Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Hector Berlioz: symphonies + Lélio

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyLun 1 Fév 2010 - 0:19

DavidLeMarrec a écrit:
J'ai donc mis cette Tribune pour entendre Immerseel, que je révère dans le répertoire romantique. Effectivement, ça m'a tout l'air passionnant, sans la sècheresse analytique de Gardiner (problème de prise de son aussi) - qui fait tout entendre, mais c'est presque chirurgical, théorique. Toujours ces couleurs exceptionnelles, ça me tente beaucoup. (J'ai méchamment ricané lorsque je les ai entendus dire qu'Immerseel et Markevitch n'avaient aucun sens de la structure, sans une once d'argumentation bien entendu...)

Immerseel, à sa sortie j'avais trouvé son disque très intéressant pour le travail de l'orchestre, des couleurs, etc., mais je n'avais pas trouvé l'interprétation bien passionnante, carrément ennuyeuse et agaçante, tant j'avais l'impression que le travail instrumental offusquait le mouvement d'ensemble de chaque partie de l'oeuvre, et la pensée que pouvait en avoir le chef. Mais si tu le révères tant c'est que j'ai dû manquer quelque chose, je le réécouterai un jour. Markevitch aussi du coup, car si je me souviens d'une certaine lourdeur, je necrois pas non plus que Markevitch ait des problèmes de "structure" dans ses enregistrements !

Je ne connais pas la version Gardiner. Si c'est aussi décharné et plat que ses Brahms en concert je comprends, mais si c'est aussi vivant que ses Beethoven... bref, il faudrait que j'écoute. En quoi est-ce gênant de "tout entendre" ?

Citation :
Effectivement, Bernstein est très habité et contrasté, idéal pour être couronné dans une écoute comparée (qui, on ne le répètera jamais assez, est un exercice trompeur sans aucun rapport avec l'appréciation d'une lecture dans la durée).

Bien d'accord là-dessus. En général, toute interprétation dont l'intelligence et la beauté ne sont pas évidentes est disqualifiée dans ce genre d'émission. On y compare des différences d'interprétation, pour y trouver, au plus vite, un standard. Le plus souvent, on y prise le conventionnel ou la belle ouvrage, dans le meilleur des cas le génie immédiat, et l'on rejette ensemble, dans le même sac, le fadasse et le génial qui ne se livre pas au premier regard.

Jamais écouté Bernstein non plus. J'ai découvert aujourd'hui qu'il y avait deux enregistrements différents avec le NY Philharmonic chez Sony, l'un de 63 (dans la collection Bernstein) et l'autre de 68 (dans la collection du Prince de Galles).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyLun 1 Fév 2010 - 0:28

Hippolyte a écrit:
Immerseel, à sa sortie j'avais trouvé son disque très intéressant pour le travail de l'orchestre, des couleurs, etc., mais je n'avais pas trouvé l'interprétation bien passionnante, carrément ennuyeuse et agaçante, tant j'avais l'impression que le travail instrumental offusquait le mouvement d'ensemble de chaque partie de l'oeuvre, et la pensée que pouvait en avoir le chef. Mais si tu le révères tant c'est que j'ai dû manquer quelque chose, je le réécouterai un jour.
Ah non, je parlais de son travail en général sur la période, en particulier pour les poèmes symphoniques de Liszt. C'est pourquoi j'ai écouté la tribune, pour découvrir sa lecture de Berlioz qui a priori m'intéresse beaucoup. J'y ai trouvé, dans le très bref extrait du premier mouvement, ce que j'en attendais, mais il est impossible d'en tirer des conclusions !

Citation :
Markevitch aussi du coup, car si je me souviens d'une certaine lourdeur, je necrois pas non plus que Markevitch ait des problèmes de "structure" dans ses enregistrements !
C'est vrai que ça n'attirait pas vraiment l'oreille dans la suite des écoutes comparatives. Après, comme il n'y a eu que deux minutes d'écoute, que peut-on en dire (et comment peut-on parler de structure !).

Citation :
Je ne connais pas la version Gardiner. Si c'est aussi décharné et plat que ses Brahms en concert je comprends, mais si c'est aussi vivant que ses Beethoven...
Pour moi, c'est plus proche effectivement des Gardiner plats (il faut que je vérifie si j'ai entendu ses Brahms) que de la vie incroyable de ses Beethoven.

Citation :
bref, il faudrait que j'écoute. En quoi est-ce gênant de "tout entendre" ?
Non, c'est génial de tout entendre, mais ça sent un peu fort la volonté à mon goût. Après ça, c'est vrai que tu entends des tas de choses inaudibles d'habitude, mais il y a un côté presque carré. Ca fait un peu caricature Boulez sur les bords (sauf que Boulez a, lui, raté sa Fantastique Mr. Green ), avec instruments d'époque.


Citation :
Jamais écouté Bernstein non plus. J'ai découvert aujourd'hui qu'il y avait deux enregistrements différents avec le NY Philharmonic chez Sony, l'un de 63 (dans la collection Bernstein) et l'autre de 68 (dans la collection du Prince de Galles).
J'en ai un bon souvenir, avec une lecture peut-être un peu 'internationale' par rapport à ce qu'on peut faire de spécifique dans cette musique.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyLun 1 Fév 2010 - 0:38

Je viens de finir d'écouter cette Tribune, d'une oreille très inattentive. Je ne ferais donc pas de commentaire.


Hippolyte a écrit:
J'ai découvert aujourd'hui qu'il y avait deux enregistrements différents avec le NY Philharmonic chez Sony, l'un de 63 (dans la collection Bernstein) et l'autre de 68 (dans la collection du Prince de Galles).
Justement, à ce propos, il semble y avoir un problème:
D'après les infos fournies par François Hudry et reprises sur le site de l'émission, la version Bernstein sélectionnée dans cette écoute est celle de 1968 (rééditée dans la "Royal Edition", réf. SMK 47525). C'est justement celle que je ne connais pas, et j'ai eu envie de voir si on pouvait encore se la procurer.
Or, en faisant mes recherches, j'apprends que cette version de la "Royal Edition" serait datée à tort de 1968 mais qu'en réalité il s'agirait de celle de 1963 (la même que celle de la coll. "Bernstein Century", que je connais.)
Il existe bien un enregistrement de la Fantastique par Bernstein chez CBS en 1968 mais il se trouverait en CD uniquement dans la vieille collection "Great Performances":
http://www.amazon.com/Hector-Berlioz-Symphonie-Fantastique-Performances/dp/B00000DRZT/
Et bien sûr c'est hors de prix...


Reste aussi à savoir quelle version de Bernstein a-t-on réellement écouté lors de cette Tribune, celle de 1963 ou celle de 1968 ?
A priori, si la référence du CD indiquée correspond bien à celui qu'on a écouté, c'est la première. (Je pourrais vérifier en ressortant mon CD et en comparant, mais je n'ai pas le courage de faire ça se soir.)





Sinon, pour défendre ma réputation d'amateur de vieilleries, je dois redire que les versions Monteux/Orchestre symphonique de Paris (1930) et Rodzinski/Cleveland (1941) me semblent avoir réglé la question il y a déjà bien longtemps.
Ces deux gravures ont une évidence de ton, une immédiateté, qui me rend presque toutes les autres insatisfaisantes.
Revenir en haut Aller en bas
Nounou
Mélomane averti
Nounou

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 03/03/2010

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyMar 30 Mar 2010 - 14:12

adriaticoboy a écrit:
Je viens de finir d'écouter cette Tribune, d'une oreille très inattentive. Je ne ferais donc pas de commentaire.


Hippolyte a écrit:
J'ai découvert aujourd'hui qu'il y avait deux enregistrements différents avec le NY Philharmonic chez Sony, l'un de 63 (dans la collection Bernstein) et l'autre de 68 (dans la collection du Prince de Galles).
Justement, à ce propos, il semble y avoir un problème:
D'après les infos fournies par François Hudry et reprises sur le site de l'émission, la version Bernstein sélectionnée dans cette écoute est celle de 1968 (rééditée dans la "Royal Edition", réf. SMK 47525). C'est justement celle que je ne connais pas, et j'ai eu envie de voir si on pouvait encore se la procurer.
Or, en faisant mes recherches, j'apprends que cette version de la "Royal Edition" serait datée à tort de 1968 mais qu'en réalité il s'agirait de celle de 1963 (la même que celle de la coll. "Bernstein Century", que je connais.)
Il existe bien un enregistrement de la Fantastique par Bernstein chez CBS en 1968 mais il se trouverait en CD uniquement dans la vieille collection "Great Performances":
http://www.amazon.com/Hector-Berlioz-Symphonie-Fantastique-Performances/dp/B00000DRZT/
Et bien sûr c'est hors de prix...


Reste aussi à savoir quelle version de Bernstein a-t-on réellement écouté lors de cette Tribune, celle de 1963 ou celle de 1968 ?
A priori, si la référence du CD indiquée correspond bien à celui qu'on a écouté, c'est la première. (Je pourrais vérifier en ressortant mon CD et en comparant, mais je n'ai pas le courage de faire ça se soir.)





Sinon, pour défendre ma réputation d'amateur de vieilleries, je dois redire que les versions Monteux/Orchestre symphonique de Paris (1930) et Rodzinski/Cleveland (1941) me semblent avoir réglé la question il y a déjà bien longtemps.
Ces deux gravures ont une évidence de ton, une immédiateté, qui me rend presque toutes les autres insatisfaisantes.

Concernant les 2 versions de Lenny, je crois qu'en réalité, l'édition Bernstein de 63 est la même que celle de 68, en remasterisé, et un son plus creusé, moins réverbéré.
Cette andouille de Huss mains n'avait pas fait le rapprochement entre les 2 versions lors de sa critique sur feu Repertoire.
Revenir en haut Aller en bas
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyMar 30 Mar 2010 - 17:47

En aveugle, la version de Lenny, un peu clinquante, ne m'avait pas emballé.

Sinon, j'aime beaucoup la flamme de Munch ou la tornade déchainée par Paray dans cette oeuvre avec des tempi très rapides.

Pour des versions plus sages mais belles au niveau des couleurs, Gardiner, sur instruments d'époque et Davis avec Amsterdam restent de très bons guides.
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyMar 30 Mar 2010 - 18:41

Nounou a écrit:

Concernant les 2 versions de Lenny, je crois qu'en réalité, l'édition Bernstein de 63 est la même que celle de 68, en remasterisé, et un son plus creusé, moins réverbéré.
Tu veux dire: l'édition Bernstein Century de 63 est la même que celle prétendument de 68 dans la Royal Edition.
Dans ce cas, ça correspond à ce que je disais. Car, comme je l'expliquais dans le message (sans doute un peu confus) que tu cites: il y a bien un enregistrement véritablement de 1968, mais il n'a été réédité en CD qu'une fois, dans la collection Great Performances:
http://www.amazon.com/Hector-Berlioz-Symphonie-Fantastique-Performances/dp/B00000DRZT/




Sinon, j'avais évoqué il y a quelque temps la réédition de la version Munch/Orchestre de Paris (1967 EMI), sans l'avoir encore écoutée. C'est chose faite depuis, et je dois dire que c'est un enregistrement phénoménal, qui est entré aussitôt dans mon top 3 auprès de Monteux et Rodzinski. La direction du Grand Charles est ici beaucoup plus ample et naturelle qu'à Boston, mais cette sénénité apparente cache en fait une vision plus subtile et endiablée que jamais. Les foucades un peu vulgaires de Boston ont fait place à la vraie fièvre romantique parisienne !

Une fois n'est pas coutume chez EMI France de cette époque, il faut signaler que la prise de son est excellente.
Revenir en haut Aller en bas
Nounou
Mélomane averti
Nounou

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 03/03/2010

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyMar 30 Mar 2010 - 18:46

adriaticoboy a écrit:
Nounou a écrit:

Concernant les 2 versions de Lenny, je crois qu'en réalité, l'édition Bernstein de 63 est la même que celle de 68, en remasterisé, et un son plus creusé, moins réverbéré.
Tu veux dire: l'édition Bernstein Century de 63 est la même que celle prétendument de 68 dans la Royal Edition.
Dans ce cas, ça correspond à ce que je disais. Car, comme je l'expliquais dans le message (sans doute un peu confus) que tu cites: il y a bien un enregistrement véritablement de 1968, mais il n'a été réédité en CD qu'une fois, dans la collection Great Performances:
http://www.amazon.com/Hector-Berlioz-Symphonie-Fantastique-Performances/dp/B00000DRZT/




Sinon, j'avais évoqué il y a quelque temps la réédition de la version Munch/Orchestre de Paris (1967 EMI), sans l'avoir encore écoutée. C'est chose faite depuis, et je dois dire que c'est un enregistrement phénoménal, qui est entré aussitôt dans mon top 3 auprès de Monteux et Rodzinski. La direction du Grand Charles est ici beaucoup plus ample et naturelle qu'à Boston, mais cette sénénité apparente cache en fait une vision plus subtile et endiablée que jamais. Les foucades un peu vulgaires de Boston ont fait place à la vraie fièvre romantique parisienne !

Une fois n'est pas coutume chez EMI France de cette époque, il faut signaler que la prise de son est excellente.

Grrr tu m'embrouilles Wink
Non, la version de 68 est la même que l'enregistrement de 63. Enfin c'est ce qu'écrit David Hurwitz sur classicstoday.

Dans tous les cas, je préfère la folie de Munch à Boston. Je ne connais pas la version avec l'OP. Elle est po chère, vais me la procurer.
Tilson Thomas est vraiment bien aussi !

Oui Davis à Amsterdam est très beau, très lyrique.
Et Karajan !!?? PAs si mal ! Sévère, engagé avec le Philharmonia. Avec Berlin, un 1er mouvement totalement halluciné ! L'un des meilleurs de la discographie ! Le reste est assez, heu, épais.
Revenir en haut Aller en bas
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyMar 30 Mar 2010 - 18:52

Fais l'essai avec Paray chez Mercury : son premier mouvement est encore plus volcanique que chez Munch dans un tempo délirant (11'33 contre 13'57).
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyMar 30 Mar 2010 - 19:00

Nounou a écrit:
Grrr tu m'embrouilles Wink
Non, la version de 68 est la même que l'enregistrement de 63. Enfin c'est ce qu'écrit David Hurwitz sur classicstoday.
Mais on est d'accord !

Voilà ce que dit exactement Hurwitz:
Citation :
This 1963 Symphonie fantastique is actually the same as Bernstein's Royal Edition performance (though in significantly finer sound), which claims to be his marginally tamer 1968 remake.
http://www.classicstoday.com/review.asp?ReviewNum=164

Si tu lis l'anglais comme moi, ça signifie que la version de la Royal Edition est datée par erreur de 1968 mais qu'en réalité c'est l'enregistrement de 1963, le même que celui de la réédition Berstein Century présentement chroniquée.

Le véritable enregistrement de 1968 est bien différent et existe en CD ailleurs. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Nounou
Mélomane averti
Nounou

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 03/03/2010

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyMar 30 Mar 2010 - 19:11

adriaticoboy a écrit:
Nounou a écrit:
Grrr tu m'embrouilles Wink
Non, la version de 68 est la même que l'enregistrement de 63. Enfin c'est ce qu'écrit David Hurwitz sur classicstoday.
Mais on est d'accord !

Voilà ce que dit exactement Hurwitz:
Citation :
This 1963 Symphonie fantastique is actually the same as Bernstein's Royal Edition performance (though in significantly finer sound), which claims to be his marginally tamer 1968 remake.
http://www.classicstoday.com/review.asp?ReviewNum=164

Si tu lis l'anglais comme moi, ça signifie que la version de la Royal Edition est datée par erreur de 1968 mais qu'en réalité c'est l'enregistrement de 1963, le même que celui de la réédition Berstein Century présentement chroniquée.

Le véritable enregistrement de 1968 est bien différent et existe en CD ailleurs. Wink

I agree !! mains
Revenir en haut Aller en bas
Ericc
Mélomaniaque
Ericc

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyDim 1 Aoû 2010 - 19:12

Furt a t'il enregistré une ou des Fantastiques ?
Après l'expérience de sa Damnation, je serai très tenté ...
Revenir en haut Aller en bas
Zwielicht
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 05/06/2010

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyDim 1 Aoû 2010 - 19:41

Hippolyte a écrit:
C'est donc Bernstein 68 et Gardiner qui l'emportent. Mais ce ne sont que six versions, évidemment une goutte d'eau dans la discographie. Dommage quand même qu'Hudry n'ait pas aussi choisi Tilson-Thomas, version que je trouve vraiment passionnante parmi les "récentes" (beaucoup plus qu'Immerseel par exemple...).

Je serais curieux de savoir ce qu'on a reproché à Markevitch, Munch et Davis.

est ce que tu parles de la version tilson thomas avec San francisco parue chez RCA?
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyLun 2 Aoû 2010 - 13:36

Ericc a écrit:
Furt a t'il enregistré une ou des Fantastiques ?
Aucun enregistrement n'existe. Furt a donné la Fantastique en concert une demi-douzaine de fois entre les années 1910 et 1920, puis il semble l'avoir définitivement retirée de son répertoire. Vraiment dommage. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Ericc
Mélomaniaque
Ericc

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyLun 2 Aoû 2010 - 18:09

adriaticoboy a écrit:
Ericc a écrit:
Furt a t'il enregistré une ou des Fantastiques ?
Aucun enregistrement n'existe. Furt a donné la Fantastique en concert une demi-douzaine de fois entre les années 1910 et 1920, puis il semble l'avoir définitivement retirée de son répertoire. Vraiment dommage. Neutral

Merci pour ta réponse et effectivement dommage...
Tu as l'air de connaître un peu Furt ? Cette damnation m'a en tous cas donné envie de fouiller un peu dans son leg .
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyLun 2 Aoû 2010 - 18:10

Ericc a écrit:
Tu as l'air de connaître un peu Furt ?
Il fait semblant seulement, bien sûr.

Mais, perso, je trouve qu'il simule plutôt bien. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyLun 2 Aoû 2010 - 19:54

Mr.Red




Ericc, tu ne débutes quand même pas complètement dans l'exploration de la discographie furtwänglerienne ? J'imagine que tu connais déjà ses Wagner, au moins, non ? Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Ericc
Mélomaniaque
Ericc

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyLun 2 Aoû 2010 - 20:01

adriaticoboy a écrit:
Mr.Red




Ericc, tu ne débutes quand même pas complètement dans l'exploration de la discographie furtwänglerienne ? J'imagine que tu connais déjà ses Wagner, au moins, non ? Surprised

Opéra ça va, je suis d'ailleurs en train d'écouter Fidelio
mais symphonique oui, je suis ignare : pas enthousiasmé par certains musts beethovenien il y a une trentaine d'année de cela et jamais revenu dessus pendant tout ce temps...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyDim 17 Oct 2010 - 8:01

mélomane86 a écrit:
je l'ai eu d'occasion!
mais je ne redgrette pas!
les interprétations sont superlatives.
je possède aussi un coffret berlioz et munch à la baguette. J'ai écouté il y a deux jours l'enfance du christ et j'ai été tout de suite étonné par la direction bien supérieure à celle de gardiner dans la même oeuvre!
faut dire que l'orchestre n'est pas le même Boston et lyon.

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, enfin, Gardiner / Lyon, ça reste assez extraordinaire...

mélomane86 a écrit:
dans cette oeuvre, on a l'impression que gardiner se veut autant discret que possible au niveau de l'orchestre, tout cela est confidentiel mais peut être qu'il a raison!
cette oeuvre est difficile mais comme souvent chez berlioz, il y a des fulgurances, des choses terriblement attachantes. C'est un grand génie et plus je l'écoute plus j'en suis convaincu. Mais sa musique est difficile et réclame de la patience!
Finalement, sa symphonies fantastique est l'oeuvre la plus facile d'accès et pas forcément représentative de l'ensemble de l'oeuvre du maître.
mais c'est une musique révolutiuonnaire (1830).

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, Gardiner est très discret et épuré, c'est aussi ce qui fait le charme de sa version qui va à l'essentiel.

mélomane86 a écrit:
le problème est que berlioz est un compositeur sanguin qui réclame de la part des interprètes beaucoup de passion et certaine flamme.
munch possède cela et je ne pense pas que gardiner sert berlioz de la meilleure des manières.
sa symphonie fantastique mal enregistrée est du même accabit!
il ne faut pas oublier que berlioz est un grand romantique avec tous les excès que cela comporte.
enfin, au moins avec gardiner avons nous une version avec un orchestre bien de chez nous. il faut en profiter.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyDim 17 Oct 2010 - 8:03

mélomane86 a écrit:
le problème est que berlioz est un compositeur sanguin qui réclame de la part des interprètes beaucoup de passion et certaine flamme.
C'est un avis, mais pas une vérité intangible. Smile

Citation :
munch possède cela et je ne pense pas que gardiner sert berlioz de la meilleure des manières.
Pourtant, pourtant... Ca dépend des fois, moi non plus je n'aime pas trop sa Fantastique (même s'il est vrai qu'elle fait entendre tout autrement l'oeuvre !), elle manque d'angles et de nerf. Mais ses Troyens ou son Enfance, c'est diaphane ET expressif.

Citation :
enfin, au moins avec gardiner avons nous une version avec un orchestre bien de chez nous. il faut en profiter.
Alors ça en revanche, ça m'est bien égal. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
mélomane86
Mélomaniaque


Nombre de messages : 534
Age : 46
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 23/04/2010

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyDim 17 Oct 2010 - 12:38

pourquoi rechigner à écouter des orchestres français?
je trouve qu'ils n'enregistrent pas assez et qu'on est bien content de trouver des cd avec.
en tout cas, j'aimerai que le niveau des orchestres atteigne celui des orchestres allemands américains mais ce n'est pas demain la veille!
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyDim 17 Oct 2010 - 20:16

mélomane86 a écrit:
pourquoi rechigner à écouter des orchestres français?
je trouve qu'ils n'enregistrent pas assez et qu'on est bien content de trouver des cd avec.
en tout cas, j'aimerai que le niveau des orchestres atteigne celui des orchestres allemands américains mais ce n'est pas demain la veille!
Pour rester sur la Fantastique, je ne sais pas si tu connais les versions Monteux avec l'Orchestre Symphonique de Paris (1930), Argenta avec l'Orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire (1957, Decca) et Munch avec l'Orchestre de Paris (1967, EMI) mais pour ma part je trouve que ces formations parisiennes (c'est quasiment la même pour les deux dernières, l'OP étant l'héritier de l'OSCC) y jouent merveilleusement bien, à mille lieues des clichés sur les lacunes des orchestre français.
Je sais que c'est loin d'être le cas dans tous les répertoires, mais là, avec ces enregistrements, on a vraiment la preuve de l'excellence française. Smile
Revenir en haut Aller en bas
mélomane86
Mélomaniaque


Nombre de messages : 534
Age : 46
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 23/04/2010

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyDim 17 Oct 2010 - 20:50

je ne dis pas que les orchestres français soient mauvais, les orchestres parisiens peuvent rivaliser avec de très bons orchestres étrangers mais lorsque l'on cherche de bons orchestres en province, c'est déjà plus difficile!
le problème en france est la centralisation excessive! là où j'habite (poitiers) réside l'orchestre des champs élysées de Herreweghe (qui n'est pas français mais belge, vive les étrangers!), ce qui m'amène à dire que l'on trouve de la qualité en province mais ceci reste une exception!
En france, nous sommes tant habitués a rencontré de l'excellence comme tu dis dans différents domaines que nous devenons difficile par exemple sur la qualité de nos orchestres!
j'aimerai que des orchestres parisiens à titre d'exemple enregistrent plus souvent des symphonies de bruckner mahler beethoven et pourquoi pas des intégrale pour mesurer la qualité d'un orchestre! c'est à travers ce genre d'oeuvres que l'on peut juger de l'excellence ou non.
mais c'est vrai que par le passé, de grands chefs d'orchestre ont enregistré merveilleusement de la musique française mais ceci a contribué a figé l'image "de français excellant seulement dans la musique française " comme beaucoup de pianistes de notre pays ont l'image d'interprètes jouant uniquement ravel et debussy par exemple!
La vérité est que nous, français, ne nous sommes jamais ou peu, approprié la musique des autres comme l'ont fait brillament les américains ou les anglais.
Un orchestre comme le LSO (londres) a joué beaucoup et enregistré beaucoup de musique russe!
quid de l'orchestre de paris ou un autre?
peut être me trompe je?
Revenir en haut Aller en bas
Montalte Trout
Mélomaniaque


Nombre de messages : 602
Date d'inscription : 02/09/2010

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyDim 17 Oct 2010 - 21:08

mélomane86 a écrit:

j'aimerai que des orchestres parisiens à titre d'exemple enregistrent plus souvent des symphonies de bruckner mahler beethoven
Heu non merci! Il y en a déjà assez!

Et oui l'analyse est passablement fausse : les orchestres français jouent en permanence Bruckner Mahler et Beethoven, bien plus que les compositeurs français. A vrai dire, la musique française, c'est ce que les orchestres français, qui sont de toute façon dirigés par des étrangers qui ne connaissent pas plus que ça le répertoire, jouent le moins, donc bon...
Revenir en haut Aller en bas
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyDim 17 Oct 2010 - 23:20

mélomane86 a écrit:
je ne dis pas que les orchestres français soient mauvais, les orchestres parisiens peuvent rivaliser avec de très bons orchestres étrangers mais lorsque l'on cherche de bons orchestres en province, c'est déjà plus difficile!
Pour moi c'est l'inverse, je suis souvent plus satisfait des orchestres de province que des orchestres parisiens, même si dans de très rares cas ces derniers atteignent des sommets que les premiers ne peuvent pas atteindre. Dans ma région, l'Orchestre National de Lorraine est vraiment très bien, même si pour le coup il joue un peu trop de musique française à mon goût Wink (il n'en est pas de même hélas pour l'Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy, assez nettement plus faible). Et je n'ai jamais entendu dans la fosse de l'Opéra de Lyon des choses aussi lamentables que ce que l'Orchestre de l'Opéra de Paris produit quand il n'est pas de bonne humeur !
Revenir en haut Aller en bas
http://musicasola.blogspot.com/
larmi
Mélomane averti
larmi

Nombre de messages : 107
Age : 29
Date d'inscription : 18/03/2010

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Berlioz et Colin Davis   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptySam 6 Nov 2010 - 12:37

Bonjour tout le monde

Voila je suis tres satisfait par la version de la symphonie fantastique qui figure dans ce coffret :

http://www.amazon.fr/Berlioz-du-bicentenaire-Colin-Davis/dp/B0000CBLAB/ref=pd_sxp_grid_pt_2_1

Seulement je l'ai écouté en l'empruntant à la médiathèque, et j'aimerais acheter l'enregistrement uniquement de la Fantastique, pas tout le coffret à 80 euros. Est ce que vous savez si il existe un CD ou figurerait uniquement cette meme version précisément de la symphonie?

J'ai trouvé ça, mais je ne suis pas sur, la date de sortie indiquée sur le site étant d'un an inférieur au coffret précédent ...:

http://www.amazon.fr/Symphonie-Fantastique-Hector-Berlioz/dp/B000063DQ8/ref=sr_1_4?s=music&ie=UTF8&qid=1289043452&sr=1-4

Confused
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptySam 6 Nov 2010 - 13:01

Il s'agit bien de la même version.
Version que je trouve d'ailleurs personnellement soporifique au possible (quoique plastiquement magnifique), mais si elle t'a plu, c'est l'essentiel. Wink
Revenir en haut Aller en bas
larmi
Mélomane averti
larmi

Nombre de messages : 107
Age : 29
Date d'inscription : 18/03/2010

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptySam 6 Nov 2010 - 13:03

Ah d'accord, bon ben j'avais tiré le bon numéro alors Embarassed ... Merci !
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyJeu 23 Déc 2010 - 19:28

Est-ce quelqu'un ici aurait par hasard à disposition la version de Bruno Walter avec la Société des Concerts en 1939 pour la mettre sur Musique Ouverte ?
Merci d'avance. Smile
Revenir en haut Aller en bas
mélomane86
Mélomaniaque


Nombre de messages : 534
Age : 46
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 23/04/2010

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyJeu 23 Déc 2010 - 19:37

adriaticoboy a écrit:
Est-ce quelqu'un ici aurait par hasard à disposition la version de Bruno Walter avec la Société des Concerts en 1939 pour la mettre sur Musique Ouverte ?
Merci d'avance. Smile

c'est bien nicolas de stael que tu as mis en photo sur ton post?
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23254
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptySam 29 Jan 2011 - 18:10

J'ai découvert en intégralité Roméo et Juliette dans la version enregistrée par Riccardo Muti qui m'a semblé être une bonne version. La direction m'a beaucoup plu. Les différentes atmosphères sont bien rendues à mon avis. La prononciation des choeurs est malheureusement aléatoire selon les passages même si cela reste tout à fait satisfaisants. Jessye Norman interprète la partie d'alto. Vocalement, c'est superbe. Le format est un peu lourd néanmoins pour "Premiers transports que nul n'oublie!". Je trouve qu'elle s'écoute trop chanter, que cela manque de sensibilité, de simplicité même si c'est merveilleux encore une fois sur le strict plan vocal. La prononciation est bonne. John Aler a une voix assez nasale mais convainc dans son air, il a l'espièglerie requise. Simon Estes a une belle voix, une sensibilité certaine et offre une belle interprétation de l'air du père Laurence et surtout touchante. La diction est tout à fait convenable. C'est le meilleur des 3 solistes.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptySam 29 Jan 2011 - 22:49

aurele a écrit:
John Aler a une voix assez nasale
Ah non, pas du tout, légèrement engorgé à la rigueur (des appuis parfois très en arrière), mais nasal, non, vraiment pas. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23254
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptySam 29 Jan 2011 - 22:50

DavidLeMarrec a écrit:
Ah non, pas du tout, légèrement engorgé à la rigueur (des appuis parfois très en arrière), mais nasal, non, vraiment pas. Surprised

La partie de ténor est secondaire dans cette oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptySam 29 Jan 2011 - 22:54

Je faisais juste une remarque incidente. Les parties vocales sont secondaires de toute façon, et effectivement celle de ténor plus que les autres.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23254
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptySam 29 Jan 2011 - 22:58

Sur musicme, spotify ou deezer, il n'y avait pas un grand choix de version. J'avais pris celle-ci par défaut. Parmi les versions qui m'intéresseraient, il y a Levine avec Morris, Von Otter et Langridge et Maazel avec Ghiaurov, Ludwig et Sénéchal. Après, elles ne sont pas forcément aisément disponibles.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptySam 29 Jan 2011 - 23:03

Ozawa, c'est quand même la référence sûre en matière orchestrale, concernant Berlioz. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23254
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptySam 29 Jan 2011 - 23:04

DavidLeMarrec a écrit:
Ozawa, c'est quand même la référence sûre en matière orchestrale, concernant Berlioz. Very Happy

Dans les solistes, il y a Julia Hamari et José van Dam. J'écouterai et c'est une version disponible sur spotify.
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6334
Age : 27
Date d'inscription : 06/01/2011

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyJeu 5 Mai 2011 - 9:49

Je viens d'écouter La symphonie fantastique interprété par le Detroit Symphonic Orchestra dirigé par Paul Paray, personellement je pense c'est la meilleure versions de la fantastique que j'ai entendu pour l'instant (les autres sont de Bernstein, Ozawa et Boulez cette dernière est catastrophique), elle est passionné, fiévreuse, sans pour autant être dans le déchainement hystérique, quand au songe d'une nuit de sabbat il est hallucinant dans tout les sens du terme.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84023
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyJeu 5 Mai 2011 - 16:37

C'est une de mes préférées aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal

Nombre de messages : 6334
Age : 27
Date d'inscription : 06/01/2011

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyJeu 5 Mai 2011 - 16:59

Surtout que la dernière que j'avais écouter était celle de Boulez d'une froideur et d'une lenteur désespérante, alors j'ai apprécié la différence Laughing
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyMar 10 Mai 2011 - 0:32

Ecouté la Fantastique dont parlait Guillaume, Markevitch studio. C'est bien mieux que ce que j'avais écouté (donc probablement l'autre version). Ce qu'il tire de l'Orchestre Lamoureux (!) est hallucinant, déjà.

Ensuite, les mouvements lents (disons le premier et le troisième, pour faire simple) sont d'une intensité remarquable, pas sûr d'avoir entendu mieux. En revanche, les sections plus vives et éclatantes manquent à la fois de panache, de virtuosité et de distanciation (Marche au supplice, c'est une fanfare victorieuse...).

Très très bonne version cela dit, puisqu'elle valorise tout particulièrement les mouvements les moins spectaculaires.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyMar 10 Mai 2011 - 0:37

Comme j'ai aussi écouté récemment Solti et Immerseel, j'en touche un mot.

=> Solti, pas grand intérêt pour moi : c'est bien sûr très rectiligne, pour ne pas dire raide, mais j'espérais une limpidité et des couleurs que je ne trouve pas.

=> Immerseel, j'aime toujours beaucoup le coloris, mais ce n'est ni très nerveux ni très varié.


Pas des versions qui apportent réellement du neuf, disons. Dans le genre d'Immerseel, Norrington est beaucoup plus vivant, Gardiner quoique froid est plus exact, et Minkowski, qu'il faut que je réécoute, était intéressant aussi, quoique beaucoup moins "baroqueux" que ces autres-là.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyMar 10 Mai 2011 - 7:45

Et quelles seraient les meilleures versions, pour toi, parce qu'il y en a quand même beaucoup...
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyMar 10 Mai 2011 - 7:51

Bernstein avec l'orchestre de l'ORTF.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyMer 11 Mai 2011 - 14:14

Guillaume a écrit:
Et quelles seraient les meilleures versions, pour toi, parce qu'il y en a quand même beaucoup...
J'ai commencé à préparer une réponse, je te répondrai.

Mais d'ores et déjà, je peux préciser que c'est difficile à dire, pour plusieurs raisons :

=> Je ne l'écoute pas souvent (bien que je l'adore), pour tout un tas de raisons, et en particulier parce que je n'en ressens pas le besoin - c'est bizarre, mais le simple fait qu'elle existe me suffit largement. scratch Aussi, je ne suis pas le mieux placé pour dire quelle version fonctionne davantage à l'usage, parce que des écoutes isolées peuvent être très trompeuses.

=> C'est tellement bien orchestré qu'à moins d'être mollasson comme Davis / LSO I ou Boulez II / Cleveland, il est difficile de ne pas produire quelque chose d'électrique (et encore, ces versions ne dégradent pas du tout l'oeuvre).


Au passage, Markevitch II que se place vraiment très haut, très supérieur à tous les autres, pour moi, dans les mouvements I et III, les plus durs à réussir. Mais comme les trois mouvements "rapides" ne sont pas très prenants, c'est dommage.


J'essaierai de proposer mon choix. Au passage, j'ai relu le fil en entier et il n'y a quasiment aucune proposition. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyMer 11 Mai 2011 - 14:20

DavidLeMarrec a écrit:
J'essaierai de proposer mon choix. Au passage, j'ai relu le fil en entier et il n'y a quasiment aucune proposition. Shocked
J'aime toujours beaucoup le grand classique Boston / Munch (la version Living Stereo). Excellente dans la scène aux champs et dans la valse.

Pour une atmosphère totalement fiévreuse, il y a Bernstein chez Sony.

Et pour quelque-chose d'exotique mais terrible de violence, totalement cinglant, il faut écouter Rojdestvensky (plutôt le live de la BBC avec Leningrad (enregistré lors de la phénoménale tournée de 1971) que la gravure officielle pour Melodiya).

Davis LSO II je trouve ça aussi un peu mollasson.


Dernière édition par alexandre. le Mer 11 Mai 2011 - 14:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyMer 11 Mai 2011 - 14:27

alexandre. a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
J'essaierai de proposer mon choix. Au passage, j'ai relu le fil en entier et il n'y a quasiment aucune proposition. Shocked
J'aime toujours beaucoup le grand classique Boston / Munch (la version Living Stereo). Excellente dans la scène aux champs et dans la valse.

Pour un atmosphère totalement fiévreuse, il y a Bernstein chez Sony.

Et pour quelque-chose d'exotique mais terrible de violence, totalement cinglant, il faut écouter Rojdestvensky (plutôt le live de la BBC avec Leningrad (enregistré lors de la phénoménale tournée de 1971) que la gravure officielle pour Melodiya).

Paray m'est toujours apparu absolument incroyable de tension (c'est à dire, pour moi, dans la manière de tenir des arcs à la fois aériens et boutants qui sont autant le couronnement que la base de la structure) et de couleur(s).

Sinon Markevitch, Cluytens, Karajan également, dans une toute autre veine et Gardiner ou Minkowski. Mais je ne connais pas, dans les versions que j'ai entendues, de version réellement mauvaise, en fait.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyMer 11 Mai 2011 - 14:28

alexandre. a écrit:
J'aime toujours beaucoup le grand classique Boston / Munch (la version Living Stereo). Excellente dans la scène aux champs et dans la valse.

Pour un atmosphère totalement fiévreuse, il y a Bernstein chez Sony.
Dans ce genre qui privilégie la tension sur les textures, y a-t-il mieux que Paray ? Smile

Je donnerai peut-être mon panel pour éclairer mon propos, il faut d'abord que je rassemble les références de ce que j'ai écouté. hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyMer 11 Mai 2011 - 14:31

Oui, Paray est incontournable pour la tension, pour Guillaume qui recherche des tempi nerveux c'est parfait.

Karajan je n'aime pas beaucoup, on ne profite pas totalement des alliages d'instruments écrits par Berlioz.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87948
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyMer 11 Mai 2011 - 14:37

Il y a pas mal de versions Karajan, j'ai écouté l'une des deux DGG et c'est ce que j'ai entendu de moins bien, tout lisse tout mou, on n'entend plus l'orchestre.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 EmptyMer 11 Mai 2011 - 14:41

DavidLeMarrec a écrit:
Il y a pas mal de versions Karajan, j'ai écouté l'une des deux DGG et c'est ce que j'ai entendu de moins bien, tout lisse tout mou, on n'entend plus l'orchestre.

Je pensais plutôt à la captation avec l'orchestre de Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Hector Berlioz: symphonies + Lélio - Page 5 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Hector Berlioz: symphonies + Lélio
Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Orfeo ed Euridice
» Étienne Nicolas Méhul (1763-1817)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: