Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Schumann - Oeuvres pour piano

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 581
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Lun 27 Aoû 2012 - 10:03

Scherzian a écrit:
Si si, il y a une différence : la photographie de fond. C'est chaque fois un zoom sur des cordes d'un piano et sur une partie de la mécanique des étouffoirs, mais ce n'est pas la même partie. C'est surtout frappant en bas, juste en dessous de la tranche du boîtier. Ou alors juste à droite de la photographie de Cortot. Maintenant, c'est vrai que ça ressemble un peu au jeu des trois erreurs... hehe En tout cas, grand merci à Mandryka ; pour Sergio, ça devrait être déterminant pour savoir quelle version il a achetée.

Exact!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Lun 27 Aoû 2012 - 10:07

Xavier a écrit:
En effet, la différence est criante. Mr.Red (c'est impressionnant quand même, même numéro de référence, même code-barres...)
En fait, s'ils n'ont rien changé (sauf un peu d'habillage, ce que j'ignorais), c'est parce que la version n°1 annonçait déjà les enregistrements d'avant-guerre pour les trois œuvres incriminées de Schumann. Lors de la « correction », version n°2, ils n'ont eu qu'à faire en sorte que le contenu du disque « fautif » corresponde enfin aux indications éditoriales du boîtier et du livret d'accompagnement, qui étaient là depuis le début.

Reste à espérer que le boîtier de quarante disques permette d'écouter toutes les versions quoi qu'en pense Alfred Brendel.
Revenir en haut Aller en bas
sergio
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 177
Date d'inscription : 19/07/2010

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Lun 27 Aoû 2012 - 11:45

Quelle affaire !

Je suis allé sur Google et j'ai trouvé tous les détails de cette rocambolesque histoire. Allan Evans sait de quoi il parle puisqu'il est le producteur du CD Pearl et j'ai effectivement les versions de 53.

Ce qui est impressionnant c'est la façon peu glorieuse avec laquelle Philips a géré cette affaire.

On croirait un remake du Watergate alors qu'il aurait été tellement plus simple de dire la vérité. Ils auraient même probablement vendu plus de coffrets...

Après écoute, on trouve incontestablement une maîtrise pianistique bien supérieure dans les versions 28, 29, 35.

Néanmoins, comme je suis plus allergique aux bruits de surface des 78 tours qu'aux accrochages, je crois que ce sont les versions de 53 que je continuerai à écouter le plus souvent.

Il faut rappeler qu'en 53 Cortot avait 76 ans. L'usage qu'il fait du piano reste une impressionnante leçon de musicalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Dim 16 Sep 2012 - 10:41

Bonjour, quelqu'un sait-il sur quel type d'instrument joue Eric Lesage dans son intégrale pour piano des oeuvres de Schumann chez Alpha ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Dim 16 Sep 2012 - 10:48

De tête ce sont des Steinway D modernes, et un vieux Steinway pour la musique de chambre. Il me semble que les numéros de série sont précisés dans les cd, mais je ne les pas sous la main.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Dim 16 Sep 2012 - 10:53

Merci. Et ça vaut le coup cette intégrale ?
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Mer 7 Nov 2012 - 17:36

Comme d'autres ici j'imagine, j'ai reçu aujourd'hui mon intégrale Le Sage. Et comme on pouvait s'y attendre, vu le prix, il n'y a rien d'autre dans la notice que le tracklisting pour chaque CD. Par contre il est indiqué qu'on peut télécharger librement tous les livrets originaux sur le site d'Outhere Music, sans autre précision. Est-ce que quelqu'un sait comment procéder exactement, je ne trouve même pas trace de l'intégrale sur le site. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacifique
Mélomane averti


Nombre de messages : 229
Age : 30
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Mer 7 Nov 2012 - 18:14

La dernièrefois que j'ai vus ce genre d'indiquation dans un cd, c'était les "complete narrative works" de Schutz par Ars Nova (enregistrement immense par ailleurs, prise de son énorme, incarnation incandescente...). Dans le cd il marquait qu'on pouvait, en ayant acheté l'oeuvre, avoir les livret sur le site. Et sur le site, pour avoir les livret il fallait... re- acheté les cds, en telechargement cette fois ! En mp3 en plus...

Heuresement j'ai réussit a me trouver ces fameux textes en cherchant dans des sites obscurs (et en sortant la bible du placard ou elle pourrissait)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Mer 7 Nov 2012 - 18:38

Là je viens de mettre le 1er CD (Papillons puis Davidsbündlertänze). C'est pas mal du tout mais j'avais oublié que même pour le piano, les prises de son Alpha restent typiquement très réverbérées. C'est un peu déroutant au début, il va falloir que je m'habitue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gulliver
Néophyte


Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 07/11/2012

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Mer 7 Nov 2012 - 19:42

J'ai reçu ce matin mon intégrale Le Sage, j'en suis au CD 2 et j'aime beaucoup ! Je me rends compte que je connais en fait assez mal la musique pour piano de Schumann à part quelques pièces connues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Schubi
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 16/10/2012

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Mer 7 Nov 2012 - 21:44

Reçue aussi et rien trouvé non plus sur le site...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jasha
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 46
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 06/11/2012

MessageSujet: Schumann Eric Le Sage   Sam 10 Nov 2012 - 12:41

L'intégrale de Eric Le Sage est enfin bouclée et vient de sortir dans un coffret économique chez Alpha.

Je suis toujours partagé quand à la qualité d'une intégrale, il y a toujours des moments forts et d'autres moins.

J'écoute Papillons, et je me sens un peu sur ma faim qu'en pensez vous.

Par contre la Sonate Opus 14 est merveilleuse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Sam 10 Nov 2012 - 12:42

Sois gentil de faire une recherche avant d'ouvrir un nouveau fil… Je déplace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jasha
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 46
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 06/11/2012

MessageSujet: Schumann Eric Le Sage   Sam 10 Nov 2012 - 13:09

Pas compris,....désolé

Mariefran a écrit:
Sois gentil de faire une recherche avant d'ouvrir un nouveau fil… Je déplace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Sam 10 Nov 2012 - 13:21

Expliqué par Mp Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Mer 14 Nov 2012 - 18:26

Ecouté l'intégrale Le Sage. Je ne trouve pas que le piano soit trop réverbéré, c'est au contraire une prise de son magnifique. Un peu de réverb certes, mais on est vraiment dans la salle etv quitte à écouter un Steinway, autant que ce soit comme ça (c'est enregistré en Suisse).
Je connaissais quelques opus par lui, mais là, j'ai eu droit à la totale.
C'est globalement du très très bon. Je comparerais cela avec ce que Dalberto a fait dans Schubert. On n'est pas sur les stratosphères richtériennes ou sofronitskyennes, mais c'est vraiment pas loin en-dessous. Une technique magnifique, une compréhension de l'esprit schumannien que je n'avais pas retrouvé sous des doigts hexagonaux depuis Catherine Collard et une unité qui ne laisse rien sur le bas-côté. Je ne sais pas si c'est toujours transcendant, mais en tout cas rien n'est médiocre, ni même moyen.
Pas le temps de développer, d'autres le feront mieux que moi. J'ai trouvé la Fantaisie assez bouleversante, surtout dans sa première partie. Quant à la Sonate op 11, oeuvre si difficile à appréhender, elle trouve là un épanouissement fiévreux qui n'a été dépassé que par deux ou trois autres interrprètes (Virssaladze...).

A ce prix-là, comment hésiter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Mer 14 Nov 2012 - 18:58

Même avis que toi, c'est du très très bel ouvrage. Very Happy
Je suis resté trop longtemps en dehors de ces oeuvres à cause de la prise de son ingrate et sèche de l'intégrale Demus. En un peu plus d'un an, j'ai dû écouter à peine trois disques, c'est dire le plaisir que j'y ai pris...
Là je vais enfin pouvoir découvrir la totalité du corpus dans de bonnes conditions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Mer 14 Nov 2012 - 21:06

Bien d'accord pour Demus.

Le sage excelle dans les oeuvres crépusculaires, il dit admirablement la fêlure schumannienne. Bel exemple de cela avec Les Bunte Blätter op 99 où il se met à jouer comme Richter - le Richter bouleversant de la fin qui disait ne pas s'aimer devant sa propre image en train d'universaliser de diviniser de célébrer Schubert.
Le sage joue ces pièces en nous faisant sentir la part de lui-même que Schumann n'aimait pas, et qui l'a jeté dans le gouffre.
Pour cela, écouter les plages 10 et 11 du CD 4, c'est très marquant.
Admirable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Jeu 15 Nov 2012 - 20:57

Je réécoute tout une fois. Peu d'oeuvres vraiment secondaires, dans ce corpus. Bon, les Marches opus 76 n'ajoutent rien à la gloire de Schumann.

Plus intéressant : Le sage donne une vision déchirée "rag sonata" de la sol mineur opus 22. Surtout, il met en valeur quelque chose dont on ne parle jamais : tout ce que Scriabine doit, non à Chopin, mais à Schumann. Le premier mouvement contient déjà des pans entiers du compositeur russe, et pas seulement celui de la première manière (je ne parle pas du système harmonique, mais comme chacun sait, ce n'est clairement pas dans le domaine harmonique que Scriabine est le plus intéressant Rolling Eyes ). Même l'andantino annonce comme un premier pas vers la flamme...

Mais le plus intéressant est peut-être ailleurs : dans les Chants de l'aube. Car c'est ici qu'Arvo Pärt a bel et bien puisé son inspiration pour le style tintinnabuli (le Belebt, nicht zu rasch, pièce n° 2). Mais c'est vrai un peu partout et Schumann nous raconte des choses passionnantes sur la bifurcation secrète qui s'opère parfois, chez un contemplatif, entre le conflit fatal à l'équilibre psychique dans son ensemble et le choix de la prière comme dernière expression possible de la cohérence existentielle.
Schumann, en nous ouvrant les portes de sa psychose, fait germer des langages qu'une autre époque investira de ses ruminations mémorielles, autre retournement du temps non comme une arme contre soi, mais contre le temps considéré du point de vue de la pure angoisse.
Il me semble que Le Sage, dont le visage porte cette angoisse heureusement dépassée, a compris ces choses et qu'il les fait chanter d'une façon remarquable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Jeu 15 Nov 2012 - 22:25

Tu as écouté l'intégrale deux fois en deux jours Shocked En tout cas, tu m'as convaincue, je l'ai commandée… Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Jeu 15 Nov 2012 - 22:44

AVIS IMPORTANT

L'enjeu était de taille : convaincre Mariefran d'écouter des enregistrements pianistiques du XXIème siècle.
A ce jour, 376 membres du forum s'y sont usés, mais en vain.
J'ai donc relevé le défi.
Bien entendu, j'ai prié devant le buste en marbre de Bach qui trône sur mon piano.
Puis j'ai écouté l'intégrale Le sage deux fois en deux jours, dormant très peu, espérant en un miracle. La foi aide à déplacer des montagnes, dit-on...
J'avais une chance sur 376 millions de gagner le gros lot, et c'est désormais le cas (ils ont parlé de moi à la, radio, du reste, mais comme la musique classique n'intéresse pas les gens, ils ont maquillé mon exploit en le faisant passer pour un gain de la super cagnotte de l'euro million).

Mesdames et Messieurs, tenez-vous le pour dit : Mariefran vient de commander l'intégrale Schumann, enregistrée dans les années 2000.

Vous pouvez l'applaudir. cheers sunny cheers sunny cheers sunny cheers

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Jeu 22 Nov 2012 - 22:01

Le livret complet du coffret Le Sage est maintenant disponible sur le site d'Outhere, mais pour le télécharger, il faut s'inscrire à un truc, c'est chiant.
Si certains le veulent de manière plus directe, MP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23569
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Dim 24 Fév 2013 - 22:40

scratch Quelqu'un se souvient-il de ce pianiste qui enregistra pour l'étiquette jaune ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mandryka
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 581
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Dim 24 Fév 2013 - 23:16

Ce mois j’ai trouvé trois intéressants enregistrements de Davidsbundlertanze. L’un est de Wilhelm Kempff à Besançon en 1963, le film du concert est sur youtube. Et le second est un des disques de Schumann de Angela Hewitt. L’interprétation de Hewitt est tellement originale et splendide que maintenant j’ai envie d’écouter son Beethoven et son second disque de Schumann, avec Humoreske.



Le troisième est le live de Geza Anda chez Aura. J’étais un peu déçu par son studio chez DG, mais dans le live Anda est inspiré.



En ce qui concerne les chantes de l’aube, je ne connais pas le disque de Le Sage – c’est sur spotify alors je pourrai l’écouter demain. J’ai le disque d'Anderszewski, qui me plait beaucoup. La musique est son dernier chef d’œuvre pour le piano.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacifique
Mélomane averti


Nombre de messages : 229
Age : 30
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Mar 26 Mar 2013 - 23:27

Qu'est ce que vous pourriez me conseiller comme intégrale de ces œuvres pour piano de Schumann ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7165
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Mar 26 Mar 2013 - 23:49

Le Sage (voir plus haut).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7330
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Mer 27 Mar 2013 - 7:27

pacifique a écrit:
Qu'est ce que vous pourriez me conseiller comme intégrale de ces œuvres pour piano de Schumann ?

adriaticoboy a écrit:
Le Sage (voir plus haut).
Je confirme, c'est une excellente intégrale. thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacifique
Mélomane averti


Nombre de messages : 229
Age : 30
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Mer 27 Mar 2013 - 10:11

OK.
J'hésitais entre lui et Kempff (seul les oeuvres pour piano seul m’intéresse vraiment)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hugo75
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Mer 27 Mar 2013 - 16:40

Zeno a écrit:
AVIS IMPORTANT

L'enjeu était de taille : convaincre Mariefran d'écouter des enregistrements pianistiques du XXIème siècle.
Mesdames et Messieurs, tenez-vous le pour dit : Mariefran vient de commander l'intégrale Schumann, enregistrée dans les années 2000.


Ouf, me voilà vengé : j'avais bien acheté l'intégrale Beethoven de Grinberg sur l'influence perverse de Mariefran... et ne le regrette pas. Mais comme j'aime aussi beaucoup le coffret Schumann de Le Sage, je crois que mon cas est grave mais pas désespéré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Mer 27 Mar 2013 - 16:51

Merci d'avoir acheté Grinberg, je suis bien contente que tu ne le regrettes pas Very Happy Le Sage, j'ai laissé tomber l'écoute : un peu sage, non ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23569
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Mer 27 Mar 2013 - 22:13

pacifique a écrit:
Qu'est ce que vous pourriez me conseiller comme intégrale de ces œuvres pour piano de Schumann ?

Honnêtement, malgré tout le respect qu'on porte aux quelques pianistes (même les grands) qui se sont aventurés dans une intégrale (ou quasi), je ne connais rien d'absolument et complètement convaincant.

Mieux vaut picorer parmi les enregistrements de différents pianistes et se composer sa propre intégrale sur mesure.

Si tu veux vraiment disposer d'un aperçu global à moindre coût, pourquoi pas le coffret de 13 CDs par Jörg Demus (on le trouve à moins de dix euros, frais de port inclus).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacifique
Mélomane averti


Nombre de messages : 229
Age : 30
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Mer 27 Mar 2013 - 22:52

Ok... pour les interprètes le sujet est bien fournit Very Happy
Mais dans mon anthologie de Schumann au piano, j'y met quoi en priorité ?
Quitte a panacher et à y mettre le prix, autant bien choisir les œuvres ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83011
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Mer 27 Mar 2013 - 22:53

Mélomaniac a écrit:
Honnêtement, malgré tout le respect qu'on porte aux quelques pianistes (même les grands) qui se sont aventurés dans une intégrale (ou quasi), je ne connais rien d'absolument et complètement convaincant.
Mais on ne demande pas à une intégrale d'être un sommet dans toutes les oeuvres ; on veut juste avoir l'ensemble de la production, et sans avoir à se ruiner et à chercher pendant des mois les pièces restantes, avec de multiples couplages redondants.

On peut quand même dire que les anthologies ou intégrales de Le Sage ou Frankl, parmi d'autres (Demus a le problème d'une prise de son très sèche ajoutée à un jeu qui l'est relativement, malgré toutes ses qualités... cela peut incommoder), rendent tout à fait justice aux oeuvres et font l'affaire. Ensuite, rien n'empêche d'aller voir les sommets.

En plus, la musique instrumentale se prête bien aux intégrales, et singulièrement les oeuvres en petit effectif, et par-dessus tout les corpus de piano, où le timbre ne peut pas ménager de surprises énormes par rapport à un violon par exemple. Une intégrale de musique pour piano, même terne, fonctionne quand même la plupart du temps. C'est un peu plus délicat dans les répertoires à paramètres multiples (l'opéra en particulier, où il faut, en plus d'une multiplicité de timbres, avoir une certaine vraisemblance dramatique, voire un visuel acceptable...).

De toute façon, Le Sage fait tout à fait l'affaire, il y a tout, c'est bien joué, sans prises de position spectaculaire, et dans une prise de son légèrement réverbérée mais nette, assez consensuelle. Tout y est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
pacifique
Mélomane averti


Nombre de messages : 229
Age : 30
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Mer 27 Mar 2013 - 23:21

Y a t'il vraiment besoin impératif d'un intégrale ? Ne puis je pas me procurer les œuvres les plus essentiels ?
J'ai déjà les opus 15 et 16 par Argerich, je dois avouer que c'est quand même plus exalté que ce que j'ai put écouter du Sage... désolé pour le roi Mark ( Razz ) qui va nous faire son discours habituel contre les prérogatives du génie, mais j'ai goûté au philtre de Schumann servit par l'Isolde du piano, maintenant il m'en faudra plus.

Plus sérieusement d'instincts Schumann c'est quand même le mec qui s'est jeté dans le Rhin, quand on me dit qu'un pianiste est tout sauf spectaculaire et bien consensuelle, et qu'en plus il s'appelle comme ça, j'ai un peu peur...
... je pense que je vais en profiter pour combler mes lacune en matière de grand pianiste, beaucoup de nom on été évoqué ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23569
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Mer 27 Mar 2013 - 23:21

Oui David, je suis d'accord ; on ne demande pas à une intégrale d'atteindre les sommets pour chaque oeuvre au programme, mais de proposer une vision cohérente.

Pour Le Sage, j'ai acheté voilà plusieurs semaines mais je n'ai écouté pour l'instant que les Kinderscenen, plusieurs fois, même si je trouve la dynamique un peu monocorde et que la poésie me semble moins riche qu'avec un Arrau, pour comparer à un pianiste dont le jeu me semble à l'affût des profondeurs schumaniennes.

En tout cas, ce coffret Alpha est très complet, et le prix avantageux.

Pour répondre à Pacifique, concernant un itinéraire possible si tu découvres ce corpus : parmi les oeuvres les plus appréciées figurent les Scènes d'enfants, les Scènes de la Forêt, le Carnaval, Arabeske.
On peut ensuite continuer avec les Variations Abegg, Papillons, Davidsbündlertänze, la grande Fantaisie op. 17, les Fantasiestücke op. 12, les Kreisleriana, les Etudes Symphoniques, les deux premières Sonates. Je ne connais rien de vraiment difficile d'accès dans cet oeuvre ardent, mais des créations tardives comme Chants de l'aube doivent certainement être abordées quand on a déjà pris pied dans cet univers tourmenté.

Le coffret Pollini (4 CDs), l'anthologie gravée par Horowitz (CBS) sont à connaître comme repères, chacun dans leur style bien marqué.

PS : si tu as apprécié Argerich, si tu cherches du venteux, du saignant, de l'exalté, Horowitz (CBS, non DG) te comblera. Il te faudra alors partir en quête (tout n'est pas facilement trouvable) des enregistrements de Richter (Emi ou Supraphon), Sofronitzky (Melodiya, ou import japonais), Catherine Collard (pour ses témoignages phénoménaux dans les opus 6 et 17, Erato)...
Pour la fécondité de l'imaginaire, soyons cocorico : Jean Martin (chez Arion) a vraiment revisité la Sonate n°1, mai si peu de monde le sait ou daigne y prêter l'oreille... Tout comme Pennetier, magicien le coeur sur la main dans l'opus 111 (Lyrinx, hélas épuisé dans les bacs)... Qu'on peut aussi découvrir dans le CD peu connu mais vivifiant de Kubalek chez Dorian (dispo, programme bien rempli, mais full price).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pacifique
Mélomane averti


Nombre de messages : 229
Age : 30
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Jeu 28 Mar 2013 - 0:32

Merci beaucoup Mélomaniac, il me tardais justement de découvrir Richter et Sofronitzky après en avoir entendu tellement de bien sûr ce forum !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Jeu 28 Mar 2013 - 1:13

Pour Sofronitsky, on peut écouter au moins :
  • l'Arabeske, opus 18, en concert du 18/11/1959 (Denon COCQ-83673/4, import japonais effectivement) ;
  • le Carnaval, opus 9, du même concert (même disque Denon, ou alors Vista Vera VVCD-00024, très belle réédition également) ;
  • les Études symphoniques, opus 13 et quatre des cinq opus posthumes, du même concert (même disque Denon, ou alors Classound CLAS 2003-008) ;
  • la Fantaisie, opus 17, du même concert (même disque Denon) ou du concert plus ancien du 26/11/1951, peut-être encore supérieur, mais il faut alors supporter une prise de son très précaire mais bien éditée (Moscow State Conservatoire SMC CD 0019) ;
  • les Kreisleriana, opus 16, en studio du 7/7/1952 (Vista Vera VVCD-00024 à nouveau, ou alors Denon COCQ-84242), une interprétation très sévère ;
  • les Papillons, opus 2, en studio du 22/7/1952 (Arlecchino ARL 12, Denon COCO-80714, Russian Compact Disc RCD 16288, Urania URN 22.299) ;
  • la Sonate, opus 11, en concert du 13/5/1960 (Melodiya MEL CD 10 00747). Ses interprétations plus anciennes de cette œuvre, celles du 5 et du 15 janvier 1948 (attention : le studio du 15/1/1948 est limité aux deux premiers mouvements), présentent une tout autre imbrication de l'introduction du I dans le corps du premier mouvement, et même une tout autre conception d'ailleurs ;
  • les Novelettes, opus 21 n°1 et n°8, en studio en 1953. Il y a des rééditions chez Arlecchino (ARL 39) et chez Denon (COCO-80714), mais elles sont toutes les deux épuisées et assez difficiles à trouver, seulement sur le marché de l'occasion ou en médiathèque.

Il y a aussi un CD Schumann, issu de différents concerts, dans la série des enregistrements du Musée Scriabine (Vista Vera VVCD-00213 : Arabeske, Bunte Blätter, Kreisleriana, Première Sonate et Andantino de Clara Wieck), mais la prise de son et aussi la réédition sont très précaires. Enfin, le CD Vista Vera VVCD-00223 regroupe les Novelettes, opus 21 n°7 et n°8, et les trois Romances de l'opus 28, mais à nouveau dans les conditions d'enregistrement très précaires du Musée.
Revenir en haut Aller en bas
hugo75
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 470
Date d'inscription : 24/12/2012

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Jeu 28 Mar 2013 - 10:56

pacifique a écrit:
Y a t'il vraiment besoin impératif d'un intégrale ? Ne puis je pas me procurer les œuvres les plus essentiels ?
J'ai déjà les opus 15 et 16 par Argerich, je dois avouer que c'est quand même plus exalté que ce que j'ai put écouter du Sage... désolé pour le roi Mark ( Razz ) qui va nous faire son discours habituel contre les prérogatives du génie, mais j'ai goûté au philtre de Schumann servit par l'Isolde du piano, maintenant il m'en faudra plus.

Tout le monde te paraitra tiède comparé au jeu volcanique de Martha Argerich dans les scènes d'enfants et les Kreisleriana. Mais il faut savoir que les grands interprètes de Schumann sont assez rares car il faut sans cesse alterner les humeurs mélancoliques et passionnées (l'opposition entre Eusébius et Florestan chère au compositeur) au point d'ailleurs que de nombreux mélomanes n'aiment pas cette musique car elle ne leur semble pas assez construite. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si Schumann a composé peu de sonates dont le schéma contraignant ne lui permettait pas de donner libre cours à sa créativité.

C'est pourquoi le coffret d'Eric le Sage a été si bien accueilli par la critique (cf classicstodayfrance notamment) car justement, il s'y montre beaucoup plus passionné que la plupart des autres intégralistes (Arrau notamment y est monstrueux car il unifie tout les cycles en gommant les angles et en jouant cela comme un paisible vieillard) et il est fort bien enregistré (rien à voir avec le son et le style secs de Demus comme l'a très bien souligné David). Maintenant tout n'est pas parfait dans cette intégrale mais elle présente de nombreux atouts à savoir :
1- Une grande homogénéïté : tout oscille entre le bon et le remarquable et il n'y a pas vraiment de points faibles.
2- Des réussites exceptionnelles : Pas du côté des op 15 et 16 justement. Mais au sommet : l'Humoresque, le Carnaval de Vienne, la première sonate, les Davidsbündlertänze sont, à mon avis, exceptionnels de sensibilité et n'ont rien à envier aux plus grandes versions.
3- La belle découverte de cycles peu enregistrés : Novelettes, Bunte Blätter...
4- Une bonne prise de son et un prix très doux (30 euros !).

Maintenant, si tu préfères des versions isolées, voici quelques pistes passionnantes et passionnées :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 83011
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Jeu 28 Mar 2013 - 18:47

pacifique a écrit:
Plus sérieusement d'instincts Schumann c'est quand même le mec qui s'est jeté dans le Rhin, quand on me dit qu'un pianiste est tout sauf spectaculaire et bien consensuelle, et qu'en plus il s'appelle comme ça, j'ai un peu peur...
Consensuel dans le sens où il ne prend pas de parti pris radical. Ca ne veut pas dire que son Schumann manque de passion, bien au contraire.

Par goût, c'est en plus une façon de faire (sans brutaliser les oeuvres pour affirmer sa personnalité) qui m'est particulièrement sympathique : même en isolant les opus, comme le dit Hugo, on a beaucoup de références de haut niveau.

Après, si tu veux plutôt en profiter pour découvrir des pianistes illustres, pourquoi pas... mais je ne vois pas beaucoup de cycles dont tu puisses te dispenser, donc ça te reviendra cher si tu veux une vaste approche - à mon humble avis, l'idéal serait d'avoir l'intégrale chez toi et d'essayer ensuite les pianistes en médiathèque (ou sur MusicMe), pour éventuellement acquérir ceux qui te paraîtront particulièrement aboutis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Mar 30 Avr 2013 - 9:44


Je suis en tournée promotionnelle pour les Etudes Symphoniques par Perlemuter 1985 (Nimbus).

Personnellement, je ne peux plus me passer de cette version.

Le pianiste avait 80 ans. Il y met toute sa science de la pâte sonore et de la recherche de sonorités, dans l'esprit de Schumann pour cette œuvre, sans agression pianistique aucune. Pour moi du moins, un régal de piano chaud et humain, alors que les Etudes Symphoniques sous les doigts des autres me semblent souvent dévoyées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23569
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Mar 30 Avr 2013 - 22:20

Les Chopin de Perlemuter chez Nimbus sont également trèa attachants, exprimés depuis un piano très empathique, même si le jeu se distingue plus par le travail de la pâte et de la couleur (de l'éclat même) que de la virtuosité.

En revanche je trouve très prosaïques les Schumann du même Perlemuter chez Vox...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23569
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Mer 19 Juin 2013 - 23:12

Scènes de la Forêt Op. 82

= Wilhelm Kempff, piano

(DG, février 1973)

Confused Peut-être pas la plus grande réussite schumanienne du pianiste allemand.
Les pièces vigoureuses comme Chasseurs à l'affût ou le Jagdlied (ici joué presque laborieusement) réclameraient plus de précision et de force dans les attaques. Le sens narratif fait défaut dans des pages aussi plaisantes que L'Auberge. Les Fleurs solitaires, L'Oiseau prophète : Kempff ne s'y montre pas au sommet de son art poétique.
La subtilité des dosages dynamiques, l'élégance du phrasé dont il fait preuve ne suffisent pas à éveiller mon imaginaire lors de l'écoute de ce soir, même si la sonorité de piano reste très attachante.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idumée
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 25
Localisation : Paris/Nîmes
Date d'inscription : 03/07/2013

MessageSujet: Schumann Fantasiestücke opus 12   Mar 9 Juil 2013 - 18:09

Je lis ici, dans le blog de Georges de la Fuly, ce passage :

C'est très rare mais ça arrive. Les Fantasiestücke opus 12 de Schumann, une des œuvres de lui que je préfère, n'existent pas. Elles existent bien entendu comme œuvre, comme texte imprimé, elles existent dans ma tête, dans mes fantasmes, mais je n'ai jamais entendu de version de ces fantaisies qui me satisfassent pleinement. Il ne me vient à l'esprit, à l'instant, aucune autre œuvre du répertoire pour laquelle une semblable situation se présente.

Et vous qu'en pensez-vous ? Y a-t-il une/des interprétation(s) des Fantasiestücke qui vous satisfasse pleinement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14253
Age : 56
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Mar 9 Juil 2013 - 18:18

Il y a déjà un fil Schumann, je fusionne Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Mar 9 Juil 2013 - 23:29

Idumée a écrit:
Et vous qu'en pensez-vous ? Y a-t-il une/des interprétation(s) des Fantasiestücke qui vous satisfasse pleinement ?

Il y en a deux que j'aime beaucoup, mais qui sont dans des optiques résolument différentes :
- Argerich. Le live au Concertgebouw est à préférer au studio Ricordi/Sony, surtout pour un piano nettement mieux capté (malgré des bruits de salle très présent). On se rend compte que Argerich sonne finalement très bien en salle.
- Yudina. Très sombre (ce qui va de soit avec elle), une lecture assez hallucinée, presque violente, pas ce qu'il y a de plus poétique, mais ça donne un cycle très troublant et insaisissable, ce qui me semble parfait pour cette œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23569
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Ven 12 Juil 2013 - 0:05

Davidsbündlertänze Op. 6
 
= Olivier Chauzu, piano
 
(Calliope, juillet 2008)
 
Je viens ce soir de lui offrir une nouvelle chance mais je n'aime pas trop cet enregistrement, que les micros diluent dans l'acoustique (La Chaux-de-Fonds) en révélant ce que les phrasés peuvent revêtir de dépenaillé.
Lors de mon écoute, le fil narratif tend à se rompre faute de tension, ou à cause d'intentions alambiquées (mit gutem Humor). On dirait que le pianiste s'écoute jouer, s'emploie à faire miroiter toutes les réfractions de ces cahiers mais s'abandonne ainsi trop souvent au revers exégétique -ou contemplatif, ce qui peut du moins convenir aux instants de rêverie. Pour autant, ce que je perçois comme une excessive velléité échoue à communiquer l'évidence structurelle, tel dans le merveilleux wie aus der Ferne dont l'organisation subit une incertaine nonchalance au lieu d'y fomenter la sublime construction émotionnelle qu'y a instillée Schumann. D'autres moments qui réclament de la hargne, comme le début de Frisch ou de Wild und lustig, m'apparaissent en outre d'une exactitude défaillante, comme si les doigts cherchaient les notes, ou hésitaient à les ganter dans une forme nette. Plutôt déçu, mais je suis sans doute trop sévère envers les interprétes de cette oeuvre qui me fascine tant et où je ne connais guère qu'une Catherine Collard pour me combler...
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23569
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Ven 12 Juil 2013 - 22:57

Davidsbündlertänze Op. 6
 
= Eric Le Sage, piano
 
(Alpha, août 2005)
 
Egalement capté dans la salle de L'heure bleue, comme Olivier Chauzu, mais l'approche me semble aux antipodes : jeu hyperréactif, serré à bloc, qui chevit le moindre rouage de l'instrument. Et quelle plénitude, sonore autant qu'expressive ! Aucun temps mort ou vide : à un tel degré d'intensité on risque même la surenchêre d'intentions, ou souhaiterait davantage d'abaondon (Einfach). Phrasés souvent turbulents (voire espiègles : l'attaque tourneboulée du Mit Humor II) mais contrôle absolu de la ligne et de la dynamique de frappe : un résultat parfois vertigineux ! !, comme dans le Sehr rasch.
Une approche fortement intellectualisée pour aboutir à un tel niveau de concentration, une telle force de conviction. Ces contrastes volontiers abrupts, ce clair-obscur dont Le Sage éclaire violemment les mouvements vifs savent aussi travailler la demi-teinte. Ainsi : l'organisation interne des voix et des demi-plans ne cesse de fasciner, particulièrement dans le Frisch.
Un seul reproche (mais en est-ce un ?) : l'interprétation revêche et insaisissable semble nous servir une oeuvre ouverte qui ne contraint pas la signification et ne soumet pas l'empathie -le wie aus der Ferne ne brigue pas la connivence émotionnelle à tout prix, et les dernières échappées poudroyant vers l'aigu laissent étrangement perplexes.
Dit autrement : cette prestation plutôt objective (je n'ai pas dit insensible) doit s'annexer le supplément d'âme que l'on s'ingéniera à lui offrir, les enjeux psycho-affectifs que l'on connaît déjà à ces cahiers, faute de quoi le jeu paraîtrait parfois céder à la virtuosité déclarative (wild und lustig) et à la flamme du verbe.
En tout cas : Une version de haute volée, et d'une rare autorité -celle d'un rhéteur plutôt que d'un poète ?
 


Dernière édition par Mélomaniac le Ven 12 Juil 2013 - 23:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Ven 12 Juil 2013 - 23:00

Mélomaniac a écrit:
Davidsbündlertänze Op. 6
 
= Olivier Chauzu, piano
 
(Calliope, juillet 2008)
 
Je viens ce soir de lui offrir une nouvelle chance mais je n'aime pas trop cet enregistrement, que les micros diluent dans l'acoustique (La Chaux-de-Fonds) en révélant ce que les phrasés peuvent revêtir de dépenaillé.
Lors de mon écoute, le fil narratif tend à se rompre faute de tension, ou à cause d'intentions alambiquées (mit gutem Humor). On dirait que le pianiste s'écoute jouer, s'emploie à faire miroiter toutes les réfractions de ces cahiers mais s'abandonne ainsi trop souvent au revers exégétique -ou contemplatif, ce qui peut du moins convenir aux instants de rêverie. Pour autant, ce que je perçois comme une excessive velléité échoue à communiquer l'évidence structurelle, tel dans le merveilleux wie aus der Ferne dont l'organisation subit une incertaine nonchalance au lieu d'y fomenter la sublime construction émotionnelle qu'y a instillée Schumann. D'autres moments qui réclament de la hargne, comme le début de Frisch ou de Wild und lustig, m'apparaissent en outre d'une exactitude défaillante, comme si les doigts cherchaient les notes, ou hésitaient à les ganter dans une forme nette. Plutôt déçu, mais je suis sans doute trop sévère envers les interprétes de cette oeuvre qui me fascine tant et où je ne connais guère qu'une Catherine Collard pour me combler...
 

Gieseking voyons, Gieseking ! La meilleure version des Davidsbündlertänze.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlane
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 10/08/2013

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Dim 11 Aoû 2013 - 9:05

Bart Simpson a écrit:
Voilà, après les symphonies et les lieder il n'y a pas de raison, donc je me permets d'ouvrir un topic sur la discographie de l'oeuvre pour piano de Schumann.
En ce qui me concerne je n'en possède pas grand-chose, mais il y a ceci que j'aime beaucoup :

Richter n'est pas mon favori dans Schumann, qu'il joue à mon goût un peu trop massif. Mais la Fantaisie requiert quelque chose de beethovénien, puisque de toute façon il s'agit d'un hommage à Beethoven. Donc pour ce qui est de l'interprétation de la Fantaisie, Richter figure parmi mes interprétations préférées. Cette gravité du discours, cette structure implacable... nous l'avons ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Forlane
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 10/08/2013

MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   Dim 11 Aoû 2013 - 9:20

Mélomaniac a écrit:
Davidsbündlertänze Op. 6
 
= Eric Le Sage, piano
 
(Alpha, août 2005)
 
Egalement capté dans la salle de L'heure bleue, comme Olivier Chauzu, mais l'approche me semble aux antipodes : jeu hyperréactif, serré à bloc, qui chevit le moindre rouage de l'instrument. Et quelle plénitude, sonore autant qu'expressive ! Aucun temps mort ou vide : à un tel degré d'intensité on risque même la surenchêre d'intentions, ou souhaiterait davantage d'abaondon (Einfach). Phrasés souvent turbulents (voire espiègles : l'attaque tourneboulée du Mit Humor II) mais contrôle absolu de la ligne et de la dynamique de frappe : un résultat parfois vertigineux ! !, comme dans le Sehr rasch.
Une approche fortement intellectualisée pour aboutir à un tel niveau de concentration, une telle force de conviction. Ces contrastes volontiers abrupts, ce clair-obscur dont Le Sage éclaire violemment les mouvements vifs savent aussi travailler la demi-teinte. Ainsi : l'organisation interne des voix et des demi-plans ne cesse de fasciner, particulièrement dans le Frisch.
Un seul reproche (mais en est-ce un ?) : l'interprétation revêche et insaisissable semble nous servir une oeuvre ouverte qui ne contraint pas la signification et ne soumet pas l'empathie -le wie aus der Ferne ne brigue pas la connivence émotionnelle à tout prix, et les dernières échappées poudroyant vers l'aigu laissent étrangement perplexes.
Dit autrement : cette prestation plutôt objective (je n'ai pas dit insensible) doit s'annexer le supplément d'âme que l'on s'ingéniera à lui offrir, les enjeux psycho-affectifs que l'on connaît déjà à ces cahiers, faute de quoi le jeu paraîtrait parfois céder à la virtuosité déclarative (wild und lustig) et à la flamme du verbe.
En tout cas : Une version de haute volée, et d'une rare autorité -celle d'un rhéteur plutôt que d'un poète ?
 
Ce qui frappe, autant chez Eric Le Sage que chez Olivier Chauzu, c'est cette maîtrise technique, qui leur permet d'imposer LEUR vision de Schumann, qui sont pourtant comme vous le dites aux antipodes, malgré un souci de vérité et d'exactitude du texte communs aux deux. Le Sage c'est la clarté même, de l'eau de montagne, époustouflante de limpidité et de fraîcheur. Chauzu c'est la vision sombre et tourmentée, cette bipolarité parfois violente, quelque chose de profondément envoûtant. Je n'aime pas trop les prises de son des deux enregistrements, qui bien qu'elles soient dans la même salle ne me convainquent pas le moins du monde. L'une est un peu clinquante, l'autre est un peu trop diluée et c'est dommage. Il n'en reste pas moins que ces deux versions se complètent admirablement.

Sur Catherine Collard, le disque ne témoigne pas de l'immense pianiste qu'elle a été. Sur scène elle prenait deux fois plus de risques, on était sans cesse sur la corde raide avec elle. Sur disque, il nous reste cette franchise qui la caractérisait, mais les prises de son n'arrangent pas un son qui n'était pas forcément sa qualité première.

Sinon je suis étonné que vous ne citiez pas Yves Nat, qui pour moi est le grand schumannien par excellence.


Hormis les excellentes versions Le Sage-Chauzu, époustouflantes de maîtrise technique et d'idées nouvelles, je voulais aussi souligner un Davidsbündler étonnant d'honnêteté et d'imagination, celui de Claire Désert.

http://www.mirare.fr/album/robert-schumann-davidsbundlertanze-opus-6-intermezzi-opus-4


Dernière édition par Forlane le Dim 11 Aoû 2013 - 11:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Schumann - Oeuvres pour piano   

Revenir en haut Aller en bas
 
Schumann - Oeuvres pour piano
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Schumann - Oeuvres pour piano
» Field - Nocturnes (et autres oeuvres pour piano seul)
» Debussy - Oeuvres pour piano
» Rachmaninov - Oeuvres pour piano
» György Ligeti - Oeuvres pour piano

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: