Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Schumann - Lieder

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Schumann - Lieder   Sam 8 Aoû 2015 - 16:39

Hielscher est la pianiste. Smile

Oui, très très belle version (j'aime un brin plus Bär, je crois), dans un cycle où il n'est pas évident de soutenir constamment l'attention (qualité des poèmes, musique moins saillante qu'ailleurs).

Comme dit en 'playlist', le duo Bauer-Hielscher a laissé beaucoup de témoignages fondamentaux, peut-être même les meilleurs jamais gravés pour les grands cycles schumanniens, chez Naxos (et un peu plus tard chez Ars Musici).

(En revanche, les récents Winterreise de Bauer, notamment chez Oehms, montrent une voix totalement asséchée, le déclin a été fulgurant.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mifasol
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 203
Age : 22
Localisation : Près de ma souris
Date d'inscription : 09/04/2015

MessageSujet: Re: Schumann - Lieder   Sam 8 Aoû 2015 - 16:48

DavidLeMarrec a écrit:
Hielscher est la pianiste. Smile

Embarassed Embarassed Embarassed


Je vais me jeter sur le reste de l'intégrale (qui a aussi l'avantage du prix doux).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6529
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Schumann - Lieder   Mar 29 Mar 2016 - 9:40



Bel album que celui de Bernarda Fink et Roger Vignoles:

-Frauenliebe und leben.

-Lieder de divers opus; j'adore la mélodie de "Der Nußbaum" (le noyer) op23/3

-Lieder op.90.
Ce recueil de sept lieder est très sombre; les textes sont de Nikolaus Lenau.

Anecdote:
Le recueil se conclut par "Requiem", Schumann croyant à tort que que Lenau était mort.

Celui-ci mourut le jour de la première audition de ces lieder ! Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Schumann - Lieder   Mar 29 Mar 2016 - 22:40

Oui, effectivement, très belle sobriété, en particulier dans Frauenliebe, une expression toujours élégante et sans apprêt, vraiment passionnant – on sent bien ce que tout le mouvement baroqueux a indirectement apporté à l'art du lied, soit dit en passant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6529
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Schumann - Lieder   Mer 30 Mar 2016 - 19:58

J'ai une autre version de "Frauenliebe und leben" par Anne Sophie Von Otter et Bengt Forsberg, mais je préfère celle de Fink/Vignoles. Smile

Ah oui! j'ai aussi celle de Julianne Banse/Graham Johnson qu'il faudrait que j'écoute de nouveau pour comparer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Schumann - Lieder   Mer 30 Mar 2016 - 20:09

Rubato a écrit:
J'ai une autre version de "Frauenliebe und leben" par Anne Sophie Von Otter et Bengt Forsberg, mais je préfère celle de Fink/Vignoles. Smile

Ah oui! j'ai aussi celle de Julianne Banse/Graham Johnson qu'il faudrait que j'écoute de nouveau pour comparer.

Le passage par Jurinac aussi bien que par Meier me semble tout à fait incontournable.





Personnellement, j'aime énormément l'automne plein de poudroiements de Schwarzkopf/Parsons chez EMI ; mais là comme toujours, elle compte beaucoup de détracteurs (et peut-être là beaucoup plus qu'ailleurs où peut demeurer quelque chose de spontané, d'immédiatement séduisant que ce cycle, organique, à l'atmosphère épaisse et raréfiée en même temps, aux contours ou bien très apprêtés ou bien incroyablement brutaux suivant la manière dont on les approche, n'offre pas/plus et peut-être bien par excès de franchise d'une artiste qu'on a dit incroyablement narcissique et qui, par la force des choses, se prêtant au jeu du miroir, s'expose presque avec cruauté).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6529
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Schumann - Lieder   Jeu 31 Mar 2016 - 8:50

Je serais bien tenté par Meier . Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Schumann - Lieder   Jeu 31 Mar 2016 - 10:04

Rubato a écrit:
Je serais bien tenté par Meier . Smile

C'est du lied très opératique ; pas nécessairement extraverti mais extrêmement vocale (et supérieur, de ce point de vue). C'est pour ça que je l'inscris idéalement dans mon triptyque, entre la nudité pudique (ça n'est paradoxal qu'en apparence ; écoute Wink ) de Jurinac et la vision spéculaire/crépusculaire de Schwarzkopf.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Schumann - Lieder   Dim 21 Aoû 2016 - 13:07

Benedictus a écrit:
Schumann: Liederkreis, op. 39.
- Christian Gerhaher (baryton), Gerold Huber (piano)
Munich, VIII.2007
RCA

- Matthias Goerne (baryton), Eric Schneider (piano)
Londres, IX.1998
Decca

Deux grandes versions, quatre artistes au-dessus de tout reproche (les deux pianistes sont vraiment exceptionnels, si comme moi on a Parsons dans l'oreille). Simplement, la voix et les choix interprétatifs de Goerne me sont pénibles, alors que j'adhère assez immédiatement à ce que propose Gerhaher (tout en préférant Bär malgré tout).

Effectivement, même sans comparer, les pianistes sont phénoménaux. Schneider pour son galbe permanent, toujours souple, rond, très phrasé ; Huber pour sa simplicité très structurée (et là aussi, un assez beau son). Par ailleurs, contrairement à d'autres pianistes passionnants au disque (Drake, par exemple), leur présence sonore est très prenante en salle… Beaucoup d'accompagnateurs (Johnson, Martineau et même Vignoles) ont un son très discret, très lisse lorsqu'on les entend en vrai ; Schneider et Huber conservent les mêmes qualités (et pour Huber, j'ai même trouvé ça beaucoup plus impressionnant).

Quant à Parsons, c'est sûr que l'égalité de toutes les notes, la petite dynamique, la mollesse du toucher et l'absence d'investissement émotionnel en font une sorte de Kempff ramolli… ce n'est pas mauvais, c'est toujours probe, mais à côté du verbe souverain et délicat de Bär, on dirait qu'il est toujours en train de le retenir. C'est particulièrement frustrant pour Schubert, où il n'y a pas ce flux pianistique que gère très bien Parsons (qui a de meilleurs doigts que bien des accompagnateurs) chez Schumann : la Meunière est un peu empâtée, le Winterreise très peu dramatique.

Sinon, oui, que du premier choix poétique, pour les trois chanteurs…  Comme je le disais dans l'autre fil, tu devrais essayer Bauer (et St. Genz), autre poète à la voix assez claire (pas aussi limpide, mais pas du tout « opératique », une sorte de Gerhaher moins saturé). Avec ça, tu as vraiment thésaurisé les grandes versions, au moins si tu places la poésie au premier plan (j'adore Crespin ici, peut-être plus musical ou dramatique que réellement poétique, mais quel charisme extraordinaire).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3495
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Schumann - Lieder   Dim 21 Aoû 2016 - 16:11

Merci, c'est noté. Pour l'op. 39 par Bauer-Hielscher, tu me recommanderais plutôt le disque Naxos ou le disque Ars Nova?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Schumann - Lieder   Dim 21 Aoû 2016 - 19:59

Benedictus a écrit:
Merci, c'est noté. Pour l'op. 39 par Bauer-Hielscher, tu me recommanderais plutôt le disque Naxos ou le disque Ars Nova?

Naxos, sans hésiter (j'ai dû en parler plus en détail dans ma réponse chez moi) : Bauer a décliné très rapidement, et quoique très proche et absolument excellent, le disque Ars Nova a légèrement moins d'éclat (et la prise de son est un rien plus réverbérée).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3495
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Schumann - Lieder   Dim 21 Aoû 2016 - 20:02

Danke schön!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Schumann - Lieder   Dim 23 Oct 2016 - 7:19

Même s'il n'est pas catalogué dans le genre mais plutôt dans celui de l'opéra ou de l'oratorio, Das paradies und die peri est un sublime recueil de lieder avec orchestre et chœurs.

(coffret  SACD/Blu-ray audio chez LSO sous la direction de RATTLE)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Schumann - Lieder   Dim 23 Oct 2016 - 11:12

C'est quand même très différent… beaucoup plus lyrique, des mélodies beaucoup plus longues et continues ; c'est du lied orchestral dans le sens straussien (et le texte plus poétique que dramatique s'y prête très bien), mais aussi loin que possible de la conception qu'avait Schumann du lied.

On trouve plus de choses conformes dans les Scènes de Faust, même si, là encore, l'objectif esthétique correspond à celui du lied d'une autre période (même Gretchen est très emphatique par rapport aux Marie Stuart ou à Frauenliebe).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Schumann - Lieder   Mar 25 Oct 2016 - 9:21

C'est pas faux.
Mais j'ai pas tort :
Version HARNONCOURT, on est à l'opéra.
Par RATTLE, c'est beaucoup plus diaphane et extatique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22374
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Schumann - Lieder   Mer 30 Nov 2016 - 22:39

Confused Découverte hier de cette version, mais grosse déception.
J'en ai réécouté des bouts aujourd'hui, au cas où mon impression de la veille pâtît d'une mauvaise lune.
Mais non, mon avis perdure.



Mélomaniac, in playlist, a écrit:


Cesare Valletti


Robert Schumann (1810-1856) :

Dichterliebe, cycle de lieder d'après Heine Op. 48

= Cesare Valletti, ténor ; Leo Taubman, piano

(RCA, décembre 1959)

Confused Dès le début, mauvais pressentiment. Que chaque Lied transforme en une sorte de descente aux enfers (le pompon : Ich grolle nicht, proche de l'atroce).
Projection criarde, absence de grâce (pour ne pas dire un prosaïsme horripilant) et de nuance, style à cent lieues de l'acceptable.
Et malgré ce répertoire qui n'est pas le sien, on attendrait au moins de ce ténor belcantiste un certain plaisir lyrique, mais la voix n'est pas belle, même dans l'absolu.
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7155
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Schumann - Lieder   Jeu 3 Aoû 2017 - 23:49

Connaissez-vous Ursula Anders (à ne pas confondre avec sa célèbre quasi homonyme), qui fut la dernière épouse de Friedrich Gulda ? Apparemment ils ont enregistré quelques disques ensemble, dont les Liederkreis Op. 39 de Schumann (Philips, 1984).



http://www.deezer.com/fr/album/14603944

Il faut croire qu'une major comme Philips n'était pas trop regardante à l'époque quand il s'agissait de faire plaisir à l'un de ses grands pianistes car je ne sais pas si aujourd'hui une maison de disque réputée accepterait de publier un tel enregistrement. En effet l'art d'Ursula Anders est pour le moins inattendu dans ce grand répertoire. Quasiment pas de vibrato, timbre enfantin (on a l'impression d'entendre un jeune garçon), expression minimaliste: c'est chanté de façon tellement simple voire amateur qu'on peut trouver ça émouvant. Mais n'est-on pas parfois plus proche de l'imposture malgré la sincérité touchante de la démarche (Auf einer Burg Surprised ). Vraiment spécial.

Je serais bien curieux de savoir ce qu'en pensent les spécialistes. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6529
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Schumann - Lieder   Ven 4 Aoû 2017 - 7:25

J'ai écouté ...et effectivement c'est assez déroutant ! Shocked

C'est plat, sans aspérité, sans passion dans le chant, ânonné de façon très enfantine comme tu l'as dit.

On dirait une débutante à un cours de chant !  hehe

On trouve tellement mieux dans ce répertoire. Par exemple Bernarda Fink . Kate Royal avec Graham Johnson (hyperion) est bien aussi. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Schumann - Lieder   Lun 7 Aoû 2017 - 11:49

Troublant en effet. Par moment on dirait un garçon alto très capiteux (Waldesgespräch, Auf einer Burg), à d'autres une femme âgée d'un chœur amateur (Frühlingsnacht), mais je dois dire que j'aime assez comme le texte est mis très en avant par cette simplicité. Il y a quelque chose de très touchant, de l'essence même du lied, des amis de niveau disparate qui s'installent autour d'un piano pour exalter la poésie et la musique…

Gulda surdétache et martèle un peu, comme à son habitude (renforcé par la prise de son qui lui donne une ampleur étrange, comme capté de l'intérieur du piano), mais c'est intéressant aussi, différent.

Je dois dire que je suis étrangement séduit, je vais écouter le cycle en entier et voir ce qu'il produit à l'usage. Le moins qu'on puisse dire, c'est que ça renouvelle les écoutes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6529
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Schumann - Lieder   Lun 7 Aoû 2017 - 12:22

DavidLeMarrec a écrit:
Le moins qu'on puisse dire, c'est que ça renouvelle les écoutes !

C'est sûr, pour du changement on est servis !! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Schumann - Lieder   Lun 7 Aoû 2017 - 21:06

Bien, j'ai donc écouté en entier. Clairement, on ne peut pas recommander ça, trop inégal. Mais tout de même, je trouve que ce piano de Schumann très charpenté (les rugissements de Schöne Fremde !) s'accorde très bien avec cette voix très sobre, qui se contente de poser les mots sans faire de grands effets.

C'est imparfait, et il y a mieux, mais je suis très séduit, à dire vrai.

Et moi qui ne suis pas du tout un disciple de Gulda, j'ai trouvé magnifiques ses Phantasiestücke en couplage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7155
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Schumann - Lieder   Lun 7 Aoû 2017 - 22:52

Rubato a écrit:

On trouve tellement mieux dans ce répertoire. Par exemple Bernarda Fink . Kate Royal avec Graham Johnson (hyperion) est bien aussi. Smile

Tiens je ne savais pas que Fink avait enregistré ça ! Chez les femmes j'en suis resté à Jurinac (formidable) et Schwarzkopf (peut-être pas l'intégrale d'ailleurs, et enregistrée trop tard dans mon souvenir).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7155
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Schumann - Lieder   Lun 7 Aoû 2017 - 23:03

DavidLeMarrec a écrit:
j'aime assez comme le texte est mis très en avant par cette simplicité. Il y a quelque chose de très touchant, de l'essence même du lied, des amis de niveau disparate qui s'installent autour d'un piano pour exalter la poésie et la musique…

[...]

Je dois dire que je suis étrangement séduit[...]

Voilà, c'est mon ressenti également. Bizarrement je me retrouve à avoir écouté ça plusieurs fois ces derniers jours. Malgré les limites intrinsèques du chant, le texte est plutôt bien mis en valeur finalement, et le côté à la fois enfantin et fantomatique (Ce "Auf einer Burg" quand même) rattrape le manque d'expressivité et apporte parfois une touche de pure poésie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81653
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Schumann - Lieder   Lun 7 Aoû 2017 - 23:14

adriaticoboy a écrit:
Rubato a écrit:

On trouve tellement mieux dans ce répertoire. Par exemple Bernarda Fink . Kate Royal avec Graham Johnson (hyperion) est bien aussi. Smile

Tiens je ne savais pas que Fink avait enregistré ça ! Chez les femmes j'en suis resté à Jurinac (formidable) et Schwarzkopf (peut-être pas l'intégrale d'ailleurs, et enregistrée trop tard dans mon souvenir).

À part Gerhaher, Goerne et Bär, les versions que j'aime le plus sont féminines : Crespin-Wustman (la meilleure Crespin, du mot et du grain !), M.Price-Johnson (là aussi, possiblement le meilleur disque de Price), Fink-Spiri, Shirai-Höll, Ameling-Demus, Fassbaender-Leonskaja… et effectivement Jurinac-Holetschek (un peu de raideur du fait de l'époque, mais tout est là dans la voix et les intentions !).
Je crois en plus que toutes ces dames sont plutôt tes copines, non ? Fassbaender, je ne suis pas sû, mais Crespin-Price-Fink-Shirai-Ameling, j'en avais gardé l'impression.

Je n'ai d'ailleurs entendu aucune version moyenne de femme, la seule autre que j'aie écoutée, je crois, ce doit être Schwanewilms, un peu lisse dans ce répertoire, mais très valable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7155
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Schumann - Lieder   Lun 7 Aoû 2017 - 23:41

Après vérification je possède bien aussi les versions Price/Johnson (Hyperion) et Shirai/Holl (jamais écouté je pense) mais j'ai réussi à passer à côté de Crespin (c'est chez EMI et pas très bien réédité apparemment), Fassbaender (l'Op. 39 est chez Teldec alors que j'ai seulement ses enregistrements EMI...) et Fink donc.
Bref, j'ai du pain sur la planche. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6529
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Schumann - Lieder   Mar 8 Aoû 2017 - 8:12

Personnellement je n'ai pas le "courage" d'écouter la version en question dans son intégralité; les extraits que j'ai entendus m'ont vraiment dissuadé.
...et puis comme il a été dit, il y a de nombreuses versions tellement mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Schumann - Lieder   

Revenir en haut Aller en bas
 
Schumann - Lieder
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Robert Schumann - Lieder
» Schumann - Lieder
» Schumann - Liederkreis Op.24 (Heine)
» Votre sélection de lieder/mélodies
» Mahler - Lieder (sauf von der Erde)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: