Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Dim 11 Déc 2011 - 23:14

bon mieux vaut tard que jamais notre petite lettre a elise est sur l'album Faccia A Faccia "the verdict" en plus j'ai vraiement été une brel sur ce coup là vu que tarantino l'as repris dans un de ses films.....
Enfin voila , ca va plus me prendre la tête sans arrêt Laughing
je crois que sur ce morceau là ont peux tout de même parler de pompage... mais bon, en clin d'oeil Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Lun 12 Déc 2011 - 16:46

rodolphe738 a écrit:
bon mieux vaut tard que jamais notre petite lettre a elise est sur l'album Faccia A Faccia "the verdict" en plus j'ai vraiement été une brel sur ce coup là vu que tarantino l'as repris dans un de ses films.....
Enfin voila , ca va plus me prendre la tête sans arrêt Laughing
je crois que sur ce morceau là ont peux tout de même parler de pompage... mais bon, en clin d'oeil Wink

Quelle plage sur le cd? Je n'ai pas trouvé de thème intitulé The verdict.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Lun 12 Déc 2011 - 16:58

Dopo la Condanna si tu as la version non remasterisé de faccia a faccia. the verdict est sur le tarantino c'est une erreur de ma part coucou
comme je rip tout mes cd systematiquement il arrive que les piste en extraction ne se nomme qu'en track !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Lun 12 Déc 2011 - 17:50

rodolphe738 a écrit:
bon mieux vaut tard que jamais notre petite lettre a elise est sur l'album Faccia A Faccia "the verdict" en plus j'ai vraiement été une brel sur ce coup là vu que tarantino l'as repris dans un de ses films.....
Enfin voila , ca va plus me prendre la tête sans arrêt Laughing
je crois que sur ce morceau là ont peux tout de même parler de pompage... mais bon, en clin d'oeil Wink

Dopo la condanna provient de la B.O. du western La Resa dei Conti mais le lien avec la Lettre à Elise ne m'est pas flagrant. Je vois, toutefois, ce à quoi tu fais allusion; ces quelques notes sur lesquelles s'appuie le thème et qui découle sur une esquisse mélodique superbe au hautbois qui n'a plus rien à voir avec le thème du grand Beethoven. Mais, ce n'est selon moi, dans ce cas précis, ni une citation, ni un pompage, car le résultat est quelque chose qui n'a plus rien à voir. Beaucoup ne feraient même pas le rapprochement. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Lun 12 Déc 2011 - 18:23

tu pourras te vanter de m'avoir fait ressortir les reliques par paquet de douze ami théo Mad effectivement tu a raison j'ai ses deux album reunis sur le même cd ! autant te dire que je les sort pas souvent.

qui découle sur une esquisse mélodique superbe au hautbois qui n'a plus rien à voir avec le thème du grand Beethoven. Mais, ce n'est selon moi, dans ce cas précis, ni une citation, ni un pompage, car le résultat est quelque chose qui n'a plus rien à voir. Beaucoup ne feraient même pas le rapprochement.

Non, comme je te l'ai indiqué plus haut je ne parle pas des hautbois ni même du theme de bethovene dans son entier ... juste des ses fameuses note de piano qui sont assez présente dans certaines oeuvre de morricone pour ne pas songer un seul instant que ce n'est pas un clin d'oeil a lettre a élise Very Happy
cela dis je ne t'interdis pas de l'occulté Laughing bien sur que le résultat n'as plus rien a voire pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Lun 12 Déc 2011 - 20:06

C'est une des pratiques intéressantes de ce compositeur, capable de tirer d'une même cellule mélodique, des ambiances musicales très différentes. Wink


D'autre-part, il ne s'agit pas d'occulter,( en plus c'est moi qui ai en premier parlé des différentes utilisations de La lettre à Elise dans l'oeuvre de Morricone) mais d'appeler un chat un chat. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Lun 12 Déc 2011 - 20:14

je suis entierement d'accord avec toi, ces quelques notes de musique qui ressemble etrangement a lettre a élise "enfin son commencement" prends une dimention toutes a fait differente dans l'interpretation qu'en fait morricone et ca change tout siffle gageons , que une note supplémentaire serait celle de trop et que c'est un des nombreux exercise de style de ce génie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Lun 12 Déc 2011 - 20:18


Ca fait plaisir d'être compris. zen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Lun 12 Déc 2011 - 20:18

D'autre-part, il ne s'agit pas d'occulter,( en plus c'est moi qui ai en premier parlé des différentes utilisations de La lettre à Elise dans l'oeuvre de Morricone) mais d'appeler un chat un chat.

Very Happy je crois bien qu'au contraire c'est moi qui t'es mis sur la voie en parlant de ses fameuse notes de piano dont j'assimilais l'origine a une partition de morricone d'un de ses vieux western Very Happy je te laisse regarder par toi même.........
Mais il est de fait, que tu lui a trouver le nom et le compositeur Wink
il faut rendre a cesar ce qui lui appartient Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Lun 12 Déc 2011 - 20:21


Seulement tu n'es pas César Mr. Green et c'est moi qui ai parlé en premier de La lettre à Elise comme petite "obsession" du Maestro. siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Lun 12 Déc 2011 - 20:54

copié collé du premier post ou il est fait référence de ses notes de piano Very Happy Erratum, les notes de piano en question ne sont pas sur le nocturne de la califfa il faudra que je recherche ça…. Pour la cité de la violence le titre est momento estremo… tu retrouve ces fameuses note de piano sur pas mal de ses anciens western …….
Pour « mon nom est personne », je ne pense pas que l’on puisse dire que c’est du pompage ! Il fait référence aux walkyries de wagner c’est indéniable, mais selon moi c’est un clin d’œil plutôt humoristique… et il y va de manière frontal…… il s’est pas pris au sérieux quoi…..
J’ai trouvé le disque que tu m’as conseillé, le vendeur m’a orienté vers Giulini, mais j’ai pris ta refs en même temps « Karayan » je vais me mettre ca dans les feuilles ce soir.
J’ai bien le carlo rustichelli, mais sans un état déplorable, il faut que j’essaye de le passer sur la clearaudio ce soir, mais je suis sceptique …….

Si tu ne viens pas à Lagardère, Lagardère ira à toi ! pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Mer 1 Fév 2012 - 18:08

Je viens de découvrir a l’écoute de la B.O « la banquière » récemment remasterisé , qu’il manque un titre par rapport au vinyle pressage Français de 1980.
Le titre « joie et peine d’un enfant » il est assez étonnant de constaté se genre d’oublie de la part de GDM , surtout lors-ce que l’on sait que c’est la famille dell’Orso qui dirige cette société.
De deux chose l’une, soit ce titre n’était qu’un rajout « un remplissage » sur le LP et il n’appartient pas a la bande sonore du film…. Soit c’est un oublie de la part de GDM.
Peux être qu’un de nos journalistes d’investigation Very Happy spécialisé dans la musique de film et passant par là tout a fait par hasard… pourras nous donné le début d’une petite explication……….
Les thémes de cette B.O étant beau a chialé surtout « dédica » j’ai bon espoir de ne pas être taxé « de mauvais goût » tout comme le maestro ! Sinon je m’en accommoderais !
A noté pour ceux qui ne connaissent pas cette œuvre magnifique et poignante, que sont présent au piano Arnaldo Graziosi et au violon Franco Tamponi .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 2 Fév 2012 - 8:51

Il ne s'agit probablement pas d'un oubli car ce thème n'a pas été composé pour LA BANQUIERE, une B.O. sacrément élégante et réussie, au même titre que tout ce qu'il a pu composer pour le cinéma du regretté Francis Girod. Je ne saurai dire si on l'entend dans le film, ça fait trop longtemps que je ne l'ai pas vu. Ce que je suis sûr, en revanche, c'est que ce thème se retrouve dans le film de Maximilian Schell " DER RICHTER LAD SEIN HENKER", réalisé bien avant LA BANQUIERE, dont les titres italiens sont ASSASSINIO SUL PONTE et IL GIUDICE E IL SUO BOIA, et bien sûr sur la B.O. récemment éditée pour la première fois en CD. Il me semble même qu'il y en a deux versions dont l'une sous le titre initial "Affresco con Bambini".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 2 Fév 2012 - 11:03

Bon, je viens de me retaper le film, effectivement on l’entend bien mais de manière succincte ……. Sans doute que se titre figurais sur
Il Giudice E Il Suo Boia, mais la version présente dans ce film ne m’a pas marqué comme celle présente sur « la banquière » et comme cette BO «Il Giudice E Il Suo Boia » est également remasterisé, GDM a remis de l’ordre la dedans …. Ce qui est un peu dommage car de mémoire l’orchestration et la composition du thème est différente.
Il faut que je ressorte le vinyle pour en avoir le cœur net.
Je vais de toutes façons commandées la version remasterisé cette semaine.
Mais merci a toi pour le renseignement ça m’as chier le chou depuis trois jours.
J’ai commandé « cosi’come sei » dans sa version remasterisé et compléte , quelle beau travail ! mon premier gamin qui jusque là ne s’était jamais intéressé plus que ca a morricone est resté accroché a un titre ! je te le donne en mille « A Nastassia » il se le passe en boucle depuis 2 jours… je crois qu’il compte allé jusqu'à l’ecoeurement pur et simple ….. cela fait bien deux ans que j’essaie de l’accrocher et il y est venu tout seul…. De bonne perspective auditive s’annonce… cheers


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 2 Fév 2012 - 12:12


Tu devrais retrouver la version identique à celle qui figure à la fin du disque LA BANQUIERE plus une autre version sensiblement différente...si ma mémoire ne me fait pas défaut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 2 Fév 2012 - 13:43

Tu a parfaitement raison, les deux version se trouve sur le vinyle…. salut n’étant pas trop fan des giallo mis en musique par morricone « a quelques exception près » je n’avais pas retenus et surtout percuté que ce titre sur la banquière appartenait en réalité a la B.O « il giudice e il suo boia » je crois même ne l’avoir jamais écouté en entier t’as qu’a voire !
Cela m’etonnais aussi de la part de GDM, vus la qualité des œuvres du maestro qu’ils ressortent en ce moment.
Pour le thomas dolby, commande bloqué sur price depuis 15 jours avec 5 autre CD je commande tout en recommandé et les vendeurs qui envoie de l’étranger prennes un malin plaisir a envoyé systématiquement en lettre prioritaire ! Je suis en litige actuellement avec le service client et il y a de forte chance que j’arrête de commander sur ce site.
J’essaierais de voir si je peux le trouver ailleurs.
En tout cas merci pour l’info concernant le morricone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 2 Fév 2012 - 19:39

rodolphe738 a écrit:
Tu a parfaitement raison, les deux version se trouve sur le vinyle…. salut n’étant pas trop fan des giallo mis en musique par morricone « a quelques exception près » je n’avais pas retenus et surtout percuté que ce titre sur la banquière appartenait en réalité a la B.O « il giudice e il suo boia » je crois même ne l’avoir jamais écouté en entier t’as qu’a voire !

J'ignorais que cette B.O. existait en 33 tours. Le film "Il giudice e il suo boia" est peut-être un giallo, mais le cd réunissant les musiques originales est globalement mélodique et aux antipodes des réalisations habituelles de Morricone pour ce type de cinéma. C'est très différent en fait, rien n'à voir avec ses musiques semi-improvisées avec le groupe "nuova Consonanza". La plupart des thèmes sont mélodiques et très écrits et le cd révèle une B.O très variée avec certes quelques thèmes un peu tendus mais surtout des thèmes romantiques, des morceaux un peu jazzy et même des morceaux ironiques et satiriques.

Ce qui est étonnant, c'est qu'a l'époque, j'avais acheté la vidéo de ce film et n'y avais entendu que de la musique préexistante de Morricone, je ne sais plus quoi au juste mais aucun des thèmes réunis sur le CD actuel. scratch En même temps, ça remonte à très loin et ne suis même pas sûr d'avoir maté ce film en entier. Il faudrait que je fasse des recherches, à savoir si il n'y a pas eu deux versions du film, la version italienne avec la musique originale du compositeur et l'allemande avec des thèmes préexistants du même compositeur. Et je suis tombé sur celle-là. Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 2 Fév 2012 - 23:08

Si, elle existe sous le label fonicetra , pressage italien 10 titres… je dois d’ailleurs avoir deux ou trois album de morricone assez rare édité sous se label.
Je te dirais pour ce qui est de la nouvelle mouture remasterisé quand je le recevrais, « a l’heure actuel c’est pas gagné » mais s’il existe 2 B. 0 différente pour le même film ne serait pas étonnant.
Je me souviens que sur Dedicato Al Mare Egeo le premier vinyle que j’ai eu en ma possession était remplis de musique n’ayant pas de rapport direct avec la musique principal du film , ormis l’accompagnement d’ edda dell’ orso et le theme principal.
Sur l’édition remasterisé il y a tout y compris les dialogues du navet……mais les musique d’ambiance que je ne peux attribué a morricone, ont-elles disparus de la nouvelle édition… je crois que GDM fait le ménage et rend a césar se qui lui appartient.
Morricone a l’air d’avoir servis pas mal de réchauffé dans les années 70…. sur « cosi’ come sei » existe le titre Spazio 99….., le main title de la B.O de space 99 versions italiennes, il l’a donc resservis 3 ans plus tard pour cette série télévisé.
Une B.O absolument infecte du maestro mais rare……. « je suis collectionneur »
Il y a quelques petite surprise comme ça de temps a autre……..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Ven 3 Fév 2012 - 6:57

Space 99... Shocked Même le titre ne me dit absolument rien, mais si c'est infecte, comme tu le dis, autant que ça reste aux oubliettes et le plus rare possible. pété de rire Je m'en fous, je ne suis pas collectionneur, surtout pas complétiste de toute façon. Je m'intéresse à trop de compositeurs dans différents genres musicaux pour me permettre de conserver des disques juste pour la collection alors que je ne les réécouterai jamais. Déjà que j'ai un sérieux problème de place avec tout ce que j'aime... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Ven 3 Fév 2012 - 17:35

Ben, c’est infecte pour moi, mais mes goût concernant morricone et ses compositions sur les giallo « par exemple » n’est pas a proprement parlé un goût universel ! si tu te ballade un peu sur les forum italien au sujet de cette B.O tu vas t’apercevoir que beaucoup l’aime et là compare même a ce qu’il a fait sur l’oiseaux aux plumes……. Pour moi c’est le rejet total.
Maintenant je suis collectionneur dans l’absolue, l’œuvre du maestro étant considérable et très peu médiatisé, chaque album que je peux me procurer est une chance supplémentaire de tomber sur une pépite grosse comme le poing……..
Combien ai-je découvert de morricone de cette façon ? Je ne les compte plus…….
Je suis très heureux pour toi que tu puisse t’intéresser a d’autre compositeur…. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12602
Age : 40
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Ven 3 Fév 2012 - 17:43

Il a composé pour des gialli, Morricone ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Ven 3 Fév 2012 - 18:25

Picrotal a écrit:
Il a composé pour des gialli, Morricone ?

Oui, il est même à l'origine du genre en Italie avec le réalisateur Dario Argento. Une collaboration qui s'est effectuée par un triptyque; "L'oiseau au plumage de cristal", une partition très travaillée avec des voix lancinantes, des rythmes fous et bancals, un palette timbrique très riche, puis "4 mouches de velours gris" et enfin "Le chat à neuf queues". Dans les deux cas, il fait appel au "Gruppo improvvisazione Nuova Consonanza" créé par Franco Evangelisti et auquel il participa. Suite à ce triptyque, Argento se sépara provisoirement de Morricone et se tourna vers une toute autre approche plus proche de la pop avec Goblin, mais j'y suis pour ma part totalement allergique. Autant les musiques triturées de Morricone sur instruments réels ne me posent aucun problème, autant le "son Goblin" m'est indigeste. J'en fait un rejet épidermique, à l'exception peut-être d'un générique par-ci par-là et encore sans folie. pété de rire Pareil dans un autre genre avec les frères Angelis. Si j'adore la chanson de "Keoma", en général, je n'aime pas du tout. Mais bon, ce n'est pas grave et ce n'est pas faute d'avoir essayé. D'autres aiment pour moi et c'est très bien ainsi. Puis, surtout ça n'a plus aucun rapport avec la question de Picrotal! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12602
Age : 40
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Ven 3 Fév 2012 - 18:49

Merci pour l'info, j'ignorais qu'il avait travaillé avec Argento. Je n'ai pas encore vu ces trois films là, et côté musique j'en étais resté à Iron Maiden pour la bande-son de Phenomena...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Ven 3 Fév 2012 - 19:22

Pareil pour moi les goblin m’indispose les feuilles au moins autant que certains giallo morriconiens…. Very Happy Dans le genre giallo si tu a l’occasion de comparé deux style, je te conseil ceux composé par stelvio cipriani, qui sont a mon sens beaucoup plus accessible sans tomber nécessairement dans le décaphonique a longueur de composition. Je ferais un nouveau post a cet effet sur le topic de stelvio cipriani.
Ce qui sauves souvent les partitions de morricone sur ce genre particulier, est souvent l’adjonction de plage jazzy- pop très inspiré voir carrément déjantée…. Sur « le chat a neuf queue » tu en a quelques exemple…..
Maintenant pere merrin, si tu en ai resté a phenomena de iron maiden tu ne trouveras pas de lien auditif dans les cipriani ou morricone dans les giallo.... c’est l’exact opposé…….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Ven 3 Fév 2012 - 19:43

Oui, je me doute bien que l'approche de Cipriani est plus accessible, mais comme je l'ai dit plus haut, l'approche atonale, voire expérimentale du Maestro ne m'a jamais déplu, bien au contraire. j'y suis assez sensible. Surtout que ces expériences sonores et rythmiques se sont effectuées sur instruments réels. J'adore un certain nombre de thèmes qu'il composa sous le titre de "Dimensions Sonores". Toutefois, j'essaierai de mieux connaître le travail de Cipriani dans ce domaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Ven 3 Fév 2012 - 20:06

Ce que je reproche « et encore je ne peux pas appelé ca un reproche » a certain giallo de morricone n’est pas trop du fait de ses expérimentation sonore sur les B.O que tu mentionne mais le manque d’homogénéité de l’ensemble qui finis par lassé en définitive… encore que … il y ai un publique pour s’en satisfaire pleinement…
Sur les cipriani les expérimentation de cet ordre n’existe pratiquement pas mais l’exercice de style y est pourtant tout a fait mémorable… avec des thèmes magnifiques qui n’hésite pas a s’enchevêtré avec de l’atonal pur et simple, ce qui donne une continuité assez agréable a l’écoute prolongé sans tombé non plus dans quelque chose de commun .
Pour en revenir a morricone j’apprécie nettement plus ce qu’il a composé pour
"Il pianeta d'acqua" , qui comme tu le sais n’est pas un giallo mais possede « de mémoire » une longue plage atonal » très travaillé qui est precedé par une mise en condition de 6 ou 7 titre . il faudras que je ressorte le vinyle, je ne me souviens plus du titre en question.
Mais c’est vraiment du grand art et dans ses conditions, les expérimentations sonores de morricones passe beaucoup mieux… en tout cas pour moi……


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Ven 3 Fév 2012 - 22:55

Dans tout ce qui se rapproche de la nature, et plus encore si celle-ci est hostile, Morricone excelle et cela depuis le western! Les déserts de neige et de glace: Le grand silence, La tente rouge, Orca, The thing; le désert tout court, le désert dans Le bon, la brute et le truand, Le secret du Sahara (notamment les deux morceaux initialement composés pour La Bible de John Huston), Le désert des tartares, La forêt et l'eau: Sardegna et l'eau sans la forêt, La Planète d'eau ( le mouvement rapide et intense d'un torrent ) qui sera si peu de déchainement par rapport à la mer de Moses! Cependant, je ne peux m'empêcher de trouver géniales des partitions de giallos comme Un coin tranquille à la campagne (dans sa dernière édition c-d-graphique) et L'oiseau au plumage de Cristal. Je mentionnerai aussi la dernière mouture cd de Mio caro assassino que je considère comme sa musique de giallo la plus esthétisée. Quelque chose d'indiciblement beau ressort de cette partition ainsi que pour Les amants d'outre-tombe. J'adore ces b.O. qui sont d'ailleurs d'une durée idéale, ni trop longues ni trop courtes. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Ven 3 Fév 2012 - 23:24

Sur la première partie de ton post je suis entièrement d’accord avec toi d’ailleurs se genre d’inspiration ne lui viens pas uniquement en regardant les étendues désertique ou océanique…. Il est aussi très sensible a la beauté féminine…… I love you les thèmes qu’il composa pour différente actrice : claudia cardinal, nastassia kinski et tellement d’autres, sont d’une beauté sans pareil ! je ne connais pas un seul compositeur de B.O ayant eus se genre de délicatesse quasi systématique a leurs attention. « Surtout dans le cinema italien des années 70 » voila un homme qui sait parler aux femmes ! hehe En musique……… sans compter toutes celle pour qui il composa, que se soit dans la variété ou autre………..
Dans ses giallo mes préféré sont « Un Tranquillo posto di campagna » si je n’avais pas vus le film je pense je serait sans doute passé au travers de cette B.O
Le foto proibite di una signora per bene , Quattro mosche di velluto grigio et quelques autres…….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Sam 4 Fév 2012 - 15:00


Je suis bien d'accord pour dire que les femmes l'ont merveilleusement inspiré. Je n'arrive plus à dissocier la magnifique dédicace de La Banquière à Romy Schneider ni le thème de La grande Bourgeoise à Catherine Deneuve. On pourrait volontiers multiplier les exemples. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Sam 4 Fév 2012 - 22:34

Oui certes……
Quand je te dis que j’en découvre tous les jours avec morricone…… j’avais entendus et vu un enregistrement live d’un des concerts de morricone sur arte suivis d’un excellent documentaire justement sur ses années d’expérimentation musical et la suite….
Sur ce concert le titre « Metti una sera a Cena » était repris d’une manière tout a fait exemplaire ! Je pensait posséder a peu près tout ce que morricone a fait en concert. Il me manquait cet enregistrement qui est « morricone conducts morricone » concert qu’il a donné a Berlin avec le Berlin Rundfunk Orchestra. « Un autre existe sous le même titre, concert donn é en Espagne » un concert a taille humaine presque en apparté ou toutes la polyvalence de morricone est mise en lumiere de façon magistral.
Le titre « Metti una sera a Cena » reprise dans cette mouture là, m’avait marqué car en voyant certains regards et geste que le maestro avait envers certain musiciens pendant que l’orchestre jouait, je me suis aperçus a quel point ce genre de titre easy listening, était difficile a joué et a retranscrire dans toutes sa singularité par des musiciens « classique » a chaque fois que je vois le dvd et ce titre joué, je ne peux pas m’empêché de glousser…. Il semblerais que le maestro avait se soir là le batteur dans sa ligne de mire !
Tu peux maté ca sur youtube en tapant le titre sus mentionné « clique sur l’image du batteur »
A ce jour cet enregistrement live est le meilleur que j’ai entendus du maestro,"quel son !" avec des titres judicieusement choisis, dans tous les genres, dans tout les styles il est le boss !! Ce type est un génie absolu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Sam 4 Fév 2012 - 23:12

erratum ! c'est le München Rundfunkorchester Shocked il m'auras même fait relever la nuit..... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Sam 4 Fév 2012 - 23:31


J'ai le dvd de ce concert. J'adore la construction du thème de Metti una sera a cena qui n'est d'ailleurs pas le générique-début dans le film. J'aime aussi beaucoup l'autre morceau de cette même B.O. qu'il joue également en concert. J'ai rêvé qu'il réactualise le main title du film Le casse dans une nouvelle mouture pour le concert, comme il l'a fait avec Metti una sera a cena et Le clan des siciliens même si en général je préfère les versions originales. Ce que je reproche à Morricone lorsqu'il a fait des concerts en France, c'est de ne pas avoir représenté au moins Henri Verneuil et Francis Girod. Des thèmes aussi réussis que le final de I comme Icare, La Dédicace (La banquière), le Trio Infernal, et pourquoi pas une suite de La bataille de St-Sébastien et puis tiens! le thème Le secret en bonus, ça aurait été merveilleux, autant de thèmes totalement exploitables pour le concert et qui auraient été bienvenus. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Dim 5 Fév 2012 - 19:18

C’est vrai que le casse dans cette orchestrations aurait été vraiment flamboyante.
Pour la banquière je me suis fait cette réflexion en écoutant le magnifique cinéma sérénade du tandem williams/Itzhak Perlman……. Avoir ce titre là sur cette galette aurait été fantastique.
Oui c’est assez incompréhensible, qu’il ne pense pas a mettre se genre de titre dans ses concerts Français," faut dire qu'il ne viens pas souvent" je me souviens avoir lu une interview ou il parlait de Verneuil avec tendresse, je crois qu’ils était amis.
Mais finalement l’œuvre du maestro étant considérable et peu connus, le publique de masse lui demande toujours les mêmes titres les « il était une fois, le bon la brute et le truand etc etc… » c’est a sa mort que tout le monde va se réveillé…et ce ne seras pas 50 millions d’album vendus mais bien le double et,en très peu de temps…..
De temps à autre il sort quelques pépites de derrière les fagots comme sur l’enregistrement que tu as « h2s ».
Moi, j’aimerais qu’il face un concert a taille humaine pour les passionné de sa musique ou il reprendrais par exemple Chi L'ha Vista Morire qui n’est composé qu’ avec des cœur d’enfant ! Magnifique…….. Qu’ils se décide aussi a restitué dans ses concert les musique refusé par léone sur « il était une fois en amerique » qui sont de toute beauté…..
invito all amore du grand silence repris dans un orchestre symphonique… un rêve. Una Cometa des rois mage etc etc Y’en a tellement que c’est se faire souffrir inutilement…….. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Dim 5 Fév 2012 - 19:57

Pourrait-on citer aussi le grand thème romantique pour violoncelle et orchestre composé pour Les voleurs de la nuit qui, à l'intérieur du film est déjà un thème de concert. Et tu évoques Chi l'ha vista morire alors que j'adore cette B.O depuis toujours. Il me semble que ce film est une sorte de giallo. J'ai toujours l'impression que Morricone, à un moment donné, y fait avec les voix blanches (sortes de scansions aigües répétées) ce que Herrmann fait avec les cordes dans Psychose. Je n'ai malheureusement pas vu ce film mais l'allusion me paraît tout à fait plausible. Superbe partition avec de très prenantes parties de violon solo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Dim 5 Fév 2012 - 20:08

tu va peux-être crié au scandal mais j'ai mémangé se score avec celui de giordano bruno Very Happy les resultat est tout simplement sublime......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Dim 5 Fév 2012 - 20:19

Giordano Bruno, je m'en veux encore d'avoir loupé le film lorsqu'il fut diffusé un dimanche soir sur la troisième chaîne. Le thème principal est sensationnel et les thèmes sériels sont une belle réussite du genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Dim 5 Fév 2012 - 20:24

Oui c’est un giallo… Il Diavolo Nel Cervello aussi …… ce qui me fascine chez ce compositeur c’est les différents traitement qu’il compose sur les giallo… sur chi la vista morire par exemple il fallait avoir une sacré imagination sonore pour agrémenté se film uniquement de cœur d’enfant ….. Pour un résultat à la vision du film au moins aussi flippant que s’il avait composé un giallo « classique » voir plus ….. En tout cas cela donne une sensation de malaise emprunt de mélancolie…. C’est un sentiment une sensation vraiment malsaine et une total réussite ! peux-être la plus réussis, la plus original de ses compositions sur les giallo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Dim 5 Fév 2012 - 20:28

oh ! ne t'en veux pas trop.... toute l'historique de son appartenance a la franc-maçonnerie est completement faussé et ne reflete certainement pas la réalité historique... ce qui est bien dommage ! c'est comme regardé jeanne d'arc ou bravehart.... il y a a boire et a mangé .....
La musique du film me suffit amplement Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rodolphe738
Mélomane averti


Nombre de messages : 347
Date d'inscription : 02/12/2011

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Dim 5 Fév 2012 - 21:37

Dans les giraud on pourrais peux être rajouté rené la canne " passeport pour l'algerie entre autre.......
Le theme de il prefetto di ferro précédé de teima di ricordi dans une version allongé jusqu'à l’ écoeurement hehe
Et puis tient ! en bonus Malinconica Serenità (Parte 1) de « il mostro » bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Il carissimo Ennio mio !   Dim 2 Juin 2013 - 0:56

Quand je pense que, pendant plus de trois heures, j'ai dû entendre (je dis bien entendre, car je ne vois pas les images, et l'audiodescription n'était pas encore née) Il était une fois dans l'Ouest, uniquement pour entendre un petit air interprété au violon et au banjo, une petite danse country qu'Ennio a mise juste en petit fond pendant une scène de bar dans l'Ouest ! Grrrr ! Néanmoins, je ne suis pas d'accord de dire que Monsieur Morricone a composé de la musique de mauvais goût ! Evidemment, ce n'est pas Beethoven ou Mozart, mais son rôle ne se situe pas là ! Savez-vous qu'il aimait prendre le train pour composer ? Il trouvait l'inspiration dans le rythme du bruit des wagons... tchouc tchouc... tak tak tak tak... Viva il treno Signore Morricone !
Lisztianna
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 18 Juil 2013 - 0:47

lisztianna a écrit:
Quand je pense que, pendant plus de trois heures, j'ai dû entendre (je dis bien entendre, car je ne vois pas les images, et l'audiodescription n'était pas encore née) Il était une fois dans l'Ouest, uniquement pour entendre un petit air interprété au violon et au banjo, une petite danse country qu'Ennio a mise juste en petit fond pendant une scène de bar dans l'Ouest ! Grrrr ! Néanmoins, je ne suis pas d'accord de dire que Monsieur Morricone a composé de la musique de mauvais goût ! Evidemment, ce n'est pas Beethoven ou Mozart, mais son rôle ne se situe pas là ! Savez-vous qu'il aimait prendre le train pour composer ? Il trouvait l'inspiration dans le rythme du bruit des wagons... tchouc tchouc... tak tak  tak tak... Viva il treno Signore Morricone !
Lisztianna
Pour Lisztianna :
Morricone utilise sa musique comme un Wagnérien dévoyé : Il y a des Leitmotiv accompagnant les personnages principaux !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: ttod,   Ven 19 Juil 2013 - 21:18

Moi non plus... Mais un CD d'Ennio de temps en temps ne me déplaît pas. Evidemment si tu le compares au grand Richard... Alors là !... J'ai essayé d'écouter l'Anneau des Niebelungen, j'ai abandonné dès le second épisode sur 18 : je ne savais plus qui était qui, qui faisait quoi... Alors tu vois, il y a tout de même entre ces deux musiciens quelque chose de commun, car ne me demande pas non plus de te raconter "Il était une fois dans l'Ouest"... Mais de te le chanter, ça, oui.
Lisztianna
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Ven 19 Juil 2013 - 21:26

Comparer Wagner et ça... affraid 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79918
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Ven 19 Juil 2013 - 22:04

lisztianna a écrit:
Moi non plus... Mais un CD d'Ennio de temps en temps ne me déplaît pas. Evidemment si tu le compares au grand Richard... Alors là !... J'ai essayé d'écouter l'Anneau des Niebelungen, j'ai abandonné dès le second épisode sur 18 : je ne savais plus qui était qui, qui faisait quoi... Alors tu vois, il y a tout de même entre ces deux musiciens quelque chose de commun, car ne me demande pas non plus de te raconter "Il était une fois dans l'Ouest"... Mais de te le chanter, ça, oui.
Lisztianna

L'histoire n'est pas si compliquée si tu lis le livret: il y a même des résumés du précédent dans chacun des opéras de l'Anneau!

(au fait, pourquoi 18 épisodes? Il y en a 4...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Ven 19 Juil 2013 - 22:10

Zeno a écrit:
Comparer Wagner et ça... affraid 
Tu ne résumes pas Wagner à un artifice quand même ?
Car moi non ! Mr.Red 
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Ven 19 Juil 2013 - 22:53

Si, si. Je pense que la fin du Crépuscule résume tout Wagner, et l'on y assiste à un réjouissant feu d'artifice. geek 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Sam 20 Juil 2013 - 0:00

Zeno a écrit:
Si, si. Je pense que la fin du Crépuscule résume tout Wagner, et l'on y assiste à un réjouissant feu d'artifice. geek 
M'enfin !
Si j'en crois ma pov'mémoire, le GÖTTERDÄMMERUNG a été composé quasiment en premier ( juste après le poème symphonique : la Barmitza de Siegfried )
Et d'ailleurs, en manière de pyrotechnie, il vaut mieux aller voir dans les opus précédant de la Tétralogie.
Il est bon que Wagner ait mis cet opéra alenti en finale du Ring.
(J'édite avant de perdre)
C'est une œuvre qui raconte l'échec d'une vie finissante obsédée par le pouvoir, qui a tout sacrifié pour ce pouvoir enfin acquis, mais qui se retrouve Seul et moribond alors que le pouvoir lui glisse des mains. Il a le pouvoir au moment même où ses mains n'ont plus la force(car plus d'amour) de le tenir.
Et je suis fort satisfait que Wagner n'ait pas fini (peu ou prou) sa carrière sur une note aussi dépréciative !!!!
Qu'il ait écrit le Götterdämmerung trente ans avant sa mort m'est une espérance.
C'est la définition du Romantisme !


Dernière édition par ttod le Sam 20 Juil 2013 - 0:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Sam 20 Juil 2013 - 0:09

Euh... Pas facile de te répondre. Dans la chronologie, il faut bien distinguer le livret et la musique.
Pour le reste, humour, humour et demi ? Rolling Eyes 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 79918
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Sam 20 Juil 2013 - 1:02

ttod a écrit:
Zeno a écrit:
Si, si. Je pense que la fin du Crépuscule résume tout Wagner, et l'on y assiste à un réjouissant feu d'artifice. geek 
M'enfin !
Si j'en crois ma pov'mémoire, le GÖTTERDÄMMERUNG a été composé quasiment en premier ( juste après le poème symphonique : la Barmitza de Siegfried )

Il a commencé le texte par là, oui, mais la musique a été écrite dans l'ordre par contre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Sam 20 Juil 2013 - 1:26

Je crois pour ma part que le vœux de l'artiste est respectable.
Si Wagner a mis ce vieil opus en clôture de sa Tétralogie sans y apporter de signifiantes modifications, c'est qu'il considérait sa musique bonne, et propre à servir son livret.
Mon peu de goût à distinguer, comme tu m'y invites, le livret de la musique, me fait ressouvenir à quel point j'ai peu de goût pour l'Opéra.
C'est peut-être la cause ET la conséquence.
Quant à mon humour, à demi ou 3/4, sais-tu je me contente de peu et que si la pêche est pauvre en mes contemporains, je me les sers moi-même et les rigole en solitaire. Et si tu ne ris pas c'est qu'au moins tu es loin de moi. Et ça me console !

Je plaisante EVIDEMMENT !!!!!

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...
» Ennio MORRICONE
» Voix féminine de femme fait électroniquement ENNIO MORRICONE
» "L'embellie" élu album de l'année RTL 2009
» Metallica hommage a Moricone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Autres musiques :: Musique de film-
Sauter vers: