Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 I Puritani (Bellini, 1835)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mer 28 Mai 2008 - 14:30

Elvira a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Oui, forcément, lorsque j'ai mauvais goût, on se rejoint. hehe


C'est vil et bas, mais je saurai rester digne.
Vous reprendez bien une lichée de l'excellente boisson dimitrova hurlatrix ? Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mer 28 Mai 2008 - 14:37

DavidLeMarrec a écrit:
Elvira a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Oui, forcément, lorsque j'ai mauvais goût, on se rejoint. hehe


C'est vil et bas, mais je saurai rester digne.
Vous reprendez bien une lichée de l'excellente boisson dimitrova hurlatrix ? Like a Star @ heaven

C'est ça, remue le couteau dans la plaie, infâme !

Mais moi, j'ai le bon goût de ne pas écouter des opéras en suédois etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mer 28 Mai 2008 - 20:03

Morloch a écrit:
J'essaierais bien le version avec Carlos Alvarez et Michele Pertusi que calbo a mentionnée, j'aimerais bien une belle Norma aussi, mais en DVD la discographie est famélique (Gruberova des années 2000 Confused ?) obligé de se replier sur le CD et de s'exploser les yeux sur le petit livret.

C'est une compilation mais rien que pour le duo Giorgio/Riccardo tu peux le prendre même si le tempo me parait être un peu trop lent par rapport à ce que j'ai entendu jusqu'à présent. Sinon tu peux tenter la version avec Chernov/Bondafelli/Pertusi/Secco dirigée par Kuhn.
Par contre, rien qu'à cause des coupures, je ne recommanderai pas la version Callas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mer 28 Mai 2008 - 20:21

calbo a écrit:
Par contre, rien qu'à cause des coupures, je ne recommanderai pas la version Callas.
C'est vrai tu as raison, comme j'ai commencé par celle-là, ça ne m'a pas irrité comme d'habitude.

Alors une version avec Gruberová peut faire l'affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mer 28 Mai 2008 - 20:26

Je te le concède mais comme c'est valable pour l'ensemble des enregistrements de Callas ca me gêne un peu. D'un autre côté Callas a fait de belles choses malgré un timbre de voix assez ingrat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 27
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mer 28 Mai 2008 - 20:30

calbo a écrit:
Je te le concède mais comme c'est valable pour l'ensemble des enregistrements de Callas ca me gêne un peu. D'un autre côté Callas a fait de belles choses malgré un timbre de voix assez ingrat.

Ouip, moi ça me gêne carrément dans ses enregistrements sauf exception. Du coup, j'ai du mal avec cette chanteuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mer 28 Mai 2008 - 20:32

calbo a écrit:
Je te le concède mais comme c'est valable pour l'ensemble des enregistrements de Callas ca me gêne un peu.
Souvent, dans ceux que je connais, les coupures sont minimes. Mais le trio difficile à mettre en place et un peu dissonant de Ballo a été impitoyablement trappé, c'est exact.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mer 28 Mai 2008 - 20:33

Tu n'es pas la seule à avoir du mal avec Callas. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9894
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Sam 17 Jan 2009 - 1:07



J'ai donc écouté une autre version des Puritains, un live du Teatro de Bellas Artes de Mexico de mai 1952, dirigé par Guido Picco, avec Giuseppe di Stefano, Maria Callas, Piero Campolonghi, Roberto Silva.

C'est un enregistrement qui apporte son supplément de théâtre, le son, capté sans doute à la radio, fait entendre quelques sifflements dans une masse un peu compacte. Sur scène, il ne devait y avoir qu'un micro, si bien que quand un chanteur s'éloigne, ça s'entend (ou plus exactement, ça s'entend moins), et les chanteurs se déplacent pas mal. Si bien que ça force l'imagination : ça vit, ça bouge, on doit reconstituer comment ça devait sonner.

Toute l'équipe de chanteurs semble en grande forme, Giuseppe di Stefano fait un beau et héroïque numéro vocal et il est bien impliqué dans son rôle, Callas live est ahurissante de puissance et de précision, même si la voix en elle-même ne me paraît pas très agréable à entendre dans cet enregistrement. J'ai été aussi très impressionné par Roberto Silva.

Sinon, sur l'oeuvre elle même, je sais qu'elle est censée être une des meilleures de Bellini, mais je reste un peu sur le bord, je crois que je ne suis pas vraiment touché par le sujet semi-historique avec ses grands chœurs et ses airs héroïques, alors que j'avais été profondément ému par l'intimité et la poésie des Capulets, par ce sentiment de mélodie infinie. Alors qu'il est censé être un opéra plus faible, c'est par lui que j'ai été converti à Bellini et que je suis passé au dessus de tous les préjugés que je pouvais avoir à son sujet. Je crois avoir également préféré Norma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9894
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Sam 17 Jan 2009 - 1:22

J'ai oublié de signaler, pour les amateurs, des solos de cor magistraux de la part de l'orchestre mexicain des années 50 c'est terrible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mar 21 Avr 2009 - 14:03

Calbo, est-ce que tu connais ce récital qui contient le Giorgio de Furlanetto ? Shocked

https://www.youtube.com/watch?v=sGZcEfsCHpU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mar 21 Avr 2009 - 14:09

Bien essayé David surtout que Furlanetto n'a jamais chanté I Puritani pété de rire pété de rire pété de rire pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mar 21 Avr 2009 - 18:48

calbo a écrit:
surtout que Furlanetto n'a jamais chanté I Puritani
Si je t'avais dit le Philippe de Furlanetto, ça ne t'aurait pas forcément beaucoup intriguée. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mar 21 Avr 2009 - 18:51

C'est tout à fait possible, ceci dit j'ai quand même eu une seconde de doute. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Lun 15 Juin 2009 - 15:11

En ce moment, je réecoute activement le disque Serafin, et je le place aisément parmi les cinq (!) meilleurs de Callas en fait. Je pourrais développer, mais je dirais tout simplement que tous les élements y sont idéaux, surtout Callas. La scène de la folie est sublime, miracle de poésie bellinienne.
L'oeuvre est un chef d'oeuvre, au même titre que Norma (je dirais même plus) Wink

Les coupures, je m'en contrefiche, vu que c'est le seul que j'ai. Mr.Red Je ne compte pas en acquérir un autre surtout si c'est pour se retrouver avec Bonynge/Sutherland. Rolling Eyes ("la référence")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22990
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Lun 15 Juin 2009 - 15:38

Guillaume a écrit:
Mr.Red Je ne compte pas en acquérir un autre surtout si c'est pour se retrouver avec Bonynge/Sutherland. Rolling Eyes ("la référence")

http://www.beverlysillsonline.com/operaroom.htm#bellini

Il y a des extraits d'un live d'I Puritani avec Pavarotti en Arturo. Ecoute cela, tu ne seras pas déçu je pense. Sills donne une des plus belles versions de la scène de la folie. C'est une de mes versions préférées avec celle de Sutherland et celle de June Anderson. Callas est bien là dedans mais je préfère Sills et Sutherland.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Lun 15 Juin 2009 - 15:45

Je viens d'écouter "Son vergin vezzosa" par Sills : c'est trés joli, mais c'est un peu léger, pas assez dramatique ni investi à mon goût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22990
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Lun 15 Juin 2009 - 15:49

Guillaume a écrit:
Je viens d'écouter "Son vergin vezzosa" par Sills : c'est trés joli, mais c'est un peu léger, pas assez dramatique ni investi à mon goût.

Ecoute la scène de la folie. Il faut un peu écouter d'autres chanteuses que Callas et s'ouvrir Guillaume. J'aime beaucoup Callas mais je n'en fait pas la reine incontestée de mes écoutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Lun 15 Juin 2009 - 20:44

Ce qu'il y a d'amusant, c'est que dans cette version, Sills reprend exactement les phrasés de Callas, les portamenti au même endroit de la même façon, la même expression...

Effectivement, c'est plus décoratif, ça n'a pas la même tension, surtout sur la longueur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22990
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Sam 18 Juil 2009 - 15:12

I Puritani, live Catania 1989 (montage de 3 représentations scéniques) dirigé par Bonynge avec notamment Devia et Matteuzzi :

La direction de Bonynge qui avait fait deux enregistrements avec sa femme de studio est convaincante, dynamique.
La voix de Devia ne passe pas tellement bien en enregistrement, elle n'est pas phonogénique. Elle apparaît très dure. Les graves sont très désagréables à l'oreille, il faut s'y habituer. Il y a toutefois une très grande musicalité, des aigus magnifiques, des trilles parfaitement exécutés mais elle est placide, terne. Que ce soit un live n'y change rien, personnellement, je la trouve bien globalement mais ennuyeuse sur le plan dramatique.
Matteuzzi est engagé et est vocalement superbe avec de très grands moyens, un aigu lumineux et puissant, une technique excellente.
Christopher Robertson est un Riccardo tout à fait satisfaisant et donne une belle interprétation de "Ah, per sempre io ti perdei". Il est investi sur le plan dramatique.
Paolo Washington est lui aussi convaincant dans le rôle de Giorgio, il a une voix sonore, agréable à l'écoute qui lui donne une certaine présence. Dans "Suoni la tromba", Robertson et lui sont très bien. J'ai également bien aimé son interprétation de "Cinta di fiori".
Le reste de la distribution est tout à fait satisfaisant.
Une bonne version globalement avec une bonne prise de son, une direction d'un spécialiste de ce répertoire, une bonne Elvira si on supporte le timbre, un excellent Arturo et de convaincants Riccardo et Giorgio notamment.

http://www-v3.deezer.com/fr/#music/orchestra-and-coro-del-teatro-massimo-bellini-di-catania/bellini-operas-part-1-233872
http://www-v3.deezer.com/fr/#music/orchestra-and-coro-del-teatro-massimo-bellini-di-catania/bellini-operas-part-2-233868
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Sam 18 Juil 2009 - 15:57

Bonynge est remarquable aussi en 91, pour un remplacement au pied levé au Met, avec Gruberová en Elvira. L'enregistrement le plus convaincant (peut-être avec Serafin) qu'il m'ait été donné d'entendre, effectivement. Il y a une petite mollesse propre à Bonynge, mais il est engagé, oui.

Le plus fort, c'est que Washington chantait déjà avec Del Monaco et Simionato... Longue carrière, quoique discrète au disque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22990
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mer 17 Fév 2010 - 12:48

keane a écrit:
Aurele, que reprochez vous à l'Elvira de Caballe que je trouve au contraire trés belle dans le genre ethéré et remarquablement dirigée par Muti ? Ce qui me gene davantage dans cet enregistrement, c'est le timbre nasal de Kraus (je préfère nettement Pavarotti là dedans) et accessoirement Manuguera qui n'est qu'un second couteau.

La vocalisation est très approximative, ce qui est embêtant pour un tel rôle. Je m'ennuie quand je l'écoute. Il faut dire aussi que je n'ai pas écouté cet enregistrement en entier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mer 17 Fév 2010 - 12:55

C'est vrai que les vocalises sont moins précises qu'avec Sutherland mais le timbre et les pianissimi sont si beaux...Et la direction de Muti est bien plus vivante que celle de Bonynge qui garde néanmoins ma préfèrence en raison de son cast introuvable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22990
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mer 17 Fév 2010 - 12:58

keane a écrit:
C'est vrai que les vocalises sont moins précises qu'avec Sutherland mais le timbre et les pianissimi sont si beaux...Et la direction de Muti est bien plus vivante que celle de Bonynge qui garde néanmoins ma préfèrence en raison de son cast introuvable

Peut être qu'en entendant l'enregistrement en entier, je réviserai mon jugement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain92
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 354
Localisation : montrouge
Date d'inscription : 12/06/2010

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Dim 27 Juin 2010 - 20:01

Pavarotti met une telle puissance dans les airs principaux d' I Puritani, notamment vieni fra queste et creadeasi, dans la version avec Sutherland, que les autres versions n'arrivent pas à égaler cette interprétation , y compris pour Callas et di Stefano que je trouve palot dans mon CD de la Scala de 1953 avec Serafin.
La version EMI avec Caballe et Kraus de Muti, reste aussi en arrière. Pour moi du moins.
Quel opéra magnifique!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.operanapolitain.com
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6946
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Dim 27 Juin 2010 - 20:10

Alain92 a écrit:
Pavarotti met une telle puissance dans les airs principaux d' I Puritani, notamment vieni fra queste et creadeasi, dans la version avec Sutherland, que les autres versions n'arrivent pas à égaler cette interprétation , y compris pour Callas et di Stefano que je trouve palot dans mon CD de la Scala de 1953 avec Serafin.
C'est rien de le dire mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Dim 27 Juin 2010 - 20:32

Peut-être palot face à Pavarotti, mais au moins, c'est incarné, au contraire de Luciano qui se contente de chanter et de se balader avec sa voix superbe sans prendre aucun risque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6946
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Dim 27 Juin 2010 - 20:38

Guillaume a écrit:
Peut-être palot face à Pavarotti, mais au moins, c'est incarné, au contraire de Luciano qui se contente de chanter et de se balader avec sa voix superbe sans prendre aucun risque.
je trouve Pavarotti aussi investi dans le rôle que di Stefano mais avec la voix, le chant et le style en plus sans compter que c'est une version archi intégrale et sans transpositions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mar 29 Juin 2010 - 12:36

Sauf que Pipo Di Stéfano est la seconde idole de Guillaume juste après Maria, donc forçément les autres ténors n'ont qu'à bien se tenir, surtout dans I Puritani siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6946
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mar 29 Juin 2010 - 12:53

calbo a écrit:
Sauf que Pipo Di Stéfano est la seconde idole de Guillaume juste après Maria, donc forçément les autres ténors n'ont qu'à bien se tenir, surtout dans I Puritani siffle
Di Stefano aurait travaillé sérieusement, il aurait pu être par exemple un des plus beaux Almaviva de son temps; les deux lives qu'on a de lui dans le rôle sont saisissants sur ce plan là: un vrai tenore di grazia.
Mais dans Puritani, même si la séduction vocale est indéniable, il triche et transpose. Il était incapable de gérer la tessiture dans le dernier air ne serait ce que pour monter au contre-ré (ne parlons même pas d'un impossible contre-fa)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mar 29 Juin 2010 - 12:58

Je ne connais pas Pipo dans Puritani, et en fait perso j'en ai pas grand chose à faire. C'est une autre affaire pour Guillaume qui serait bien capable de te rétorquer que Di Stéfano ne triche pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6946
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mar 29 Juin 2010 - 13:03

calbo a écrit:
Je ne connais pas Pipo dans Puritani, et en fait perso j'en ai pas grand chose à faire. C'est une autre affaire pour Guillaume qui serait bien capable de te rétorquer que Di Stéfano ne triche pas
en investissement certes non mais avec la partition si!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mar 29 Juin 2010 - 13:07

Je n'ai pas ce CD chez moi et je ne l'aurai jamais. J'ai en revanche un enregistrement avec Bonfadelli, Secco et Pertusi qui me convient très bien à moins que tu n'aies mieux à me proposer parmi les chanteurs actuels Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mar 29 Juin 2010 - 13:26

Je constate que le bac a gravement endomagé les neuronnes de certains membres qui ne défendent même pas leurs idoles Shocked What the fuck ?!? . Guillaume il faudrait peut-être réagir mon petit Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3290
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mar 29 Juin 2010 - 14:35

En même temps on sait ce que tu en penses, on sait ce qu'il en pense, je ne vois pas l'intérêt pour lui de polémiquer à propos d'un truc dont tu n'as en plus rien à faire ! Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mar 29 Juin 2010 - 14:37

Disons que je ne mets pas les versions Callas/Pipo dans mes priorités et que je n'ai pas vraiment bien compris pourquoi je m'étais retrouvée à la défense d'un chanteur, qui est l'idole d'un autre tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mar 29 Juin 2010 - 21:01

calbo a écrit:
Je n'ai pas ce CD chez moi et je ne l'aurai jamais. J'ai en revanche un enregistrement avec Bonfadelli, Secco et Pertusi qui me convient très bien à moins que tu n'aies mieux à me proposer parmi les chanteurs actuels Cool
C'est même, à mon humble avis, un des meilleurs enregistrements de cette oeuvre toutes époques confondues, ne serait-ce que grâce à la direction remarquable. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6946
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mar 29 Juin 2010 - 21:10

DavidLeMarrec a écrit:
calbo a écrit:
Je n'ai pas ce CD chez moi et je ne l'aurai jamais. J'ai en revanche un enregistrement avec Bonfadelli, Secco et Pertusi qui me convient très bien à moins que tu n'aies mieux à me proposer parmi les chanteurs actuels Cool
C'est même, à mon humble avis, un des meilleurs enregistrements de cette oeuvre toutes époques confondues, ne serait-ce que grâce à la direction remarquable. Very Happy
vous parlez de cette version là?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3290
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mar 29 Juin 2010 - 21:11

Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
calbo a écrit:
Je n'ai pas ce CD chez moi et je ne l'aurai jamais. J'ai en revanche un enregistrement avec Bonfadelli, Secco et Pertusi qui me convient très bien à moins que tu n'aies mieux à me proposer parmi les chanteurs actuels Cool
C'est même, à mon humble avis, un des meilleurs enregistrements de cette oeuvre toutes époques confondues, ne serait-ce que grâce à la direction remarquable. Very Happy
vous parlez de cette version là?

Parce qu'il y a plusieurs enregistrements des Puritains avec Bonfadelli, Secco et Pertusi ????
Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6946
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mar 29 Juin 2010 - 21:13

Grégoire de Tours a écrit:
Parce qu'il y a plusieurs enregistrements des Puritains avec Bonfadelli, Secco et Pertusi ???? Mr. Green
darling ça pourrait être une bande privée comme il y en a beaucoup Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3290
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mar 29 Juin 2010 - 21:17

Pas le genre de Calbo, sauf erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mar 29 Juin 2010 - 21:22

Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
calbo a écrit:
Je n'ai pas ce CD chez moi et je ne l'aurai jamais. J'ai en revanche un enregistrement avec Bonfadelli, Secco et Pertusi qui me convient très bien à moins que tu n'aies mieux à me proposer parmi les chanteurs actuels Cool
C'est même, à mon humble avis, un des meilleurs enregistrements de cette oeuvre toutes époques confondues, ne serait-ce que grâce à la direction remarquable. Very Happy
vous parlez de cette version là?
Tout à fait.

Niveau bandes privées, il y a effectivement de belles choses qui circulent, j'aime beaucoup Bonynge 91 avec Gruberová / Kunde / Gavanelli, très investi aussi. Very Happy Mais Kuhn est moins legato, il met vraiment encore plus son orchestre en valeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6946
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mar 29 Juin 2010 - 21:38

DavidLeMarrec a écrit:
j'aime beaucoup Bonynge 91 avec Gruberová / Kunde / Gavanelli, très investi aussi. Very Happy Mais Kuhn est moins legato, il met vraiment encore plus son orchestre en valeur.
en 1991 avec Bonynge et Gruberova au MET c'était Merritt et non pas Kunde Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mar 29 Juin 2010 - 22:15

Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
j'aime beaucoup Bonynge 91 avec Gruberová / Kunde / Gavanelli, très investi aussi. Very Happy Mais Kuhn est moins legato, il met vraiment encore plus son orchestre en valeur.
en 1991 avec Bonynge et Gruberova au MET c'était Merritt et non pas Kunde Wink
C'est bien Kunde que j'ai. Peut-être 1990 ? Mais Bonynge était pourtant venu au pied levé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6946
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mar 29 Juin 2010 - 22:29

DavidLeMarrec a écrit:
Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
j'aime beaucoup Bonynge 91 avec Gruberová / Kunde / Gavanelli, très investi aussi. Very Happy Mais Kuhn est moins legato, il met vraiment encore plus son orchestre en valeur.
en 1991 avec Bonynge et Gruberova au MET c'était Merritt et non pas Kunde Wink
C'est bien Kunde que j'ai. Peut-être 1990 ? Mais Bonynge était pourtant venu au pied levé...
si c'est au MET, ce n'est pas possible! elle n'y a chanté l'ouvrage qu'en 1991 sous la direction de Bonynge et pour 5 représentations. Le ténor de la 1ère était Stanford Olsen et les 4 autres ont été assurées par Merritt.
Kunde n'a chanté Puritani au MET qu'en 2006 et 2007 aux côtés de Netrebko et Futral.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85799
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mar 29 Juin 2010 - 22:39

En tout cas j'ai une bande de 91 avec ces quatre-là, étiquetée du Met. Mais je suis en train de me demander s'il n'y avait pas Merritt (comment j'aurais pu écouter en boucle Merritt dans Arturo ?).

Je vérifierai tout de même, mais comme ce n'est pas disponible, ça n'a de toute façon pas grande incidence sur le fait que je recommanderais volontiers Kuhn comme alternative à Serafin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6946
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mar 29 Juin 2010 - 23:00

DavidLeMarrec a écrit:
sur le fait que je recommanderais volontiers Kuhn comme alternative à Serafin.
là je suis d'accord et même prioritairement sur Serafin. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mar 29 Juin 2010 - 23:20

Tout de même, cette version a une poésie immense, et des chanteurs vraiment investis. Entre Callas / di Stefano et Sutherland / Pavarotti, le choix est tout fait pour moi, d'autant plus que les deux derniers m'ennuient franchement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3290
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mar 29 Juin 2010 - 23:26

Je n'aime pas non plus du tout la version Bonynge en fait (Sutherland dans ce répertoire je la préfère toute jeunette, toute lumière et avec moins de variations. Et puis bon Pavarotti et les autres ... trop italiens pour moi !!!! Mr. Green )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6946
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   Mar 29 Juin 2010 - 23:31

Guillaume a écrit:
Tout de même, cette version a une poésie immense, et des chanteurs vraiment investis. Entre Callas / di Stefano et Sutherland / Pavarotti, le choix est tout fait pour moi, d'autant plus que les deux derniers m'ennuient franchement.
Pour la poésie je ne dis pas le contraire malgré les nombreuses coupures... mais pour le chant, seule Callas est intègre. Di Stefano a une belle voix et s'investit mais il est obligé de transposer ce qui lui pose souci. Donc une belle Elvira (les autres partenaires étant seulement correctement efficaces).
Sinon, désolé mais I Puritani c'est du côté du couple Bonynge qu'ils se trouvent en intégralité et en intégrité musicale, vocale, technique et stylistique.
Maintenant chacun porte ses oreilles où il veut Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I Puritani (Bellini, 1835)   

Revenir en haut Aller en bas
 
I Puritani (Bellini, 1835)
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» I Puritani (Bellini, 1835)
» La somnanbule de Bellini
» Bellini-Il Pirata
» Bellini-autres opéras
» Prendi l'anel ti dono (Bellini/ La sonnambula )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: