Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Beethoven - Variations Diabelli

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
vinteix
Mélomane averti


Nombre de messages : 191
Age : 50
Localisation : Japon
Date d'inscription : 27/10/2006

Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Variations Diabelli   Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 EmptyVen 17 Aoû - 5:32

Tristan-Klingsor a écrit:
Honnêtement, à chaque fois que j'entends Pollini dans les dernières des Diabelli, je ne l'entends pas chanter... c'est plus comme s'il forçait, un peu comme un joueur de tennis qui chigne à chaque coup. Je reste persuadé que les techniciens ont fait tout ce qu'ils pouvaient pour enlever cette trace.
C'est vrai qu'on l'entend respirer et "forcer" comme tu dis... mais ouvre tes écoutilles, mon cher... je n'entends pas des voix ! C'est TRES passager, rien à voir avec les arias de Gould... mais très net : variations 3 + 5 + 18, mais surtout variations 6 + 9 + 31 (l'admirable largo, vers la 3eme minute et à la fin) + 32 (la fugue). Wink
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Variations Diabelli   Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 EmptyVen 17 Aoû - 11:42

vinteix a écrit:
je n'entends pas des voix !

Ouf ! on est rassurés !
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
Invité
Invité



Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Variations Diabelli   Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 EmptyVen 17 Aoû - 11:46

moi j'entends tous les jours une petite voix de falsetto me répéter "Sudarco, va bouter Beethoven hors du jeu des compositeurs" (me dit la même chose pour Bach mais là ce serait HS) pig
Revenir en haut Aller en bas
Tristan-Klingsor
Mélomane averti
Tristan-Klingsor

Nombre de messages : 252
Age : 46
Localisation : Québec, Québec
Date d'inscription : 22/05/2007

Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Variations Diabelli   Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 EmptyVen 17 Aoû - 13:51

vinteix a écrit:
Tristan-Klingsor a écrit:
Honnêtement, à chaque fois que j'entends Pollini dans les dernières des Diabelli, je ne l'entends pas chanter... c'est plus comme s'il forçait, un peu comme un joueur de tennis qui chigne à chaque coup. Je reste persuadé que les techniciens ont fait tout ce qu'ils pouvaient pour enlever cette trace.
C'est vrai qu'on l'entend respirer et "forcer" comme tu dis... mais ouvre tes écoutilles, mon cher... je n'entends pas des voix ! C'est TRES passager, rien à voir avec les arias de Gould... mais très net : variations 3 + 5 + 18, mais surtout variations 6 + 9 + 31 (l'admirable largo, vers la 3eme minute et à la fin) + 32 (la fugue). Wink
Mais c'est exactement ce que je disais...??? Question Je ne parlais pas des voix de la fugue dans la 32e variation, mais bien de celle de Pollini!! jocolor
Revenir en haut Aller en bas
vinteix
Mélomane averti


Nombre de messages : 191
Age : 50
Localisation : Japon
Date d'inscription : 27/10/2006

Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Variations Diabelli   Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 EmptyVen 17 Aoû - 15:29

Tristan-Klingsor a écrit:
vinteix a écrit:
Tristan-Klingsor a écrit:
Honnêtement, à chaque fois que j'entends Pollini dans les dernières des Diabelli, je ne l'entends pas chanter... c'est plus comme s'il forçait, un peu comme un joueur de tennis qui chigne à chaque coup. Je reste persuadé que les techniciens ont fait tout ce qu'ils pouvaient pour enlever cette trace.
C'est vrai qu'on l'entend respirer et "forcer" comme tu dis... mais ouvre tes écoutilles, mon cher... je n'entends pas des voix ! C'est TRES passager, rien à voir avec les arias de Gould... mais très net : variations 3 + 5 + 18, mais surtout variations 6 + 9 + 31 (l'admirable largo, vers la 3eme minute et à la fin) + 32 (la fugue). Wink
Mais c'est exactement ce que je disais...??? Question Je ne parlais pas des voix de la fugue dans la 32e variation, mais bien de celle de Pollini!! jocolor

donc tu l'entends bien chantonner, comme moi ?
Pardon, parce que j'ai un peu de mal à te suivre... tu disais précédemment : "je ne l'entends pas chanter"...
scratch
Revenir en haut Aller en bas
vinteix
Mélomane averti


Nombre de messages : 191
Age : 50
Localisation : Japon
Date d'inscription : 27/10/2006

Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Variations Diabelli   Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 EmptyVen 17 Aoû - 15:30

En tout cas, cette histoire de voix de Pollini n'est qu'un épiphénomène, et m'aura au moins procuré le bonheur de réécouter ces Variations qui sont vraiment du grand Beethoven ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
selavy
Mélomane averti
selavy

Nombre de messages : 146
Age : 47
Date d'inscription : 28/07/2007

Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Variations Diabelli   Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 EmptySam 18 Aoû - 15:49

Je ne suis pas du genre à lacher un sujet comme ça.

Conclusion :

Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Diabel12


A fuir! D'une platitude très ennuyeuse.
Tout comme son travail de compositeur de musique de cirque (Tantric Coupling).
Pauvre Beet...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87996
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Variations Diabelli   Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 EmptyDim 19 Aoû - 14:08

selavy a écrit:
Tout comme son travail de compositeur de musique de cirque
Il ne faut peut-être pas pousser non plus...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
selavy
Mélomane averti
selavy

Nombre de messages : 146
Age : 47
Date d'inscription : 28/07/2007

Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Variations Diabelli   Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 EmptyDim 19 Aoû - 17:16

J'avoue avoir le sentiment d'y être allé un peu fort. je m'efforcerai d'être plus pondéré à l'avenir.

D'ailleurs pas si mal que ça cette version, à la réécoute. Après le fleuve Sokolov c'est un peu bref mais plutôt vif. Disons qu'il ne faut pas écouter les deux à la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Flo2080
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 24/10/2010

Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Variations Diabelli   Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 EmptyLun 8 Nov - 20:58

Moi je préfère Backhaus. Peut être qu'il ne transcende pas la partition par une vision d'ensemble, mais il joue simplement chaque variation en mettant en valeur l'energie qui lui est propre... alors qu'avec Arrau tout est murmuré cérémonieusement et Pollini tout est joué violement. Ces deux là manquent de plus gravement de quelque chose : l'humour, bien présent dans certaine variation. Leurs son est tout simplement beau... quand Beethoven est grincant et sarcastique.

La version de Bakhaus est celle qui respecte le plus l'aspect "pot pourrit" hétérogène de ces variations avec son jeu polyvalent, à l'aise dans toutes des sonates du même compositeur, qui rend son intégrale si renommé pour son égalité dans l'excellence. Sonates dont on peut voir dans ces variations un aperçu en miniature, testament pianistique du compositeur...

Pour moi c'est là que se trouve l'aspect savoureux de cette oeuvre, le fait qu'on y passe du coq a l'âne... d'ailleur n'est ce pas là le génie de Beethoven, lui dont Haydn a dit "vous me faites l'impression d'un homme qui a plusieurs têtes, plusieurs coeurs, plusieurs âmes."

Edit: certain trouveront Backhaus bien austère pour faire briller pleinement les multiples facettes cette oeuvre, et lui preferont dans cette optique par exemple Serkin qui malgrès des contrastes aigues reste toujours dans le registre de la rage. Backaus, lui, en se tenant et en revenant toujours à une certaine neutralité suggère, à chaque fois qu'il s'en échappe, le plus efficacement l'émotion qu'il faut.


Exclamation tout ceci évidement sous licence AMHA Wink
Revenir en haut Aller en bas
shushu
Mélomaniaque
shushu

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Variations Diabelli   Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 EmptyMar 26 Juil - 18:02

Ma petite histoire avec les Diabelli.

D'abord ce fut Brendel live 77, une expérience mémorable. Mais compte tenu du climat où je vis, le vinyle est exclu: et ce live a été reporté en CD, mais je n'ai pas saisi l'occasion à temps, et maintenant c'est introuvable.

Bien sûr, le Brendel studio existe, mais la pâte sonore n'est plus ce qu'elle était, c'est plus raide et pesant. La prise de son est médiocre. Pourtant, Brendel continue toujours de dévoiler du mystère dans les Diabelli, où il voit pourtant "un précis de l'humour en musique" (? Je veux bien que ce soit sa conception, mais il a alors un certain mal à la transcrire, il a l'humour discret). Une bonne version d'après moi.

Richter: j'ai fui rapidement, visiblement il n'y comprend rien (d'après moi).

Pollini: bof, non, il en fait une machine, ça ne rigole plus du tout, ça "structure abstraitement", quand on peut et certainement on doit incarner cette musique, où en plus les clins d'oeil abondent, c'est évident. Impressionnant de virtuosité et de rigueur sans être sec, c'est vrai, mais pas trop ma tasse de thé en fait.

Serkin live (BBC Legends): la magie du live, la magie (pour moi) de Serkin, qui est le seul pianiste que je connaisse qui me donne l'impression d'être toujours engagé à 2000% dans ce qu'il fait (impression personnelle). La profondeur et les clins d'oeil de Serkin, particulièrement bienvenus dans cette oeuvre multidimensionnelle. Il y a une vraie incarnation, et il refuse habilement la métaphysique tout comme la prouesse d'interprète. C'est la version que j'ai la propension à faire tourner le plus actuellement, bien que je ne comprenne pas sa manière d'aborder certaines variations (+ une certaine prudence dans les passages les plus virtuoses) mais je reste disponible à d'autres découvertes.


Dernière édition par shushu le Dim 3 Aoû - 9:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27715
Date d'inscription : 21/09/2012

Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Variations Diabelli   Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 EmptyVen 17 Mai - 20:24

Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Beetho15

Je réécoute la toute première version de Daniel Barenboïm (Westminster, 1965). Dès le début le ton est donné : impétueux, voire désinvolte (cette façon de chambouler la variation 21, ce sera même un peu n'importe quoi), superficiel aussi (les antipodes de l'ultime Claudio Arrau).
Mais je me laisse volontiers séduire par ce clavier léger, cristallin, bien piqué, jaillissant, voltigeur, qui s'ébroue comme un poulain et éclabousse ces miniatures par une agréable fraîcheur d'esprit.
Interprétation aux pieds de gazelle qui semblerait ne pas vraiment se prendre au sérieux -pourquoi pas ?
Revenir en haut Aller en bas
shushu
Mélomaniaque
shushu

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Variations Diabelli   Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 EmptyLun 28 Juil - 23:32

Il n'y a pas à se prendre au sérieux dans les Diabelli, l'écriture musicale se charge de tout, vous ne trouvez pas?

Je suppose que je ne suis pas le seul à trouver que cette oeuvre se situe à l'orée du génie? Il me faudra un peu de temps pour rassembler mes sentiments à son propos et en jeter plus par écrit.

Mais sûrement pas le Père Fondateur, je pense même qu'il n'est pas loin de détester (cf beaucoup plus haut, vers 2007).

Ceci étant, je n'ai pas beaucoup approfondi les versions; de toute manière avec Brendel amha on a l'essentiel.

Il faudrait des live, ou plutôt plus de live (j'ai Serkin BBC Legends, mais ne me proposez pas Richter Praga par pitié); pour sentir comment l'auditoire bien tranquillou voire crachotant et distrait au début est petit à petit plongé dans la stupeur et arrive déjà à moitié tétanisé à l'orée de la 32ème pour tomber en catalepsie terminale à la 32ème variation et en coma dépassé à la 33ème que je surnomme "le coup du chapeau". J'ai toujours ma perfusion de sérum physio branchée, j'ai tendance à perdre un peu de sel.

Bon, allez, heureusement qu'il y a les autres compositeurs disons plus lourds et leurs oeuvres bien lestées de plomb pour m'aider à redescendre sur terre après ça.

Un peu de délire, ça fait du bien, non?
Revenir en haut Aller en bas
shushu
Mélomaniaque
shushu

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Variations Diabelli   Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 EmptyMar 29 Juil - 18:10


Les Variations Diabelli de Beethoven par Maria Yudina (1961) : http://5ijglp.1fichier.com

(présenté par Mariefran sur le nouveau site Musique Ouverte)
Revenir en haut Aller en bas
shushu
Mélomaniaque
shushu

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Variations Diabelli   Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 EmptyDim 3 Aoû - 9:33

Flo2080 a écrit:
et lui preferont dans cette optique par exemple Serkin qui malgrès des contrastes aigues reste toujours dans le registre de la rage.  

2 gravures Serkin; 1957 avec Columbia (CD Sony + les Indispensables de Diapason) et 1969 live (BBC Legends).

Je pense que Serkin est à côté de la plaque en 57. Ca en devient abstrait, sans émotion, déconstruit, laminé. Il offre un torrent de notes, il a l'air de dire: regardez comme j'y arrive bien, regardez ma force. Pas les intentions de cette partition. 69, live: il y a un paquet de fausses notes, mais c'est beaucoup mieux. Du relief, du respect pour les...variations, de l'émotion. Mieux.
Revenir en haut Aller en bas
shushu
Mélomaniaque
shushu

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Variations Diabelli   Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 EmptyMer 28 Juin - 23:26


On se réveille et on débarrasse ces variations de leur couche de poussière numérique svp.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre Salich
Mélomane averti


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 31/12/2012

Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Variations Diabelli   Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 EmptyMar 5 Sep - 12:09

shushu a écrit:

On se réveille et on débarrasse ces variations de leur couche de poussière numérique svp.

Il y a sur YT la captation d'une stupéfiante interprétation par Berezovsky. L’œuvre est découpée en 7 vidéos dont la première est là :

/watch?v=fdyZFK7sPsQ

Dans un style très différent, la version Sokolov, pas mal non plus :

/watch?v=pAI4-9yc6kA

Découvert récemment la version Arrau et je trouve ça formidable.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 19314
Date d'inscription : 22/01/2010

Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Variations Diabelli   Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 EmptyVen 24 Nov - 9:49

Version Gulda.

Joué a toute berzingue avec une vivacité et un allant incroyable.
Les variations plus lentes en pâtissent un peu, on y décèle un manque de poésie patent.
Piano tout juste passable.

Une version singulière qui vaut la peine d'être écoutée (elle ne doublonnera pas les autres).
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 8982
Age : 44
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Variations Diabelli   Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 EmptyVen 24 Nov - 13:59

C'est la version rééditée en Harmonia Mundi «Musique d'abord»?

Sinon, toujours chez HM, quelqu'un a-t-il entendu la version d'Andreas Staier sur pianoforte?
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 19314
Date d'inscription : 22/01/2010

Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Variations Diabelli   Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 EmptyVen 24 Nov - 21:31

Benedictus a écrit:
C'est la version rééditée en Harmonia Mundi «Musique d'abord»?


Oui.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 19314
Date d'inscription : 22/01/2010

Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Variations Diabelli   Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 EmptyMer 22 Aoû - 12:09

Arrau 1985

Une version qui me laisse des sentiments mitigés.
Si la sonorité brillante, ample et profonde, si caractéristique de Claudio Arrau est au rendez-vous, on est frappé par le côté très timoré de l'interprétation, notamment dans les variations les plus échevelées. Ceci dit, la concentration d'Arrau fait merveille au cœur des épisodes plus méditatifs (variation 31). Hélas, pas assez pour racheter un certain prosaïsme (variation 14...mais ou est donc passé l'extraordinaire art de la résonance d'Arrau?) ou une rondeur hors de propos (les variations les plus rythmiques et abruptes).

J'en reste pour la moment à Pollini (qui déploie le recueil comme un vaste réseau vibrant) , Richter (pour la présence physique et la radicalité de ses options) et Anderszewski (pour la poésie).
Revenir en haut Aller en bas
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4308
Age : 919
Date d'inscription : 27/11/2008

Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Variations Diabelli   Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 EmptyMer 22 Aoû - 18:59

Je regrette que Heisser n'aie pas enregistré ces Variations. Je l'ai vu dans cette oeuvre il y a 18 mois et il y est formidable; il m'a fait sourire en arrivant sur scène avec sa tablette qui contenait la partition. A un moment, la tablette s'est bloquée et il lui a fallu quelques secondes pour qu'elle daigne se remettre en route; cela dit, son interprétation est excellente et mériterait grandement un CD
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27715
Date d'inscription : 21/09/2012

Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Variations Diabelli   Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 EmptyLun 9 Sep - 20:33

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Ludwig van Beethoven (1770-1827) :

Variations sur un thème de Diabelli, Op. 120

= Hans Richter-Haaser, piano

(Columbia, novembre 1963)

Smile Un très grand beethovénien dont la discographie préserve maints témoignages dans les Sonates, pour les micros de Columbia et Philips.
Et aussi cette revigorante (et parfois éprouvante) interprétation des Variations Diabelli, plutôt brute de fonderie et franc du collier.
Au sommet, les n°10 (ébrouée comme jamais) et 17 : non un record de vélocité (quoique, quel chahut...) mais un extraordinaire trompe-l'œil qui désagrège les strates
pour mieux les rendre palpables, en donnant l'illusion d'une troisième main !
Les espaces méditatifs sont certes un peu négligés : l'urgence du discours privilégie l'allant à l'affect, sans prendre le temps d'y creuser l'émotion ni de sonder toute la poésie
de ces pages. Mais globalement, l'approche se tient, et tient en haleine.
L'image sonore n'est pas sèche mais un peu amatie, et proportionne l'instrument dans une perspective ajustée et réaliste, comme si l'on jouait dans un salon (pourtant,
les studios londoniens d'Abbey Road). Le clavier claque bien, et s'accorde parfaitement à la vision impérieuse du pianiste allemand.


Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Beetho28
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Beethoven - Variations Diabelli   Beethoven - Variations Diabelli - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Beethoven - Variations Diabelli
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Variations Diabelli (mega blind test)
» Étienne Nicolas Méhul (1763-1817)
» Hans Schmidt-Isserstedt (1900-1973)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: