Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Berlioz - La Damnation de Faust

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23246
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyMer 2 Juin 2010 - 21:21

DavidLeMarrec a écrit:
Oh, c'est bien chanté, mais la voix ne rayonne pas du tout.

Qui sont les interprètes que tu préfères dans ce rôle?
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23246
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptySam 12 Juin 2010 - 17:09

Concernant l'enregistrement de Nagano, il est effectivement très bon. La direction de Nagano est très bonne, avec de beaux climats.
Thomas Moser est parmi les solistes celui que j'aime le moins pour une simple question de timbre que je ne trouve pas très beau. Néanmoins, c'est chanté avec beaucoup de justesse au niveau de l'expression, le français est tout à fait correcte.
Susan Graham est une magnifique Marguerite, toute en douceur, lumineuse, la voix est ronde et très belle.
José van Dam a une très grande intelligence comme toujours. La diction est parfaite, il est subtile et n'en fait pas des tonnes. Superbe vocalement.
Frédéric Caton est tout à fait satisfaisant dans le tout petit rôle de Brander.
Les Choeurs de l'Opéra de Lyon sont bons.
Revenir en haut Aller en bas
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptySam 13 Nov 2010 - 9:39

Papageno a écrit:
Igor Markevitch
Orchestre Lamoureux , Paris
C.Rubio
R . Verreau
M . Roux
P. Mollet

Ya une version avec le meme chef d'orchestre et les memes chanteurs mais avec le Philarmonique de Berlin, mais c'est pas celle que j'ai .;.

Il n'y a pas de version Markevitch avec l'orchestre philarmonque de Berlin.
Dans les deux éditions c'est le même enregistrement avec l'orchestre Lamoureux.
Dans la seconde édition l'orchestre de Berlin intervient seulement dans le "complément": Harold en italie, et le repiquage est meilleur.


Dernière édition par Cornélius le Sam 13 Nov 2010 - 9:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptySam 13 Nov 2010 - 9:44

Freia a écrit:

Markevitch est un classique, sinon, il faut se tourner vers les live avec Crespin (je rêve, ou il en existe un avec Roux ?), idéale. Ou alors, tenter Munch, notamment avec Danco, mais avant tout pour l'orchestre !

Il y a un très bon live avec Régine Crespin, Michel Roux et André Turp dirigés par Pierre Monteux thumleft

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 21C1SP1YM0L._SL500_AA300_
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14254
Age : 58
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyLun 17 Jan 2011 - 16:27

Je découvre aujourd'hui à la fois La Damnation de Faust et Jonas Kaufmann. J'ai eu beau chercher sur le forum, je n'ai rien trouvé, à ma grande surprise, sur ce spectacle de la Monnaie… Première chose, je ne me suis pas ennuyée une seconde, malgré le côté un peu statique de certaines scènes. Je m'attendais à quelque chose de très pompier, et bien pas du tout. Je ne cache pas que ce que j'ai préféré, ce sont les rares scènes avec Marguerite, interprétée magnifiquement par la bouleversante Suzan Graham. Bien sûr, visuellement, elle n'a pas l'âge du rôle mais quelle sensibilité ! Et quelle diction, c'est un bonheur ! Kaufmann n'articule pas aussi bien que ce que David prétend, mais c'était en 2002, il a fait de gros progrès apparemment. Bon, je n'ai pas été bouleversée par sa prestation mais sans doute est-ce parce que je m'attendais à quelque chose d'extraordinaire. Van Dam est jubilatoire, avec de l'autodérision - et son costume jaune, j'adore ! La direction de Pappano est vive, il prend un réel plaisir à diriger. Et il y a des trucs vraiment rigolos dans cet opéra : l'histoire du rat, de la puce, le choeur des diables… Les chœurs sont épatants, d'ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyLun 17 Jan 2011 - 16:47


C'est sûr que c'est bien la "Damnation", j'ai toujours bien aimé cet opéra! Et j'ai dû voir ce spectacle, sur Mezzo, je pense c'est le costume jaune qui me rappelle quelque chose, il faut que je fouille dans mes archives... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyVen 1 Avr 2011 - 22:43

Je sais que je vais enfoncer des portes grandes ouvertes, mais on ne répetera jamais que la discographie de la Damnation est dominée par cet objet :

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 51jai78aseL._SL500_AA280_

A côté de ce monument, que de directions de grands chefs paraissent fades et appliquées ! J'écoute un peu Gardiner en ce moment, comme c'est poussif, appliqué ! Le souffle de Markevitch est incomparable, et ce magnétisme s'exerce tant vers l'avant (urgence et progression dramatique quasi-cinématographique) que dans l'instant présent (beauté des textures, prise de son, raffinement, mais aussi violence et éclats épiques[le début de la scène de la taverne !]).

Et les chanteurs sont très honorables, à comment par Roux qui est indéniablement un grand diseur et qui incarne un Méphisto bon vivant.

La seule version que je peux écouter à côté de celle-ci, c'est Davis I, parce que l'orchestre est bon, mais surtout parce qu'il y a Bastin, immense, inapprochable, mais je préfère Verreau à Gedda (qu'on entend partout, c'est peut-être pour ça).

Polyeucte parlait récemment de Prêtre / Gedda / Soyer / Horne, je suis en train d'écouter, la marche hongroise est encore plus rapide, mais on reste dans une version de second rang sur le plan orchestral, incomparablement moins électrique et profond que Markevitch. La prise de son n'est pas idéale, et l'orchestre non plus. Les choeurs sont un peu grimaçants aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20184
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptySam 2 Avr 2011 - 0:26

Guillaume a écrit:
Polyeucte parlait récemment de Prêtre / Gedda / Soyer / Horne, je suis en train d'écouter, la marche hongroise est encore plus rapide, mais on reste dans une version de second rang sur le plan orchestral, incomparablement moins électrique et profond que Markevitch. La prise de son n'est pas idéale, et l'orchestre non plus. Les choeurs sont un peu grimaçants aussi.

C'est clair que c'est pas parfait à l'orchestre! Mais j'y trouve autant de vie et d'idées que dans les Troyens du même chef!
Et puis le trio de chanteurs est vraiment au top!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptySam 2 Avr 2011 - 0:47

La version Prêtre est véritablement excellente : équilibrée, dramatique, inspirée.

Mais effectivement, Davis I a une dimension spectaculaire (et surtout Bastin) qui le poussent au delà à mon sens. Et concernant Markevitch, on est carrément dans une autre dimension... même pas imaginable.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptySam 2 Avr 2011 - 12:57

Oui, Pretre m'a eu l'air tout à fait bien, mais j'ai adhéré à l'oeuvre avec Markevitch et un peu Davis, et comme dit David, il y a un gouffre immense entre Markevitch et les autres versions.
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyVen 22 Juil 2011 - 11:26

DavidLeMarrec a écrit:
La version Prêtre est véritablement excellente : équilibrée, dramatique, inspirée.

Mais effectivement, Davis I a une dimension spectaculaire (et surtout Bastin) qui le poussent au delà à mon sens. Et concernant Markevitch, on est carrément dans une autre dimension... même pas imaginable.


Guillaume a écrit:
Je sais que je vais enfoncer des portes grandes ouvertes, mais on ne répetera jamais que la discographie de la Damnation est dominée par cet objet :

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 51jai78aseL._SL500_AA280_






Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 41R47QZAB8L._AA240_
OUI MESSIEUR.
Si par malheur vous entendez la version MARKEWITCK , alors celle ci juste dessus ( davis ) est à reléguer au fin fond de votre CDthèque. C'est tout simplement inécoutable. Non que ce soit mauvais mais parce qu' il y a mieux puissance 10.
Déjà les chœurs sont incontestablement moins propres, les solistes pas mauvais mais si peu impliqués, L'orchestre se tient bien mais pas d’alchimie dans tout ça du coup on se demande ou est passé la tension.
Je cite Guillaume qui résume admirablement avec ses quelques mots l'éclat que Markevitch insuffle à cette gigantesque fresque:
"Le souffle de Markevitch est incomparable, et ce magnétisme s'exerce tant vers l'avant (urgence et progression dramatique quasi-cinématographique) que dans l'instant présent (beauté des textures, prise de son, raffinement, mais aussi violence et éclats épiques"
Et que dire de l'extrême raffinement d'urgence de cette folle course vers les Abîmes interprétée dans une infinie délicatesse. Allez je peux le dire sans rougir. J'ai à ce jour jamais été aussi bouleversé par une œuvre. Et nul doute c'est la belle de mon répertoire. Nul doute, longtemps elle me surprendra et je l'écouterai.
: ( jusqu’à la prochaine j'éspère )
Et que dire du phrasé des chanteurs ici !!!!!!!!!!!! , comment font-ils pour être si audible avec une telle puissance dégagée. C'est juste la perfection. L'entendre ailleurs après !!! c'est juste mourir d’ennuis. Evil or Very Mad

Ce serait un crime de se contenter de ce truc. Mais pire c'est passé complètement à côté et gâcher un précieux et incontournable chef d’œuvre.
Vraiment Bad

On m'a souvent dit ici même (sur ce forum ), que la qualité de l'interprétation est plus importante voir primordiale pour les opéras lyriques baroque. Et mainte fois j'ai pu m'en rendre compte.
Et là je peux dire, certain de ce que j'entends, que ça s'applique aussi bien dans ce répertoire en fait.
De toute façon, quand vous êtes en train d'entendre la première piste, que vous êtes déjà tombé sous le charme, et qu'on vous sort " l'ouverture c'est de la petite bière ou du lait rance cassis " . On sait qu'on va vivre un moment inoubliable et unique. Parce que Berlioz, en dehors de mes gouts, est unique. Parce que MARKEWITCK est ici inégalable.




BERLIOZ / MARKEWITCK natrav




MERCI, je crois que j'en pleure encore.

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Smiley-dieu-tns0
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyVen 22 Juil 2011 - 16:37

atomlegend a écrit:
J'ai à ce jour jamais été aussi bouleversé par une œuvre. Et nul doute c'est la belle de mon répertoire. Nul doute, longtemps elle me surprendra et je l'écouterai.

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 0066


Tu transformes toujours les essais en triomphe. hehe


Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyVen 22 Juil 2011 - 16:47

Guillaume a écrit:
Polyeucte parlait récemment de Prêtre / Gedda / Soyer / Horne, je suis en train d'écouter, la marche hongroise est encore plus rapide, mais on reste dans une version de second rang sur le plan orchestral, incomparablement moins électrique et profond que Markevitch. La prise de son n'est pas idéale, et l'orchestre non plus. Les choeurs sont un peu grimaçants aussi.

Bien sûr l'orchestre reste de second plan, mais la hauteur de vue, la prise de risque, la flamboyance, tout est de haute, très haute volée ; même au-delà des références habituellement consacrées (j'allais écrire "convenues" mais je crains les double-sens !).

Pour Prêtre, pour approcher cette énergie de démiurge, ce galbe félin, ces palpitations, etc. il faut absolument entendre son studio EMI : http://www.amazon.com/Berlioz-Damnation-Faust-Mort-Cleopatre/dp/B000002SCG. Gedda y est de toute beautué (la qualité des aigus !), Baker sublime de bout en bout (un phrasé de violoncelle, l'archet à la corde ; je ne vois qu'elle pour susciter, comme Crespin, ces décharges magnétiques à l'écoute !) et Bacquier m'apparaît comme l'un des tout meilleurs Méphisto de la discographie : lui aussi félin, animal, pas bête de foire mais aristocrate dans toute sa démesure (relire Saint-Simon !), gourmé et bestial à la fois.

Somptueuse version !
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptySam 23 Juil 2011 - 12:12

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 51TjOpue6AL.__

On n'a pas parlé de cette version.

Solti / Von Otter et VAN DAM. Sur le papier c'est méga alléchant.
On peut s'y lancer ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyDim 24 Juil 2011 - 20:22

atomlegend a écrit:
Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 51TjOpue6AL.__

On n'a pas parlé de cette version.

Solti / Von Otter et VAN DAM. Sur le papier c'est méga alléchant.
On peut s'y lancer ?
Je te le déconseille : von Otter n'a jamais été fabuleuse dans cette oeuvre. Van Dam, oui, ce devrait être très bien, ça dépend de la date (plus tard c'est, mieux c'est, pour lui dans ce rôle). Mais Solti, c'est trois ou quatre crans en-dessous de Markevitch, même s'il s'est sans doute amélioré depuis son studio. Déjà bien en-dessous de Davis...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyLun 25 Juil 2011 - 9:56

DavidLeMarrec a écrit:
Van Dam, oui, ce devrait être très bien, ça dépend de la date (plus tard c'est, mieux c'est, pour lui dans ce rôle). Mais Solti, c'est trois ou quatre crans en-dessous de Markevitch, même s'il s'est sans doute amélioré depuis son studio. Déjà bien en-dessous de Davis...

La Chanson de la puce et la Sérénade en novembre dernier, à Genève, étaient proprement sublimes ; au-delà de l'usure naturelle de l'instrument le diseur, avec un épicurisme détaché, quelque chose d'aristocratiquement gouailleur, nous a donné ces deux morceaux à la fois dans leur globalité et dans le détail (d'un seul mouvement parsemé de micro-événements). Difficile à exprimer ; du grand art, en tout cas.

Van Dam, c'est indubitablement chez Nagano qu'il m'embarque :

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 51AJ5vVWKCL._SS400_
A Lyon toujours, d'ailleurs, j'ai entendu en 2008 Lionel Lhote qui, avec un instrument herculéen (brillant du grave à l'aigu ; ambitus large, assise incroyablement sonore, palette dynamique absolue, etc.) a donné un Méphisto qui, à mon avis, doit compter parmi les tout meilleurs ; une bête de scène dans une culotte à crevées !
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyJeu 28 Juil 2011 - 19:21

bAlexb a écrit:
qui, à mon avis, doit compter parmi les tout meilleurs ; une bête de scène dans une culotte à crevées !

Tu as entendu la version Markevitch. Si oui, alors je me pencherai sur ta version.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyJeu 28 Juil 2011 - 19:53

atomlegend a écrit:
bAlexb a écrit:
qui, à mon avis, doit compter parmi les tout meilleurs ; une bête de scène dans une culotte à crevées !

Tu as entendu la version Markevitch. Si oui, alors je me pencherai sur ta version.

Bien sûr, oui ; c'est même la première que j'ai entendue. Et j'y reviens souvent ; moins tant d'ailleurs pour le plateau que pour l'énergie du chef. Même s'il lui manque (pardon à tous ceux qui adorent cette version) un peu d'énergie farouche, de fièvre épique aussi ; pas forcément dans l'absolu mais dans le relatif, c'est à dire, par exemple, par rapport à Prêtre voire Monteux (la hauteur de vue du barde dans une vision très justement discursive).
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 52
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptySam 30 Juil 2011 - 12:37

DavidLeMarrec a écrit:
atomlegend a écrit:
Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 51TjOpue6AL.__

On n'a pas parlé de cette version.

Solti / Von Otter et VAN DAM. Sur le papier c'est méga alléchant.
On peut s'y lancer ?
Je te le déconseille : von Otter n'a jamais été fabuleuse dans cette oeuvre. Van Dam, oui, ce devrait être très bien, ça dépend de la date (plus tard c'est, mieux c'est, pour lui dans ce rôle). Mais Solti, c'est trois ou quatre crans en-dessous de Markevitch, même s'il s'est sans doute amélioré depuis son studio. Déjà bien en-dessous de Davis...

Pour la date on est 1989 ( oui, j'ai craqué pour ma 4° version de cette damnation. Very Happy ). On est encore loin de Markevitch, mais j'ai trouvé Solti aussi bon que dans ses Wagner. Cependant un tantinet moins explosif avec des tempos un peu "lambinot". Le souffle qu'exige cette œuvre s'en voit bien amputé.
Mais " orchestralement " c'est très bien mis en place et les chœurs sont excellents .
Oui Van Dam est sublime sunny sunny, dans le rôle de Faust, Keith Lewis est parfait mais bien loin d'atteindre la brillance éclatante de Richard Verreau et c'est ce qui, vu la place prépondérante de ce dernier, piochera le plus ici.
Mais Von Otter chez Berlioz ( ou j'avais préféré de loin J. Baker dans les nuits d'été ) est superbe ici ( date ? ). Il faut l'entendre dans son solo ( scène de la romance " D'Amour L'Ardente Flamme" ) Pfouaaaaaaaaaaa. Grandiose. Sad

Au finale, j'oserai faire la même conclusion que plus haut. Comme la version Davis rien de dubitatif, rien de rédhibitoire, à moins d'avoir entendu l' énorme Markevitch. Il y manque cette espèce d’alchimie, d'osmose de cohérence entre orchestre, chœurs et chanteurs. Qui malheureusement rend celle de Igor incontournable ( hâte de recevoir "la version bAlexb" bounce )
Niveau scénique la mise en place est statique, du coup la version DVD ne présente aucun intérêts si ce n'est que c'est le seul moyen de l'entendre et de voir comment Von Otter est belle I love you I love you I love you ( en 89 kiss ) et la prise de son est lointaine, ce qui gâche un peu le plaisir de surcroit. J'ai pas pu trouver ça en dessous de Davis Shit
Revenir en haut Aller en bas
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr

Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyMar 21 Aoû 2012 - 18:14

Je confirme ce qui a été dit plus haut : Markevitch, c'est énorme, je redécouvre complètement l'oeuvre avec cette version, je ne l'aimais pas trop, tout ce que je connaissais c'était Davis, mais Markevitch est beaucoup plus rapide, véloce, explosive, et dans un français correct, je crois que c'est une écoute indispensable pour tous, cette version fait apparaitre que cette oeuvre est un grand chef d'oeuvre, chose dont je n'avais pas conscience lors de mes écoutes précédentes.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27444
Date d'inscription : 21/09/2012

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyDim 3 Nov 2013 - 0:24

Xavier, in Si j'aime, au sujet de la Damnation de Faust, a écrit:

Pour la discographie, le résumé est rapide: tout le monde recommande Markevitch.
Smile Oui, j'ai vu ça.

Mais le CD couramment disponible est couplé avec Harold, que j'ai déjà dans un album couplé avec le Requiem par Munch...

Et comme j'essaie d'éviter les doublons...

La version Cluytens me tente bien...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyDim 3 Nov 2013 - 3:21

Mélomaniac a écrit:
Xavier, in Si j'aime, au sujet de la Damnation de Faust, a écrit:

Pour la discographie, le résumé est rapide: tout le monde recommande Markevitch.
Smile Oui, j'ai vu ça.

Mais le CD couramment disponible est couplé avec Harold, que j'ai déjà dans un album couplé avec le Requiem par Munch...

Et comme j'essaie d'éviter les doublons...

La version Cluytens me tente bien...
Il me semble que Cluytens n'en a gravé que des extraits. Mais il y a peut-être des prises sur le vif qui ont paru depuis la dernière fois que j'ai vérifié.

Vraiment, Markevitch est indispensable. Si je devais citer UN seul exemple de l'importance de l'interprète dans la musique classique, je citerais celui-là : le moindre trait prend sens, tout est évident, et le génie de l'œuvre éclate à chaque mesure avec un brio rare.

Sinon, la première version Davis (gravée pour Philips avec Veasey, Gedda et Bastin) est très belle, dans un genre plus monumental.

Et puis il y a pas mal d'autres très bonnes versions, mais ces deux-là surplombent clairement la discographie à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27444
Date d'inscription : 21/09/2012

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyDim 3 Nov 2013 - 10:52

Mélomaniac a écrit:


La version Cluytens me tente bien...
Embarassed Oups, lapsus, je voulais dire la version Prêtre chez Emi...

Effectivement David, Cluytens n'a gravé que des extraits.
Revenir en haut Aller en bas
Roderick
Mélomane chevronné
Roderick

Nombre de messages : 3186
Age : 44
Date d'inscription : 10/06/2013

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyDim 3 Nov 2013 - 11:10

J'aime beaucoup le live de Monteux/Crepin

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 31760SEXTKL
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyDim 3 Nov 2013 - 13:34

Mélomaniac a écrit:
Embarassed Oups, lapsus, je voulais dire la version Prêtre chez Emi...
Excellente version à tout point de vue. Ça va beaucoup moins loin que les deux que je te suggérais, mais comme tu ne vas pas te limiter à une version, tu peux fort bien inclure celle-là !

Roderick_U a écrit:
J'aime beaucoup le live de Monteux/Crespin
Oui, c'est pas mal en effet. Mais, à mon goût, ce n'est pas aussi merveilleux qu'on pourrait l'attendre de l'un et de l'autre. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyDim 3 Nov 2013 - 15:21

DavidLeMarrec a écrit:


Roderick_U a écrit:
J'aime beaucoup le live de Monteux/Crespin
Oui, c'est pas mal en effet. Mais, à mon goût, ce n'est pas aussi merveilleux qu'on pourrait l'attendre de l'un et de l'autre . Embarassed
Exactement ce que je pense (surtout pour Crespin). Ceci dit, ça demeure pour moi une version unique, et ma préférée de toute la discographie.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptySam 3 Jan 2015 - 23:58

Écouté depuis hier :

¶ Berlioz — La Damnation de Faust — von Otter, K. Lewis, van Dam, Solti (bande inédite)
¶ Berlioz — La Damnation de Faust — Minton, Domingo, Fischer-Dieskau, Barenboim (DG)
¶ Berlioz — La Damnation de Faust — Gorr, Giraudeau, Mollet, Spruit (bande inédite)
¶ Berlioz — La Damnation de Faust — Crespin, Turp, Roux, Monteux (Discocorp)

Beaucoup de surprises : Solti plus intéressant qu'en studio, Minton très terne, Domingo et Fischer-Dieskau dans un très bon français (!), Barenboim d'une belle transparence (!), Turp qui claque remarquablement, Mollet et Roux qui prennent la variante baryton (avec des hésitations, mais non sans brio), Monteux très brouillon. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 23/01/2014

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyMar 20 Jan 2015 - 13:14

bonjour david j'écoute en ce moment la damnation de faust :
que pensez vous de la distribution ?

watch?v=hg7mJcYnEQE
Hector Berlioz La Damnation de Faust A.S.von Otter K.Lewis J-van Dam Georg Solti

je suis à cette partie : Part 3 "Grand Dieu!" [Marguerite, Faust]
c'est beau !

et maintenant : "D'amour l'ardente flamme" (Marguerite)" Shocked Shocked Shocked Shocked
Revenir en haut Aller en bas
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 23/01/2014

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyMar 20 Jan 2015 - 22:57

DavidLeMarrec a écrit:
Mélomaniac a écrit:
Embarassed Oups, lapsus, je voulais dire la version Prêtre chez Emi...
Excellente version à tout point de vue. Ça va beaucoup moins loin que les deux que je te suggérais, mais comme tu ne vas pas te limiter à une version, tu peux fort bien inclure celle-là !

Roderick_U a écrit:
J'aime beaucoup le live de Monteux/Crespin
Oui, c'est pas mal en effet. Mais, à mon goût, ce n'est pas aussi merveilleux qu'on pourrait l'attendre de l'un et de l'autre. Embarassed
bonsoir david, mon passage préféré dans la damnation de faust c'est :

le trio et chœur de la scène XIX.

Chœur des voisins dans la rue
"Holà, mère Oppenheim ! vois ce que fait ta fille !L'avis n'est pas ors de saison: Un galant est dans ta maison, Et tu verras dans peu s'accroître ta famille Holà ! Holà ! Ah ! Ah ! Ah !"

c'est impressionnant ! je rajoute ce trio et choeur de la scène XIX dans ma liste des favoris du classique.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyMer 21 Jan 2015 - 1:26

hommepiano a écrit:
que pensez vous de la distribution ?

watch?v=hg7mJcYnEQE
Hector Berlioz La Damnation de Faust A.S.von Otter K.Lewis J-van Dam Georg Solti

Non seulement la distribution est superbe, mais c'est à l'usage une excellente version.

(Et l'œuvre regorge de fulgurances de natures très différentes… pour moi l'un des opéras les plus vertigineux jamais composés.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 818
Date d'inscription : 23/01/2014

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyMer 21 Jan 2015 - 15:45

DavidLeMarrec a écrit:
hommepiano a écrit:
que pensez vous de la distribution ?

watch?v=hg7mJcYnEQE
Hector Berlioz La Damnation de Faust A.S.von Otter K.Lewis J-van Dam Georg Solti

Non seulement la distribution est superbe, mais c'est à l'usage une excellente version.

(Et l'œuvre regorge de fulgurances de natures très différentes… pour moi l'un des opéras les plus vertigineux jamais composés.)
mais je regrette quand même que la fin ne termine pas en apothéose cad avec des choeurs et de l'orchestration à la berlioz pimpante.
la damnation de faust termine avec un choeur d'enfants et l'orchestre quasi-inexistant....la fin de cet opéra n'est pas triomphante mais calme et discrête.

bon je comprends les pom pom pom "grosse caisse" typiques de BERLIOZ ne plaisent pas à tous, néanmoins la fin de la Damnation de Faust aurait pu être moins sage....mais l'oeuvre m'a plus
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyMer 21 Jan 2015 - 15:53

Oui, le chœur final n'est pas très intéressant (s'il l'avait été, on lui aurait sans problème pardonné le contraste).

Effectivement, je ne serais pas dérangé par l'arrêt après Pandæmonium.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20184
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyJeu 30 Avr 2015 - 10:00

ça a fait pas mal de bruit... Il y a eu plusieurs concerts de la Damnation de Faust dirigés par Sir Simon Rattle avec en star Joyce DiDonato... après écoute, le bruit était à la hauteur de l'évènement...

Charles Castronovo ,Faust
Joyce DiDonato, Marguerite
Ludovic Tézier, Méphistophélès
Florian Boesch, Brander)

Rundfunkchor Berlin
Chef de choeur : Simon Halsey

Berliner Philharmoniker
Direction : Sir Simon Rattle

10 avril 2015, Philharmonie de Berlin.


A la baguette, Rattle offre une superbe vision avec je dirais les points forts d'une vision très wagnérienne et les points forts des versions plus légères... En s'appuyant sur un orchestre assez parfait, il peut trouver légèreté et vivacité tout comme les sonorités très larges et puissantes. Son Berlioz est vif, coloré mais aussi imposant à certains moments. Jamais lourd par contre. Tout est superbement marqué et dessiné avec des couleurs admirables.
Le choeur est au diapason pour son rôle super important. Splendide.

Un Brander un peu terne par contre. Mais bon, tant pis!
Tézier possède le ton, la prestance... mais il lui manque pour moi un peu de noirceur. Ce Méphisto n'est quand même pas aussi badin que celui de Gounod et ici, j'entends vraiment un diable gentil... quelques accents moqueurs ou désagréables, mais pas l'ombre qui devrait se trouver derrière. La diction est bonne, par contre le chanteur se trouve plusieurs fois en difficulté dans les aigus! Dans la chanson de la puce, on arrive à l'accident et quelques autres fois il sera vraiment très très proche. Espérons un soucis médical et non les suites de son arrêt forcé après ses Scarpia à Paris. Tout cela reste malgré tout superbement chanté!
Celle attirait tous les regards se sort magnifiquement du rôle de Marguerite. Joyce DiDonato propose un personnage presque irréel, calme et angélique. La voix est claire, jamais lourde comme certaines de ses collègues. Le ton est jeune aussi... ce qui nous change des Marguerites matrones. Et quel souffle, quelles couleurs pastelles... et belle diction aussi. Un personnage comme en vitraux, avec beaucoup de lumières et une douceur splendide.
Enfin le rôle titre... Charles Castronovo semble vraiment fait pour ce rôle. Il en possède le côté héros maudit avec sa voix sombre, mais aussi toutes les finesses, alliant le désespoir du début à une poésie marquée par la suite... Aigus puissants ou aigus mixés (très très mixés d'ailleurs, presque en voix de tête mais sans rupture de la ligne! chapeau!), délicatesse de la ligne, diction parfaite. Ce Faust possède tout et s'impose immédiatement comme le personnage réel de l'oeuvre.

Une très belle version donc... vu le nombre de concerts et le luxe des distributions, on peut espérer qu'une publication officielle sera faite... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyJeu 30 Avr 2015 - 15:30

Ah tiens, le Méphisto de Berlioz me paraît au contraire extrêmement badin – rieur jusque dans la terrible course à l'abîme, alors que celui de Gounod a quelques moments de sérieux (la cathédrale, la fin…). Chez Berlioz, il est plus dangereux, certes, mais aussi beaucoup plus drôle.

Ça fait très envie à vrai dire… surtout pour le Chœur de la Radio berlinoise ! Tu confirmes le bon pressentiment que j'ai pour Rattle dans Berlioz, je suis curieux d'essayer ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20184
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyJeu 30 Avr 2015 - 15:35

DavidLeMarrec a écrit:
Ah tiens, le Méphisto de Berlioz me paraît au contraire extrêmement badin – rieur jusque dans la terrible course à l'abîme, alors que celui de Gounod a quelques moments de sérieux (la cathédrale, la fin…). Chez Berlioz, il est plus dangereux, certes, mais aussi beaucoup plus drôle.
Ah j'ai toujours trouvé que le Méphisto de Gounod était un dandy qui joue à terroriser plus que n'est vraiment méchant. Là où celui de Berlioz me semble plus sinistre, plus manipulateur...
Mais peut-être que c'est mes écoutes et la musique qui va avec qui me donne cette impression...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyJeu 30 Avr 2015 - 21:34

Polyeucte a écrit:
Ah j'ai toujours trouvé que le Méphisto de Gounod était un dandy qui joue à terroriser plus que n'est vraiment méchant. Là où celui de Berlioz me semble plus sinistre, plus manipulateur...

C'est vrai, mais sur le fond seulement (celui de Berlioz est plus métaphysique, moins « démon d'opéra »). Dans la forme et dans la musique, en revanche, celui de Berlioz est beaucoup plus virevoltant, là où celui de Gounod a ses moments de sérieux (la cathédrale, le duel, la fin…). Même lorsqu'il annonce que Marguerite a empoisonné sa mère et qu'il emporte Faust vers les Enfers, il continue ses remarques narquoises.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
m.gruber
Mélomane averti


Nombre de messages : 275
Date d'inscription : 30/04/2015

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyJeu 30 Avr 2015 - 21:37

C'est souvent le souci avec Gounod, il est un peu trop sérieux. Et contrairement aux grands compositeurs allemands, ce sérieux est pontifiant. Il est incapable du détachement assez ironique de Berlioz, trop premier degré au fond.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptySam 2 Mai 2015 - 1:50

Je ne trouve pas. Il y a quand même autrement plus de légèreté dans Faust (ou de sérieux bien tempéré dans les autres ouvrages) que chez les germaniques, généralement très préoccupés de bien décocher une flèche au cœur de la cible du Sublime. hehe

J'ai écouté les deux premières parties de la Damnation berlinoise… Comme je l'espérais, Rattle y est formidable, ça ressemble tout à fait aux équilibres de son Pelléas ! Volupté (ces altos qui sonnent comme des premiers violons !) et transparence. De même pour le Chœur de la Radio…

Côté distribution, je suppose qu'on ne devait rien entendre de Castronovo, mais à la radio c'est chouette, même si j'aimerais bien entendre des Faust avec des couleurs moins sombres de temps à autre.

Tézier est sérieux comme un pape, forcément, et c'est vraiment dommage – je le trouvais meilleur diseur autrefois –, parce que la voix reste bien mordante et très belle. (étrangement, il choisit la version pour basse)

Pas encore arrivé à DiDonato, mais qui s'intéresse à Marguerite là-dedans ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
sergio
Mélomane averti
sergio

Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 19/07/2010

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptySam 2 Mai 2015 - 12:34

Cette version n'a pas été mentionnée mais Charles Munch à Boston avec Danco, ce n'est pas si mal...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptySam 2 Mai 2015 - 12:55

Oui, pas mal du tout, même ! Mais il y a plus coloré orchestralement, surtout : la lecture de Münch est très cursive.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyMar 1 Sep 2015 - 0:48

Aucune mention de la version Ozawa à Boston ? scratch . Les solistes masculins sont acceptables (Burrows surtout), la Marguerite est faible et fort décevante. Pour une suissesse, Mathis n'est même pas fichue de chanter dans un français correct. L'orchestre est remarquable, la direction enlevée. Les choeurs sont poussifs. La prise de son est très bonne.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyMar 1 Sep 2015 - 9:01

André a écrit:
Pour une suissesse, Mathis n'est même pas fichue de chanter dans un français correct.

Enfin, Lucerne n'est pas la Suisse romande Wink ...
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3520
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyMar 1 Sep 2015 - 9:15

Oui, parce que le français de Stader ou Della Casa ne devait pas être éblouissant non plus.

Encore que celui de Stader dans son récital de Noël soit adorable.

J'ai du mal à imaginer Mathis mauvaise, dans quoi que ce soit, je veux dire vraiment mauvaise, mais je connais pas cette Damnation.
Revenir en haut Aller en bas
Figaro
Mélomaniaque
Figaro

Nombre de messages : 884
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyDim 13 Sep 2015 - 23:29

André a écrit:
Aucune mention de la version Ozawa à Boston ? scratch . Les solistes masculins sont acceptables (Burrows surtout), la Marguerite est faible et fort décevante. Pour une suissesse, Mathis n'est même pas fichue de chanter dans un français correct. L'orchestre est remarquable, la direction enlevée. Les choeurs sont poussifs. La prise de son est très bonne.
Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 R-3803651-1364428591-3310.jpeg
C'est la version avec laquelle j'ai découvert cette oeuvre, il y a très longtemps (en 33 tours).
Il y a au moins 25 ans que je ne l'ai pas entendue. Dans mon souvenir c'était plutôt pas mal. J'ai un assez bon souvenir de Mathis et McIntyre, moins bon pour Burrows. Ozawa : Confused Embarassed  désolé, mais je ne peux rien en dire.

Toutefois, je me rappelle que la version Davis m'avait déçu (à part Bastin Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 173236763 ) en comparaison lorsque je l'avais entendue pour la première fois. J'aimerais bien la ré-entendre par curiosité, mais selon moi la référence absolue reste : Markevitch, inégalable et un peu plus loin derrière : Prêtre avec Baker, Gedda et Bacquier. Curieusement, on ne parle pas beaucoup de cette version. La direction est pourtant très efficace. Janet Baker est idéale en Marguerite, bien plus marquante et émouvante que Veasey dans la version Davis. Je préfère Gedda dans cette version à son interprétation avec Davis et enfin Bacquier n'est pas loin d'égaler Bastin.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 27444
Date d'inscription : 21/09/2012

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyJeu 25 Avr 2019 - 0:04

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Hector Berlioz (1803-1869) :

La Damnation de Faust, légende dramatique

Faust, Nicolai Gedda
Méphistophélès, Jules Bastin
Marguerite, Joséphine Veasey
Brander, Richard Van Allan
Voix céleste, Gillian Knight
Chœur de garçons de la Wansworth School,
dir. Russell Burgess
Ambrosian Singers, dir. John McCarthy
London Symphony Chorus, dir. Arthur Oldham
Colin Davis, Orchestre symphonique de Londres

(Philips, juillet 1973)

Smile Une interprétation parfaite ? En tout cas une prestation qui avait bénéficié de l'expérience du concert, alors que Colin Davis était immergé dans l'œuvre berliozien,
un compositeur qui a confirmé sa réputation, et qui au disque s'est vu dignement défendu, propagé, par le chef anglais (premier enregistrement des Troyens !)
Le vaillant Gedda reste pour moi l'incarnation du Docteur, avec cet héroïsme typiquement romantique. Impeccable Méphisto de Bastin.
Seul le Brander de Van Allan appellerait quelques réserves, surtout à cause d'une prononciation qui détonne au sein d'un plateau (préparé par Janine Reiss)
qui parle et chante impeccablement le français.
Davis ne bouscule rien mais laisse s'exprimer cette légende faustienne avec une remarquable acuité (et continuité !) dramatique.
Rien à redire, c'est vraiment une réalisation de grande classe, à laquelle les micros de Philips offrirent une prise de son claire, large, et une ample dynamique.


Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Berlio11
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 1012
Age : 75
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyJeu 25 Avr 2019 - 8:51

La première version Davis ?
Pas mal, effectivement.
Ceci écrit, elle souffre toutefois d'un Méphisto insuffisant, Jules Bastin, qui n'est pas à la hauteur de ses partenaires, Nicolai Gedda et Josephine Veasey et suffit à plomber cet enregistrement (A mes oreilles et à mon sens, bien sur).

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyJeu 25 Avr 2019 - 13:31

Mélomaniac a écrit:
Une interprétation parfaite ?

Parfait, c'est toujours compliqué à dire, mais en tout cas, un des disques de la Damnation qui fonctionnent à la perfection, malgré des éléments pas tous du même niveau (la voix dure jamais mixée de Gedda, son accent pas bien joli). Dans un genre à grand spectacle (ce qui correspond assez bien au projet d'évocation fantastique), on fait difficilement plus ample, plus coloré, une sorte de cathédrale sonore essayant de multiples anamorphoses.

Et évidemment, le prix de cet enregistrement, c'est le Méphisto de Jules Bastin, qui tout en ayant l'assise et les graves requis, chante avec une clarté de ténor et une ironie mordante, un sens incroyable de l'inflexion et du mot, chaque réplique de ce rôle – probablement le Méphisto le plus sympathique du répertoire, celui qui est le moins malveillant et en tout cas le plus joueur, et Bastin souligne cet aspect avec un brio qui n'a pas d'exemple.

Dans un genre opposé, si l'on veut du détail d'orchestre et une compréhension intime de l'orchestration de Berlioz, où chaque détail instrumental fait sens, c'est évidemment Markevitch qui s'impose, dans une distribution superbe et francophone (là aussi, Michel Roux, quel Méphisto !).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Stefano P
Mélomaniaque
Stefano P

Nombre de messages : 1360
Date d'inscription : 30/08/2018

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyJeu 25 Avr 2019 - 13:48

DavidLeMarrec a écrit:
Dans un genre opposé, si l'on veut du détail d'orchestre et une compréhension intime de l'orchestration de Berlioz, où chaque détail instrumental fait sens, c'est évidemment Markevitch qui s'impose, dans une distribution superbe et francophone (là aussi, Michel Roux, quel Méphisto !).

Oui, c'est aussi ma version préférée ; elle vient d'ailleurs de ressortir dans un très beau package avec deux CD remastérisés, un Bluraydisc et un petit livre très chouette.

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 La-damnation-de-Faust-Coffret-Edition-Limitee-Inclus-ivre-disque-et-Blu-ray
Revenir en haut Aller en bas
http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 1012
Age : 75
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyJeu 25 Avr 2019 - 15:34

DavidLeMarrec a écrit:


Et évidemment, le prix de cet enregistrement, c'est le Méphisto de Jules Bastin, qui tout en ayant l'assise et les graves requis, chante avec une clarté de ténor et une ironie mordante, un sens incroyable de l'inflexion et du mot, chaque réplique de ce rôle – probablement le Méphisto le plus sympathique du répertoire, celui qui est le moins malveillant et en tout cas le plus joueur, et Bastin souligne cet aspect avec un brio qui n'a pas d'exemple.

Et bien, nous n'entendons pas du tout le même Méphisto !
Je trouve, précisément, que Bastin n'a ni l'assise ni les graves requis, qu'il donne Méphisto ténorisant au timbre insipide et, interprétativement, tout à fait à coté du personnage conçu par Berlioz.
Pour la petite histoire, le Méphisto initialement retenu était Roger Soyer et il est bien dommage et regrettable qu'il n'ait finalement pas assumé ce rôle dans cet enregistrement.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87711
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 EmptyJeu 25 Avr 2019 - 16:27

fomalhaut a écrit:
Je trouve, précisément, que Bastin n'a ni l'assise ni les graves requis,

Bastin a un timbre clair, mais des graves énormes au contraire, un des Ochs les plus impressionnants, il tutoie Moll et Ridderbusch sur ce plan !


Citation :
interprétativement, tout à fait à coté du personnage conçu par Berlioz.

J'ai du mal à voir en quoi : le texte montre un Méphisto sans cesse joueur et goguenard, il n'y a que la scène à Pandæmonium où il doive se montrer un peu méchant (et il le fait très bien à mon sens, mais c'est une autre affaire). Je ne vois pas trop où est la contradiction avec le texte du livret ou avec la musique. Tu pourrais préciser ce qui te gêne ?

Soyer aurait été très bien en effet (mais moins savoureux !).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Berlioz - La Damnation de Faust   Berlioz - La Damnation de Faust - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Berlioz - La Damnation de Faust
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hector Berlioz: les cantates
» Hector Berlioz (1803-1869)
» Berlioz - Benvenuto Cellini
» Slapp Happy, the Douanier Rousseau sound
» Orfeo ed Euridice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: