Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Les opéras de Prokofiev

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Liana
Mélomaniaque
Liana

Nombre de messages : 789
Date d'inscription : 26/12/2006

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyMer 15 Aoû 2007 - 17:05

Si l’on excepte les opéras d’enfance tels que « Sur les îles désertes » (1900-1902), « Le festin pendant la peste » (1903) et « Ondine » (1904-1907), S.S.P. a écrit 8 opéras :

1. Maddalena 1911

Opéra en un acte et quatre scènes dont il n’a orchestré que la première, sur un livret de baron Liven.. L’action se passe à Venise, c’est plain de passion et de violence. Je ne connais pas cette œuvre (j’espère que je pourrai la voir à Moscou cet automne), tout ce que je peux dire est que Miaskovski s’était montré très admiratif et l’avait comparé à une œuvre de Richard Strauss « sans avoir la banalité de ce dernier » (c’est lui qui parle de banalité, pas moi !).

2. Le Joueur 1915-1917

Opéra d’après le roman de Dostoïevski, quelque peu autobiographique (Dostoïevski était accro au jeu). L’action se passe à Roulettenbourg. Parmi les estivants, il y a un général russe, venu avec ses enfants, sa belle-fille Pauline et le précepteur des enfants, Alexis. Ce dernier est amoureux de Pauline mais n’ose pas lui avouer ses sentiments. Ils fréquentent le Marquis, un français un peu usurier sur les bords (il a prêté de fortes sommes au général qui passe sont temps à jouer – et perdre – au casino) qui présente au Général une demi-mondaine, Blanche, qui lui soutire une bonne partie de ce que le Marquis lui prête. Soudain, la très riche grand-mère de Pauline annonce son arrivée imminente (le Général compte d’ailleurs beaucoup sur sa mort pour rembourser le Marquis). Une fois sur place, la grand-mère perd toute son immense fortune au jeu. Pauline est désespérée car elle comptait emprunter de l’argent à la grand-mère pour le jeter à la figure du Marquis qu’elle avait aimé et qui s’est avéré être un goujat. Elle en fait part à Alexis ce qui le pousse à passer à l’acte : il va tenter sa chance au casino, et la fortune lui sourit, il gagne. Mais lorsqu’il apporte l’argent gagné à Pauline, celle-ci le repousse.
Il restera seul à Roulettenbourg : sa vie n’est désormais que le jeu.

Le livret du Joueur est écrit en prose, ce qui facilite le refus des procédés traditionnels de l’opéra, donc, pas d’arias, de trios etc. Pour dépeindre chaque personnage, S.S.P. utilise des espèces de « mini-leitmotive » - mystérieux pour Pauline, enfiévré, nerveux, pour Alexis, brillant, froid et vide pour Blanche … La caractérisation du Général ajoute des notes d’humour sarcastique typiquement prokofievien, qui touche à son apogée lors de l’arrivée de la grand-mère.
La musique se colle merveilleusement à l’action : elle se fait de plus en plus angoissée, à mesure que la fièvre monte. S.S.P. est d’ailleurs resté satisfait de son œuvre, voici ce qu’il en a écrit : « Je me permets de penser que la scène du casino est absolument inédite dans la littérature pour l’opéra, tant pour l’idée que pour la structure ».
S.S.P. a tiré de cet opéra une suite pour orchestre qu’il a intitulé « Quatre portraits ». Il procédera toujours de même pour toutes ses œuvres pour scène.

3. L’amour des trois oranges 1919

Opéra en 4 actes, composé sur un scénario de V. Meyerhold d’après Carlo Gozzi, un merveilleux auteur vénitien de la fin du XVIII siècle, contempteur de Goldoni. Le sujet est loufoque : d’un côté, il s’agit de guérir le Prince de sa mélancolie qui le fait dépérir, d’un autre, on assiste à un affrontement du mage Célio et de Morgane, méchante sorcière qui jette un sort au Prince et l’envoie chercher les 3 oranges qu’il retrouve après avoir déjoué les manigances des méchants. Oui, il les retrouve, seulement, pendant qu’il dort, fatigué par les exploits qu’il a accomplis, son valet Truffaldino en ouvre une, puis la deuxième, pour se désaltérer – et surprise, il se trouvait dans chacune une jeune et belles princesse (dont une porte le prénom de Madame Prokofiev n°1. Linette) et quel malheur, elles meurent l’une après l’autre d’une soif atroce !
Heureusement qu’il en reste une troisième – orange, s’entend, mais aussi, princesse– le Prince l’ouvre, les spectateurs l’aident à la garder en vie en l’arrosant copieusement avec un seau d’eau, les deux jeunes gens tombent amoureux l’un de l’autre et, après quelques autres (més)aventures, s’unissent pour le bonheur général.

L’orchestre est copieux : 1 piccolo, 2 flûtes, 1 cor anglais, 3 clarinettes, 3 bassons, 6 cors en fa, 3 trombones et 1 tuba – ça c’est pour les vents ; timbales, grosse caisse, triangle, tambour, tam-tam, clochettes, xylophone, 2 harpes, et puis, comme il se doit, les cordes.
L’écriture est culottée, irrévérencieuse, provocante, mais aussi, superbement élégante, bref, typiquement prokofievienne. Que la célébrissime marche (en do majeur, en toute simplicité !) serve à illustrer mes assertions :

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Spp110

4. L’Ange de feu 1919-1927

Opéra en 5 actes et 7 tableaux, composé sur un livret d’après un roman de V.Brioussov, poète symboliste russe qui narre (d’après un autre poète symboliste russe, V. Khodacevitch), en les plaçant dans un cadre moyenâgeux, ses démêlés avec l’une de ses maîtresses et un troisième poète symboliste toujours russe, A. Biély (l’on peut en tirer la conclusion que les poètes symbolistes n’avaient pas le temps pour s’ennuyer). Le sujet en est exceptionnellement compliqué (même Kobbé s’y emmêlerait les pinceaux, c’est vous dire !). Le personnage central en est Rénata, femme névrosée, qui s’imagine s’être unie à l’Ange de feu, un être immatériel et le reconnaît dans le comte Henri qui revient sur ses terres après un séjour dans des terres étrangères. Mais ce dernier nie être l’Ange de feu. Rénata raconte ses malheurs à Ruprecht qu’elle rencontre dans une auberge et qui devient son chevalier servant. Il se sent attiré par elle, mais elle n’a que faire de son amour et ne pense qu’à retrouver le comte Henri en utilisant des moyens peu orthodoxes tels que la cabbale etc., mais sans résultats probants. Après une entrevue avec le célèbre nécromancien Agrippa de Nettesheim, une autre idée prend possession de Rénata : maintenant, elle voudrait se libérer de l’emprise de l’Ange de feu, et pour cela, il faut tuer le comte Henri. C’est Ruprecht qu’elle charge de cette noble mission. Il provoque le comte en duel. Seulement, elle change encore d’avis : le comte ne doit mourir, et elle persuade le pauvre Ruprecht de se laisser tuer, plutôt que de toucher au comte. Le très docile Ruprecht est d’accord. Il est blessé en duel, et Rénata soigne ses blessures, en s’accusant – à juste titre, si l’on peut se permettre - d’être la cause de ses malheurs. Finalement, Rénata prend le voile. Mais son arrivée au couvent induit une crise de possession collective chez les religieuses, et Rénata est soumise au jugement du Grand Inquisiteur qui ordonne qu’on la conduise au bûcher.

La musique est envoûtante, qu’il s’agisse des pages d’un lyrisme étrange, lunaire, si propre à Prokofiev, de celles où elle atteint au paroxysme expressionniste ou celles où elle se fait glaciale et effrayante.

5. Sémion Kotko 1939

Composé d’après le roman de V. Kataïev « Je suis fils du peuple ouvrier ». Appâté par les dignitaires soviétiques qui lui ont assuré qu’il bénéficierait des conditions de travail idéales, après son retour en Russie, le compositeur a vite déchanté, seulement, il était trop tard, les passeports étrangers de la famille ont été confisqués. Il a donc fallu, pour survivre, jouer la carte de l’idéologie.
L’action se passe en Ukraine pendant la révolution. Le personnage principal, Semion Kotko, est un soldat démobilisé qui revient dans son village. Il tombe amoureux de Sophia, mais le père de celle-ci est un koulak qui voit d’un mauvais œil l’union de sa fille avec un soldat redevenu paysan. Non seulement il voudrait marier sa fille avec un ancien propriétaire terrien mais il va jusqu’à collaborer avec un officier allemand personnifiant l’ennemi du peuple soviétique. Sémion organise la résistance, mais il est pris, les Allemands fusillent plusieurs villageois et incendient le village.
Mais Sémion parvient à s’échapper, les Allemands sont chassés par les partisans et l’opéra s’achève dans la liesse générale.

Le fait que les décideurs culturels soviétiques mettaient l’accent sur le folklore, considéré pratiquement comme seule musique ayant le droit d’exister (tels étaient les goûts musicaux du Père des peuples), est largement connu. Sud en a parlé, me semble-t-il, dans sont thread consacré à la musique soviétique.
Il est donc symptomatique que S.S.P. a inclus dans son orchestre plusieurs instruments destinés à souligner le « caractère local » de sa musique – guitare, accordéon, cloches de tocsin, grelots, harmonica etc. L’adjonction de ces instruments, tout comme les efforts de « folklorisation » dont elle témoigne, ne dénaturent cependant pas du tout la musique. Le génie de S.S.P. était de savoir composer une musique qui était extrêmement personnelle et immédiatement reconnaissable, mais qui, en même temps, non pas imitait le folklore, mais le créait, le devenait - je ne sais pas si je m’exprime assez clairement, mais vous n’avez qu’à réécouter la musique pour « Alexandre Nevski » ou « Ivan Grozny », pour comprendre ce que je veux dire.
Le souffle épique de S.S.P. s’est raffermi, sa verve mélodique s’est déchaînée. Malgré un côté officiel plutôt déplaisant, la musique est très séduisante, et elle renferme de réelles beautés.


Dernière édition par le Mer 15 Aoû 2007 - 17:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.boursosmile.com
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyMer 15 Aoû 2007 - 17:08

Merci Liana ! cheers

Je me suis remis tout récemment à Semyon, après le BT de Morloch... C'est une musique tout de même très nue, qui n'a pas la volubilité et la sinuosité du meilleur Prokofiev.

On attend la suite ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9091
Date d'inscription : 21/01/2007

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyMer 15 Aoû 2007 - 17:54

DavidLeMarrec a écrit:
Merci Liana ! cheers

Je me suis remis tout récemment à Semyon, après le BT de Morloch... C'est une musique tout de même très nue, qui n'a pas la volubilité et la sinuosité du meilleur Prokofiev.

On attend la suite ! Very Happy

Je l'avais mis au départ, sur mon BT, mais Morloch l'avait déja fait!!Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyMer 15 Aoû 2007 - 17:55

Rubato a écrit:

Je l'avais mis au départ, sur mon BT, mais Morloch l'avait déja fait!!Very Happy

Désolé Neutral

Mais on m'a prété une petite merveille, je crois, le film soviétique du joueur. Je vais essayer de regarder cela ce soir bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyJeu 16 Aoû 2007 - 1:52

Merci Liana pour cette présentation!

Pour Le Joueur, un film de 1966 vient de sortir en DVD: http://www.anaclase.com/dvds/articles/prokofiev5.htm

Sinon je ne connais pour l'instant que Guerre et Paix, l'Ange de feu et l'Amour des 3 oranges, j'adore les 3 qui sont chacun d'une facette différente de Prokofiev.
Le grand opéra russe épique pour Guerre et Paix, le Prokofiev angoissé et moderne dans l'Ange de feu, et la veine mi-lyrique mi-légère de l'Amour des 3 oranges.

Je retranscris ici les comptes-rendus des DVD que j'ai vus (qui sont tous trois excellents et que je recommande):

prokofiev - Les opéras de Prokofiev B00008O87O.08.LZZZZZZZ

Peut-être pas tout à fait le chef d'oeuvre que j'espèrais, mais l'acte V est vraiment génial.

Une histoire de femme possédée par le démon, de manipulations, d'exorcisme, et pour finir, de transe satanique... Twisted Evil

L'oeuvre entière baigne dans une musique tantôt angoissée, tantôt étrange. (on peut en avoir un bon aperçu dans la 3è symphonie qui est tirée de l'opéra)

La mise en scène est assez basique dans certaines scènes et la direction de Gergiev m'a paru un peu sage et pas assez contrastée par moments.
Mais le final est très réussi à tous points de vue; l'hystérie satanique qui s'empare des nonnes est très bien rendue.
Et l'idée principale de cette mise en scène (les visions et les pensées de Renata sont représentées par des personnages muets faisant des chorégraphies bizarres) est assez intéressante.
Les interprètes principaux (Galina Gorchakova et Sergeï Leiferkus) sont tout à fait convainquants.

Une belle découverte, et un ouvrage à découvrir d'urgence pour tout fan de Prokofiev. Smile



prokofiev - Les opéras de Prokofiev 51-ucf3NJ6L._SL500_AA300_

Un très bel opéra, qui concilie le style lyrique de Prokofiev avec la tradition des grands opéras russes épiques.
C'est un opéra en fait assez traditionnel (contrairement à l'Ange de feu) dans son intrigue, dans son lyrisme assez épanché, mais en même temps très caractéristique de Prokofiev dans ses atmosphères.
Dans l'ensemble l'inspiration est au rendez-vous, c'est du bon Prokofiev; pour peu qu'on se prenne aux personnages, c'est très efficace. Personnellement ça a plutôt pris.

La distribution est d'excellente qualité avec de très belles voix jusque dans les seconds rôles et une troupe de bons comédiens.
C'est une mise en scène à spectacle, ce qui apparaît presque inévitable vu le sujet, et c'est très réussi. On sent le budget en costumes, figurants, etc...

Après l'Ange de feu, encore une réussite dans le domaine lyrique pour Prokofiev; je vais voir prochainement l'Amour des trois oranges.



prokofiev - Les opéras de Prokofiev B00006421V.08.LZZZZZZZ

C'est grand!

Un opéra burlesque génial, ça va à toute bombe, la musique est inventive, superbement orchestrée, les ambiances très contrastées, le meilleur Prokofiev est là-dedans à coup sûr!

Cette mise en scène est idéale, vive, amusante, en revanche on peut regretter le play-back et l'image assez mal conservée.

La distribution est parfaite, la direction de Nagano très mordante et colorée.


Dernière édition par Xavier le Ven 15 Mar 2013 - 17:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyJeu 16 Aoû 2007 - 15:43

prokofiev - Les opéras de Prokofiev 119

Parution récente en DVD chez Capriccio d’un film soviétique de 1966 « Le Joueur » de Prokofiev d’après Dostoïevski – je l’ai offert à quelqu’un qui vient juste de me le prêter, j’aime quand les gens comprennent le sens profond de mes cadeaux Mr.Red

Premier avertissement, c’est un film-opéra avec deux équipes différentes acteurs et chanteurs. Allergiques au play-back intégral et aux acteurs qui font mine de s’époumoner en remuant les lèvres, fuyez !

Mais que c’est bon une mise en scène fidèle au livret, sans relectures et transpositions ! J’étais plus habitué tiens, mais que c’est bon. On comprend ce qui se passe et les dialogues correspondent à l’action, il n‘y a plus qu’à suivre et apprécier.

C’est un film de très bonne qualité, avec des acteurs « muets » qui correspondent bien physiquement aux personnages dans une production soignée pour les décors et costumes. C’est remarquablement bien éclairé et filmé, et les petits décalages de mouvements de lèvres s’oublient vite.

Les affrontements et rapports de force du texte de Dostoïevski sont bien rendus, ainsi que son aspect tragi-comique et désespéré.

Ca assure aussi du côté de l’équipe des chanteurs qu’on ne voit pas : W. Machow, I. Poljakowa, G. Troizkii, A. Matjuschina, A. Sokolow, ici l’expression théâtrale et le texte passent avant la beauté des timbres, et ça participe d’un spectacle très rythmé et prenant.

L’orchestre et les chœurs de la Radio Soviétique sont dirigés par Gennady Rozhdestvensky dans un style clair et expressif, bref, rien que du bon.

C’est un bel opéra de Prokoviev, style vocal déclamé, orchestration intense, beaucoup de variété, duos et ensembles de chanteurs très sophistiqués. Seul détail : l’aspect très univoque de la musique de Prokofiev, alors que les situations et sentiments du texte de Dostoïevski sont souvent ambivalents.

Mais Liana donne une bien meilleure description de la musique de cet opera dans son message.

Ici dans une très bonne version sans aucun doute.

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Cap003xl9
prokofiev - Les opéras de Prokofiev Cap006qn6
prokofiev - Les opéras de Prokofiev Cap008az2
prokofiev - Les opéras de Prokofiev Cap009if8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyJeu 16 Aoû 2007 - 16:23

Attention cependant dans le lien que j'ai mis au-dessus ils disent que l'oeuvre est sérieusement amputée dans cette version.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyJeu 16 Aoû 2007 - 16:35

Ah oui exact, dans le livret d'accompagnement ils parlent de coupures minimes Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptySam 15 Sep 2007 - 4:08

Liana, on attend les 3 derniers chapitres! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liana
Mélomaniaque
Liana

Nombre de messages : 789
Date d'inscription : 26/12/2006

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptySam 15 Sep 2007 - 10:29

Oui, Xavier, je sais.

Le problème, c'est qu'une exposition importante des peintures de mon mari se tiendra en février à Moscou et que je suis en train de préparer le catalogue qui doit impérativement partir chez l'éditeur à la fin du mois, je suis donc un peu débordée - le 1-er octobre, je vais à Moscou et suis censée tout avoir avec moi - les diapos, les traductions etc.
Je te réponds ici car outre les trois opéras de SSP, je compte quelques promesses en souffrance que j'ai faites à quelques forumiens.
Un peu de patience, je remplirai mes obligations Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.boursosmile.com
Papageno
Mélomane chevronné
Papageno

Nombre de messages : 2164
Age : 32
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 13/07/2007

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyVen 5 Oct 2007 - 16:54

je cherche des choeurs comme dans la bataille sur la glace de Alexandre Nevsky dans l'opéra de prokofiev, pouvez vousm'aider s'il vous plait ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hansi
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 16/10/2007

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyVen 23 Nov 2007 - 9:41

Ma médiathèque à Haguenau a plusieurs opéras de Prokofiev, je peux écouter lequel pour commencer ? merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyVen 23 Nov 2007 - 12:10

A toi de voir avec les descriptions qu'on a faites celui qui t'intéresse le plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9091
Date d'inscription : 21/01/2007

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyVen 23 Nov 2007 - 13:27

J'ai commandé l'ange de feu (à un prix dérisoire).
prokofiev - Les opéras de Prokofiev 2171R3663AL._AA115_ Version Neeme Jarvi.
.......J'attends bounce
J'ai déja téléchargé le livret (ODB) Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hansi
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 16/10/2007

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyVen 23 Nov 2007 - 15:12

Xavier a écrit:
A toi de voir avec les descriptions qu'on a faites celui qui t'intéresse le plus...

le plus connu, lequel est-ce ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyVen 23 Nov 2007 - 15:36

Je dirais que le plus abordable est le merveilleux "Amour des trois oranges" à prendre en version française celle de la création.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hansi
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 16/10/2007

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyVen 23 Nov 2007 - 16:59

vartan a écrit:
Je dirais que le plus abordable est le merveilleux "Amour des trois oranges" à prendre en version française celle de la création.

Ok je vais le chercher en vitesse et pas un zeste, je suis pressé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hansi
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 16/10/2007

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptySam 24 Nov 2007 - 17:01

j'ai emprunté l'Amour des 3 Oranges par les Choeurs et l'Orchestre de l'Opéra de Lyon. Kent Nagano. Pourquoi l'oeuvre de ce compositeur russe est-elle interprétée en langue française ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptySam 24 Nov 2007 - 18:10

C'est comme ça, créé à Chicago en 1920, je dirais qu'il l'a composé quand il était en France, il existe une version en russe, le DVD que tu as choisi est excellent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liana
Mélomaniaque
Liana

Nombre de messages : 789
Date d'inscription : 26/12/2006

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptySam 24 Nov 2007 - 19:01

Bon, je me sens fautive d'avoir laissé tomber ce sujet qui me tient pourtant à coeur, mais je n'y arrive pas, je suis débordée et de plus, je dois encore m'absenter, je vais à Londres.
J'aimerais quand même donner mon avis (peut-être pas très éclairé mais très enthousiaste) : comence donc ta connaissaice avec Prokofiev opératique par "Les fiançailles au couvent", une oeuvre absolument superbe, pas difficile pour un sou, tendre, gaie et radieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.boursosmile.com
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptySam 24 Nov 2007 - 19:21

Ca se trouve en CD ça?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptySam 24 Nov 2007 - 19:24

Xavier a écrit:
Ca se trouve en CD ça?
Au moins quatre versions, dont un DVD Gergiev...

C'est de là que provient le pseudonyme de notre éminent membre Elustaphe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptySam 24 Nov 2007 - 19:34

Et tu confirmes l'avis de Liana sur cette oeuvre?

Je viens de trouver le DVD sur Amazon, avec Netrebko.
Tu connais?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptySam 24 Nov 2007 - 19:42

Xavier a écrit:
Et tu confirmes l'avis de Liana sur cette oeuvre?
Je la connais mal, hélas - trouver des livrets russes non translittérés est un chemin de croix. Mais oui, c'est du Proko très allant, espiègle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyMer 5 Déc 2007 - 0:27

Rubato a écrit:
J'ai commandé l'ange de feu (à un prix dérisoire).
prokofiev - Les opéras de Prokofiev 2171R3663AL._AA115_ Version Neeme Jarvi.
.......J'attends bounce
J'ai déja téléchargé le livret (ODB) Wink

Qu'en as-tu pensé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyMer 5 Déc 2007 - 0:40

=> Jolie musique, livret qui traîne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
hansi 1er
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 05/12/2007

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyMer 5 Déc 2007 - 9:11

J'avais écouté en entier l'opéra "l'Amour des 3 Oranges" avec l'Orchestre de l'Opera de Lyon dirigé par Kent NAGANO. Sans plus, je n'ai pas été déçu, peut-être ne l'ai-je pas assez écouté aussi.En général, il faut que j'écoute plusieurs fois un opéra pour pouvoir m'en faire une bonne idée d'appréciation. Je n'ai pas trouvé la qualité d'enregistrement fabuleuse, je ne connaissais pas non plus les Interprètes lyriques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyMer 5 Déc 2007 - 10:30

Il gagne à être vu aussi, en DVD, c'est un conte et la mise en scène de Erlo est très ludique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9091
Date d'inscription : 21/01/2007

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyVen 14 Déc 2007 - 15:51

J'ai reçu et écouté L'ange de feu
Un opéra qui m'a un peu laissé sur ma faim. (à la première écoute).
L' acte 1 et une partie du 2 m'ont moyennement plu. Des bons moments quand même, le passage avec les "esprits frappeurs" et à la fin du 2, la visite chez Agrippa. La fin du 3,aussi, avec le duel de Ruprecht et Henri.
Ce sont les deux derniers actes, et surtout le 5ème que j'ai trouvés les plus intéressants. Ce dernier acte, qui se passe au couvent, avec l'arrivée de l'inquisiteur, et les soeurs qui sont atteintes par cette hystérie collective, est très bien rendu. Une tension qui monte, jusqu'à la fin de l'opéra, avec la condamnation de Renata.

Trois écoutes, pour commencer à bien l'apprécier.

Je rajoute que la version de Neeme Jarvi est excellente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyLun 26 Mai 2008 - 20:30

Suis-je bête ! Je me disais aussi... Je connais Prokofiev, mais pas forcément Roméo et Juliette, et oui, c'est le cas : je connais l'Amour des Trois Oranges. Enfin, connais, c'est un grand mot... Je l'ai écouté une ou deux fois, et ça m'avait bien plu. C'était lorsque l'ONP avait mis à l'affiche cet opéra, et bien entendu, ne pouvant y aller, j'ai eu la curiosité de le découvrir.
Ma foi, j'ai trouvé ça assez beau, très beau et l'histoire intéressante. Ca m'a donné l'impression d'un opéra très vif, très dynamique, très attachant. Il faudrait que j'écoute tout cela.

Si j'aime cela, quel autre opéra pourrait m'intéresser ? J'ai lu ci et là que c'était son meilleur, mais bon, je suppose qu'à défaut d'avoir un niveau égal, on peut avoir du bon Prokofiev ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyLun 26 Mai 2008 - 20:37

Son meilleur, je ne sais pas, je mets les trois que je connais (dont j'ai parlé plus haut) au même niveau.

Mais ils sont de style très différent.

L'amour des trois oranges, poétique, léger et burlesque, Guerre et paix c'est plutôt le genre épique avec du Prokofiev assez lyrique (je pense que tu pourrais aimer), l'Ange de feu utilise un langage un peu plus moderne, c'est une oeuvre plus angoissée et torturée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyLun 26 Mai 2008 - 20:39

Citation :
L'amour des trois oranges, poétique, léger et burlesque, Guerre et paix c'est plutôt le genre épique avec du Prokofiev assez lyrique (je pense que tu pourrais aimer),

Ouarf, je devrais m'inquièter, parce que là encore, je connais cet opéra qui, là, m'avait un brin endormi... Pourtant, des passages intéressants, mais je n'ai pas dépassé le deuxième CD. Mais la version Rostro doit y être pour quelque chose. Rolling Eyes
Citation :


l'Ange de feu utilise un langage un peu plus moderne, c'est une oeuvre plus angoissée et torturée.

Là, je ne connais pas. Il faudrait que j'écoute.

Finalement, je connais Prokofiev ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyLun 26 Mai 2008 - 20:40

Elvira a écrit:
Citation :
Guerre et paix c'est plutôt le genre épique avec du Prokofiev assez lyrique (je pense que tu pourrais aimer),

Ouarf, je devrais m'inquièter, parce que là encore, je connais cet opéra qui, là, m'avait un brin endormi... Pourtant, des passages intéressants, mais je n'ai pas dépassé le deuxième CD. Mais la version Rostro doit y être pour quelque chose. Rolling Eyes

Peut-être... si tu peux essaie le DVD dont j'ai parlé qui est vraiment superbe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyLun 26 Mai 2008 - 20:41

Ok, je tenterais. Je crois que ma médiathèque l'a, ça tombe bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyLun 26 Mai 2008 - 20:48

Et pour l'Amour des trois oranges, il y a un sujet en discographie; beaucoup de DVD notamment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyLun 26 Mai 2008 - 20:48

Mais là, j'ai déjà ma version. Il faudrait que je la retrouve par contre. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyLun 26 Mai 2008 - 20:50

pendant qu'on lui parle gentiment de Prokofiev, Melle vote contre Roslavets! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyLun 26 Mai 2008 - 20:51

sud273 a écrit:
pendant qu'on lui parle gentiment de Prokofiev, Melle vote contre Roslavets! Rolling Eyes

Je fais ce que je veux, l'année prochaine, je suis majeure ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanlea
Mélomane chevronné
Stanlea

Nombre de messages : 5374
Age : 61
Localisation : Fly me to the moon
Date d'inscription : 22/02/2008

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyLun 26 Mai 2008 - 21:04

Elvira a écrit:
sud273 a écrit:
pendant qu'on lui parle gentiment de Prokofiev, Melle vote contre Roslavets! Rolling Eyes

Je fais ce que je veux, l'année prochaine, je suis majeure ! Mr. Green

Tu vas voir, c'est très décevant. Il faut raquer pour tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio

Nombre de messages : 7577
Age : 31
Localisation : Lille
Date d'inscription : 29/04/2007

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyVen 2 Jan 2009 - 13:22

En fait je reviens de la FNAC et comme d'habitude... il faut que j'achète quelque chose... Embarassed

Après avoir désespérément cherché du Koechlin et du Schulhoff, je suis tombé sur ça et je l'ai pris, après avoir très longuement hésité avec l'intégrale des quatuors à cordes de Chosta par les Chosta :

http://musique.fnac.com/a2273883/Serge-Prokofiev-Fiancailles-au-couvent-Festival-de-Glyndebourne-2006-CD-album?Mn=-1&Ra=-29&To=0&Nu=1&Fr=0

Les Fiançailles au couvent, avec le livret français à l'intérieur.
Xavier n'a pas écouté depuis ? Pas d'avis supplémentaire ?
Je me lance prochainement. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyVen 2 Jan 2009 - 13:59

Elvira a écrit:
Mais la version Rostro doit y être pour quelque chose. Rolling Eyes
Je confirme : l'ONF de l'époque est tout simplement horrible. C'est mou, ce n'est pas merveilleusement chanté.

Gergiev est très bien, un orchestre superbe et poétique, des chanteurs corrects, mais la guerre est assez molle. En revanche, pour la paix, les textures sont vraiment magiques.

Le mieux reste le DVD Bertini / Zambello, sans hésiter : distribution de feu, mise en scène assez opérante, direction très engagée (la guerre est particulièrement réussie). C'est très souvent télédiffusé (ils sont contents à France 2).


L'autre version très fêtée est celle d'Alexandr Melik-Pashaev, avec une distribution très prestigieuse (Vichnevskaïa, Arkhipova, Petrov, Lisitsian...), mais au risque de paraître désagréable, le Bolshoï dans les années soixante, ça ne me fait pas plus rêver que ça. (Et je n'aime pas du tout Vichnevskaïa, comme ça on fait un prix de gros.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyVen 2 Jan 2009 - 14:03

Le pire, j'ai souvenance d'un passage en video (ça doit bien être Gergiev) où j'avais bien aimé. Je crois qu'il faut effectivement que j'aille voir du côté des DVDs...

("c'est une oeuvre qui parle de guerres...et de paix !" Mr. Green )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyVen 2 Jan 2009 - 14:12

DavidLeMarrec a écrit:

Gergiev est très bien, un orchestre superbe et poétique, des chanteurs corrects, mais la guerre est assez molle. En revanche, pour la paix, les textures sont vraiment magiques.

Magiques peut-être, mais ça ne bouge pas beaucoup et le tout est assez uniforme, très lisse, peu de contrastes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyVen 2 Jan 2009 - 14:26

Crapio a écrit:

http://musique.fnac.com/a2273883/Serge-Prokofiev-Fiancailles-au-couvent-Festival-de-Glyndebourne-2006-CD-album?Mn=-1&Ra=-29&To=0&Nu=1&Fr=0

Les Fiançailles au couvent, avec le livret français à l'intérieur.
Xavier n'a pas écouté depuis ?

Non mais j'ai vu le DVD en médiathèque, je le prendrai prochainement peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyVen 2 Jan 2009 - 15:00

Spiritus a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Gergiev est très bien, un orchestre superbe et poétique, des chanteurs corrects, mais la guerre est assez molle. En revanche, pour la paix, les textures sont vraiment magiques.

Magiques peut-être, mais ça ne bouge pas beaucoup et le tout est assez uniforme, très lisse, peu de contrastes.
On voit que tu n'as pas écouté Rostro ! Laughing

Tout est très lisse, très uniforme : c'est vilain en permanence et l'orchestre crie avec constance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyMar 10 Fév 2009 - 23:50

J'écoutais à l'instant l'Amour des trois oranges et je ne sais pas trop quoi en penser...

Le livret est très sympa, et on ne s'ennuie pas une seconde c'est certain... mais je ne crois pas que la musique me parle énormément. Je ne saurais pas très bien dire pourquoi, il y a pourtant des recettes qui devraient me plaire mais j'ai comme l'impression (en étant un peu sévère) que ça tourne à vide. Ca se renouvelle et à la fois c'est lassant.
Des moments très vifs, presque violents, mais creux. Les contrastes finissent par être tellement brutaux et agencés de la même façon que ça perd de son efficacité. On peut trouver les mêmes expressions chez Chosta par exemple, dans un style très différent, mais de façon beaucoup plus consistante.
Ceci dit, j'insiste un peu sur les défauts qui font que c'est le type d'œuvre que je n'aurais pas forcément le désir de réécouter mais qui me plaisent dans l'immédiat. L'orchestration est très belle, il y a vraiment de jolis moments et de manière générale c'est coloré... Par contre, musicalement autant que dramatiquement, je ne vois pas l'intérêt de ces chœurs de Tragiques, Comiques etc qui ne sont pas franchement drôles et dont l'écriture est sensiblement la même, pas très intéressante...

D'un autre côté, c'est un peu absurde d'écouter ça au CD et peut être qu'une version DVD me convaincrait beaucoup plus. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyMar 10 Fév 2009 - 23:56

Je suis d'accord avec ta dernière phrase, c'est aussi une oeuvre à voir à mon sens.
Mais tout de même, musicalement ce n'est pas rien, les pages de Tchelio, de Morgana, etc...
J'adore. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio

Nombre de messages : 7577
Age : 31
Localisation : Lille
Date d'inscription : 29/04/2007

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyMer 11 Fév 2009 - 0:08

Wolferl a écrit:
Des moments très vifs, presque violents, mais creux. Les contrastes finissent par être tellement brutaux et agencés de la même façon que ça perd de son efficacité.

Je crois vraiment que c'est une question d'affinité et de feeling. Prokofiev est un des compositeurs que je pense saisir le mieux (il pourrait m'être ce que Richard Strauss est à Spiritus). Sa poésie, son humour me touche dès la première écoute.
C'est exactement ce que j'aurais pu longtemps reprocher à Wagner : j'ai trouvé souvent ça creux, car insaisissable... certes la difficulté d'appréhension n'est certainement pas la même, ce n'est pas aussi complexe mais ça reste riche comme musique (mélodies, harmonies, instrumentation etc.)
Peut-être que comme tu n'es pas habitué à ce genre de musique, tu ne t'y trouves pas... ou peut-être que tu n'aimes pas. Shocked
Allons donc c'est impossible... Shit


Ce que tu trouves creux, je trouve ça brillant, féérique, drôle, touchant et enthousiasmant. tongue
Cela dit c'est certain, c'est une œuvre qui gagne à être regardée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyMer 3 Juin 2009 - 23:41

Tiens, Crapio, tu les as écoutées ces Fiançailles?

J'ai emprunté le DVD en médiathèque:

prokofiev - Les opéras de Prokofiev 41G46ZZ2ETL._

C'est très plaisant, musicalement c'est du très bon Prokofiev même si l'oeuvre n'est pas sa plus marquante à mon sens. Il y a une ou deux pages vraiment très belles quand même, et le tout est très bien rythmé.
C'est une excellente comédie, on ne s'ennuie pas une seconde.
Et je comprends mieux pourquoi Elustaphe a choisi ce pseudo. hehe

Le DVD est vraiment très très bon, avec une mise en scène gentille mais très efficace et assez mobile, et 2-3 décors sont vraiment beaux.
La voix de la jeune Netrebko (1998) me plaît bien, c'est plus léger qu'aujourd'hui, et je me suis surpris à penser qu'elle aurait fait merveille en Roxane (le Roi Roger) à ce moment-là.
Le reste de la distribution est de très bon niveau; je recommande. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio

Nombre de messages : 7577
Age : 31
Localisation : Lille
Date d'inscription : 29/04/2007

prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev EmptyJeu 4 Juin 2009 - 1:47

Oui j'ai écouté : c'est plaisant oui, sans être l'œuvre du siècle. Je l'ai écouté une fois ça m'a suffit en fait malgré le bon petit moment.
Mais musicalement j'ai un problème avec la version que j'ai achetée je pense (Live du Festival de Glyndebourne) : prise de son éloignée (le russe ressemble encore plus à du chewing-gum comme ça), orchestre pas très allant... dans mon souvenir c'est assez mou et terne pour une telle oeuvre, seuls les rires du public sont réjouissants finalement. hehe
Puis j'ai le livret en français avec cette discographie. Sinon, sans connaître les autres, je ne la conseillerais (la discographie) vraiment pas.

Je retenterai avec une autre version, "ton" DVD peut-être. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty
MessageSujet: Re: Les opéras de Prokofiev   prokofiev - Les opéras de Prokofiev Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les opéras de Prokofiev
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les 7 symphonies ( Prokofiev )
» Ivan le terrible et Prokofiev
» Philharmonie - Prokofiev, Scriabine - Vedernikov avril 2015
» L'île déserte...améliorée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: