Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Michael Nyman

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82440
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Michael Nyman   Lun 2 Mar 2009 - 3:10

Biscotte a écrit:
Non, c'est tout ce que je connais de lui ! D'ailleurs, j'ai bien indiqué que je prenais juste la défense de La leçon de piano, pas de Nyman.
Et ce que vous dites ci-dessus du reste de ses compositions ne m'encourage pas vraiment ! Mr. Green

Tant que je n'ai pas vu le film, je ne fais pas l'effort de m'intéresser à une BO. C'est comme déguster un chou à la crème en commençant par la crème. Tout seul, c'est pas très digeste.

Je suis assez d'accord, mais Nyman n'a pas écrit que des BO. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85602
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Michael Nyman   Lun 2 Mar 2009 - 4:46

Allez, je viens en renfort, j'aime beaucoup le thème principal de la Leçon de Piano, ça a quand même un charme véritable, et il y a une véritable poussée dans l'harmonisation de ces arpèges inversés (effectivement pas si commodes...). Chez moi, ça marche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82440
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Michael Nyman   Lun 2 Mar 2009 - 11:37

Il blague.


Forcément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barbajuan
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 834
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: Michael Nyman   Lun 2 Mar 2009 - 12:17

DavidLeMarrec a écrit:
j'aime beaucoup le thème principal de la Leçon de Piano, ça a quand même un charme véritable

Un mythe s'effondre pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 57
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Michael Nyman   Lun 2 Avr 2012 - 19:21

DavidLeMarrec a écrit:
Il existe un concerto pour piano chez Naxos. Moi je trouve ça très bien. Ce n'est pas de la musique géniale, mais ça fonctionne bien, plutôt agréablement.

Je viens de l'écouter (sur youtube), c'est atroce hehe D'une niaiserie incroyable…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Michael Nyman   Mar 3 Avr 2012 - 14:57

Mariefran a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Il existe un concerto pour piano chez Naxos. Moi je trouve ça très bien. Ce n'est pas de la musique géniale, mais ça fonctionne bien, plutôt agréablement.

Je viens de l'écouter (sur youtube), c'est atroce hehe D'une niaiserie incroyable…
Allons ! Ce n'est pas si mauvais.

Pour de la musique de film ! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Michael Nyman   Sam 26 Mai 2012 - 8:02

Xavier a écrit:
J'avais entendu un CD de lui, avec je sais plus quelles oeuvres, mais c'est pire que Glass, avec 3 tonnes de mauvais goût en plus.

Et j'ai réentendu la Leçon de piano, mon Dieu, quelle horreur, peut-on faire pire dans le genre truc d'ascenseur à l'harmonie dégueulasse?

je trouve que tu es un peu dur là xavier, tu n'as pas apprecier Koyaanisqatsi ? moi ca m'as bien plus et pourtant je ne suis pas trop fan de ce genre, mais j'ai trouvé que la musique collait superbement aux images...... je l'ai d'ailleurs en CD, je ne l'ai jamais écouté en audition pur, je vais ecouter ca aujourd'hui....
Et puis il y a the hours , pas mal non plus bien qu'assez repetitif, mais sur le film ca colle parfaitement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Michael Nyman   Sam 26 Mai 2012 - 8:09

Quand a nyman, franchement ya pas de quoi casser trois pattes a un canard ! gattaca,le roi des aulnes et MR hire..... c'est vraiment tout ce que je retiendrais de lui ...
Gattaca est selon moi ce qu'il a fait de mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyrica
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 6
Age : 53
Localisation : Nice
Date d'inscription : 28/12/2011

MessageSujet: Re: Michael Nyman   Sam 16 Juin 2012 - 23:39

Biscotte a écrit:
Citation :
Xavier a écrit :
Et j'ai réentendu la Leçon de piano, mon Dieu, quelle horreur, peut-on faire pire dans le genre truc d'ascenseur à l'harmonie dégueulasse?

Pour revenir au sujet, Michael Nyman, je vais me faire l'avocat du diable, je vais défendre un peu La leçon de piano, lui donner des circonstances atténuantes.
Dans quoi je me lance ! pale

Dans le film, ces morceaux bizarres et hypnotiques sont composés par une jeune femme muette qui est loin d'être virtuose et n'a aucune notion d'harmonie. La musique ne devait pas être trop aboutie pour que l'histoire soit crédible. Répétitive, cette musique traduit son enfermement, sa mélancolie, parfois jusqu'à l'hystérie.
Personnellement, je trouve qu'il a remporté son pari, sa musique a un petit côté obsessionnel qui apporte quelque chose au film.

Si Ada avait trop bien joué, la face du film en aurait été changée ! Laughing


Du coup, on ne peut pas reprocher à Nyman les erreurs de composition du thème principal puisque pour cette BO, il a le prétexte de l'avoir fait exprès. Wink

Un compositeur de BO a plein de contingences, il doit ajuster la musique au film et souvent elle est difficilement écoutable seule.

Spoiler:
 

Je suis entièrement d'accord avec toi Biscotte ! Belle analyse du personnage d'Ada pour lequel Nyman a composé sa bo
Je reviendrai souvent sur ce salon étant une fan de cinéma !!
A très bientôt et douce nuit étoilée...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://luminescencemusicale.forumactif.com
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6506
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Michael Nyman   Sam 9 Déc 2017 - 1:36

En l’occurrence, il ne s’agit pas de musique de film (enfin, en partie: apparemment, les Songs for Ariel sont extraites de la B.O. de Prospero’s Book de Greenaway), mais bon, je ne vais pas non plus créer un fil Michael Nyman en rubrique générale juste pour médire...

Donc, j’ai écouté ce disque qui vient apparemment de sortir:


No Time in Eternity (2016), Songs for Ariel (1992), Self-Laudatory hymn of Inanna and her Omnipotence (1992) pour voix et ensemble
Paulin Bündgen (contre-ténor) / Ensemble Céladon
Lyon, XI.2016
æon


Juste un mot pour dire que ce disque contient aussi un certain de nombre de compositions d’époque élisabéthaine pour voix et / ou pour consort de violes qui sont très recommandables: d’une part, parce qu’il s’agit d’œuvres assez rares, même dans les disques consacrés à ce répertoire (deux Tye et un Byrd, mais aussi du Nathaniel Patrick, du Picforth, du Farrant), d’autre part parce qu’elles sont très bien interprétées (Paulin Bündgen a une voix vraiment fluette mais fait preuve d’un souci du mot  assez rare pour un contre-ténor, et l’Ensemble Céladon est excellent - avec Emmanuelle Guigues et Nolwenn Le Guern...) Même si je préfère l’accompagnement de luth dans ce répertoire, c’est vraiment bien.

En revanche, toute la partie Michael Nyman...

Je me suis laissé entraîner dans ce traquenard, pour deux raisons: d’abord parce que le label æon ayant quand même plutôt pour habitude de publier des compositeurs comme Pauset, Jarrell, Dufourt ou Ferneyhough, je m’étais dit que s’ils publiaient du Nyman, ce serait peut-être du Nyman un peu exigeant; ensuite parce que les Songs for Ariel faisaient partie du disque Michael Nyman Songbook par Ute Lemper que je me souvenais avoir trouvé pas mal il y a très longtemps.

Dieu sait que suis bien moins usager de ce vocabulaire que d’autres ici, mais pour le dire simplement, Nyman c’est vraiment nul à ch***. En fait, techniquement, c’est aussi consternant que du Philip Glass (des boucles d’arpèges à l’harmonie sommaire qui se succèdent systématiquement par nappes rythmiques lent-vif-lent-vif-lent...), mais sans le conceptualisme austère de ce dernier: chez Nyman, il y a en sus une manière mélodique assez racoleuse - ça sonne souvent variété ou musique de pub.

Une fois cela posé, il convient de préciser que: 1. il n’y a aucune évolution stylistique entre les pièces de 1992 et celle de 2016; 2. les Songs for Ariel sont plus supportables parce que plus courtes: quand ça dure de 10 à 15 minutes comme No Time in Eternity ou Self-Laudatory hymn..., ça devient vraiment très, très pénible; 3. ce genre de musique avec en plus une voix de falsettiste (je précise que Paulin Bündgren n’est pas lui-même en cause), c’est réellement une purge.

Par souci de comprendre pourquoi je n’avais pas gardé un si mauvais souvenir que ça du Michael Nyman Songbook, j’ai donc retenté:


Six Celan Songs (1990), Songs for Ariel (1992), L’Orgie parisienne (1989) pour voix et ensemble
Ute Lemper, Michael Nyman / Michael Nyman Band
Londres, 1991
Argo


Ça ne devient pas par enchantement de la bonne musique, mais effectivement ça fonctionne beaucoup mieux - pour des raison assez faciles à cerner:

1. Les Six Celan Songs et L’Orgie parisienne sont sensiblement moins mauvaises parce que la gestion du flux rythmique y est moins systématique que dans les Songs for Ariel (et a fortiori que dans les deux pièces plus longues du disque de l’Ensemble Céladon).

2. Le Michael Nyman Band intègre aussi des vents (dont pas mal de cuivres), ce qui certes ne rajoute pas au raffinement de la chose (on peut même dire que ça pouëtte-pouëtte sévère) mais lui confère une variété de timbres et un mordant que ne peut avoir un consort de violes qui sonne à la fois crincrin et lisse.

3. Ute Lemper y apporte son style de chant non-classique et sa personnalité, ce qui là aussi relève sensiblement l’exercice: ça prend tout de suite un côté un cabaret très marqué - c’est très engagé, le chant est un peu rauque, grasseyant, parfois beuglé, tantôt sprechgesang tantôt musical, pas dénué d’un certain érotisme un peu poisseux, et du coup, c’est beaucoup plus expressif et même prenant (en particulier Chanson einer Dame im Schatten dans les Celan Songs). Là aussi, un contre-ténor classique sonne par contraste forcément trop lisse et trop précautionneux.

(Après, bon, ce genre de musique pour du Shakespeare, du Celan ou du Rimbaud, hein...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Michael Nyman   

Revenir en haut Aller en bas
 
Michael Nyman
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Michael Nyman
» BT Musique de film n°2
» HAPPY BIRTHDAY MICHAEL !
» beLIEve me michael jackson is still alive
» Dobros Michael Kelly (Quaterman d'origine & pas chers)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Autres musiques :: Musique de film-
Sauter vers: