Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Hector Berlioz: mélodies, cycles.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Mer 1 Avr 2009 - 23:09

Merci kia. kiss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Dim 4 Oct 2009 - 13:46

Emission intéressante de La Tribune des critiques de disques aujourd'hui consacrée aux Nuits d'été.

- Fink/Nagano
- Gens/Langrée
- Balleys/Herreweghe
- Steber/Mitropoulos
- Crespin/Ansermet
- plusieurs chanteurs/Colin Davis
- Von Otter/Levine

Ce sont les interprétations de Gens et de Von Otter qui se sont distinguées. Je regrette que la version de Fink/Nagano ait été écartée tout de suite après la Villanelle, j'aurais aimé l'entendre dans Le Spectre de la rose.

Je suis très heureux que la version de Véronique Gens, que j'aime beaucoup, ait été en quelque sorte réhabilitée, puisqu'elle avait une réputation, comme l'a précisé Hudry, de "version ratée". J'ai découvert la version Von Otter/Levine, qui est vraiment superbe. La version Balleys/Herreweghe est très belle, mais, contrairement à ce que disait David plus haut, elle ne m'apparaît pas comme seule au milieu d'un désert : Gens et Von Otter m'ont paru à la fois plus naturelles et tout aussi justes dans l'interprétation.

Qui a écouté l'émission ? Qu'en avez-vous pensé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 86153
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Dim 4 Oct 2009 - 14:06

Oui, seule, c'était une image pour dire que les bonnes dictions, à part là et encore...

Mais Gens, Steber, Crespin, Fink et Balleys donnent quand même de grands moments. Leur sélection était donc franchement judicieuse, à ce qu'il m'en semble.

Je suis très content aussi que Gens soit réhabilitée parce que malgré un peu de flou, dû pour bonne partie à la prise de son, c'est quand même d'une poésie frémissante dont on a peu d'exemple. C'est très différent de la couleur attendue dans ce cycle, et je pense que c'est la raison pour laquelle les critiques croulant sous les disques l'ont jugée inadéquate à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Dim 4 Oct 2009 - 14:07

Hyppolite : y ont mis Van Dam dans leur sélection générale ou ils z'ont zappé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Dim 4 Oct 2009 - 14:14

calbo a écrit:
Hyppolite : y ont mis Van Dam dans leur sélection générale ou ils z'ont zappé?

Izonzapé. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Dim 4 Oct 2009 - 14:15

Eh beh la prochaine fois tu leur tire les z'oreilles de ma part. Wink hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Dim 4 Oct 2009 - 14:20

DavidLeMarrec a écrit:
Mais Gens, Steber, Crespin, Fink et Balleys donnent quand même de grands moments. Leur sélection était donc franchement judicieuse, à ce qu'il m'en semble.

Hudry a dit avoir choisi Steber à cause de l'aura que garde encore cette version légendaire des Nuits d'été auprès des mélomanes, mais franchement j'ai trouvé ça horrible, tant l'interprétation que la voix. Je ne la connaissais pas mais j'ai été très surpris d'un tel choix. On n'a toutefois entendu que la Villanelle, peut-être que le reste est meilleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23071
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Dim 4 Oct 2009 - 14:47

J'ai écouté l'émission et c'était effectivement intéressant. Je ne suis pas spécialiste du tout de ce merveilleux cycle de mélodies. Je trouve le choix équilibré pour les versions écoutées. Les versions de Gens et Von Otter sont effectivement très belles. Cela me donne envie de les réécouter intégralement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 86153
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Dim 4 Oct 2009 - 15:23

Hippolyte a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Mais Gens, Steber, Crespin, Fink et Balleys donnent quand même de grands moments. Leur sélection était donc franchement judicieuse, à ce qu'il m'en semble.

Hudry a dit avoir choisi Steber à cause de l'aura que garde encore cette version légendaire des Nuits d'été auprès des mélomanes, mais franchement j'ai trouvé ça horrible, tant l'interprétation que la voix. Je ne la connaissais pas mais j'ai été très surpris d'un tel choix. On n'a toutefois entendu que la Villanelle, peut-être que le reste est meilleur.
Ah, l'ampleur mélancolique des lieder tristes, c'est quelque chose ! Alors, c'est un eu international comme style, chanté comme elle chanterait de l'opéra, mais c'est très prenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Mer 3 Fév 2010 - 0:26

Je réécoute Bernarda Fink, qui m'avait enthousiasmé à sa sortie et je suis soudain gêné. C'est parfaitement chanté, parfaitement bien dit, etc., mais presque trop bien, je sens une sorte d'application de bonne élève dans cette façon de dire. C'est appliqué et ça manque soudain de folie, de charme, de rêverie, ça ne décolle pas, c'est presque trop tenu, trop propre, comme si toutes ces contraintes respectées enfermaient dans la contrainte.
C'est un peu dur d'être insatisfait d'une telle réussite formelle. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23071
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Mer 3 Fév 2010 - 0:36

J'ai écouté une version très exotique : Kiri Te Kanawa dirigée par Daniel Barenboim
La direction de Barenboim m'a convaincu et est belle dans sa globalité. En revanche, en dehors du "Spectre de la rose", Te Kanawa ne m'a pas du tout séduite. C'est beaucoup trop extérieur, fade. Cela m'a laissé totalement de marbre. La voix est évidemment belle mais c'est très artificiel avec un côté préciosité désagréable. A éviter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Mer 3 Fév 2010 - 0:46

Même la direction de Barenboïm est très "grosse" et fade, pour moi il n'y a rien à sauver là dedans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Mer 3 Fév 2010 - 6:33

Te Kanawa/Barenboim c'est à oublier très vite dans les Nuits d'été, c'est un ratage complet. Rien à voir avec Fink dont je me paie le luxe de me plaindre alors que c'est excellent.
Mais l'intérêt du disque de Barenboim est entièrement dans le couplage avec une Mort de Cléopâtre inoubliable par Norman... Arrow Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23071
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Ven 5 Fév 2010 - 22:35

Je connais maintenant Norman à la fois dans Les Nuits d'été sous la direction de Colin Davis et La Mort de Cléopâtre sous la direction de Barenboim.
Je commence à bien connaître Les Nuits d'été. Je ne connaissais quasiment rien de La Mort de Cleopâtre avant d'écouter cette version.
Dans La Mort de Cleopâtre, Norman est impressionnante. On a un personnage d'une grande stature et tragique. La diction est très satisfaisante, le timbre sublime, la puissance vocale phénoménale. Direction convaincante de Barenboim.
Son interprétation de Nuits d'été est carrément supérieure à celle de Te Kanawa. Ce n'est pas difficile non plus. Elle sait ce que veut dire chanter cette musique, c'est investi, la diction est bonne. Encore une fois, la voix est ronde, magnifique. Cependant, même si j'aime beaucoup son interprétation, je trouve qu'elle a tendance à un peu trop s'écouter chanter. C'est dommage. La direction de Colin Davis est agréable et belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Lun 8 Fév 2010 - 0:07

aurele a écrit:
Je ne connaissais quasiment rien de La Mort de Cleopâtre avant d'écouter cette version.
Dans La Mort de Cleopâtre, Norman est impressionnante. On a un personnage d'une grande stature et tragique. La diction est très satisfaisante, le timbre sublime, la puissance vocale phénoménale. Direction convaincante de Barenboim.

D'accord avec toi, je trouve cette version excellente, mais il y a débat (encore latent Wink ) dans ce fil consacré aux cantates de Berlioz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19783
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Mer 3 Mar 2010 - 13:15

Hippolyte a écrit:
Des Nuits d'été, connaissez-vous la version de Leontyne Price avec Reiner ? Un véritable ovni, une diction à couper au couteau, un style exotique, mais dieu que c'est beau ! Ames sensibles s'abstenir. bedo

Je viens d'écouter... Alors oui, c'est un peu exotique, mais question diction, il y a quand même une belle application. Et cette voix I love you On se demande où elle va s'arrêter tellement elle est large et ronde... Vision hédoniste au possible, avec orchestre large et soigné...

Dans le genre étrangeté, il y a aussi Horne qui les a enregistrés... hehe


Sinon, il est étrange que personne ne parle de Janet Backer ici (ou alors j'ai loupé le message...) Malgré quelques petites tensions dans l'aigu, sa prestation est magistrale je trouve. Diction très soignée et puis cette stature, cette déclamation qui lui est propre... hehe

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 86153
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Jeu 4 Mar 2010 - 1:55

Polyeucte a écrit:
Dans le genre étrangeté, il y a aussi Horne qui les a enregistrés... hehe
C'est hors-style et tout à fait hideux, mais en fait, pas autant qu'on aurait pu le croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23071
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Ven 13 Aoû 2010 - 21:05

Otello, je ne connais pas tellement tes goûts en matière de mélodie française et de lieder pour le répertoire allemand. J'aimerais donc savoir quelles sont les versions que tu préfères des Nuits d'été. Merci d'avance pour ta réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23071
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Dim 15 Aoû 2010 - 22:59

Jorge a écrit:
J'écoute les Nuits d'été par Anne Sofie Von Otter (superbement accompagnée par Levine):

Il y a un monde entre l'incarnation de chaque mot (le théâtre même) de Balleys et le doux ronronnement de Otter. Si j'avais découvert l'oeuvre par cette dernière, je crois que je n'aurais guère porté d'attention à ces magnifiques pièces.

Je ne connais pas l'interprétation de Balleys mais je ne suis pas d'accord avec toi pour l'interprétation de Von Otter. C'est certainement l'un de ses plus beaux enregistrements que ces Nuits d'été de Berlioz. Effectivement l'accompagnement de Levine est magnifique mais Von Otter aussi. Il y a des graves magnifiques, une grande implication sur le plan dramatique même si ce n'est pas de l'opéra. Les aigus sont merveilleux et il y a bcp d'émotion je trouve. C'est une interprétation qui m'émeut énormément. Par ailleurs, c'est fait sans maniérismes. C'est l'un des enregistrements de Von Otter qui me touche le plus par ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23071
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Dim 15 Aoû 2010 - 23:57

Pour les personnes qui aiment les Nuits d'été et les autres mélodies et qui ne se sont pas encore exprimées, cela m'intéresserait d'avoir leur préférences. Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19783
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Lun 16 Aoû 2010 - 0:34

Ma modeste participation (mais du coup Aurele, faut aller causer des Chants et Danses de la Mort hein! Laughing )

J'aime beaucoup. Du point de vue prestations, j'ai un faible pour les versions suivantes :
Victoria de Los Angeles/Charles Munch : Diction très claire et lyrique de Los Angeles, Munch parfait dans Berlioz. Une version "légère" des Nuits d'Eté.
Janet Baker/John Barbirolli : Diction moins précise, mais ton très dramatique. Le magnétisme de Baker m'entraîne totalement.
Veselina Kassarova/Pinchas Steinberg : là encore on parle de magnétisme. Kassarova prononce très mal le français, mais ce timbre sombre et saisissant fait merveille je trouve!
Ludovic Tézier/Robert Gonnella : Version piano. Tézier est un maître. Que dire de plus...
Leontyne Price/Fritz Reiner : Totalement emporté par le déluge de beauté que provoque Leontyne Price... Large et capiteux, avec une diction assez acceptable...


Sinon, dans des versions non commercialisées, Antonacci bien sûr... et puis deux extraits par Bumbry lors de son dernier récital à Paris... Souvenirs souvenirs Sad

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 86153
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Lun 16 Aoû 2010 - 0:37

Polyeucte a écrit:
Sinon, dans des versions non commercialisées, Antonacci bien sûr...
Oh non, c'était tout homogène, tout flou, aucun mot n'était intelligible... Shit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19783
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Lun 16 Aoû 2010 - 0:38

DavidLeMarrec a écrit:
Oh non, c'était tout homogène, tout flou, aucun mot n'était intelligible... Shit

Bah tu sais, comparé à ce que j'aime d'autre, c'est peut-être pas si mal quand même hehe

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23071
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Lun 16 Aoû 2010 - 0:40

Polyeucte a écrit:
Ma modeste participation (mais du coup Aurele, faut aller causer des Chants et Danses de la Mort hein! Laughing )

J'aime beaucoup. Du point de vue prestations, j'ai un faible pour les versions suivantes :
Victoria de Los Angeles/Charles Munch : Diction très claire et lyrique de Los Angeles, Munch parfait dans Berlioz. Une version "légère" des Nuits d'Eté.
Janet Baker/John Barbirolli : Diction moins précise, mais ton très dramatique. Le magnétisme de Baker m'entraîne totalement.
Veselina Kassarova/Pinchas Steinberg : là encore on parle de magnétisme. Kassarova prononce très mal le français, mais ce timbre sombre et saisissant fait merveille je trouve!
Ludovic Tézier/Robert Gonnella : Version piano. Tézier est un maître. Que dire de plus...
Leontyne Price/Fritz Reiner : Totalement emporté par le déluge de beauté que provoque Leontyne Price... Large et capiteux, avec une diction assez acceptable...


Sinon, dans des versions non commercialisées, Antonacci bien sûr... et puis deux extraits par Bumbry lors de son dernier récital à Paris... Souvenirs souvenirs Sad

Dans ta liste, je ne connais qu'un peu la version Baker/Barbirolli mais je connais cette chanteuse dans ces mélodies à partir de vidéos du tube. C'est une chanteuse qui par sa voix me touche énormément dans ces mélodies.
Voici ce que j'avais dit de l'interprétation de Kasarova de ces mélodies dans le topic qui lui est consacré :
aurele a écrit:
Le timbre est magnifique. Néanmoins, son interprétation n'est pas intéressante, c'est beaucoup trop plat, sans âme, en aucun cas émouvant. La prononciation est plutôt satisfaisante mais la diction est empathée. David a raison quand il dit qu'elle est en difficulté au niveau de la tessiture. A écouter donc uniquement pour son timbre de voix.
L'interprétation de Price en particulier m'intéresserait pour la simple splendeur vocale mais cela ne doit pas se trouver sur les sites d'écoute en ligne.


Dernière édition par aurele le Ven 4 Nov 2011 - 17:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23071
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Lun 16 Aoû 2010 - 0:46

Jorge a écrit:
J'ai bien du écouter une quinzaine de versions des Nuits. Ces oeuvres comptent beaucoup pour moi.

Et pour faire crier dans les chaumières, je dirais que j'aime beaucoup la version de David Daniels
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 86153
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Lun 16 Aoû 2010 - 0:50

Polyeucte a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Oh non, c'était tout homogène, tout flou, aucun mot n'était intelligible... Shit

Bah tu sais, comparé à ce que j'aime d'autre, c'est peut-être pas si mal quand même hehe
Ah oui, flûte, elle l'a peut-être rechanté cette année ? Je parle de la première fois (je crois) qu'elle l'avait chanté en public, il y a quelques années, un an ou deux après sa Cassandre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23071
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Lun 16 Aoû 2010 - 0:52

Mon rêve pour les "Nuits d'été" serait qu'Ann Hallenberg les chante mais cela me semble difficile. Elle ne maîtrise pas bien du tout la langue française. Je lui en ai touché un mot cependant sur son profil facebook en lui suggèrant que j'adorerais qu'elle les chante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 86153
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Lun 16 Aoû 2010 - 0:56

Si elle articule suffisamment et n'homogénéise pas trop (c'est le risque, vu son esthétique vocale habituelle), ce pourrait être très beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23071
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Lun 16 Aoû 2010 - 0:59

DavidLeMarrec a écrit:
Si elle articule suffisamment et n'homogénéise pas trop (c'est le risque, vu son esthétique vocale habituelle), ce pourrait être très beau.

Ce serait magnifique en effet. Avec les capacités dramatiques qu'elle a qui lui permettent d'incarner déjà un rôle en quelques mots, cela ne pourrait être qu'intéressant. Comme en plus elle a des facilités dans l'aigu, cela ne devrait pas la gêner au niveau de la tessiture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 86153
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Lun 16 Aoû 2010 - 1:10

aurele a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Si elle articule suffisamment et n'homogénéise pas trop (c'est le risque, vu son esthétique vocale habituelle), ce pourrait être très beau.

Ce serait magnifique en effet. Avec les capacités dramatiques qu'elle a qui lui permettent d'incarner déjà un rôle en quelques mots, cela ne pourrait être qu'intéressant. Comme en plus elle a des facilités dans l'aigu, cela ne devrait pas la gêner au niveau de la tessiture.
Il y a de toute façon deux versions côté hauteur (la VO était prévue pour baryton).

Pour ce qui est d'incarner en quelques mots, je suis justement plus dubitatif, il faudra qu'elle tranche plus qu'elle ne le fait en italien. Cela dit, si elle faisait seulement le job qu'elle réalise chez Waxman, ce serait déjà très chouette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Lun 16 Aoû 2010 - 1:12

DavidLeMarrec a écrit:
(la VO était prévue pour baryton).
Il me semblait que chaque mélodie était prévue dans une tessiture différente (je ne connais que Davis dans cette version originale). D'ailleurs ça oblige les orchestres à faire des transcriptions peu pratiques.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19783
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Lun 16 Aoû 2010 - 1:24

DavidLeMarrec a écrit:
Ah oui, flûte, elle l'a peut-être rechanté cette année ? Je parle de la première fois (je crois) qu'elle l'avait chanté en public, il y a quelques années, un an ou deux après sa Cassandre.

L'enregistrement que j'ai date de 2007... et quand même, Antonacci est assez claire là dedans...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 86153
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Lun 16 Aoû 2010 - 1:30

Il est possible que les versions pour voix haute et voix moyenne soient des panachages... en tout cas j'ai la version originale et c'est très chantable par une voix moyenne, avec peut-être L'Attente (et un peu le Spectre) un peu tendue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Lun 16 Aoû 2010 - 9:47

Je me suis déjà exprimé sur ce sujet, mais j'ajoute juste que la version à laquelle je reviens le plus souvent est finalement Gens/Langrée, parfois Kasarova pour les couleurs ou Graham.

Par contre je les ai écoutées par Van Dam et ce fut une grosse déception : uniformément gris, pas engagé, même le timbre perd de sa séduction ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Lun 16 Aoû 2010 - 9:51

Moi, j'adore la version Leontine Price-Fritz Reiner Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 86153
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Lun 16 Aoû 2010 - 15:48

Va te cacher ! carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19783
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Lun 16 Aoû 2010 - 16:05

Meuh non... c'est juste une preuve de bon goût... cheers Enfin d'un goût certain... Enfin de quelqu'un qui aime Price... Et qui connait les textes par coeur... Enfin voilà quoi...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/ En ligne
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 86153
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Lun 16 Aoû 2010 - 20:19

Polyeucte a écrit:
Et qui connait les textes par coeur...
Vu comme ça... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23071
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Mar 17 Aoû 2010 - 11:30

Le disque Berlioz de Von Otter comporte en plus des Nuits d'été d'autres mélodies. Ces autres mélodies sont tout aussi belles et bien chantées par Von Otter. Voici leur titre : "La belle voyageuse", "La captive", "Le matin", "La mort d'Ophélie", "La Belle Isabeau" et "Premiers transports que nul n'oublie" de Roméo et Juliette. Les Nuits d'été ont été enregistrées en novembre 1988 et les mélodies où elle est accompagnée par Cord Garben au piano en février 1991. L'extrait de Roméo et Juliette a été enregistré au même moment que les Nuits d'été puisqu'elle est accompagnée par Levine.


Je ne sais pas quand José van Dam a enregistré les Nuits d'été sous la direction de Serge Baudo. J'ai écouté cet enregistrement. La voix est évidemment très belle, la diction est parfaite. C'est surprenant d'entendre ces mélodies par une voix d'homme. C'est bien chanté, c'est interprété avec sensibilité mais il me manque quelque chose pour me transporter totalement. La direction de Baudo est convaincante même si l'orchestre n'est pas presigieux. En effet, il s'agit de l'Orchestra della Svizzera Italiana. Van Dam les a enregistré avec Jean-Philippe Collard au piano. Je ne sais pas de quand date cette autre version. Merci d'avance si vous pouvez me donner des détails.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23071
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Mar 17 Aoû 2010 - 11:39

Il n'y a pas la "Vilanelle" dans l'enregistrement de Van Dam avec Jean-Philippe Collard semble-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Mar 17 Aoû 2010 - 11:46

Cornélius a écrit:
Moi, j'adore la version Leontine Price-Fritz Reiner Laughing

Moi aussi ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Mar 17 Aoû 2010 - 12:25

aurele a écrit:
Je ne sais pas quand José van Dam a enregistré les Nuits d'été sous la direction de Serge Baudo. J'ai écouté cet enregistrement. La voix est évidemment très belle, la diction est parfaite. C'est surprenant d'entendre ces mélodies par une voix d'homme. C'est bien chanté, c'est interprété avec sensibilité mais il me manque quelque chose pour me transporter totalement. La direction de Baudo est convaincante même si l'orchestre n'est pas presigieux. En effet, il s'agit de l'Orchestra della Svizzera Italiana. Van Dam les a enregistré avec Jean-Philippe Collard au piano. Je ne sais pas de quand date cette autre version. Merci d'avance si vous pouvez me donner des détails.
Ah, quand j'avais écouté Van Dam il était accompagné au piano mais il y avait bien Villanelle. Je ne me souvient plus s'il y avait Collard, mais c'était un live, diffusé à la radio il y a peu de temps. Sans doute la voix était-elle déjà plus terne que dans ses premiers enregistrements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Mar 17 Aoû 2010 - 12:41

aurele a écrit:
Il n'y a pas la "Vilanelle" dans l'enregistrement de Van Dam avec Jean-Philippe Collard semble-t-il.

Dan tes rêves mon petit Cool . Y faut apprendre à lire hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23071
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Mar 17 Aoû 2010 - 12:42

calbo a écrit:
aurele a écrit:
Il n'y a pas la "Vilanelle" dans l'enregistrement de Van Dam avec Jean-Philippe Collard semble-t-il.

Dan tes rêves mon petit Cool . Y faut apprendre à lire hehe

Je ne la trouve pas sur deezer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 47
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Mar 17 Aoû 2010 - 12:47

J'a le CD sous la main Aurèle, et je peux t'affirmer qu'il y a la villanelle. Après que la mélodie ne soit pas sur deezer c'est pas mon problème vu que je n'y vais jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Ven 4 Fév 2011 - 14:09

senga a écrit:
Sur l’interprétation de Crespin, je suis partagée. J’ai souvent l’impression avec elle d’entendre un cours de chant. Cela dit, je la trouve fabuleuse dans la Villanelle, poésie primesautière qui sollicite pas mal les aigus et où elle trouve le ton légèrement ironique et détaché qu’il faut pour « les fraises des bois » (elles sont tellement nulles ces "fraises des bois"!). Dans le spectre, j’imagine –naïvement – Crespin insurclassable : des « j’arrive » déchirants, l’albâtre est d’une douceur à défaillir. J’en oublie les graves dans lesquels elle me semble moins à l’aise (contrairement à ce que j’ai lu dans le fil qui lui est consacré), ce qui est encore plus net dans la lagune. Dans le cimetière, qui est mon préféré, je le trouve en contre sens : les modulations de la voix contredisent la ligne presque monotone de la musique.
Et justement, c’est dans les chants où j’aime le moins Crespin que Fink m’enchante. En tout cas la qualité de la diction est supérieure, non ? Et en plus, dans la version Fink, c’est l’orchestre qui me ravit, très présent et très chaud.
J’avais vu Kirchschlager la saison dernière au tce là-dedans : très théâtrale, très séductrice. Musicalité et accent impeccables.

Longtemps, la version Crespin est apparue comme la version par excellence des Nuits ; et ce qu'elle raconte des prises avec Ansermet, dans ses Mémoires, est très savoureux. Or l'ombre portée est encore immense, aujourd'hui ; ce qui arrive rarement par pur effet du hasard, à mon avis !

Tu parles de cours de chant ; j'aurais peut-être parlé d'un "traité" illustré. Parce que j'entends moins la démonstration, le côté docte que la parfaite maîtrise et l'image (l'imaginaire) à la fois longuement travaillée, fourbie (une estampe au burin fouillé, aux stries longuement creusées, entrecroisées pour accrocher la lumière) et naturellement déployée, comme une évidence. Les modulations sont infinies, la compréhension du texte travaillé jusque dans ses moindres anfractuosités est majuscule, à la fois parfaitement assimilée et totalement naturelle. C'est indubitablement la porte d'entrée la plus incontournable à l'art de Crespin (la manière de plier la voix, les diminuendi, les colorations, etc.).

Même si je trouve, après tout, que la captation vidéo du seul "Spectre" éditée en Classic Archives chez EMI reste plus évidente encore ; par le frémissement de la ligne, par tout ce que l'image redouble dans la ciselure précieuse (et précise) des mots, etc.

Quelles autres versions, pour moi, après celle-ci ?

Celle, éditée chez Virgin, de Gens, pour le sentiment de tragédie fine, latente (définitivement, je l'ai dit, je rêve de ses Berlioz intégraux et, surtout, de la Didon et de la Cassandre qu'elle doit à la postérité, dans la lignée de ses "Tragédiennes"), pour la stature à la fois grande et humaine ; mieux, humaniste. Pour les couleurs, la tenue, pour la ligne enivrée d'elle-même et, partant, enivrante. Entendue en live, dans le cycle, elle porte, en outre, une lumière, une résonance particulière ; une ampleur naturelle, aussi, enveloppante, séduisante, aérienne, éthérée qui va mieux que tout au cycle. Je renvoie, par ailleurs, aux liens que j'avais posté dans le topic qui est consacré à Gens, d'une version avec piano absolument étreignante dans son ascèse même :

http://classik.forumactif.com/t3446p20-veronique-gens

Dernière version de mon trio de tête (de têtes mais aussi de coeurs), celle enregistrée live par Jennifer Smith avec Mackerras :

http://www.amazon.co.uk/Berlioz-Harold-Italy-Nuits-d%C3%A9t%C3%A9/dp/B000024K1G

A connaître absolument pour les couleurs hallucinantes, hallucinées (Smith chante un Delacroix largement brossé, violemment travaillé dans une patte bigarrée), pour la ligne sculptée par les mots, pour l'accompagnement de Mackerras (vision morbide, souvent ; fantomatique pour le "Spectre"). Une vision du "sublime" tel qu'on l'entend, en Angleterre, dans la lignée de Burke ; proche de Walpole (rien à voir, mais vous connaissez la "Folie" de Lucia par Smith ?). Saisissant et tout sauf vain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23071
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Ven 4 Fév 2011 - 14:56

Merci pour ces indications Alex. J'avais pu entendre dans une émission de "La Tribune des critiques de disques" en partie la version de Crespin qu'il faudrait que je réécoute mais qui ne m'avait pas convaincu plus que cela et la version Gens qui avait été plébiscitée et qui est dans ce que j'ai pu en entendre une belle version.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Ven 4 Fév 2011 - 16:06

aurele a écrit:
Merci pour ces indications Alex. J'avais pu entendre dans une émission de "La Tribune des critiques de disques" en partie la version de Crespin qu'il faudrait que je réécoute mais qui ne m'avait pas convaincu plus que cela et la version Gens qui avait été plébiscitée et qui est dans ce que j'ai pu en entendre une belle version.

Pas tant que ça, justement ; je me souviens notamment d'une critique très en demi-teinte dans Répertoire (quelque chose comme "la tiédeur d'un art qui ne cache pas l'art" !). Ce qui est très injuste à mon avis (et dire que personne ne lui a fait enregistrer Herminie qu'elle a fait, dantesque et statufiée dans sa douleur, en live).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23071
Age : 27
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Ven 4 Fév 2011 - 16:19

bAlexb a écrit:
Pas tant que ça, justement ; je me souviens notamment d'une critique très en demi-teinte dans Répertoire (quelque chose comme "la tiédeur d'un art qui ne cache pas l'art" !). Ce qui est très injuste à mon avis (et dire que personne ne lui a fait enregistrer Herminie qu'elle a fait, dantesque et statufiée dans sa douleur, en live).

Je disais qu'elle avait été plébiscitée dans l'émission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8469
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   Ven 4 Fév 2011 - 17:05

aurele a écrit:
bAlexb a écrit:
Pas tant que ça, justement ; je me souviens notamment d'une critique très en demi-teinte dans Répertoire (quelque chose comme "la tiédeur d'un art qui ne cache pas l'art" !). Ce qui est très injuste à mon avis (et dire que personne ne lui a fait enregistrer Herminie qu'elle a fait, dantesque et statufiée dans sa douleur, en live).

Je disais qu'elle avait été plébiscitée dans l'émission.

Alors nous sommes réconciliés Laughing !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hector Berlioz: mélodies, cycles.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hector Berlioz: mélodies, cycles.
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hector Berlioz: mélodies, cycles.
» Hector Berlioz: symphonies + Lélio
» Hector Berlioz: les cantates
» Hector Berlioz (1803-1869)
» Hector Berlioz (discographie sélective)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: