Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ravel - Les 2 concertos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1326
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Ven 17 Sep 2010 - 17:37

Wolferl a écrit:
LeKap, il y a un Index discographique, pense à y vérifier s'il n'y a pas déjà un sujet dans lequel poster, ça m'évitera de déplacer à chaque fois. Wink

Désolé Wolferl c'est toujours le même problème pas facile de s'y retrouver.
Même avec une recherche " reflexe " çà ne donne pas toujours un résultat.
Et finalement grâce à nos étourderie les modérateurs trouvent à modérer
Sérieusement ce n'est pas fait exprès

@+


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 7067
Age : 33
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Sam 25 Sep 2010 - 20:57



Très bel enregistrement que ce CD par Aimard / Boulez qui va paraître début octobre. Profitez-en pour une fois que je dis du bien de Boulez, c'est pas tous les jours. Mr.Red Ces deux concertos sont des œuvres que je ne "fréquente" pas trop, ce qui est sans doute un tort, surtout concernant le Concerto en sol. Donc je ne me lancerai pas dans une comparaison érudite... Smile mais à l'écoute, j'ai vraiment trouvé ça très beau. La version de Miroirs par Aimard seul est également absolument splendide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Dim 26 Sep 2010 - 12:34

Je l'ai écouté moi aussi. Deux fois. Un orchestre magnifique, d'une luxuriance totale. On entend tout, c'est un bonheur permanent. En revanche, j'ai trouvé Aimard un cran bien en dessous. Le piano n'arrive pas bien à dialoguer à égal avec l'orchestre et c'est franchement dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1252
Age : 44
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Dim 3 Oct 2010 - 19:28

Mariefran a écrit:
Je l'ai écouté moi aussi. Deux fois. Un orchestre magnifique, d'une luxuriance totale. On entend tout, c'est un bonheur permanent. En revanche, j'ai trouvé Aimard un cran bien en dessous. Le piano n'arrive pas bien à dialoguer à égal avec l'orchestre et c'est franchement dommage.

Comparativement à Zimmerman (je ne me rappelle jamais l'orthographe de son nom) avec le même Boulez, comment est ce ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Dim 3 Oct 2010 - 21:32

Je ne peux pas te répondre car je ne connais pas ce CD. Désolée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Dim 3 Oct 2010 - 22:29

Richard a écrit:
Mariefran a écrit:
Je l'ai écouté moi aussi. Deux fois. Un orchestre magnifique, d'une luxuriance totale. On entend tout, c'est un bonheur permanent. En revanche, j'ai trouvé Aimard un cran bien en dessous. Le piano n'arrive pas bien à dialoguer à égal avec l'orchestre et c'est franchement dommage.

Comparativement à Zimmerman (je ne me rappelle jamais l'orthographe de son nom) avec le même Boulez, comment est ce ?

On écrit Zimerman. Wink
Il faudrait que je réécoute et que je compare pour mon appréciation soit sûre, mais j'en ai un excellent souvenir. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 876
Age : 50
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Mar 5 Oct 2010 - 11:00

Richard a écrit:
Mariefran a écrit:
Je l'ai écouté moi aussi. Deux fois. Un orchestre magnifique, d'une luxuriance totale. On entend tout, c'est un bonheur permanent. En revanche, j'ai trouvé Aimard un cran bien en dessous. Le piano n'arrive pas bien à dialoguer à égal avec l'orchestre et c'est franchement dommage.

Comparativement à Zimerman avec le même Boulez, comment est ce ?

Mêmes avantages au niveau de l'orchestre, c'est d'ailleurs la même phalange pour le concerto en sol, le concerto pour la main gauche étant avec le symphonique de Londres chez Zimerman. Et en passant, dans ce répertoire par Boulez, je préfère les timbres qu'il obtient avec Cleveland plutôt qu'avec Berlin.
Du point de vue du piano en revanche, Zimerman est cent coudées au-dessus. Il est magnifique de poésie et d'expression sans en faire trop (comme parfois je trouve), et le touché, la sonorité sont incomparables. Aimard j'ai écouté j'ai trouvé ça très froid voire plat. Dieu sait si je ne cherche pas du rubato dans Ravel, mais là Aimard c'est assez inexpressif pour mon goût.
En fait je ne pige pas trop pourquoi Boulez et DG ont remis le couvert, l'enregistrement de Zimerman étant une telle réussite et datant de 1998. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Ven 8 Oct 2010 - 18:01

Pour le concerto en sol, la version la plus aboutie reste pour moi celle d'Argerich, très souple, fluide, et malgré tout totalement tenue et dynamique.


Dernière édition par Ben. le Ven 8 Juin 2012 - 1:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
vinteix
Mélomane averti


Nombre de messages : 176
Age : 48
Localisation : Japon
Date d'inscription : 27/10/2006

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Dim 19 Déc 2010 - 6:55

Zimerman, Argerich, mais aussi François sont de superbes versions en effet -
mais même si l'orchestre n'est peut-être pas aussi pleinement au même niveau, la version que je préfère est celle d'A. B. Michelangeli, avec le Philharmonia, dir. E. Gracis (EMI 1957) (je ne connais pas ses autres enregistrements, notamment trois dirigés par Celibidache) - superbe de clarté, de tenue et de sonorités ! quant au mouvement lent, jamais entendu avec un tel raffinement et une telle douceur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier le normand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 45
Localisation : le petit quevilly, à côté de rouen
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Dim 10 Juin 2012 - 22:56

Petite question d'un non initié sur le début du concerto pour la main gauche: ce sont les contrebasses qui ouvrent ce concerto?

Vu sur le tube cette video que je trouve magnifique:

http://youtu.be/avj8Uau1kVk

Salonen au début se tourne vers le groupe des contrebasses me semble-t-il, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Dim 10 Juin 2012 - 23:03

olivier le normand a écrit:
Petite question d'un non initié sur le début du concerto pour la main gauche: ce sont les contrebasses qui ouvrent ce concerto?

Vu sur le tube cette video que je trouve magnifique:

http://youtu.be/avj8Uau1kVk

Salonen au début se tourne vers le groupe des contrebasses me semble-t-il, non?

Oui ce sont les contrebasses et les violoncelles, dans une moindre mesure, qui ouvrent ce concerto. Néanmoins la première occurrence du thème est assumée par le contrebasson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Mer 20 Juin 2012 - 15:31

Aujourd'hui, sur les conseils de Mariefran, concerto pour la main gauche par Casadesus et Scherchen (1957). Il me semble que le chef dirige le symphonique de la radio de Cologne, orchestre plutôt méconnu (de moi, en tout cas).

Et bien c'est remarquable.

La lecture que proposent de cette oeuvre, dans une parfaite entente, le chef et le pianiste, est totalement révolutionnaire pour mon oreille habituée aux interprétations romantiques (François) ou plutôt lisses, parfaites techniquement et très analytiques (Katchen, par exemple, ou encore Argerich).
Ici, l'oeuvre est un contraste perpétuel: de très grands moments d'aridité orchestrale accompagnent des interludes d'une fluidité incroyable.

Il faut reconnaître à Casadesus, malgré quelques scories plutôt audibles, une qualité de jeu stupéfiante: la fluidité, je l'ai dit, mais aussi la limpidité des phrasés, le toucher, l'articulation rythmique et un sens mélodique profond rendent cette version fascinante. Dommage que quelques fausses notes égayent l'ensemble. Il faudrait aussi souligner un sens du rebond qui se marie particulièrement bien à la direction de Scherchen, et à un pupitre des cuivres très jazzy. L'ensemble de l'orchestre, sans atteindre des sommets, et d'un bon niveau technique, et les timbres sont plutôt travaillés. Mais c'est la direction du chef qui donne au tout un corps et une cohérence très impressionante: le discours musical n'est pas haché, et l'alternance des thèmes et des lignes mélodiques, des rythmes, se fait dans la plus grande simplicité, avec beaucoup d'élégance et de maîtrise.
Il y a aussi un sens certain de la gradation, et l'adjonction perpétuelle des voix de l'orchestre lors des crescendos et des expositions thématiques est dirigée de main de maître: l'orchestre dans toute sa spatialité est mis à contribution avec une intelligence rare.

Malgré une technique orchestrale parfois à la limite, et quelques scories plutôt trop audibles, cette version est d'un très haut niveau, fascinante dans son parti pris, musicalement cohérente et d'une singularité tout à fait assumée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Mer 20 Juin 2012 - 15:43

C'est bien le Kölner Rundfunk-Sinfonie-Orchester. Wink Scherchen n'a pratiquement dirigé que des orchestres de seconde zone, malheureusement. Merci pour ce beau compte rendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tomseche89
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 384
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Jeu 21 Juin 2012 - 1:03

Mariefran a écrit:
C'est bien le Kölner Rundfunk-Sinfonie-Orchester. Wink Scherchen n'a pratiquement dirigé que des orchestres de seconde zone, malheureusement. Merci pour ce beau compte rendu.

C'est l'ancêtre du WDR Sinfonieorchester qui est quand même un très bon orchestre allemand, dirigé aujourd'hui par Saraste, et auparavant par Bychkov, Vonk, Macal ou von Dohnany thumright Quant à Scherchen, c'est vrai qu'il n'a pas toujours dirigé la crème des orchestres mais on compte pas mal d'enregistrements avec le Philharmonique de Vienne, tout de même.


Pour ma part, je possède 2 CD que je considère comme inégalables : la version de Zimerman citée plus haut et surtout celle qu'on m'a offerte il y a quelques semaines de Jean-Efflam Bavouzet avec le BBC Symphony et Y.P. Tortelier. C'est simple, limpide, et les 2 concertos sont idéalement complétés par la Fantaisie pour piano et orchestre de Debussy et quelques pièces pour piano seul de Massenet. Autant j'étais dubitatif sur ce pianiste après l'avoir découvert en concert dans le Concerto de Schumann, autant ses prestations dans la musique française sont évidentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5500
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Jeu 21 Juin 2012 - 9:36

Xavier a écrit:
Pour le concerto en sol, Argerich/Abbado a excellente réputation, mais je ne m'en souviens plus trop...
J'ai Zimerman/Boulez à réécouter aussi tiens.

aurele a écrit:
Pour le Concerto en sol, j'ai écouté l'interprétation d'Argerich et d'Abbado à la tête de l'Orchestre Philarmonique de Berlin. Argerich est parfaite, elle a un jeu tout en souplesse, très dynamique, enflammé. C'est un concerto que j'ai bien aimé.

Ben. a écrit:
Pour le concerto en sol, la version la plus aboutie reste pour moi celle d'Argerich, très souple, fluide, et malgré tout totalement tenue et dynamique.

Argerich/Abbado pour moi aussi. J'ai aussi Rogé/Dutoit mais je ne l'écoute que rarement (souvent déçu par ce chef d'ailleurs...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Jeu 21 Juin 2012 - 20:38

tomseche89 a écrit:
Mariefran a écrit:
C'est bien le Kölner Rundfunk-Sinfonie-Orchester. Wink Scherchen n'a pratiquement dirigé que des orchestres de seconde zone, malheureusement. Merci pour ce beau compte rendu.

C'est l'ancêtre du WDR Sinfonieorchester qui est quand même un très bon orchestre allemand, dirigé aujourd'hui par Saraste, et auparavant par Bychkov, Vonk, Macal ou von Dohnany thumright Quant à Scherchen, c'est vrai qu'il n'a pas toujours dirigé la crème des orchestres mais on compte pas mal d'enregistrements avec le Philharmonique de Vienne, tout de même.
Pas exactement. Scherchen avait l'habitude de diriger l'orchestre de l'Opéra de Vienne, dont les Philharmoniker sont issus, certes, mais ce n'est quand même pas le même fini et la même cohésion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Lun 28 Jan 2013 - 22:37

Horatio a écrit:
alexandre. a écrit:
Ravel - Concertos pour piano - Aimard / Cleveland / Boulez

Ca en vaut la peine Question
Pas pour le piano, dans le main gauche c'est vraiment laborieux, ça paraît assez forcé (surtout la première partie). Mais ce sont des lives et au moins il n'y a pas de triche. Par contre l'orchestre est assez fascinant, dans le même main gauche il y a un détail des basses dans l'introduction orchestrale que l'on n'entend nulle part ailleurs. Le concerto en sol est mieux, on sent Aimard plus à l'aise même s'il reste un nombre assez important de duretés ; mais de toute façon on n'attendait pas d'Aimard une maîtrise techniquement transcendante de l'instrument. Et là encore l'orchestre est magnifique, tous les effets sont présents et audibles, on est parfois à la limite d'une esthétisation qui peut devenir rédhibitoire dans cette musique, mais pour moi on reste du bon côté.

La notice est marrante, Boulez et Aimard y expliquent que le Ravel jazzifiant et un peu néo d'après-guerre, ce n'est pas trop leur came : faîtes gaffe les gars, c'est ce que vous jouez !
Revenir en haut Aller en bas
hugo75
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 464
Date d'inscription : 24/12/2012

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Mar 29 Jan 2013 - 12:28

Pour les concertos de Ravel, voici mes trois versions préférées :







Argerich a gravé deux fois le concerto en sol avec Abbado et c'est la dernière version (pochette ci-dessus) qu'il faut privilégier en raison d'une grande variété de couleurs et d'attaques, d'un engagement romantique convaincant (car n'excluant pas un vrai travail sur la transparence des sonorités) et d'une prise de son royale. Son premier enregistrement avec Berlin (à ne pas confondre avec celui de Londres dont je viens de parler) me parait plus compact, trop exclusivement passionné et un peu moins bien enregistré même s'il reste, dans l'ensemble, remarquable.

Zimerman et Boulez, quant à eux, jouent la carte de la modernité mais sans aucune sécheresse avec des moments suspendus assez magiques. Le travail sur les sonorités est peut être encore plus poussé que chez Argerich mais on perd un peu en élan passionné et le côté déhanché et quasi jazzy de certains passages de ce concerto est moins mis en valeur que chez la pianiste argentine. Une autre lecture donc, mais tout aussi intéressante.

François joue, comme souvent, la carte du fantasque en prenant d'immenses libertés avec la partition au point qu'on se demande parfois comment Cluytens arrive à le suivre. D'où le sentiment d'une quasi re-création de l'oeuvre avec des moments quasi improvisés. Mais tout cela est fait avec une musicalité, un chic fou et, comme beaucoup, je succombe.

Finalement, trois lectures très différentes mais idéalement complémentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Mar 29 Jan 2013 - 16:45

Bonsoir hugo75,
Je ne connais, parmi les enregistrements que tu cites, que les versions Zimerman/Boulez et Samson François/Cluytens. De mon point de vue, la version Samson François a été inégalée pour les raisons que tu décris très bien par ailleurs. Mon père avait acheté la version 33t dès sa première parution. C'est dire que je la connais !
J'ai été très heureux de la ré-édition en CD. Il s'agit d'une remastérisation d'excellente facture (la première ré-édition en CD était, de mémoire, assez moyenne)
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
avatar

Nombre de messages : 6534
Age : 28
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Mar 29 Jan 2013 - 21:40

Oui, exeptionel Zimerman/Boulez. J'aime aussi beaucoup la Rattle/Ousset. Mais je n'ai pas 10 versions.

Par contre je n'ai jamais accroché à François/Cluytens, et si je n'avais au préalable de mes écoutes eu vent de la réputation de cette version, j'aurai même pu être assez méchant ; mais sans doute suis-je toujours passé à coté ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.julien-boudry.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Mar 29 Jan 2013 - 23:16

Siegmund a écrit:
Oui, exeptionel Zimerman/Boulez. J'aime aussi beaucoup la Rattle/Ousset. Mais je n'ai pas 10 versions.

Par contre je n'ai jamais accroché à François/Cluytens, et si je n'avais au préalable de mes écoutes eu vent de la réputation de cette version, j'aurai même pu être assez méchant ; mais sans doute suis-je toujours passé à coté ...
Tout est question de référence personnelle. J'ai découvert avec émerveillement les 2 concertos pour piano de Ravel au début des années 1960 avec la version Samson François/Cluytens. Du coup, toutes les autres versions étaient jugées à l'aune de ma première écoute. Phénomène classique.
Cela étant, cette version de Samson François a toujours recueilli l'ensemble des suffrages. Donc, je pense qu'au-delà du phénomène de mode, il y avait tout de même quelque chose de tangible.
Revenir en haut Aller en bas
vieille cire
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 227
Age : 71
Localisation : asnieres sur seine
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Sam 4 Jan 2014 - 21:13

Mariefran a écrit:
C'est bien le Kölner Rundfunk-Sinfonie-Orchester.  Wink Scherchen n'a pratiquement dirigé que des orchestres de seconde zone, malheureusement. Merci pour ce beau compte rendu.

Pas mieux ! Merci Ben ! Et bien sûr, merci Mariefran ! By the way, bonne année !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 656
Age : 73
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Sam 11 Jan 2014 - 10:40

Swarm a écrit:
Si jamais sur le célèbre site de vidéos ToiCylindre ;)on trouve une version de Leon Fleisher en plein air, son jeu est un peu grossier mais assez impressionant, mais j'adore la direction d'orchestre, je ne sais pas qui est le chef mais ça chie.

Ne s'agit-il pas du concert dirigé par Georges Prêtre à la Waldbühne de Berlin en 1992 ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Sam 11 Jan 2014 - 12:18

Siegmund a écrit:

je n'ai jamais accroché à François/Cluytens
moi non plus, et ce n'est pas la faute du chef. C'est tape-à-l'oeil, hors sujet, et il y a deux mains gauches dans le main gauche.
Personne pour défendre Entremont/Boulez?
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 656
Age : 73
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Sam 11 Jan 2014 - 18:31

sud273 a écrit:
Siegmund a écrit:

je n'ai jamais accroché à François/Cluytens
moi non plus, et ce n'est pas la faute du chef. C'est tape-à-l'oeil, hors sujet, et il y a deux mains gauches dans le main gauche.
Personne pour défendre Entremont/Boulez?

Je n'ai jamais non plus adhéré aux concertos de Ravel dans la version François/Cluytens. En fait, c'est Samson François que je n'apprécie pas et ce, quoiqu'il interprète. Sa sonorité me semble laide et digitalement, il m'apparait souvent sinon médiocre du moins en deçà de ce qu'on peut attendre d'un pianiste dit international. A propos justement du concerto pour la main gauche, j'ai entendu dire sur France-Musique "qu'il y avait mis les deux mains" ! Pourtant, un de mes amis intimes, grand admirateur de cet artiste a tout fait pour me convaincre et j'ai patiemment écouté des disques de Samson François (Chopin, Debussy, Ravel...).

En ce qui concerne le Concerto pour la Main Gauche, je ne défendrai pas non plus Entremont/Boulez, une version qui m'a fort déçu : Entremont et Boulez ne me semblent pas jouer "ensemble", cela traine et, surtout, cela manque d'intensité, essentielement de la part de l'orchestre. Et c'est bien dommage car une excellente interprètation du Concerto en Sol figure sur le CD, Philippe Entremont y est accompagné par Eugene Ormandy.

C'est Robert Casadesus qui me semble avoir interprété ce concerto avec le plus d'intensité. Il l'a enregistré deux fois, toujours avec Eugene Ormandy, en 1947 et en 1960 (Cette dernière version, stéréophonique, semble avoir disparue et n'a été rééditée en CD qu'au Japon, à ma connaissance). Plusieurs "Live" nous sont également parvenus, avec Celibidache (Orfeo), avec Mitropoulos (Orfeo), avec Scherchen (Tahra) et avec Van Beinum (Music & Arts).

Quant au Concerto en Sol, mon premier choix est Leonard Bernstein qui devait beaucoup aimer cette œuvre puisqu'il l'a enregistrée à deux reprises, en 1946 et en 1958.
Un "live" de 1972 à Vienne a été ensuite publié par DGG (couplé avec une superbe 102ème de Haydn).



Par ailleurs, le concert parisien de 1975 consacré à Ravel durant lequel il a joué ce concerto a fait l'objet d'un DVD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kubelissime
Néophyte


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 14/10/2013

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Dim 12 Jan 2014 - 11:21


"C'est Robert Casadesus qui me semble avoir interprété ce concerto avec le plus d'intensité. Il l'a enregistré deux fois, toujours avec Eugene Ormandy, en 1947 et en 1960 (Cette dernière version, stéréophonique, semble avoir disparue et n'a été rééditée en CD qu'au Japon, à ma connaissance). "

Bonjour,

La version de 1960 a été rééditée en 1994 dans la collection "Reflets" Ravel de Sony France (SX2K64350). Ce disque a même été critiqué dans la revue Répertoire : toutes les interprétations de ce double disque sont passées en revue, sauf le Ravel MG Rolling Eyes 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 656
Age : 73
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Dim 12 Jan 2014 - 12:28

Kubelissime a écrit:

"C'est Robert Casadesus qui me semble avoir interprété ce concerto avec le plus d'intensité. Il l'a enregistré deux fois, toujours avec Eugene Ormandy, en 1947 et en 1960 (Cette dernière version, stéréophonique, semble avoir disparue et n'a été rééditée en CD qu'au Japon, à ma connaissance). "

Bonjour,

La version de 1960 a été rééditée en 1994 dans la collection "Reflets" Ravel de Sony France (SX2K64350).  Ce disque a même été critiqué dans la revue Répertoire : toutes les interprétations de ce double disque sont passées en revue, sauf le Ravel MG Rolling Eyes 




Merci pour cette précision. C'est un double CD que je n'ai pas vu passer, de quoi ces reflets se composaient-ils ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kubelissime
Néophyte


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 14/10/2013

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Dim 12 Jan 2014 - 13:44

CD1

Boléro : Philadelphie / Ormandy
Tzigane : Stern / Philadelphie / Ormandy  (mono)
Ma Mère l'Oye  : R & G Casadesus
Concerto MG : R Casadesus / Philadelphie / Ormandy  (minutage : 17'31", publié en 1961)
Gaspard de la Nuit : de Larrocha (publié en 1971)


CD2

La Valse : Philadelphie / Ormandy
Sonatine : R. Casadesus (mono)
Pavane pour une Infante défunte : Philadelphie / Ormandy
Trio pour violon, violoncelle et piano : J. Laredo / J. Solon / R. Laredo
Valses nobles et sentimentales : Philadelphie / Munch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vieille cire
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 227
Age : 71
Localisation : asnieres sur seine
Date d'inscription : 06/05/2009

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Dim 12 Jan 2014 - 14:13

fomalhaut a écrit:
sud273 a écrit:
Siegmund a écrit:

je n'ai jamais accroché à François/Cluytens
Quant au Concerto en Sol, mon premier choix est Leonard Bernstein [/img]

Je sais bien que les modes changent. les gouts et les couleurs sont divers et cela nous enrichit sans nous léser. Mais je serais triste que le concerto en sol de Gerschwin prévale sur celui de Samson François. Problème d'accent tonique dans le discours par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80648
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Dim 12 Jan 2014 - 18:53

Kubelissime a écrit:
CD1

Boléro : Philadelphie / Ormandy
Tzigane : Stern / Philadelphie / Ormandy  (mono)
Ma Mère l'Oye  : R & G Casadesus
Concerto MG : R Casadesus / Philadelphie / Ormandy  (minutage : 17'31", publié en 1961)
Gaspard de la Nuit : de Larrocha (publié en 1971)


CD2

La Valse : Philadelphie / Ormandy
Sonatine : R. Casadesus (mono)
Pavane pour une Infante défunte : Philadelphie / Ormandy
Trio pour violon, violoncelle et piano : J. Laredo / J. Solon / R. Laredo
Valses nobles et sentimentales : Philadelphie / Munch

Tiens c'est amusant, j'ai découvert Ravel avec un coffret 3 CD CBS "l'essentiel Ravel" (l'édition date de 1990), qui comprenait ces 2 CD + un 3è avec le quatuor par les Budapest, Jeux d'eau par Casadesus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kubelissime
Néophyte


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 14/10/2013

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Dim 12 Jan 2014 - 22:00

Selon le visuel présenté sur un site marchand français, le contenu du coffret CBS est identique (pour les deux cd's), seule la succession des oeuvres sur le cd 1 diffère (interversion Boléro et concerto MG).  L'édition de 1994, fait référence à "CN 1990 Sony Music Entertainement (France) S.A."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 656
Age : 73
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Lun 13 Jan 2014 - 12:57

Kubelissime a écrit:
CD1

Boléro : Philadelphie / Ormandy
Tzigane : Stern / Philadelphie / Ormandy  (mono)
Ma Mère l'Oye  : R & G Casadesus
Concerto MG : R Casadesus / Philadelphie / Ormandy  (minutage : 17'31", publié en 1961)
Gaspard de la Nuit : de Larrocha (publié en 1971)


CD2

La Valse : Philadelphie / Ormandy
Sonatine : R. Casadesus (mono)
Pavane pour une Infante défunte : Philadelphie / Ormandy
Trio pour violon, violoncelle et piano : J. Laredo / J. Solon / R. Laredo
Valses nobles et sentimentales : Philadelphie / Munch

Merci.
C'est bien cela, le minutage de l'édition japonaise du concerto est 17'29.
Casadesus et Ormandy avaient fait plus court en 1947, 17'00" ou 17'01" suivant les éditions.
Je regrette un peu d'avoir laissé passer ce double CD cae j'aime beaucoup le Trio qui est très rarement enregistré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cathymini
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 27/10/2006

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Mer 22 Jan 2014 - 11:21

Je n'ai jamais non plus adhéré aux concertos de Ravel dans la version François/Cluytens. En fait, c'est Samson François que je n'apprécie pas et ce, quoiqu'il interprète. Sa sonorité me semble laide et digitalement, il m'apparait souvent sinon médiocre du moins en deçà de ce qu'on peut attendre d'un pianiste dit international. A propos justement du concerto pour la main gauche, j'ai entendu dire sur France-Musique "qu'il y avait mis les deux mains" ! Pourtant, un de mes amis intimes, grand admirateur de cet artiste a tout fait pour me convaincre et j'ai patiemment écouté des disques de Samson François (Chopin, Debussy, Ravel...).

Je comprends mal en quoi il est besoin, pour glorifier Casadesus, de démolir Samson François et surtout de le faire avec des arguments que je qualifierais de douteux : "j'ai entendu dire sur France-Musique qu'il y avait mis les deux mains !". Que des internautes, abrités derrière leur pseudo, racontent n'importe quoi, ce n'est pas nouveau mais ce qui me choque c'est la prétendue caution de  France-Musique. Dans ce cas, il faudrait citer la source avec plus de précision : qui a dit cela et dans quel contexte ? Je me demande s'il n'y a pas confusion avec Cortot qui, lui, jouait, mais sans s'en cacher, une version "adaptée" pour les deux mains. Dans une interview Samson François y faisait d'ailleurs allusion en estimant que ça ne devait pas être plus facile car l'oeuvre est vraiment conçue pour la main gauche seule. Enfin, il existe le témoignage de l'enregistrement public par Samson François sous la direction de Louis Frémeaux, qui certes n'atteint pas les sommets du disque avec Cluytens mais a le mérite de montrer qu'il n'y a pas la minable tricherie dont il est ici accusé par quelqu'un qui ne cache pas sa haine pour ce pianiste et là, c'est son droit : chacun ses goûts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80648
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Mer 22 Jan 2014 - 11:36

On comprend bien en lisant tes premiers messages sur ce forum que toi aussi tu as des idées très tranchées (certes dans un autre sens) sur Samson François... mais ce n'est pas une raison pour employer ce ton agressif et outragé. ("argument douteux", "abrité derrière un pseudo", "n'importe quoi", "accusé", "haine"...)
Tu peux dire ce que tu as à dire sans en venir à ce type d'attaques, on est ici pour discuter entre mélomanes, personne n'est là pour accuser qui que ce soit ni salir la mémoire de Samson François...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 656
Age : 73
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Dim 26 Jan 2014 - 17:11

cathymini a écrit:
Je n'ai jamais non plus adhéré aux concertos de Ravel dans la version François/Cluytens. En fait, c'est Samson François que je n'apprécie pas et ce, quoiqu'il interprète. Sa sonorité me semble laide et digitalement, il m'apparait souvent sinon médiocre du moins en deçà de ce qu'on peut attendre d'un pianiste dit international. A propos justement du concerto pour la main gauche, j'ai entendu dire sur France-Musique "qu'il y avait mis les deux mains" ! Pourtant, un de mes amis intimes, grand admirateur de cet artiste a tout fait pour me convaincre et j'ai patiemment écouté des disques de Samson François (Chopin, Debussy, Ravel...).

Je comprends mal en quoi il est besoin, pour glorifier Casadesus, de démolir Samson François et surtout de le faire avec des arguments que je qualifierais de douteux : "j'ai entendu dire sur France-Musique qu'il y avait mis les deux mains !". Que des internautes, abrités derrière leur pseudo, racontent n'importe quoi, ce n'est pas nouveau mais ce qui me choque c'est la prétendue caution de  France-Musique. Dans ce cas, il faudrait citer la source avec plus de précision : qui a dit cela et dans quel contexte ? Je me demande s'il n'y a pas confusion avec Cortot qui, lui, jouait, mais sans s'en cacher, une version "adaptée" pour les deux mains. Dans une interview Samson François y faisait d'ailleurs allusion en estimant que ça ne devait pas être plus facile car l'oeuvre est vraiment conçue pour la main gauche seule. Enfin, il existe le témoignage de l'enregistrement public par Samson François sous la direction de Louis Frémeaux, qui certes n'atteint pas les sommets du disque avec Cluytens mais a le mérite de montrer qu'il n'y a pas la minable tricherie dont il est ici accusé par quelqu'un qui ne cache pas sa haine pour ce pianiste et là, c'est son droit : chacun ses goûts.

Je remercie notre père fondateur d'être intervenu à propos de ce message.

Je sens néanmoins utile de mettre les choses au point.

D'abord, je ne hais pas Samson François. J'ai écrit que je ne l'appréciais pas, ce qui n'est pas la même chose, et j'ai pris le soin de détailler pourquoi je ne l'appréciais pas. Libre à chacun, bien sur, de considérer que ce que j'écris est pertinent ou que je me trompe.

Ensuite, en ce qui concerne France-Musique et la citation, j'ai hésité avant finalement de ne pas mentionner le "coupable" de cette rumeur.
Pourquoi ai-je hésité , tout simplement parce qu'un "producteur" de FM peut argumenter, nier ou affirmer, avoir dit ou n'avoir pas dit telle ou telle chose avec l'autorité que lui garantit ce statut de "producteur", statut qu'il ne serait évidemment pas politiquement "correct" de mettre en balance avec les souvenirs d'un auditeur. Et bien soit, c'est Jean-Michel Damian qui a rapporté cette rumeur durant une émission dédiée à ce Concerto pour la Main Gauche dans les années ou il gérait une tribune de critiques, dans les années 1980-1990, si mes souvenirs sont exacts.

Démolir Samson François pour glorifier Robert Casadesus ?
Que va-t-on chercher la ! Puis-je rappeler, d'une part, que si l'interprétation de Samson François jouit d'un enthousiasme quasi-général, je ne suis néanmoins pas le seul à être très réservé quant à cette interprétation?
Puis-je rappeler, d'autre part, que j'ai mis Leonard Bernstein en avant pour le Concerto en Sol, préférence qui a choqué l'un de nos membres ?
Est-ce pour cela que je démolis d'autres interprètes, ce même Samson François et Martha Argerich, par exemple ? Non, j'exprime simplement mon sentiment de mélomane, d'auditeur et d'acheteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Mer 7 Mai 2014 - 8:17

C'est un choix ou un hasard de ne pas discuter des versions du concerto en sol par Hélène Grimaud (cd avec Zinman & Baltimore, ex-Erato ou avec Lopez-Cobos et le Royal Philarmonic Orchestra, aujourd'hui Brilliant ; et dvd avec Jurowski & le Chamber orchestra of Europe, Ideal audience) ?
Je réécoutais le premier hier : Zinman soigne l'orchestre (sur mon installation, ça donne quand même, dans le 3e mouvement des basses un peu sourdes/lourdes), les dynamiques, la clarté (percussions) et Grimaud me donne (à moi ; peut-être à moi seul ?) l'impression réjouissante d'embrasser la totalité du concerto, dans sa motorique bravache et dans sa poésie (le 2e mouvement sans appuis). Dans le dossier Classica de ce mois-ci, on nous dit qu'elle est trop "brahmsienne" ; je n'ai pas l'impression d'entendre cela (a contrario, je pourrais comprendre qu'on la trouve superficielle/percussive dans les mouvements extrêmes).
Hors Grimaud, je suis très attaché à Lefébure/Paray, Henriot/Munch, Michelangeli/Gracis, Kocsis/Fischer.


Dernière édition par bAlexb le Mar 10 Juin 2014 - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1326
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Mar 10 Juin 2014 - 15:55

Je viens d'écouter le concerto pour la main gauche par Chevallier / van Immerseel
Orchestralement c'est bien mais le piano est vraiment moche et curieusement plus au début du concerto que par après.
Un son sans relief bref passer votre chemin et c'est dommage car les autres oeuvres figurant sur ce CD ( Boléro , Pavane , Rapsodie espagnole et la Valse) sont agréables à écouter mais sans bousculer une discographie oh combien riche

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16445
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Mar 10 Juin 2014 - 16:07

Pour le Concerto pour la main gauche j'arrive pas à m'extraire de François/Cluytens à l'instar de Gould 81 pour les variations Goldberg.  bounce 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davaaki Muziki
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 948
Date d'inscription : 22/04/2013

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Mar 10 Juin 2014 - 16:43

LeKap a écrit:
Je viens d'écouter le concerto pour la main gauche par Chevallier / van Immerseel
Orchestralement c'est bien mais le piano est vraiment moche et curieusement plus au début du concerto que par après.
Un son sans relief bref passer votre chemin et c'est dommage car les autres oeuvres figurant sur ce CD ( Boléro , Pavane , Rapsodie espagnole et la Valse) sont agréables à écouter mais sans bousculer une discographie oh combien riche


C'est joué sur instruments d'époque, d'où peut-être cette absence de relief. Je ne suis pas un amateur du concerto pour la main gauche, et je ne saurais guère évaluer le niveau des autres interprétations dans la discographie, sauf pour le Boléro qui est fascinant, dans des habits impeccables et rayonnants. La succession des instruments y est un régal qui rend au Boléro toute sa superbe. Les timbres sont magnifiques. J'ai toujours aimé cette œuvre et je n'écoute jamais personne (pas même Ravel) qui lui reproche d'être anti-musical. Mais alors avec cet enregistrement, je suis comblé et définitivement tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thierry1960
Néophyte


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 17/01/2016

MessageSujet: Concerto en sol de Ravel   Dim 24 Jan 2016 - 11:09

Bonjour,

J'ai entendu dernièrement le mouvement lent du concerto en sol de Ravel, version Munch 1968, avec l'Orchestre de Paris;

J'ai été très surpris de découvrir l'orchestration différente, au début du mouvement. Le piano ne joue pas seul. C'est lent, très lent mais j'aime bien.

J'aurais bien aimé écouter l'intégralité de ce concerto mais il semble que l'édition CD (sur EMI) ne soit plus disponible depuis longtemps. Seul reste dispo le coffret vinyle, en occasion.

Ayant peu de connaissances dans Ravel, quelqu'un ici pourrait-il me dire s'il existe d'autres versions avec la même orchestration que celle de Munch 1968 ?

Les quelques versions en ma possession (dont celle de S. François) sont vraiment différentes, au moins dans le 2eme mouvement.

Ou bien la version Munch 1968 est-elle vraiment la seule dans le genre ?

Pardon pour les descriptions, le vocabulaire employé. Je n'ai aucune connaissance particulière en musique.

D'avance, merci.

Cordialement,

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80648
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Dim 24 Jan 2016 - 11:16

Bienvenue!

Pense à regarder dans l'index (voir la FAQ) les sujets existants avant d'en créer un nouveau. (il y a déjà un sujet sur les concertos de Ravel)

Je fusionne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80648
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Dim 24 Jan 2016 - 11:23

thierry1960 a écrit:
Bonjour,

J'ai entendu dernièrement le mouvement lent du concerto en sol de Ravel, version Munch 1968, avec l'Orchestre de Paris;

J'ai été très surpris de découvrir l'orchestration différente, au début du mouvement. Le piano ne joue pas seul. C'est lent, très lent mais j'aime bien.

J'aurais bien aimé écouter l'intégralité de ce concerto mais il semble que l'édition CD (sur EMI) ne soit plus disponible depuis longtemps. Seul reste dispo le coffret vinyle, en occasion.

Ayant peu de connaissances dans Ravel, quelqu'un ici pourrait-il me dire s'il existe d'autres versions avec la même orchestration que celle de Munch 1968 ?

Ca me paraît vraiment bizarre cette histoire... Tu as écouté ça dans quel contexte précisément?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82078
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Dim 24 Jan 2016 - 12:00

Bienvenue Thierry !

Je n'ai que la version plus ancienne avec Nicole et Boston, où il n'y aucun instrument supplémentaire. Néanmoins, il me semble avoir déjà lu cette remarque, peut-être sur ce forum d'ailleurs. Regarde peut-être dans les fils concernés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Dim 24 Jan 2016 - 16:05

Cette version Henriot-Schweitzer / Munch de 1968 avec l'Orchestre de Paris chez EMI est en effet quasi introuvable en CD (même au Japon). Et en dématérialisé ce n'est pas mieux ; ça fait des années que j'essaie de mettre la main dessus... Peut-être que Warner finira par nous la rendre...

Pour ce qui est du début du mouvement lent, je suis également très intrigué par cette histoire d'orchestration différente... Je n'ai pas la solution mais j'ai néanmoins réussi à trouver en ligne un extrait de ce mouvement sur Tower.jp:
http://tower.jp/item/583673/
C'est la piste 5.

Bon, ce sont seulement les 45 premières secondes mais moi je n'entends que du piano, donc a priori rien d'anormal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22846
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Dim 24 Jan 2016 - 16:46

adriaticoboy a écrit:

ça fait des années que j'essaie de mettre la main dessus...


Smile Ça fut capté lors des ultimes sessions du 26-28 septembre 1968.

Si tu as 45$, te voici exaucé : http://www.ebay.fr/itm/Charles-Munch-Henriot-Schweitzer-RAVEL-Concerto-HONEGGER-Angel-S-36585-SEALED-/172062812471

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thierry1960
Néophyte


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 17/01/2016

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Dim 24 Jan 2016 - 19:30

Xavier a écrit:
thierry1960 a écrit:
Bonjour,

J'ai entendu dernièrement le mouvement lent du concerto en sol de Ravel, version Munch 1968, avec l'Orchestre de Paris;

J'ai été très surpris de découvrir l'orchestration différente, au début du mouvement. Le piano ne joue pas seul. C'est lent, très lent mais j'aime bien.

J'aurais bien aimé écouter l'intégralité de ce concerto mais il semble que l'édition CD (sur EMI) ne soit plus disponible depuis longtemps. Seul reste dispo le coffret vinyle, en occasion.

Ayant peu de connaissances dans Ravel, quelqu'un ici pourrait-il me dire s'il existe d'autres versions avec la même orchestration que celle de Munch 1968 ?

Ca me paraît vraiment bizarre cette histoire... Tu as écouté ça dans quel contexte précisément?


Voici le lien de l'émission "Classic Club" où Jean Claude Malgoire était invité ; il jouait du cor anglais dans cette version ;

http://www.francemusique.fr/emission/classic-club/2015-2016/12-01-2016-01-12-2016-22-30

Charles Munch étant décédé en 1968, peut-être à l'occasion du 50eme anniversaire de sa disparition aurons nous droit à une réédition ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thierry1960
Néophyte


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 17/01/2016

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Dim 24 Jan 2016 - 19:38

adriaticoboy a écrit:
Cette version Henriot-Schweitzer / Munch de 1968 avec l'Orchestre de Paris chez EMI est en effet quasi introuvable en CD (même au Japon). Et en dématérialisé ce n'est pas mieux ; ça fait des années que j'essaie de mettre la main dessus... Peut-être que Warner finira par nous la rendre...

Pour ce qui est du début du mouvement lent, je suis également très intrigué par cette histoire d'orchestration différente... Je n'ai pas la solution mais j'ai néanmoins réussi à trouver en ligne un extrait de ce mouvement sur Tower.jp:
http://tower.jp/item/583673/
C'est la piste 5.

Bon, ce sont seulement les 45 premières secondes mais moi je n'entends que du piano, donc a priori rien d'anormal

Visiblement, ce n'est pas la même version. Voici le lien de l'émission "Classic Club " sur France Musique.  Jean Claude Malgoire est l'un des invités et il joue du cor anglais sur cette version. Je n'ai pas le minutage exact de la diffusion du mouvement  ; vous trouverez bien ...

http://www.francemusique.fr/emission/classic-club/2015-2016/12-01-2016-01-12-2016-22-30

Cordialement,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Dim 24 Jan 2016 - 20:13

C'est vers 30'. L'explication de votre confusion est finalement simple: l'émission nous fait entendre seulement un extrait qui zappe l'introduction au piano seul pour aller directement à la reprise du thème par le cor anglais. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
thierry1960
Néophyte


Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 17/01/2016

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Lun 25 Jan 2016 - 17:31

adriaticoboy a écrit:
C'est vers 30'. L'explication de votre confusion est finalement simple: l'émission nous fait entendre seulement un extrait qui zappe l'introduction au piano seul pour aller directement à la reprise du thème par le cor anglais. Smile

Ah, cela serait donc cela ?  Les vilains de FM ... - lol.  
Ce mouvement très beau accroit mon impatience quant à une hypothétique réédition de cette version Munch 68. Elle est aussi dispo en coffret vinyle, en occasion, soit disant en très bon état, pour 40€ environ + port. C'est tout de même cher !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16445
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   Jeu 15 Déc 2016 - 20:54

Disques en lice consacré au merveilleux (euphémisme) concerto en sol:

http://www.rts.ch/play/radio/disques-en-lice/audio/maurice-ravel-concerto-en-sol-majeur?id=8197660
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ravel - Les 2 concertos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ravel - Les 2 concertos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ravel : Daphnis & Chloé
» Dédicaces cachées dans l'oeuvre de Ravel...
» Ravel - Gaspard de la Nuit: de la poésie à la musique
» Ravel - Piano
» Maurice Ravel (1875-1937)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: