Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Hans Werner HENZE (1926-2012)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Dadamax
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 246
Age : 43
Localisation : Provence
Date d'inscription : 07/06/2013

MessageSujet: Re: Hans Werner HENZE (1926-2012)   Mer 25 Sep 2013 - 22:37

Rubato a écrit:
Vraiment plaisant son "opéra comique" Der Junge Lord, qui est son cinquième opéra pour la scène, et qui fut créé le 7 avril 1965.

Je ne suis pourtant pas très comédie, mais à l'écoute de cet opéra, je me régale! Smile

Alors comédie,oui, mais comédie noire quand même, avec ses moments graves, voire dramatique.
C'est un opéra qui fait la part belle aux voix, mais aussi avec une orchestration très expressive qui fait bien ressentir ces nombreux changements d'atmosphères, passant du lumineux au sombre, du léger au grave; on s'approche parfois de la musique de cabaret.
Tout ceci donne un opéra très vivant.

Cerise sur le gâteau, toute l'équipe sous la baguette de Dohnanyi est excellente. Very Happy
Je suis fanatique de cet opéra! Il existe en DVD une version filmée au moment de la création qui est de toute beauté.

C'est plutôt comique mais assez satirique, des fois dramatique, parle de comportements sociaux parfois abjects où se mèlent à la fois étroitesse d'esprit et l'enjôlement d'un certain pouvoir au sein de la communauté d'une petite ville, suggère que la beauté peut se trouver partout mais pas forcément dans l'officiel et invite à écouter son coeur plutôt qu'un éclat social factice, évoque une aspiration à la connaissance, l'art comme une manière de vivre et les liens amicaux qu'il peut crééer... L'ensemble a la forme d'une fable.

Je trouve la musique très libre tonalement mais étonnament mélodique, variée et expressive; une courte succession de notes suffit parfois à dessiner un air et exprimer des choses très diverses...

Le tout me semble une grande réussite; en d'autres termes, je le kif grav !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=91eSAxr_3RY
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 6132
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Hans Werner HENZE (1926-2012)   Jeu 26 Sep 2013 - 15:09

Oui, bel opéra; le seul problème (pour moi) étant l'absence de livret.Confused 
J'ai quand même un synopsis traduit, ce qui est mieux que rien. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hans Werner HENZE (1926-2012)   Mer 2 Oct 2013 - 19:25

C'est exactement ça : superbe, mais frustrant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Dadamax
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 246
Age : 43
Localisation : Provence
Date d'inscription : 07/06/2013

MessageSujet: Re: Hans Werner HENZE (1926-2012)   Ven 4 Oct 2013 - 1:15

Le DVD (que j'avais trouvé pour pas cher) propose les sous-titres en français, ce qui n'est pas du luxe...


Dernière édition par Dadamax le Mer 1 Jan 2014 - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/watch?v=91eSAxr_3RY
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 6132
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Hans Werner HENZE (1926-2012)   Mar 31 Déc 2013 - 10:20

J'écoutais le concerto pour piano n°2, et je me disais que cette musique est vraiment d'une grande intensité.
L'oeuvre est en 1 mouvement, mais divisée en 6 parties jouées attacca. La tension ne se relâche jamais, et le résultat sonore est fabuleux.
C'est une oeuvre difficile à mon sens (pour le pianiste sans doute?). Je ne sais pas si c'est sériel, mais c'est certainement atonal.

À écouter sans modération!  Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 914
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Hans Werner HENZE (1926-2012)   Mar 31 Déc 2013 - 14:12


j'avais assisté à la Maison de la Radio (je crois que c'était en février 2003), à un concert avec ses symphonies 7 et 8. Formidable! Notamment la numéro 8 qui porte quelques "gimmick" du jazz. Henze était présent. Il a salué à la fin du concert. J'étais très ému de voir sur scène un des plus grands musiciens du XXème siècle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 6132
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Hans Werner HENZE (1926-2012)   Mar 31 Déc 2013 - 17:13

starluc a écrit:

j'avais assisté à la Maison de la Radio (je crois que c'était en février 2003), à un concert avec ses symphonies 7 et 8. Formidable! Notamment la numéro 8 qui porte quelques "gimmick" du jazz. Henze était présent. Il a salué à la fin du concert. J'étais très ému de voir sur scène un des plus grands musiciens du XXème siècle...

Je suis bien d'accord, et plus j'écoute sa musique, plus je la trouve captivante. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gluckhand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1563
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

MessageSujet: Re: Hans Werner HENZE (1926-2012)   Mar 31 Déc 2013 - 17:20

Il n'a pas vraiment la place qu'il mérite, peut être à cause de sa façon de toucher à tout, Boulevard Solitude que Goléa disait sa meilleure oeuvre lyrique, date un peu par rapport à d'autres oeuvres plus tardives, j'ai réecouté ses quatuors récemment les 3 derniers des 5 enregistrés par les Arditti sont de véritables chefs-d'oeuvres et pourtant personne ne les joue?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hans Werner HENZE (1926-2012)   Mar 31 Déc 2013 - 17:24

Rubato a écrit:
J'écoutais le concerto pour piano n°2, et je me disais que cette musique est vraiment d'une grande intensité.
L'oeuvre est en 1 mouvement, mais divisée en 6 parties jouées attacca. La tension ne se relâche jamais, et le résultat sonore est fabuleux.
C'est une oeuvre difficile à mon sens (pour le pianiste sans doute?). Je ne sais pas si c'est sériel, mais c'est certainement atonal.

À écouter sans modération!  Smile
À mon avis, en 67, ce n'était plus du sérialisme (en tout cas pas rigoureux).

Il y a très peu de compositions tonales de Henze, mais beaucoup sont polarisées (aux deux extrémistés de son corpus), avec l'exception de la période sérielle (vers le deuxième quart) qui est plus aride.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5448
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Hans Werner HENZE (1926-2012)   Lun 10 Fév 2014 - 11:23

Petit retour sur ce compositeur qui m'avait laissé une impression un peu terne jusqu’ici.

Fantaisie pour Cordes.

C'est la première fois qu'une oeuvre de Henze me plaît de façon aussi immédiate. 6 (ou 7, il y a débat) mouvements très caractérisés, de l'élégie émouvante, pas très éloignée de l'adagio de Barber mais en moins statique et plus fuyant, à la danse nerveuse. Très bien.

Drei Tentos pour guitare

Trois courtes pièces pour guitare seule, très agréablement relevées par de discrètes saveurs méditerranéennes. Franchement sympa.

Royal Winter Music 1 et 2 pour guitare

Deux pièces pour guitare seule aussi mais plus célèbres que les Tentos. Langage assombri bien que pas vraiment aride mais j'avoue avoir encore du mal avec ces "sonates" illustrant neuf personnages shakespeariens (six + trois). Quelques épisodes marquants quand même. J'ai une préférence pour la 2ème, en particulier la dernière partie qui est la plus développée de toutes (Mad Lady Macbeth). Noir et labyrinthique.

Sérénade pour violoncelle

Un monde comparable à celui des trois Tentos, avec notamment un tango, mais c'est moins inspiré je trouve. Disons que ce n'est pas mal mais il y a tellement de concurrence dans le répertoire du violoncelle solo au 20ème siècle que ceci paraît un peu anodin.

Double Concerto pour hautbois, harpe et cordes

En quatre mouvements bien marqués, assez accessible. Quelques techniques spéciales (sons multiphoniques, torsions microtonales) utilisées avec parcimonie pour ajouter une pointe d'expression aux lignes mélodiques. Pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 6132
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Hans Werner HENZE (1926-2012)   Jeu 14 Avr 2016 - 15:47

Chouette, j'ai trouvé une traduction française du livret de "Der junge Lord", génial opéra!
cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 6132
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Hans Werner HENZE (1926-2012)   Mer 27 Avr 2016 - 16:01

Rubato a écrit:
Chouette, j'ai trouvé une traduction française du livret de "Der junge Lord", génial opéra!
cheers

Je l'ai reçu aujourd'hui: une nouvelle écoute est programmée. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5791
Age : 23
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Hans Werner HENZE (1926-2012)   Jeu 23 Fév 2017 - 16:26


Je suis enfin rentré dans la musique de Henze   ,
pour ceux qui ne connaissent pas encore ces oeuvres ou cet album :




Trois oeuvres :
—  Symphonie 7  [ 1982 ]
—  Sieben Boleros  [ 1998 ]
—  L'Heure Bleue  [ 2001 ]

Il reste Ouvertüre zu einem Theater que je n'ai pas écouté.
Je conseille cet album ; L'heure Bleue est une friandise de 3 minutes envoutantes, qui m'a ouvert l'esprit à la musique de Henze, et la Septième Symphonie, après ça, J'étais captivé ! Les Sept Boléros aussi sont magnifiques. Le premier « La irascible » est tout bonnement JOUISSIF et extatique !

Je suis content, j'avais essayé plusieurs fois la musique de Henze sans résultat,
Maintenant j'en redemande  bounce  Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5357
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Hans Werner HENZE (1926-2012)   Jeu 23 Fév 2017 - 19:53

J'ai depuis très longtemps cette 7ème symphonie par Rattle sur EMI (couplée avec Barcarola), ainsi que les 8ème et 10ème acquises plus récemment (en fait ce sont des tééléchargements).

Toujour pas d'épiphanie...Je me sens un peu comme un personnage d'En attendant
Godot
. Sur la foi de ton post je vais te me les remettre dans la pile d'écoute.

Recommandes-tu ceci ? :



EDIT: trop tard, j'ai passé la commande de ce double album pour le prix d'un litre de gros rouge (en espérant qu'il ne me donne pas un mal de bloc  hehe ):



Dernière édition par André le Ven 24 Fév 2017 - 13:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5791
Age : 23
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Hans Werner HENZE (1926-2012)   Jeu 23 Fév 2017 - 20:08


Deux choses :

— en terme d'interprétations, je suis un contemporain dans l'âme, parce que mes oreilles ont irrésistiblement besoin du confort de la prise de son moderne, etc donc, par définition, ces enregistrements d'oeuvres par leur compositeur, si tant est qu'ils datent un peu..  Confused  ça me fait peur. Je suis un peu stupide avec ces choses là ^^ . Surtout pour la musique contemporaine, avec tous ces alliages de timbres, ces harmonies complexes, ...

— J'ai passé la journée à écouter les Symphonies de Henze et je dois dire que je n'ai pas été aussi enthousiaste avec ces 5 premières en particulier qu'avec la Septième symphonie. Tu me diras, en une journée, je n'ai pu que survoler rapidement ;

Mais puisque tu me fais l'honneur de me demander mon avis  Smile , je préfère plutôt insister sur la Symphonie 7 qui est un vrai coup de foudre !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5357
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Hans Werner HENZE (1926-2012)   Jeu 23 Fév 2017 - 20:15

OK, merci ! J'ai édité mon post précédent car entre-temps j'ai acheté les symphonies 1-6. Mais je retiens tes observations et en tiendrai compte à l'écoute. Donc, Henze 7, 8 et 10 seront à l'écoute dans les prochains jours.

En passant, je me suis rendu compte que j'ai zéro détail concernant ces téléchargements (regravés sur cdr) de 8 et 10: aucune indication de date, d'interprètes, rien. Que le minutage: 26mins 23 sec pour la 8ème de 1993, et 36mins 56 sec pour la 10ème (révisée en 2002). Si quelqu'un a des détails que je n'ai pas, j'apprécierais avoir l'information ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5791
Age : 23
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Hans Werner HENZE (1926-2012)   Jeu 23 Fév 2017 - 20:30


De rien Wink . Au contraire, désolé de ne pouvoir mieux te conseiller.

J'ai vu qu'il existe une intégrale des 10 Symphonies de Henze parue chez WERGO,
par Marek Janowski :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 80874
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hans Werner HENZE (1926-2012)   Jeu 23 Fév 2017 - 23:19

Quelques échos à votre échange :

¶ les premières sont effectivement très différentes entre elles, et très différentes des dernières, qui baignent dans une sorte de postromantisme atonal, très beau, très abouti. Les premières sont elles plus radicales, moins immédiatement séduisantes – tout en étant très belles aussi ;

¶ la prise de son des versions Henze est au-dessus de tout reproche, c'est du studio des bonnes années des majors, il n'y a vraiment rien à redouter, même s'il y a plus luxueux.

(Stenz là-dedans, ça fait effectivement redoutablement envie, je vais essayer !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5357
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Hans Werner HENZE (1926-2012)   Sam 25 Fév 2017 - 23:43

Écoute des oeuvres suivantes:

Henze: symphonies nos 8 et 10; In memoriam 'Die weisse Rose; Il Vitalino raddoppiato (chaconne pour violon et orchestre).

Markus Stenz dirige la 8ème, mais je ne connais pas l'orchestre (l'oeuvre est précédée d'une annonce en italien). C'est un autre chef qui dirige la 10ème, mais je n'ai pas compris son nom (encore une annonce en italien). Par contre j'ai bien compris que ce Monsieur X dirige l'Orchestra sinfonica nazionale della RAI. C'est toujours mieux que rien. Aucune indication sur qui dirige/joue du violon dans les deux autres oeuvres. Ce sont toutes des captations de concert.

J'en suis encore au stade de l'exploration timide. Il vitalino della raddoppiato (un concerto d'environ 30 minutes) est d'une écoute très aisée. C'est la chaconne de Vitali revisitée par Henze. Coincidence, j'ai vu sur le net qu'elle vient d'être donnée à Berlin par Julia Fischer avec Ivan Fischer à l'orchestre. Avec le 2ème concerto pour piano (Eschenbach et Henze) je dirais qu'il s'agit d'oeuvres faciles d'accès. Ainsi que la Barcarola in memoriam Paul Dessau, beaucoup plus touffue et bourrue, mais empreinte d'une grande finesse.

Pour les symphonies, j'atttends le coffret 1-6 d'un jour à l'autre. Je ferai alors l'exploration plus détaillée. Les 7, 8 et 10 que j'ai écoutées m'ont donné un peu de fil à retordre.... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 914
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Hans Werner HENZE (1926-2012)   Mer 1 Mar 2017 - 10:04


J'ai trouvé, ce we, le CD des 7ème et 8ème par Marek Janowski. C'est de la très grande musique. Une amie m'avait offert la 7ème que j'avais bien aimé. La 8ème, je l'avais entendue à France-Mu puis lors du cycle de concerts Henze à Radio-France. J'ai pu me la réécouter chez moi à tête reposée : je suis vraiment conquis! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
André
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5357
Localisation : Laval, Québec
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Hans Werner HENZE (1926-2012)   Mer 1 Mar 2017 - 20:51

Coffret 1-6 reçu. J'en commence l'écoute dans une couple de jours !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hans Werner HENZE (1926-2012)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hans Werner HENZE (1926-2012)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Hans Werner HENZE (1926-2012)
» Hans Werner Henze (1926-2012)
» Evelyn Lear 1926-2012
» TELEPHONE : reformation 2012 !
» Wagner - Ring - Hans Knappertsbusch

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: