Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Franz Schubert : Musique pour Piano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Fitzcarraldo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : Albion
Date d'inscription : 10/09/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Lun 15 Oct 2012 - 21:49

Je m'excuse de revenir si tardivement.

D'abord, merci a tous d'avoir pris le temps de me donner des suggestions. Je pense que je vais commencer par le coffret de Lupu. Ensuite je verrai si je prefere explorer du cote de Kempff ou Dalberto pour une integrale des sonates. Pour le reste du piano de Schubert, je piocherai chez Richter, Brendel, Pollini...

Qu'en pensez-vous? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Lun 15 Oct 2012 - 21:52

Fitzcarraldo a écrit:
D'abord, merci a tous d'avoir pris le temps de me donner des suggestions. Je pense que je vais commencer par le coffret de Lupu. Ensuite je verrai si je prefere explorer du cote de Kempff ou Dalberto pour une integrale des sonates. Pour le reste du piano de Schubert, je piocherai chez Richter, Brendel, Pollini...
Smile

cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fitzcarraldo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : Albion
Date d'inscription : 10/09/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Lun 15 Oct 2012 - 21:57

Ca c'est de l'enthousiasme! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlin
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 359
Localisation : CHUICHE
Date d'inscription : 06/10/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Lun 15 Oct 2012 - 22:06

Bien vu Laughing Pour ce qui est de la profondeur du son, Lupu est sans aucun doute LA référence (pour avoir sorti le mouchoir en concert, je peux en témoigner). L'ami Alfred est excellent aussi. Et Kempff, et Schnabel, et..... Schubert. On t'aime Franz. En doutais-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Lun 15 Oct 2012 - 23:13

Je n'ai jamais rien lu de négatif contre Schubert. Il est la musique parce qu'il n'est pas intellectuel, parce qu'il est le plus grand mélodiste de l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlin
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 359
Localisation : CHUICHE
Date d'inscription : 06/10/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Lun 15 Oct 2012 - 23:18

Le plus grand
Le plus
Grand
Gra
Gr
G
???
-?-
^

~
..
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Lun 15 Oct 2012 - 23:30

Joli calligramme.

Oui, le plus grand.
Si tu veux, Le Bernin est le plus grand sculpteur baroque. Bach est le plus grand compositeur de musique pour orgue. Schubert est le plus grand auteur de Lieder. Josquin est le plus grand polyphoniste de son temps. Coltrane est le plus grand sax ténor de l'histoire. Fellini est le plus grand metteur en scène italien. Wagner est le plus grand dramaturge de l'histoire de la musique. Léonard de Vinci est le plus grand génie de son époque. Etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merlin
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 359
Localisation : CHUICHE
Date d'inscription : 06/10/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Lun 15 Oct 2012 - 23:50

-


Dernière édition par Merlin le Ven 19 Oct 2012 - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mar 16 Oct 2012 - 0:23

Zeno a écrit:
Je n'ai jamais rien lu de négatif contre Schubert. Il est la musique parce qu' il n'est pas intellectuel, parce qu'il est le plus grand mélodiste de l'histoire.
Ca expliquerait pourquoi les Sonates par Christian Zacharias ne me parlent pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mar 16 Oct 2012 - 0:33

Fitzcarraldo a écrit:
D'abord, merci a tous d'avoir pris le temps de me donner des suggestions. Je pense que je vais commencer par le coffret de Lupu. Ensuite je verrai si je prefere explorer du cote de Kempff ou Dalberto pour une integrale des sonates. Pour le reste du piano de Schubert, je piocherai chez Richter, Brendel, Pollini...
Qu'en pensez-vous? Smile
Oui, selon moi Radu Lupu représente un très bon choix pour découvrir Schubert sous des auspices conviviaux : voir cette anthologie (cliquez) de Sonates et les Moments Musicaux, à compléter par les Impromptus par le même pianiste roumain.

Alternative : l'intégrale des Sonates par Kempff, à compléter par les Moments Musicaux joués par Edwin Fischer, et les Impromptus par Alfred Brendel dans sa première version Philips.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fitzcarraldo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : Albion
Date d'inscription : 10/09/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mar 16 Oct 2012 - 9:33

Et bien en fait, j'ai remarque que tandis que d'autres pianistes comme Kempff ou Brendel recevaient des avis tres divers (certains les adorent, d'autres...), Lupu avait l'air de reconcilier tout le monde. Je me suis donc dit que ce serait peut-etre le mieux pour commencer.

En outre son coffret de sonates et moments musicaux est loin de couter une fortune (j'aimerais que ce critere n'ait aucune influence sur mes choix mais...), si bien que je peux sans me ruiner le completer avec son disque des impromptus.

Cela devrait constituer une bonne base pour commencer a explorer le piano de Schubert. Et quand j'aurai bien digere tous ces disques, je verrai bien chez quel pianiste j'irai m'aventurer.


J'allais oublier, la Wanderer Fantasy (couplee avec la fantaisie op 17 de Schumann), interpretee par Pollini, ne coute presque rien. Je pense que je vais ajouter cela a ma liste de courses de la semaine.


Oh et puis j'entends beaucoup parler d'une truite. Comment aimez-vous la truite? Qui preferez-vous entendre faire la truite?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
néthou
JazzAuNeth
avatar

Nombre de messages : 1511
Date d'inscription : 04/03/2011

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mar 16 Oct 2012 - 9:45

Zeno a écrit:
Si tu veux, Le Bernin est le plus grand sculpteur baroque. Bach est le plus grand compositeur de musique pour orgue. Schubert est le plus grand auteur de Lieder. Josquin est le plus grand polyphoniste de son temps. Coltrane est le plus grand sax ténor de l'histoire. Fellini est le plus grand metteur en scène italien. Wagner est le plus grand dramaturge de l'histoire de la musique. Léonard de Vinci est le plus grand génie de son époque. Etc...

Moi je préfère Lester.
(non non Xavier, ne te fâche pas, on recommencera plus, mais bon, c'est pas moi que j'a commencé à polluer le fil Choubert...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mar 16 Oct 2012 - 10:47

Merlin a écrit:
Et tu es la plus grande référence en la matière ... Etc... Alléluia .

Parfaitement. Mais hélas, je n'ai même pas le plaisir narcissique de trôner seul dans cet éther : il y en a plein d'autres qui pensent la même chose, snif...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
808
Mélomaniaque


Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 19/06/2011

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mar 16 Oct 2012 - 11:07

Mélomaniac a écrit:
Fitzcarraldo a écrit:
D'abord, merci a tous d'avoir pris le temps de me donner des suggestions. Je pense que je vais commencer par le coffret de Lupu. Ensuite je verrai si je prefere explorer du cote de Kempff ou Dalberto pour une integrale des sonates. Pour le reste du piano de Schubert, je piocherai chez Richter, Brendel, Pollini...
Qu'en pensez-vous? Smile
Oui, selon moi Radu Lupu représente un très bon choix pour découvrir Schubert sous des auspices conviviaux : voir cette anthologie (cliquez) de Sonates et les Moments Musicaux, à compléter par les Impromptus par le même pianiste roumain.

Alternative : l'intégrale des Sonates par Kempff, à compléter par les Moments Musicaux joués par Edwin Fischer, et les Impromptus par Alfred Brendel dans sa première version Philips.

concernant les impromptus par brendel l'édition philips (ou decca) duo me paraît préférable, il y a les moments musicaux et autres klavierstücke en rabe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1863
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mar 16 Oct 2012 - 20:33

Dommage de renoncer / passer à côté d'Uchida dans Schubert. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mer 17 Oct 2012 - 1:06

Fitzcarraldo a écrit:
J'allais oublier, la Wanderer Fantasy [...]
Ma foi, je crois que tu n'aurais rien perdu à l'oublier... Confused

Je me suis toujours demandé comment Schubert avait pu pondre un truc pareil... ( drink ? )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mer 17 Oct 2012 - 1:33

Mélomaniac a écrit:
Fitzcarraldo a écrit:
J'allais oublier, la Wanderer Fantasy [...]
Ma foi, je crois que tu n'aurais rien perdu à l'oublier... Confused

Je me suis toujours demandé comment Schubert avait pu pondre un truc pareil... ( drink ? )

Je me suis souvent dit cela. Il se trouve que je l'ai justement réécoutée ce soir et, à part le mouvement lent, je trouve ça vraiment assommant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fitzcarraldo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : Albion
Date d'inscription : 10/09/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mer 17 Oct 2012 - 9:45

Ah bon? Assomant? bon et bien ce n'est pas plus mal parce que j'hesitais encore a le prendre ou non... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
808
Mélomaniaque


Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 19/06/2011

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mer 17 Oct 2012 - 10:08

mais non c'est très bien la wanderer-fantasie ; c'est une pièce virtuose (pensez cavalcades pianistiques) donc elle peut-être un peu plus difficile d'accès que d'autres oeuvres de schubert immédiatement séduisantes de par leur (apparente) simplicité mais c'est quand même du schubert... plein d'idées mélodiques incroyables si on creuse un peu l'écoute.

(même si je ne recommanderais pas forcément pollini, mais bon les interprètes c'est secondaire, non ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fitzcarraldo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : Albion
Date d'inscription : 10/09/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mer 17 Oct 2012 - 10:17

Personne n'est jamais d'accord sur rien ici. Smile
Je pense que je vais laisser tomber cette Wanderer pour le moment, j'y reviendrai... plus tard, quand j'aurai ecoute le coffret de Lupu, deja.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nestor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1529
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mer 17 Oct 2012 - 10:47

Suite aux réactions concernant Brendel dans Schubert je suis allé écouter sa version de la 21/D 960.
Je dois dire que j'ai été un peu surpris, car ayant lu les réactions concernant ce pianiste je m'attendais à quelque chose de gênant et cela n'a pas été le cas. C'est bien entendu en-dessous de Richter, mais cela se laisse écouter, enfin c'est ce que j'ai trouvé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mer 17 Oct 2012 - 15:19

808 a écrit:

mais non c'est très bien la wanderer-fantasie ; c'est une pièce virtuose (pensez cavalcades pianistiques) donc elle peut-être un peu plus difficile d'accès que d'autres oeuvres de schubert immédiatement séduisantes de par leur (apparente) simplicité [...]
C'est amusant 808 !
J'aurais précisément dit le contraire : une oeuvre plus facile d'accès que d'autres plus immédiatement rebutantes malgré leur apparente difficulté...

En tout cas Fitz : découvrir les Moments Musicaux ou les Impromptus me semble prioritaire à la Wanderer... Tu peux en chercher une interprétation sur yutube pour déjà t'en faire une idée...


Dernière édition par Mélomaniac le Mer 17 Oct 2012 - 15:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
808
Mélomaniaque


Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 19/06/2011

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mer 17 Oct 2012 - 15:43

Mélomaniac a écrit:
808 a écrit:

mais non c'est très bien la wanderer-fantasie ; c'est une pièce virtuose (pensez cavalcades pianistiques) donc elle peut-être un peu plus difficile d'accès que d'autres oeuvres de schubert immédiatement séduisantes de par leur (apparente) simplicité [...]
C'est amusant 808 !
J'aurais précisément dit le contraire : une oeuvre plus facile d'accès que d'autres plus immédiatement rebutantes malgré leur apparente difficulté...

tu trouves 1) que schubert c'est difficile et 2) que quelque chose qui paraît difficile au premier abord est généralement moins rebutant ? j'avoue que je ne comprends pas très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14250
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mer 17 Oct 2012 - 15:48

Moi, j'aime beaucoup la Wanderer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2988
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mer 17 Oct 2012 - 16:33

Moi aussi, j'aime beaucoup la Fantaisie Wanderer. Déjà, il serait peut-être préférable d'arrêter de l'appeler Wanderer, et de dire Fantaisie, tout court, comme les contemporains de Schubert d'ailleurs, sinon on est peut-être un peu trop conditionné par le lied en question et on est alors assez surpris par ses autres mouvements (et même aussi par le traitement du lied, par le fait que le thème du lied n'est pas cité de façon littérale). Et puis, aller vraiment plus loin, et la considérer une bonne fois comme une sonate qui n'ose pas dire son nom. Les difficultés pour l'appeler sonate viennent de ce que sa structure thématique dans le I n'est pas celle d'une forme sonate orthodoxe et que les relations de tonalités de la Fantaisie tout entière ne correspondent pas à celles d'une sonate traditionnelle. Le problème vient d'une définition trop étroite, ou plutôt trop normative, de la sonate. Je trouve que la Fantaisie en do majeur de Schubert est l'œuvre la plus importante pour le développement du genre par la suite (pas seulement pour les romantiques d'ailleurs). Son unité thématique est très profonde ; c'est évident pour le I, le IV et même le III (sections latérales du moins), mais même pour le II, dont le rythme au début utilise la même cellule un peu obsessionnelle que celle du I, dans un contexte très éloigné, mais quand même. Et puis bien sûr le désir d'en assurer la cohérence au travers du travail thématique et de son caractère cyclique. Pas étonnant que des compositeurs très concernés par les aspects structurels et d'unité et par le travail thématique, comme Liszt, s'y soient beaucoup intéressés. Non, à mon avis, c'est une œuvre fondamentale, peut-être la plus importante pour la suite des œuvres pour piano solo qui ne relèveront pas de formes brèves. (Les aspects virtuoses, c'est complètement secondaire ; ils sont liés au commanditaire et il fallait bien lui faire plaisir.)

Pour les interprétations, quand même, Elisso Virssaladze, Sviatoslav Richter, Edwin Fischer, Vladimir Sofronitsky (si on supporte la prise de son)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
808
Mélomaniaque


Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 19/06/2011

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mer 17 Oct 2012 - 16:46

Scherzian a écrit:
Moi aussi, j'aime beaucoup la Fantaisie Wanderer. Déjà, il serait peut-être préférable d'arrêter de l'appeler Wanderer, et de dire Fantaisie, tout court, comme les contemporains de Schubert d'ailleurs, sinon on est peut-être un peu trop conditionné par le lied en question et on est alors assez surpris par ses autres mouvements (et même aussi par le traitement du lied, par le fait que le thème du lied n'est pas cité de façon littérale). Et puis, aller vraiment plus loin, et la considérer une bonne fois comme une sonate qui n'ose pas dire son nom. Les difficultés pour l'appeler sonate viennent de ce que sa structure thématique dans le I n'est pas celle d'une forme sonate orthodoxe et que les relations de tonalités de la Fantaisie tout entière ne correspondent pas à celles d'une sonate traditionnelle. Le problème vient d'une définition trop étroite, ou plutôt trop normative, de la sonate. Je trouve que la Fantaisie en do majeur de Schubert est l'œuvre la plus importante pour le développement du genre par la suite (pas seulement pour les romantiques d'ailleurs). Son unité thématique est très profonde ; c'est évident pour le I, le IV et même le III (sections latérales du moins), mais même pour le II, dont le rythme au début utilise la même cellule un peu obsessionnelle que celle du I, dans un contexte très éloigné, mais quand même. Et puis bien sûr le désir d'en assurer la cohérence au travers du travail thématique et de son caractère cyclique. Pas étonnant que des compositeurs très concernés par les aspects structurels et d'unité et par le travail thématique, comme Liszt, s'y soient beaucoup intéressés. Non, à mon avis, c'est une œuvre fondamentale, peut-être la plus importante pour la suite des œuvres pour piano solo qui ne relèveront pas de formes brèves. (Les aspects virtuoses, c'est complètement secondaire ; ils sont liés au commanditaire et il fallait bien lui faire plaisir.)

Pour les interprétations, quand même, Elisso Virssaladze, Sviatoslav Richter, Edwin Fischer, Vladimir Sofronitsky (si on supporte la prise de son)...

tu veux dire que sans wanderer-fantasie, pas de sonate h-moll ?
l'aspect virtuose est peut-être secondaire mais c'est quand même ce qui saute aux oreilles lorsqu'on découvre l'oeuvre, avec ce mouvement I trépidant, d'où peut-être le "assommant" utilisé plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mer 17 Oct 2012 - 16:46

808 a écrit:


Mélomaniac a écrit:
808 a écrit:

mais non c'est très bien la wanderer-fantasie ; c'est une pièce virtuose (pensez cavalcades pianistiques) donc elle peut-être un peu plus difficile d'accès que d'autres oeuvres de schubert immédiatement séduisantes de par leur (apparente) simplicité [...]
C'est amusant 808 !
J'aurais précisément dit le contraire : une oeuvre plus facile d'accès que d'autres plus immédiatement rebutantes malgré leur apparente difficulté...

tu trouves 1) que schubert c'est difficile et 2) que quelque chose qui paraît difficile au premier abord est généralement moins rebutant ? j'avoue que je ne comprends pas très bien.

Je crois qu'on pense fondamentalement la même chose et que notre perception est complémentaire. Notre apparente divergence provient certainement qu'on n'aborde pas cette musique sous le même angle, ou plutôt qu'elle nous touche différemment.

En écrivant "Schubert immédiatement séduisant de par son apparente simplicité", tu voulais certainement parler de sa séduction mélodique, du caractère confraternel et tendre de certaines oeuvres, qui cachent des goufres et une complexité qui ne se révèlent pas au premier abord.
C'est une opinion que beaucoup partageront, et j'y souscris volontiers.

Schubert, du moins certains opus tels les derniers, m'a longtemps résisté ; non que je ne les comprenne pas, au contraire, je ne les comprenais que trop bien. Une expérience de la solitude, de la douleur, du néant, de l'inaccomplissement. En raison de son inquiétante sympathie, cet univers m'était difficile d'accès dans la mesure où je m'y refusais pour ce qu'il me coûtait émotionnellement. Certains pianistes m'ont rendu cette impudeur de l'âme plus supportable. Kempff par exemple.
Aujourd'hui, je suis plutôt sensible à la façon dont Schubert a su exprimer ses angoisses dans un langage si pur et dépouillé. Je parviens à l'écouter de façon plus formelle qu'affective.
Bah, en vieillissant, on devient plus parnassien...
Smile


Dernière édition par Mélomaniac le Mer 17 Oct 2012 - 17:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mer 17 Oct 2012 - 16:49

808 a écrit:
l'aspect virtuose est peut-être secondaire mais c'est quand même ce qui saute aux oreilles lorsqu'on découvre l'oeuvre, avec ce mouvement I trépidant, d'où peut-être le "assommant" utilisé plus haut.
Virtuose ? : trop aimable 808. J'aurais dit tapageur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
808
Mélomaniaque


Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 19/06/2011

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mer 17 Oct 2012 - 16:56

Mélomaniac a écrit:
808 a écrit:
l'aspect virtuose est peut-être secondaire mais c'est quand même ce qui saute aux oreilles lorsqu'on découvre l'oeuvre, avec ce mouvement I trépidant, d'où peut-être le "assommant" utilisé plus haut.
Virtuose ? : trop aimable 808. J'aurais dit tapageur...

pas de wanderer-fantasie, pas de sonate de liszt, pas de solistes décoiffés-yeux clos-menton renversé, ça nous aurait fait des vacances, c'est ça que tu penses ? alien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mer 17 Oct 2012 - 17:01

Mariefran a écrit:
Moi, j'aime beaucoup la Wanderer…
...éventuellement à écouter un jour de 14 juillet... siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2988
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mer 17 Oct 2012 - 17:22

808 a écrit:
tu veux dire que sans wanderer-fantasie, pas de sonate h-moll ?
Je n'ai pas dit ça non plus, ce serait peut-être trop déterministe. En tout cas, elles ne sont pas moins sonates l'une que l'autre. Et pour les aspects thématiques et de cyclicité... À propos de la si mineur et de ses relations avec d'autres sonates auxquelles on ne refuse pas ce titre, surtout l'opus 111, il y a un texte très intéressant d'Ernst Levy en accompagnement de son premier boîtier chez Marston (mais il n'y parle pas de la D760).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fitzcarraldo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 454
Localisation : Albion
Date d'inscription : 10/09/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mer 17 Oct 2012 - 18:09

Mélomaniac a écrit:

En tout cas Fitz : découvrir les Moments Musicaux ou les Impromptus me semble prioritaire à la Wanderer... Tu peux en chercher une interprétation sur yutube pour déjà t'en faire une idée...

Oui c'est exactement ce que je pensais Smile


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles
Mélomane averti


Nombre de messages : 319
Date d'inscription : 13/07/2011

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mer 24 Oct 2012 - 10:55

Sans doute a-t-il été déjà cité : Leif Ansdnes, un des tout meilleurs dans les sonates pour piano...
(Plus bel l'avis !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mer 21 Nov 2012 - 20:12

Un nouveau disque d’Afanassiev que je n’ai pas encore entendu. Ça contient D850 and D780.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mer 2 Jan 2013 - 8:53

Certains d'entre-vous connaissent-ils le Grand Duo D812 pour piano dans sa version orchestrée par Joachim ? Je vais l'entendre à Berlin dirigé par Perahia dans quelques semaines (en complément du concerto n° 27 de Mozart, mais ça c'est anecdotique, ici) : une version à me recommander ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mario Ouellette
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 82
Localisation : Laval
Date d'inscription : 11/02/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Mer 6 Mar 2013 - 6:00

[quote]Schubert, du moins certains opus tels les derniers, m'a longtemps résisté ; non que je ne les comprenne pas, au contraire, je ne les comprenais que trop bien. Une expérience de la solitude, de la douleur, du néant, de l'inaccomplissement. En raison de son inquiétante sympathie, cet univers m'était difficile d'accès dans la mesure où je m'y refusais pour ce qu'il me coûtait émotionnellement. Certains pianistes m'ont rendu cette impudeur de l'âme plus supportable. Kempff par exemple.
Aujourd'hui, je suis plutôt sensible à la façon dont Schubert a su exprimer ses angoisses dans un langage si pur et dépouillé. Je parviens à l'écouter de façon plus formelle qu'affective.

J'ai aussi un faible pour Kempff dans Schubert et un certain Dalberto récemment découvert. À mon avis, le piano de Schubert est incontournable et nous en apprend beaucoup sur l'âme humaine et, en effet, nous aide aussi à explorer un univers sentimental subtil teinté de clair-obscurs et d'ombres. Les mots ne viennent pas toujours à bout de tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oudread
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 155
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Ven 15 Mar 2013 - 21:18

Depuis la parution chez Decca, fin 2012, d' un "complete recordings" consacré au pianiste Clifford Curzon, j'ai prêté une oreille intéressée aux quelques diffusions radiophoniques et articles de presse le concernant, pour constater avec les commentateurs, qu'effectivement 1) c'est un pianiste plutôt méconnu - en France, en tout cas; 2) sa discographie mérite l'écoute: et particulièrement ses Mozart, Brahms et...Schubert ! J'ai donc récemment craqué pour le coffret (pas donné, mais bon). Alors, de Schubert, si les Impromptus ne sont pas un must (on trouve mieux chez Brendel Lupu, Zimmerman ou même Cassard), La Wanderer, les sonates D 850 et D 960 me séduisent beaucoup: technique irréprochable, finesse, raffinement, subtilité de toucher et de couleurs...finalement, y'a pas que Brendel, Kempf ou Lupu pour - bien - jouer Schubert... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CTI
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 56
Date d'inscription : 29/06/2010

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Ven 29 Mar 2013 - 15:12

Bonjour je suis passé à la médiathèque avant hier.
J'ai pris 3 CD de piano de Schubert par Brendel (Philips/New digital recording)
Je suis totalement inculte en piano.
J'ai trouvé la sonate
D958
D780
D894
D840
D845
les moments musicaux D780
3 klavierstûcke D946.

Pouvez vous m'indiquer la plus facile d’accès (la plus mélodique) pour commencer ou la meilleure tout simplement ?
Merci d'avance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ctifanblog.blogspot.fr/
Lysandre
Mélomane averti


Nombre de messages : 436
Date d'inscription : 28/08/2005

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Ven 29 Mar 2013 - 15:25

Ecoute les 3 Klavierstück en priorité, c'est vraiment magnifique, il y a tout Schubert dedans ! Par contre le préfère la version de Kempff à celle de Brendel, que je trouve parfois un peu maniéré...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CTI
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 117
Age : 56
Date d'inscription : 29/06/2010

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Ven 29 Mar 2013 - 19:33

Lysandre a écrit:
Ecoute les 3 Klavierstück en priorité, c'est vraiment magnifique, il y a tout Schubert dedans ! Par contre le préfère la version de Kempff à celle de Brendel, que je trouve parfois un peu maniéré...

Merci je vais commencer par eux mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ctifanblog.blogspot.fr/
Schubi
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Ven 29 Mar 2013 - 20:01

De mon côté je te conseille de commencer par les moments musicaux, et à l'avenir de préférer d'autres interprètes, Richter par exemple, à Brendel dans Schubert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 534
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Ven 29 Mar 2013 - 20:10

Oudread a écrit:
Depuis la parution chez Decca, fin 2012, d' un "complete recordings" consacré au pianiste Clifford Curzon, j'ai prêté une oreille intéressée aux quelques diffusions radiophoniques et articles de presse le concernant, pour constater avec les commentateurs, qu'effectivement 1) c'est un pianiste plutôt méconnu - en France, en tout cas; 2) sa discographie mérite l'écoute: et particulièrement ses Mozart, Brahms et...Schubert ! J'ai donc récemment craqué pour le coffret (pas donné, mais bon). Alors, de Schubert, si les Impromptus ne sont pas un must (on trouve mieux chez Brendel Lupu, Zimmerman ou même Cassard), La Wanderer, les sonates D 850 et D 960 me séduisent beaucoup: technique irréprochable, finesse, raffinement, subtilité de toucher et de couleurs...finalement, y'a pas que Brendel, Kempf ou Lupu pour - bien - jouer Schubert... Rolling Eyes

A mon avis le meilleur D960 de Clifford Curzon est un live chez Orfeo. C'est nuancé, délicat, sobre, raffiné. Très loin du paysage lunaire de Richter.

Malheureusement le Schumann sur le même disque n'est pas aussi réussi




Et Kempff est à son meilleur sur ce disque live chez BBC Legends, il est incontestablement magnifique dans D946



Dernière édition par Mandryka le Ven 29 Mar 2013 - 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pianissimo
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 334
Age : 30
Localisation : Lille
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Ven 29 Mar 2013 - 20:51

Je viens de finir d'écouter l'intégrale des sonates de Schubert par W. Kempff. Elle était souvent citée comme référence et force est de constater qu'elle a le prestige qu'elle mérite. C'est simple, mélodieux, passionné, jamais brutal. Un coup de coeur pour la "sonate" en cinq morceaux, inédite (D459).
Bien entendu, Richter reste un maître dans ce domaine, notamment pour les dernières sonates, je ne peux que conseiller ses enregistrements en complément.

Concernant les autres corpus, les impromptus sont à mon avis des cycles plus pertinents que les moments musicaux pour une première approche de l'univers de Schubert.
Concernant les Klavierstücke D946, à part le 2ème (qui touche au sublime, notamment dans le passage central en do bémol mineur si je ne m'abuse), les deux autres me laissent un peu sur ma faim.

Concernant la Wanderer-Fantaisie, la fresque est tellement imposante qu'elle peut déranger, même l'oreille schubertienne avertie. Pour ma part, c'est un morceau que j'apprécie, même si je ne le place pas au même niveau que les sonates ou les impromptus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1326
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Sam 30 Mar 2013 - 14:36

Mélomaniac a écrit:
Fitzcarraldo a écrit:
J'allais oublier, la Wanderer Fantasy [...]
Ma foi, je crois que tu n'aurais rien perdu à l'oublier... Confused

Je me suis toujours demandé comment Schubert avait pu pondre un truc pareil... ( drink ? )

ET pour le coups la version prioritaire dans cette oeuvre est Pollini DG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
karajan
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : Paris / New York
Date d'inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Dim 14 Avr 2013 - 16:37

pianissimo a écrit:
Je viens de finir d'écouter l'intégrale des sonates de Schubert par W. Kempff. Elle était souvent citée comme référence et force est de constater qu'elle a le prestige qu'elle mérite. C'est simple, mélodieux, passionné, jamais brutal. Un coup de coeur pour la "sonate" en cinq morceaux, inédite (D459).
Bien entendu, Richter reste un maître dans ce domaine, notamment pour les dernières sonates, je ne peux que conseiller ses enregistrements en complément.

Concernant les autres corpus, les impromptus sont à mon avis des cycles plus pertinents que les moments musicaux pour une première approche de l'univers de Schubert.
Concernant les Klavierstücke D946, à part le 2ème (qui touche au sublime, notamment dans le passage central en do bémol mineur si je ne m'abuse), les deux autres me laissent un peu sur ma faim.

Concernant la Wanderer-Fantaisie, la fresque est tellement imposante qu'elle peut déranger, même l'oreille schubertienne avertie. Pour ma part, c'est un morceau que j'apprécie, même si je ne le place pas au même niveau que les sonates ou les impromptus.

Tout à fait d'accord pour l'intégrale de Wilhelm Kempff. Le problème avec lui c'est que comme souvent on l'entend, on aime la musique, mais ensuite on ne trouve aucun autre pianiste qui peut aussi bien la jouer, avec la même force poétique. La sonate D 960 est tellement touchante avec lui il faut être totalement insensible pour y résister!

Malgré tout il peut être intéressant d'écouter un peu ce que font Clifford Curzon et Alfred Brendel, mais j'ai l'impression que à part un nombre très restrints de pianistes peu ont vraiment compris l'esprit schubertien, la subtilité poétique de cet univers. Sans parler des pianistes qui jouent ça avec la seule ambition de se faire remarquer (comme le détestable Richter mais il n'est pas le seul)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Dim 14 Avr 2013 - 17:51

karajan a écrit:
pianissimo a écrit:
Je viens de finir d'écouter l'intégrale des sonates de Schubert par W. Kempff. Elle était souvent citée comme référence et force est de constater qu'elle a le prestige qu'elle mérite. C'est simple, mélodieux, passionné, jamais brutal. Un coup de coeur pour la "sonate" en cinq morceaux, inédite (D459).
Bien entendu, Richter reste un maître dans ce domaine, notamment pour les dernières sonates, je ne peux que conseiller ses enregistrements en complément.

Concernant les autres corpus, les impromptus sont à mon avis des cycles plus pertinents que les moments musicaux pour une première approche de l'univers de Schubert.
Concernant les Klavierstücke D946, à part le 2ème (qui touche au sublime, notamment dans le passage central en do bémol mineur si je ne m'abuse), les deux autres me laissent un peu sur ma faim.

Concernant la Wanderer-Fantaisie, la fresque est tellement imposante qu'elle peut déranger, même l'oreille schubertienne avertie. Pour ma part, c'est un morceau que j'apprécie, même si je ne le place pas au même niveau que les sonates ou les impromptus.

Tout à fait d'accord pour l'intégrale de Wilhelm Kempff. Le problème avec lui c'est que comme souvent on l'entend, on aime la musique, mais ensuite on ne trouve aucun autre pianiste qui peut aussi bien la jouer, avec la même force poétique. La sonate D 960 est tellement touchante avec lui il faut être totalement insensible pour y résister!
Je dois en être. batman
Revenir en haut Aller en bas
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16126
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Sam 11 Mai 2013 - 8:46

benvenuto a écrit:
Egalement incontournable m'apparaît la Fantaisie à quatre mains en fa mineur!!! drunken
Un conseil d’interprétation pour cette Fantaisie ? Je ne connais pas... Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mohirei
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 354
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Sam 11 Mai 2013 - 10:10

Tu as la très belle version d'Emil et Elena Gilels.

Il y a également les duos Lupu/Perahia et Richter/Britten Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucien
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16126
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Sam 11 Mai 2013 - 10:33

Un grand merci ! Very Happy

(la version par les Guilels n’étant pas disponible à ma médiathèque, je vais me tourner vers une des deux autres.

EDIT. En fait si peut-être... C’est un cd qui date de 1974 ?

EDIT2. Ah non, je crois que c’est celui-ci qui y est : ici. Neutral )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mohirei
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 354
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   Sam 11 Mai 2013 - 11:34

Le disque que tu montres, est apparemment un import japonais paru en 2011.
N'est-ce pas un peu trop récent pour une interprétation que la Médiathèque possède sûrement depuis de nombreuses années ?

1974, c'est la date de parution du premier LP comprenant les deux concertos pour piano de Mozart qui seront repris sur le CD suivant.
1978, celle de la Fantaisie de Schubert reprise sur le même CD.



À mon avis (sans en être sûr à 100 %), c'est la référence CM4991 de la Médiathèque avec pas mal de soucis dans le remplissage de la fiche.

Sinon, les deux autres interprétations sont correctement référencées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Franz Schubert : Musique pour Piano   

Revenir en haut Aller en bas
 
Franz Schubert : Musique pour Piano
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Franz Schubert : Musique pour Piano
» Franz Schubert - Die Winterreise (Le Voyage d'Hiver)
» Brahms: musique pour piano
» Tchaïkovsky : musique pour piano
» Transcriptions pour piano: Beethoven, Debussy, Ravel...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: