussi l'acte polonais introduit par la suite par Moussorgsky... alors c'est un peu dommage!

Je parlais de Chosta' seulement ; pour les autres versions, j'ai un échantillonnage déjà bien conséquent (même le MET 39 avec Pinza Twisted Evil ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Dim 24 Juil 2016 - 17:50

bAlexb a écrit:
fomalhaut a écrit:
Quant à la "révision" de l'abominable Chosta, tu n'a rien perdu.

Le postulat de base étant posé... quelle version privilégier, malgré tout (mais oui ! j'insiste Wink ) ?


Je ne me souviens pas que la version Chostakovitch ait jamais fait l'objet d'un enregistrement commercial.

Cette version est rarement montée et il me semble qu'elle n'a été donnée en France qu'à deux reprises.

A l'Opera National de Paris, le 9 juin 1980, sous la direction de Russlan Raytchev et dans la mise en scène de Joseph Loosey (Boris était Ruggero Raimondi).
Pour autant qu'il m'en souvienne, une des représentations fut télévisée.

Aux Chorégie d'Orange, le 27 juillet 1985, sous la direction de Thomas Fulton et dans la mise en scène de Nicolas Joël (Boris était Marti Talvelva).
Ce spectacle fut retransmis par France-Musique.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18891
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Lun 13 Fév 2017 - 11:33

Discussion qui s'est déroulée sur le sujet dédié à Nicolaï Gedda... pour parler au début de son Dimitri :

@lm@viv@ a écrit:
Patzak a écrit:
immense musicien, qui fait partie de mon petit panthéon personnel


+ 1



Patzak a écrit:
le Boris de Dobrowen

Si on met à part le fait que je ne suis pas très expert de l'oeuvre (ni du compositeur) que je ne connais que par l'enregistrement Karajan, est-ce que cette version Dobrowen vaut le coup? ( hormis pour Gedda, bien sûr)

Polyeucte a écrit:
@lm@viv@ a écrit:
Si on met à part le fait que je ne suis pas très expert de l'oeuvre (ni du compositeur) que je ne connais que par l'enregistrement Karajan, est-ce que cette version Dobrowen vaut le coup? ( hormis pour Gedda, bien sûr)

Si tu aimes Boris Christoff oui... vu qu'il chante trois rôles (Boris, Pimen et Varlaam).
C'est assez bien dirigé et chanté... pas forcément une grande référence, mais une bonne version.

Polyeucte a écrit:
On trouve d'ailleurs une version pas chère chez Naxos...

Patzak a écrit:
Polyeucte a écrit:
@lm@viv@ a écrit:
Si on met à part le fait que je ne suis pas très expert de l'oeuvre (ni du compositeur) que je ne connais que par l'enregistrement Karajan, est-ce que cette version Dobrowen vaut le coup? ( hormis pour Gedda, bien sûr)

Si tu aimes Boris Christoff oui... vu qu'il chante trois rôles (Boris, Pimen et Varlaam).
C'est assez bien dirigé et chanté... pas forcément une grande référence, mais une bonne version.

Pour moi, Christoff est un grand Boris; il y a aussi le Rangoni de Kim Borg et Dobrowen est tres bien.
Mais si on aime Gedda, dont c'est le 1er ou 2e enregistrement d'opéra, absolument solaire, cette version est un must Smile
(bon, c'est du mono de '52, hein; version enregistré au Théatre des Champs Elysées!)

@lm@viv@ a écrit:
Merci à tous deux Wink

J'avais remarqué en effet la réédition chez Naxos; je ne suis pas fou de l'oeuvre, certes, mais je suis curieux donc je me laisserai sûrement tenter.

DavidLeMarrec a écrit:
Disons que si on n'a que Karajan, une version originale, plus idiomatique ou moins contemplative est peut-être une priorité sur le fait de disposer de Gedda.

Mais il est très bien effectivement, même si le russe n'est pas fabuleux – les critiques lui donnent général un blanc-seing sur le sujet à cause de ses origines, mais ce n'est pas ce qu'on entend dans les faits. C'est néanmoins Gedda à son faîte (rien à voir avec ce qu'il a donné en 76 avec Semkow).

Christoff est un excellent Boris, c'est vrai, mais l'avoir dans les trois rôles principaux est assez lassant malgré tout… le drame naît difficilement de cette prouesse technique. Et le son est assez étroit et ancien.

Quitte à prendre de l'ancien, Golovanov a une autre allure, même pour Dimitri (Nelepp).

warren 60 a écrit:
@Im@viv@ a écrit:
est-ce que cette version Dobrowen vaut le coup?

Plutôt d'accord avec ce que David a dit plus haut : certes, je ne peux pas être bon juge du russe de Gedda, mais il est vraiment excellent (comme presque toujours avant les 70's siffle ), jeune, lyrique, enthousiaste, bien meilleur en effet qu'en 1976.

En revanche, même s'il y a de vrais atouts chez Dobrowen (Kim Borg, Christoff, surtout en Pimène...), il y a aussi de véritables scories : l'ensemble manque souvent de vie et de variété dans les tempi, les choeurs sont plus qu'aléatoires - je suis plutôt bon public sur ce sujet d'habitude, mais là... - et l'Innocent est une véritable calamité. Tel quelle, la version est intéressante, plus que celle de Cluytens selon moi (Christoff again), mais je ne suis pas certain qu'on y revienne régulièrement.

Polyeucte a écrit:
warren 60 a écrit:
Tel quelle, la version est intéressante, plus que celle de Cluytens selon moi (Christoff again), mais je ne suis pas certain qu'on y revienne régulièrement.

Totalement d'accord... Mais face à Golovanov (citée par David), Melik-Pashayev (faut que j'arrive à trouver l'enregistrement avec London!! Petrov est pas mal non plus mais bon...), Karajan (malgré tout ça reste une version grandiose!), Abbado (studio ou direct!) et Gergiev (plutôt le DVD, hyper vivant!)... cette version (tout comme Cluytens) me semble bien inoffensive je trouve!

DavidLeMarrec a écrit:
Petrov est mieux que London, sincèrement : plus d'assise grave, et au moins autant d'expres​sion(certes, ça fait pas beaucoup).

(D'accord avec ta sélection, au demeurant, sauf Karajan, qui passe vraiment trop à côté. Quitte à faire différent, je prendrais Rostro avec Raimondi ou mieux, Inghelbrecht en français I love you )

Polyeucte a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Petrov est mieux que London, sincèrement : plus d'assise grave, et au moins autant d'expres​sion(certes, ça fait pas beaucoup).

Les extraits de London dirigés par Schippers me plaisent bien! Petrov, j'ai un peu l'impression d'un truc impavide et gros (pour ne pas dire grossier...)

Citation :
(D'accord avec ta sélection, au demeurant, sauf Karajan, qui passe vraiment trop à côté. Quitte à faire différent, je prendrais Rostro avec Raimondi ou mieux, Inghelbrecht en français I love you )

Ah mais après, Karajan, c'est mon premier... et puis la distribution est assez fascinante je trouve!
(bon, je vais déplacer tout ça dans le sujet Boris... on est légèrement hors sujet!)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Lun 13 Fév 2017 - 11:39

Polyeucte a écrit:
Les extraits de London dirigés par Schippers me plaisent bien! Petrov, j'ai un peu l'impression d'un truc impavide et gros (pour ne pas dire grossier...)

C'est l'effet Schippers !

Oui, Petrov c'est ça, mais bon, London, c'est quoi ?


Citation :
Ah mais après, Karajan, c'est mon premier... et puis la distribution est assez fascinante je trouve!

Silence diplomatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18891
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Lun 13 Fév 2017 - 11:54

DavidLeMarrec a écrit:
Polyeucte a écrit:
Les extraits de London dirigés par Schippers me plaisent bien! Petrov, j'ai un peu l'impression d'un truc impavide et gros (pour ne pas dire grossier...)

C'est l'effet Schippers !

Oui, Petrov c'est ça, mais bon, London, c'est quoi ?

Ben une expressivité beaucoup plus marquée quand même je trouve. Pas forcément fin et délicat, mais au moins ça claque!


Citation :
Citation :
Ah mais après, Karajan, c'est mon premier... et puis la distribution est assez fascinante je trouve!

Silence diplomatique.

Ben quoi? Mr.Red Moi j'admire sans réserve ou presque! (je sais, c'est pas beau de dire ça...)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Patzak
Mélomane averti


Nombre de messages : 316
Age : 59
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/04/2015

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Lun 13 Fév 2017 - 19:32



Polyeucte a écrit:
Melik-Pashayev (faut que j'arrive à trouver l'enregistrement avec London!!

Ca fait tres longtemps que je cherche cette version (à prix raisonnable)! La voix de Wotan c'est parfait pour Boris.

DavidLeMarrec a écrit:
Quitte à faire différent, je prendrais Inghelbrecht en français I love you )

C'est la version avec André Pernet? Un Boris tres classe (mais prise de son rudimentaire...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Mar 14 Fév 2017 - 0:23

Patzak a écrit:


Polyeucte a écrit:
Melik-Pashayev (faut que j'arrive à trouver l'enregistrement avec London!!

Ca fait tres longtemps que je cherche cette version (à prix raisonnable)! La voix de Wotan c'est parfait pour Boris.

DavidLeMarrec a écrit:
Quitte à faire différent, je prendrais Inghelbrecht en français I love you )

C'est la version avec André Pernet? Un Boris tres classe (mais prise de son rudimentaire...)

Ça n'a pas été réédité en édition libre de droit ? Il me semble l'avoir écouté en flux il y a quelques années (Deezer ?). En tout cas, je l'avais trouvé sans même le chercher…

Sinon, oui, Inghelbrecht, on n'entend clairement pas l'orchestre – et à ce stade de coupures, il faut plutôt parler d'extraits… Mais quelle gourmandise extraordinaire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Sam 18 Fév 2017 - 18:24

Polyeucte a écrit:
bAlexb a écrit:
Pas tout à fait de la discographie ; même si ça recoupe peut-être la version Gergiev. Je vois que l'opéra de Marseille programme son Boris dans une version basée sur la mouture de 1869 et révisée par Michael Rot. Quid de cette révision ?
http://opera.marseille.fr/programmation/opera/boris-godounov-modeste-moussorgski
(EDIT : et je m'aperçois dans le même temps que je n'ai jamais entendu l'édition de Chosta' Evil or Very Mad !)

Jamais entendu parlé de cette révision... Confused


Nous nous étions interrogés sur la révision de Michael Rot....
Si nous avions trainé sur le web, nous aurions trouvé quelques informations sur cet "arrangeur", apparemment bien connu !

http://www.michael-rot.eu/Startseite/
https://www.mdw.ac.at/inst9/alle-lehrende?PageId=2105
http://www.michael-rot.eu/Werke/Interpreten/Arrangements/

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4548
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Ven 14 Juil 2017 - 18:42

L'enregistrement Cluytens chez Warner ça correspond à quelle version de la partition ?

J'étais habitué aux enregistrements de Semkow, Abbado et Gergiev,et là j'ai lancé l'enregistrement Cluytens un peu au pif (merci l'âge de l'internet, quand on voit ce que coutait un enregistrement de cet opéra il y a dix ans, j'avais payé 80 euros le coffret Gergiev, donc on en achetait pas forcément trente six et maintenant on peut lancer une version au pif).

Donc l'enregistrement Cluytens est TRES différent de tous ceux entendus (là on sent bien que les notes, les mélodies, ne sont pas les mêmes) donc je me demande à quelle version il correspond et sur qobuz il n'y a pas de documentation sur ce disque.

Je ne sais pas si c'est mieux ou moins bien mais c'est différent, c'est presque comme une autre oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Ven 14 Juil 2017 - 20:04

Glocktahr a écrit:
L'enregistrement Cluytens chez Warner ça correspond à quelle version de la partition ?

J'étais habitué aux enregistrements de Semkow, Abbado et Gergiev,et là j'ai lancé l'enregistrement Cluytens un peu au pif (merci l'âge de l'internet, quand on voit ce que coutait un enregistrement de cet opéra il y a dix ans, j'avais payé 80 euros le coffret Gergiev, donc on en achetait pas forcément trente six et maintenant on peut lancer une version au pif).

Donc l'enregistrement Cluytens est TRES différent de tous ceux entendus (là on sent bien que les notes, les mélodies, ne sont pas les mêmes) donc je me demande à quelle version il correspond et sur qobuz il n'y a pas de documentation sur ce disque.

Je ne sais pas si c'est mieux ou moins bien mais c'est différent, c'est presque comme une autre oeuvre.


A ma connaissance (et à mes oreilles), André Cluytens a enregistré la version Rimsky-Korsakov de 1906 (9 tableaux).

Les enregistrements de Semkov, Abbado et Gergiev que tu cites reprennent plus ou moins complètement la/les version/s première/s de Moussorgsky.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Glocktahr
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4548
Date d'inscription : 22/03/2009

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Sam 15 Juil 2017 - 3:14

fomalhaut a écrit:
Glocktahr a écrit:
L'enregistrement Cluytens chez Warner ça correspond à quelle version de la partition ?

J'étais habitué aux enregistrements de Semkow, Abbado et Gergiev,et là j'ai lancé l'enregistrement Cluytens un peu au pif (merci l'âge de l'internet, quand on voit ce que coutait un enregistrement de cet opéra il y a dix ans, j'avais payé 80 euros le coffret Gergiev, donc on en achetait pas forcément trente six et maintenant on peut lancer une version au pif).

Donc l'enregistrement Cluytens est TRES différent de tous ceux entendus (là on sent bien que les notes, les mélodies, ne sont pas les mêmes) donc je me demande à quelle version il correspond et sur qobuz il n'y a pas de documentation sur ce disque.

Je ne sais pas si c'est mieux ou moins bien mais c'est différent, c'est presque comme une autre oeuvre.


A ma connaissance (et à mes oreilles), André Cluytens a enregistré la version Rimsky-Korsakov de 1906 (9 tableaux).

Les enregistrements de Semkov, Abbado et Gergiev que tu cites reprennent plus ou moins complètement la/les version/s première/s de Moussorgsky.

fomalhaut
D'accord merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81918
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Sam 15 Juil 2017 - 14:19

Rimski avait un réel succès public, contrairement à Moussorgski. Pour aider l'œuvre à se faire connaître, il l'a réorchestrée (de façon moins étrange que l'original), et c'est en outre joué avec de grosses coupures (et même des bidouillages postérieurs, je crois) chez Cluytens.

Semkow, il me semblait pourtant que c'était la version Rimski, mais en tout cas sans les mêmes retouches.

Gergiev et Abbado jouent en effet les versions originales de Moussorgski (1869 qui se termine avec la mort de Boris, 1872 avec l'acte polonais et l'émeute finale – certaines scènes, comme la plainte de Xenia et le monologue du pouvoir, sont totalement différentes). Des gens plus informés que moi m'ont même dit que Gergiev n'était pas vraiment rigoureux dans ses sources et qu'il avait mélangé des états successifs de la partition, donc il peut y avoir beaucoup de variantes d'un enregistrement à l'aute, selon l'édition, mais aussi les mélanges entre versions et bien sûr les coupures !

Cluytens fait vraiment du grand n'importe quoi (en plus du concept totalement déviant du truc), comme pour ses Contes d'Hoffmann : il y a des versions anciennes où la partition n'est pas à ce point en lambeaux (c'est beaucoup plus dommage pour ses Contes d'Hoffmann, avec une distribution exceptionnelle).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 650
Age : 73
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   Sam 15 Juil 2017 - 15:57

DavidLeMarrec a écrit:
Rimski avait un réel succès public, contrairement à Moussorgski. Pour aider l'œuvre à se faire connaître, il l'a réorchestrée (de façon moins étrange que l'original), et c'est en outre joué avec de grosses coupures (et même des bidouillages postérieurs, je crois) chez Cluytens.

Semkow, il me semblait pourtant que c'était la version Rimski, mais en tout cas sans les mêmes retouches.

Gergiev et Abbado jouent en effet les versions originales de Moussorgski (1869 qui se termine avec la mort de Boris, 1872 avec l'acte polonais et l'émeute finale – certaines scènes, comme la plainte de Xenia et le monologue du pouvoir, sont totalement différentes). Des gens plus informés que moi m'ont même dit que Gergiev n'était pas vraiment rigoureux dans ses sources et qu'il avait mélangé des états successifs de la partition, donc il peut y avoir beaucoup de variantes d'un enregistrement à l'aute, selon l'édition, mais aussi les mélanges entre versions et bien sûr les coupures !

Cluytens fait vraiment du grand n'importe quoi (en plus du concept totalement déviant du truc), comme pour ses Contes d'Hoffmann : il y a des versions anciennes où la partition n'est pas à ce point en lambeaux (c'est beaucoup plus dommage pour ses Contes d'Hoffmann, avec une distribution exceptionnelle).


André Cluytens n'a fait ni de grosses coupures ni du bidouillage ni du grand n'importe quoi. Il a simplement enregistré la seconde révision (1906-1908) de Rimsky-Korsakov. C'est sous cette forme que Boris Godounov a été le plus souvent donné en occident jusqu'au milieu des années soixante-dix.

L'enregistrement de Jerzy Semkow (août 1976), paru en 1977, utilise l'édition de David Lloyd-Jones (1975). Cette édition est sinon la première, du moins l'une des premières, fidèle aux partitions de Moussorgsky. Elle comprend dix tableaux, les neuf tableaux de la version révisée de Moussorgsky (1872) auxquels est ajoutée la scène de la cathédrale Saint-Basile, 6ème tableau de la version première (1869), non repris dans la version révisée.

C'est cette édition que suivra également Claudio Abbado dans son enregistrement (1993) et dans les diverses interprétations qu'il donnera de cet opéra.

Le "cas" Gergiev est plus compliqué car il y a plusieurs enregistrements et "performances".
Il existe un premier enregistrement fait à Saint-Pétersbourg en avril 1990, d'abord disponible en Laser Disc (Decca) puis en DVD (Philips).
Ce premier enregistrement suit l'édition Lloyd-Jones.
Gergiev a remis Boris sur le métier à Hilversum en novembre 1997, à la tête, toujours, des forces du théâtre Marinsky de Saint-Pétersbourg. Le but de ce nouvel enregistrement était de proposer les deux versions successives de Moussorgsky, celle de 1869 et celle de 1872, telles que les avait écrites le compositeur.
Comme l'a écrit DLM, Gergiev n'a pas fait preuve de la rigueur nécessaire pour mener à bien cette entreprise: on trouve, ô sacrilège, quelques mélanges des deux versions ! C'était un boitier de cinq CDs, édité par Philips.
Le même Gergiev ne parait, d'ailleurs, pas très convaincu par les travaux de Lloyd-Jones : il a dirigé à New York, au Metropolitan, en 1997, la première d'une nouvelle version due à l'américain Igor Boutekoff (La représentation du 3 janvier 1998 a été retransmise par France-Musique).

A ceux d'entre nous qui sont anglophones, je suggère de lire, si ce n'est déjà fait, l'article consacré à l'opéra Boris Godounov par Wikipédia England :

https://en.wikipedia.org/wiki/Boris_Godunov_(opera)

L'article est détaillé, il récapitule bien l'histoire de l'opéra, les plus et les moins des deux versions de Moussorgsky, les différentes orchestrations et révisions.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Modeste Moussorgsky Boris Godunov   

Revenir en haut Aller en bas
 
Modeste Moussorgsky Boris Godunov
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» Modeste Moussorgsky Boris Godunov
» Metropolitan Opéra : Boris Godunov
» Modest Moussorgsky (1839-1881)
» Boris Berezovsky
» André-Ernest-Modeste Grétry (1741-1813)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: