Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Cheryl Studer

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83849
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 2:45

Une autre de mes chanteuses favorites, américaine née en 1955, superbe soprano lyrico-dramatique qui s'est fait une spécialité de tout chanter.

Elle est tout particulièrement à son aise dans les rôles lyriques chez Wagner, en Elisabeth:

Cheryl Studer Studer_Elisabeth_Ba85

ou Elsa:

Cheryl Studer Studer_Domingo_LohWi90

Egalement une superbe Sieglinde chez Haitink, rappelant quelque peu Janowitz dans ce rôle (féminine, fragile, également la voix avec ce vibrato serré), et elle réussit à rendre intéressant le rôle de Gutrune chez Levine. (studio)

Je retiens également ses superbes performances en Impératrice (la Femme sans ombre, DVD Solti) et Chrysothémis (Elektra, DVD Abbado ou studio Sawallisch), où elle fait montre de toute son aisance vocale, aigus magnifiques, absolument tout est maîtrisé là-dedans.

On a déjà abondamment parlé de sa Salomé (chez Sinopoli), mais c'est vrai qu'elle est exceptionnelle, et très étonnante. (d'ailleurs, l'a-t-elle chanté sur scène?)

Sinon, est-ce que quelqu'un connaît ce disque?

Cheryl Studer 41RERJ3E31L._

Ca pourrait bien m'intéresser. Smile

Après une crise vocale dans les années 90, elle a paraît-il retrouvé tous ses moyens et donné quelques bons récitals, mais on ne la voit plus nulle part...


Dernière édition par Xavier le Mer 12 Nov 2008 - 4:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87570
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 2:51

Xavier a écrit:
Une autre de mes chanteuses favories, américaine née en 1955, superbe soprano lyrico-dramatique qui s'est fait une spécialité de tout chanter.

Elle est tout particulièrement à son aise dans les rôles lyriques chez Wagner, en Elisabeth:
Oui, je la trouve aussi à son zénith dans le répertoire allemand. Dans le répertoire français, c'est un peu plus "gentil".


Citation :
Sinon, est-ce que quelqu'un connaît ce disque?

Cheryl Studer 41RERJ3E31L._
Je connais les Wesendonck. Elle y est à son acmé...


Citation :
Ca pourrait bien m'intéresser. Smile

Après une crise vocale dans les années 90, elle a paraît-il retrouvé tous ses moyens et donné quelques bons récitals, mais on ne la voit plus nulle part...
Oui, sa voix est quasiment intacte, mais elle ne reçoit plus d'engagements. Elle a été inexplicablement descendue par la critique d'un coup, parce qu'elle "prenait trop d'engagements et allait s'abîmer la voix". Par sa technique exceptionnelle et sans nul doute un travail colossal, elle n'a en rien obéré ses moyens, mais à la suite de quelques ratés (à ce rythme, normal), elle s'est faite lyncher partout.

J'ai entendu une captation où, à Vienne, elle chante le plus air de Leonore du Trouvère que j'aie jamais entendu. Un aigu est un peu tiré. Huées dans la salle. Elle était attendue au tournant, et ça lui colle encore à la peau, puisqu'aujourd'hui, elle en est à donner des cours en Allemagne et à faire des concerts privés...

Triste, parce qu'une très, très grande chanteuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83849
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 2:54

DavidLeMarrec a écrit:

Je connais les Wesendonck. Elle y est à son acmé...

Ca veut dire quoi?

Sinon il y a les 4 derniers de Strauss et la Mort d'Isolde.
D'après les extraits que j'écoute sur Amazon la voix a évolué par rapport à ce que je connais, je ne sais pas exactement de quand ça date mais le vibrato s'est un peu élargi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87570
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 2:59

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Je connais les Wesendonck. Elle y est à son acmé...

Ca veut dire quoi?
A son zénith. L'acmé, c'est le sommet (d'une maladie, d'une phrase, etc.).


Citation :
Sinon il y a les 4 derniers de Strauss et la Mort d'Isolde.
D'après les extraits que j'écoute sur Amazon la voix a évolué par rapport à ce que je connais, je ne sais pas exactement de quand ça date mais le vibrato s'est un peu élargi.
Je n'ai pas remarqué ça, je vais vérifier si c'est bien la version Sinopoli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83849
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 3:03

Je viens de vérifier, l'enregistrement est de 1993, soit un tout petit peu plus tard que les Strauss et Wagner que je connais.

Sinon j'ai aussi un très beau disque d'un récital Schubert Strauss Debussy. (Ariettes oubliées)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87570
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 3:10

C'est bien ça, parution 1994. Superbe comme toujours.

Pour Debussy, je suis plus dubitatif, même pour Schubert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83849
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 3:12

Ah je ne dis pas que c'est totalement adéquat, mais pour moi ça reste un bonheur d'entendre cette voix là-dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87570
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 3:14

Je n'ai aucune idée de ce que ça peut produire dans Debussy. Dans Schubert, peut-être un peu large, mais si c'est bien pensé... J'ai peur surtout qu'elle se repose trop sur le timbre, ça ne suffit pas pour le genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83849
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 3:35

Tu ne crois pas qu'elle pourrait faire une belle Mélisande?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87570
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 3:41

Je ne sais pas. Si j'en juge par sa Marguerite (Gounod), son verbe est peu acéré en français.

Sinon, il faudrait vraiment voir, ce doit être sur la partie la plus inconfortable de sa tessiture, mais elle pourrait assurément produire des couleurs inédites.

En tout cas, si ça se trouvait, j'irais voir, pour sûr !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83849
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 3:42

Moi aussi!

Si un directeur d'opéra nous entend... phone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9091
Date d'inscription : 21/01/2007

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 10:30

C'est une chanteuse que j'aime beaucoup également, du moins dans les enregistrements que j'ai, c'est à dire:
Lohengrin: Elsa
La walkyrie: Sieglinde
Tanhaüser: Elisabeth
Otello: Desdemone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
Sauron le Dispensateur

Nombre de messages : 7003
Age : 36
Date d'inscription : 01/11/2006

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 10:31

Je crois qu'elle a chanté Chrysothemis à Strasbourg il y a pas très longtemps... et elle a eu une excellente critique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 12:32

David, Xavier, connaissez vous ces enregistrements? qu'est ce que vous en pensez?

Cheryl Studer 5028421930473

Cheryl Studer 41MZP8MX7AL._
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87570
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 13:05

Sauron le Dispensateur a écrit:
Je crois qu'elle a chanté Chrysothemis à Strasbourg il y a pas très longtemps... et elle a eu une excellente critique...
Et Sieglinde à Paris aussi, il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87570
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 13:07

calbo a écrit:
David, Xavier, connaissez vous ces enregistrements? qu'est ce que vous en pensez?

Cheryl Studer 5028421930473
C'est la version Muti/Zancanaro ? Si oui, c'est peut-être le plus beau disque Rossini que je connaisse.

Citation :
Cheryl Studer 41MZP8MX7AL._
Excellent disque, dramatique, efficace, bien chanté. Enfin, il y a Shicoff, mais pour le reste, tout est au mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 13:20

Pour Guglielmo Tell oui c'est la version Muti/Zancanaro. Pour Attila, c'est vrai que pour Foresto il y a sans doute mieux que Schicoff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 13:27

calbo a écrit:
Pour Guglielmo Tell

Guglielmo, c'est délicieux pour un Suisse allémanique. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87570
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 13:31

calbo a écrit:
Pour Guglielmo Tell oui c'est la version Muti/Zancanaro.
Je ne connais pas la mise en scène, sans doute très respectueuse (voire obséquieuse), mais pour le cast, même si Merritt est un peu nasal et t'agacera peut-être, c'est incroyable. Le final est mené comme jamais, aussi.

De toute façon, quand tu as lu les noms, tu sais où tu vas. Zancanaro n'a je crois à peu près jamais été meilleur qu'ici, Surjan en grande forme, Studer irradiante, etc., etc.


Citation :
Pour Attila, c'est vrai que pour Foresto il y a sans doute mieux que Schicoff.
Cela dit, le rôle est assez peu intéressant et d'un autre côté, Bergonzi, c'est plutôt mollasson.
La direction de Muti les galvanise tous, c'est le gros avantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 13:33

vartan a écrit:
calbo a écrit:
Pour Guglielmo Tell

Guglielmo, c'est délicieux pour un Suisse allémanique. Mr. Green

La version originale est en français, et, curieusement, la version italienne est presque plus connue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87570
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 13:48

Oui, les italiens s'en sont emparés. Pour une fois, et étant donné que c'est strictement la même oeuvre, j'ai tendance à préférer la fluidité de la langue italienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 13:49

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, les italiens s'en sont emparés. Pour une fois, et étant donné que c'est strictement la même oeuvre, j'ai tendance à préférer la fluidité de la langue italienne.

Comme je ne connais pas du tout l'oeuvre en français, je te crois sur parole. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83849
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 13:50

DavidLeMarrec a écrit:
Sauron le Dispensateur a écrit:
Je crois qu'elle a chanté Chrysothemis à Strasbourg il y a pas très longtemps... et elle a eu une excellente critique...
Et Sieglinde à Paris aussi, il me semble.

En général quand on donne la Tétralogie à Paris ça se sait quand même!...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87570
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 14:05

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Sauron le Dispensateur a écrit:
Je crois qu'elle a chanté Chrysothemis à Strasbourg il y a pas très longtemps... et elle a eu une excellente critique...
Et Sieglinde à Paris aussi, il me semble.

En général quand on donne la Tétralogie à Paris ça se sait quand même!...
C'était un acte isolé et en concert. Il y a un an, peut-être un peu plus mais pas deux.

Enfin, je vais aller vérifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87570
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 14:07

calbo a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Oui, les italiens s'en sont emparés. Pour une fois, et étant donné que c'est strictement la même oeuvre, j'ai tendance à préférer la fluidité de la langue italienne.

Comme je ne connais pas du tout l'oeuvre en français, je te crois sur parole. Cool
C'est exactement la même chose, en réalité, la version italienne n'étant qu'une traduction tout à fait honorable de l'original.

Quand l'Helvétie est un champ de supplices,
Que l'on égorge les maris
Tu vis heureux au sein de ton ménage...


Ses jours qu'ils ont osé proscrire,
Je ne les ai pas défendus !
Mon père, tu m'as dû maudire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
Sauron le Dispensateur

Nombre de messages : 7003
Age : 36
Date d'inscription : 01/11/2006

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 18:18

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Sauron le Dispensateur a écrit:
Je crois qu'elle a chanté Chrysothemis à Strasbourg il y a pas très longtemps... et elle a eu une excellente critique...
Et Sieglinde à Paris aussi, il me semble.

En général quand on donne la Tétralogie à Paris ça se sait quand même!...
C'était un acte isolé et en concert. Il y a un an, peut-être un peu plus mais pas deux.

Enfin, je vais aller vérifier.
A la cité de la musique avec Wottrich en Siegmund... j'ai hésité à y aller c'était il y a deux ans je pense... Mais je vais jamais à la Cité de la musique c'est trop excentré! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87570
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 23:20

Sauron le Dispensateur a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Sauron le Dispensateur a écrit:
Je crois qu'elle a chanté Chrysothemis à Strasbourg il y a pas très longtemps... et elle a eu une excellente critique...
Et Sieglinde à Paris aussi, il me semble.

En général quand on donne la Tétralogie à Paris ça se sait quand même!...
C'était un acte isolé et en concert. Il y a un an, peut-être un peu plus mais pas deux.

Enfin, je vais aller vérifier.
A la cité de la musique avec Wottrich en Siegmund... j'ai hésité à y aller c'était il y a deux ans je pense... Mais je vais jamais à la Cité de la musique c'est trop excentré! Evil or Very Mad
Pauvre chéri. Et il y avait Salomé avec Mattila à Bastille, mais je n'y suis pas allé, la banlieue de Bordeaux, pouah !

Espèce de saleté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87570
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyJeu 31 Mai 2007 - 23:21

Sauron le Dispensateur a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Sauron le Dispensateur a écrit:
Je crois qu'elle a chanté Chrysothemis à Strasbourg il y a pas très longtemps... et elle a eu une excellente critique...
Et Sieglinde à Paris aussi, il me semble.

En général quand on donne la Tétralogie à Paris ça se sait quand même!...
C'était un acte isolé et en concert. Il y a un an, peut-être un peu plus mais pas deux.

Enfin, je vais aller vérifier.
A la cité de la musique avec Wottrich en Siegmund... j'ai hésité à y aller c'était il y a deux ans je pense... Mais je vais jamais à la Cité de la musique c'est trop excentré! Evil or Very Mad
Moins que deux ans, c'est sûr. C'était la saison passée, sans doute entre octobre et janvier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83849
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyVen 1 Juin 2007 - 3:38

DavidLeMarrec a écrit:

Pauvre chéri. Et il y avait Salomé avec Mattila à Bastille, mais je n'y suis pas allé, la banlieue de Bordeaux, pouah !

Espèce de saleté !

Laughing

Moi non plus je ne vais jamais à la Cité, surtout à cause des programmes qui ne m'intéressent jamais.
Là pour le coup j'aurais été bien inspiré de jeter un oeil à leur programmation. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
Sauron le Dispensateur

Nombre de messages : 7003
Age : 36
Date d'inscription : 01/11/2006

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptySam 2 Juin 2007 - 23:24

DavidLeMarrec a écrit:
Sauron le Dispensateur a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Sauron le Dispensateur a écrit:
Je crois qu'elle a chanté Chrysothemis à Strasbourg il y a pas très longtemps... et elle a eu une excellente critique...
Et Sieglinde à Paris aussi, il me semble.

En général quand on donne la Tétralogie à Paris ça se sait quand même!...
C'était un acte isolé et en concert. Il y a un an, peut-être un peu plus mais pas deux.

Enfin, je vais aller vérifier.
A la cité de la musique avec Wottrich en Siegmund... j'ai hésité à y aller c'était il y a deux ans je pense... Mais je vais jamais à la Cité de la musique c'est trop excentré! Evil or Very Mad
Pauvre chéri. Et il y avait Salomé avec Mattila à Bastille, mais je n'y suis pas allé, la banlieue de Bordeaux, pouah !

Espèce de saleté !
hehe Bastille ça c'est près de chez moi j'aime bien... 20 minutes pour être à la maison...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87570
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptySam 11 Aoû 2007 - 0:17

Déjà que le chef m'a menacé de me bannir par MP si je ne cessais pas sur le fil Liszt... Alors soyons sage (issu du fil "disco Tristan") :

Sauron le Dispensateur a écrit:
David a écrit:
La moindre représentation médiocre de Netrebko est à présent captée en DVD, mais c'était déjà comme cela avant...
Dont sa Susana dont je n'ai pas voulu dire trop de mal pour pas faire "antistars" Rolling Eyes
Sa Susanna est juste totalement insipide (pas vue). C'est de toute façon une absurdité de confier tous les premiers rôles à Salzbourg à une chanteuse de qualité, mais pas encore pourvue d'une très grande personnalité, et si jeune...
Ok, sa Traviata (pas vue) était vraiment aboutie. Mais pour le reste, toujours ce timbre un peu blanc, très impersonnel, et malgré une diction correcte, peu d'idées... C'est décevant pour Salzbourg.


Citation :
Oui on en a déjà parlé ici... Ce qui m'amuse c'est la réputation qu'on lui a faite ici ou là... Comme quoi c'était une sorte de touche à tout n'ayant rien laissé de vraiment intéressant... (dans un dictionnaire que je n'oserai pas citer ici) Enfin bon bref...
Je t'en prie, cite ce dictionnaire et si possible le nom de ses auteurs. Twisted Evil

Touche-à-tout, c'est vrai. Et dans certains Verdi, ou certains français, ce pouvait être inégal. Sa Marguerite de Gounod est très musicale mais impersonnelle, idem pour sa Desdémone bien chantée mais plutôt transparente, et surtout sa Traviata dont l'Addio del passato martèle chaque finale d'une façon invraisemblable. Neutral
Exemple ici.

Mais franchement, pour le reste (Trovatore !), pour le répertoire allemand, et jusque dans le lied de Schubert et dans Debussy (n'est-ce pas Xavier !), quelle très, très grande chanteuse. Timbre splendide, diction parfaite, intentions fines, musicalité jamais prise en défaut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
Sauron le Dispensateur

Nombre de messages : 7003
Age : 36
Date d'inscription : 01/11/2006

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptySam 11 Aoû 2007 - 0:34

Citation :
Je t'en prie, cite ce dictionnaire et si possible le nom de ses auteurs.
Je ne retrouve pas le passage exact... en fait la fiche sur Studer est élogieuse mais dans un des articles de l'intro elle se fait descendre...
C'est le dico d'Alain Pâris chez Bouquin...
Mr. Green

Sinon j'ai entendu la Traviata de Studer et c'est vrai que c'est pas terrible... Mais dans Strauss et Wagner c'est une très grande en effet... souvent en dans le peloton de tête dans mes préférences...

Sur Netrebko
Citation :
Sa Susanna est juste totalement insipide (pas vue). C'est de toute façon une absurdité de confier tous les premiers rôles à Salzbourg à une chanteuse de qualité, mais pas encore pourvue d'une très grande personnalité, et si jeune...
Ok, sa Traviata (pas vue) était vraiment aboutie. Mais pour le reste, toujours ce timbre un peu blanc, très impersonnel, et malgré une diction correcte, peu d'idées... C'est décevant pour Salzbourg.
Voilà tu as tout dit... Moi j'ai vu sa Traviata et je ne la trouve même pas bonne actrice... Je comprend pas le crique qu'on a fait autour de cette production... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nando
Mélomane averti


Nombre de messages : 388
Date d'inscription : 19/03/2007

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptySam 11 Aoû 2007 - 10:30

Pour en revenir à Studer elle a enregistré une formidable Reine de la Nuit en 1989 avec Marriner...même si elle n'atteint pas la "tornade" Edda Moser!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
Bertrand67

Nombre de messages : 3135
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptySam 13 Oct 2007 - 0:11

Cheryl Studer Fd6d3932e6844ab18ced6fbf3e12e81e

J'aime bien Studer et encore plus les airs sacrés mais afin de ne pas me tromper j'aimerai quand meme votre avis sur ce disque avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyMar 20 Avr 2010 - 2:19

C'est une voix sublime, lumineuse. Elle irradie de féminité. Le problème de cette chanteuse est qu'elle a voulu enregistrer et chanter beaucoup trop de rôles différents. C'est la machine Deutsche Gramophon qui a pu faciliter cela également. Ce label est un spécialiste dans le genre. On peut prendre le cas de Ricciarelli.
Je ne connais pas Studer évidemment dans tout ce qu'elle fait mais ses plus grandes réussites à ma connaissance se trouvent dans Wagner et Strauss. Si elle est considérée comme une des plus belles Elsa et Elisabeth de la discographie, ce n'est pas un hasard. Je n'ai pas encore écouté les enregistrements en entier mais de ce que j'ai pu entendre, c'est magnifique. Il paraît que ses Verdi sont moins heureux. Sa Traviata que j'ai un peu entendu manque de chair. Sa Gilda paraît-il est catastrophique. Elle a même chanté Aida alors qu'elle n'avait pas la voix du rôle je pense. Il faudrait que je puisse voir le DVD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1187
Date d'inscription : 19/04/2010

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyMar 20 Avr 2010 - 9:32

D'origine américaine, elle est venue en Europe, à Münich notamment, où sa carrière s'est très bien construite progressivement au départ.
A partir des années 85-86, sa voix a trouvé sa personnalité en évoquant dans un style qui lui est propre, et par le répertoire, des sopranos comme Grümmer, Rysanek, Janowitz...
Il existe de cette période de superbes enregistrements privés de Tannhäuser (Bayreuth) mais aussi du Freischütz (Paris, 1988), du Ring (live de Münich sous la direction de Sawallisch en 1987, différent de la publication par EMI plus tardive avec Varady en Sieglinde), en Chrysothémis à Paris en 1987 face à Jones et Dernesch.
Malheureusement ses choix suivants furent hasardeux et les maisons de disques ne l'ont pas aidée en favorisant des enregistrements avec des prises de rôle inattendues : la Reine de la Nuit, Lucia, la Traviata, Gilda de Rigoletto etc. Une voix certaine assez "élastique" ne pouvait pas tout, elle osa même Aida sur scène.
Dès les années 1992-93, même dans son répertoire de prédilection, on sentait que la voix n'était plus totalement infaillible mais surtout que l'âme avait comme disparu (je pense à son Elsa notamment).
Puis dans les années qui suivirent, il était clair que sa carrière était déjà plus que sur le déclin avec une comtesse des Noces ou des Ariadne qui en demandaient trop pour sa voix.
Et les germaniques ne lui ont pas fait de cadeau, que ce soit le public de Münich ou de Vienne... du beau gâchis en réalité!
Quand la Gruberova décide après 25 ans de carrière dans Strauss, Mozart, de passer au bel canto, elle le fait en pleine connaissance de ses moyens.
Le cas Studer reste un mystère, choix délibéré ou poussée par des gros producteurs.
Sa Salomé (dont je ne suis pas absolument fan) me rappelle un peu la météore que fût Welitsch dans ce rôle, sauf qu'elle, on l'apprécia ensuite dans tous ses rôles de composition quand la voix ne fût plus, mais elle avait tellement donné avant pour son public!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83849
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyMar 20 Avr 2010 - 10:53

Je n'ai jamais entendu la voix "décomposée" de Studer telle que je le lis partout, je l'ai toujours entendu superbissime, y compris en 92 dans la Femme sans ombre de Solti. (DVD)
J'aurai presque l'impression que c'est un mythe tant que je n'aurai pas entendu ces mauvaises soirées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87570
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyMar 20 Avr 2010 - 10:58

L'histoire du déclin de Studer est quand même un gros mythe : elle a eu une période d'intense fatigue liée à ses engagements divers et gourmands, mais la voix ne s'est jamais dégradée en réalité, et aujourd'hui encore elle chante remarquablement bien.

D'ailleurs je l'ai entendue en Aida (radiodiffusion), et c'était absolument aisé, limpide, grand.

C'est un cas assez pitoyable où la critique a soulevé une chanteuse jusqu'à pousser DGG à en faire l'assoluta, et ensuite a pris peur en se disant que c'était mauvais pour la voix (certes...) et en la lapidant avant que les problèmes apparaissent, pour être sûre de ne pas être pris en défaut.
Parce qu'il suffit d'entendre son Trouvère viennois où elle se fait huer, je crois que c'est la plus belle Léonore que j'aie entendue... Il y a quelques petites scories dans l'extrême aigu, mais vraiment infinitésimal, surtout par rapport à ce qu'on peut attendre sur le vif. Tout le reste, timbre, souffle, ligne, expression est absolument contrôlé.

Je suis toujours consterné de voir qu'on juge les interprètes vocaux sur leurs moyens supposés ou leur fatigue hypothétique, au lieu de s'intéresser à ce qu'ils produisent au jour le jour, qui est le plus important, surtout à l'ère du disque. Mieux vaut être génial et varié pendant dix ans que routinier pendant cinquante, du point de vue du spectateur.
C'est au contraire un don fabuleux que d'offrir sa voix en holocauste à son public, plutôt que de la ménager égoïstement.

Delunsch rulz.


Edit : Tiens, Xavier, content que tu le fasses remarquer aussi. Moi j'ai entendu ces fameuses soirées. J'ai dit ce que j'en avais pensé pour le Verdi. Effectivement en 95 elle a fait un Fidelio à Lyon un peu pâle par rapport à ses moyens et à ses habitudes, voix légèrement plus sèche. C'est moins passionnant dramatiquement que d'habitude, mais du point de vue vocal, ça reste, plus que statisfaisant, superbe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1187
Date d'inscription : 19/04/2010

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyMar 20 Avr 2010 - 11:15

J'ai aussi entendu son Fidélio de 96 (deux fois, une avec Nagano à Lyon, une avec Solti à Salzburg), et c'est vrai que ça n'est pas aussi catastrophique : la voix garde des qualités de star.
J'ai aussi des enregistrements plus tardifs de sa Senta à Bayreuth en 1999 ou de sa Sieglinde à Vienne en 2002 et là la voix fait plus peine à entendre.
Je crois que le public ne lui a pas pardonné certains choix, et surtout la voix ne porte pas son âge car il sait faire la différence entre une voix qui évolue et "vieillit" normalement, et une voix prématurément dégradée.
La technique de Studer à ce stade n'a pas su masquer les défaut de la voix arrivés trop vite alors qu'il y a normalement un équilibre permanent jusqu'à ce que l'artiste ne décide lui-même de se retirer de la scène.
Il suffit d'écouter des Schwarzkopf, Rysanek, Sutherland tout au long de leur carrière et surtout Gruberova de nos jours.
Le public germanique aime les carrières intelligemment menées il faut croire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83849
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyMar 20 Avr 2010 - 11:17

AD a écrit:

La technique de Studer à ce stade n'a pas su masquer les défaut de la voix arrivés trop vite alors qu'il y a normalement un équilibre permanent jusqu'à ce que l'artiste ne décide lui-même de se retirer de la scène.

Genre Marton qui chante encore aujourd'hui, c'est équilibré peut-être? Mr.Red
Pourtant je n'ai pas entendu le même genre de choses sur elle... et je doute que la voix de Studer soit aussi dégradée!
Et pourtant on engage encore Marton, pas Studer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyMar 20 Avr 2010 - 11:22

AD a écrit:
Malheureusement ses choix suivants furent hasardeux et les maisons de disques ne l'ont pas aidée en favorisant des enregistrements avec des prises de rôle inattendues : la Reine de la Nuit, Lucia, la Traviata, Gilda de Rigoletto etc. Une voix certaine assez "élastique" ne pouvait pas tout, elle osa même Aida sur scène.

Puis dans les années qui suivirent, il était clair que sa carrière était déjà plus que sur le déclin avec une comtesse des Noces ou des Ariadne qui en demandaient trop pour sa voix.

Cela m'intéresserait dans l'entendre en Ariadne. Quelqu'un sait-il s'il existe des enregistrements sous le manteau? Concernant les maisons de disques et les enregistrements de rôles avec des exigences différentes sur 1 année, je suis entièrement d'accord avec toi. Elle a enregistré à un rythme trop élevé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyMar 20 Avr 2010 - 11:23

Citation :
In 2000, Studer returned to the Metropolitan Opera to sing the role of Princess von Werdenberg (the Marschallin) in Richard Strauss' Der Rosenkavalier.[14] That same year, Studer sang the title role of Richard Strauss' Arabella at the Zürich Opera.[17] She also filled in as a last minute Sieglinde in Die Walküre at the Bayreuth Opera.[2] and sang the role of Primadonna/ Ariadne in Richard Strauss' Ariadne auf Naxos with the Vienna State Opera in Tokyo, Japan.[18] In September 2002, Studer sang the role of Leonore/Fidelio in staged performances at the Opera Thessaloniki in Thessaloniki, Greece, conducted by Dejan Savic.[19] In 2003, Studer performed several excerpts from Wagner operas with the Saint Louis Symphony under the direction of Asher Fisch.[20] Studer also sang the soprano part in Beethoven's Symphony No. 9 in Berlin during UNESCO's official designation of the symphony's manuscript as Memory of the World.[21]

In October 2005, Cheryl Studer sang the role of Sieglinde in Richard Wagner's first-ever Ring Cycle in China, at Beijing's Poly Theatre. The cycle was produced by Stephen Lawless for the Staatstheater Nürnberg and the performances were conducted by Philippe Auguin.[22]
In November 2005, it was falsely reported that Studer suffered a mild heart attack, forcing her to cancel a number of scheduled concerts in Spain.[23] Studer actually cancelled one recital because of ill health and has to date never suffered any kind of heart attack.
In the summer of 2010, Cheryl Studer will make her directorial debut in a new production of Gioacchino Rossini's Il barbiere di Siviglia in Würzburg, Germany.[24]
Cheryl Studer is currently preparing the roles of Cassandra in Hector Berlioz's Les Troyens, Kundry in Richard Wagner's Parsifal, her 14th Wagner role to date, and Gertrud in Engelbert Humperdinck's Hänsel und Gretel.[25]

Elle continue donc pourtant à chanter, selon Wikipédia...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83849
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyMar 20 Avr 2010 - 11:24

aurele a écrit:
Concernant les maisons de disques et les enregistrements de rôles avec des exigences différentes sur 1 année, je suis entièrement d'accord avec toi. Elle a enregistré à un rythme trop élevé.

Tu as écouté pour voir si c'était vraiment mauvais et te faire ton avis?

J'avoue que je ne comprends pas l'intérêt de gloser sur telle ou telle chanteuse, la manière dont elle devrait mener sa carrière, surtout quand on n'a pas écouté les disques en question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87570
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyMar 20 Avr 2010 - 11:28

AD a écrit:
La technique de Studer à ce stade n'a pas su masquer les défaut de la voix arrivés trop vite alors qu'il y a normalement un équilibre permanent jusqu'à ce que l'artiste ne décide lui-même de se retirer de la scène.
Ca, c'est de la théorie wilshfully thinking. Lorsqu'on chante un répertoire lourd, la voix se dégrade pour tout le monde, ou en s'asséchant, ou en vibrant. Effectivement, pour des rôles légers et particulièrement les rôles de caractère, on peut chanter très tard.

Citation :
Il suffit d'écouter des Schwarzkopf, Rysanek, Sutherland tout au long de leur carrière et surtout Gruberova de nos jours.
Si on veut jouer à ça Rysanek en fin de carrière, il en restait quoi ? Gruberová a des problèmes d'intonation qui n'existaient absolument pas dans ses autres répertoires, et Sutherland n'a jamais pris la peine de différencier ses voyelles ou de faire des consonnes, encore heureux qu'elle ne se soit pas fatiguée prématurément en assurant la moitié du job !


Citation :
Le public germanique aime les carrières intelligemment menées il faut croire...
Ce qui est, comme je viens de l'exposer, un raisonnement absolument stupide.
Mais en même temps, c'est aussi le public munichois qui ovationne Bonisolli lorsqu'il fait le pitre en réclamant un verre d'eau pour éteindre le bûcher d'Azucena.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83849
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyMar 20 Avr 2010 - 11:30

Guillaume a écrit:
Citation :
In 2000, Studer returned to the Metropolitan Opera to sing the role of Princess von Werdenberg (the Marschallin) in Richard Strauss' Der Rosenkavalier.[14] That same year, Studer sang the title role of Richard Strauss' Arabella at the Zürich Opera.[17] She also filled in as a last minute Sieglinde in Die Walküre at the Bayreuth Opera.[2] and sang the role of Primadonna/ Ariadne in Richard Strauss' Ariadne auf Naxos with the Vienna State Opera in Tokyo, Japan.[18] In September 2002, Studer sang the role of Leonore/Fidelio in staged performances at the Opera Thessaloniki in Thessaloniki, Greece, conducted by Dejan Savic.[19] In 2003, Studer performed several excerpts from Wagner operas with the Saint Louis Symphony under the direction of Asher Fisch.[20] Studer also sang the soprano part in Beethoven's Symphony No. 9 in Berlin during UNESCO's official designation of the symphony's manuscript as Memory of the World.[21]

In October 2005, Cheryl Studer sang the role of Sieglinde in Richard Wagner's first-ever Ring Cycle in China, at Beijing's Poly Theatre. The cycle was produced by Stephen Lawless for the Staatstheater Nürnberg and the performances were conducted by Philippe Auguin.[22]
In November 2005, it was falsely reported that Studer suffered a mild heart attack, forcing her to cancel a number of scheduled concerts in Spain.[23] Studer actually cancelled one recital because of ill health and has to date never suffered any kind of heart attack.
In the summer of 2010, Cheryl Studer will make her directorial debut in a new production of Gioacchino Rossini's Il barbiere di Siviglia in Würzburg, Germany.[24]
Cheryl Studer is currently preparing the roles of Cassandra in Hector Berlioz's Les Troyens, Kundry in Richard Wagner's Parsifal, her 14th Wagner role to date, and Gertrud in Engelbert Humperdinck's Hänsel und Gretel.[25]

Elle continue donc pourtant à chanter, selon Wikipédia...

Oui, à Würzburg et Thessaloniki...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87570
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyMar 20 Avr 2010 - 11:30

Guillaume a écrit:
Citation :
In 2000, Studer returned to the Metropolitan Opera to sing the role of Princess von Werdenberg (the Marschallin) in Richard Strauss' Der Rosenkavalier.[14] That same year, Studer sang the title role of Richard Strauss' Arabella at the Zürich Opera.[17] She also filled in as a last minute Sieglinde in Die Walküre at the Bayreuth Opera.[2] and sang the role of Primadonna/ Ariadne in Richard Strauss' Ariadne auf Naxos with the Vienna State Opera in Tokyo, Japan.[18] In September 2002, Studer sang the role of Leonore/Fidelio in staged performances at the Opera Thessaloniki in Thessaloniki, Greece, conducted by Dejan Savic.[19] In 2003, Studer performed several excerpts from Wagner operas with the Saint Louis Symphony under the direction of Asher Fisch.[20] Studer also sang the soprano part in Beethoven's Symphony No. 9 in Berlin during UNESCO's official designation of the symphony's manuscript as Memory of the World.[21]

In October 2005, Cheryl Studer sang the role of Sieglinde in Richard Wagner's first-ever Ring Cycle in China, at Beijing's Poly Theatre. The cycle was produced by Stephen Lawless for the Staatstheater Nürnberg and the performances were conducted by Philippe Auguin.[22]
In November 2005, it was falsely reported that Studer suffered a mild heart attack, forcing her to cancel a number of scheduled concerts in Spain.[23] Studer actually cancelled one recital because of ill health and has to date never suffered any kind of heart attack.
In the summer of 2010, Cheryl Studer will make her directorial debut in a new production of Gioacchino Rossini's Il barbiere di Siviglia in Würzburg, Germany.[24]
Cheryl Studer is currently preparing the roles of Cassandra in Hector Berlioz's Les Troyens, Kundry in Richard Wagner's Parsifal, her 14th Wagner role to date, and Gertrud in Engelbert Humperdinck's Hänsel und Gretel.[25]

Elle continue donc pourtant à chanter, selon Wikipédia...
Tout à fait, elle a même chanté Sieglinde à Paris il y a quelque chose comme cinq ans.

Pour le reste, elle se produit essentiellement dans le cadre de ses cours et de quelques festivals secondaires, comme le relève Xavier. Ce n'est pas indigne, mais plus rien à voir avec la carrière brillante qui était la sienne.


Dernière édition par DavidLeMarrec le Mar 20 Avr 2010 - 11:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyMar 20 Avr 2010 - 11:31

Xavier a écrit:
Tu as écouté pour voir si c'était vraiment mauvais et te faire ton avis?

J'avoue que je ne comprends pas l'intérêt de gloser sur telle ou telle chanteuse, la manière dont elle devrait mener sa carrière, surtout quand on n'a pas écouté les disques en question.

Je reconnais ne pas avoir écouté en intégralité tous ces enregistrements qu'ils soient opératiques ou les lieder (non référencés sur cette page) : http://www.operaclass.com/catalogo/cantante.asp?idioma=fr&idCantante=38&idCat=oc
L'année 1991 est celle où elle a interprété sur scène et enregistré en studio des rôles trop différentes, avec des exigences propres à certains répertoire. J'ai envie d'écouter en priorité son Elsa de studio car les rôles wagnériens lui convenaient parfaitement. Il faudra également que j'écoute sa Senta. Je connais un peu sa Marguerite et son air des bijoux est très réussi. En revanche, sa Traviata dont j'ai entendu de larges extraits ne m'a pas convaincu. La voix manque de chair. Elle n'a pas les 3 voix requises pour chanter ce rôle. Sa Violetta m'est apparue comme trop artificielle, trop gémissante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87570
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyMar 20 Avr 2010 - 11:34

OK, mais la question de Xavier portait sur les défauts techniques que tu as pu déceler pour dire "trop".

Cela dit, c'est vrai, c'était "trop", et elle a eu de la fatigue. Mais il se trouve tout de même que Xavier et moi n'avons jamais entendu les fameux naufrages techniques qu'on nous prétend - on est loin de l'Alessandra Marc des mauvais soirs...

Et pourtant, je suis allé entendre ces enregistrements (même pas par curiosité, juste parce que je l'y trouve étalement magnifique...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83849
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyMar 20 Avr 2010 - 11:36

De mon côté, comme je n'écoute pas de Verdi et que paraît-il c'est là qu'elle a été mauvaise...

Mais quand on me dit que c'est en 91 qu'elle s'est tuée à la tâche, moi j'entends une merveilleuse Impératrice (si ce n'est la meilleure qui soit) en 92, donc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer EmptyMar 20 Avr 2010 - 11:37

Comment se procurer son Ariadne? A moins qu'il n'y ait aucun enregistrement et que vous l'avez vu sur scène.
David, puisque tu as écouté les enregistrements en question, que penses tu de sa Traviata, sa Gilda ou d'autres choses encore?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Cheryl Studer Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Cheryl Studer
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Blind test 72 - Une nuit à l'opéra -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: