Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Cheryl Studer

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7037
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMer 18 Aoû 2010 - 11:36

keane a écrit:
Xavier, j'ai simplement remarqué que les enregistrements cités "n'avaient rien de légendaire". De là à dire qu'ils étaient ratés (à Rigoletto près), il y a un pas que je ne franchirais pas. Simplement voilà, quand on pense aux grandes interprétations de la Traviata, d'Othello ou des Noces de Figaro, ce n'est jamais à Studer qu'on pense en priorité.
ben oui mais comme Xavier demandait des titres précis d'enregistrements ratés de Studer, toi tu as répondu du tac au tac:
keane a écrit:
Xavier a écrit:
aurele a écrit:
Il y a incontestablement des ratés dans ses enregistrements.
C'est bien de répéter les lieux communs, après il faut citer les titres précis... Parce que je crois qu'il s'agit vraiment de quelques exceptions qui se comptent sur les doigts d'une main.
Des titres, Xavier, en voilà : La Traviata, son abominable Rigoletto, Lucia, l'enlèvement au sérail, ses Noces de Figaro, son Don Giovanni, Otello, l'Aïda live en DVD n'ont rien de légendaire.
et donc c'était du coup un peu ambigu...
keane a écrit:
@Otello : en raisonnant ainsi, on ne pourra pas plus parler du Trouvère mais de Il trovatore et encore moins du chevalier à la rose qui deviendra Der Rosenkavalier. Bref, il faut, à mon avis, être un peu tolérant là dessus et accepter les deux orthographes.
euh... c'était une taquinerie! Wink
Revenir en haut Aller en bas
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMer 18 Aoû 2010 - 11:57

keane a écrit:


Bref, Studer, c'est un peu comme une assurance tous risques : elle ne chante rien vraiment mal. Mais de là à dire qu'elle chante tout vraiment bien...

La conclusion de mon message ci-dessus levait quand même une grande part de malentendu...

Pour moi, un enregistrement raté, c'est un disque très décevant et les titres que j'ai cités répondent à ce critère. Dans un autre registre, la Traviata ou la Bohème de Kiri Te Kanawa (que j'adore) me semblent si décevants (même si vocalement, c'est encore très présentable) qu'ils figurent, à mes yeux, parmi les ratés de sa discographie.
Revenir en haut Aller en bas
Figaro
Mélomaniaque
Figaro

Nombre de messages : 884
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMer 18 Aoû 2010 - 13:14

keane a écrit:
ojoj a écrit:
Je ne vois pas en quoi l'on pourrait dire qu'à cette époque c'était le début de la fin pour M. Price et Kiri te Kanawa confused
Bien d'accord avec cela : le déclin vocal de Kiri Te Kanawa, de Margaret Price ou de Julia Varady date d'environ 1995. Et en 1993-94, Margaret Price et Kiri Te Kanawa signaient encore respectivement des integrales magnifiques d'Ariane à Naxos et de Capriccio. Quant à Julia Varady, ceux qui ont eu la chance de l'entendre dans Abigaille, à la même époque à la Bastille, sont loin d'en avoir gardé un mauvais souvenir... Bref, Studer est une fort belle musicienne mais en misant excessivement sur elle, les majors l'ont pressé comme un citron, raccourci sa carrière et surtout largement négligé (à Te Kanawa près qui enregistrait tout ce qu'elle voulait mais contrairement à Studer, elle ne voulait pas tout...) des cantatrices qui ne lui étaient en rien inférieures. Du coup, les admirateurs de Margaret Price ou de Julia Varady en sont souvent réduits à faire la course aux lives et aux pirates ...
tutut Je n'ai jamais parlé de "déclin vocal".
En écrivant "début de la fin", je pensais au ralentissement de leurs carrières respectives et ça ne visait pas du tout Varady qui a eu une carrière très remplie jusqu'à son arrêt brutal à la fin des année 90. Ce que je voulais dire c'est que jusqu'à, à peu près mi-années 80, Te Kanawa et Price étaient très présentes sur les plus grandes scènes mondiales. A cette époque si, par exemple, on voulait monter une bonne production du Chevalier avec des "stars" on pensait immédiatement Te Kanawa pour la Maréchale ou Tomowa-Sintow. A partir de 88-89, on a commencé à penser davantage Lott ou Studer pour ce type de production.

Revenir en haut Aller en bas
Figaro
Mélomaniaque
Figaro

Nombre de messages : 884
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMer 18 Aoû 2010 - 13:22

keane a écrit:
keane a écrit:
Bref, Studer, c'est un peu comme une assurance tous risques : elle ne chante rien vraiment mal. Mais de là à dire qu'elle chante tout vraiment bien...
La conclusion de mon message ci-dessus levait quand même une grande part de malentendu...
Pour moi, un enregistrement raté, c'est un disque très décevant et les titres que j'ai cités répondent à ce critère. Dans un autre registre, la Traviata ou la Bohème de Kiri Te Kanawa (que j'adore) me semblent si décevants (même si vocalement, c'est encore très présentable) qu'ils figurent, à mes yeux, parmi les ratés de sa discographie.
Bien d'accord avec toi concernant Studer. Je trouve pratiquement tous les enregistrements que je connais d'elle excellents. Mais ce n'est pas forcément vers eux que je me tourne quand je veut écouter une oeuvre, car je trouve souvent mieux.

Pour Te Kanawa, tout à fait d'accord pour sa Bohème, superbement chantée mais complètement inexistante (pas seulement elle). Pour la Traviata, curieusement, j'y reviens assez souvent. Ce n'est pas la meilleure, mais le timbre est sublime, tout comme Hvorovstovsky, à l'inverse de Kraus, dont le timbre n'est plus ce qu'il était, mais qui est bouleversant.
Revenir en haut Aller en bas
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMer 18 Aoû 2010 - 13:33

Figaro a écrit:

Pour la Traviata, curieusement, j'y reviens assez souvent. Ce n'est pas la meilleure, mais le timbre est sublime, tout comme Hvorovstovsky, à l'inverse de Kraus, dont le timbre n'est plus ce qu'il était, mais qui est bouleversant.


Pour être très franc, j'y reviens souvent aussi pour des raisons similaires (même si je trouve que Kraus est l'ombre de lui même comparé à son magnifique enregistrement de 1958 avec Callas) mais il ne faut pas trop le crier sur les toits...
Revenir en haut Aller en bas
Figaro
Mélomaniaque
Figaro

Nombre de messages : 884
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMer 18 Aoû 2010 - 13:40

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
Ce qui est trè difficile, compte tenu de l'étendu de son répertoire. J'aurais également pu rajouter Freni et Ricciarelli, mais elle n'ont (sauf erreur de ma part) pas chanté ni Wagner ni Strauss.
Oui, ne mélangeons pas les foulards Hermès avec les torchons de cuisine italienne. Cool
pété de rire lol!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83922
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMer 18 Aoû 2010 - 16:53

Figaro a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Figaro a écrit:
Sinon, je ne voit vraiment pas d'autre "grande chanteuse" sur la fin des années 80, début 90.
Il t'en manque pas mal, et notamment la meilleure : Monique Zanetti.
Embarassed Désolé, mais je n'en ai jamais entendu parler Embarassed Embarassed Embarassed

Et Norman, Fassbaender, Lipovsek... et plein d'autres...
Revenir en haut Aller en bas
Figaro
Mélomaniaque
Figaro

Nombre de messages : 884
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMer 18 Aoû 2010 - 17:03

Norman, OK, je l'ai oublié Embarassed
Mais Fassbaender et Lipovsek n'ont jamais été sopranos. Donc comparons ce qui peut l'être drapeau
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83922
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMer 18 Aoû 2010 - 17:05

Ah, moi j'avais juste lu "grande chanteuse".


Et Behrens alors?...
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23245
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyLun 28 Fév 2011 - 22:22

Je viens de relire sa page wikipedia et à cause d'une prise de poids, elle a été virée de certaines maisons d'opéras. C'est scandaleux!!!
Est-ce vrai ou encore une bêtise écrite sur wikipedia?
Revenir en haut Aller en bas
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe

Nombre de messages : 1475
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyLun 28 Fév 2011 - 22:59

aurele a écrit:
Je viens de relire sa page wikipedia et à cause d'une prise de poids, elle a été virée de certaines maisons d'opéras. C'est scandaleux!!!
Est-ce vrai ou encore une bêtise écrite sur wikipedia?

Il y a eu au moins une affaire similaire (et en son temps très médiatisée) pour une autre chanteuse, tu ne vois pas laquelle ?
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23245
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyLun 28 Fév 2011 - 23:08

Wagneropathe a écrit:
Il y a eu au moins une affaire similaire (et en son temps très médiatisée) pour une autre chanteuse, tu ne vois pas laquelle ?

Callas? Sutherland? Scotto?
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyLun 28 Fév 2011 - 23:09

Voigt...
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyLun 28 Fév 2011 - 23:09

Guillaume a écrit:
Voigt...

... dans une Ariadne du ROH, oui !
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23245
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyLun 28 Fév 2011 - 23:11

Guillaume a écrit:
Voigt...

Pourquoi n'y ais-je pas pensé? Surtout qu'elle a fait une petite vidéo pour tourner cette épisode de sa carrière en dérision.
Revenir en haut Aller en bas
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe

Nombre de messages : 1475
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyLun 28 Fév 2011 - 23:20

bAlexb a écrit:
Guillaume a écrit:
Voigt...

... dans une Ariadne du ROH, oui !

Eh oui.
On peut trouver, à juste titre, toutes ces péripéties très scandaleuses et intolérables, mais à partir du moment où l'on accepte qu'une chanteuse soit aussi une actrice (ce que l'on a par ailleurs le droit de contester, mais la question n'est pas là), doit-on s'émouvoir si son physique devient un élément de discrimination, positive ou négative ?
Il est évident que les physiques de Myriam Boyer ou de Scarlett Johansson sont déterminants dans leur présence à l'affiche d'un film ou d'une pièce ; peut-être qu'il en sera bientôt de même pour l'opéra (cette évolution est d'ailleurs déjà largement amorcée).
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 30
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyLun 28 Fév 2011 - 23:29

Wagneropathe a écrit:
bAlexb a écrit:
Guillaume a écrit:
Voigt...

... dans une Ariadne du ROH, oui !

Eh oui.
On peut trouver, à juste titre, toutes ces péripéties très scandaleuses et intolérables, mais à partir du moment où l'on accepte qu'une chanteuse soit aussi une actrice (ce que l'on a par ailleurs le droit de contester, mais la question n'est pas là), doit-on s'émouvoir si son physique devient un élément de discrimination, positive ou négative ?
Il est évident que les physiques de Myriam Boyer ou de Scarlett Johansson sont déterminants dans leur présence à l'affiche d'un film ou d'une pièce ; peut-être qu'il en sera bientôt de même pour l'opéra (cette évolution est d'ailleurs déjà largement amorcée).

Pour moi c'est très net, le talent d'acteur doit être sans hésitation privilégié sur les vocalises. Un bon acteur portera naturellement du théâtre dans sa voix.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83922
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyLun 28 Fév 2011 - 23:31

Mais est-ce que bon comédien signifie tel poids ou telles mensurations?...
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 30
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyLun 28 Fév 2011 - 23:32

Xavier a écrit:
Mais est-ce que bon comédien signifie tel poids ou telles mensurations?...

Pour correspondre à un rôle et à la vision d'un metteur en scène : Oui (dans un sens comme dans l'autre)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83922
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyLun 28 Fév 2011 - 23:34

Dans un sens comme dans l'autre?
Tu as des exemples de chanteurs(ses) plutôt corpulents voire plus et qui sont embauchés pour ça autant que pour leur voix?
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23245
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyLun 28 Fév 2011 - 23:35

Studer en 1991 était d'une certaine corpulence et pas spécialement belle (ce qui est étonnant car toute les photos de pochette la mettent en valeur et la montrent comme étant une belle femme) dans Attila à La Scala. Je n'ai pas encore vu les actes II et III mais cela n'enlève rien à sa superbe prestation vocale et à son engagement dramatique.
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 30
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyLun 28 Fév 2011 - 23:37

Xavier a écrit:
Dans un sens comme dans l'autre?
Tu as des exemples de chanteurs(ses) plutôt corpulents voire plus et qui sont embauchés pour ça autant que pour leur voix?

Le premier qui me vienne en tête serait Dame Marthe Schwerlein s'il vous plait.

Mais tout cela est très relatif, ça dépend aujourd'hui plus de la m.e.s que du rôle.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3518
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMar 1 Mar 2011 - 7:27

Mais enfin ... Par définition un bon acteur compose au delà de son physique, précisément, sinon ce n'est même pas un acteur d'ailleurs. Prenez Bette Davis ou Tilda Swinton, tellement douées qu'elles arrivent quand besoin est, à se faire passer pour des beautés traditionnelles.


Dernière édition par Francesco le Mar 1 Mar 2011 - 7:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3518
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMar 1 Mar 2011 - 7:29

Vous croyez vraiment que parce qu'un chanteur a la physique d'un rôle il mettra "du théâtre" dans sa voix ? Qui doit-on engager en Alberich alors ? Confused
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31067
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMar 1 Mar 2011 - 9:24

Francesco a écrit:
Vous croyez vraiment que parce qu'un chanteur a la physique d'un rôle il mettra "du théâtre" dans sa voix ? Qui doit-on engager en Alberich alors ? Confused

Passepartout Mr.Red
Non mais sans blague : Wlaschiha ou Von Kannen, sont bluffant, tellement que leur physique semble crédible en Alberich Smile

Il y a des artistes qui arrivent à faire oublier leur physique pas le plus adapté au rôle par leur talent.
Je fut surpris que Pavarotti, puisse être crédible en Riccardo, et Aprile Millo, plutôt plantureuse aussi, très crédible en amoureuse.

Les plus talentueux finissent par nous convaincre qu'ils sont le personnage, voix, physique ... : je reste médusé devant le Iago de Nucci, il devient pour moi l'image et la voix de Iago, comme impossible à détacher du rôle, malgré la vision d'autres versions, avec de très bons artistes tout à fait crédibles, avec des physique p être plsu adaptés dans l'absolu.

C'est une alchimie entre talent comédien / physique / voix et même costume et grimage.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMar 1 Mar 2011 - 9:51

Siegmund a écrit:
Wagneropathe a écrit:
bAlexb a écrit:
Guillaume a écrit:
Voigt...

... dans une Ariadne du ROH, oui !

Eh oui.
On peut trouver, à juste titre, toutes ces péripéties très scandaleuses et intolérables, mais à partir du moment où l'on accepte qu'une chanteuse soit aussi une actrice (ce que l'on a par ailleurs le droit de contester, mais la question n'est pas là), doit-on s'émouvoir si son physique devient un élément de discrimination, positive ou négative ?
Il est évident que les physiques de Myriam Boyer ou de Scarlett Johansson sont déterminants dans leur présence à l'affiche d'un film ou d'une pièce ; peut-être qu'il en sera bientôt de même pour l'opéra (cette évolution est d'ailleurs déjà largement amorcée).

Pour moi c'est très net, le talent d'acteur doit être sans hésitation privilégié sur les vocalises. Un bon acteur portera naturellement du théâtre dans sa voix.

Oui et non ; dans le premier cas (il y a, il faut l'admettre, des partitions avec lesquelles la démarche est plus porteuse !).
Pour la deuxième affirmation, certes (c'est même un truisme ; un bon acteur étant, par ailleurs, du théâtre en soi).
Dans l'absolu, je suis d'accord avec toi : voir le cas Silja que je compte parmi les figures les plus incontournables de l'art lyrique de la seconde moitié du XXe siècle (à l'instar d'une Jones, d'une Souliotis, aussi), qui n'a jamais brillé (sauf à mes oreilles mais je suis un cas "limite" k'en ai conscience) par son instrument seul mais bien par ce qu'elle en a fait et qui est, si ce n'est discutable en tout, au moins discutée souvent !
Pour autant, et pour revenir au cas de Voigt puisque c'est un peu l'exemple qui cristallise le propos, ce que j'ai entendu d'elle à Verbier dans Salome, en live, ne justifiait pas a posteriori, l'exclusion du ROH ; l'instrument, concomitamment à la perte de poids (à cause de ?) a perdu en couleurs (couleurs profuses, à l'origine ; l'un des très beaux instruments du circuit), en projection, en radiance, en moiteur, en profondeur, en moelleux, etc. Alors oui, peut-être est-elle plus facilement engagée désormais mais...
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMar 1 Mar 2011 - 11:36

Ca ne date pas d'hier (cf Callas), mais la mise en avant du physique est devenue insupportable, Pavarotti, Caballe...etc n'auraient pas pu faire carrière aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20170
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMar 1 Mar 2011 - 11:39

Hum... Heppner ne fait pas carrière? Botha aussi non?
Et dans le registre mezzo, tu as quand même des Zadjick ou Borodina qui sont au top et ne sont pourtant pas des modèles de sveltesse...

Certaines majors misent sur des physiques avenants (particulièrement Decca et DG je trouve!), mais pas forcément les scènes!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMar 1 Mar 2011 - 11:46

Si, ils font carrière, mais moins que Kaufmann, Grigolo ou Villazon, qui ont été (en partie) propulsés par leur apparence. (regarde les pochettes d'albums...)
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23245
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMar 1 Mar 2011 - 11:47

Ce débat a été lancée par ma faute mais aurait plus sa place dans un autre topic.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20170
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMar 1 Mar 2011 - 11:53

Guillaume a écrit:
Si, ils font carrière, mais moins que Kaufmann, Grigolo ou Villazon, qui ont été (en partie) propulsés par leur apparence. (regarde les pochettes d'albums...)

Oui, parce que ces trois là sont soutenus par une maison de disque puissante... et que la presse joue sur le physique!
Mais après, on peut faire carrière sans pour autant avoir un physique parfait!

Et le physique ne fait pas tout... regarde Westbroek (Embarassed) elle fait carrière, mais n'a pas été recrutée par une major...

aurele a écrit:
Ce débat a été lancée par ma faute mais aurait plus sa place dans un autre topic.

Oui... je crois d'ailleurs qu'il va falloir que tu fasses pénitence pour cette errance...
Ou alors le fouet... fouet

Plus sérieusement, on reste quand même sur la suite logique, faut pas non plus être trop stressé du hors-sujet hein! Sinon on ne discute plus de rien!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31067
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMar 1 Mar 2011 - 12:06

Polyeucte a écrit:
Guillaume a écrit:
Si, ils font carrière, mais moins que Kaufmann, Grigolo ou Villazon, qui ont été (en partie) propulsés par leur apparence. (regarde les pochettes d'albums...)

Oui, parce que ces trois là sont soutenus par une maison de disque puissante... et que la presse joue sur le physique!
Mais après, on peut faire carrière sans pour autant avoir un physique parfait!

Et le physique ne fait pas tout... regarde Westbroek (Embarassed) elle fait carrière, mais n'a pas été recrutée par une major...

aurele a écrit:
Ce débat a été lancée par ma faute mais aurait plus sa place dans un autre topic.

Oui... je crois d'ailleurs qu'il va falloir que tu fasses pénitence pour cette errance...
Ou alors le fouet... fouet

Plus sérieusement, on reste quand même sur la suite logique, faut pas non plus être trop stressé du hors-sujet hein! Sinon on ne discute plus de rien!

Ah désolé, Westbroek est quand même appétissante tutut

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMar 1 Mar 2011 - 12:07

Guillaume a écrit:
Si, ils font carrière, mais moins que Kaufmann, Grigolo ou Villazon, qui ont été (en partie) propulsés par leur apparence. (regarde les pochettes d'albums...)

C'est vrai autant que c'est faux, je pense !

Tout ceux là sont arrivés là où ils en sont d'abord parce qu'il s'agit de réellement bons chanteurs ; leur physique permettant, notamment sur scène, de rendre parfois plus crédibles leurs incarnations (ceci restant par ailleurs lié aux goûts personnels parce qu'un Villazon est tout sauf mon "type" d'hommes !).

D'autant que la notion de "propulsion" pour un chanteur comme Kaufmann que le public commence à peine à réellement apprivoiser alors qu'il chante depuis 20 ans reste toute relative (ce qui vaut pour Grigolo, aussi, d'ailleurs qui n'en est qu'à son premier album solo en 10 ans de carrière).

Alors, oui, à l'argument des pochettes de disques ; mais Voigt n'enregistre pas plus (ni avec des pochettes "glam") depuis sont impressionnant amaigrissement. Eaglen a eu son moment chez Sony, entre autres. Gauvin qui n'est pas, à proprement parler, un poids plume ne se voit pas fermer les portes des studios. Il y a l'argument marketing mais...

Mais Amury Vassili n'a pas encore, que je sache, signé chez DG ou DECCA Wink !
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMar 1 Mar 2011 - 12:21

Complètement d'accord avec toi Alex sauf pour Vassili que, personnellement, je ne considère absolument pas comme un artiste lyrique. (je ne développerai pas pour ne pas faire un nouveau HS Confused )
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83922
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMar 1 Mar 2011 - 12:27

Guillaume a écrit:
Si, ils font carrière, mais moins que Kaufmann, Grigolo ou Villazon, qui ont été (en partie) propulsés par leur apparence. (regarde les pochettes d'albums...)

Ce n'est pas tout à fait exact, Heppner et Botha ne sont pas propulsés au rang de stars, certes, mais au niveau des rôles et des théâtres qui les engagent (le Met, Bayreuth...), c'est tout à fait équivalent, ou presque.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20170
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMar 1 Mar 2011 - 13:21

Cololi a écrit:
Ah désolé, Westbroek est quand même appétissante tutut

Ben oui, c'est bien ce que je dis... et elle n'a pas pour autant été recrutée par DECCA et consort... Confused

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMar 1 Mar 2011 - 13:26

calbo a écrit:
Complètement d'accord avec toi Alex sauf pour Vassili que, personnellement, je ne considère absolument pas comme un artiste lyrique. (je ne développerai pas pour ne pas faire un nouveau HS Confused )

Ah mais moi non plus ; il s'agissait de montrer que le marketing touche à ses limites là où commence la qualité artistique d'un "produit" Laughing !
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMer 30 Mai 2012 - 16:04

DavidLeMarrec a écrit:
Pour le reste, elle se produit essentiellement dans le cadre de ses cours et de quelques festivals secondaires, comme le relève Xavier. Ce n'est pas indigne, mais plus rien à voir avec la carrière brillante qui était la sienne.

En même temps, on peut comprendre qu'elle ne soit plus tentée de se produire dans des maisons qui l'ont utilisée, puis négligée (pour ne pas dire maltraitée). Elle a une vision intéressante du consumérisme du monde de l'opéra (cette espèce d'injonction permanente de découvrir de nouveaux talents, etc.).

http://www.forumopera.com/v1/actu/studer.htm

On pourrait retourner le truc dans tous les sens et pendant longtemps, notamment pour ce qui concerne la versatilité de l'artiste. J'ai envie de dire : et alors ? Pas de ratages phénoménaux, après tout ; au contraire un présupposé technique d'une régularité qu'on doit, tout de même, noter. Mieux, d'immenses réussites et pas seulement au studio (écouter sa Salome live avec Sinopoli pour se persuader que la réussite ne tient pas qu'à l'économie du studio ; les mêmes paillons sont là pour irriguer le chant, la même argenture sur l'ensemble de la tessiture, cette espèce de poésie insensée qui sous-tend un chant d'une rigueur formelle inattaquable).

Quant au "déclin", elle en parle très bien (et, à la lire, je crois bien qu'elle tient l'explication, notamment de l'image artificielle qui lui a été accolée); son "déclin" relève, comme chez beaucoup, d'une forme de fatigue, de baby-blues inhérent à toute carrière (20 ans sur scène, en 2000 ; et quelles scènes !). Ce moment du : et pourquoi ? Cette brèche d'interrogations, de pur relachement physiologique aussi. L'acte I de sa Sieglinde, à Paris, en 2004 dit bien que si le timbre a muri (épaissi, même), que si le nimbe, le brillant du métal se sont ternis, la voix est encore bien là et l'artiste solidement campée aux manettes ; comme sa Marschallin, au MET, en 2000 parfaitement juste/ajustée. La Leonora de Vienne ne dit rien d'autre ; mais que les dégradés sont beaux, que les colorations sont fines. Le défaut vient plus des spectateurs, à mon avis ; repus de son, sur la défensive presque, attendant des tombereaux de décibels d'une "enlumineuse" vocale (bien sûr, des scories ; mais tellement en ont !). Elle a chanté, en décembre dernier, la Gertrud d'Hänsel und Gretel, à Hamburg ; je serais curieux de l'entendre.

Peut-être son chant a-t-il perdu en délié (ou en lié, en legato), dans la décennie 90 ; peut-être en scène, l'artiste avait-elle un peu de mollesse, quelque chose de silhouetté (et encore, pas toujours ; voir sa Chrysotemnis, sa Kaiserin !). Je n'ai pas de passion particulière pour sa voix, pas plus que pour sa discographie ; mais pas nécessairement à cause d'elle. Sa Lucia, très belle, très finement détaillée ; mais que faire avec Domingo et Pons, tous les deux plus ou moins inadéquats ? Sa Gilda, d'une pudeur qui s'illumine et s'enflamme ; mais Chernov chante dans une espèce de langue de bois et Pavarotti ténorise avec un organe désormais bien fibreux (au MET, avec Nucci, c'est d'une autre tenue, pas seulement impeccable mais instinctivement investie) ! Sa Contessa des Nozze n'est que galbe ; mais bien inutile/univoque face à Gallo/Skhovus (le second, surtout ; beau chanteur/parleur) sous la baguette utilitaire d'Abbado ? Que lui donne a dire/faire Levine dans sa Traviata qu'elle élève autant qu'elle peut sans pouvoir être tout à la fois Violetta (brillante, élégante), Alfredo et Germont ?

N'y a-t-il pas, finalement, des rencontres qui n'ont pas eu lieu ? Coachée, cravachée par Muti, elle a l'angularité et le feu "orthodoxe" qu'il faut à Odabella ; une certaine exemplarité en Elena (même si ce n'est pas mon pur fantasme vocal). Irradiée par Sinopoli, elle a laissé des Wagner, des Strauss sublimes d'exactitude dans le poids de chaque composant qui sont, tout autant, énergie folle, qu'incandescence pure et mots virtuoses ! La remarque vaut, aussi, pour tout ce qu'elle a laissé avec Sawallisch (et exister, de manière évidente, au-dessus de la mêlée aussi dans Rienzi ou les Fées qui sont autant de "plateaux", c'est notable au sens premier du terme !).

Première carrière : l'artiste en scène ; seconde : la diva méthodiquement endisquée. Je continue à espérer la troisième : celle du retour !

Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23245
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMer 30 Mai 2012 - 16:35

Merci pour ce long message, très détaillé. Je ne savais pas qu'elle avait fait Salome en live avec le même chef que pour le studio. Je pensais que c'était un one-shot uniquement pour le studio. Pour Mozart, tu ne parles pas de sa très belle Donna Anna avec Muti ou de sa Konstanze, la dernière entendue uniquement en partie et pas libre du tout dans le "Marten" qui est très moyen.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMer 30 Mai 2012 - 16:54

aurele a écrit:
Merci pour ce long message, très détaillé. Je ne savais pas qu'elle avait fait Salome en live avec le même chef que pour le studio. Je pensais que c'était un one-shot uniquement pour le studio. Pour Mozart, tu ne parles pas de sa très belle Donna Anna avec Muti ou de sa Konstanze, la dernière entendue uniquement en partie et pas libre du tout dans le "Marten" qui est très moyen.

Tu as raison, pour ce qui concerne Konstanze. Mais j'avoue que Mozart n'est pas, à mon goût, le compositeur dans lequel je l'entends le plus volontiers. Ce qui reste très subjectif !

Peut-être par excès de naturel ; ça "tombe" de manière trop évidente dans ses notes (je pinaille, je sais). Souvent, elle m'évoque Janowitz (cette espèce de pureté laiteuse ; le vibrato serré) et, comme pour Janowitz, je l'aime dans ces espaces où elle est poussée à son dépassement. Alors Pamina ? Très bien. Donna Anna ? Parfaite (mais alors avec Tate, en live, à Paris en 85 ; Janowitz est Elvira et la fusion des timbres est éblouissante !). Konstanze ? C'est ce que je préfère d'elle, ici (une espèce de poussée, de tension vers l'avant).

Mais, en poussant un peu (beaucoup), j'ai envie de demander : à quoi bon ? A quoi bon, quand on a la sublime Daphne (des liquidités qu'on n'avait pas eues depuis Rethberg, et des irisations, des colorations que seule Varady a retrouvé, à mon goût ; et seulement en studio, et seulement le temps d'un air) de Nice, en 86 ? La virginale Leonore immolée de Lyon ? L'Elsa de Bayreuth (et l'Elisabeth, sculpturale ; et la Senta, au même endroit moins tant aux portes de la fin que d'un nouveau départ, comme une envolée du bout du talon) ; et en-dehors de tous les studios faramineux (Chrysotemnis, Kaiserin, etc.) ! La le pli vocal est lourd, le galbe pas seulement dessiné mais, plus encore, pétri ; la lumière distribuée par aplats mais, aussi, de la pointe de la voix. Tout un travail en relief et en creux ; sans doute avec quelque "déchet" (Aida ; mais là encore, à quoi bon ?) mais avec une vraie vie, un strain, une palpitation qui passe la rampe bien au-delà de l'exercice de style (ou alors, de styliste) !
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23245
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMer 30 Mai 2012 - 17:31

Pour Salome en live, c'était où? Cela devait être une version de concert. Même distribution que pour le studio pour les autres rôles principaux ou des différences?
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMer 30 Mai 2012 - 17:40

aurele a écrit:
Pour Salome en live, c'était où? Cela devait être une version de concert. Même distribution que pour le studio pour les autres rôles principaux ou des différences?

A Berlin, avec Hiestermann, Rysanek et Terfel ; en diptyque avec le studio.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23245
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMer 30 Mai 2012 - 17:45

Qu'entends tu par "en dyptique avec le studio"? C'est en lien avec la date et/ou la distribution qui est la même effectivement?
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMer 30 Mai 2012 - 17:52

aurele a écrit:
Qu'entends tu par "en dyptique avec le studio"? C'est en lien avec la date et/ou la distribution qui est la même effectivement?

Quand c'est "tout-pareil", c'est "tout-pareil" Wink ! Exacte symétrie.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23245
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMer 30 Mai 2012 - 17:55

Si tu as le disque studio, le concert ou la représentation scénique a été donné(e) avant ou après? Je t'en demande sans doute trop.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMer 30 Mai 2012 - 18:00

aurele a écrit:
Si tu as le disque studio, le concert ou la représentation scénique a été donné(e) avant ou après? Je t'en demande sans doute trop.

Sans doute, oui ; sinon je l'aurais précisé Laughing ! Le live date de 91 et présente dans les rôles-titres une distribution identique au studio ; mais je n'ai pas la date exacte de la prise. D'ailleurs, je ne vois pas spécialement en quoi ça change fondamentalement la donne (les deux existent, ça c'est un fait acquis) ; sauf à être très très très curieux tutut ...
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23245
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMer 30 Mai 2012 - 18:06

Tu parles de sa Sieglinde parisienne qui n'est pas intégrale si j'ai bien compris et pas de sa Sieglinde de studio avec Haitink. Pour rester dans l'opéra allemand, as tu entendu Fierrabras sous la direction d'Abbado? Si tel est le cas, comment est elle dans ce rôle? Tu n'as pas parlé de son Eva avec Sawallisch. Tu n'as pas évoqué son Hanna Glawari avec Gardiner que j'ai un peu entendu. Tu n'as pas évoqué non plus deux rôles français avec Plasson : Salome et Marguerite. J'ai entendu la première en entier, de la seconde, je ne connais que l'air des bijoux et le trio de la fin dans lequel je la trouve superbe, investie dramatiquement, sensible.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMer 30 Mai 2012 - 18:23

aurele a écrit:
Tu parles de sa Sieglinde parisienne qui n'est pas intégrale si j'ai bien compris et pas de sa Sieglinde de studio avec Haitink. Pour rester dans l'opéra allemand, as tu entendu Fierrabras sous la direction d'Abbado? Si tel est le cas, comment est elle dans ce rôle? Tu n'as pas parlé de son Eva avec Sawallisch. Tu n'as pas évoqué son Hanna Glawari avec Gardiner que j'ai un peu entendu. Tu n'as pas évoqué non plus deux rôles français avec Plasson : Salome et Marguerite. J'ai entendu la première en entier, de la seconde, je ne connais que l'air des bijoux et le trio de la fin dans lequel je la trouve superbe, investie dramatiquement, sensible.

Non, j'ai pas parlé de tout ; on rien te cacher, décidément Wink .
Eva, ce n'est pas ce que je préfère d'elle (très carré ; mais la version l'est, malgré de belles couleurs et en dépit de Weikl, incolore lui) !
Glawari, j'adore ; mais tu trouveras toujours quelqu'un pour te dire que même en 94 (période de déclin, a priori), la chanter n'avait rien d'un exploit. C'est, ceci dit, faire peu de cas de sa musicalité en général, et de tout le soin qu'il faut au rôle ; l'exactitude du poids, la longueur de souffle pour Vilja, etc. Dont acte.
Le I de Sieglinde ; c'est quand même 85% du rôle, plus ou moins. Et j'en parlais plus pour relativiser l'effondrement copieusement relayé (et prévu et prévisible, si on en croit certains). La tenue est exemplaire ; le chant (la hauteur de mots, le phrasé) étant, lui, de haute école ! Avec Haitink, ça ne me passionne pas ; elle plie/ploie au II et au III (alors qu'elle suscite un répondant au cordeau, chez Marton, dans Elektra), alors que manque le vertige, au I (trop tôt, peut-être).
Fierrabras, je n'écoute que la vieille version Suitner pour DFD ; mon écoute d'Abbado est tellement ancienne que je ne veux pas m'avancer.
Les deux rôles français restent, malgré tout, un peu marginaux. Mais la langue est belle, le son copieux (dans Marguerite, notamment ; intense). Il paraît que la réussite de sa Salomé tient essentiellement au confort du studio ; peut-être. Elle assure, en tout cas, assez crânement sa partie et ne démérite pas face aux natifs/francophones (Denize/Van Dam).
Mais on pourrait en parler longtemps (du Viaggio d'Abbado II, par exemple ; où elle tient mieux que bien sa partie de Madame Cortese, là aussi avec une conduite impeccable et un sourire tout en demi-teintes qui ressemble bien à l'idée qu'on se fait de l'humour de Rossini).
Ceci dit, tout ça commence à ressembler à un drôle d'inventaire à la Prévert, non Embarassed ?
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23245
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyMer 30 Mai 2012 - 18:31

J'aime te lire, voilà pourquoi je te demandais ton avis sur ces enregistrements en particulier. Je suis d'accord avec toi, sa Sieglinde avec Haitink n'est pas passionnante du tout. Dans le 1er acte, je m'étais complètement fait chier avec cette version. J'ai dû attendre le deuxième acte, pour Meier et Marton surtout pour être intéressé.
Merci d'avoir parlé de sa Madame Cortese car je voulais te demander. Je pense que pour sa Desdemona, si tu la connais, tu trouves cela aussi anecdotique que moi, même si sur le strict plan du chant, il n'y a rien à reprocher. J'en ai parlé hier dans le topic consacré à la discographie d'Otello.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 EmptyLun 14 Avr 2014 - 8:34

Un bel entretien, ici : http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=6373&cntnt01origid=57&cntnt01detailtemplate=gabarit_detail_breves&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=29 .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Cheryl Studer - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Cheryl Studer   Cheryl Studer - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Cheryl Studer
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Blind test 72 - Une nuit à l'opéra -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: