Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez
 

 (Jazz) John Zorn

Aller en bas 
AuteurMessage
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12615
Age : 42
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

(Jazz) John Zorn Empty
MessageSujet: (Jazz) John Zorn   (Jazz) John Zorn EmptyLun 10 Sep 2007 - 18:05

Musicien éclectique (c'est le moins que l'on puisse dire), John Zorn compte au sein de son impressionnante discographie des oeuvres s'inspirant de la musique traditionnelle juive, de l'ambiance des polars des années 50, ou cherchant à sonder le domaine de l'ultra-violence... Je ne parle que de ce que je connais plus ou moins du bonhomme, mais cela ne reflète pas le quart de tout ce qu'il a composé ou enregistré...

Sensiblement connu des aventuriers du jazz et par extension des gens qui apprécient la musique barré, il se promène dans son petit parcours avec des musiciens plus que reconnus, à commencer par le célèbre guitariste Bill Frisell.

A noter un album fascinant : Grand-Guignol, enregistré par le groupe Naked City (dont il est l'inspirateur et le fondateur). S'ouvrant sur des « reprises » de thèmes classiques (notamment La Cathédrale engloutie, de Debussy), le disque se lance ensuite dans une succession de morceaux violents ou hystériques, dont certains ne dépassent pas la minute, à la fois braillards et terriblement bien construits. De l'expérimental assez réjouissant, somme toute. Ce n'est pas le seul album de Naked City, mais j'avoue ne pas avoir eu l'occasion d'écouter les autres.

A noter aussi les splendides albums « Masada ».

Je ne suis pas le mieux placé pour parler de Zorn, et j'imagine que des membres de ce forum connaissent mille fois mieux son oeuvre que moi, mais je pense que ça vaut le coup de créer ici un topic le concernant. Ses excès ne sont pas toujours de bon goût (et disons le, ils peuvent même sombrer dans le dégueulasse grotesque) et l'homme en soi, visiblement très égocentrique et prétentieux, n'est pas nécessairement sympathique, de même que tout n'est pas bon dans son oeuvre, mais il n'en demeure pas moins une figure importante dans le champ de la zizique jazz barrée contemporaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12369
Age : 27
Date d'inscription : 23/02/2007

(Jazz) John Zorn Empty
MessageSujet: Re: (Jazz) John Zorn   (Jazz) John Zorn EmptyLun 10 Sep 2007 - 18:48

Ouvrir un topic sur Zorn et ne pas écrire le mot "saxophoniste", bravo Mr.Red

Plus sérieusement c'était juste pour préciser que c'est uns saxeux, parce que je connais pas du tout ce qu'il a fait, mais on m'en dit que du bien, il faut que je m'y mette Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12615
Age : 42
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

(Jazz) John Zorn Empty
MessageSujet: Re: (Jazz) John Zorn   (Jazz) John Zorn EmptyLun 10 Sep 2007 - 19:13

Eragny a écrit:
Ouvrir un topic sur Zorn et ne pas écrire le mot "saxophoniste", bravo Mr.Red

Plus sérieusement c'était juste pour préciser que c'est uns saxeux, parce que je connais pas du tout ce qu'il a fait, mais on m'en dit que du bien, il faut que je m'y mette Wink

Tu viens de me rappeler en effet qu'à la base, il est saxophoniste... Honte à moi ! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5670
Date d'inscription : 03/01/2007

(Jazz) John Zorn Empty
MessageSujet: Re: (Jazz) John Zorn   (Jazz) John Zorn EmptyMer 12 Sep 2007 - 15:36

Zorn, je suis un peu passé à côté. Pourtant, j'aime bien le jazz barré. Et pour moi, Bill Frisell est un des guitaristes actuels les plus passionnants: délicieusement lunaire et décalé. Mais ses collaborations avec Zorn... non, je n'accroche pas du tout. J'ai acheté il y a quelques années un CD de Naked City. Je l'ai revendu au bout de 6 mois. Des morceaux hardcore de moins d'une minute, c'est rigolo un moment. Quand tout l'album est comme ça, je zappe. Je m'attendais à mieux. A plus varié peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony
Mélomane chevronné
Anthony

Nombre de messages : 3621
Age : 32
Date d'inscription : 24/06/2007

(Jazz) John Zorn Empty
MessageSujet: Re: (Jazz) John Zorn   (Jazz) John Zorn EmptyMer 12 Sep 2007 - 15:55

Cello a écrit:
Zorn, je suis un peu passé à côté. Pourtant, j'aime bien le jazz barré. Et pour moi, Bill Frisell est un des guitaristes actuels les plus passionnants: délicieusement lunaire et décalé. Mais ses collaborations avec Zorn... non, je n'accroche pas du tout. J'ai acheté il y a quelques années un CD de Naked City. Je l'ai revendu au bout de 6 mois. Des morceaux hardcore de moins d'une minute, c'est rigolo un moment. Quand tout l'album est comme ça, je zappe. Je m'attendais à mieux. A plus varié peut-être...

T'as dû tomber sur "Grand guignol" qui est un album qui regroupe toutes leurs hardcore miniatures, lesquelles sont normalement réparties sur deux ou trois autres albums, mélangés avec des morceaux différents (free-jazz, rockabilly, musique de films, ambiant, etc...) Là ça passe beaucoup mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5670
Date d'inscription : 03/01/2007

(Jazz) John Zorn Empty
MessageSujet: Re: (Jazz) John Zorn   (Jazz) John Zorn EmptyMer 12 Sep 2007 - 15:58

Je suis quasiment sûr que c'est ça, en effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12615
Age : 42
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

(Jazz) John Zorn Empty
MessageSujet: Re: (Jazz) John Zorn   (Jazz) John Zorn EmptyMer 12 Sep 2007 - 19:20

Bart Simpson a écrit:
Cello a écrit:
Zorn, je suis un peu passé à côté. Pourtant, j'aime bien le jazz barré. Et pour moi, Bill Frisell est un des guitaristes actuels les plus passionnants: délicieusement lunaire et décalé. Mais ses collaborations avec Zorn... non, je n'accroche pas du tout. J'ai acheté il y a quelques années un CD de Naked City. Je l'ai revendu au bout de 6 mois. Des morceaux hardcore de moins d'une minute, c'est rigolo un moment. Quand tout l'album est comme ça, je zappe. Je m'attendais à mieux. A plus varié peut-être...

T'as dû tomber sur "Grand guignol" qui est un album qui regroupe toutes leurs hardcore miniatures, lesquelles sont normalement réparties sur deux ou trois autres albums, mélangés avec des morceaux différents (free-jazz, rockabilly, musique de films, ambiant, etc...) Là ça passe beaucoup mieux.

Tiens je l'ignorais, je pensais que Grand-Guignol était un album original, et pas une « recollection ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
arsen6203
Mélomaniaque
arsen6203

Nombre de messages : 945
Date d'inscription : 02/02/2007

(Jazz) John Zorn Empty
MessageSujet: Re: (Jazz) John Zorn   (Jazz) John Zorn EmptyLun 17 Sep 2007 - 12:33

Eragny a écrit:
Plus sérieusement c'était juste pour préciser que c'est uns saxeux, parce que je connais pas du tout ce qu'il a fait, mais on m'en dit que du bien, il faut que je m'y mette

Commence par un CD de Masada (plutôt l'un des lives récents). Et si tu es intéressé par le saxo jazz, essaie aussi John Lurie (en solo ou avec Lounge Lizards) ou Iain Ballamy.

Cello a écrit:
Et pour moi, Bill Frisell est un des guitaristes actuels les plus passionnants: délicieusement lunaire et décalé. Mais ses collaborations avec Zorn... non, je n'accroche pas du tout.

C'est marrant parce que moi c'est l'inverse, j'aime bien Frisell dans ses collaborations alors qu'en solo, je n'accroche pas vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Classica
Mélomaniaque


Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 19/07/2005

(Jazz) John Zorn Empty
MessageSujet: Re: (Jazz) John Zorn   (Jazz) John Zorn EmptyJeu 21 Fév 2008 - 18:22

Ce John Zorn est complètement barré mais il fait des trucs géniaux de temps en temps. Les MASADA restent pour moi ses meilleurs albums, j'accroche beaucoup moins à ses disques expérimentaux que j'ai d'ailleurs beaucoup de mal à classer dans le jazz. Selon moi, ils frisent plutôt le rock hardcore, certaines pochettes sont même édifiantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hein ?
Mélomaniaque
Hein ?

Nombre de messages : 651
Date d'inscription : 19/11/2007

(Jazz) John Zorn Empty
MessageSujet: Re: (Jazz) John Zorn   (Jazz) John Zorn EmptyVen 22 Fév 2008 - 10:30

Je retiens surtout de lui un morceau pour ensemble de cordes qui s' intitule Cat O Nine Tails, sorte de musique pour Cartoons assez expressive et amusante à écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stanlea
Mélomane chevronné
Stanlea

Nombre de messages : 5374
Age : 61
Localisation : Fly me to the moon
Date d'inscription : 22/02/2008

(Jazz) John Zorn Empty
MessageSujet: Re: (Jazz) John Zorn   (Jazz) John Zorn EmptyVen 22 Fév 2008 - 21:17

Les albums de l'Electric Masada récents sont très bien également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JerMu
Mélomaniaque
JerMu

Nombre de messages : 501
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

(Jazz) John Zorn Empty
MessageSujet: Re: (Jazz) John Zorn   (Jazz) John Zorn EmptyDim 13 Fév 2011 - 23:02

Sentiment mitigé à propos de Zorn… Tout n’est pas bon. J’ai du mal à le suivre car il sort des CD à un rythme effrené (sont annoncés Nova Express et The Satyr's Play - Cerberus… oui il faut suivre… tiens j'ai raté Interzone). Mais il y a de sacrées pépites !!!!

2 albums : News for Lulu, More News for Lulu. Un trio Zorn-Bill Frisell-George Lewis. Ils revisitent des standards hard bop et c’est génial !!!

Sa série Filmworks est excellente. The Big Gundown et Spillane aussi (musique de film).
Naked City : Grang Guignol, Absinthe, Naked City, Heretic. Je conseille aussi la Black Box (rééditée récemment) qui regroupe deux albums d’inspiration SM : Torture Garden et Leng Tch’e. Une musique très violente. Ames sensibles s’abstenir ! (jamais écouté le groupe Pain Killer).

Spy vs Spy : un hommage à Ornette Coleman. J’adore.

Locus Solus : rock expérimental très barré, j’adore

Cobra : d’un ennui !!!!! I don't want that

Son groupe Masada, je n’écoute plus, lassé. Ça tourne en rond. Electric Masada me semble plus intéressant.

Bar Khorba : recommandé. L’album Kristallnacht, ça déménage !

Dans les albums récents : Femina ne m’a pas convaincu. Dictée/Liber Novus encore moins I don't want that

Des CD faciles à écouter mais de qualité : The Dreamers et O’o.

Hemophiliac : bof…

Moonchild Trio : un groupe que j’adore. Moonchild: Songs Without Words, Astronome, Ipsissimus c’est du bon !

Chimeras : pas beaucoup écouté = pas de commentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pHax
Mélomaniaque
pHax

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 30/04/2008

(Jazz) John Zorn Empty
MessageSujet: Re: (Jazz) John Zorn   (Jazz) John Zorn EmptyLun 14 Fév 2011 - 8:52

JerMu a écrit:

Sa série Filmworks est excellente. The Big Gundown et Spillane aussi (musique de film).
Naked City : Grang Guignol, Absinthe, Naked City, Heretic. Je conseille aussi la Black Box (rééditée récemment) qui regroupe deux albums d’inspiration SM : Torture Garden et Leng Tch’e. Une musique très violente. Ames sensibles s’abstenir ! (jamais écouté le groupe Pain Killer).

Tu devrais toi qui aimes Moonchild… et Painkiller n'est pas plus violent que ça (c'est sombre et lourd mais c'est de l'ambient, enfin de compte)

Tu oublies "Radio", de Naked City, qui est un des plus aboutis.

J'ajoute "The Gift" (de la série des "Music Romance") à ta liste.

Cet acharné du travail est aussi un compositeur plus traditionnel de musique contemporaine.

De plus, son label (Tzadik) est une mine d'or (on y trouve du Morton Feldman comme du Secret Chiefs 3…)

Ce type est un des plus respecté qui soit dans le domaine de la musique improvisée, du jazz, du rock, du folk (surtout de la musique klezmer) et d'une certaine frange de la musique contemporaine. Il est devenu quasi incontournable, alors qu'il y a 15 ans c'était une personnalité relativement confidentielle (il n'y avait personne à ses concerts, pour mon plus grand bonheur, alors qu'aujourd'hui il déplace une foule toujours plus dense dans des salles toujours plus grandes, et je n'y vais plus…)

Sans Zorn, le monde de la musique aurait été bien différent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phorme.wordpress.com/
pHax
Mélomaniaque
pHax

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 30/04/2008

(Jazz) John Zorn Empty
MessageSujet: Re: (Jazz) John Zorn   (Jazz) John Zorn EmptyLun 14 Fév 2011 - 9:05

Hein ? a écrit:
Je retiens surtout de lui un morceau pour ensemble de cordes qui s' intitule Cat O Nine Tails, sorte de musique pour Cartoons assez expressive et amusante à écouter.

Je confirme : chouette composition que l'on trouvera sur ce chouette disque :
(Jazz) John Zorn 332952

Ce serait bien que l'on aborde Zorn par le biais de sa musique "classique" qui n'est pas dénuée d'intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phorme.wordpress.com/
JerMu
Mélomaniaque
JerMu

Nombre de messages : 501
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

(Jazz) John Zorn Empty
MessageSujet: Re: (Jazz) John Zorn   (Jazz) John Zorn EmptyVen 22 Avr 2011 - 21:47

phAx a écrit:
Hein ? a écrit:
Je retiens surtout de lui un morceau pour ensemble de cordes qui s' intitule Cat O Nine Tails, sorte de musique pour Cartoons assez expressive et amusante à écouter.

Je confirme : chouette composition que l'on trouvera sur ce chouette disque :
(Jazz) John Zorn 332952

Ce serait bien que l'on aborde Zorn par le biais de sa musique "classique" qui n'est pas dénuée d'intérêt.
Je confirme : ce CD, que je découvre, est excellent. Un des meilleurs de JZ mains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 18705
Date d'inscription : 22/01/2010

(Jazz) John Zorn Empty
MessageSujet: Re: (Jazz) John Zorn   (Jazz) John Zorn EmptyVen 18 Oct 2013 - 14:55

Curieusement je ne me suis jamais penché sur le cas John Zorn.
Je crois que c'est son image de bruitiste experimentalo-azimuté qui me tient à distance (sans parler de sa production pléthorique). bounce 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
Alifie

Nombre de messages : 15390
Date d'inscription : 29/01/2012

(Jazz) John Zorn Empty
MessageSujet: Re: (Jazz) John Zorn   (Jazz) John Zorn EmptyVen 18 Oct 2013 - 18:30

Tu peux essayer le premier Naked City :

(Jazz) John Zorn Znaked10

Outre des miniatures death metal qui, vu tes goûts à coucher dehors, ont beaucoup de chances de te plaire, à la différence de Cello (le chanteur japonais est absolument impayable), on y trouve par exemple ce petit bijou : /watch?v=1sMMGsv1Mmg

Personnellement, j'aime aussi beaucoup l'album qu'il a consacré à Morricone :

(Jazz) John Zorn Zbiggu10

un album très élaboré aussi (ce surdoué souvent bruyant a un sens assez impressionnant de l'espace sonore, un peu à la manière d'un Gil Evans).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
two-suns-in-the-sunset
Néophyte
two-suns-in-the-sunset

Nombre de messages : 7
Age : 19
Date d'inscription : 25/01/2014

(Jazz) John Zorn Empty
MessageSujet: Re: (Jazz) John Zorn   (Jazz) John Zorn EmptySam 25 Jan 2014 - 14:36

(Jazz) John Zorn 0c1dd250fca0a88017da3010.L._AA300_

J'ai donc reçu cette joli boîboîte à Noël !

Alors déjà, le coffret en lui-même : jolie boîte robuste contenant 5 disques dans de superbes digipacks avec dans chacun un feuillet avec les crédits et la liste des titres et un gros livret de près de 200 pages, remplies de photos, de partitions et d'anecdotes concernant le groupe par les membres qui le composent ou des personnes extérieures mais relatives à Zorn (par exemple, Marc Ribot).

Après concernant la musique : tous les albums studio sont réunis (Naked City, Torture Garden (album qui réunit en fait les morceaux grindcore de 30 secondes des deux premiers albums), Grand Guignol, Heretic, Radio, Leng T'che et Absinthe).

J'ai tout écouté même si je connaissais déjà le premier qui est un véritable chef-d'oeuvre (je pense d'ailleurs que c'est l'album de Zorn que je connais le mieux) et Leng T'che, album-morceau de 31 minutes, probablement le truc le plus intense que je connaisse en musique ! Pour le reste, je n'écoute que ça depuis 3 jours, de 10h à 1 heures du matin !  :hihi: 

J'ai particulièrement accroché à Grand Guignol, mélangeant un longue pièce éponyme épique et grandiose (l'une des meilleures choses que le groupe est faite), une suite de 30 pièces grindcore allant de 14 secondes à 1 minute 30 (complètement ch'tarbés mais assez énormes et parfois drôles il faut l'avouer, tellement c'est bref !) et des adaptations zorniennes de morceaux de classique (Debussy, Messiaen...). La Cathédrale Engloutie de Debussy est d'ailleurs splendide ! A noter, en bonus, le morceau éponyme avec Sir Mike Patton (et non pas Sir Maigodass) au chant... Ou du moins à la voix !  :hihi: 

Ensuite vient Heretic : Jeux de Dames Cruelles et là, c'est une autre paire de manche ! Que ce soit par duo ou trio, le groupe essaie de se renouveler, et le moins qu'on puisse dire, c'est que c'est... nouveau ! Chaque musicien essaie en quelque sorte de sortir le son le plus bizarre que peut produire son instrument et c'est Zorn qui gagne haut-la-main !  :hihi: 
J'ai encore beaucoup de mal avec ce disque (pourtant, c'est celui que j'ai le plus écouté : 6 fois en 2 jours... C'est peut-être pour ça !  Mr. Green )
Comme je le disais, c'est en duo ou trio que le groupe joue les quelques 24 morceaux du disque. On retrouve souvent les même d'ailleurs et le plus marquant est le duo Zorn-Eye : pendant que l'un joue tous les bruits les plus stridents possibles sur un sax alto, l'autre s'égosille comme un taré et pourrait perdre ses cordes vocales qu'il continuerait quand même à hurler !
Et quand on sait que ce disque sert de bande originale à un porno sado-maso...   pété de rire 
Un seul morceau est joué avec tout le groupe... Et ça groove, bébé !

Ensuite, Radio, celui que je connais le moins, mais qu'on pourrait presque qualifier, non pas en coupe d'Europe, mais d'Eeasy-Listening à côté du précédent et pourtant, il est au moins aussi perché que le premier éponyme ! Et d'ailleurs, il reprend un peu le même principe tout en se renouvelant un minimum ! A noter également, les prémices de Masada avec un morceau qui se trouve d'ailleurs sur At Tthe Moutains of Madness : Mental Tov, qui s'écrit différemment ici : Metaltov ! Je croyais d'ailleurs, en écoutant le disque (et je n'avais pas la pochette sous les yeux), qu'un artiste que j'aimais avait plagié ce titre... Je me disais : "bah mince, je connais ça... Qui a plagié ? " ! J'ai passé en revue tout mon mp3 avant de me rendre compte que c'était le même mec !  Mr. Green 

Pour finir, Absinthe, album complètement à part dans la discographie de Naked City et dont Straphanger m'en avait parlé comme de l'ambiant chiant... Et bien je vous le donne en mille (ou en autant que vous voulez, ça m'est égal), ce fut la grosse claque ! Finis les hurlements, les pièces hardcore de 36 secondes, les bruits stridents de saxophones, on a affaire là à du dark ambient pur et majestueux comme je l'aime ! Et j'ai rarement entendu du dark-ambient aussi flippant, et pourtant je connais des disques très haut perchés ! Mais c'est clair qu'on est pas là pour se marrer ! Et même quand Fred Frith et Bill Frisell jouent avec leurs jacks pour produire les larsens, on flippe comme jamais ! Pour moi, peut-être le chef-d'oeuvre du groupe !

En résumé, voilà un groupe qui ne ressemble à aucun autre, à qui on ne peut coller aucune étiquette, si ce n'est "free-jazz-rock-punk-expérimental-noise-drone-grindcore-hardcore-dark-ambient-death-metal-country-bossanova", ce qui ne veut bien-entendu rien dire, juste pour vous montrer à quel point ce groupe est à part !

C'est certain, ce groupe ne plaira pas à tout le monde, loin de là, c'est une musique difficile où il faut s'accrocher, où il ne faut avoir peur de rien car c'est clairement pas quelque chose qui se révèle en deux écoutes et moi-même, je suis très loin d'avoir tout compris à ce que je venais d'écouter mais j'ai décidé de faire une petite pause avant de m'y remettre, histoire de redescendre un peu (parce que bon, trois jours pleins, faut se les enquiller) et de redécouvrir des trucs qui m'ont échappé jusqu'ici ! Mais définitivement, pour amateur de musique expérimentale et de free jazz, il faut avoir ce coffret ! Et ça ne fait que me prouver une fois de plus que John Zorn est un des musiciens les plus plus talentueux de ces 30 dernières années et probablement l'un de ceux, si ce n'est celui qui m'a le plus remué musicalement ! Chapeau, Monsieur Zorn !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




(Jazz) John Zorn Empty
MessageSujet: Re: (Jazz) John Zorn   (Jazz) John Zorn Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
(Jazz) John Zorn
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Jazz) John Zorn
» John ZORN .................
» John Zorn - Six Litanies Of Heliogabalus
» La Clarinette Basse dans le Jazz
» John Campbell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Autres musiques :: Autres styles-
Sauter vers: