Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
benvenuto
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Sam 3 Sep 2011 - 19:41

Nouvelle écoute de Callirhoé, avec un peu de recul...eh bien l'enchantement ne se dissipe pas, c'est toujours aussi beau!!! sunny
Merci à tous les tragédilyristes prosélytes de ce forum qui m'ont permis de découvrir cette perle... mains
Me voilà sectataire acharné!!! vador
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Sam 3 Sep 2011 - 21:43

Oui, ton message de la page précédente est magistral. Very Happy J'aurais juré que David t'eût fait une réponse complète, mais c'est la rentrée des monastères en ce moment, il est un peu absent ces temps-ci. Il faut maintenant diffuser la Vraie Foi, cette tragédie est encore trop peu connue. J'adorerais la voir en vrai.
J'exige Stéphanie d'Oustrac (ou Blandine Staskiewicz), Cyril Auvity et Alain Buet, dirigés par William Christie, dans une mise en scène de Jean-Marie Villégier. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benvenuto
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Dim 4 Sep 2011 - 0:49

Guillaume a écrit:
Oui, ton message de la page précédente est magistral. Very Happy J'aurais juré que David t'eût fait une réponse complète, mais c'est la rentrée des monastères en ce moment, il est un peu absent ces temps-ci. Il faut maintenant diffuser la Vraie Foi, cette tragédie est encore trop peu connue. J'adorerais la voir en vrai.
J'exige Stéphanie d'Oustrac (ou Blandine Staskiewicz), Cyril Auvity et Alain Buet, dirigés par William Christie, dans une mise en scène de Jean-Marie Villégier. Mr. Green

Ah, merci Guillaume, j'étais désespéré que personne ne réponde (à part David qui m'a laissé un message perso)!!! kiss Sans déconner, j'ai les cheveux qui se dressent sur la nuque à chaque fois que Corésus entonne "Redoutable enfant du tonnerre", ce passage est vraiment psychédélique!!! affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
avatar

Nombre de messages : 6964
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Ven 18 Nov 2011 - 16:04

Savez-vous où on peut trouver le disque de cet opéra pour moins de 25 € ?
Vous me donnez envie à en parler comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
Abnegor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1278
Age : 36
Localisation : Angers
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Ven 18 Nov 2011 - 16:11

Ça fait mal à dire, mais j'ai l'impression (il faut trouver les frais de ports et faire la conversion en euros) que ça revient franchement moins cher sur amazon.co.uk que sur amazon.fr Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
avatar

Nombre de messages : 6964
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Ven 18 Nov 2011 - 16:12

j'ai le même problème et la même conclusion que toi avec le blu ray de Romeo & Juliette de Prokofiev
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/decapitum
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Ven 18 Nov 2011 - 18:38

Abnegor a écrit:
Ça fait mal à dire, mais j'ai l'impression (il faut trouver les frais de ports et faire la conversion en euros) que ça revient franchement moins cher sur amazon.co.uk que sur amazon.fr Confused

Oui mais là c'est l'édition "Light", sans le livre à destination du public francophone, il s'agit donc d'un format CD classique, avec le livret de l'opéra et quelques extraits des différents essais du livre mis bout à bout.


Dernière édition par WoO le Ven 18 Nov 2011 - 19:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benvenuto
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Ven 18 Nov 2011 - 19:51

OYO TOHO a écrit:
Savez-vous où on peut trouver le disque de cet opéra pour moins de 25 € ?
Vous me donnez envie à en parler comme ça !

Vraiment si tu peux l'acquérir à un prix raisonnable, fonce sans hésiter!!! C'est vraiment une merveille, j'avais beau être un peu réservé au début, il m'a suffi d'une ou deux écoutes pour changer d'avis du tout au tout!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Ven 18 Nov 2011 - 21:22

Le livre disque n'est même plus disponible... grands Dieux ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19413
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Ven 18 Nov 2011 - 21:29

J'ai eu le nez creux de l'acheter en septembre! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
benvenuto
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Ven 18 Nov 2011 - 22:50

Guillaume a écrit:
grands Dieux ! Shocked

Que vois-je?
Est-ce bien lui?
Dois-je en croire mes yeux?

...

hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Dim 1 Jan 2012 - 11:58

J'ai commandé le dernier exemplaire disponible par market-place sur amazon.fr du livre-disque de Callirhoé. Je n'ai pas testé suffisamment de tragédies lyriques pour avoir le meilleur panorama qui soit, c'est donc en partie pour cette raison. C'est également pour Stéphanie D'Oustrac que j'ai déjà entendu en vrai à Nancy dans un tout autre rôle même si c'était du baroque mais italien avec Sesto dans Giulio Cesare. Je ne la connais pas encore suffisamment et elle fait merveille me semble-t-il dans ce répertoire même si son répertoire est plus large.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Froberger
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Lun 2 Jan 2012 - 0:33

Stéphanie d'Oustrac et Ingrid Perruche font merveille, ainsi que Cyril Auvity.

Mais je me prends souvent à me demander ce que cette merveille de tragédie lyrique aurait donné sous un chef compétent.

Si tu veux approfondir ta connaissance de Stéphanie d'Oustrac, il faut vraiment la voir chanter Cybèle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 51
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Mar 3 Jan 2012 - 9:29

Froberger a écrit:


Mais je me prends souvent à me demander ce que cette merveille de tragédie lyrique aurait donné sous un chef compétent.

Niquet serait incompétent ? hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Mar 3 Jan 2012 - 11:58

Je ne trouve pas qu'il soit incompétent mais je pense saisir ce que veut dire Froberger. Niquet a quand même un son très particulier et tu entends le son Niquet en premier, ça plus les coupes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 51
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Mar 3 Jan 2012 - 12:41

Hidraot a écrit:
je pense saisir ce que veut dire Froberger.
J'arrive, pour ma part, ne pas saisir le mot incompétent

Hidraot a écrit:

Niquet a quand même un son très particulier et tu entends le son Niquet en premier, ça plus les coupes ...
Oui sa main est toujours très, trop peut être, tendue. Il mène tout ça de manière très énergique et quelques fois à 100 à l'heure. Si bien que le seul soucis que ça me pose. C'est que ça passe trop vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Froberger
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Mer 4 Jan 2012 - 5:08

Hidraot m'a compris. Et même j'irai plus loin.

Ce que je veux dire, atomlegend, que cela te plaise ou non, c'est que tout œuvre interprétée par Niquet a été (ou pourrait être) mieux interprétée par quelqu'un d'autre. Ce n'est pas qu'il a eu quelques ratés. C'est que son intention interprétative résulte sciemment en des interprétations médiocres (ce qui ne le gêne pas le moins du monde). Cela est souvent masqué par le fait qu'il interprète pas mal de raretés (et qu'on a pas de point de comparaison). C'est ce qui se passe notamment avec cette Callirhoé de Destouches.

Disons pour être positif que son approche est celle de quelqu'un qui veut rendre la musique qu'il joue accessible à un large public : les coupes, les tempos vifs, le traitement irrévérencieux des œuvres, tout cela participe à ne pas ennuyer les spectateurs. Pourquoi pas. Mais cela s'accompagne de scories très marquées.

Par exemple, Destouches a eu le génie d'ouvrir son premier acte sur une chaconne — met de choix qu'on a hâte d'entendre à la fin d'une tragédie lyrique — et cet air est un chef d'œuvre. Malheureusement cette plainte est plombé par le maniérisme accentué de Niquet, car chaque mesure est scandée lourdement, ce qui fait largement perdre à la scène sa poésie et son intimité.

Cela manifeste un problème plus général : le continuo est inélégant, et c'est en partie parce que les instrumentistes ne sont pas bons, et en partie parce que les choix d'orchestration (qui sont de Niquet, car rien de cela n'est écrit dans la partition) sont inadéquats. C'est ce qu'on appeler son « son particulier ». Et puis sinon, il ne maitrise pas du tout l'art des contrastes : ce n'est pas vrai partout bien sûr, mais on peut dire que Niquet joue tout pareil. Que sa soit au niveau du tempo, de la direction, au niveau de l'orchestration. D'une œuvre à l'autre ! Ainsi, les récitatifs sont télégraphés pour la grande majorité.

Le pire est peut-être que ce n'est pas par manque de moyens (Les Paladins par exemple manquent de moyens) ou par inconscience (Niquet sait ce qu'il fait — contrairement à Haïm, ou même Dumestre). Comme je le disais, Niquet fait tout ces choix sciemment et en connaissance de cause. C'est sa vision, réductrice, de la musique baroque. Tout cela est pas grave pour des œuvres charmantes mais un peu faibles, comme Sémélé de Marais, ou Le Carnaval de Venise de Campra. Mais pour une œuvre aussi majeure que Callirhoé, c'est dommageable.

Vous pouvez ne pas être d'accord avec moi, bien sûr. Mais en ce qui me concerne, les défauts que je trouve à cette interprétation me rende l'écoute assez mitigée. C'est mieux que rien évidemment, mais c'est loin d'être une interprétation souhaitable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 51
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Mer 4 Jan 2012 - 8:38

Be, voilà cheers il est plus agréable de lire ce genre d'argument ne se limitant pas à un raccourcis. Qui ne résume en rien le mot " incompétent " Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Mer 4 Jan 2012 - 9:58

Mon écoute s'annonce mal si je me fie à tes propos Froberger. Je ne suis déjà pas un grand amateur des tragédies mises en musique à part Hippolyte et Aricie et Castor et Pollux qui sont celles que je connais le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Mer 4 Jan 2012 - 10:10

Je ne suis pas d'accord avec Froberger. Enfin, pas sur tout. Là où je suis d'accord avec lui, c'est que cet enregistrement de Callirohé est plutôt raté à cause de tempi constamment précipités et de grosses coupures pour pouvoir tenir sur deux disques. On avance au pas de charge mais dans le même genre il y a pire (cf. Andromaque de Grétry). Maintenant, je trouve que le Concert Spirituel est le seul orchestre baroque à avoir un vrai son d'orchestre et personnellement j'adore ce son façonné par Niquet. Tout comme je suis reconnaissant à ce chef de défricher inlassablement le répertoire français. Ses tempi précipités ne me gênent pas quand ils ne le sont pas en permanence (ce qui arrive parfois, malheureusement) : j'aime cette vivacité et je trouve au contraire ses interprétations souvent très contrastées. Pour le continuo c'est variable : ceux de Proserpine sont très poétiques et on n'entend pas le clavecin en permanence comme dans Sémélé.
Et puis en matière de "maniérismes" les autres chefs ne sont pas en reste : l'ouverture de Atys par Christie dernièrement à l'Opéra Comique valait son pesant de cacahuètes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19413
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Mer 4 Jan 2012 - 10:16

Ben moi, ça ne me choque en rien ce que fait Niquet... on va me dire que c'est par ignorance ou par manque de recul, mais ce que j'ai écouté de lui me semble assez énergique, et plutôt bien fait. Alors oui, les coupures sont dommageables et m'énervent. Mais bon, on a la possibilité d'écouter Callirhoé, Sémélé, Le Carnaval de Venise, Andromaque, Proserpine, Semiramide de Catel (j'espère bientôt chez Glossa! Mr.Red), et toutes les oeuvres du Prix de Rome...

Et franchement, Aurele, ne te fige pas sur les commentaires lus ici... je ne dis pas qu'ils sont faux... juste qu'étant donné ton habitude des Tragédies Lyriques, je ne suis pas certain que tu vois toutes les horreurs qui sont citées ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Mer 4 Jan 2012 - 18:33

Je n'ai pour ma part jamais remarqué à Niquet tous ces horribles défauts, ni même aux autres chefs (si vous pouviez m'éclairer sur ce qu'il y a de maniéré dans l'ouverture d'Atys 2011), mais je ne suis pas un baroqueux si avancé en termes de facture instrumentale ou de texture orchestrale, à vrai dire dans une T-L le plus important pour moi c'est l'urgence et la qualité du récitatif : j'aime bien aussi un continuo fourni. Dans Callirhoé, parfois il y a quelques baisses de tension, mais l'oeuvre est tellement géniale... idem pour la plupart de ce que fait Niquet, que je trouve à chaque fois urgent, comme dans Andromaque, qui avance vite mais bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Mar 24 Jan 2012 - 19:07

J'ai écoute Callirhoé en deux fois : deux premiers actes et actes III à V à peu d'intervalle. Je ne suis vraiment pas sensible au répertoire baroque français opératique même si j'avais assez aimé Atys et que j'apprécie Castor et Pollux et Hippolyte et Aricie de Rameau. A part les quelques ambiances pastorales qui m'ont plu et ont retenu mon attention, je n'ai pas été sensible à la musique, on est loin de Rameau ou de Lully. C'est agréable mais gentillet. Le livret est vraiment bof en terme de recherche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 29
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Mar 24 Jan 2012 - 19:12

Gentillet le Vème acte ?? Gentillette cette fin incroyable sur un accord de théorbe ?

Un livret sans recherche ? C'est savoureux de lire ça quand on sait ce que tu écoutes généralement en termes d'opéra ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Mar 24 Jan 2012 - 19:16

Jorge a écrit:
Un livret sans recherche ? C'est savoureux de lire ça quand on sait ce que tu écoutes généralement en termes d'opéra ! Laughing

Les opéras que j'écoute sont très larges. L'opéra italien du XIXe pour ne prendre qu'un exemple est certes fait de plein de situations stéréotypées mais je suis bcp plus sensible à l'esthétique musicale, à la musique de ces compositeurs et au chant italien qu'au chant baroque français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19413
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Mar 24 Jan 2012 - 19:20

aurele a écrit:
Les opéras que j'écoute sont très larges. L'opéra italien du XIXe pour ne prendre qu'un exemple est certes fait de plein de situations stéréotypées mais je suis bcp plus sensible à l'esthétique musicale, à la musique de ces compositeurs et au chant italien qu'au chant baroque français.

Ah mais après c'est un ressenti... mais dire que le livret de Callirhoé est gentillet...
Et même la musique, c'est plus que gentil! Ces couleurs et textures de l'orchestre...

Perso, je trouve ça aussi bien qu'un LULLY (bon, peut-être pas au niveau d'Armide ou Atys... mais pour Bellerophon par exemple oui!)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 29
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Mar 24 Jan 2012 - 19:21

Très bien, alors ne dit pas que ce livret est sans recherche. Il comporte quelques trouvailles ! Mais si tu as surtout été captivé par les scènes pastorales, tu es probablement passé à côté parce que ce sont franchement les moins bons moments de cette œuvre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Mar 24 Jan 2012 - 19:30

Je n'ai pas encore lu les articles autour mais je trouve que l'intrigue en elle-même est loin d'être palpitante et que la versification est loin d'être extraordinaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19413
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Mar 24 Jan 2012 - 19:34

C'est quand même plus intéressant que Linda di Chamounix comme histoire! Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Mar 24 Jan 2012 - 19:49

Polyeucte a écrit:
C'est quand même plus intéressant que Linda di Chamounix comme histoire! Mr.Red

C'est sûr que Linda di Chamounix en terme d'histoire n'est pas le meilleur opéra de Donizetti. Corésus est le personnage intéressant dans Callirhoé, en tout cas c'est celui qui est le plus intéressant sur le plan dramatique. Le rôle de l'héroine n'est pas très intéressant comme celui d'Agénor d'ailleurs. La Reine est un rôle peu marquant. Ce sont des personnages peu intéressants d'un point de vue dramatique. Peut être suis-je passé à côté de quelque chose ou peut être n'ais-je pas la sensibilité nécessaire, du moins pour le moment pour apprécier cet opéra. Il me paraît difficile en tout les cas de dire ce que j'ai pensé de l'interprétation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benvenuto
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Mer 25 Jan 2012 - 0:54

Moi aussi je suis complètement passé à côté de Callirhoé au début, mais ça mérite vraiment d'y revenir!!! C'est peut-être pas aussi étourdissant qu'un Rameau au premier abord du point de vue purement musical (encore que...le premier air de Calli, le dernier de Corésus, c'est quand même vraiment splendide!!! drink ), mais ce qui est génial c'est l'urgence dramatique, la tension incroyable qui t'embarque dès le départ pour ne te lâcher qu'avec le dernier accord, et l'adéquation parfaite de la musique et de la prosodie...ce sont sans doute des aspects un peu différents de ceux sur lesquels tu as l'habitude de te concentrer, la Tragédie Lyrique désigne le récitatif comme la pierre angulaire de son édifice, l'endroit de plus grande expression et de plus grande intensité, contrairement à l'opéra italien où ce rôle est détenu par l'aria, d'où une logique musicale fondée moins sur le chant lyrique que sur la prosodie dramatique, moins sur les symétries des carrures et des périodes que sur le déroulement continu, infiniment nuancé, du vers déclamé dont l'expression propre n'est que soulignée par sa mise en musique....
Je ne peux te conseiller qu'une chose: reviens-y, imprègne-t-en, lorsque tu te seras plus approprié ce mode d'expression tu le ressentiras sans doute de façon bien plus profonde! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85111
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Mer 25 Jan 2012 - 16:56

Aurèle, on t'a trompé, va rapporter le livre-disque au magasin, on t'a vendu Sémélé ou le Carnaval à la place, les couvertures sont presque identiques.

La musique gentillette, le livret banal, j'ai cru avoir la berlue en lisant ça... hehe

Sérieusement, ça me paraît tout à fait impossible à soutenir factuellement : le choeur tempêteux du II, à parties bien séparées, n'a pas d'équivalent avant Castor et Pollux (descente aux enfers), et le livret regorge de surprises, à commencer par la qualité du vers de Pierre-Charles Roy (l'exposition en huit vers par les reproches d'Agénor !).

On n'est pas obligé d'aimer, bien sûr, mais dire que ce n'est pas original, ça me paraît aussi difficile à démontrer que si l'on parlait de Lohengrin ou de Stiffelio. Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Mer 25 Jan 2012 - 20:27

benvenuto a écrit:
Je ne peux te conseiller qu'une chose: reviens-y, imprègne-t-en, lorsque tu te seras plus approprié ce mode d'expression tu le ressentiras sans doute de façon bien plus profonde! Very Happy

Je pense que tu as raison. Il faudrait que j'écoute plus souvent ce répertoire pour peut être finir par l'apprécier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22936
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Mer 25 Jan 2012 - 20:29

DavidLeMarrec a écrit:
Aurèle, on t'a trompé, va rapporter le livre-disque au magasin, on t'a vendu Sémélé ou le Carnaval à la place, les couvertures sont presque identiques.

La musique gentillette, le livret banal, j'ai cru avoir la berlue en lisant ça... hehe

Sérieusement, ça me paraît tout à fait impossible à soutenir factuellement : le choeur tempêteux du II, à parties bien séparées, n'a pas d'équivalent avant Castor et Pollux (descente aux enfers), et le livret regorge de surprises, à commencer par la qualité du vers de Pierre-Charles Roy (l'exposition en huit vers par les reproches d'Agénor !).

On n'est pas obligé d'aimer, bien sûr, mais dire que ce n'est pas original, ça me paraît aussi difficile à démontrer que si l'on parlait de Lohengrin ou de Stiffelio. Smile


Désolé si mes commentaires ne correspondent pas à la réalité selon vous. J'avais commandé sur amazon et c'est bien Callirhoé que j'ai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Mer 25 Jan 2012 - 22:05

Mais tu as le droit de ne pas aimer (et merci d'avoir dit pourquoi au passage).
Pas la peine de t'excuser et de te justifier !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85111
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Mer 25 Jan 2012 - 22:35

Tiens, moi je le lisais exactement son dernier message dans le sens inverse, comme une affirmation.

Une preuve de plus que la communication dématérialisée est imparfaite. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aroldo
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1778
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Jeu 26 Jan 2012 - 6:51

C'est vrai ça, je propose qu'on exige désormais une confirmation orale de nos messages.
...

Et en vidéo parce que le son de la voix sans les expressions du visage, c'est pas fiable.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aroldo
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1778
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Jeu 26 Jan 2012 - 11:41

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
benvenuto
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Jeu 26 Jan 2012 - 12:06

pété de rire pété de rire pété de rire thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aroldo
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1778
Date d'inscription : 19/02/2011

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Jeu 26 Jan 2012 - 16:36

Cher Benvenuto,
Ta réponse n'est pas en conformité avec le nouveau protocole. fesse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Ven 27 Jan 2012 - 21:26

Oui, réecoutes Aurèle, quand même, impossible de passer à côté de l'air de Corésus ou des scènes d'exposition !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Dim 29 Jan 2012 - 10:33

Aurèle est toujours rafraichissant;
Et parfois, ça glace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85111
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Mer 16 Avr 2014 - 11:59

Comme ce fil n'a pas bougé depuis longtemps, quelques échanges successifs en 'Playlist' :

--

Jorge a écrit:
Destouches: Callirhoé (Niquet) -> avec la partition... Niquet a quand même opéré quelques belles coupures. Je ne sais pas si je trouve ça génial (parce que ça densifie clairement le dramatisme) ou immoral  Surprised 

Si tu as la partition qui est disponible sur Gallica (originale de 1713), les divergences sont du fait de la différence d'édition... Niquet n'a à peu près rien coupé.

--

Jorge a écrit:
Oui, ça semble être la version de 1713. Et dans l'autre édition dont tu sembles parler, l'opéra se termine réellement avec la mort de Corésus ou il y a aussi diverses interventions ensuite et un choeur final ?

Moi aussi je croyais que Niquet s'arrangeait avec la réalité, mais j'ai fouiné dans les livrets d'époque, et en effet, ça s'arrête bien au milieu d'une mesure, à la mort de Corésus.

Si le détail t'intéresse : http://operacritiques.free.fr/css/index.php?2014/02/20/2421-destouches-callirhoe-etats-de-la-partition-inedits .

--

Jorge a écrit:
Merci, j'avais raté ton billet sur le sujet, c'est très intéressant. Il faut donc rendre à Destouches le fait d'avoir magistralement, à mon sens, amplifié la portée du dramatisme de son œuvre, tout en rendant l'amour de Callirhoé pour Agénor plus elliptique. Chapeau !

Mais si tu regardes dans la partition que tu as, tu verras que la fin de 1712-3 n'est pas mal non plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 29
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Mer 16 Avr 2014 - 12:22

Oui, je suis un peu frustré de ne pas pouvoir entendre la fin de 1713.

En revanche, j'ai toujours trouvé géniale cette fin sur un accord de basse continue qui nous laisse imaginer ce que ressentent les deux amants face à la mort de Corésus. Je suis presque déçu d'avoir mis des mots dessus "que je le plains" "que je l'admire": j'imaginais des sentiments plus mitigés, plus stupéfaits.  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85111
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Mer 16 Avr 2014 - 12:29

Jorge a écrit:
Oui, je suis un peu frustré de ne pas pouvoir entendre la fin de 1713.

... qui est tout sauf univoque, avec les amants qui n'ont même pas le temps de se réjouir en entendant l'orage qui annonce la colère céleste.

Citation :
En revanche, j'ai toujours trouvé géniale cette fin sur un accord de basse continue[ qui nous laisse imaginer ce que ressentent les deux amants face à la mort de Corésus. Je suis presque déçu d'avoir mis des mots dessus "que je le plains" "que je l'admire": j'imaginais des sentiments plus mitigés, plus stupéfaits.  Smile 

Dans la langue classique, on ne peut pas vraiment faire mieux, mais je trouve tout de même ça réussi, parce que ça nous conduit tout autant vers l'après, façon Noces de Figaro ou Mère coupable. Mr. Green Le final a l'air chouette musicalement, mais je manque un peu de troupes pour l'essayer en vrai. J'en suis au point où je me demande si ça ne vaudrait pas la peine de faire du crowdfunding et de mandater un petit ensemble talentueux (Il Festino, Les Ombres ?) pour nous enregistrer les parties manquantes, Sémiramis ou d'autres bonnes choses.

En revanche, le théorbe seul, qui se termine sur la quinte, suspendu, c'est bien Niquet et ses continuistes. Il y a un côté « mort de Tristan » très réussi dans cet arpège pincé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Stravoguine
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/07/2014

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Lun 7 Juil 2014 - 10:33

J'ai découvert Callirhoé dans l'interprétation studio de Niquet il y a quelques mois et c'est vraiment un coup de coeur. Quelle intensité et quelle noblesse dans ce drame...surtout la scène Agénor/Callirhoé au début du IV qui est pour moi le vrai sommet de l'oeuvre.

Dommage d'enchainer après sur une scène pastorale un peu longuette... Sad Heureusement quand même que Niquet a taillé un peu dans le gras (à ce que j'ai pu lire le prologue et quelques scènes). Si on pouvait faire de même avec certains Lully...  Mr. Green  bedo 

J'ai vu que certains d'entre vous parlaient d'une captation radio, vous savez où on peut se la procurer ?

Et j'imagine qu'il n'existe pas grand chose d'autre de Destouches au disque ?  Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8308
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Lun 7 Juil 2014 - 11:05

Stravoguine a écrit:
Et j'imagine qu'il n'existe pas grand chose d'autre de Destouches au disque ?  Crying or Very sad

Les éléments, par Hogwood : http://www.amazon.fr/Rebel-Simphonie-Nouvelle-Destouches-Op%C3%A9ra-Ballet/dp/B000QFAH66/ref=sr_1_2?s=music&ie=UTF8&qid=1404723851&sr=1-2&keywords=destouches .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85111
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Lun 7 Juil 2014 - 11:50

Bienvenue Stravoguine !

Je ne suis pas aussi convaincu par les III et IV que par les autres actes, mais c'est une affaire de goût, tout est magnifique dans Callirhoé, et si on n'avait que l'acte IV, on trouverait ça déjà grand.

Je l'ai déjà dit mille fois dans ces pages, mais l'exposition en quelques vers avec la Reine, puis avec Agénor, est probablement pour moi le sommet de tout l'opéra avant 1800.


Stravoguine a écrit:
Dommage d'enchainer après sur une scène pastorale un peu longuette... Sad 

Par rapport à l'acte III un peu suspendu autour de l'oracle, je trouve que la pastorale de l'acte IV sert bien le propos de l'attente, et du contraste des affects.


Citation :
Heureusement quand même que Niquet a taillé un peu dans le gras (à ce que j'ai pu lire le prologue et quelques scènes).

Non, juste quelques danses. Le Prologue et le final joyeux de 1713 ont été supprimés lors de la refonte par Destouches lui-même. En réalité Niquet a très peu coupé (et un peu recomposé, à ce qu'il dit).



Citation :
Si on pouvait faire de même avec certains Lully...  

Au disque, rien ne t'empêche de le faire. Personnellement, je trouve au contraire que LULLY est parmi ceux qui les équilibrent le mieux, toujours intégrés à l'action. C'est ensuite que, goût galant aidant, on se retrouve avec de grandes tartines de divertissements — hors opéra ballet, l'exemple le plus frappant se trouve justement chez Destouches : dans Omphale, toute l'action embryonnaire n'est qu'un prétexte à cinq grands divertissements pompeux.


Citation :
J'ai vu que certains d'entre vous parlaient d'une captation radio, vous savez où on peut se la procurer ?

Elle est beaucoup plus vive, moins de contrastes de tempo, et Staskiewicz et Buet à mon sens encore meilleurs de d'Oustrac et Fernandes, ce qui n'est pas peu dire.

En demandant gentiment au meilleur d'entre nous, peut-être que...


Citation :
Et j'imagine qu'il n'existe pas grand chose d'autre de Destouches au disque ?  Crying or Very sad

Oui, il y a peu de choses : le disque indiqué par bAlexb ne contient que les divertissements des Éléments. On n'a rien au disque de l'immense succès Issé, ni de Sémiramis (une merveille, sur un autre livret de Roy), ni même d'Omphale ou d'Amadis (de Grèce) sur les livrets de La Motte.
Autant pour Omphale, ça s'explique assez bien (la musique est belle, mais dramatiquement, c'est difficile à sauver). Autant pour Sémiramis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Stravoguine
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 04/07/2014

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Lun 7 Juil 2014 - 15:19

DavidLeMarrec a écrit:
Bienvenue Stravoguine !

Je ne suis pas aussi convaincu par les III et IV que par les autres actes, mais c'est une affaire de goût, tout est magnifique dans Callirhoé, et si on n'avait que l'acte IV, on trouverait ça déjà grand.


Je te suis sur la (toute relative) faiblesse du III mais je maintiens pour le début du IV, tout le duo à partir (de mémoire) de "Le ciel suspend ses plus terribles coups"   .


Citation :

Je l'ai déjà dit mille fois dans ces pages, mais l'exposition en quelques vers avec la Reine, puis avec Agénor, est probablement pour moi le sommet de tout l'opéra avant 1800.

Rien que ça ! Et ce malgré les meilleurs passages de Don Gio, Figaro ou Cosi ? Tu parles peut être du livret et de son impact dramatique ?

Citation :

Citation :
Si on pouvait faire de même avec certains Lully...  

Au disque, rien ne t'empêche de le faire. Personnellement, je trouve au contraire que LULLY est parmi ceux qui les équilibrent le mieux, toujours intégrés à l'action. C'est ensuite que, goût galant aidant, on se retrouve avec de grandes tartines de divertissements — hors opéra ballet, l'exemple le plus frappant se trouve justement chez Destouches : dans Omphale, toute l'action embryonnaire n'est qu'un prétexte à cinq grands divertissements pompeux.
Mais je ne m'en prive pas  Mr. Green Certes Lully est bien plus équilibré qu'un Rameau mais il reste encore quelques passages un peu superflus à mon goût.


Citation :

Citation :
Et j'imagine qu'il n'existe pas grand chose d'autre de Destouches au disque ?  Crying or Very sad

Oui, il y a peu de choses : le disque indiqué par bAlexb ne contient que les divertissements des Éléments. On n'a rien au disque de l'immense succès Issé, ni de Sémiramis (une merveille, sur un autre livret de Roy), ni même d'Omphale ou d'Amadis (de Grèce) sur les livrets de La Motte.
Autant pour Omphale, ça s'explique assez bien (la musique est belle, mais dramatiquement, c'est difficile à sauver). Autant pour Sémiramis...

Merci, je vais jeter un oeil au disque recommandé par bAlexb !
Ceci dit je reste toujours un peu perplexe sur l'intérêt de n'enregistrer qu'une suite de divertissement, surtout quand l'oeuvre complète n'a jamais été enregistrée  Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85111
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   Lun 7 Juil 2014 - 15:24

Stravoguine a écrit:
Je te suis sur la (toute relative) faiblesse du III mais je maintiens pour le début du IV, tout le duo à partir (de mémoire) de "Le ciel suspend ses plus terribles coups"   .

Oui, oui, je vois très bien, j'adore ça aussi.


Citation :
Rien que ça ! Et ce malgré les meilleurs passages de Don Gio, Figaro ou Cosi ? Tu parles peut être du livret et de son impact dramatique ?

Oui, pardon, j'aurais dû dire tout l'opéra français (je voyais ça comme tout l'opéra baroque dans son ensemble + l'opéra classique français). Les grands Mozart sont trop différents pour être comparés.


Citation :
Mais je ne m'en prive pas  Mr. Green Certes Lully est bien plus équilibré qu'un Rameau mais il reste encore quelques passages un peu superflus à mon goût.
Livret en main, c'est sûr que c'est long. Mais avec le visuel, ou en en profitant pour faire une pause technique ou écrire un mot sur le forum, c'est parfait. Mr. Green


Citation :
Merci, je vais jeter un oeil au disque recommandé par bAlexb !
Ceci dit je reste toujours un peu perplexe sur l'intérêt de n'enregistrer qu'une suite de divertissement, surtout quand l'oeuvre complète n'a jamais été enregistrée  Rolling Eyes

Il y a un public pour ça. Effectivement, en musique de fond, j'aime bien aussi (mais je trouve ça assez scandaleux sur le principe moi aussi, surtout que les Suites sont en général plus souvent données que les opéras).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Destouches (Callirhoé et autres oeuvres )
» Des oeuvres qui en rappellent d'autres
» Field - Nocturnes (et autres oeuvres pour piano seul)
» Brahms - Requiem allemand et autres oeuvres vocales
» Symphonies de Beethoven et autres oeuvres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: