Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'opéra contemporain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28979
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Mer 26 Sep 2012 - 11:04

malko a écrit:
Autant pour moi : ils dénoncent la profusion d'arias et regrettent la bonne vieille musique sérielle.

Et bien cite ... au lieu de faire de l'ironie ...
J'ai lu la 1° page ... où il est surtout question de la réflexion de David. Réflexion, solide, argumentée et pertinente, et s'appuyant sur une vraie connaissance de ce répertoire.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
JM
Mélomane averti


Nombre de messages : 475
Date d'inscription : 24/08/2005

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Mer 26 Sep 2012 - 13:55

malko a écrit:
Doctor Atomic est le plus récent ouvrage lyrique que j'ai apprécié ...

Mais il parait difficile de trouver cette oeuvre novatrice (juste pour le sujet et le cas de conscience comptemporains ou parce qu'on y trouve un esprit "BROADWAY") En tous cas, pas plus que la plupart des créations de K. WEILL.

J'ai pas encore entendu ce Dr Atomic mais les avis sur cette oeuvre sont assez divisés j'ai l'impression. Je sais que le journaliste Renaud Machard, qui pourtant d'habitude défend ardemment la musique d'Adams, n'avait pas apprécié, préférant même une oeuvre lyrique plus récente du compositeur : The Flowering Tree.

Sinon, moi, ce que j'ai entendu de plus novateur récemment, même si ça remonte déjà à une dizaine d'années, c'est Three Tales de Steve Reich. Je sais même pas si c'est de l'opéra ; probablement pas d'ailleurs, enfin pas au sens classique du terme en tout cas ; mais si on veut faire évoluer le genre, et l'ouvrir à un public plus diversifié, à mon avis c'est dans cette direction là qu'il faut aller.

Il y a de très bonnes choses aussi dans le Licht de Stockhausen. J'ai écouté l'intégralité des journées, à l'exception du Mercredi et du Dimanche ; mais par contre, comme ça a déjà était dit précédemment, l'ensemble est assez inégal et contient trop de longueurs. L'idéal, à mon sens, serait de faire une synthése de l'oeuvre sur une durée de 6 heures environ, en ne retenant que le meilleur et en raccourcissant certaines scénes qui s'étirent beaucoup trop ; là par contre ça pourraît être absolument génial, malheureusement, je doute que ce projet soit un jour mis en scène. Enfin en tout cas techniquement, je pense que ça serait déjà bien plus réalisable que de monter l'intégralité de l'opéra !

Dans un style plus néo-classique, j'ai bien aimé sinon Alice in Wonderland d'Unsuk Chin. Je me suis farci aussi Le Minotaure d'Harrison Birtwistle. Pas inintéressant mais j'ai l'impression que c'est quand même un type de musique, un peu trop empreint des clichés de l'avant-garde, de la vieille école européenne. Je pense pas que ça ait un très grand avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 678
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Mer 26 Sep 2012 - 18:52

Cololi a écrit:

J'ai lu la 1° page ... où il est surtout question de la réflexion de David. Réflexion, solide, argumentée et pertinente, et s'appuyant sur une vraie connaissance de ce répertoire.

C'est pas comme moi, hein. On a tous compris.

Mon Dieu, je n'ai pas les connaissances musicales de David! quel scoop...Suis je le seul ? Dois je m'auto bannir ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 678
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Mer 26 Sep 2012 - 19:03

JM a écrit:
J'ai pas encore entendu ce Dr Atomic mais les avis sur cette oeuvre sont assez divisés j'ai l'impression. Je sais que le journaliste Renaud Machard, qui pourtant d'habitude défend ardemment la musique d'Adams, n'avait pas apprécié, préférant même une oeuvre lyrique plus récente du compositeur : The Flowering Tree.

Une fois encore, c'est le mieux que j'ai entendu du lyrique contemporain, et vu aussi : Dramatiquement, cela fonctionne bien sans pasticher rien. Tu peux t'en rendre compte aisément par toi même puisqu'il en existe deux captations video avec le même interprète principal mais une m.e.s. distincte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28979
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Mer 26 Sep 2012 - 21:13

malko a écrit:
Cololi a écrit:

J'ai lu la 1° page ... où il est surtout question de la réflexion de David. Réflexion, solide, argumentée et pertinente, et s'appuyant sur une vraie connaissance de ce répertoire.

C'est pas comme moi, hein. On a tous compris.

Mon Dieu, je n'ai pas les connaissances musicales de David! quel scoop...Suis je le seul ? Dois je m'auto bannir ?


Non mais sérieusement Shocked

Si effectivement tu interprètes mes propos, comme tu interprètes ceux de la 1° page, je commence à comprendre.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22833
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Dim 16 Déc 2012 - 18:00

Quelqu'un connaît-il cette oeuvre et ce DVD en particulier ?

L'achat me tente.

Merci pour votre avis Smile


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80642
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Dim 16 Déc 2012 - 21:39

C'est pas vraiment du contemporain, ça; je pense qu'il en a été question ici:
http://classik.forumactif.com/t2546-compositeurs-italiens-fin-xixieme-debut-xxieme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22833
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Dim 16 Déc 2012 - 21:42

Xavier a écrit:
C'est pas vraiment du contemporain, ça; je pense qu'il en a été question ici:
http://classik.forumactif.com/t2546-compositeurs-italiens-fin-xixieme-debut-xxieme

Merci Xavier ! Smile

Créé à la Scala en 1958, c'est quand même contemporain non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80642
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Dim 16 Déc 2012 - 21:55

Peut-être que je confonds, mais en tout cas je crois qu'il en a été question dans le sujet que j'ai indiqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors
avatar

Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Dim 16 Déc 2012 - 22:16

Le compositeur est de la première moitié du XXème : 1880-1968 (et l'opéra est bien des années 50)*

Melomaniac, tu as des extraits sur youtube, si tu veux t'en faire une idée (enfin… par forcément cette version non plus).

*merci google Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80642
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Lun 29 Juil 2013 - 14:13

Issu du sujet "A la radio":


Cololi a écrit:
Xavier a écrit:
Otello a écrit:
Cololi a écrit:
mais p être que le genre est définitivement mort et que je me fais des illusions.
Oui pour ce qui est de la création, l'opéra en tant que genre est mort! J'en suis convaincu!

Evidemment, car pour toi la musique est morte aux environs de Debussy et Berg...
Sinon, il n'y a aucune raison de penser cela avec des compositeurs comme Adams, Rautavaara, Saariaho, Escaich, Boesmans...

Sérieusement tu penses que les opéras de Adams, Rautavaara, Saariaho, Escaich, Boesmans ont la même force que Mozart, Wagner et Strauss ?

Déjà les as-tu écoutés? siffle

Je n'ai pas dit ça, j'ai dit que ce n'était pas le néant.
Les opéras existent, et de qualité.
Pour le passé toujours plus beau que le présent, tu sais bien ce que c'est, on n'a pas le recul...
L'opéra n'est plus un genre aussi fort et présent qu'au XIXè, c'est sûr, mais ce n'est pas sa mort pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28979
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Lun 29 Juil 2013 - 14:31

Xavier a écrit:
Issu du sujet "A la radio":


Cololi a écrit:
Xavier a écrit:
Otello a écrit:
Cololi a écrit:
mais p être que le genre est définitivement mort et que je me fais des illusions.
Oui pour ce qui est de la création, l'opéra en tant que genre est mort! J'en suis convaincu!

Evidemment, car pour toi la musique est morte aux environs de Debussy et Berg...
Sinon, il n'y a aucune raison de penser cela avec des compositeurs comme Adams, Rautavaara, Saariaho, Escaich, Boesmans...

Sérieusement tu penses que les opéras de Adams, Rautavaara, Saariaho, Escaich, Boesmans ont la même force que Mozart, Wagner et Strauss ?

Déjà les as-tu écoutés? siffle

Je n'ai pas dit ça, j'ai dit que ce n'était pas le néant.
Les opéras existent, et de qualité.
Pour le passé toujours plus beau que le présent, tu sais bien ce que c'est, on n'a pas le recul...
L'opéra n'est plus un genre aussi fort et présent qu'au XIXè, c'est sûr, mais ce n'est pas sa mort pour autant.

Tu exagères juste ma position.
Quand je dis "mort", c'est juste que c'était un genre très vivant, qui tenait le haut du pavé dans le sens où c'était le genre majeur, attendu par ttlm, et qu'il attirait les plus géniaux ...
Comme tu le dis c'est impossible d'en dire autant aujourd'hui.

Ecoutés ? Très très peu, c'est vrai, comme je l'ai souvent dit.
Mais c'est vrai que Boesmans par exemple est qq un qui a consacré sa vie à l'opéra. C'est assez rare.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80642
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Lun 29 Juil 2013 - 14:59

Les compositeurs que j'ai cités sont quand même parmi les compositeurs majeurs de leur génération il me semble.
Et si on recule un peu, il y a aussi des oeuvres importantes de Penderecki, Ligeti, Messiaen... (sans parler de Britten)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Lun 29 Juil 2013 - 15:13

Aucun genre n'est définitivement mort, du moins tant que la civilisation qui l'a porté n'a pas disparu. A priori, le principe de la pièce de théâtre chantée est au contraire tout à fait à la mode, même si c'est désormais largement avec de la musique pop.

L'opéra contemporain traverse une crise pour des raisons nombreuses (concurrence du patrimoine, financement, langage musical, prosodie, livrets) qui l'empêchent de rencontrer un vaste public – même au sein des amateurs d'opéra contemporain, on a des goûts assez étanches, et concernant une période assez étroite ! Il n'empêche que des oeuvres intéressantes continuent à être écrites et jouées, et qu'un retour en grâce est toujours possible (il n'y a pas eu de chute vertigineuse, finalement, seulement un éloignement progressif au cours du XXe, et les compositeurs continuent à pratiquer, les maisons à commander).

En revanche, quand Polyeucte cite Written on Skin, ce n'est vraiment pas le meilleur exemple : accueil positif de la critique et du public, mais surtout par surprise que ce soit écoutable, pas vraiment parce que ce serait une oeuvre suffocante de beauté. Rarement vu un enthousiasme aussi froid.
Quand je vois qu'on s'extasie devant ça, ça ne me laisse pas très optimiste sur l'état du genre, personnellement. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18945
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Lun 29 Juil 2013 - 15:18

DavidLeMarrec a écrit:
En revanche, quand Polyeucte cite Written on Skin, ce n'est vraiment pas le meilleur exemple : accueil positif de la critique et du public, mais surtout par surprise que ce soit écoutable, pas vraiment parce que ce serait une oeuvre suffocante de beauté. Rarement vu un enthousiasme aussi froid.
Quand je vois qu'on s'extasie devant ça, ça ne me laisse pas très optimiste sur l'état du genre, personnellement. Mr. Green

Pour une fois qu'on relève ce que je dis... (miracle! Mr.Red) c'est pour en dire du mal Sad
Vous êtes perfides monsieur...Shit 

Sinon, je ne jugeais pas de la qualité vu que je n'arrive pas à me convaincre d'aller y jeter une oreille et un oeil, mais plus du fait que c'était pas mal repris et a chaque fois avec succès...

Je pensais aussi à La Tempête d'Adès... repris au MET et bénéficiant même d'un DVD!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28979
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Lun 29 Juil 2013 - 15:24

Mauvais exemple avec The Tempest Mr. Green  ... car pour le coup c'est un des rares opéras contemporain que j'ai fait l'effort de voir (en entier ^^) ... et franchement on est à un univers entier de la force de Mozart, Wagner ou Strauss ... (et on pourrait prendre un compositeur de second ordre du passé même ... pas besoin de convoquer les génies du genre).

C'est en parti ce qui m'a rendu très sceptique ... et qui fait que je n'ai pas osé écouter Written on Skin !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 18945
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Lun 29 Juil 2013 - 15:32

Cololi a écrit:
Mauvais exemple avec The Tempest Mr. Green  ... car pour le coup c'est un des rares opéras contemporain que j'ai fait l'effort de voir (en entier ^^) ... et franchement on est à un univers entier de la force de Mozart, Wagner ou Strauss ... (et on pourrait prendre un compositeur de second ordre du passé même ... pas besoin de convoquer les génies du genre).

C'est en parti ce qui m'a rendu très sceptique ... et qui fait que je n'ai pas osé écouter Written on Skin !

Enfin encore une fois, comment juger de la "force" (et même la définir) sans avoir le recul nécessaire?
Tu dis toi-même que tu n'es pas très au point question musique contemporaine... donc si tu n'en as pas toutes les clés, comment juger de la qualité et de l'intérêt de manière un peu objective d'une partition?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Lun 29 Juil 2013 - 15:34

Polyeucte a écrit:
Pour une fois qu'on relève ce que je dis... (miracle! Mr.Red) c'est pour en dire du mal Sad
Vous êtes perfides monsieur...Shit 

Sinon, je ne jugeais pas de la qualité vu que je n'arrive pas à me convaincre d'aller y jeter une oreille et un oeil, mais plus du fait que c'était pas mal repris et a chaque fois avec succès...
Oui, mais c'est le faux bon exemple à mon avis, parce que c'est une oeuvre reprise davantage parce qu'elle est plutôt consensuelle (suffisamment "moderne" mais à peu près accessible, et avec un contre-ténor pour rester à la mode) qu'en raison du génie qu'elle manifeste.

Je serais déjà plus d'accord avec The Tempest – et je suis d'accord avec Cololi que ce n'est pas une oeuvre majeure pour autant, mais elle se tient avec les honneurs tout de même. Dans le genre néo-Britten, il y a pas mal d'autres gens à découvrir comme Maw (là aussi, assez bien documenté).

Non, une création forte, c'est 1984 de Maazel : un mythe du XXe (livret bien réussi), une atmosphère extraordinaire. Musicalement, je n'y reviens pas tous les jours, mais avec le visuel de Lepage, c'est une expérience de théâtre musical extraordinaire, quelque chose à mettre aux côtés de Wozzeck et de Lady Macbeth de Mtsensk (et personnellement, j'aime davantage 1984 !).

Après, si tu veux absolument retrouver quelqu'un de la trempe de Mozart ou de Wagner, il faut forcément être un peu patient. Mais dans le genre pas du tout innovant, il existe des oeuvres capitales de Damase ou Daniel-Lesur. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28979
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Lun 29 Juil 2013 - 15:38

1984 et Dr Atomic ... il faut que j'écoute !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80642
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Lun 29 Juil 2013 - 15:39

Cololi a écrit:
Mauvais exemple avec The Tempest Mr. Green  ... car pour le coup c'est un des rares opéras contemporain que j'ai fait l'effort de voir (en entier ^^) ... et franchement on est à un univers entier de la force de Mozart, Wagner ou Strauss ... (et on pourrait prendre un compositeur de second ordre du passé même ... pas besoin de convoquer les génies du genre).

C'est en parti ce qui m'a rendu très sceptique ... et qui fait que je n'ai pas osé écouter Written on Skin !

Ce n'est pas le même compositeur...
Tu ne vas quand même pas te priver de tous les opéras contemporains parce qu'un seul ne t'a pas plu??

Ecoute les opéras de Maazel ou Adams et tu verras que ça a largement la force d'un compositeur de second ordre du passé comme Donizetti par exemple. Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80642
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Lun 29 Juil 2013 - 15:39

Cololi a écrit:
1984 et Dr Atomic ... il faut que j'écoute !

Oui, ces deux-là en particulier, ce sont des oeuvres à écouter. Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Lun 29 Juil 2013 - 18:17

Personnellement, un opéra que j'aimerais beaucoup découvrir en visuel et que j'aime déjà beaucoup dans une écoute audio est La Noche Triste de Jean Prodromidès. C'est aussi l'opéra qui m'a fait aimer l'opéra. Il est donc devenu mon opéra fétiche...j'ai dit fétiche pas préféré... Avant, je n'en écoutais jamais ou alors avec ennui. Aujourd'hui, je connais en audio beaucoup d'opéras contemporains et classiques mais en visuel, seulement deux: La Mouche de Howard Shore au Théâtre du Châtelet qui ne m'a pas impressionné et, en DVD, Frühlings erwachen de Benoît Mernier. Cet opéra-là, je l'adore, l'ai regardé et écouté plusieurs fois, avec toujours autant de plaisir.

En tout cas, je n'aurais jamais imaginé que j'aimerais le genre opératique par un opéra contemporain. Dans le classique, j'adore l'opéra façon Mozart et Beethoven, un peu moins façon Wagner, beaucoup moins façon Verdi. Very Happy  Sinon, je partage assez le point de vue de David en début de topic sur le sujet qui nous intéresse ici.Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuligo
Déesse du scalpel
avatar

Nombre de messages : 3748
Age : 37
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Lun 29 Juil 2013 - 21:23

Je vois que David parle de Maw.. Savez vous si Sophie's Choice est dispo en CD? Dans le cas ou il n'y est pas, est-ce possible et legal de récupérer le son d'un DVD en mp3 ou autre?

Sinon, pas non plus extrêmement convaincue par The Tempest (loin d'avoir détesté non plus), mais juste une seule écoute donc je vais attendre un peu avant d'en parler plus en détail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Lun 29 Juil 2013 - 21:43

Qu'est-ce que vous êtes durs avec The Tempest ! Je l'adore, cet opéra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuligo
Déesse du scalpel
avatar

Nombre de messages : 3748
Age : 37
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Lun 29 Juil 2013 - 22:01

En ce qui me concerne ça risque d’évoluer. J'ai eu aussi des problèmes au début avec Powder her face, puis maintenant je l'aime beaucoup cet opéra.
Je vais aller voir The Tempest a Frankfurt cet hiver, si d'ici la je suis toujours pas convaincue au disque, ce sera surement le moment de vérité Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Lun 29 Juil 2013 - 22:04

Oui bien entendu ! Ca changera peut-être ta perception.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Mar 30 Juil 2013 - 1:24

Fuligo a écrit:
Je vois que David parle de Maw.. Savez vous si Sophie's Choice est dispo en CD? Dans le cas ou il n'y est pas, est-ce possible et legal de récupérer le son d'un DVD en mp3 ou autre?
Non, je ne crois pas que ça ait été édité. En revanche il existe la captation faite à Covent Garden, il me semble même qu'il en existe une en vidéo.

Ce n'est pas légal à proprement parler, mais tu ne lèseras personnes et as autour de 0% de probabilités de poursuites si tu trouves la bande radio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rafsan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 53
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Mar 30 Juil 2013 - 23:08

Cololi a écrit:
Xavier a écrit:
Issu du sujet "A la radio":


Cololi a écrit:
Xavier a écrit:
Otello a écrit:
Cololi a écrit:
mais p être que le genre est définitivement mort et que je me fais des illusions.
Oui pour ce qui est de la création, l'opéra en tant que genre est mort! J'en suis convaincu!

Evidemment, car pour toi la musique est morte aux environs de Debussy et Berg...
Sinon, il n'y a aucune raison de penser cela avec des compositeurs comme Adams, Rautavaara, Saariaho, Escaich, Boesmans...

Sérieusement tu penses que les opéras de Adams, Rautavaara, Saariaho, Escaich, Boesmans ont la même force que Mozart, Wagner et Strauss ?

Déjà les as-tu écoutés? siffle

Je n'ai pas dit ça, j'ai dit que ce n'était pas le néant.
Les opéras existent, et de qualité.
Pour le passé toujours plus beau que le présent, tu sais bien ce que c'est, on n'a pas le recul...
L'opéra n'est plus un genre aussi fort et présent qu'au XIXè, c'est sûr, mais ce n'est pas sa mort pour autant.

Tu exagères juste ma position.
Quand je dis "mort", c'est juste que c'était un genre très vivant, qui tenait le haut du pavé dans le sens où c'était le genre majeur, attendu par ttlm, et qu'il attirait les plus géniaux ...
Comme tu le dis c'est impossible d'en dire autant aujourd'hui.

Ecoutés ? Très très peu, c'est vrai, comme je l'ai souvent dit.
Mais c'est vrai que Boesmans par exemple est qq un qui a consacré sa vie à l'opéra. C'est assez rare.

Boesmans n'a pas du tout consacré sa vie à l'opéra: il est né en 1936 et La passion de Gilles, son premier opéra, a été créé en 1983. Il avait 47 ans… Il a composé beaucoup d'autres choses, qui méritent vraiment d'être connues (Trakl Lieder, deux quatuors à cordes, Chambres d'à côté, etc.)!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rafsan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1524
Age : 53
Localisation : Brabant wallon
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Mar 30 Juil 2013 - 23:13

Théo taschimor a écrit:
Personnellement, un opéra que j'aimerais beaucoup découvrir en visuel et que j'aime déjà beaucoup dans une écoute audio est La Noche Triste de Jean Prodromidès. C'est aussi l'opéra qui m'a fait aimer l'opéra. Il est donc devenu mon opéra fétiche...j'ai dit fétiche pas préféré... Avant, je n'en écoutais jamais ou alors avec ennui. Aujourd'hui, je connais en audio beaucoup d'opéras contemporains et classiques mais en visuel, seulement deux: La Mouche de Howard Shore au Théâtre du Châtelet qui ne m'a pas impressionné et, en DVD, Frühlings erwachen de Benoît Mernier. Cet opéra-là, je l'adore, l'ai regardé et écouté plusieurs fois, avec toujours autant de plaisir.

En tout cas, je n'aurais jamais imaginé que j'aimerais le genre opératique par un opéra contemporain. Dans le classique, j'adore l'opéra façon Mozart et Beethoven, un peu moins façon Wagner, beaucoup moins façon Verdi. Very Happy  Sinon, je partage assez le point de vue de David en début de topic sur le sujet qui nous intéresse ici.Wink

Quant à Mernier, si Frühlings Erwachen est une incontestable réussite, son second opéra, La dispute (2013) mise en scène par les Herrmann est un véritable petit bijou. (Pour moi, la plus belle production vue la saison dernière avec Lulu vue par Warlikowski.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28979
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Mer 31 Juil 2013 - 8:33

Rafsan a écrit:
Cololi a écrit:
Xavier a écrit:
Issu du sujet "A la radio":


Cololi a écrit:
Xavier a écrit:
Otello a écrit:
Cololi a écrit:
mais p être que le genre est définitivement mort et que je me fais des illusions.
Oui pour ce qui est de la création, l'opéra en tant que genre est mort! J'en suis convaincu!

Evidemment, car pour toi la musique est morte aux environs de Debussy et Berg...
Sinon, il n'y a aucune raison de penser cela avec des compositeurs comme Adams, Rautavaara, Saariaho, Escaich, Boesmans...

Sérieusement tu penses que les opéras de Adams, Rautavaara, Saariaho, Escaich, Boesmans ont la même force que Mozart, Wagner et Strauss ?

Déjà les as-tu écoutés? siffle

Je n'ai pas dit ça, j'ai dit que ce n'était pas le néant.
Les opéras existent, et de qualité.
Pour le passé toujours plus beau que le présent, tu sais bien ce que c'est, on n'a pas le recul...
L'opéra n'est plus un genre aussi fort et présent qu'au XIXè, c'est sûr, mais ce n'est pas sa mort pour autant.

Tu exagères juste ma position.
Quand je dis "mort", c'est juste que c'était un genre très vivant, qui tenait le haut du pavé dans le sens où c'était le genre majeur, attendu par ttlm, et qu'il attirait les plus géniaux ...
Comme tu le dis c'est impossible d'en dire autant aujourd'hui.

Ecoutés ? Très très peu, c'est vrai, comme je l'ai souvent dit.
Mais c'est vrai que Boesmans par exemple est qq un qui a consacré sa vie à l'opéra. C'est assez rare.

Boesmans n'a pas du tout consacré sa vie à l'opéra: il est né en 1936 et La passion de Gilles, son premier opéra, a été créé en 1983. Il avait 47 ans… Il a composé beaucoup d'autres choses, qui méritent vraiment d'être connues (Trakl Lieder, deux quatuors à cordes, Chambres d'à côté, etc.)!

Ca m'empêche pas d'écrire autre chose ... mais ce que je voulais dire c'est que les compositeurs qui dépensent autant de temps pour l'opéra sont rares de nos jours. Et à mon sens il en fait clairement parti.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Fuligo
Déesse du scalpel
avatar

Nombre de messages : 3748
Age : 37
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Lun 2 Déc 2013 - 21:02

Salut!

est ce que quelqu'un connait Moby Dick de Heggie?

J'ai peut-être l’opportunité d'aller voir cet opéra en mars; niveau sujet, on peut difficilement faire mieux pour moi, mais ce Heggie m'est tout a fait inconnu. A quoi dois-je m'attendre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Lun 2 Déc 2013 - 22:15

Le sujet a été évoqué il y a peut-être 6 mois.
J'ai beau chercher, je ne trouve plus sous quel fil. Il faudrait faire appel à un Frère Bibliothécaire.
Cependant, et si ça peut te donner moins de regrets, il me semble que ce fut assez succinct....
Revenir en haut Aller en bas
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Lun 2 Déc 2013 - 23:40

Je ne connais pas Moby Dick, mais Dead Man Walking de Heggie est remarquable. Je l'ai vu ici dans une très belle mise en scène.

Également fort bon, mais entendu sur disque seulement: Greek, de Mark-Anthony Turnage (excellent).

Meurtre dans la cathédrale de Pizzetti a été enregistré par Karajan. C'est un opéra contemporain (j'étais né !) mais probablement pas 'moderne' !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuligo
Déesse du scalpel
avatar

Nombre de messages : 3748
Age : 37
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Mar 3 Déc 2013 - 18:28

Merci beaucoup!
Dead Man Walking m'interesse bien aussi.
Il y a un opera a Laval? Voua avez l'air d'etre bien fourni par la bas, pas comme nous avec un opera pour 3 provinces (d'ailleurs tiens, c'etait peut-etre la production de Calgary Opera que tu as vu?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Mer 4 Déc 2013 - 1:59

Il n'y a pas d'opéra à Laval, qui est une banlieue de Montréal. C'était une production de l'O de M. Le metteur en scène est Alain Gauthier. Je ne sais pas si c'est la même production qu'à Calgary, qui a donné la première canadienne de l'oeuvre (2006) scratch  mais je pencherais pour la négative.

Gros succès pour tous les artistes (voir les critiques dans ce lien).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuligo
Déesse du scalpel
avatar

Nombre de messages : 3748
Age : 37
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Mer 4 Déc 2013 - 6:50

Bon, alors j'ai regardé Moby Dick (trouvé en replay sur une TV américaine, je ne connais plus la loi française donc je vais éviter les liens au cas ou).

Ce Moby Dick, c'est l'équivalent opératique d'un gros édredon en duvet d'eider. Hyper confortable.
Moi qui déteste habituellement les vidéos d’opéra et les regarde en général en 3 a 5 fois. je n'ai eu aucun problème de concentration et n'ai pas vu le temps passer.
Le sujet facilite les choses, bien sur, je suis toujours preneuse pour une adaptation ou un travail autour de Moby Dick.
Sinon, c'est de l’opéra anglo-saxon contemporain 'classique' si j'ose dire, on ne se fait pas bousculer, mais je ne me suis pas ennuyée non plus.

Bon, le coté négatif, c'est exactement la même chose: c'est tellement immédiat et confortable qu'il y a de grandes chances que ça ne survive pas la troisième ou quatrième écoute.

Sinon, je ne suis pas sure d'avoir compris ou le librettiste (Gene Scheer) voulait en venir. S'il s'agissait juste de réduire le roman pour qu'il soit operisable(?), je trouve ça assez confus et plutôt raté; s'il y avait une ambition particulière, je ne la comprends pas; je ne suis même pas sure que j'aurais tout compris si je ne connaissais pas l’œuvre de base.Mais bon j'ai peut-être raté quelque chose. A voir au visionnage suivant.

Maintenant il n'y a plus qu'a attendre le Moby Dick de Knapik Mr. Green 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vagne
Néophyte


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 10/05/2014

MessageSujet: Opéras contemporains   Dim 6 Sep 2015 - 10:42

Si cela peut intéresser certain(e)s, j'ai établi la liste ("en construction" permanente) de tous les opéras créés depuis 1945, avec liens vers les sites des compositeurs et les vidéos existantes (en anglais) ::
http://vagnethierry.fr/en/contemporary-opera-since-1945-3/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Dim 6 Sep 2015 - 11:02

Superbe travail. Il en reste beaucoup, forcément, mais ce serait à mon avis beaucoup plus parlant en les plaçant par ordre chronologique (ou, mieux encore, en donnant le choix dans l'interface) : sinon, on va fatalement vers les compositeurs déjà célèbres, et on peine à se représenter les courants de chaque période.

Dans l'absolu, vu le nombre raisonnable de créations par an (du moins si l'on écarte les opéras de chambre et les genres hybrides, comme tu as fait), ce doit être un objectif accessible à terme. Bravo…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Fuligo
Déesse du scalpel
avatar

Nombre de messages : 3748
Age : 37
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Lun 7 Sep 2015 - 19:13

Ah oui, merci Vagne, ça, ça m’intéresse.
Il y a déjà plein de choses que je ne connais pas dans ta liste.

(Attention, tu n'as pas le bon Ekstrom).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Lun 7 Sep 2015 - 20:50

C'est un travail de moi, bravo !

J'ai vu L'Upupa de Henze (je recommande) ainsi que Dean Man Walking de Heggie, que j'ai également beaucoup aimé.

Greek de Turnage est une oeuvre superbre à tous points de vue, qui me rappelle Cavalleria rusticana dans son format et son efficacité dramatique.

Je n'ai pas vu de Adams. Par lequel devrais-je commencer ? Pas besoin que ce soit un dvd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tod
Entre chien et loup
avatar

Nombre de messages : 1041
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Mar 8 Sep 2015 - 19:41

The Death of Klinghoffer, peut-être ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80642
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Mar 8 Sep 2015 - 19:51

Ou bien El Niño, ou bien dans un autre genre, Doctor Atomic.
En tout cas, éviter Nixon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tod
Entre chien et loup
avatar

Nombre de messages : 1041
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Mar 8 Sep 2015 - 20:19

Moi, j'aime beaucoup Nixon in China.
C'est très d'époque, mais c'est de la bien jolie musique quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82075
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Mar 8 Sep 2015 - 20:31

Xavier a écrit:
Ou bien El Niño, ou bien dans un autre genre, Doctor Atomic.
En tout cas, éviter Nixon...

Pareil pour moi.

Côté musique (à défaut d'intrigue), A Flowering Tree est très joli ! (son côté Flûte enchantée exotique pourrait peut-être intéresser André).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Mar 8 Sep 2015 - 22:57

L' Upupa fait très Flûte enchantée exotique et j'ai bien aimé. C'est la première fois que j'entends parler de A Flowering Tree. scratch

Et dire que je croyais commencer par Nixon in China hehe

Doctor Atomic, j'ai déjà la 'suite', officiellement appelée la Doctor Atomic Symphony et c'est très bon. En fait j'ai bien une demi-douzaine+ de disques de Adams symphonique et instrumental, mais aucun de ses opéras fesse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80642
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Mar 8 Sep 2015 - 23:00

André a écrit:
L' Upupa fait très Flûte enchantée exotique et j'ai bien aimé. C'est la première fois que j'entends parler de A Flowering Tree. scratch

Pourtant il y a un disque et ça a été pas mal donné dernièrement, notamment à Paris (au Châtelet), mais pas seulement.
http://classik.forumactif.com/t7348-chatelet-adams-a-flowering-tree-mai-2014

Mais enfin ça me semble moins prioritaire que Klinghoffer, El Niño et Atomic.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5473
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Mar 8 Sep 2015 - 23:07

Merci ! Je vais donc me concentrer sur Klinghoffer (dont le sujet me plaît moins) et Flowering Tree. La disponibilité et le prix décideront.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tod
Entre chien et loup
avatar

Nombre de messages : 1041
Date d'inscription : 18/12/2014

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Mar 8 Sep 2015 - 23:40

André a écrit:


Et dire que je croyais commencer par Nixon in China hehe
Oh ! La bévue ! hehe
Dire que ç'aurait été ma faute pale
Bien heureusement on est pas tous lus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nugava
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1435
Age : 31
Date d'inscription : 09/12/2007

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Mer 9 Sep 2015 - 0:48

Dans son style, Nixon in China est très bien... Ce n'est quand même pas aussi radical que la trilogie de Glass... Y a même quelques grands moments, comme le monologue de Madame Mao et le grand ballet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80642
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   Mer 9 Sep 2015 - 0:50

Déjà, le fait de le rapprocher de Glass doit faire fuir n'importe qui. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'opéra contemporain   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'opéra contemporain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'opéra contemporain
» Vous et le contemporain
» Le Cabaret Contemporain
» Vous et le contemporain (3)
» Andrew winton..waow!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: