Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Joseph HAYDN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16445
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Lun 21 Avr 2014 - 17:07

Là je suis en plein dans le choeur de chasse des Saisons (Bohm) et ça à l'air fou mais je vois un lien direct entre cette musique est les choeurs du Vaisseau Fantôme, le choeur des vassaux du Crépuscule des Dieux, le choeur des vassaux de Waldemar des Gurrelieder... bref toute une atmosphère légendaire, épique et fervente propre à l'opèra germanique qui semble prendre sa source chez Haydn.Mais peut être que c'est juste une impression...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22846
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Lun 21 Avr 2014 - 20:11

arnaud bellemontagne, in playlist, a écrit:

Haydn:Symphonie n°73 "La Chasse" (Harnoncourt)

Quel bonheur.  colors



 Smile Ca va ? Tu ne regrettes pas d'avoir acheté ce disque ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16445
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Lun 21 Avr 2014 - 20:19

Bon dieu que non!!!  cool-blue cool-blue cool-blue 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82078
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Mar 22 Avr 2014 - 18:22

arnaud bellemontagne a écrit:
Là je suis en plein dans le choeur de chasse des Saisons (Bohm) et ça à l'air fou mais je vois un lien direct entre cette musique est les choeurs du Vaisseau Fantôme, le choeur des vassaux du Crépuscule des Dieux, le choeur des vassaux de Waldemar des Gurrelieder... bref toute une atmosphère légendaire, épique et fervente propre à l'opèra germanique qui semble prendre sa source chez Haydn.Mais peut être que c'est juste une impression...

Je crois que ta sensibilité romantique prend le dessus. Smile Je vois très bien ce que tu veux dire, et effectivement, on peut le voir comme quelque chose de fantastique, témoin d'un autre âge, presque effrayant... Mais prends le témoignage d'un LULLYste : ça s'inscrit dans une vision parfaitement innocente des jeux de la chasse. Sport, comme disent les Anglais.
Je crois que ça se veut tout à fait décoratif, comme les fêtes de village du Freischütz.

La parenté n'es tpas absurde cela dit, parce que les thèmes populaires simples sont aussi présents dans le Vaisseau (sensiblement moins chez les Vassaux...).

Cela dit, on l'écoute comme on veut ce n'est qu'une petite discrépance d'ordre idiosyncrasique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22846
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Mar 22 Avr 2014 - 23:00

arnaud bellemontagne, in playlist, a écrit:

Haydn:Symphonie n°44 (Koopman)

sunny



 Smile Et ce disque Koopman, tu as aimé ?

Moins boucané et crépitant que celui d'Harnoncourt ?

Tu connaissais ces trois symphonies en mineur ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16445
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Mer 23 Avr 2014 - 10:16

Oui j'aime bien, effectivement c'est moins flamboyant que le disque Harnoncourt mais c'est toujours aussi chouette.
D'ailleurs je suis en train de me demander s'il y a des symphonies vraiment ratées de Haydn (j'en ai pas encore entendu pour le moment)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16445
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Jeu 6 Nov 2014 - 11:14

J'adore La Création et Les Saisons. Ca me parle 100 fois plus que les opéras de Mozart (je suis plus sensible au ton épique de Haydn qu'a la dramaturgie mozartienne).

Les 6 Messes sont du même tonneau d'un point de vue qualitatif ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28981
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Jeu 6 Nov 2014 - 11:42

arnaud bellemontagne a écrit:
J'adore La Création et Les Saisons. Ca me parle 100 fois plus que les opéras de Mozart (je suis plus sensible au ton épique de Haydn qu'a la dramaturgie mozartienne).

C'est étrange de mon point de vue. Car autant j'aime beaucoup la Création (je ne connais pas les Saisons) ... autant les opéras de Mozart (j'entend les meilleurs) me semble un bon gros palier au dessus.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Jeu 6 Nov 2014 - 11:52

Les Saisons et La Créations sont deux oratorios et, me semble-t-il, par essence incomparables avec les opéras de Mozart. Ne serait-il pas plus judicieux de faire un comparatif avec des oratorios profanes contemporains de ceux de Haydn?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16445
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Jeu 6 Nov 2014 - 12:46

Cololi a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
J'adore La Création et Les Saisons. Ca me parle 100 fois plus que les opéras de Mozart (je suis plus sensible au ton épique de Haydn qu'a la dramaturgie mozartienne).

C'est étrange de mon point de vue. Car autant j'aime beaucoup la Création (je ne connais pas les Saisons) ... autant les opéras de Mozart (j'entend les meilleurs) me semble un bon gros palier au dessus.

J'ai pas dis qu'ils étaient meilleurs, j'ai dit que ça me parlait plus c'est différent. Smile
Si tu as aimé la Création tu aimeras également les Saisons je pense (excellentes versions Bohm[Talvela   ] et Jacobs)

@Calbo:Encore une fois j'ai pas comparé, j'ai juste dit que ça me parlait plus. Wink

Et les Messes dans tout ça? Mr. Green


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Sam 14 Mar 2015 - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
commissiona
Néophyte


Nombre de messages : 8
Age : 37
Localisation : Dallas, Texas
Date d'inscription : 04/11/2014

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Jeu 6 Nov 2014 - 13:05

Je reconnais également une préférence pour les œuvres chorales de Haydn plus de les opéras de Mozart, mais en comparant oratorios / masses contre opéras généralement - un peu difficile d'un point de vue qualitatif? Je risque d'être biaisé parce que je pense que je aime la musique chorale plus que je ne l'aime l'opéra.

Je ne sais pas ses messes tres bien, mais je sais que «la création» a été inspiré de son voyage en Angleterre où il a été impressionné par le Messie de Haendel. À l'époque, le roi George III a présenté une série de performances à grande échelle du Messie à l'abbaye de Westminster qui étaient extrêmement populaire chez les Anglais. Haydn a voulu créer un héritage durable comme le Messie, et sa réponse a abouti à «la création». Il a mis tous ses efforts dans cette œuvre. Il a été fini avec toutes ses symphonies, il était gratuite, monumental, et était l'amalgamation de l'œuvre de sa vie. Malheureusement, il n'a pas répondu à ses attentes entières à titre posthume (ses œuvres instrumentales beaucoup plus populaire), mais il est vraiment un chef-d'œuvre, tout de même. «Les Saisons» est encore moins savoir aujourd'hui, mais je soutiens qu'il devrait avoir un statut similaire à «la création».

Opéras de Mozart: l'intention de leur création sont entièrement différentes des oratorios de Haydn, mais leur effet sur l'histoire de la musique est indespensible, et ils sont des chefs-d'oeuvre de cours ainsi. Je voudrais pouvoir en dire plus à leur sujet, mais assis par boucoup récitatifs dans des langues que je ne comprends pas assez bien me empêche de listenting les souvent et les apprécier dans toute leur étendue.

Je tiens à les comparer, mais encore, je ne pense pas que je peux.

Je suis familier avec la plupart JE Gardiner pour «la création», et Norrington pour 'la saison. "Je suis sûr que Bohm est grand, donc je vais l'écouter. Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9402
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Jeu 6 Nov 2014 - 14:45

arnaud bellemontagne a écrit:
Cololi a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
J'adore La Création et Les Saisons. Ca me parle 100 fois plus que les opéras de Mozart (je suis plus sensible au ton épique de Haydn qu'a la dramaturgie mozartienne).

C'est étrange de mon point de vue. Car autant j'aime beaucoup la Création (je ne connais pas les Saisons) ... autant les opéras de Mozart (j'entend les meilleurs) me semble un bon gros palier au dessus.

J'ai pas dis qu'ils étaient meilleurs, j'ai dit que ça me parlait plus c'est différent. Smile
Si tu as aimé la Création tu aimeras également les Saisons je pense (excellentes versions Bohm[Talvela   ] et Jacobs)

@Calbo:Encore une j'ai pas comparé, j'ai dit juste que ça me parlait plus. Wink

Et les Messes dans tout ça? Mr. Green

Ah oui! Ne serait-ce que celle "pour le temps de guerre" ou la Nelson ou la Sainte-cécile ou la……… cool-blue
D' ailleurs Bernstein les a gravé, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16445
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Jeu 6 Nov 2014 - 21:35

Je l'ignore... j'espère qu'on aura un 3ème coffret Bernstein consacré aux oeuvres vocales/sacrées et qu'on y trouvera des messes de Haydn.

Sinon pour toi ces 3 Messes sont aussi géniales que la Création, les Saisons voire même la Missa Solemnis?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82078
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Jeu 6 Nov 2014 - 22:16

Non, elles sont belles mais beaucoup plus formelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9402
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Ven 7 Nov 2014 - 4:45

DavidLeMarrec a écrit:
Non, elles sont belles mais beaucoup plus formelles.

Voilà, tout est dit dans la concision! cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22846
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Ven 7 Nov 2014 - 21:30

scratch Et parce qu'on les dit plus formelles elle seraient moins belles ?

L'Art de la Fugue ne pourrait donc pas être qualifié de génial ?

Certaines associations d'esprit m'échappent...


arnaud bellemontagne a écrit:

Les 6 Messes sont du même tonneau d'un point de vue qualitatif ?


On prête à Haydn 14 Messes et non 6... Wink

Bernstein en a enregistré trois : la n°10 (deux fois, d'abord à Washington en janvier 1973 pour CBS, puis en septembre 1984 à Munich pour Philips), la n°12 à Londres en mai 1979 (CBS), et la n°14 à New York en février 1973 (CBS).

En fonction de tes goûts, aucun doute : commence à découvrir ce répertoire par la  la n°11 Missa in Angustiis, qu'on appelle aussi Messe Lord Nelson.
Je te l'avais déjà recommandée mais tu avais fait la sourde oreille  hehe

Marriner est vraiment épatant dans les grandes messes de la maturité
Ecoute d'abord cet album (parions que la plage 13 va t'émoustiller !) : http://www.amazon.fr/Heiligmesse-Nelsonmesse-Kleine-Orgelsolomesse-Theresienmesse/dp/B0007RO58E

Il ne coûte qu'une bouchée de pain !

Et si ça te plaît investis dans celui-là : http://www.amazon.fr/Haydn-Cellensis-tempore-Paukenmesse-Sch%C3%B6pfungsmesse/dp/B0007RO566

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82078
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Dim 25 Jan 2015 - 21:41

Bart a écrit:
Cololi a écrit:

mais il faut dire que je n'ai encore trouvé d'œuvre pas bonne chez lui ... bref tout est bon

Pareil, je n'ai jamais rien entendu qui ne me plaise pas... mais en contrepartie, je ne suis que rarement très enthousiasmé (sauf pour la Création, précisément. Aussi, pour le reste de ton message, prépare-toi à endurer quelques siècles supplémentaires de purgatoire, frère Cololi ! Evil or Very Mad )

Vous n'en avez donc pas écouté assez ! Parce que dans les sonates pour piano, les trios avec piano, les trios avec baryton, les opéras… je vous assure qu'il y a du gras. Pas de choses moches, évidemment, mais des œuvrettes, si, quand même quelques-unes.

Pour moi, chez Haydn, ce sont avant tout les quatuors, les oratorios et les concertos qui méritent le détour (quelques belles choses dans les symphonies et les messes). Le reste est moins exceptionnel, en général.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28981
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Dim 25 Jan 2015 - 21:52

DavidLeMarrec a écrit:
Bart a écrit:
Cololi a écrit:

mais il faut dire que je n'ai encore trouvé d'œuvre pas bonne chez lui ... bref tout est bon

Pareil, je n'ai jamais rien entendu qui ne me plaise pas... mais en contrepartie, je ne suis que rarement très enthousiasmé (sauf pour la Création, précisément. Aussi, pour le reste de ton message, prépare-toi à endurer quelques siècles supplémentaires de purgatoire, frère Cololi ! Evil or Very Mad )

Vous n'en avez donc pas écouté assez !  Parce que dans les sonates pour piano, les trios avec piano, les trios avec baryton, les opéras… je vous assure qu'il y a du gras. Pas de choses moches, évidemment, mais des œuvrettes, si, quand même quelques-unes.

Pour moi, chez Haydn, ce sont avant tout les quatuors, les oratorios et les concertos qui méritent le détour (quelques belles choses dans les symphonies et les messes). Le reste est moins exceptionnel, en général.

Mais c'est possible, c'est précisément les pans de Haydn que je ne connais pas. Il est clair que je connais surtout ce qui est réputé.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82078
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Dim 25 Jan 2015 - 22:09

C'est un compositeur suffisamment « prévisible » pour qu'il n'y ait pas beaucoup de surprises dans les pans cachés du catalogue : les recommandations habituelles des guides sont assez bonnes.

Si, il y a de bonnes choses en piano-chant, parfois étonnantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16445
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Jeu 29 Jan 2015 - 14:38

DavidLeMarrec a écrit:
Bart a écrit:
Cololi a écrit:

mais il faut dire que je n'ai encore trouvé d'œuvre pas bonne chez lui ... bref tout est bon

Pareil, je n'ai jamais rien entendu qui ne me plaise pas... mais en contrepartie, je ne suis que rarement très enthousiasmé (sauf pour la Création, précisément. Aussi, pour le reste de ton message, prépare-toi à endurer quelques siècles supplémentaires de purgatoire, frère Cololi ! Evil or Very Mad )

Vous n'en avez donc pas écouté assez !  Parce que dans les sonates pour piano, les trios avec piano, les trios avec baryton, les opéras… je vous assure qu'il y a du gras. Pas de choses moches, évidemment, mais des œuvrettes, si, quand même quelques-unes.

Pour moi, chez Haydn, ce sont avant tout les quatuors, les oratorios et les concertos qui méritent le détour (quelques belles choses dans les symphonies et les messes). Le reste est moins exceptionnel, en général.

Il y a tout de même les parisiennes et les londoniennes qui font partie du haut du panier de la production symphonique non? bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stolzing
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 690
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Sam 31 Jan 2015 - 0:03

J'irais même jusqu'à dire qu'au moins 80 (au pif) des 104 font partie du haut du panier. Cela fait trente ans que l'esprit et la profondeur de ces oeuvres me nourrissent, et je ne me vois pas m'en lasser dans un futur proche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marcus carus
Néophyte


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 17/02/2015

MessageSujet: Quatuor Haydn pour Bonaparte   Mar 17 Fév 2015 - 19:23

Bonjour,

Connaissez-vous les quatuor de Haydn dédiés au consul Bonaparte ?

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stolzing
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 690
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Mar 17 Fév 2015 - 20:32

Ca n'existe pas... Les quatuors les plus tardifs achevés par Haydn sont ceux de l'op. 77, composés en 1799, publiés en 1802 et dédiés au prince Lobkowitz. Je n'imagine d'ailleurs pas du tout Haydn dédier quoi que ce soit à Bonaparte, ce n'est pas sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82078
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Mar 17 Fév 2015 - 22:07

Bienvenue Marcuc !

Une collection de quatuors de Haydn (l'essentiel de sa production, en réalité) a bien été dédiée à Bonaparte, mais c'était un geste de Pleyel lors d'une édition française de l'intégrale des quatuors, Haydn n'était pas mêlé à ça.

Ça ne désigne donc aucun groupe de quatuors précis, c'est simplement une édition particulière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
marcus carus
Néophyte


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 17/02/2015

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Mer 18 Fév 2015 - 4:21

Ah ! sacré Ignace, il m'a abusé !

Merci pour vos réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16445
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Ven 13 Mar 2015 - 11:12

Xavier a écrit:
Haydn, c'est souvent très bien, mais pour l'instant il n'y a aucune oeuvre qui ne fasse partie de mes oeuvres de chevet, contrairement à Mozart par exemple.
Je suis rarement ému.
Il n'y a pas le génie mélodique de Mozart... j'ai tendance à rester de marbre du coup.

Je ne connais pas encore la Création.

Même s'ils utilisent de temps à autre les mêmes ingrédients, leur esthétique est differente.
Haydn cherche peut être plus à émerveiller (son génie du pittoresque n'est plus à prouver) qu'a distiller de l'émotion à fleur de peau (même si cette dimension existe dans sa musique).Haydn excelle dans le descriptif et le narratif, là ou Mozart règne dans le dramatique et l'affect (d'où son génie de l'opera que l'on peut d'ailleurs relier à son art du concerto pour piano qu'il traite de façon eminemment opératique).
On peut dire qu'Haydn n'a ni le génie mélodique, ni la grâce, ni le cantabile quasi-inné de Mozart, mais on peut dire aussi que Mozart n'a ni le génie du developpement thématique , ni la férocité rythmique, ni l'imagination exacerbée de Haydn. A mon sens ce sont deux génies de la même stature.Ensuite tout est affaire d'attentes de l'auditeur.

J'imagine que depuis tu as découvert La Création? Smile
Tente Les Saisons.thumleft
C'est vraiment un chef d'oeuvre au mille couleurs (version Jacobs ou Bohm) colors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80648
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Ven 13 Mar 2015 - 13:14

Oui, la Création, j'ai bien aimé... sans plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hortus Conclusus
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 06/03/2015

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Ven 13 Mar 2015 - 13:37

sunny Die Jahreszeiten sunny

On ne peut pas s'ennuyer en écoutant ça, c'est totalement épique-joyeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16445
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Lun 23 Mar 2015 - 13:20

Oui, complétement une oeuvre au souffle incroyable! viking

---------------------

Sinon, quelles oeuvres de Haendel sont les plus apparentées à la Création et aux Saisons?
Merci. coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28981
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Lun 23 Mar 2015 - 13:39

arnaud bellemontagne a écrit:

Sinon,  quelles oeuvres de Haendel sont les plus apparentées à la Création et aux Saisons?
Merci. coucou

Difficile. Rien d'évident en tout cas il me semble.
Peut être le Messie (qui me touche de toute façon 100 fois plus que les 2 oratorios de Haydn).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16445
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Lun 23 Mar 2015 - 13:58

Ca doit être vraiment génial ce Messie alors... bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28981
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Lun 23 Mar 2015 - 14:10

arnaud bellemontagne a écrit:
Ca doit être vraiment génial ce Messie alors... bounce

Disons que dans ces 2 oeuvres, Haydn me semble beaucoup plus illustratif.
Mais je ne vois qu'un lien assez distendu entre les deux : Haendel a écrit des tonnes d'oratorio (je n'en connais que des chefs d'oeuvre ... je présume qu'il a du écrire des choses très moyennes dans le genre ... mais vu le temps que ça demande, vu la longueur des oeuvres et le nombre d'oeuvre ... pas sûr que je le sache un jour ^^), mais l'ambiance et les sujets sont différents.

J'ai l'impression que ses oratorios étaient parfois (évidemment pas dans le cas du Messie ou d'Israel en Egypte) sont souvent des opéras déguisés (mais différent du style seria quand même).

Après oui, le Messie ça fait partie à mon avis des oeuvres les plus géniales de l'histoire.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16445
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Lun 23 Mar 2015 - 15:08

Merci pour les précisions. Smile

Sinon, hors Haendel tu vois une oeuvre "sacrée" colorée et pittoresque dans le ton des deux merveilles de Haydn?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28981
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Lun 23 Mar 2015 - 15:13

arnaud bellemontagne a écrit:
Merci pour les précisions. Smile

Sinon, hors Haendel tu vois une oeuvre "sacrée" colorée et pittoresque dans le ton des deux merveilles de Haydn?

As tu essayé la grande messe en ut de Mozart ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16445
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Lun 23 Mar 2015 - 15:19

Mon ecoute date.Je ne m'en souviens plus.
Je vais (ré)essayer. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16445
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Mar 24 Mar 2015 - 13:07

Je viens tout juste de m’écouter la symphonie n°82 (l’ours) par Bernstein

Je suis effaré. Laughing

J’ai beau l’avoir écoutée des dizaines et des dizaines de fois (c’est une de mes symphonies préférées de Haydn), je suis totalement subjugué par le génie de la construction et la fantaisie d’inspiration de Haydn (surtout dans les mouvements extrêmes), quelle imagination!!!!  affraid

Vraiment un chef d’œuvre qui mériterait d'être l'objet de la même vénération universelle que les 3 dernières symphonies de Mozart.

Mais bon on peut toujours rêver. hehe

Pauvre Haydn. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulu
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 16661
Date d'inscription : 25/11/2012

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Mar 24 Mar 2015 - 13:12

arnaud bellemontagne a écrit:
Pauvre Haydn. Neutral

on doit pouvoir trouver mieux pour endosser le rôle du génie méconnu. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16445
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Mar 24 Mar 2015 - 13:17

Entre ici Conlon Nancarrow!!! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5021
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Mar 24 Mar 2015 - 13:55

arnaud bellemontagne a écrit:
Conlon Nancarrow

pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16445
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Mar 24 Mar 2015 - 14:13

Tu as raison, revenons à Haydn!!! Laughing

D'ailleurs tu penses quoi de lui, Golisande? bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5021
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Mar 24 Mar 2015 - 15:10

Pas énormément de bien pour le moment : je trouve ça incroyablement bien ficelé, et intéressant aussi pour ce qu'il représente dans l'histoire de la zique, mais pour l'heure ça ne m'inspire guère plus qu'une grande déférence (alors que Beethoven me touche quand même souvent, sans parler de Mozart).
Cela dit, comme je ne m'y suis pas intéressé de près depuis bien longtemps, je manigance une écoute bien intentionnée et attentive de quelques trucs : symphonies notamment, mais pas seulement, je suis en train de prospecter les sujets le concernant... Mes goût n'ont pas évolué assez radicalement pour que je m'attende à un bouleversement, mais sait-on jamais. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16445
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Mer 25 Mar 2015 - 13:06

Je me permets de t'orienter fortement sur la symphonie n°82 dirigée par un Bernstein survolté en guise d'amorce. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5021
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Mer 25 Mar 2015 - 20:48

Ok, noté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82078
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Mer 25 Mar 2015 - 21:25

arnaud bellemontagne a écrit:
Je viens tout juste de m’écouter la symphonie n°82 (l’ours) par Bernstein

Je suis effaré. Laughing

J’ai beau l’avoir écoutée des dizaines et des dizaines de fois (c’est une de mes symphonies préférées de Haydn), je suis totalement subjugué par le génie de la construction et la fantaisie d’inspiration de Haydn (surtout dans les mouvements extrêmes), quelle imagination!!!!  affraid

Vraiment un chef d’œuvre qui mériterait d'être l'objet de la même vénération universelle que les 3 dernières symphonies de Mozart.

Mais bon on peut toujours rêver. hehe

Pauvre Haydn. Neutral

C'est aussi la symphonie que j'aime le plus de Haydn (et l'interprétation dans laquelle je l'écoute le plus souvent, moi qui ne suis pourtant pas versé tradi dans le style classique). Cela dit, je n'y trouve pas le vertige des quatuors Op.33-76-77, qui eux se comparent sans peine à Mozart. Je peux m'expliquer pourquoi le style un peu plus rigide de l'aîné n'a pas la même faveur dans les concerts — bien si c'est une erreur, j'en conviens parfaitement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16445
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Jeu 26 Mar 2015 - 14:07

DavidLeMarrec a écrit:
[Cela dit, je n'y trouve pas le vertige des quatuors Op.33-76-77, qui eux se comparent sans peine à Mozart.


Tu sous-entends que les symphonies de Haydn ne peuvent se comparer à celles de Mozart ?

Sérieusement, je mets les parisiennes (la n°85 "Reine de France" exceptée, je ne sais pas je fais un blocage la-dessus, peut être mon surmoi antimonarchiste hehe ) voire les londoniennes à la même hauteur (voir plus) que les 3 dernieres symphonies de Mozart, ce qui n'est pas peu dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82078
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Jeu 26 Mar 2015 - 22:30

arnaud bellemontagne a écrit:
Tu sous-entends que les symphonies de Haydn ne peuvent se comparer à celles de Mozart ?

Disons que je vois ce qu'on trouve de plus chez Mozart — et cette supériorité de mélodies ou de climat, cette singularité aussi (il y a des Boccherini et des Cherubini qui ressemblent beaucoup à l'Ours…) expliquent qu'on le valorise un peu plus (elles ont quand même très bonne réputation, ces dernières de Haydn !).

En revanche, pour les quatuors, même si les univers sont différents, les mérites me paraissent beaucoup plus équilibrés, voire à l'avantage de Haydn (Mozart l'admettait lui-même).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16445
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Ven 11 Mar 2016 - 18:04

Haydn, serviteur et créateur avec Marcel Marnat, Marc Vignal et Didier Van Moere:
watch?v=jLzMQudxx8Q
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Roupoil
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 108
Age : 36
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Mar 9 Mai 2017 - 18:12

Bon, depuis maintenant quelques semaines que je me suis inscrit sur ce forum, il est temps que je vous fasse partager un peu mes écoutes récentes. Entre deux symphonies obscures de compositeurs du 19ème découvertes à l'occasion du Blind Test organisé par Mélo (dont je parlerai donc un peu plus tard !), je suis en ce moment en train de (re)parcourir le très vaste répertoire haydnien (qui m'a d'ailleurs valu de débarquer parmi vous au détour de mes recherches concernant les quatuors). Ce compositeur ne m'était bien sûr pas complètement inconnu, mais dans mes souvenirs, il ne m'avait jamais emballé malgré des qualités évidentes. Il était donc temps d'essayer d'en écouter un peu plus pour voir si cette opinion allait évoluer. Eh bien, pour l'instant, essentiellement non...

J'ai en gros réécouté quelques sonates pour piano (bon, une ou deux bonnes surprises mais dans l'ensemble ça ne me passionne pas), quasiment tous les quatuors (mais je n'ai pas tout à fait fini alors j'y reviendrai probablement plus tard), je ne me suis pas replongé dans les oratorions que j'ai du écouter d'une oreille distraite il y a plusieurs années, mais j'ai par contre fait un tour assez large des symphonies. Je connaissais déjà les Londoniennes (je ne vais pas discuter interprétations mais j'ai une bonne vieille intégrale de ces dernières par Jochum qui me convient bien, je ne suis en général pas très porté instruments anciens même si je n'ai rien contre), j'en ai écouté beaucoup d'autres (bon, j'avoue, pas toutes non plus) notamment de la période Sturm und Drang (oui, je sais, il y a un sujet qui leur est dédié, mais là je parle un peu de tout alors voila). Je suis globalement d'accord pour dire qu'il y a vraiment de la qualité partout, avec beaucoup de choses intéressantes dans ces fameuses Sturm und Drang. Je note notamment la 22 (Le Philosophe) pour son étonnant premier mouvement (là on est même avant la période Sturm und Drang), et plusieurs débuts de symphonie étonnants, notamment parmi les oeuvres en mineur (les syncopes qui ouvrent la 26 Lamentations, c'est quelque chose !). Je note d'ailleurs que mon attirance particulière pour ces oeuvres en mineur (déjà constatée chez d'autres compositeurs) est largement confirmée pour moi dans les quatuors. Mais malgré cela, je n'arrive toujours pas à vraiment accrocher complètement : c'est indéniablement bien construit, il y a un métier extraordinaire, et même l'inspiration mélodique ne fait pas vraiment défaut (même si, sans vouloir tomber dans la comparaison inévitable, j'y suis moins sensible que chez Mozart), mais je n'arrive pas à trouver une symphonie qui m'emballe dans toute sa durée, et où je ne finisse pas par me dire "bon ok mais c'est un peu plat tout ça quand même". J'avoue aussi un certain hermétisme au fameux humour de Haydn... Mes préférées dans le lot : parmi celles "de jeunesse" (ou du moins pas de vieillesse...) je sauve sans grand originalité la 45 Les Adieux, même si le dernier mouvement me gonfle plus qu'autre chose ; et parmi les dernières cycles qui qui me semblent quand même d'une qualité globale supérieure, j'aime beaucoup la 82 L'Ours (déjà évoquée par plusieurs personnes dans ce fil), je respecte la très classique 88, et je laisse tout simplement au sommet la toute dernière, la 104 Londres, où le finale, enfin, me fait vraiment sortir complètement de ma torpeur. Dans le cycle des Londoniennes, mention honorable tout de même pour la 94 La Surprise, la 95 (en mineur, forcément) et la 103 Roulement de timbales. Oui, je sais, je n'ai pas été très généreux, mais ne vous plaignez pas, j'ai déjà résisté à l'affreux réflexe qui assaille en permanence le prof que je suis : je n'ai pas mis de notes Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.normalesup.org/~glafon/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82078
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Mer 10 Mai 2017 - 11:30

Il n'y a pas de martingale pour résoudre ce type de problème ; surtout, si l'on est trop accoutumé aux langages plus tardifs et plus riches, il y aura toujours cette petite impression de nudité un peu sommaire chez Haydn – Mozart compense mieux par d'autres paramètres.

Tout ce que je puis dire, c'est que n'ayant moi-même jamais été un hystérique de Haydn (sans doute par faute d'une formation musicale de haut niveau… ceux qui l'ont étudié en analyse musicale ont invariablement des lumières qui s'allument derrière leurs yeux lorsqu'on mentionne son nom), j'ai vu la lumière avec certaines de ses œuvres, en particulier les quatuors. L'opus 76, interprété avec chaleur et sens du discours (les Takács, c'est quelque chose), recèle des pépites extraordinaires. Ou bien, dans la veine dramatique, les Sept Dernières Paroles en version quatuor.

Les oratorios sont plus tournés vers une esthétique qui annonce le romantisme, il y a possiblement quelque chose de différent à y trouver pour toi.

Mais la maison ne fait pas de miracles – écoute Vranický ou Czerny à la place. Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Roupoil
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 108
Age : 36
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   Mer 10 Mai 2017 - 14:38

En effet, je trouve plus facilement mon bonheur dans les quatuors, même ailleurs que dans l'op.76 d'ailleurs. Les Sept dernières paroles, je trouve ça impressionnant mais y a trop d'adagios pour moi pété de rire Je crois que j'en préfère la version oratorio en fait. Je vais suivre ton conseil et aller écouter un peu de Czerny, ce sera une découverte totale pour moi. Vranicky (je ne connais pas du tout non plus), tu as quelque chose en particulier à conseiller (il n'y a pas de sujet à son nom sur le forum, ou je l'ai raté ?) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.normalesup.org/~glafon/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Joseph HAYDN   

Revenir en haut Aller en bas
 
Joseph HAYDN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Joseph Haydn-Symphonies
» Joseph Haydn -Messes et pièces sacrées
» Joseph HAYDN
» La Fedelta premiata de Joseph Haydn
» Le classicisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: