Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bartok : discographie pour les quatuors

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Quel quatuor préféré ?
1er
8%
 8% [ 3 ]
2e
5%
 5% [ 2 ]
3e
10%
 10% [ 4 ]
4e
40%
 40% [ 16 ]
5e
25%
 25% [ 10 ]
6e
12%
 12% [ 5 ]
Total des votes : 40
 

AuteurMessage
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Mer 19 Mai 2010 - 15:00

Là, c'est au disque, et c'est remarquable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Mer 19 Mai 2010 - 16:45

Je continue aujourd'hui mon exploration avec l'écoute de la version Keller (1995)


C'est beaucoup plus lumineux que les Juilliard II. La lisibilité est importante même si on n'est pas au niveau des Juilliard (c'est peut-être dû à un son plus chaud et légèrement fondu). Par contre au niveau de l'architecture globale, c'est un peu moins bien construit que les Juilliard.
Cette luminosité nuit un peu je pense aux quatuors n°1 & n°2. Je trouve qu'ils manquent un peu de noirceur dans ces œuvres. Ça les rend moins terrifiantes, en même temps c'est moins austère, donc plus accessible aux néophytes.
Par contre c'est excellent dans les quatuors n°4 & n°5. Leur jeu engagé mais toujours très propre donne beaucoup réussi mieux que les Juilliard, il donne plus de vie. Ils mettent la folie qui manquait aux Juilliard dans les mouvements extrêmes.
Au niveau rythmique et mise en place, j'ai trouvé ça très bien, toujours très sobre au niveau des passages d'inspiration folklorique. J'ai juste un peu de mal à apprécier leurs passages avec sourdine : je les trouve brouillons, pas très bien contrôlés au niveau des accentuations.
Les instrumentistes jouent juste, j'aurai seulement souhaité un peu plus de tranchant au niveau des attaques (qui sont parfois molles, surtout dans le n°3°). Un peu plus de méchanceté ou d'ironie en plus auraient parfois été les bienvenues.
Le n°6 est joué lui aussi de façon assez lumineuse, ce n'est pas la grosse déprime des Juilliard. Et cette ambiance lumineuse me plaît beaucoup plus que dans les n°1 & n°2.

Une version excellente que je met au niveau des Juilliard (je préfère les 1 à 3 par les Juilliard II et les 4 à 6 par les Keller). Probablement la meilleure version pour rentrer dans ces œuvres potentiellement intimidantes : le son d'ensemble est très agréable (c'est peu râpeux ou grinçant), ça n'est pas austère et en plus l'équilibre des pupitres est parfait (extrêmement important chez Bartók).


Dernière édition par alexandreg le Jeu 20 Mai 2010 - 17:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Utnapištim
Mélomane chevronné
Utnapištim

Nombre de messages : 3330
Age : 55
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Mer 19 Mai 2010 - 23:51

Je connais les versions Keller, Vegh, Julliard II (ma préférée dans l'ensemble je pense) et elles sont très bien.
Je garde tout de même un attachement particulier pour l'intégrale du quatuor Parrenin de 1956, qui avait joué pour la première fois en France l'intégrale des quatuors ! Ces disques avaient obtenu le grand prix de l'académie Charles Cros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Mer 19 Mai 2010 - 23:56

Merci au fait pour ce comparatif Alexandreg, là j'ai pas le temps mais d'ici 2-3 semaines je compte m'y mettre attentivement, I'll be back soon Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1090
Age : 51
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Jeu 20 Mai 2010 - 9:22

alexandreg a écrit:

J'ai pour l'instant Juilliard II, Alban Berg, Keller et Párkányi sous la main. Je dois recevoir prochainement Végh II, Hongrois et Juilliard III. Et j'ai également repéré les versions Takács, Végh I, Fine Arts, Emerson, Belcea, Mikrokosmos, Vermeer et Novak.
Si vous avez d'autres idées, faîtes-moi signe.

Il y a deux versions Takács; ils avaient enregisré une première intégrale chez Hungaroton, avant celle que l'on connaît mieux chez Decca.
J'attends ton avis sur les Belcea, une des intégrales que je possède. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Jeu 20 Mai 2010 - 16:59

Je poursuis mon écoute comparée par la version Alban Berg (1987).


Je n’aime pas beaucoup les clichés sur les instrumentistes germaniques mais là il faut reconnaître que l’on est en plein dedans : le son est (très) beau et (très) puissant. Malgré tout la justesse n’est pas prise en défaut et personne ne dérape dans cette débauche de moyens. J’ai rarement été aussi impressionné par une telle puissance de jeu. Mais les nuances utilisées par le quatuor sont finalement assez réduites, tout le monde cherchant à jouer très fort dès que c’est possible ou que ses collègues l’y amène. Et dès que la musique s’anime on a affaire à pas mal de démonstration.

Le problème c’est que ce son est très souvent fondu et que l’équilibre des pupitres devient quasi nul dès qu’ils dépassent le mezzo-forte. On assiste vite à une compétition pour savoir qui va jouer le plus fort. Or ça a tendance à masquer l’alto (ça peut être tolérable chez Haydn mais c’est très dommageable chez Bartók). De même, ce son fondu nuit à la lisibilité des lignes et à la clarté des timbres : encore une fois ça peut-être tolérable dans le quatuor classique et romantique puisque les lignes sont assez peu individualisées (sauf chez le dernier Beethoven) mais là ça annihile une bonne partie du discours.

Cette interprétation avait été présentée dans ce fil comme lyrique. En effet, elle use d’un vibrato large (et trop souvent généralisé) et de phrasés que je trouve biscornus voir hors-style la plupart du temps. Ces quatuors sont clairement plus tirés vers le romantisme que vers la modernité.

Ce lyrisme et ces phrasés sont particulièrement sollicités dans les austères quatuors n°1 et n°2. Malheureusement on en perd toute la dimension intimiste et introspective. L’introduction du I. du 1er quatuor m’a parue rédhibitoire : là où l’on s’attend à quelque-chose d’assez lapidaire, on a des instrumentistes qui vibrent énormément et qui nous sortent des phrasés totalement hors de propos.
Le 3e quatuor m’a semblé meilleur que les deux précédents jusqu’à la coda : tout le monde la joue fortissimo et on perd beaucoup de choses : aucune lisibilité, beaucoup de traits sont imprécis (quasi avalés). Leur 5e est globalement très bon sauf un catastrophique III. La mise en place est totalement à revoir, impossible de comprendre quoi que ce soit. Leur intégrale se termine sur un très bon 6e, où leur lyrisme arrive finalement à fonctionner, malgré que l’on puisse préférer une approche plus sombre.
En définitive ce n’est pas du tout la référence que l’on annonce parfois. C’est je pense à réserver aux fans de ce quatuor puisque globalement on est hors-style. C'est très flatteur à l'oreille quand on ne connaît pas très bien ces œuvres mais beaucoup d'aspérités sont gommées (aussi bien au niveau de l'harmonie qu'au niveau rythmique). Bien sûr, il y a quand même de très beaux moments (leur technique fait merveille dans les passages sul ponticello) mais ça n’est pas du tout prioritaire par rapport aux Juilliard II et aux Keller.

Classement pour le moment :
1. Juilliard II et Keller
2. Alban Berg (assez loin derrière)


Dernière édition par alexandreg le Jeu 20 Mai 2010 - 18:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mélomane86
Mélomaniaque


Nombre de messages : 534
Age : 45
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Jeu 20 Mai 2010 - 17:50

pour ces quatuors, je connais seulement la version des Emerson!
et c'est difficile pour moi de juger vu que je ne connais pas d'autres versions!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Mer 9 Juin 2010 - 20:20

J'ai écouté la version Végh II (1972).


C'est une version très lyrique et engagée. Mais le lyrisme n'est ici pas déplacé comme chez les Alban Berg. Il est au contraire très juste, tirant plutôt ces quatuors vers le post-romantisme.

J'ai eu du mal à me faire au début au manque de précision des instrumentistes. Le I. et le III. du 5e quatuor (ce quatuor me semble horrible à mettre en place au fil des écoutes) est criant sur ce point. La limite de la justesse est souvent franchie et les instrumentistes sont parfois à la peine sur les effets et sur les passages très techniques. Cela gêne parfois pour l'individualisation des voix.

Par contre un souffle incroyable parcourt leur interprétation. Malgré le manque de précision de leur jeu, ils apportent des couleurs parfois incroyables, on est très loin du dégradé de gris des Juilliard II. Les tempos des mouvements rapides sont souvent très rapides et globalement bien tenus. Leur engagement est remarquable et cela apporte une touche d'âpreté qui permet de contraster avec les couleurs.
J'ai beaucoup aimé leur interprétation des deux premiers quatuors où leur lyrisme est très efficace. Le premier violon propose souvent des phrasés très intéressants.
Dans les quatuors 4 & 5 ils montrent une belle connaissance des idiomes hongrois, évitant la vulgarité dans laquelle tombent parfois des quatuors plus internationaux. Les mouvements lents sont très tendus mais moins noirs que dans les autres versions, les instrumentistes amènent pas mal de luminosité.

Cette lecture n'est pas à conseiller en première écoute puisque la technique peut faire fuir et donner une image faussée des quatuors de Bartók. Mais elle est à connaître puisqu'elle offre une vision qu'on ne retrouve plus aujourd'hui et qui est cohérente tout au long du corpus.

J'ai réécouté les autres versions et le classement donne ceci pour le moment

1. Keller
2. Juilliard II et Végh II (Juilliard est parfois un peu trop contrôlée et Végh est un peu pénalisée par une technique défaillante)
3. Alban Berg
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Mer 9 Juin 2010 - 22:47

Je place aussi les Keller en tête, plus je les écoute et plus je trouve qu'ils ont inventé un équilibre rare pour cette musique qui tient grâce à des forces d'intégration époustouflantes. Ils synthétisent avec une sorte de grâce, presque de rondeur inattendue, ce qui menace de tout fracasser à de nombreuses reprises.
Ils sont yin/yang dans la juste mesure, ça me comble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86793
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Mer 9 Juin 2010 - 23:06

Pareil pour moi, et d'ailleurs, comme je n'aime pas plus que cela ce corpus que j'admire au demeurant, c'est mon seul viatique, en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Zwielicht
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Jeu 10 Juin 2010 - 9:47

HOLLIGER a écrit:
Ne surtout pas oublier lquatuor Zehetmair (qui joue tout par coeur) et enregistre les bartok petit à petit (couplés à d'autres compositeurs) chez ecm


Le grand intérêt c'est de coupler les quatuors de Bartok avec d'autres quatuors contemporains. Le quatuor n 4 (1928) est couplé avec le premier quatuor de Hartmann par exemple (1933).

Sinon, j'ai acheté l'intégrale du quatuor Belcea et je dois dire qu'elle me satisfait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marc.d
Mélomaniaque
marc.d

Nombre de messages : 1216
Age : 63
Localisation : Lille
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Jeu 10 Juin 2010 - 10:47

J'ai choisi le 4ème , car il me parait le plus abordable pour un début .

J'ai toujours beaucoup de mal avec ces oeuvres .

Je possède deux intégrales : Julliard II et Emerson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Ven 11 Juin 2010 - 10:58

- Quatuor Hongrois (1962)


C'est une version très équilibrée. Un peu de lyrisme dans les premiers quatuors (par contre je trouve ici encore que l'introduction du 1er quatuor est un peu trop vibrée), des quatuors 3 à 5 très pertinents au niveau des équilibres de pupitres. Le son d'ensemble du quatuor est plutôt mat ce qui n'empêche pas d'entendre un son coloré. Les effets sont très présents mais généralement bien dosés.

La justesse est parfois prise un peu en défaut mais c'est nettement moins gênant que chez Végh II.

Globalement c'est très chaleureux, le jeu des Hongrois n'est pas du tout austère comme peut l'être celui des Juilliard II. Les quatuors n°1 et n°2 ne sont pas aussi éprouvants que chez Juilliard II ou Keller. Par contre le sens de l'architecture est beaucoup plus présent que chez Végh II.
L'engagement (les trois premiers mouvements du 6e quatuor sont parfaits sur ce plan) est très bon, jamais déplacé, les instrumentistes faisant toujours attention à l'équilibre des voix. C'est une version qui, malgré un peu de lyrisme et la technique légèrement imparfaite, reste lisible.

1. Keller
2. Hongrois
3. Juilliard II et Végh II
5. Alban Berg
Revenir en haut Aller en bas
HOLLIGER
Mélomane chevronné
HOLLIGER

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Ven 11 Juin 2010 - 16:31

Zwielicht a écrit:
HOLLIGER a écrit:
Ne surtout pas oublier lquatuor Zehetmair (qui joue tout par coeur) et enregistre les bartok petit à petit (couplés à d'autres compositeurs) chez ecm


Le grand intérêt c'est de coupler les quatuors de Bartok avec d'autres quatuors contemporains. Le quatuor n 4 (1928) est couplé avec le premier quatuor de Hartmann par exemple (1933).


Shocked
Oui et non. C'est très intéressant certes, il y a hartmann, et surtout ensuite hindemith.
Mais pour moi le grand intérêt réside dans le jeu inouï des Zehetmair, inédit, d'une modernité renversante!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zwielicht
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 05/06/2010

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Sam 12 Juin 2010 - 21:16

HOLLIGER a écrit:
Zwielicht a écrit:
HOLLIGER a écrit:
Ne surtout pas oublier lquatuor Zehetmair (qui joue tout par coeur) et enregistre les bartok petit à petit (couplés à d'autres compositeurs) chez ecm


Le grand intérêt c'est de coupler les quatuors de Bartok avec d'autres quatuors contemporains. Le quatuor n 4 (1928) est couplé avec le premier quatuor de Hartmann par exemple (1933).


Shocked
Oui et non. C'est très intéressant certes, il y a hartmann, et surtout ensuite hindemith.
Mais pour moi le grand intérêt réside dans le jeu inouï des Zehetmair, inédit, d'une modernité renversante!

Cela ne reflète que mon avis personnel. J'aime bien écouter à la suite deux quatuors datant de la même époque.
Qu'est ce que tu veux dire par modernité renversante? C'est moderne par rapport à quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5646
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Jeu 7 Oct 2010 - 10:20

Merci beaucoup à alexandreg pour ces avis détaillés. Ca m'aide vraiment à y voir plus clair.

J'ai acheté l'intégrale Takacs il y a 5 ans, à une époque où je connaissais très peu Bartók. Malheureusement, je n'ai jamais accroché à ce CD et je ne l'écoute presque jamais. Déjà, j'ai des difficultés avec le langage du compositeur en général, j'ai souvent du mal à voir où il veut en venir. Dans les quatuors à cordes, ça ne pardonne pas. Mais en plus, je trouve l'interprétation des Takacs trop brutale, vraiment aggressive, comme s'ils mettaient un point d'honneur à accentuer sans pitié le moindre frottement. Au final, si la poésie des mouvements lents est bien rendue, j'ai l'impression de subir un vrai barrage de dissonances dans tous les autres.

En dépit de cela, ça me chiffonait de passer à côté de ces monuments. Ne serait-ce que pour avoir un aperçu des grands jalons du genre, je souhaitais posséder une version de ces quatuors que je puisse écouter au moins sans douleur à défaut d'avec enthousiasme. J'avais répéré les Keller et les Hongrois. Je suis donc bien content de voir que tu les apprécies, d'autant que tes descriptions correspondent à ce que je cherche. Je me laisserais bien aussi tenter par le CD Zehetmair pour le couplage avec Hindemith même s'il ne s'agit pas d'une intégrale.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
HOLLIGER

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Jeu 7 Oct 2010 - 14:44

Zwielicht a écrit:


Shocked
Oui et non. C'est très intéressant certes, il y a hartmann, et surtout ensuite hindemith.
Mais pour moi le grand intérêt réside dans le jeu inouï des Zehetmair, inédit, d'une modernité renversante!

Cela ne reflète que mon avis personnel. J'aime bien écouter à la suite deux quatuors datant de la même époque.
Qu'est ce que tu veux dire par modernité renversante? C'est moderne par rapport à quoi?[/quote]

Réponse en retard : le jeu des Zehetmair est absolument unique, et ce, quelque soit le répertoire : la sonorité de l'ensemble d'abord, presque sèche, mais paradoxalement d'une souplesse extrême. En gros ça peut paraitre sonner comme des instruments anciens (assez peu de vibrato), c'est très imprévisible au niveau rythmique, les accentuations notamment ; mais la modernité de leur jeu s'éloigne pourtant des interprétations sur instruments d'époque. C'est déjanté mais complètement maitrisé. Je les ai vus en concert en 2007 : sans doute le plus beau concert de quatuors à cordes auxquels j'ai assisté dans ma vie. Ils jouaient tou par coeur, ce qui participait à une osmose stupéfiante ; et pas n'importe quoi : Haydn, Bartok et Hindemith. Le Haydn : c'est simple, j'ai eu l'impression de découvrir un nouveau compositeur, je ne l'ai jamais entendu joué comme ça, ça touchait au sublime, tout en étant déroutant. Disons qu'ils inventent à chaque fois une nouvelle interprétation, ils explorent verticalement ou hoeizontalement ces musiques sous de nouvelles coutures ; surprenant toujours, et jamais à côté.
Leur Haydn était une vraie révolution ; hélas jamais gravée en studio.
On attend la suite des Bartok.
Leur prochain cd devrait contenir, si je ne m'abuse, le quatuor n°2 de Holliger Very Happy et.. l'opus 127 de Beethoven!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HOLLIGER
Mélomane chevronné
HOLLIGER

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Jeu 7 Oct 2010 - 14:44

Cello a écrit:
Merci beaucoup à alexandreg pour ces avis détaillés. Ca m'aide vraiment à y voir plus clair.

J'ai acheté l'intégrale Takacs il y a 5 ans, à une époque où je connaissais très peu Bartók. Malheureusement, je n'ai jamais accroché à ce CD et je ne l'écoute presque jamais. Déjà, j'ai des difficultés avec le langage du compositeur en général, j'ai souvent du mal à voir où il veut en venir. Dans les quatuors à cordes, ça ne pardonne pas. Mais en plus, je trouve l'interprétation des Takacs trop brutale, vraiment aggressive, comme s'ils mettaient un point d'honneur à accentuer sans pitié le moindre frottement. Au final, si la poésie des mouvements lents est bien rendue, j'ai l'impression de subir un vrai barrage de dissonances dans tous les autres.

En dépit de cela, ça me chiffonait de passer à côté de ces monuments. Ne serait-ce que pour avoir un aperçu des grands jalons du genre, je souhaitais posséder une version de ces quatuors que je puisse écouter au moins sans douleur à défaut d'avec enthousiasme. J'avais répéré les Keller et les Hongrois. Je suis donc bien content de voir que tu les apprécies, d'autant que tes descriptions correspondent à ce que je cherche. Je me laisserais bien aussi tenter par le CD Zehetmair pour le couplage avec Hindemith même s'il ne s'agit pas d'une intégrale.


N'oublie pas qu'il y a un second cd Bartok couplé avec Hartmann.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Jeu 7 Oct 2010 - 20:03

Cello a écrit:
Mais en plus, je trouve l'interprétation des Takacs trop brutale, vraiment aggressive, comme s'ils mettaient un point d'honneur à accentuer sans pitié le moindre frottement. Au final, si la poésie des mouvements lents est bien rendue, j'ai l'impression de subir un vrai barrage de dissonances dans tous les autres.
Je n'ai pas eu le courage de continuer mes commentaires, mais si tu cherches une version sans concession, pas agressive pour autant (pas du tout dans la recherche de spectaculaire non plus), je te conseille l'intégrale en trois cd des Párkányi. C'est mon intégrale préférée, seul inconvénient c'est un cher.
Revenir en haut Aller en bas
Walther
Mélomane averti
Walther

Nombre de messages : 200
Date d'inscription : 09/09/2010

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Ven 8 Oct 2010 - 13:26

Perso je ne connais pas beaucoup de versions :
- Quatuor de Tokyo chez DG : tellement clinique et analytique que c'est presque inhumain
- Vegh chez Naive (je n'ai pas accroché du tout, désolé...)
et enfin celle qui me satisfait tellement que je n'ai pas encore eu envie de chercher ailleurs : la version des Juilliard (années 70) chez Sony (pochette grise). (J'aime tellement le jeu et la sonorité de cet ensemble que je me suis ensuite précipité sur leur intégrale des quatuors de Beethoven).

Au risque de ne pas être très original, mon quatuor préféré est le 5e (et celui que j'aime le moins, le 1er - je trouve que ça se traîne pendant une demi-heure et ça finit par tourner en rond).

Pour l'anecdote, dans le film Tombe les filles et tais-toi, le personnage timide, névrosé et emprunté joué par Woody Allen envisage de mettre le 5e quatuor comme fond sonore pour inviter une fille à prendre un verre chez lui... heureusement il choisit une autre musique un peu plus enjouée, mais ça ne change rien car il envoie par maladresse le 33 tours valser dans les airs avant d'avoir pu le mettre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
Ben.

Nombre de messages : 1870
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Ven 8 Oct 2010 - 17:40

Je ne connais que peu de version, mais j'ai toujours aimé la lecture particulièrement sèche, rigoureuse et moderne du quatuor Juilliard (version de 1963), qui à mon sens sied parfaitement à la musique de chambre de Bartok.

En vous lisant, par contre, j'ai furieusement envie de me laisser tenter par la version Zehetmair ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
HOLLIGER
Mélomane chevronné
HOLLIGER

Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Ven 8 Oct 2010 - 23:17

Tu ne seras sûrement pas déçu! Very Happy Au pire un peu désorienté!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ben.
Mélomaniaque
Ben.

Nombre de messages : 1870
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Sam 9 Oct 2010 - 19:09

C'est assez étrange en effet. J'ai écouté le 4è, et j'ai été assez déboussolé par la ligne directrice. C'est intéressant, néanmoins, même si je préfère d'autres versions. J'avais en tête l'interprétation de l'Amadeus concernant le 4è mouvement, par exemple, et j'ai été assez déstabilisé par l'interprétation presque "hispanique" de Zehetmair.

Pour continuer avec le 4è, j'en ai profité pour ré-écouter la version du Vermeer, c'est assez nerveux, étrangement lyrique par moments. Plutôt bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
Utnapištim
Mélomane chevronné
Utnapištim

Nombre de messages : 3330
Age : 55
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Sam 9 Oct 2010 - 19:19

Je viens d'apprendre la disparition de Jacques Parrenin dont le quatuor a gravé une très belle intégrale en 1956. (grand prix de l'académie Charles Cros)
Ce quatuor a fait connaitre ces oeuvres en France et je recommande vivement cette interprétation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 51
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Lun 28 Fév 2011 - 13:53

Pour mettre un premier pied à l'étrier chez bartok, j'hésite à la lecture du fil entre ces trois versions:




D'après Alexandre la dernière édition des berg ressemble en plusieurs points à la description que j'ai faite de cet ensemble au sujet des Quatuors de Beethoven, avec cependant pas mal de réserves

C'est quand même vers celle ci que je pense m'orienter. A moins qu'il y ait mieux ailleurs.
Je suis tout ouïe

siffle


Dernière édition par atomlegend le Lun 28 Fév 2011 - 13:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Lun 28 Fév 2011 - 13:54

Pour commencer la version Keller est toute indiquée (idiomatique, bonne prise de son, pas cher).
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83215
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Lun 28 Fév 2011 - 13:55

Et Keller quand même, une des toutes meilleures et une des moins chères...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 51
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Lun 28 Fév 2011 - 13:57


Celle ci ?
Elle est la plus chère sur amazone. Vous avez un lien ?


Edit :
Je viens de voir ça à 7euros :


Dernière édition par atomlegend le Lun 28 Fév 2011 - 13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Lun 28 Fév 2011 - 13:59

http://www.amazon.fr/6-Quatuors-Cordes-Bela-Bartok/dp/B000EGDCUK
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 51
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Lun 28 Fév 2011 - 14:01

Merci, c'est commandé coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xmichel
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 31/05/2009

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Mar 1 Mar 2011 - 10:52

atomlegend a écrit:
Pour mettre un premier pied à l'étrier chez bartok, j'hésite à la lecture du fil entre ces trois versions:




D'après Alexandre la dernière édition des berg ressemble en plusieurs points à la description que j'ai faite de cet ensemble au sujet des Quatuors de Beethoven, avec cependant pas mal de réserves

C'est quand même vers celle ci que je pense m'orienter. A moins qu'il y ait mieux ailleurs.
Je suis tout ouïe

siffle

Il y a deux versions des Berg ? Ne s'agit-il pas d'une présentation différente d'un même enregistrement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1090
Age : 51
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Mar 1 Mar 2011 - 18:47

xmichel a écrit:


Il y a deux versions des Berg ? Ne s'agit-il pas d'une présentation différente d'un même enregistrement ?

Tout à fait, sauf erreur de ma part ce n'est qu'une seule et même version. Et c'est très Berg : Parfait techniquement, mais un peu puissant là-dedans et éloigné de l'esprit de Bartók. Pour moi atomlegend a fait le bon choix en version moderne avec les Keller. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Lun 4 Avr 2011 - 11:01

Je vais recopier ici les commentaires de l'écoute comparée du 4e quatuor, puisque je pense qu'on peut élargir une grande partie des commentaires sur ce quatuor au reste des quatuors enregistrés par l'ensemble concerné.


Quatuor Mikrokosmos :



kegue a écrit:
Le rendu général de cette version m’a un peu plus convaincu, la prise de son est plus chaleureuse bien que cela me semble un peu nuire au dernier mouvement où l’ensemble devient confus par endroits (dans les passages plus puissants notamment). Les phrasés sont en revanche plus chantés et les strates instrumentales plus claires que dans la première version. Le premier mouvement y est ici un peu plus tranquille, ce qui permet de mieux souligner le rapport entre les instruments. J’ai remarqué quelques mises en place un peu douteuses mais cela ne gène pas toujours au déroulement du discours. J’ai trouvé le troisième mouvement très chouette, ça chante et le tout s’enchaîne de manière naturelle.

Utnapishtim a écrit:
La deuxième version est intéressante, mais je trouve cela un peu lourd, et avec quelques épanchements, surtout dans le 3e mouvement.

antrav a écrit:
Sonorité sèche, acide, terne, plate, pas toujours lisible, vision plus sombre mais monotone. Le quatuor semble vouloir mettre en relief les multiples possibilités de timbres qu'offre cette oeuvre au détriment d'une vision globale, c'est finalement vide, parfois lourd comme dans le I, mordant et anxiogène avec délice mais aux voix trop fondues voire pâteuses dans le II, le mystère évacué du III...
J'aime pas.

Mariefran a écrit:
La version 2 est plus sombre mais plus sage aussi. Ce n'est pas mal joué mais après la première… Confused

OYO TOHO a écrit:
tempo trop lent dans tous les mouvements, son qui résonne trop, pas assez sec. Ca manque pas mal de précision dans le rythme : certains effets voulus par Bartok ne sont pas rendus, du coup (effets "canon", écho, etc.)
Par contre les harmoniques à partir de 00:34 dans le premier mouvement sonnent merveilleusement !!!!
Bon après le son de type "joué dans une église" n'est vraiment pas top et gâche un peu tout.

*Niko a écrit:
Je n’ai pas accroché dans l’ensemble.
Version qui manque de mordant, de vivacité, de climat. C’est moins précis techniquement que les deux autres versions. Les timbres, l’équilibre entre les instruments ne m’ont pas séduit.
J’ai quand même trouvé le mouvement central plus réussi. Le discourt y est expressif et monte en intensité progressivement, jusqu'à atteindre comme un cri de détresse, très bien rendu par les violons. Des sonorités plus intéressantes dans ce mouvement.
Le 5ème est plus lourd, moins précis, moins obsédant. Bref, déception.
Cette approche se veut plus sombre, plus inquiétante je pense, mais n’arrive pas à déployer l’arsenal nécessaire pour réussir dans cette optique.
Prise de son plus distance, plus froide.

Ophanin a écrit:
I Les tempos lents me plaisent bien. Néanmoins, ça manque un peu de tonus sur la fin (à partir de la mesure 119, on attend un peu plus de conviction)
II Du feu de Dieu. III. Un nocturne parfait. Un très beau son et un tempo pas trop lent comme indiqué sur la partition. IV. Pas trop lent, superbes rendus des différentes illusions sonores V. Qui tatane bien comme il faut.
Il n'y a guère que le premier mouvement qui soit un peu faible.

discobole a écrit:
I. Bon début, grinçant, entraînant. Petit reproche quand même sur la prise de son : surexposition des violons, violoncelle et alto vraiment effacés même sur leurs solos (ça s'améliore après le 1er mouvement) ! En tout cas vraie attention aux détails de nuances et de coups d'archet, du coup beaucoup plus éloquent, ça parle !
II. Les tempi plus stricts sont une autre bonne surprise de cette version qui permet ainsi de vraiment créer une certaine ambiance dans le 2e mvt. Grand plaisir d'écoute !
III. Excellent tempo, excellente respiration, belle émotion dans le solo de violoncelle, avec cette sorte d'amertume rauque qui correspond à l'œuvre je trouve. Par la suite l'entente entre les différents musiciens est assez hallucinante, c'est très beau ce dialogue à quatre, et cela offre de vrais moments de lyrisme (sommet vers les mesures 45-55 pour moi). En tout cas maîtrise formidable.
IV. Tour de force : à la fois très rythmique, et dansant, et facétieux même, et poétique. Une telle facilité dans la maîtrise est un moment exceptionnel.
V. Il y a là une volonté de faire virevolter le finale... Un peu trop démonstratif peut-être ? En tout cas c'est entraînant, mais avec parfois une tendance à presser. À 155 on entend comme une évocation lointaine, un paysage : c'est ce qu'il faut. Puis on arrive à la fin en retrouvant ce côté haletant, et en même temps très travaillé, legato, grandiose, et c'est très réussi avec des nuances parfaitement respectées et, encore mieux, utilisées à bon escient.

Conclusion : non seulement c'est très bien joué, dans l'esprit de Bartok et avec un respect aigü de la partition, mais à la fin de cette écoute j'ai du mal à imaginer entendre une autre lecture qui aurait une telle force de conviction. Malgré de minimes défauts je suis emporté.

athos a écrit:
Prise de son assez lointaine semble t-il, beaucoup de réverbération qui entraine une moindre lisibilité de la musique.
J'ai l'impression qu'ils jouent au loin dans une barrique....Du coup, je l'ai moins écoutée.
Tempi plus mesurés que les autres versions, moins de précision, d'engagement dans les attaques ? le rythme est moins évident.
Enfin, ce ne sont que des impressions, entendre ce quatuor en concert me comblerait sûrement.
Ca me plait moins que les deux autres en tout cas.

Resigned a écrit:
Je n'aime pas trop cette prise de son. Mais sinon le jeu me convient. En fait le son avantage surtout le mouvement lent brrr... glaçant.

Cololi a écrit:
prise de son plus distancée, son plus métalique. Pas une mauvaise version, mais bon pas l'excellence de la 1.

jerome a écrit:
Moins précis, un peu baveux (grosse réverbe). Ils appuient chaque mouvement musical à fond ; c'est un peu hystérique, chaleureux mais usant et ça manque cruellement de contrastes. On entend assez peu l'écriture, juste une vague générale. Les solos du III sont pas terribles, le mouvement entier est loupé à mon avis, ça ne m'emporte nulle part. Pas assez de mystère. Ils sont pas mal dans le V, leur hargne y est plus adaptée mais le placement est toujours pas top.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Lun 4 Avr 2011 - 11:03

Hier après midi j'ai écouté les Fêtes villageoises en concert. Quelqu'un connait une version sympa et pas trop ancienne (de préférence)?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Lun 4 Avr 2011 - 11:08

Quatuor Hagen :


kegue a écrit:
J’ai là-dedans ce qui me plaît : du relief, de la précision et du phrasé. Il y a aussi un très gros travail d’équilibre et d’homogénéité. Les cinq mouvements déploient une palette d’ambiances variée qui s’enchaînent très naturellement. Ca pulse (voire de façon très violente dans le dernier mouvement) quand il faut, c’est très doux et plaintif sur le mouvement lent : j’adore.

Utnapishtim a écrit:
Je suis admiratif de la précision, de la virtuosité et de la beauté de la version 3, mais pour moi ça manque cruellement d’intériorité, de profondeur.

antrav a écrit:
Plus séduisante, sonorité assez ronde qui ne dédaigne pas les sifflements.
De très belles pages comme le beau 2° mouvement , ça avance avec légèreté et une grande cohésion le travail sur les timbres est splendide. Sans doute le plus beau mouvement V, la tension est maintenue de bout en bout. Manque pourtant un fil conducteur, encore trop attaché à l'esthétique qu'à la profondeur, je m'ennuie assez souvent en réécoutant cette version d'une traite.

Mariefran a écrit:
La version 3 est sage, manque de vivacité. Je m'ennuie un peu, un comble dans cette œuvre ! C'est très propre, du coup il ne se passe pas grand chose. C'est une mise à plat.

OYO TOHO a écrit:
bon tempo, nuances bien marquées, très joli son. Les attaques sont très précises et les instruments se complètent à merveille. C'est moderne comme il faut. La meilleure version selon moi ! Après, ça manque peut-être un peu de chaleur Smile

*Niko a écrit:
J’ai beaucoup hésité avant d’attribuer les 4 points à cette version, mais au final, c’est celle que je trouve la plus originale. On est à l’opposé du classicisme de la 1ère version. Ça sonne plus froid, plus moderne, plus fou. Le 1er mouvement donne le ton directement et ça ressemble d’avantage à ce que j’attendais. Une atmosphère hystérique appuyée par des contrastes et des ruptures travaillés, surprenants. J’aime le côté frénétique, sueurs froides, de cette interprétation.
Dans l’ensemble et ça me plait beaucoup. A noter une belle technique instrumentale. Ca reste précis et détaillé, même dans des tempi de folie.
J’ai bien aimé les timbres dans le mouvement central, ça m’a de nouveau évoqué l’accompagnement d’un accordéon sur quelques harmonies tenues piano.
Petit bémol dans le 4ème mouvement que je trouve décevant, plus fade et bien moins prenant que dans la 1ère version.
Prise de son studio très précise.

Ophanin a écrit:
Le son est très propre, voire trop propre. C'est un bartok étrange. Les différentes sections des mouvements sont bien mises en avant, on les entend tout de suite. Elle a le défaut de ses qualités cette version, elle est analytique. Le dernier mouvement est quand même hallucinant, on en prend pour son grade.

discobole a écrit:
I. Beaucoup de présence de la prise de son, ça arrache ! Jeu très dansant, mais aussi peut-être un peut trop saccadé, haché. En tout cas les musiciens se font plaisir (même si c'est une somme de plaisirs égoïstes plus qu'un projet collectif) et, la prise de son aidant, ça fait plaisir à l'auditeur... Par ailleurs jtrouve qu'il y a quelque chose de très français dans la technique même l'appréhension très esthétique de ce répertoire, cette époque. Ce n'est pas pour me déplaire même si je ne retrouve pas la cohérence de la version 2.
II. Je ne ressens pas beaucoup de vie dans ce mouvement, c'est virtuose mais pas très habité. Mais par moment une certaine fantaisie surgit, et puis j'aime beaucoup le violoncelle.
III. Mouvement joliment réalisé, avec un violoncelle pudique, élégant sans être trop joli. Agréable, mais je n'ai rien de plus à dire.
IV. On retrouve quelque chose de très habile, travaillé, élégant. Mais écouté à la suite de la version 2, même si dans l'absolu c'est très bon, cela souffre de la comparaison. On ne retrouve pas ici le même détail, les mêmes nuances.
V. Je n'aime pas trop les tendances solistes déjà décelées au premier mouvement. C'est un peu trop survolé je trouve, je n'entends pas la profondeur que la partition offre à saisir, la fébrilité ne peut pas suffire dans ce mouvement. C'est agréable à entendre mais ça ne résiste pas à plusieurs écoutes. Et puis, les interprètes cèdent un peu à la facilité en cette fin de mouvement et sont moins attentifs aux indications très précises de la partition (des nuances trop fluctuantes). Les 20 dernières mesures sont un peu trop vite déroulées à mon sens.

Conclusion : qu'une version aussi bonne paraisse tellement en retrait de la 2 me fait dire que cette dernière est vraiment extraordinaire.

athos a écrit:
Prise de son assez globale, le quatuor sonne comme un instrument seul dans les passages d'ensemble. Je préfère la prise de son
de la version 1.
Là on a une Ferrari ! Ca avance (tempo souvent plus rapide que les autres versions), quelquefois trop vite ?, des accélérations, non contrôlées ?
Finalement l'impression d'une moindre précision que la version 1. Un paysage musical défile, un peu flou de temps en temps.
Certains passages un peu monocordes avec un son un peu aigre ?
Beau violoncelle dans les passages solos.

Resigned a écrit:
Un certain grain de folie notamment vers la fin du 1er mouvement qui me plait. Le reste est à l'avenant.

jerome a écrit:
C'est un entre-deux ; mais pas facile de comparer avec la 2e version à cause de la différence de prise de son. L'acidité du I apporte quelque chose qui manquait un peu dans la 1ere version.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Lun 25 Avr 2011 - 14:47

Quatuor Párkányi :


Resigned a écrit:
L'œuvre est suffisamment tourmentée, pas besoin d'en rajouter dans la lourdeur (version n°3).
La version n°3 est vraiment loin derrière, je ne ressens ni violence, ni ironie grinçante, juste un malaise tellement c'est empesé.

discobole a écrit:
I. Superbe prise de son, ça fait plaisir. Le tempo est meilleur que pour la version 1, on n'a peut-être pas l'éloquence de la version 2, mais c'est quand même pas mal, dans le genre virtuosité, beau son, épanoui, tout ça. Ceci étant c'est peut-être un peu trop poussé dans ce chemin là. En tout cas c'est très beau et vivant.
II. Bonne vitesse, seul prestissimo réussi de cette poule, vif et avec ce qu'il faut de fantaisie.
III. Là encore, beauté instrumentale et prise de son, ça donne beaucoup de plaisir. En revanche, ce n'est peut-être pas aussi captivant que la 2.
IV. Bien enchaîné au III. Très bien réalisé, toujours grand plaisir d'écoute.
V. Très enlevé, mais là aussi toujours les mêmes tendances à faire du joli son, sans forcément raconter quelque chose (cf. passage piano à la mesure 150).

Conclusion : De très bonne chose, mais surtout agréable à entendre. En somme une version audiophile, pour avoir un quatuor à cordes chez soi c'est parfait, mais pour entendre Bartok j'attends autre chose.

antrav a écrit:

1- Un peu marécageux et manque de cohésion
2- C'est plat, il y a les notes mais l'attente anxieuse est absente, il ne se passe pas grand chose, imprécision.
3- Violoncelle prosaïque, ambiance atone, pas toujours juste...
4- C'est plus pesant mais on s'y retrouve mieux je trouve, une élasticité, du groove. De l'étrangeté aussi dans les fourmillements des pizz..
5- Sans âme pour moi.

Mariefran a écrit:
La version 3 a le mérite d'avoir un très beau son, c'est bien articulé, c'est du travail très propre. Ils sont bien ensemble, on entend tout. Maintenant, ça ne me parle pas beaucoup…

kegue a écrit:
C’est un peu baveux et lourd sur un tempo trop lent d’une manière générale. C’est joué de façon romantique, il manque ce phrasé tradoche qu’il est bon d’entendre dans un quatuor de Bartok. Certains effets donnent l’impression d’un patchwork dans le presto, et le truc ne prend pas chez moi. J’ai par contre eu de belles surprises sur la fin de l’œuvre, avec des pizz accrocheurs et de bons passages dansants sur le dernier mouvement.

Ophanin a écrit:
Tempos trop lent, ça n'avance pas. Et quand ils veulent jouer vite ça donne un Prestissimo presque modéré. Je n'aime pas du tout.

athos a écrit:
Prise de son correcte. Le violoncelle est énooorme de tps en tps.
Jeu un peu lourd, monotone. Ca ne me touche guère. (aujourd'hui).

*Niko a écrit:
Encore une fois, des choses vraiment pas mal, mais c’est bien trop inégal et frustrant au final.
1- J’ai été étonné par ce tempo plus lent. Mais malgré ça, le discourt est assez bien mené et dessiné. J’ai trouvé ça expressif.
2- Je n’ai pas aimé. Ca ne fonctionne pas, je m’ennuie, ça manque d’âme, de sonorités.
3- Beaucoup aimé la musicalité du chant du violoncelle. Pas mal du tout, mais un peu sage.
4- Encore une fois, je m’ennuie, je ne ressens pas la pulsation. Dommage, car ce mouvement possède un potentiel expressif assez remarquable.
5- Pas mal, sans plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Lun 25 Avr 2011 - 14:51

Quatuor Alban Berg :


Resigned a écrit:
Le son de la version n°1 n'est pas terrible, mais le premier mouvement est le meilleur des 3 (le seul où l'agressivité sert le propos).

discobole a écrit:
I. Irruption directe, j'aime bien ce côté lyrique, qui rentre dans la corde. En revanche c'est très lent... C'est un choix qui permet de s'attarder un peu plus sur certains effets sonores, de rendre le récit un peu plus musical, mais la partition n'avait pas besoin de ça et on y perd en urgence ? C'est un peu poussif techniquement par moments.
II. Pas mal, mais je ne sens pas non plus beaucoup d'enjeu, c'est encore une fois un peu lent.
III. Bon tempo, solo de violoncelle joli mais trop démonstratif, distant par rapport à la matière musicale ?
IV. J'ai l'impression quand même que la prise de son n'aide pas cette version à m'atteindre. Je la trouve vraiment, encore une fois, bien jouée mais de façon extrêmement droite, dépassionnée. Timide même pour ce mouvement.
V. Je retrouve ce qui de premier abord m'avait plu dans le premier mouvement, ceci étant on ne peut pas dire que ça soit très surprenant.

Conclusion : C'est très bien joué, coloré, bref cette version a tout de la référence médiane. Je pense que je pourrais la réécouter de temps en temps avec intérêt, pour me replonger dans l'œuvre, sans chercher quelque chose de forcément marquant sur le plan interprétatif.

antrav a écrit:
1- Beau son, beau tempo ample qui laisse voir la partition, mais cette relative lenteur finit par être pesante voire scolaire
2- Très beau mouvement avec ce quatuor, malgré un peu de savonnage, une bel élan et beaucoup de mystère.
3- C'est bon mais sans avoir beaucoup à nous raconter.
4- C'est gentil et là encore ça ne suffit pas à maintenir un discours captivant.
5- Précis, direct mais sans verve

Mariefran a écrit:
La première me semble gommer la modernité de Bartok, c'est joué vraiment sans aspérité. Ca chante un peu, donnant une touche d'inquiétude, mais ça ne va pas très loin.

kegue a écrit:
Il y a un côté rengaine dans les phrasés qui me fatigue sur la longueur des mouvements, et surtout dans les mouvements extrêmes. Il y a tout de même des passages, notamment les passages en demi teintes des deux premiers mouvements où l’on garde quand même un sens rythmique et dansant ; il y a aussi cette très jolie plainte du violoncelle sur le mouvement lent. A certains moments, j’ai eu l’impression de quelques incertitudes de mises en place : cela m’a surtout frappé dans le dernier mouvement. Il y a de bonnes choses dans cette version, mais elles me semblent gâchées par des effets trop appuyés.

Ophanin a écrit:
Un son avec un minimum d'aspérité malgré l'agressivité de certains passages. Les tempo sont parfaits. Le mouvement lent est très réussi, c'est tellement facile d'en faire quelque chose de longuet. Le final se veut d'un seul coup d'archet puissant ; très convaincu pour ma part.

athos a écrit:
Prise de son lointaine, pas mal d'écho. Tempos un peu lents quelquefois.
Est-ce que un quatuor habitué à ce style de musique ?

*Niko a écrit:
Elle ne m’a pas emballé, mais pas complètement déplu.
1- A côté pour moi. Pas assez vif et contrasté. Une expression un peu uniforme, trop terne.
2- Ca me plaît déjà plus. Mise en place précise.
3- Vraiment pas mal. J’y trouve un certain climat, le violoncelle raconte quelque chose. Petite déception par rapport aux timbres avec ce que l’on a entendu précédemment.
4- Manque un peu de contrastes, mais on a quand même le côté dansant.
5- Trop engourdi, ça manque de mordant. Bof

Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 86793
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Lun 25 Avr 2011 - 21:36

C'est amusant, à lire les commentaires de l'écoute comparée, parce que la plupart des participants n'auraient jamais osé dire ça s'ils avaient eu la pochette (indépendamment des noms célèbres ou pas) dans la main, ou même s'ils avaient écouté séparément. Il y a toujours ce petit côté "jeu de massacre" dans les écoutes comparées, pour des raisons que je ne parviens pas totalement à éclaircir.
(Et ça le fait plus ou moins à tout le monde.)

Sinon, le concept mariefranien de recopier les impressions est toujours aussi sympa, merci. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Dim 1 Mai 2011 - 22:13

Quatuor Fine Arts :


athos a écrit:
Prise de son proche des instruments, un petit peu mate.
Jeu précis, scansion implacable, du rythme (2ème mvt). Souvent élégant et habité à la fois.
Donc une version au scalpel, manque peut -être un peu de chaleur, quelquefois un peu sec (5ème mvt).

Ophanin a écrit:
Squelletique tant dans la prise de son beaucoup trop proche à mon goût que dans l'interprétation, ça manque clairement d'énergie. Je me sens en-dehors de ce qu'ils font.

Mariefran a écrit:
Je trouve la première version très homogène. On sent un vrai discours désespéré qui s'enfonce pour ne relever la tête que dans la fin du 5° mouvement. J'y ai même perçu quelques traits ironiques, comme si la musique se moquait de sa douleur. C'est une version très habitée, noire. C'est âpre et sec, ça torture sans faille son auditeur. Beaucoup d'émotions.

antrav a écrit:
ma préférée, portée par une vitalité et une cohésion d'esprit irrésistibles. Ils dominent ce quatuor, on sent un tel plaisir derrière les pupitres qu'on passe facilement au-dessus de quelques imperfections. 4 points.
I. Pas très propre, trop lent peut-être, mais quelle vie ici ! Je suis emporté par le lyrisme et la passion de cet ensemble.
II. Malgré la prise de son ouatée (très ancienne sans doute) et les imprécisions, il y a plus de vie ici que dans les deux autres versions.
III. Toujours cette chaleur et cette portée de vue que je n'ai pas entendues jusqu'ici malgré tous les reproches qu'on pourrait leur faire sur un plan technique et le peu de jeu de timbres qu'ils s'autorisent. Pour ce qui est de l'atmosphère il y a de la magie ici, une attente mystérieuse et presque joyeuse. Ils ont tout compris. Very Happy
IV. Assez planplan, je roupille.
V. Très "roumain", la danse est au premier plan, ça swingue ! Very Happy

Utnapishtim a écrit:

1_ trop lent, bof !
2_ mieux, animé.
3_ bien fait mais pas très prenant.
4_ pas mal mais sans plus.
5_ très convaincant, le meilleur de cette version.

Conclusion ce n'est pas mal, mais ce n'est pas ce que je recherche

Resigned a écrit:
La version 1 propose une vision singulière, je le sens bien, mais je n'ai pas assez de recul sur ce morceau pour apprécier (probablement). Du coup je l'ai trouvé juste un peu mollassonne (surtout le démarrage)...

discobole a écrit:
I. Assez lent, mais j'aime bien à ce tempo. Je trouve cela suprêmement articulé, très détaillé (prise de son pas toute jeune mais qui préserve l'équilibre). Les timbres râpeux ne me gênent pas, ils sentent fort la Hongrie... Je crois connaître cette version (mais je l'ai écoutée pour la dernière fois il y a des années), si je ne me trompe pas c'est une grande version.
II. Quelle virtuosité, quel respect de la partition, quelle musicalité ! Je ne vois pas comment on pourrait rêver mieux, question technique.
III. On est à la limite du troppo lento mais cela est acceptable. Cette plainte du violoncelle n'a jamais paru plus aride, grinçante. La fin est très mystérieuse, j'aime vraiment beaucoup cette aridité de style.
IV. L'enchaînement se fait parfaitement avec le III, on est tout de suite pris. Ce mouvement est le plus facile à réussir dans le quatuor à mon avis, mais peut-être le plus difficile à caractériser. Contrairement à d'autres interprétations qui m'ont plu par leur côté très « musical », presque lyrique, ici cela ressemble plus à une danse macabre, qui a quelque chose de véritablement captivante. Un intermède à la fois ironique et terrifiant.
V. Malheureusement, je ressens dès le début du mouvement un trop peu d'engagement qui gâche un peu le plaisir. Cela correspond aux choix affichés dans le reste du quatuor, mais j'aime que ce finale soit un peu plus enflammé. J'ai l'impression qu'ils se retiennent vraiment.

Conclusion : Grande version (sans doute historique), très réussie et frappante, avec des timbres très typés ce qui, personnellement, me plaît plutôt mieux que le beau son international. Mais cette lecture peut aussi paraître sage, voire désengagée, comme trop craintive de s'éloigner des indications du compositeur...

*Niko a écrit:
Le gros kiff !

Quel plaisir j’ai eu avec cette version.
J’ai trouvé ça d’une superbe tenue, une musicalité incroyable.
Un festival de couleurs, de maitrise, d’énergie et de précision. C’est équilibré, on ne tombe pas dans les excès (la musique est déjà suffisamment évocatrice quand on joue ce qui est indiqué), le discourt est mené avec une grande clarté et je trouve que tous les mouvements sont réussis, cohérents.
La prise de son de proximité permet de profiter au mieux de tous ces détails.
Un régal. drunken

kegue a écrit:
Une version qui choisit la carte de la lenteur. C’est vrai que cela pourrait faire ressortir beaucoup de détails de la partition, mais dans ce cas présent, je trouve l’ensemble assez plat. Il y a pourtant des prises de positions qui me plaisent (le deuxième mouvement m’évoque presque Penderecki et le chant du violoncelle du lento est plutôt prenant). Par contre, le dernier mouvement est vraiment sympa. On a l’impression qu’ils se sont retenus sur les autres mouvements pour se lâcher dans le dernier. C’est assez dommage dans la mesure où cela crée un déséquilibre sur l’ensemble de l’œuvre.

jerome a écrit:
Il y a une magnifique cohésion, ça joue très collectif. Ils sont très synchro tout en gardant beaucoup de souplesse. Le son est analogique, légèrement assourdi et assez restreint en dynamique, mais c'est sûrement aussi leur jeu qui rend ce beau velouté. Un peu de vibrato old school par moments, sympa.
Mais mon intérêt a baissé à partir du III (et la mise en place m'a l'air de se déliter un peu vers la fin).
Pour cette baisse de tension je ne les mets pas premiers, mais les grandes qualités de jeu entendues dans le I et le II me laissent penser que c'est une version à laquelle on peut beaucoup s'attacher.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Dim 1 Mai 2011 - 22:18

Quatuor Hongrois :


athos a écrit:
J'ai peu à dire sur cette version; peut-être devrais je la réecouter, mais je sature un peu.
Moins de groove, ça avance moins je ne sais pas...

Ophanin a écrit:
Une version assez avenante, droit au but. Le final est joué avec immédiateté, on gagne en détail mais on perd un peu sur la longueur. C'est difficile de critiquer avec justesse tous ces musiciens parce qu'il y a un sacré niveau quand même. Subjectivement, j'aime sans plus.

Mariefran a écrit:
J'aurais peut être aimé cette version si elle n'avait pas été confrontée aux deux autres. C'est un Bartok plus léger, moins profond, une autre histoire est racontée mais ce n'est pas celle que j'attends.

antrav a écrit:
N'en parlons pas.
I. : Plus élégiaque, tendre et sensuel, c'est un point de vue original mais c'est du Bartok, pas du Chausson.
Précautionneux aussi. Et sur la durée mon attention se disperse.
II. C'est assez mou, les cordes savonnent beaucoup.
III. ça commence bien mais ça part en c... assez rapidement, je ne comprends plus ce qu'ils veulent dire. Pas touché du tout.
IV. De l'esprit, de la fraîcheur. J'aime beaucoup.
V. silent

Utnapishtim a écrit:
1_ bien, mais un peu trop retenu.
2_ trop retenu, mais détaillé.
3_ bien réalisé, mais pas complètement convaincant.
4_ idem
5_ un peu trop dramatique, mais ça fonctionne bien.

Conclusion, pas mal également, mais sans plus

Resigned a écrit:
La version 2 me convient aussi, même si elle n'a rien pour la distinguer de ce que j'ai entendu jusqu'ici.

discobole a écrit:
I. Très statique, je trouve, comme conception, ce quatuor montre une volonté de respecter à la lettre la partition, cela est même un peu trop lent. Je ne trouve pas cela très musical pour autant, les nuances sont presque effacées, les changements de tempo ne sont pas là non plus (où est le piu mosso mesure 126 ?)... Le souci de mise en place est plaisant, mais autant lire la partition si on veut contempler des lignes.
II. Les qualités de mise en place sont peut-être plus directement plaisantes dans ce mouvement, très élégant comme ça, un peu dansant. J'ai tout de même un petit souci avec ce timbre pas très joli, et surtout peu soigné (attaques, etc.).
III. Je trouve le violoncelle un peu caricatural dans son solo, là encore manque de soin dans les attaques, ce n'est pas ce type de grincements là que j'attends, même chose quand le violon sort quelques notes un peu sales au milieu de ses traits. Il y a une différence je trouve entre manque de soin et caractère. Pour le reste, je trouve encore ça bien sage, scolaire.
IV. Encore une fois, légèrement trop lent, trop sage, peu de nuances dans le jeu, ça a tendance à filer trop droit. Néanmoins il y a un certain naturel qui demeure agréable.
V. Dès le début, même constat : c'est trop carré, on pose le rythme, et à partir de là, c'est parti. Et comme il n'y a pas un son particulièrement marquant, comme à part les notes la partition n'est pas vraiment là, ça n'est pas très intéressant. Même le passage avec sourdine (mesure 150) n'évoque rien, pas de paysage, pas d'idée.

Conclusion : Un quatuor qui bien la partition (enfin, les notes, parce que pour les détails de nuances on repassera), et la débite avec un naturel admirable mais aussi une faiblesse de caractère et de recherche musicale qui confine à la placidité. Cela pourrait bien être une version très appréciée, mais j'ai du mal à rentrer dedans. C'est plat !

*Niko a écrit:
Le Folklore, le naturel.

Ca me fait un peu mal d’attribuer un seul point à cette version, qui est tout à fait réussie dans son genre. Malheureusement, la concurrence est rude dans cette 3ème poule.
Une version qui a son charme, un côté brut, décomplexé, qui met en avant les facettes folkloriques de la musique. L’impression qu’ils recherchent le naturel avant tout. Ca gratte un peu, ça manque parfois de précision, mais c’est attachant. J’ai eu un peu plus de mal avec les deux 1ers mouvements

kegue a écrit:
L’ensemble de cette version me laisse un peu sur ma fin. Il y a certes de bons passages (dans les mouvements extrêmes notamment), mais ces derniers sont noyés par des phrasés assez plats et une prise de son un peu étrange. Le lento manque à mon sens de respiration. On a une impression générale de bonne lecture de la partition, mais sans plus.

jerome a écrit:
Je m'emmerde... I don't want that

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Mar 22 Nov 2011 - 19:00

La première intégrale des Juilliard est à nouveau disponible (et c'est couplé avec leurs premiers enregistrements de la 2nde école de Vienne).

Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14253
Age : 57
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Mar 22 Nov 2011 - 20:27

Qu'est-ce que cela donne ? Tu as écouté ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Mar 22 Nov 2011 - 20:31

Mariefran a écrit:
Qu'est-ce que cela donne ? Tu as écouté ?
Je n'ai pas encore acheté. Mais du peu que je connais des Juilliard avec Winograd, ça doit probablement être au moins intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Diablotin
Mélomaniaque
Diablotin

Nombre de messages : 1030
Age : 52
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Mer 23 Nov 2011 - 8:29

Difficile de choisir entre les 6... Ma version de prédilection est celle des Juilliard, au début des années 60 (mais je vais partir à la recherched e leur première version suite à la lecture de ce fil).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14253
Age : 57
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Mer 23 Nov 2011 - 12:58

Je l'ai commandé, je devrais l'avoir pour ce week-end bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hammerklavier
Mélomaniaque
hammerklavier

Nombre de messages : 589
Date d'inscription : 30/01/2007

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Mer 29 Fév 2012 - 0:40

bon je trouve pas le fil confessional dans Hors sujet alors je poste ici.

En ce moment j'avoue me "forcer" un peu avec les quatuor de Bartok. il y a des moment que j'aime dans ces quatuors (notemment les moment les plus rythmé - j'aime bien le rythme chez bartok) mais dans l'ensemble je les trouves arides et sec, ça zigzague dans tout les sens mais j'ai du mal a trouvé une unité. J'ai l'impression que ce sont des oeuvre qui sont comme une "études" pour bartok plus qu'une fin en soit. En tout cas je les trouves plus difficile et moins attirants que ces concertos pour piano ou ces oeuvre orchestrale (Le divertismment pour cordes!!).

Mais bon je vais aller me coucher en ecoutant le 5ième de la série Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83215
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Mer 29 Fév 2012 - 0:42

Citation :
bon je trouve pas le fil confessional dans Hors sujet alors je poste ici.

Ben si c'est pour parler musique, et des oeuvres plutôt que de la discographie, il ne faut pas aller en hors-sujet, ni en discographie, mais plutôt en Général! Wink

Arrow http://classik.forumactif.com/t454-bela-bartok-1881-1945


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
LeKap

Nombre de messages : 1420
Age : 62
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Mer 18 Avr 2012 - 19:54

Pour 8 € sur Amazon.fr vous pouvez vous procurer la version du Quatuor BELCEA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Over The Rainbow
Mélomane averti
Over The Rainbow

Nombre de messages : 219
Localisation : NAMUR
Date d'inscription : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Mar 5 Juin 2012 - 18:14

J'aime beaucoup les 6. J'aime tout particulièrement cette forme musicale que sont les quatuors à cordes.
J'ai découvert les quatuors via l'intégrale Végh et je n'ai jamais éprouvé le besoin d'acheter d'autres interprétations.
Cette interprétation représente une évidence pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 26321
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   Jeu 18 Avr 2013 - 21:59

Réédition dans la série Eloquence de l'interprétation des six Quatuors par le Tokyo String Quartet (DG)

http://www.buywell.com/cgi-bin/buywellic2/efly.html?mv_arg=16180

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bartok : discographie pour les quatuors   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bartok : discographie pour les quatuors
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bartok : discographie pour les quatuors
» Playlist (26)
» Hans-Ola ERICSSON
» Tchaïkovsky : musique pour piano
» Discographie de Widor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: