Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80167
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   20/7/2013, 01:30

ttod a écrit:
Quant à mon humour, à demi ou 3/4, sais-tu je me contente de peu et que si la pêche est pauvre en mes contemporains, je me les sers moi-même et les rigole en solitaire. Et si tu ne ris pas c'est qu'au moins tu es loin de moi. Et ça me console !

Je crois que Zeno parlait de son humour, il essayait de t'expliquer que son message à propos du "feu d'artifice" n'avait rien de sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   20/7/2013, 02:01

Xavier a écrit:
ttod a écrit:
Zeno a écrit:
Si, si. Je pense que la fin du Crépuscule résume tout Wagner, et l'on y assiste à un réjouissant feu d'artifice. geek 
M'enfin !
Si j'en crois ma pov'mémoire, le GÖTTERDÄMMERUNG a été composé quasiment en premier ( juste après le poème symphonique : la Barmitza de Siegfried )

Il a commencé le texte par là, oui, mais la musique a été écrite dans l'ordre par contre.
Oui
Honte à moi et mille excuses à Zéno... Il me disait laconiquement de ne pas confondre le livret et la musique...
Je ne l"ai cru que par l'intervention de Xavier.
Alors excusez-moi Zéno .
je vais au lit !
Et à bientôt pour de nouvelles approximations !
Revenir en haut Aller en bas
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   20/7/2013, 09:51

lisztianna a écrit:
Moi non plus... Mais un CD d'Ennio de temps en temps ne me déplaît pas. Evidemment si tu le compares au grand Richard... Alors là !... J'ai essayé d'écouter l'Anneau des Niebelungen, j'ai abandonné dès le second épisode sur 18 : je ne savais plus qui était qui, qui faisait quoi... Alors tu vois, il y a tout de même entre ces deux musiciens quelque chose de commun, car ne me demande pas non plus de te raconter "Il était une fois dans l'Ouest"... Mais de te le chanter, ça, oui.
Lisztianna

Lisztianna, tu as bien raison d'écouter Morricone de temps en temps. Personnellement, j'y reviens souvent et ne pourrais concevoir la vie sans sa musique, car ce qui compte avant tout, c'est le plaisir qu'elle te procure, bien plus essentiel que n'importe quelle considération superflue ou jugement de valeur. Entre Bach, Haydn, Mozart, Beethoven, Schubert, Lizst, certains passages d'opéra de Wagner, Debussy, Mahler, Ravel, Stravinsky, Petrassi, Kagel, et bien d'autres, je reviens toujours à l'Italien, à son style musical unique et inimitable. Tous les chemins mènent à Rome: Voilà une formule qui, chez moi, trouve tout son sens.Laughing  Et il y en a des centaines dans le monde qui écoutent Wagner et Morricone. J'ai même une amie qui adore l'opéra et le cinéma et ne jure quasiment que par ces deux compositeurs! C'est elle qui m'a initié à Wagner. C'est avant tout un compositeur que j'apprécie par le biais d'extraits: Dans Tannhäuser, par exemple, "Beglückt darf nun dich, o Heimat" ou "Heil! der Grade wunder heil!", Lohengrin - "Gesegnet soli sie schreiten", Le Crépuscule des Dieux - Hoi-ho! ihr Gibichsmannen", Parsifal - "Zum letzten liebesmahle gerüstet", Tristan & Isolde (Prélude, mort d'Isolde), un extrait dans Le vaisseau fantôme mais je ne sais plus lequel. Sinon, je préfère les opéras contemporains. Ennio Morricone en aurait composé deux, un grand opéra Il Musicologo et un opéra de chambre Partenopes. D'après certaines sources, il se pourrait qu'il soit dans l'écriture d'un troisième mais rien n'est moins sûr et je crois que le premier Il Musicologo n'a jamais été monté suite au décès du commanditaire...source qui reste à vérifier.


Dernière édition par Théo taschimor le 20/7/2013, 12:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   20/7/2013, 11:05

En attendant, tu ne crois plus au karma, et là il faut faire quelque chose car tu vas t'en créer un pas triste ! Prions pour toi pendant que tu écoutes Parsifal à genoux. Mr. Green 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   20/7/2013, 11:27

Le jour où j'écouterai de la musique à genoux, j'irai consulter un psy! pété de rire Allez, bien que je ne fume pas, je sors mon cigare façon Villa-Lobos.bedo Quant au karma...hehe


Dernière édition par Théo taschimor le 20/7/2013, 12:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: L'énigme des dix-huit épisodes...   20/7/2013, 11:47

L'Anneau des Niebelungen a été découpé en 18 épisodes pour être diffusé sur la RTBF interprété par l'Opéra de Wallonie, et expliqué par deux sympathiques commentateurs, qui racontent aussi la vie de Wagner, comment se font les décors, comment l'histoire est née etc... Neuf fois deux épisodes, le samedi soir. J'ai suivi les deux premiers, j'ai commencé le troisième mais là, Maman et moi avons décroché toutes les deux.
Je retenterai l'expérience quand on jouera "Lohengrinn", pour entendre ma toute belle procession d'Elsa, l'un de mes morceaux de musique préférés.
Lisztianna
Revenir en haut Aller en bas
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   20/7/2013, 12:37

Je crois que le passage chez Wagner qui me touche le plus en profondeur est celui que j'ai cité de Parsifal dans mon précédent commentaire et après les deux extraits que j'ai également mentionnés de Tannhäuser, pour cette même montée en intensité et le très bel effet des cordes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   20/7/2013, 13:07

Théo taschimor a écrit:
Le jour où j'écouterai de la musique à genoux, j'irai consulter un psy! pété de rire Allez, bien que je ne fume pas, je sors mon cigare façon Villa-Lobos.bedo Quant au karma...hehe

 
Mr. Green 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80167
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   20/7/2013, 13:44

Théo taschimor a écrit:
Je crois que le passage chez Wagner qui me touche le plus en profondeur est celui que j'ai cité de Parsifal dans mon précédent commentaire et après les deux extraits que j'ai également mentionnés de Tannhäuser, pour cette même montée en intensité et le très bel effet des cordes.

Et tu n'as pas envie d'écouter un Wagner en entier pour voir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   20/7/2013, 14:09

Xavier a écrit:
Théo taschimor a écrit:
Je crois que le passage chez Wagner qui me touche le plus en profondeur est celui que j'ai cité de Parsifal dans mon précédent commentaire et après les deux extraits que j'ai également mentionnés de Tannhäuser, pour cette même montée en intensité et le très bel effet des cordes.

Et tu n'as pas envie d'écouter un Wagner en entier pour voir?

Si c'est déjà fait avec quelques-uns d'entre eux mais pas avec Parsifal et sans jamais y revenir sauf sur les passages qui m'ont le plus marqué, et seulement en audio , car même si Wagner représente globalement une musique très germanique qui se situe plus ou moins aux antipodes de mes goûts musicaux, davantage axés vers le baroque, le contemporain, les petites formations, l'instrument et le concerto qui est ma forme musicale de prédilection, je reste toujours curieux de tout. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Ach so !   21/7/2013, 05:57

De Ennio Morricone à Wagner, il n'y a donc qu'un pas ! Bon dimanche à tous, Lisztianna
Revenir en haut Aller en bas
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   21/7/2013, 08:22

lisztianna a écrit:
De Ennio Morricone à Wagner, il n'y a donc qu'un pas ! Bon dimanche à tous, Lisztianna

Plutôt que Morricone qui n'est pas un compositeur d'opéra et ne tient pas sa renommée de cette forme-ci, j'aurais davantage dit: "De Verdi à Wagner, il n'y a donc qu'un pas!", les deux appartenant à la même époque et ayant assis leur grande renommée sur le genre opératique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Alors pour en revenir au sujet...   22/7/2013, 14:43

je dirais que, pour moi qui ne vois pas les images, la musique d'un film est plus qu'essentielle, et même si quelques-uns décrient la musique du Maestro Morricone (c'est comme tout, on aime ou on n'aime pas), je trouve que pour ma part, elle est descriptive, immense, colorée, elle apporte, elle dit ce que l'image ne me dit pas alors, mille grazzie, Ennio !
Revenir en haut Aller en bas
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   22/7/2013, 16:43


Ce n'est pas moi qui risque de te contredire sur ce point, un indice de taille en témoigne de visu!Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   22/7/2013, 22:29

Xavier a écrit:
Théo taschimor a écrit:
Je crois que le passage chez Wagner qui me touche le plus en profondeur est celui que j'ai cité de Parsifal dans mon précédent commentaire et après les deux extraits que j'ai également mentionnés de Tannhäuser, pour cette même montée en intensité et le très bel effet des cordes.

Et tu n'as pas envie d'écouter un Wagner en entier pour voir?

Ca me rappelle une discussion avec un ami amoureux de Wagner qui m'a demandé un jour comment j'arrivais à écouter en entier mon double cd des sonates et partitas pour violon seul de J.S Bach sans décrocher. Je lui ai alors demandé comme il arrivait à écouter en entier un des grands opéras de Wagner sans décrocher.

Passion, lorsqu'elle nous tient, nous fait gravir des montagnes! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80167
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   22/7/2013, 22:45

Moi ça sera comme ton ami pour Bach... la différence est qu'il n'y a pas d'intérêt particulier à enchaîner toutes les sonates et partitas (et pour ma part j'apprécierai d'autant plus si je ne goûte qu'une seule partita ou une seule sonate de façon très attentive), alors qu'un Wagner, il faut quand même l'écouter en entier. Mais rien n'empêche de faire des entractes... Il m'arrive très rarement (peut-être même jamais) de me faire un Wagner de 4 heures sans aucune pause. Je fais au moins un entracte, et en général plusieurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   22/7/2013, 23:06

Il ne s'agissait pas d'intérêt mais d'envie et de plaisir. Aucun mal pour moi de rester concentré sur la durée tant la passion sait tenir en éveil!Very Happy  Bien sûr, il m'est souvent arrivé d'écouter les partitas et sonates séparément et même de les écouter plusieurs fois de suite. Au casque ou sans casque. La musique de Bach me passionne, voilà ce que voulut me faire comprendre mon ami par cette question proche de la boutade alors que lui n'aime pas trop la musique de Bach en général.Wink Il est évident que les quelques opéras de Wagner que j'ai réussi à écouter en entier, je me suis autorisé plusieurs entractes. Sinon drapeau 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80167
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   22/7/2013, 23:48

Théo taschimor a écrit:
Il ne s'agissait pas d'intérêt mais d'envie et de plaisir. Aucun mal pour moi de rester concentré sur la durée tant la passion sait tenir en éveil!Very Happy 

J'avais bien compris, ne t'inquiète pas. Smile 
Ce que je voulais c'est que la comparaison n'est pas complètement valable dans le sens où rien n'oblige à écouter l'intégrale de sonates d'affilée pour Bach, alors que pour Wagner, si on ne veut pas couper à l'intérieur d'un acte, il faut rester concentrer 1h40 pour le 2è acte de la Walkyrie, presque 2h pour le 1er de Parsifal, et 2h30 pour l'Or du Rhin qui est sans entracte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   23/7/2013, 07:33

Le prochain que j'essaierai de me faire en entier (sans doute en DVD) est PARSIFAL. Il doit bien y avoir ici un fil entièrement consacré à cet opéra qui pourra peut-être m'orienter sur une interprétation plutôt qu'une autre. Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80167
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   23/7/2013, 09:55

Je te réponds là-bas. Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Cher Théo,   23/7/2013, 14:45

Contente que tu ne me contredises pas !
Revenir en haut Aller en bas
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   23/7/2013, 17:12

Non seulement je ne te contredis pas mais j'approuve! Ennio Morricone est mon Avatar et si, un jour, tu as des questions à me poser ou des renseignements à me demander à son sujet, je me ferai un plaisir d'être ton humble serviteur en ces lieux.salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Cher Théo,   24/7/2013, 20:58

Dans ce cas, je te serre très fort dans mes bras. J'écouterai un CD d'Ennio en pensant à toi. Heureusement que je suis venue sur ce fil !
Lisztianna
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28612
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   4/8/2016, 14:27

Je n'ai jamais posté sur ce sujet ... mais vraiment j'admire Morricone.

Bien sûr sa musique est simple ... mais qu'est-ce qu'elle est génialement trouvée !
Et on ne peut même pas dire que ce soit en toujours en liaison avec l'image. Chez Morricone, il y a un phénomène étrange : c'est la musique qui dicte la façon de recevoir les images. Parfois il semble y avoir contradiction entre l'image et la musique, mais ça donne un objet final génial.


_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/ En ligne
leandreGarrecin
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 159
Age : 64
Localisation : Estryge
Date d'inscription : 05/06/2014

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   17/8/2016, 15:00

ouatisZemusic a écrit:
LeKap a écrit:
la bande son de Il était une fois dans l'ouest est et restera à jamais un classique du genre - quelle musique !!!!!
Oui, c'est un sommet, mais il faut préciser : "dans le domaine de la musique de film"
On peut cependant remarquer que la musique de Morricone bénéficiait aussi du support génial des multiples talents qui collaborèrent à ce film.    

Et bravo pour les deux messages de Théo taschimor sur ce sujet. Je partage.

Oui, il l'a bien dit : "un classique du genre"

quant aux msgs de Théo taschimor, ils sont passablement impressionnants dwarf un peu longs sans doute mais indéniablement peu significatifs fouet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://evicsal.wix.com/cirse
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...
» Ennio MORRICONE
» "L'embellie" élu album de l'année RTL 2009
» Metallica hommage a Moricone
» Musiques de films

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Autres musiques :: Musique de film-
Sauter vers: