Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyLun 15 Fév 2010 - 23:19

Era a écrit:
Bon, j'ai fait un nouvel essai (version studio) mais je n'ai encore pas réussi à aller très loin...
Pareillement j'ai eu du mal en venant de Lully de m'y "accrocher".
Il faut passer le premier acte, enfin pour ma part j'ai du passer par là. mais aujourd'hui je déguste tout de la première a la dernière syllabe.


Era a écrit:

Premièrement la voix et la diction de Stéphanie d'Oustrac m'insupportent Confused et puis ça ne respire absolument pas..
C'est pourtant l'illustration de ce qui fait de mieux dans le répertoire scratch

Era a écrit:

. tout s'enchaîne, les chanteurs (ou peut être - sûrement - est-ce dû à Niquet) ne prennent pas le temps de respirer dans leurs récits, ou tout du moins ne nous laissent pas le temps de respirer, et il en ressort une impression assez désagréable qui m'a carrément fait arrêter l'écoute.
Il faudrait que j'essaie avec ce live mais il n'est malheureusement pas en ma possession.
Oui !!! c'est plus qu'un " enchaînement , Niquet mène tout ça de bon train, voit "tgvièsque" c'est ce trait qui m'avait lors de ma première écoute le plus choqué, mais si on prend le temps de s'attarder sur la qualité du livret du chant, de la diction parfaite, bref de la qualité de l'œuvre on a vite fait d'en faire fit Wink . Mais d'Oustrac mon ami sunny sunny sunny
Revenir en haut Aller en bas
Cleme
Petit agniou
Cleme

Nombre de messages : 7229
Age : 26
Date d'inscription : 18/12/2008

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyMar 16 Fév 2010 - 0:36

DavidLeMarrec a écrit:
D'Oustrac qui, quoique excellente, pleurniche un petit peu, en particulier à l'acte I.

J'aime bien ce côté pleurnichard moi Embarassed je trouve que ça correspond bien au livret, après tout elle se plaint de son sort. Et c'est un tragédie, c'est censé attiser les larmes Sad
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyMar 16 Fév 2010 - 0:36

Pareil que Clème Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyMar 16 Fév 2010 - 0:42

Mais non, il faut être grand genre, c'est une princesse tout de même, pas une grisette dégrisée. tutut

C'est surtout le côté affecté qui me gêne dans les pleurnicheries de D'Oustrac, au demeurant.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyMar 16 Fév 2010 - 0:49

DavidLeMarrec a écrit:


C'est surtout le côté affecté qui me gêne dans les pleurnicheries de D'Oustrac, au demeurant.

Oui, un peu à la manière d'une florence Katz dans les mélodies de Dupont Gabriel, mais il est vraie qu'avec le temps on s'y fait et on arrive même à aimer.
Oui, oui.
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12369
Age : 27
Date d'inscription : 23/02/2007

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyMar 16 Fév 2010 - 8:30

DavidLeMarrec a écrit:
Era a écrit:
En tout cas je le trouve pas Embarassed

C'est drôle tout de même que ça m'ait vraiment forcé à couper, c'est qu'il doit vraiment y avoir un problème dans la gestion de l'urgence... pourtant le début était assez prometteur (encore que je trouve qu'il ne fait pas assez dans la délicatesse dans l'ouverture)
Si je te dis que c'est chez toi qu'il y a un problème, je te vexe ? Surprised
Oui Mr.Red

kiss

natrav a écrit:
Il y a aussi un sentiment d'étouffement lié à l'action précipitée et justement l'urgence dans laquelle on reste si on excepte la pastorale.
C'est ça, et ça me gêne hehe
Revenir en haut Aller en bas
Aspic
Mélomane averti
Aspic

Nombre de messages : 219
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/11/2008

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyLun 1 Mar 2010 - 18:05

Aaaah, un topic sur Calli' ! Ma tragédie lyrique préférée... j'ai dû l'écouter facilement 12 fois en entier, voire même plus de 40 pour certains airs drunken

Que dire... à mon goût, très représentatif de l'école française début 18ème ; c'est du Lully avec des harmonies quasi-ramistes ou du Rameau sans contrechants de traverso et de basson Very Happy Une action tragédique bien fichue, un livret fort plaisant, une musique marquante, une distribution parfaite...

J'adore particulièrement l'Acte 2, que ce soit le monologue de Gégénor ("Espoir, qui me flattez d'un plus doux avenir / De vos enchantements faudra-t'il me défendre... ?") ou l'air où Corhésus se fâche tout rouge ("Viens manger tes hôtels !" ahem) ou le dialogue D'Oustrac/Auvity où la princesse craque progressivement pour finir sur un sublîme duo à la sixte... s'il ne fallait garder qu'un acte, ça serait celui-là.

Sinon, y'a aussi les choeurs de l'Acte 1 (très bien foutus harmoniquement), l'Oracle qui s'exprime(nt ?) sur une semi-chaconne, le "Cruelle mère des Amours" version "Coulez mes pleurs" à l'Acte 4, les tribulations infinies "Donne-moi le glaive, je veux mourir ! - Nan, c'est moi qui dois périr ! - Tais-toi, c'est mon destin d'être sacrifiée !" (etc) de la fin de l'acte 5... Bon, quelques petites longueurs divertissements un peu longs (satanés bergers de l'Acte 4) mais l'ensemble passe très très bien (c'est assez court, d'un autre côté, comme tragédie).

Le tout brillamment défendu par un Concert Spirituel en grande forme (voire trop : du calme, les bassons !), une Stéphanie d'Oustrac parfaite en princesse pleurnicharde, un Cyril Auvity agnewesque (?!) en "trop malheureux amant" et un Joao Fernandes saisissant en vilain-sacrificateur-pas-content. En plus, la prise de son est bien agréable, les instruments sont bien en avant tout en laissant respirer les voix... c'est juste très dommage de ne pas avoir enregistré le prologue, qui aurait pourtant tenu sur un bout des deux CDs... car Calli' sera pas réenregistrée avant longtemps, je le crains. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyLun 1 Mar 2010 - 19:14

Aspic a écrit:
Aaaah, un topic sur Calli' ! Ma tragédie lyrique préférée... j'ai dû l'écouter facilement 12 fois en entier, voire même plus de 40 pour certains airs drunken
Petit joueur. hehe Je dois être plus proche des 100 que des 10, et même si je suis celui qui a commencé en premier ici, je ne suis pas sûr d'être celui qui a le plus gros score. Surprised

Citation :
une distribution parfaite...
Ah, tu écoutes donc les représentations de Beaune ! Very Happy

Citation :
ou le dialogue D'Oustrac/Auvity
Ah non. What the fuck ?!? Tu n'as donc pas la distribution parfaite.

Citation :
(voire trop : du calme, les bassons !),
Ce sont des cromornes, c'est pour ça qu'ils font du bruit et qu'ils nasillent !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Aspic
Mélomane averti
Aspic

Nombre de messages : 219
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/11/2008

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyMar 2 Mar 2010 - 19:31

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
une distribution parfaite...
Ah, tu écoutes donc les représentations de Beaune ! Very Happy

Citation :
ou le dialogue D'Oustrac/Auvity
Ah non. What the fuck ?!? Tu n'as donc pas la distribution parfaite.
Rooh, chuis désolé, mais je fais apparemment partie des gens qui trouvent que D'Oustrac a un très beau timbre Razz

Mais bon, j'ai absolument pas réussi à dénicher l'enregistrement de Beaune, hélas... Shit Ça doit être intéressant de comparer comment Niquet fait son truc en live, parce que bon, dans la version studio, on entend quand même des "raccords" un peu trop voyants qui signalent clairement que ça a été enregistré bien tronçonné... (contrairement à l'Armide d'Herrewgue où on entend parfois des faux départs rigolos qui font sonner le tout plus authentique...)

Quant aux basses de cromornes, ouais, j'avais lu leur présence quelque part... je suis curieux de voir qu'est-ce que c'est exactement comme instrument, il est sûr que ça n'a rien à voir avec des cromornes renaissance, je parie que ça ressemble à s'y méprendre à des bassons au niveau extérieur... sauf que oui, ça nasille quand même beaucoup (trop). En tout cas, Niquet en met dans tous ses enregistrements ces temps-ci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyMar 2 Mar 2010 - 19:37

Aspic a écrit:
Ah non. What the fuck ?!? Tu n'as donc pas la distribution parfaite.
Rooh, chuis désolé, mais je fais apparemment partie des gens qui trouvent que D'Oustrac a un très beau timbre Razz

Mais bon, j'ai absolument pas réussi à dénicher l'enregistrement de Beaune, hélas... Shit Ça doit être intéressant de comparer comment Niquet fait son truc en live, parce que bon, dans la version studio, on entend quand même des "raccords" un peu trop voyants qui signalent clairement que ça a été enregistré bien tronçonné... (contrairement à l'Armide d'Herrewgue où on entend parfois des faux départs rigolos qui font sonner le tout plus authentique...)[/quote]
J'ai découvert l'oeuvre le soir même de la radiodiffusion, dont je garde une captation en souvenir. Very Happy
C'est d'ailleurs la version que j'écoute régulièrement : Niquet varie beaucoup moins les tempi, c'est tout le temps la course (et c'est très chouette comme ça), et surtout on a Auvity plus en forme qu'en studio, Staskiewicz avec un port d'impératrice (D'Oustrac paraît pleurnicheuse à côté), et Alain Buet qui est un Corésus beaucoup plus attachant que le gros vilain Fernandes.
En revanche, il pleuvait ce jour-là et l'acoustique de la basilique noie les choeurs, en particulier dommage pour la fin de l'acte II.


Citation :
Quant aux basses de cromornes, ouais, j'avais lu leur présence quelque part... je suis curieux de voir qu'est-ce que c'est exactement comme instrument, il est sûr que ça n'a rien à voir avec des cromornes renaissance, je parie que ça ressemble à s'y méprendre à des bassons au niveau extérieur... sauf que oui, ça nasille quand même beaucoup (trop). En tout cas, Niquet en met dans tous ses enregistrements ces temps-ci Very Happy
Ah non, ça ne ressemble pas à des bassons, plutôt à de mini-bassons contrebasse. Ils ont recréé ces instruments exprès pour Callirhoé, et depuis, Niquet les utilise. Moi j'aime (et Hidraot adore, il y a même un fil dessus Rolling Eyes ).

L'avantage est que c'est plus sonore et dynamique.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Aspic
Mélomane averti
Aspic

Nombre de messages : 219
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/11/2008

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyMer 3 Mar 2010 - 18:07

Bon, j'ai pu remonter un peu le temps de me téléporter à Beaune en 2007 (merci David hehe), et, au risque de m'attirer le courroux du 3/4 des posteurs de ce fil... je préfère la version studio. Oui, je sais. fesse

Staskiewicz et Buet chantent certes très bien, ont des timbres assez proches de d'Oustrac et Fernandes, mais... ils ne jouent pas assez. "Les Acteurs de la Tragédie sont...", lit-on sur n'importe-quel livret d'époque. Là, ils chantent et gasouillent fort bien, mais ne jouent pas assez. On a beaucoup moins l'impression qu'ils soit un tant soi peu affectés par l'action que dans la version studio... certes, niveau diction, j'ai enfin compris 2-3 ptits détails Very Happy Mais si on ajoute à ça l'acoustique hyper-généreuse de la Basilique et l'éloignement relatif des choeurs, je trouve que cette version reste un tantinet moins bonne et efficace que la version studio.

Voilà, vous pouvez me lancer des tomates, des pieux, des bâtons de mesure sur le pied, de ces flambeaux sacrés faites un autre usage. Razz

Edit : Ce post a fait de moi un "mélomane du dimanche". Est-ce un signe ?
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyMer 3 Mar 2010 - 18:09

Aspic a écrit:
je préfère la version studio
cheers

J'étais quasiment le seul. mains
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyMer 3 Mar 2010 - 18:13

Après les affectations de Stéphanie D'Oustrac, effectivement on peut trouver Staskiewicz plus hiératique (mais dire que ce n'est pas joué Shocked Shocked ). Mais Buet, pour le coup, c'est clairement beaucoup plus investi que Fernandes qui contrôle plus le timbre que l'expression. La mort de Corésus, en particulier, où le trait est si forcé ; le personnage aussi, un croquemitaine...

Je n'aime pas trop Fernandes en général, il est vrai (en Ministre de Pan, il est même déplaisant avec ses portamenti très appuyés).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Aspic
Mélomane averti
Aspic

Nombre de messages : 219
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/11/2008

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyMer 3 Mar 2010 - 18:24

Wolferl a écrit:
Aspic a écrit:
je préfère la version studio
cheers

J'étais quasiment le seul. mains
kiss

[quote="DavidLeMarrec]mais dire que ce n'est pas joué[/quote]
C'est joué, mais... on n'y croit pas assez, contrairement à D'Oustrac qui nous fait toujours croire en son personnage. Enfin, j'trouve. Very Happy

Même pour des Destouches qui n'ont qu'un opéra d'enregistré, y'a quand même des clans qui arrivent à se créer. C'est fabuleux, quand même pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyMer 3 Mar 2010 - 18:42

Aspic a écrit:
C'est joué, mais... on n'y croit pas assez, contrairement à D'Oustrac qui nous fait toujours croire en son personnage. Enfin, j'trouve. Very Happy
Etonnant que quelqu'un aussi baigné que toi dans le grand genre ne soit pas sensible à la retenue très concernée de Staskiewicz, beaucoup plus crédible en fin de compte que les épanchements ostentatoires.

Cela dit, j'aime beaucoup beaucoup D'Oustrac dans ce répertoire, mais sa Callirhoé me séduit moins que sa Médée ou son Armide. Si, elle est sans doute plus touchante à l'acte IV, qui est justement l'acte des pleurs. (Enfin, ils pleurent tout le temps là-dedans, mais au IV il ne font que ça. Laughing )

Citation :
Même pour des Destouches qui n'ont qu'un opéra d'enregistré, y'a quand même des clans qui arrivent à se créer. C'est fabuleux, quand même
La capacité des humains à se cliver à l'infini. hehe Ca m'a toujours fasciné moi aussi. Mais sur un forum, c'est pratique, ça permet de causer.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Aspic
Mélomane averti
Aspic

Nombre de messages : 219
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/11/2008

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyMer 3 Mar 2010 - 19:00

David a écrit:
ne soit pas sensible à la retenue très concernée de Staskiewicz
Justement, je le perçois pas comme une retenue, mais comme un manque... euh... d'expressivité... (je m'enfonce.) Nan mais elle a quand même plein de qualités, par exemple au niveau de l'articulation et de l'intelligibilité de la ligne mélodique.

Mais vu que t'as découvert l'opéra avec la version live, j'dirais qu'il est normal que tu sois plus convaincu par cette dernière Very Happy C'est vraiment rare que, quand on a un coup de coeur pour une oeuvre dans une certaine version, on réussisse à préférer nettement une autre version... la preuve avec moi, en tout cas. J'aurais ptêtre aussi préféré la live si je l'avais connue en 1er, qui sait Mr.Red Subjectivité, quand tu nous tiens...
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14118
Date d'inscription : 14/04/2007

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyMer 3 Mar 2010 - 20:27

Wolferl a écrit:
Aspic a écrit:
je préfère la version studio
cheers

J'étais quasiment le seul. mains

Moi aussi, mais essentiellement à cause de l'acoustique beaucoup trop réverbérée de la prise de son in situ. Les chanteurs (Corésus et Callirhoé en particulier) sont meilleurs mais avec ce son je peux pas... Mais la version studio présente les mêmes défauts, cette urgence qui prend la forme d'une course poursuite vite épuisante où on ne peut jamais reprendre son souffle... Mes critiques sont les mêmes que celles d'Era. C'est très rare que je réécoute cet enregistrement du début à la fin, mais, pris par petits bouts (un acte par ci, une scène par là) c'est délicieux. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Cleme
Petit agniou
Cleme

Nombre de messages : 7229
Age : 26
Date d'inscription : 18/12/2008

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyMer 3 Mar 2010 - 22:07

J'arrive après la bataille mais moi aussi je préfère la version studio cheers
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyMer 3 Mar 2010 - 22:09

Moi aussi Embarassed

En fait, le "tout le monde préfère le live" se transforme en "David préfère le live" Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyMer 3 Mar 2010 - 22:17

C'est pareil. David est en toute chose, Il est omniprésent et omnipotent.





le pire c'est que c'est pas faux
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyJeu 4 Mar 2010 - 1:18

Natrav avait fini par me dire que j'avais raison, mais qu'il avait plus son confort auditif et ses habitudes avec le studio.

Effectivement, un peu seul, c'est plutôt de moi qu'il s'agit... et vous êtes bien ingrats parce que, qui a refilé le virus à Natrav qui l'a ensuite abondamment inoculé ? Et à coups de quel enregistrement ? carton rouge

Peut-être omnipotent, mais nul n'est prophète en sa contrée.

(Je déconseille aux wagnériens de continuer à survoler ce fil, il y a des statues de sel qui se perdent.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyJeu 4 Mar 2010 - 1:30

Aspic a écrit:
Justement, je le perçois pas comme une retenue, mais comme un manque... euh... d'expressivité... (je m'enfonce.) Nan mais elle a quand même plein de qualités, par exemple au niveau de l'articulation et de l'intelligibilité de la ligne mélodique.
Hm. Sobriété et hiératisme, j'entends. Mais pas la réserve. Réessaie sans avoir écouté D'Oustrac juste avant. Smile


Citation :
Mais vu que t'as découvert l'opéra avec la version live, j'dirais qu'il est normal que tu sois plus convaincu par cette dernière Very Happy C'est vraiment rare que, quand on a un coup de coeur pour une oeuvre dans une certaine version, on réussisse à préférer nettement une autre version... la preuve avec moi, en tout cas. J'aurais ptêtre aussi préféré la live si je l'avais connue en 1er, qui sait Mr.Red Subjectivité, quand tu nous tiens...
C'est souvent vrai, mais j'ai trouvé D'Oustrac encore plus exceptionnelle en Armide que Guillemette Laurens avec qui j'ai pourtant effectué un long parcours, et que j'admire sans beaucoup de modération sauf lorsqu'elle chante très très bas à l'unisson du choeur final d'Atys.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyJeu 4 Mar 2010 - 1:31

Ah oui, ça je suis 100% d'accord avec toi pour Armide, on ne joue pas dans la même cour ! Et j'ai aussi beaucoup écouté Laurens avant d'Oustrac.
Revenir en haut Aller en bas
Aspic
Mélomane averti
Aspic

Nombre de messages : 219
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/11/2008

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyJeu 4 Mar 2010 - 1:43

DavidLeMarrec a écrit:

Hm. Sobriété et hiératisme, j'entends. Mais pas la réserve. Réessaie sans avoir écouté D'Oustrac juste avant. Smile
Ouais, je le réécouterai bien sûr dans une autre optique, après une pause de 2 semaines minimum sans Calli studio.

Citation :
sauf lorsqu'elle chante très très bas à l'unisson du choeur final d'Atys.
Ah, toi aussi ça t'a choqué Mr. Green

Non et puis voilà, c'est clair qu'une Armide a rien à avoir avec Callirhoé niveau psychologie du personnage, ça se compare pas Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyJeu 4 Mar 2010 - 1:46

Oui, mais elle chante bas tout le temps. Seulement, dans un choeur à l'unisson où elle est la seule à chanter un tiers de ton trop bas, ça frotte beaucoup.

Ca n'empêche pas que j'aime énormément ce qu'elle fait, et que le fait de chanter bas peut donner du relief dans les ensembles (j'aime beaucoup ça chez Maite Beaumont, dans un autre genre).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 36
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyJeu 4 Mar 2010 - 10:14

Je tiens quand même à dire qu'en ce qui me concerne la découverte par le live a été un assez grand moment, et que quand j'ai pu me payer le studio un certain temps plus tard, ça ne m'a plus fait tout à fait le même effet.

Mais il faudrait que je tente une écoute comparée minutieuse pour déterminer les éventuelles causes et si cela vient bien des différences d'interprétation, mais là j'ai pas le temps.
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14118
Date d'inscription : 14/04/2007

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyJeu 4 Mar 2010 - 10:15

Hidraot a écrit:
Ah oui, ça je suis 100% d'accord avec toi pour Armide, on ne joue pas dans la même cour ! Et j'ai aussi beaucoup écouté Laurens avant d'Oustrac.

Là je ne suis pas d'accord avec vous : D'Oustrac et Laurens ne jouent pas dans la même cour. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyJeu 4 Mar 2010 - 15:34

En fait, j'ai trouvé ce qui me gêne dans le live, c'est que les quelques mouvements de tempi qu'il peut y avoir sont en quelque sorte le contraire de ce que j'aimerais Mr.Red
L'acte I et l'acte II sont très très tendus, j'aimerais que ça respire un peu plus.
A l'opposé le début de l'acte IV " Non contre Calydon les dieux n'ont plus de haine" je le préférerais moins "plat" (même si ce n'est pas le terme adapté) ce qui est plutôt pas mal fait dans le studio.

EDIT : je me fait taper si je dis que parfois Cyril me fait penser à Crook dans le live ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyJeu 4 Mar 2010 - 16:28

Oui, sur le vif, c'est vite tout le temps, moins de respiration de tempi. C'est moins varié, mais aussi plus prenant.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14118
Date d'inscription : 14/04/2007

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyLun 18 Juil 2011 - 9:36

Benvenuto a écrit:
J'écoute à l'instant quelques extraits de Callirhoé la tant vantée, et franchement pour moi il n'y a pas photo, on est quand même très loin de la sublime ampleur harmonique et mélodique de Rameau, sur le plan strictement musical c'est tout de même relativement maigre...après, certes, la prosodie est très pure et plutôt noble, le rythme dramatique est soutenu, la tension ne fléchit pas...mais mon Dieu, si on enlève le livret (effectivement excellent!) que reste-t-il de cette musique qui puisse justifier les trombes dithyrambiques dont on est abreuvé à longueur de page sur ce forum???
Cela dit je suis disposé à admettre que je ne peux me faire une idée valable sur de simples extraits...mais ce qui est sûr c'est que ça me fait nettement moins envie que Pyrame et Thisbé...ou que les quelques oeuvres de mon cher Rameau que je ne connais pas encore!!! (genre Dardanus, ce qui me sauve au passage du HS...)

Tu devrais écouter en entier avant de donner un avis siffle
C'est une oeuvre remarquable d'unité dramatique, où l'action n'est pas interrompue toutes les 10 minutes par 15 minutes de ballets comme chez Rameau (je caricature un peu). Niquet fait avancer ses troupes à un rythme soutenu (trop à mon goût) mais l'enregistrement mérite l'écoute.
Revenir en haut Aller en bas
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyLun 18 Juil 2011 - 10:13

OK, je prendrai le temps d'écouter en entier, j'ai conscience de ne pas forcément être très crédible ni très légitime dans mes critiques sur la base du peu que j'ai entendu... Boulet mais franchement ce que j'ai écouté de Pyrame et Thisbé était d'une autre trempe... siffle
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyLun 18 Juil 2011 - 10:37

Comme woO je ne peux que te conseiller de prendre le temps de tout écouter. Il y a des duos et des passages vraiment fabuleux.
Revenir en haut Aller en bas
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyLun 18 Juil 2011 - 11:52

atomlegend a écrit:
Comme woO je ne peux que te conseiller de prendre le temps de tout écouter. Il y a des duos et des passages vraiment fabuleux.

Allez, je suivrai ton conseil et ferai un effort pour Destouches, mais c'est bien parce que tu aimes Berlioz!!! hehe mains
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyLun 18 Juil 2011 - 12:44

Benvenuto a écrit:
J'écoute à l'instant quelques extraits de Callirhoé la tant vantée, et franchement pour moi il n'y a pas photo, on est quand même très loin de la sublime ampleur harmonique et mélodique de Rameau, sur le plan strictement musical c'est tout de même relativement maigre...après, certes, la prosodie est très pure et plutôt noble, le rythme dramatique est soutenu, la tension ne fléchit pas...mais mon Dieu, si on enlève le livret (effectivement excellent!) que reste-t-il de cette musique qui puisse justifier les trombes dithyrambiques dont on est abreuvé à longueur de page sur ce forum???
Je ne vais pas t'attaquer sur les extraits (si tu as écouté les actes III ou IV, tu peux cela dit avoir une image plus tiède que si tu as écouté les autres).

Mais OUI, c'est moins recherché harmoniquement que Rameau... on est dans la "deuxième école" de tragédie lyrique : plus souple que LULLY, mais on n'est pas du tout dans la perspective "musicale pure" de la "troisième école".

Le livret est fantastique, et la musique lui imprime une tension et une poésie remarquables... c'est tout ce qu'on attend, il y a quelque chose d'électrisant (et tout de même une veine mélodique hors du commun !).
Donc inutile de comparer en "meilleur / moins bon", ça reviendrait à comparer, en distance temporelle et stylistique, Mendelssohn et Brahms.


Citation :
(genre Dardanus, ce qui me sauve au passage du HS...)
Callirhoé est originale et mobile (sans parler du livret) sans commune mesure, surtout que Dardanus lorgne ostensiblement vers la "vieille tragédie", mais le langage musical n'est déjà plus le même...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyLun 18 Juil 2011 - 14:44

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
e](genre Dardanus, ce qui me sauve au passage du HS...)
Callirhoé est originale et mobile (sans parler du livret) sans commune mesure, surtout que Dardanus lorgne ostensiblement vers la "vieille tragédie", mais le langage musical n'est déjà plus le même...

Je me rends à tes arguments, j'écouterai ça le plus objectivement possible, mais malheureusement ça sera pas avant un certain temps car je suis un peu loin de tout, là (tout juste si j'ai internet) donc mes impressions se feront un peu attendre...
Et quand même, Callirhoé plus originale qu'un grand Rameau? What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyLun 18 Juil 2011 - 16:01

benvenuto a écrit:
Et quand même, Callirhoé plus originale qu'un grand Rameau? What the fuck ?!?
Dardanus n'apporte vraiment rien de nouveau : tragédie lyrique conforme jusqu'au poncif, et style ramiste pas très brillant. Sa tragédie la plus LULLYste, mais aussi une des plus ternes, je trouve.

Après ça, c'est très bien, Dardanus, hein ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyLun 18 Juil 2011 - 18:25

DavidLeMarrec a écrit:
benvenuto a écrit:
Et quand même, Callirhoé plus originale qu'un grand Rameau? What the fuck ?!?
Dardanus n'apporte vraiment rien de nouveau : tragédie lyrique conforme jusqu'au poncif, et style ramiste pas très brillant. Sa tragédie la plus LULLYste, mais aussi une des plus ternes, je trouve.

Après ça, c'est très bien, Dardanus, hein ! Very Happy

Eh bien j'essaierai de découvrir tout ça simultanément, et je te donnerai mes impressions les plus objectives possibles... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyLun 18 Juil 2011 - 18:50

Ayant écouté et Callirhoé et Dardanus, je puis dire que je préfère largement la première - c'est même un de mes 20 opéras préférés en fait -, il y a beaucoup plus d'unité, de cohérence dramatique et musicale dans la nocturne et poétique Callie. Et des pages de musique assez saisissantes : l'air de Corésus au II, le premier air de Callie, les duos avec Agénor... et puis les récitatifs sont quand même immortels (Ma fille, aux immortels quels voeux venez vous faire ? cool-blue ). Comme je le disais dans le sujet idoine, je trouve Dardanus et plus généralement les Rameau(x) que j'ai écouté trop déséquilibrés du point de vue récitatif versus divertissemens : pour moi, c'est clairement le premier qui doit primer, or chez Rameau, comme le dit WoO, il y a quand même beaucoup beaucoup de divertissements (je passe sur la chaconne de 5 minutes à la fin, mais le Prologue de Dardanus est quand même surchargé).

Après, les deux ont de charmants appas. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Froberger
Mélomaniaque
Froberger

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyLun 18 Juil 2011 - 19:44

Guillaume a écrit:
Ayant écouté et Callirhoé et Dardanus
Deux remarques : il y a quand même vingt ans qui séparent Callirhoe de Dardanus, ce n'est pas négligeable du tout. Ensuite, Dardanus a une histoire particulière, qui est qu'il a toujours été reconnu que la musique est exceptionnelle, mais que le livret a fait l'objet de vives critiques. À tel point que Rameau a passé plus ou moins quatre ans a révisé cette partition avant de passer à autre chose. L'œuvre original a eu sa première en 1739. La deuxième version date de 1744 et est entièrement différente à partir du troisième acte (trois actes différents donc), et n'a jamais connu de représentation de nos temps... jusqu'au 2 juillet dernier où elle a été jouée à Beaune.

Je ne peux pas dire ce que ça a donné. J'avais originellement prévu d'y aller, mais ça ne s'est finalement pas fait. Mais cela a eu beaucoup de succès, et cela passera à Beaune. Le livret est censé être sensiblement amélioré, et prendre en critiques qui avaient été faites à l'époque (et qui sont celles que tu fais ici, Guillaume).

Guillaume a écrit:
trop déséquilibrés du point de vue récitatif versus divertissemens : pour moi, c'est clairement le premier qui doit primer, or chez Rameau, comme le dit WoO, il y a quand même beaucoup beaucoup de divertissements
Comme je disais précédemment, la comparaison avec Rameau est un peu fâcheuse. Destouches est plutôt dans le prolongement d'une école. Rameau en est à la recherche d'une autre, et il essaie d'expérimenter au niveau de la musique (ce qu'il fait prodigieusement bien). Ensuite, Rameau n'a jamais eu beaucoup de sens pour trouver des librettistes de qualité. Par contrastes, Pierre-Charle Roy (librettiste de Callirhoe) n'a signé quasiment que de très beaux livrets — chose que David pourra te développer !!!

Pour conclure, tu n'as pas nécessairement tord dans l'absolu, mais d'un autre côté, il n'y a pas vraiment besoin de comparer ces deux compositeurs.

Guillaume a écrit:
(je passe sur la chaconne de 5 minutes à la fin, mais le Prologue de Dardanus est quand même surchargé).
La chaconne est l'exemple-type du morceau que les baroqueux adorent et que les autres abhorent.

C'est soit un magnifique développement de variations, ou la répétition infinie d'un même thème avec des modifications infinitésimales. Peut-être, si tu n'aimes pas les chaconnes — et si tu ne les attends pas avec frissons — que ça finisse par te venir un jour (tout comme ton nouvel amour pour le baroque Smile).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyLun 18 Juil 2011 - 21:01

Guillaume a écrit:
et puis les récitatifs sont quand même immortels (Ma fille, aux immortels quels voeux venez vous faire ? cool-blue ).
kiss
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyLun 18 Juil 2011 - 21:02

Callirhoé a été révisée en 1743 tout de même si mes souvenirs sont bons, non ?

Citation :

La chaconne est l'exemple-type du morceau que les baroqueux adorent et que les autres abhorent.

Je n'ai pas de problèmes avec les chaconnes, mais plutôt avec le placement dans le schéma dramatique de celle de la fin de Dardanus : la lieto fine dure quand même bien longtemps en divertissements, alors que, pour reprendre un livret un peu similaire et une fin dans le même genre (amants réunis, union "bénie" par le roi, plus un autre amant déçu), LULLY règle ça en un choeur et quelques trompettes dans Bellérophon.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyLun 18 Juil 2011 - 21:04

Guillaume a écrit:
Callirhoé a été révisée en 1743 tout de même si mes souvenirs sont bons, non ?
Oui, mais ça veut tout dire et rien dire, il faut regarder les modifications effectives. Ce sont des réécritures de parties anciennes, avec un effet patchwork, donc tout dépend ce que l'on considère.

Citation :
LULLY règle ça en un choeur et quelques trompettes dans Bellérophon.
Enfin, il prend un acte entier pour le faire. Comme pour Cadmus ou Amadis...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyLun 18 Juil 2011 - 21:19

Oui, mais Bellérophon au début du V n'est pas encore revenu, Sténobée n'est pas encore morte. Et ce n'est pas tellement la résolution qui me gène dans Dardanus que ce qui suit cette résolution : justement, chez LULLY, une fois que les deux amants se sont embrassés, ça se finit dans les deux minutes, alors que Rameau nous sert encore une chaconne gigantesque.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyLun 18 Juil 2011 - 22:04

Guillaume a écrit:
Oui, mais Bellérophon au début du V n'est pas encore revenu, Sténobée n'est pas encore morte. Et ce n'est pas tellement la résolution qui me gène dans Dardanus que ce qui suit cette résolution : justement, chez LULLY, une fois que les deux amants se sont embrassés, ça se finit dans les deux minutes, alors que Rameau nous sert encore une chaconne gigantesque.
Gigantesque, une chaconne de cinq minutes ? Fi donc ! tutut

Oui, je vois ce que tu veux dire, mais dans Amadis, il y a un quart d'heure de réjouissances (avec chaconne, précisément) une fois que tout a été arrangé par la bonne fée.

Je suis d'accord cela dit que chez Rameau l'enchaînement en est assez plat, mais c'est aussi parce qu'on n'a pas le visuel.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyLun 25 Juil 2011 - 14:47

La rencontre entre Callirhoé et Agenor, ce récitatif au début du premier acte est vraiment merveilleux...

A force de le réécouter, surtout la partie plus "arioso" Je ne veux qu'un regard, je me demande si ce ne sont pas là les plus belles pages de tragédie lyrique que je connaisse, toutes écoles confondues. drunken Sad
Revenir en haut Aller en bas
Froberger
Mélomaniaque
Froberger

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyMer 27 Juil 2011 - 2:47

Wolferl a écrit:
A force de le réécouter, surtout la partie plus "arioso" Je ne veux qu'un regard, je me demande si ce ne sont pas là les plus belles pages de tragédie lyrique que je connaisse, toutes écoles confondues. drunken Sad
Un peu superlatif et exagéré quand même ! Shocked

(Ou alors tu n'as pas écouté tant de tragédies lyriques que ça finalement... Mr. Green)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88081
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyMer 27 Juil 2011 - 11:44

Pas du tout, Wolferl a bon goût tout simplement. A part "Ma fille, aux immortels", les deux duos d'amour d'Epaphus et "Pyrame est mon rival"... tu en trouves où, de plus beaux moments en TL ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Froberger
Mélomaniaque
Froberger

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyMer 27 Juil 2011 - 15:21

DavidLeMarrec a écrit:
Pas du tout, Wolferl a bon goût tout simplement. A part "Ma fille, aux immortels", les deux duos d'amour d'Epaphus et "Pyrame est mon rival"... tu en trouves où, de plus beaux moments en TL ?
Oui, je retire ce que j'ai dit en effet.

On devrait demander à Niquet de faire une compilation !! (Il aurait aucun problème, comme vous, à couper tout ce qu'il a autour. Mr. Green)
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyMar 2 Aoû 2011 - 9:13

DavidLeMarrec a écrit:
Pas du tout, Wolferl a bon goût tout simplement. A part "Ma fille, aux immortels", les deux duos d'amour d'Epaphus et "Pyrame est mon rival"... tu en trouves où, de plus beaux moments en TL ?

L'acte I d'Atys aussi quand même ! Idea
Revenir en haut Aller en bas
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 EmptyMar 16 Aoû 2011 - 17:41

Voilà, j'ai enfin pris le temps d'écouter Callirhoé en entier, et voici mes impressions après 3 ou 4 écoutes attentives!
Tout d'abord, surprise: c'est très court! 1h30, c'est assez séduisant comme format, ça change de certaines tragédies-fleuve...
Autant le dire dès le début, c'est pour moi une conversion quasi-complète, et je reviens donc dans une large mesure sur mes premières impressions. Au delà des évidences (excellent livret, superbe prosodie, grand sens dramatique, concision et intensité), j'apprécie tout particulièrement une veine mélodique savoureuse, des climats subtilement poétiques notamment dans les airs qui ouvrent chaque acte (sauf le 3), un sens de l'instrumentation discret mais efficace et une excellente caractérisation des personnages. Quelques réserves toutefois: un langage harmonique qui tourne assez vite sur lui-même, particulièrement dans certains longs dialogues (malgré de beaux enchaînements chromatiques judicieusement placés), et une couleur globale assez peu variée, certes contribuant à l'unité de l'oeuvre, mais confinant parfois à une certaine monotonie sur le plan strictement musical (et non dramatique bien sûr, on est pris d'un bout à l'autre). De ce point de vue, qu'il me soit donc permis de préférer, encore et malgré tout, l'invention intarissable de Rameau. D'un point de vue général toutefois, Callirhoé m'apparaît comme un des fleurons de la Tragédie Lyrique, une des toutes meilleures que je connaisse, et digne en tous cas de figurer bien plus souvent au programme des grandes salles.

Premier acte: l'ouverture est agréable et sans prétention, malgré l'habileté de l'étagement des entrées du fugato. Le premier air de Callirhoé est bien entendu sublime, il y a là un vrai sens mélodique même si j'étais au départ peu convaincu par le choix d'une passacaille qui me semblait empêcher une illustration nuancée du texte de par la relative fixité du rythme et de l'harmonie; toutefois, à la réécoute, ces scrupules se sont évanouis, les courbes mélodiques en sont à la fois très pures, merveilleusement évocatrices et vraiment nobles, il en émane un vrai parfum de digne mélancolie...un des must de l'oeuvre assurément!
Le dialogue avec la reine est effectivement très beau et incroyablement condensé, j'ai particulièrement aimé la grandeur tragique de "Gloire de Calydon". De même l'air de Calli "Objet infortuné de mes secrets désirs" m'a paru superbe de grandiose noirceur, avec une déclamation qui "mélodise" l'harmonie plus qu'elle n'est en soi mélodie, un peu à la Rameau, j'adore!!!
Le dialogue avec Agénor me paraît culminer dans l'arioso, particulièrement la superbe cadence rompue sur "ténébreux rivage"... auparavant, après un début fracassant, le parcours harmonique me semble quelque peu redondant, surtout dans la réplique d'Agénor "Triste témoin de la gloire d'un autre" (fréquentes demi-cadences dans le même ton, peu de franches modulations), ce qui crée du moins à mes oreilles une légère impression de lassitude...
Toute la scène suivante me semble vraiment belle et grande, j'aime particulièrement les répliques de Corésus et le choeur "Régnez à jamais", avec des marches harmoniques particulièrement appropriées au propos dans leur démesure! J'apprécie également le menuet dont j'admire la fluide élégance (ces cadences parfaites résolues sur le dernier temps de carrure, in extremis, pudiquement!!!), ainsi que la subtilité du livret dans l'air de la princesse, qui fait écho aux tentatives d'auto-suggestion de Calli pour surmonter la répulsion que lui inspire Corésus. Toute la fin de l'acte est vraiment efficace dramatiquement, l'action est vivante et crédible, la musique impeccable, avec un plus pour les invocations de Corésus.

Deuxième acte: Superbe prélude, expressif, dont la belle couleur majeure tranche heureusement avec l'atmosphère de l'acte précédent. Agénor se montre ardent, généreux et plein d'une juvénile énergie. L'air "Espoir qui me flattez" est sublime avec ses tortueux chromatismes qui illustrent à merveille l'introspection à laquelle se livre Agénor: on le découvre sensible et vulnérable, presque circonspect...la musique est merveilleuse et sert parfaitement le propos.
La scène suivante réunit à mon sens les meilleures qualités de Destouches: urgence et densité dramatique, vérité et fluidité de la prosodie, adéquation de l'expression musicale à chaque inflexion du texte... ainsi que les menus défauts que je lui trouve: certaine monochromie de l'harmonie et des tournures mélodiques, dont le choix est toujours judicieux ponctuellement, à petite échelle, mais dont la répétition finit à la longue, sur l'ensemble, par créer un sentiment d'uniformité un peu lassante. Néanmoins le duo "Dieux cruels" est vraiment superbe avec ses emprunts en rafales et le superbe entrelacement des deux lignes vocales!!!
L'entrée de Corésus, amenée par un très judicieux passage au ton relatif, ouvre ce qui me semble être un des sommets de l'oeuvre. Superbe de noble véhémence, le rôle de Corésus s'élève ici au plus haut degré du sublime: l'air "Redoutable enfant du tonnerre" est à mon sens une des pages les plus foudroyantes de la Tragédie Lyrique en général: discours orchestral original et prodigieusement électrique, répliques hallucinées du choeur, rage incandescante et fanatique, éruption dévastatrice d'un dépit amoureux qui se consume dans sa propre impuissance: on a là un immense moment de théâtre qui justifie à lui seul la redécouverte de cette oeuvre. Les airs des sacrificateurs sont de la plus belle eau.
La réplique de Corésus "Il faut un peuple entier" me semble remarquable par sa diversité rythmique qui traduit superbement la véhémence du personnage. Au final, un acte sans un seul temps mort, hallucinant d'intensité.

Troisième acte: la reine confirme la prestigieuse noblesse de son rôle: pas une seule réplique qui ne soit emprunte de vie et de grandeur. La scéne suivante entre Callirhoé et Corésus me semble alterner de grands moments ("Hélas! je croyais la haïr!", très beau contraste avec ce qui précède, magnifiques chromatismes) avec des échanges plus communs, mais le niveau en reste bon. La grande scène de culte sylvain me semble assez traditionnelle mais néanmoins de très belle facture: rien de nécessairement très saillant mais un ensemble très agréable. Mention spéciale pour l'effet figuraliste de résonnance abrupte créé par la réplique du choeur "de son nom retentisse!" (peut-être autant dû à la volonté de Niquet qu'à celle de Destouches), pour les invocations du ministre, ainsi que pour le choeur "Par ta puissance". L'atmosphère de raréfaction de l'air qui précède immédiatement l'oracle (modulation brutale à la tierce majeure inférieure, silences expressifs de l'orchestre, statisme déclamatoire du ministre) est particulièrement réussie, et l'oracle lui-même confirme le goût de Destouches pour les chromatismes savoureusement expressifs (ça tombe bien, moi aussi j'aime ça!!!). Et décidément j'aime beaucoup le rôle de la reine, qui clôt avec grandeur cet acte peut-être un peu moins indispensable que les deux premiers, sauf dans son dernier tiers.

Quatrième acte: encore un magnifique air aux délicieux chromatismes, les flûtes à bec sont ici particulièrement bienvenues dans cette ambiance de mélancolie doloriste et éplorée; et on touche carrément au sublime avec le sombre "D'une éternelle nuit", judicieusement contrasté dans l'instrumentation, avec des harmonies pré-ramistes!
La scène Callirhoé-Agénor présente les mêmes immenses qualités et les quelques défauts mineurs que j'ai évoqués plus haut, avec un plus pour la fin (à partir du moment où Callirhoé révèle que c'est elle qui doit être sacrifiée): les répliques d'Agénor sont ici splendides.
Dans la sinfonie champestre j'apprécie l'usage des basses de cromornes, à la fois plus agrestes que les bassons, et moins laides que les musettes: ce genre de scène bucolique gagnerait à systématiser cet emploi. Encore un fort beau divertissement, pas forcément renversant, mais très agréable.
Les échanges entre la reine, puis Callirhoé, et le choeur renouent ensuite avec le plus bel esprit tragique: densité, sobriété, puissance d'évocation. (petit détail inutile: ces mots de la reine "Non je ne verrai pas..." sont étonnamment mis en musique presque de la même façon que par Berlioz dans la bouche de Cassandre à la fin du premier acte des Troyens... Very Happy ). Enfin l'intervention d'Agénor est sublime de générosité et de pureté, Destouches parvient à le faire s'exprimer avec une candeur magnanime qui nous le rend à la fois sympathique et admirable.

Cinquième acte: quelle concision! quelle densité! D'emblée, un immense sommet, avec cet air de Corésus, d'une sublime ampleur, à l'invention mélodique foisonnante, qui réussit le miracle de susciter en nous l'empathie pour ce barbon éconduit et brutal, dont le ridicule potentiel est pulvérisé, anéanti par l'ineffable noblesse de cette douloureuse confession: le personnage apparaît soudain sous un jour nouveau, déjà esquissé au duo de l'acte 3, le dénouement se profile peu-à-peu... toute la scène qui suit est irremplaçable, les personnages rivalisent de grandeur d'âme, le niveau se maintient au plus haut degré d'incandescence dramatique sans un seul répit!... mes passages préférés: "Que le tonnerre gronde" et la réplique suivante de Callirhoé, les duos Agénor-Calli, et bien sûr la toute dernière réplique de Corésus!!! Quelle fin incroyable, quelle économie de moyen, quelle admirable façon de faire rimer dénouement et dénuement!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Destouches (Callirhoé et autres oeuvres ) - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )
Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: