Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George

Aller en bas 
AuteurMessage
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1224
Age : 73
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George Empty
MessageSujet: Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George   Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George EmptyJeu 16 Aoû 2007 - 10:11

A la demande quasi générale Laughing voici une courte biographie du Chevalier de Saint George, cet escrimeur, violoniste, compositeur des Lumières, très célèbre de son temps et volontairement "oublié" sous l'Empire losque Napoléon, en rétablissant l'esclavage, ne pouvait admettre qu'un Mulatre ait pu connaître la renommée.


Joseph Boulogne, Chevalier de Saint George (sans "s") est né le 25 décembre de 1739 ou 1745 (la date est indéterminée) à Baillif près de Basse Terre en Guadeloupe. Fils de Georges(avec "s") Boulogne, propriétaire d'une plantation, et d'une esclave, Nanon. Celle ci était, paraît-il, la plus belle fille de Guadeloupe.

Loin de le renier, son père l'envoie en métropole faire à la fois des études de violon (avec Gossec notamment) et d'escrime. Sans entrer dans les détails, disons qu'il est admis à la cour sous la protection de Marie Antoinette qui aurait voulu le nommer à la tête de l'orchestre.

Malgré cela, une cabale le rejette à cause de sa couleur de peau. Après maintes péripéties dignes d'un roman (dont un duel pacifique avec le chevalier d'Eon), il est enthousiasmé par la Révolution, devient colonel d'un régiment de "mulâtres" à Lille, est emprisonné sous la Terreur, est libéré au bout d'un an et finit ses jours à Paris, oublié, le 21 juin 1799.

Sa musique exprime bien l'esprit français du siècle des Lumières. Il a composé 12 concertos pour violon, 9 symphonies concertantes pour 2 violons, 2 symphonies, un concerto pour clarinette, un pour basson, 18 quatuors à cordes, 3 sonates pour violon et clavier, 6 opéras, de très nombreuses ariettes et romances pour voix et accompagnement de clavier ou de harpe.

Parmi ses opéras, un seul, l'Amant Anonyme, nous est parvenu complet. Son ouverture en trois mouvements constitue la seconde des 2 symphonies opus 11.

Ses concertos pour violon sont, à mon avis, ce qu'il faut connaître en priorité car ils en valent la peine.

Ses concertos pour basson et pour clarinette sont malheureusement perdus.

Pour en savoir plus, le site de l'Association Saint George d'Alain Guédé :

http://saint-george.phpnet.org/
Revenir en haut Aller en bas
Stadler
Clarinomaniaque
Stadler

Nombre de messages : 8501
Age : 49
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George Empty
MessageSujet: Re: Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George   Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George EmptyJeu 16 Aoû 2007 - 10:30

Quelle excellente idée thumleft

J'en profite pour encore te remercier de m'avoir fait découvrir Saint-George et plus particulièrement ses concertos pour violon, op. 5 (1 et 2) et op. 8.

Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George 555040

Lien vers NAXOS : extraits écoutables

De très belles pièces du "Mozart noir" violon sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87694
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George Empty
MessageSujet: Re: Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George   Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George EmptyVen 17 Aoû 2007 - 0:24

Merci Joachim. Smile

J'abonde. Les concerti pour violon sont très frais, agréables pour accompagner autre chose peut-être plus que pour l'écoute pure, mais vraiment plaisants.
En revanche, dans la symphonie, il existe quelques oeuvres d'une vacuité téraabyssale...

Je crains qu'il ne retourne en grâce plus pour sa vie rocambolesque que pour son intérêt profond de compositeur, mais prenons toujours ce qu'il y a de bon dans son catalogue !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83922
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George Empty
MessageSujet: Re: Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George   Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George EmptyVen 17 Aoû 2007 - 2:46

joachim a écrit:

Sa musique exprime bien l'esprit français du siècle des Lumières.

Ah? Vraiment? Laughing

J'ai juste écouté un concerto pour violon (opus 5) et ça reflète assez bien ce qu'en dit David... Enfin vraiment je n'y vois pas grand intérêt. C'est vraiment pas mon truc les compositeurs moyens ou médiocres de la période classique, ça m'ennuie à mourir.

Joachim si tu peux m'expliquer ce qui fait l'intérêt de ce compositeur ou bien si tu as des oeuvres plus intéressantes à nous conseiller... merci. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Kurwenal
Mélomane averti
Kurwenal

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 06/10/2005

Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George Empty
MessageSujet: Re: Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George   Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George EmptyVen 17 Aoû 2007 - 9:40

Son histoire à l'air fascinante!

Est-ce qu'il existe une biographie de la vie du Chevalier? Perso, je suis un mordu de biographies de compositeurs...
Il est peut-être temps d'écrire à Fayard!

Sinon, j'ai vu qu'une maison de disques est en train de publier une intégrale de ses oeuvres... mais là j'ai un trou!
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1224
Age : 73
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George Empty
MessageSujet: Re: Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George   Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George EmptyVen 17 Aoû 2007 - 9:40

DavidLeMarrec a écrit:

1 - En revanche, dans la symphonie, il existe quelques oeuvres d'une vacuité téraabyssale...

2 - Je crains qu'il ne retourne en grâce plus pour sa vie rocambolesque que pour son intérêt profond de compositeur, mais prenons toujours ce qu'il y a de bon dans son catalogue !

Tu parles des 2 "symphonies" opus 11 ? Il faut les prendre pour ce qu'elles sont : de simples ouvertures d'opéras. Rien à voir évidemment avec Haydn ou Mozart, ou même Gossec !

2 - Ce qu'il y a de bon, c'est avant tout ses concertos pour violon. J'aimerais écouter son opéra l'Amant Anonyme (qui a été "recréé" à Metz en 2005) mais il n'en existe pas de CD. Je suppose qu'il est proche des opéras de Grétry.


Xavier : si tu n'aimes pas du tout ses concertos pour violon, je crois qu'il est inutile que je te conseille autre chose. Ses quatuors à cordes par exemple sont en deux courts mouvements comme il se pratiquait en France à l'èpoque (comme Gossec, Grétry et Devienne) et n'ont rien à voir non plus avec Haydn. Il y a bien un CD de sonates pour clavecin qui est paru l'année derniére, mais bon, rien d'exceptionnel, il ne peut plaire qu'à moi...
Tout ce que je peux te conseiller, s'il y a une médiathèque près de chez toi, c'est d'essayer un autre CD de concertos. Tu verras bien...

Je suis content quand même que David les apprécie mains Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87694
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George Empty
MessageSujet: Re: Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George   Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George EmptyVen 17 Aoû 2007 - 10:14

Oui, Kurwenal, il existe une biographie (Alain Guédé), c'est même elle qui a lancé l'engouement, il m'a semblé. Je ne suis pas sûr qu'elle ne soit pas vaguement romancée, mais l'essentiel y est.


joachim a écrit:
Tu parles des 2 "symphonies" opus 11 ? Il faut les prendre pour ce qu'elles sont : de simples ouvertures d'opéras. Rien à voir évidemment avec Haydn ou Mozart, ou même Gossec !
J'avais entendu ça à la radio, je n'ai pas les références précises. Mais la première mesure permettait de déduire les vingt mesures suivantes (et elles étaient plates...). Neutral


Citation :
2 - Ce qu'il y a de bon, c'est avant tout ses concertos pour violon.
Qui sont vraiment assez bien, oui. Surtout en pensant qu'il était amateur...


Citation :
J'aimerais écouter son opéra l'Amant Anonyme (qui a été "recréé" à Metz en 2005) mais il n'en existe pas de CD. Je suppose qu'il est proche des opéras de Grétry.
Oui, j'imagine quelque chose dans cette veine-là. Mais ça n'a pas été radiodiffusé, et c'était de toute façon très charcuté et bidouillé, il me semble...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George Empty
MessageSujet: Re: Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George   Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joseph Boulogne, Chevalier de Saint-George
» Le chevalier de Saint-George (1745-1799)
» Parade St Denis Boulogne
» Henri-Joseph RIGEL (1741-1799)
» Georg Joseph "Abbé" Vogler (1749-1814)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: