Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80643
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?   Mer 29 Aoû 2007 - 23:01

Travailler sa technique 8 ou 10h par jour, ça ne peut pas être que par pur plaisir, faut arrêter là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?   Mer 29 Aoû 2007 - 23:05

Pousskine a écrit:
Il faut passer 14h sur un piano ou sur une composition parce que l'on adore ca!
On passe 14 heures sur son piano ou sur une composition parce qu'on aime ça... mais c'est du travail quand même... évidemment ce qui est réjouissant c'est le but à atteindre... mais nier qu'il y a un effort c'est absurde...
Penser que la création est pur plaisir: c'est complètement absurde... Rolling Eyes

Citation :
J'estime que l'on ne passe pas 14h sur un piano ou sur une composition parce que cela nous fait du mal, ou que c'est une corvée.
En quoi le travail est-il une corvée? Je ne comprend pas cette dépréciation systématique du mot travail...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 29
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?   Mer 29 Aoû 2007 - 23:06

Si l'on travaille une étude ou un morceau que l'on aime tout particulièrement, cela peut-être par plaisir. Apres je ne dis pas que tout le monde travaille sa technique par pur plaisir 8h par jour, mais travailler 8h par jour par pure corvée cela me parait "dommage" également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 29
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?   Mer 29 Aoû 2007 - 23:09

Sauron le Dispensateur a écrit:
Pousskine a écrit:
Il faut passer 14h sur un piano ou sur une composition parce que l'on adore ca!
On passe 14 heures sur son piano ou sur une composition parce qu'on aime ça... mais c'est du travail quand même... évidemment ce qui est réjouissant c'est le but à atteindre... mais nier qu'il y a un effort c'est absurde...
Penser que la création est pur plaisir: c'est complètement absurde... Rolling Eyes

Citation :
J'estime que l'on ne passe pas 14h sur un piano ou sur une composition parce que cela nous fait du mal, ou que c'est une corvée.
En quoi le travail est-il une corvée? Je ne comprend pas cette dépréciation systématique du mot travail...

En fait je crois que ton "travail" correspond à la passion chez moi. Donc, en fait on parle de la même chose.

Mais pour moi le fait de créer, même modestement à mon niveau, est un toujours un pur plaisir, que ce soit peindre une aquarelle ou sculpter je ne sais quoi dans le sable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?   Mer 29 Aoû 2007 - 23:09

la parturiante aussi "travaille" quand elle accouche, ce n'est pas le même genre de travail que l'aide-soignant qui passe la serpillère dans le bloc.
Je veux bien qu'il y ait une part de re-création dans l'interprêtation, je veux bien que l'acquis booste l'inné, mais on ne parle pas de la même chose. Ne reproche-t-on pas à certains de "travailler dans le génie d'ailleurs" quand leur copie est bâclée?
Revenir en haut Aller en bas
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?   Mer 29 Aoû 2007 - 23:10

Pousskine a écrit:
Si l'on travaille une étude ou un morceau que l'on aime tout particulièrement, cela peut-être par plaisir. Apres je ne dis pas que tout le monde travaille sa technique par pur plaisir 8h par jour, mais travailler 8h par jour par pure corvée cela me parait "dommage" également.
Tu confond "travail" et "corvée"... Le travail suppose un but à atteindre tandis que la corvée ne mène nulle part...
Franchement tu nies toute dimension d'effort dans le processus de création?
C'est pourtant ce que j'admire chez les grands artistes: capacité à aller au delà de soi-même... ce qui passe par du travail...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?   Mer 29 Aoû 2007 - 23:13

sud273 a écrit:
la parturiante aussi "travaille" quand elle accouche, ce n'est pas le même genre de travail que l'aide-soignant qui passe la serpillère dans le bloc.
Je veux bien qu'il y ait une part de re-création dans l'interprêtation, je veux bien que l'acquis booste l'inné, mais on ne parle pas de la même chose. Ne reproche-t-on pas à certains de "travailler dans le génie d'ailleurs" quand leur copie est bâclée?
Et tu veux dire quoi? Je comprend le sens de ta phrase...
Tu nies l'effort qui fait partie de toute création... tu crois sérieusement que Mozart est né génie? Et qui c'est qui était outré par les déclarations de Sarko sur les pédophiles pété de rire
Enfin bon... ce soir décidément...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?   Mer 29 Aoû 2007 - 23:15

Travaillons plus pour gagner plus. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 29
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?   Mer 29 Aoû 2007 - 23:21

Sauron le Dispensateur a écrit:
Pousskine a écrit:
Si l'on travaille une étude ou un morceau que l'on aime tout particulièrement, cela peut-être par plaisir. Apres je ne dis pas que tout le monde travaille sa technique par pur plaisir 8h par jour, mais travailler 8h par jour par pure corvée cela me parait "dommage" également.
Tu confond "travail" et "corvée"... Le travail suppose un but à atteindre tandis que la corvée ne mène nulle part...
Franchement tu nies toute dimension d'effort dans le processus de création?
C'est pourtant ce que j'admire chez les grands artistes: capacité à aller au delà de soi-même... ce qui passe par du travail...

Bien sur que je ne nie pas la dimension de l'effort, mais pour moi cet effort fait partie même du plaisir que l'on a lors de la création, et de ce surpassement de soi. C'est un bonheur de se surpasser. Et se surpassement peut passer tout simplement par une "inspiration", un éclair de génie. (mais toi tu ne crois pas au génie Very Happy ), et à a mon avis cet inspiration ne vient pas d'un travail acharné mais de quelque chose qui va au-dela de cela, j'ai presque envie de dire de la "transgression" du travail et de ses codes établis (et académique j'ai envie de dire, mon problème finalement c'est que j'associe le travail à l'académisme). Parce que travailler pour moi en fait cela induit un ressassement, lorsque l'inspiration à besoin de renouvellement justement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 29
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?   Mer 29 Aoû 2007 - 23:23

Sauron le Dispensateur a écrit:
sud273 a écrit:
la parturiante aussi "travaille" quand elle accouche, ce n'est pas le même genre de travail que l'aide-soignant qui passe la serpillère dans le bloc.
Je veux bien qu'il y ait une part de re-création dans l'interprêtation, je veux bien que l'acquis booste l'inné, mais on ne parle pas de la même chose. Ne reproche-t-on pas à certains de "travailler dans le génie d'ailleurs" quand leur copie est bâclée?
Et tu veux dire quoi? Je comprend le sens de ta phrase...
Tu nies l'effort qui fait partie de toute création... tu crois sérieusement que Mozart est né génie? Et qui c'est qui était outré par les déclarations de Sarko sur les pédophiles pété de rire
Enfin bon... ce soir décidément...

Moi je pense en tous cas que Mozart avait un truc en plus, et n'étais pas juste quelqu'un comme tout le monde qui a bien travaillé. Je crois qu'il avait deja un haut potentiel qui n'a fait que s'affirmer par la pratique d'une discipline artistique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?   Mer 29 Aoû 2007 - 23:30

Vartan a écrit:
Travaillons plus pour gagner plus.
hehe
Je m'amuse à l'instant à lire des extraits de la correspondance Strauss/Hofmannsthal à propos d'Elektra et on y parle "travail", "corrections", "modifications", "changements", "adjonctions", "suppressions "...
Enfin rien de directement descendu du ciel comme par magie visiblement...
Et en plus ça n'arrête pas de rediscuter 50 fois tous les détails et ça ressasse et ça ressasse...
Je suis vraiment déçu...
Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80643
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?   Mer 29 Aoû 2007 - 23:32

Le talent, le génie, ça existe.
Le travail aussi.

Il faut les deux.

Voilà.

De rien.

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 29
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?   Mer 29 Aoû 2007 - 23:36

Sauron le Dispensateur a écrit:
Vartan a écrit:
Travaillons plus pour gagner plus.
hehe
Je m'amuse à l'instant à lire des extraits de la correspondance Strauss/Hofmannsthal à propos d'Elektra et on y parle "travail", "corrections", "modifications", "changements", "adjonctions", "suppressions "...
Enfin rien de directement descendu du ciel comme par magie visiblement...
Et en plus ça n'arrête pas de rediscuter 50 fois tous les détails et ça ressasse et ça ressasse...
Je suis vraiment déçu...
Rolling Eyes

Pour moi Strauss n'est pas un génie, ca ne m'étonne pas qu'il parle de travail Mr. Green .

Non mais il n'y a pas que mozart qui à beaucoup travaillé à son époque. Pourquoi sort-il du lot? C'est qu'il a quelque chose en plus.

Thalberg aussi travaillait pas mal, au moins autant (si pas plus!) que Liszt ou Chopin pourtant a coté d'eux il apparait bien fade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?   Mer 29 Aoû 2007 - 23:39

Pousskine a écrit:

Pour moi Strauss n'est pas un génie, ca ne m'étonne pas qu'il parle de travail Mr. Green .


Shocked

Je ne sais pas vraiment ce qu'est un génie, mais Strauss c'est un sacré créateur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?   Mer 29 Aoû 2007 - 23:40

Xavier a écrit:
Le talent, le génie, ça existe.
Le travail aussi.

Il faut les deux.

Voilà.

De rien.

Smile
Rien de plus à ajouter thumleft
C'est tout ce que je veux dire...

Pousskine a écrit:
Pour moi Strauss n'est pas un génie, ca ne m'étonne pas qu'il parle de travail
Ah bah oui bien sûr je dirai même que sa musique est médiocre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 29
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?   Mer 29 Aoû 2007 - 23:43

Je n'aime pas Strauss( aucun Strauss). Mais c'est une question de gout personnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 34
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?   Mer 29 Aoû 2007 - 23:49

Pousskine a écrit:
Je n'aime pas Strauss( aucun Strauss). Mais c'est une question de gout personnel.
Donc si te suis bien tes goûts personnels te permettent de juger du génie des uns et des autres?
Donc les compositeurs que tu aiment sont des génies et les autres des besogneux?
Bon taquinerie à part, évaluer le degré de génie des compositeurs je trouve pas ça intéressant...
Ce qui est vraiment intéressant c'est de discuter des oeuvres qui sont le résultat à admirer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9164
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?   Mer 29 Aoû 2007 - 23:50

Dios mio. Je suis sur un forum néo-platonicien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 29
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?   Mer 29 Aoû 2007 - 23:51

Sauron le Dispensateur a écrit:
Pousskine a écrit:
Je n'aime pas Strauss( aucun Strauss). Mais c'est une question de gout personnel.
Donc si te suis bien tes goûts personnels te permettent de juger du génie des uns et des autres?
Donc les compositeurs que tu aiment sont des génies et les autres des besogneux?
Bon taquinerie à part, évaluer le degré de génie des compositeurs je trouve pas ça intéressant...
Ce qui est vraiment intéressant c'est de discuter des oeuvres qui sont le résultat à admirer...

J'ai bien précisé que pour moi Strauss n'est pas un génie, j'ai encore le droit d'avoir les génies que je veux Very Happy . Ce qui ne veut pas dire que mes génies sont meilleurs que les votres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?   Mer 29 Aoû 2007 - 23:53

Morloch a écrit:
Dios mio. Je suis sur un forum néo-platonicien.
oui, c'est à peu près le seul truc qui me gène un peu dans la théorisation, cette familiarité avec la "reconnaissance" platonicienne des eidolon déjà toute faite, mais je vais trouver une astuce à la Malebranche pour en sortir... (néo-platonicien, je ne me reconnais pas bien, néo-gnostique tendance Qumrat, je me vois déjà mieux)
Revenir en haut Aller en bas
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9352
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?   Mer 29 Aoû 2007 - 23:57

Sauron le Dispensateur a écrit:
Arrau est un vrai génie... ah oui il travaillait 14 heures par jour dans ses jeunes années... et Richter 12 heures par jour... hehe
Mozart combien? j'ai entendu une dizaine d'heures par jour aussi etc...
Berlioz n'avait pas l'air de travailler beaucoup. Il disait prendre son "souper" tard le soir pour ensuite taper la conversation, cigare ou pipe à la bouche, un verre à la main; il allait coucher tard, se levait pour démarrer vers midi, et allait à son aise pèpère l'après-midi (il avait bien raison)… et avec ça il a composé des chef-d'œuvres, c'était un génie ! Very Happy

Les vrais génies n'ont pas besoin de travailler… ça sort spontanément, c'est bien connu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80643
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?   Jeu 30 Aoû 2007 - 0:02

Zoilreb a écrit:

Les vrais génies n'ont pas besoin de travailler… ça sort spontanément, c'est bien connu.

Tu es ironique j'espère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9352
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?   Jeu 30 Aoû 2007 - 0:05

Xavier a écrit:
Zoilreb a écrit:

Les vrais génies n'ont pas besoin de travailler… ça sort spontanément, c'est bien connu.

Tu es ironique j'espère...
tongue Pourquoi ? Tu veux être un génie ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80643
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?   Jeu 30 Aoû 2007 - 0:06

Je suis trop feignant. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9164
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?   Jeu 30 Aoû 2007 - 0:11

Zoilreb a écrit:
il allait coucher tard, se levait pour démarrer vers midi


Mais non Xavier, rien n'est perdu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
La musique. Connaissance du paradis par ouï-dire ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» VictorHarmo.
» Le prog : une musique élitiste ?
» Musique... ...et voiture...
» Mark Knopfler - Dire Straits
» British combo, Rectifier, British stack ça veux dire quoi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: