Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Vincent d'Indy (1851-1931)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85111
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vincent d'Indy (1851-1931)   Mer 17 Déc 2014 - 16:17

Polyeucte a écrit:
C'est assez désagréable à l'écoute je trouve... j'ai presque l'impression que c'est faux par moments (l'impression hein! Vu la qualité de mon oreille je serais bien en peine de confirmer!).

Un peu métallique-débraillé (et peut-être un peu haut par moment, j'avoue ne pas être très sensible à ça), mais quand même, pour une première exécution d'un rôle si difficile, respect.

Ensuite, tu m'aurais choisi Beuron à la place, je n'aurais pas refusé, bien sûr.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19413
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Vincent d'Indy (1851-1931)   Mer 17 Déc 2014 - 16:24

DavidLeMarrec a écrit:
Un peu métallique-débraillé (et peut-être un peu haut par moment, j'avoue ne pas être très sensible à ça), mais quand même, pour une première exécution d'un rôle si difficile, respect.
Voilà... métallique-débraillé...
Après bien sûr respect... pour avoir fait l'effort d'apprendre un tel rôle pour si peu de représentations entre autre, et dans une langue étrangère en plus!

Citation :
Ensuite, tu m'aurais choisi Beuron à la place, je n'aurais pas refusé, bien sûr.
Mais même sans aller jusque là... un peu plus de tenue dans le chant on va dire...


Mais en tout cas bien sûr que cette captation est grandiose!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8308
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Vincent d'Indy (1851-1931)   Mer 31 Déc 2014 - 15:06

Belle (et honnête !) recension d'un bel (et honnête !) enregistrement ; à propos de Fervaal, ici : http://www.forumopera.com/cd/fervaal-pourquoi-chercher-midi-a-quatorze-heures tongue .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 51
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Vincent d'Indy (1851-1931)   Jeu 7 Mai 2015 - 17:52

Dans ce lien il semble que ce soit Malibran qui publie le Fervaal
mais en cherchant je trouve celà
même version sans doute mais chez un autre éditeur ??

http://www.da-music.de/Klassik/CHOEUR-ET-ORCHESTRE-RADIO-LYRI-FERVAAL-ARTNR-501902.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19413
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Vincent d'Indy (1851-1931)   Jeu 7 Mai 2015 - 18:53

Oui... et dans les deux cas des éditeurs dont la qualité de rendu est assez moyenne pour être gentil Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8308
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Vincent d'Indy (1851-1931)   Ven 8 Mai 2015 - 8:24

Ça permet de conserver le moins cher, alors !
(Encore que, pour ce dernier éditeur, qui est aussi "spécialisé" dans les enregistrements de radio allemands ou les rééditions de vieilles cires, j'ai de très bonnes choses, cf. Boris par Jochum, Macbeth par Keilberth, Rosenkavalier par Heger, les Troyens de Scherchen et de Kubelik, etc.).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19413
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Vincent d'Indy (1851-1931)   Ven 8 Mai 2015 - 10:10

bAlexb a écrit:
Ça permet de conserver le moins cher, alors !
(Encore que, pour ce dernier éditeur, qui est aussi "spécialisé" dans les enregistrements de radio allemands ou les rééditions de vieilles cires, j'ai de très bonnes choses, cf. Boris par Jochum, Macbeth par Keilberth, Rosenkavalier par Heger, les Troyens de Scherchen et de Kubelik, etc.).

Oui, mais par exemple j'ai une Pucelle d'Orléans dans cette édition, et pour le faire tenir sur deux CD, ils ont coupé dans l'enregistrement (le ballet entre autre!) par rapport à une autre édition... Confused
Donc depuis, j'évite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 51
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Vincent d'Indy (1851-1931)   Ven 8 Mai 2015 - 10:55

Et moi un David de Milhaud quasi inaudible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85111
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vincent d'Indy (1851-1931)   Ven 8 Mai 2015 - 10:55

Oui, Cantus Classics fait un travail formidable d'exhumation de raretés de premier intérêt (plein d'opéras traduits, ou des choses introuvables par ailleurs comme la Tour de Feu de Lazzari), mais dans des conditions éditoriales hallucinantes : aucune notice bien sûr, le son est en général épouvantable (ils dégradent les bandes sans même les filtrer, comment est-ce possible ?) et effectivement il arrive très souvent qu'il manque des portions (dans certains volumes, il peut manquer le dernier acte, par exemple !).

Vraiment à prendre comme des témoignages bruts quand on ne peut pas les avoir autrement, mais à éviter absolument lorsqu'on a le choix, malgré les prix très attractifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 51
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Vincent d'Indy (1851-1931)   Ven 8 Mai 2015 - 15:54

Sais tu David pourquoi la publication ne parait pas chez Malibran
?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85111
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vincent d'Indy (1851-1931)   Ven 8 Mai 2015 - 16:04

Je ne peux pas dire, je n'ai pas mes entrées là-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8308
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Vincent d'Indy (1851-1931)   Ven 8 Mai 2015 - 16:19

DavidLeMarrec a écrit:
je n'ai pas mes entrées là-bas.

Nous annoncer ça comme ça ; comme si c'était normal Evil or Very Mad !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 51
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Vincent d'Indy (1851-1931)   Dim 17 Mai 2015 - 17:17

Le volume 6 de l' oeuvre orchestrale de d Indy est paru récemment    chez Chandos
une très belle interprération        Le lied pour violoncelle et orchestre est très émouvant .


" />
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85111
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vincent d'Indy (1851-1931)   Dim 17 Mai 2015 - 17:26

J'ai écouté ça il y a quelques jours (pas Wallenstein, qui m'ennuie vraiment, mais le reste) : les Chants & Danses en version orchestre, c'est quand même un peu du gâchis, on perd beaucoup du charme semi-archaïsant étrange de la version originale. On voit bien l'intérêt de l'arranger pour une formation régulière, mais après écoute, j'en resterai, surtout que le disque permet de choisir, à la version de chambre. Pour ceux qui ne l'ont pas encore découverte, jetez-vous sur le disque Timpani avec les solistes du Philharmonique de Luxembourg ! cheers

(Et puis l'interprétation de Gamba est un rien molle – dommage, j'aime beaucoup le Symphonique d'Islande d'ordinaire, mais il est vrai que sa nervosité n'a jamais été proverbiale.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 51
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Vincent d'Indy (1851-1931)   Dim 17 Mai 2015 - 17:34

Je suis entièrement d' accord avec toi sur le chef Wallenstein m' ennuie aussi j avais les 5 premiers volumes j' ai craqué pour le 6é
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roupoil
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 37
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: Vincent d'Indy (1851-1931)   Ven 13 Juil 2018 - 17:25

Continuant mes explorations de raretés françaises au tournant du siècle, j'ai "écouté" aujourd'hui Fervaal de Vincent d'Indy. Malheureusement, ce que je me suis mis dans les oreilles est la version RTF de 62 publiée chez Malibran, et disons pour être gentil qu'on perd beaucoup de musique par rapport à la partition (que j'avais sous les yeux pour suivre), autant horizontalement que verticalement.

Horizontalement, car c'est effectivement énormément coupé (ça a déjà été évoqué dans les pages précédentes de ce fil) : pas de prologue, des introductions orchestrales au mieux coupées de moitié, un tiers des scènes sautées purement et simplement dans les actes restants (notons en passant que les actes sont mal renseignés sur Deezer où j'ai écouté l'oeuvre puisque la scène 3 de l'acte II est décrite comme acte III, et l'acte III comme acte IV alors que l'opéra n'en comporte que trois...), et même dans les scènes qui restent, il y a souvent des coupures. La continuité dramatique en prend un coup mais bon, l'intérêt du livret étant ce qu'il est, on survit (cf plus bas).

Verticalement, c'est la précarité sonore qui pose problème, dès qu'il y a plus de deux lignes à la fois c'est de la bouillie. C'est particulièrement pénible dans une oeuvre où les choeurs sont souvent découpés, et l'orchestre assez fourni. Là, l'orchestre, ben on en entend pas grand chose, faut être honnête.

Tout cela est évidemment fort dommage, car l'oeuvre a l'air de ne pas être inintéressante, même si elle mérite clairement sa réputation de quasi-copie wagnérienne : le livret "celtique" fait très très fort penser à certaines oeuvres du grand Richard (entre autres, la déesse a pompé son petit discours du deuxième acte sur Erda, je crois bien), et musicalement, l'inspiration est encore plus flagrante, avec tout de même une maitrise de l'équilibre parfois un peu précaire. Le côté "empilons trois strates de choeur subtilement décalées avec un accompagnement orchestral plus un petit coup de fanfare par-ci, et par-dessus le tout la ligne vocale relativement aléatoire d'un des protagonistes principaux", c'est pas très fin, et avec un son aussi pourri, ça ne pardonne vraiment pas. Mais pour qui aime Wagner, c'est une copie sympathque, avec des moments assez inspirés (même quand c'est un peu le bordel d'ailleurs, la scène finale de l'acte II est sympa). Bref, à découvrir, mais si possible dans une autre version...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.normalesup.org/~glafon/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19413
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Vincent d'Indy (1851-1931)   Ven 13 Juil 2018 - 21:06

Il n'y a malheureusement pas d'autres versions disponibles...
SI tu trouves, il y a la version avec Philippe Rouillon (bande radio) qui ouvre vraiment des portes sur la partition!
Et si tu ne trouves pas... Wink

Mais pour moi, c'est bien sûr inspiré de Wagner, mais il y a des couleurs spéciales, des originalités... la scène finale par exemple est totalement géniale!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85111
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vincent d'Indy (1851-1931)   Ven 13 Juil 2018 - 22:20

En effet, c'est un massacre, il manque le Prologue (le plus beau, je trouve), des bouts de tout partout, et on n'entend à peu près rien des couleurs d'orchestre. Et même vocalement, hors Grancher, ce n'est pas totalement adéquat.

Ça ne suffit même pas à regretter ce qui manque, tellement c'est loin de ressembler à l'œuvre. La seule chose qui existe de valable est la bande de Berne mentionnée par Polyeucte, avec Sophie Fournier et Philippe Rouillon, là l'orchestre est splendide, et ça prend tout son sens (plein de resucées de Walküre et Tristan, en effet). bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19413
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Vincent d'Indy (1851-1931)   Ven 13 Juil 2018 - 23:39

SInon, pour d'Indy, tu as aussi ses symphonies qui sont vraiment intéressantes... pleines de couleurs et de variété... et puis le concert pour piano, flûte, violoncelle et cordes... et bien sûr l'Etranger! Très différent de Fervaal!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Roupoil
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 37
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: Vincent d'Indy (1851-1931)   Sam 14 Juil 2018 - 9:17

Merci pour ces conseils, en symphonique j'ai écouté la célèbre Cévenole avec piano, et diverses oeuvres plus ou moins illustratives (Poème des rivages, Dyptique méditerrannéen), qui ne m'ont pas fait un effet extraordinaire (surtout la Cévenole où j'avoue m'ennuyer pas mal, le reste est beau mais pas non plus transcendant à mon goût) et un peu de musique de chambre (qui ne m'a pas transporté non plus). D'ici quelques jours je me replongerai dans Fervaal dans une version beaucoup plus décente, et je vais donc ajouter L'Etranger au programme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.normalesup.org/~glafon/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6208
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Vincent d'Indy (1851-1931)   Sam 14 Juil 2018 - 11:16

Roupoil a écrit:
et un peu de musique de chambre (qui ne m'a pas transporté non plus)
affraid Il y a pourtant dans son catalogue quelques-unes des plus grosses tueries de la musique de chambre française.
Tu as essayé le Sextuor à cordes, le Quintette avec piano, et puis ces bijoux archaïsants: le Trio en forme de Suite, la Suite dans le style ancien, la Suite en parties...?

Côté symphonique, c'est certes un peu en-deçà, mais les œuvres du disque de Bringuier chez Timpani  (Symphonie italienne, Concert pour piano, flûte violoncelle et cordes) sont quand même chouettes.

(Et L'Étranger aussi.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roupoil
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 37
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: Vincent d'Indy (1851-1931)   Sam 14 Juil 2018 - 14:39

Benedictus a écrit:

Tu as essayé le Sextuor à cordes, le Quintette avec piano, et puis ces bijoux archaïsants: le Trio en forme de Suite, la Suite dans le style ancien, la Suite en parties...?

Eh bien non rien de tout ça, je n'ai testé que le trio op.29 (avec clarinette), très sympathique mais pas non plus inoubliable, et la sonate pour violon et piano qui pour le coup ne m'a vraiment pas intéressé... En fait j'attendais tes recommandations pour pour pouvoir m'enthousiasmer Mr. Green .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.normalesup.org/~glafon/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85111
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Vincent d'Indy (1851-1931)   Sam 14 Juil 2018 - 15:38

Roupoil a écrit:
Merci pour ces conseils, en symphonique j'ai écouté la célèbre Cévenole avec piano, et diverses oeuvres plus ou moins illustratives (Poème des rivages, Dyptique méditerrannéen), qui ne m'ont pas fait un effet extraordinaire (surtout la Cévenole où j'avoue m'ennuyer pas mal, le reste est beau mais pas non plus transcendant à mon goût) et un peu de musique de chambre (qui ne m'a pas transporté non plus). D'ici quelques jours je me replongerai dans Fervaal dans une version beaucoup plus décente, et je vais donc ajouter L'Etranger au programme.

Oui, ses poèmes symphoniques ne sont pas franchement des chefs-d'œuvre (encore qu'en salle et bien joué, j'avais été très étonné par Istar), la Cévenole est même franchement un alignement de platitudes pénibles.

En revanche, la Symphonie Italienne (si tu aimes les symphonies de Bizet, c'est le même genre), la musique de chambre en effet (Suite dans le style ancien, Chansons & Danses, Quintette ; mais moi j'aime beaucoup la Sonate pour violon et le Trio avec clarinette, quels mouvements lents !). Et bien sûr L'Étranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Roupoil
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 307
Age : 37
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: Vincent d'Indy (1851-1931)   Dim 15 Juil 2018 - 12:04

J'ai écouté quelques oeuvres supplémentaires en musique de chambre, j'avoue que le Trio en forme de Suite ça n'est pas trop mon truc (le côté archaïsant ne me convainc pas), par contre le Sextuor est vraiment bien, avec un dernier mouvement superbe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.normalesup.org/~glafon/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vincent d'Indy (1851-1931)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vincent d'Indy (1851-1931)
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» National 1931
» Triolian 1931
» All of me Jazz 1931
» National DUOLIAN 1931
» Martin OM-28, 1931 Vintage sur Ebay US

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: