Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Hector Berlioz: symphonies + Lélio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
selavy
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 45
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Lun 15 Oct 2007 - 1:33



Je profite de l'actualité du sujet pour placer ce CD que j'ai envie d'acheter depuis un certain temps. Est-ce bien?

New Zealand Symphony Orchestra, conducted by Marc Taddei
Viola player Csaba Erdelyi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Lun 15 Oct 2007 - 1:35

Aucune idée. Confused

Mais avant de dédier un topic spécifique aux symphonies on avait déjà bien évoqué la Fantastique ici:

http://classik.forumactif.com/Discographie-f2/Hector-Berlioz-discographie-selective-t651.htm?highlight=berlioz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Lun 15 Oct 2007 - 12:55



Un autre Harold en Italie par Toscanini et le grand Primrose avec la NBC. Version de 1946 que vous pouvez télécharger ici grâce aux bon soins du Docteur Kia. Post du 6 oct à 23:33.

http://classik.forumactif.com/Musique-Divers-f8/Enregistrements-libres-de-droits-en-libre-ecoute-t1127-1060.htm

C'est toujours aussi volontaire et dramatique que son interprétation plus détendue de 1953. Mais ce n'est plus le voyage romantique et torturé d'un Byron, plutôt la campagne d'Italie avec les armées de Napoléon. C'est une autre vision, mais ça reste très convaincant, j'aime beaucoup.
Primrose en plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80313
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Sam 3 Nov 2007 - 14:58

Alors finalement je n'ai toujours pas réécouté Roméo...

J'ai sous la main Muti avec Norman, Aler et Estes.
Est-ce que quelqu'un connaît?
Est-ce que ça vaut mieux qu'Inbal ou pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80313
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Sam 3 Nov 2007 - 15:27

Allez David, encore des commentaires sur des enregistrements que tu ne connais pas, stp! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81651
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Sam 3 Nov 2007 - 15:39

Laughing

Muti dans Berlioz, je ne connais pas, donc l'exercice est un peu difficile, tu en conviendras. Surtout que chez Muti, ça dépend beaucoup de la date et de l'orchestre. Je pense que c'est plutôt de jeunesse, donc ce doit être plutôt mou.

Sur les chanteurs, Aler, c'est avec une timbre banal au départ, un français parfait et de la grâce, du goût. Je le trouve plus convaincant que Vanzo dans les Pêcheurs de Perles, c'est dire...
Estes a un français vraiment pas bon.
Et Norman, eh bien, c'est de la jolie bouillie verbale avec un timbre superbe.


Avec ça, tu imagines ce que tu veux, mais un Roméo sans commentaires sur le chef...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80313
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Sam 3 Nov 2007 - 15:45

DavidLeMarrec a écrit:

Muti dans Berlioz, je ne connais pas, donc l'exercice est un peu difficile, tu en conviendras. Surtout que chez Muti, ça dépend beaucoup de la date et de l'orchestre. Je pense que c'est plutôt de jeunesse, donc ce doit être plutôt mou.

C'est 1986 avec Philadelphie.

Bon finalement vaut mieux que j'écoute Inbal alors j'ai l'impression...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81651
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Sam 3 Nov 2007 - 15:56

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Muti dans Berlioz, je ne connais pas, donc l'exercice est un peu difficile, tu en conviendras. Surtout que chez Muti, ça dépend beaucoup de la date et de l'orchestre. Je pense que c'est plutôt de jeunesse, donc ce doit être plutôt mou.

C'est 1986 avec Philadelphie.
Un peu tôt, oui. Mais ce n'est pas le Philharmonia, c'est déjà ça.


Citation :
Bon finalement vaut mieux que j'écoute Inbal alors j'ai l'impression...
A part pour le ténor, tout m'y paraît préférable en effet. Mais personnellement j'aime beaucoup Inbal, alors...


Cela dit, si sans écouter, on peut deviner pour un Verdi ou un Wagner, pour un Berlioz, c'est mission impossible.
J'écoutais ce matin une Damnation de Markevitch en concert de la même année que le disque (mais avec Crespin/Gedda/Blanc...). Eh bien c'est beaucoup plus global, même brutal par moment, ce n'est pas passionnant orchestralement, Münch ou Davis font mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Alpha
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 519
Localisation : En plein Disneyland
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Sam 3 Nov 2007 - 16:38

selavy a écrit:


Je profite de l'actualité du sujet pour placer ce CD que j'ai envie d'acheter depuis un certain temps. Est-ce bien?

New Zealand Symphony Orchestra, conducted by Marc Taddei
Viola player Csaba Erdelyi

Ah, Bartok....

Le meilleur est, pour moi, Le château de Barbe Bleue. La lecture du livret s'impose: c'est ici la femme qui viole l'homme;
c'est un opéra d'une certaine complexité; le symbole principal est la montée du féminisme au début du siècle.

Pour avoir cherché en CD deux version et une il y a deux mois, je reste convaincu que seul le Hongrois est irremplacable et que toutes les versions doublées en français sont inférieures à celles en Langue Originale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rubato
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6528
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Sam 3 Nov 2007 - 16:47

Je crois que ce fil est plutôt consacré à Berlioz, et non pas à Bartok! siffle
Barbe Bleue c'est ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alpha
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 519
Localisation : En plein Disneyland
Date d'inscription : 04/10/2007

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Sam 3 Nov 2007 - 17:16

Rubato a écrit:
Je crois que ce fil est plutôt consacré à Berlioz, et non pas à Bartok! siffle
Barbe Bleue c'est ICI

Tout à fait;
merci pour ton aide! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Mer 5 Déc 2007 - 13:04

La Fantastique par Fried (1937 et l'Orch. Symph. d'URSS) en section "enregistrements libre de droits". C'est knappertsbuschien comme direction, ample (la plus longue version que je connaisse, des tempi lents), suspendue, presque irréelle dans "rêverie", des pauses. Introspectif. Le Bal est transformé en valse lente cotonneuse, la danseuse est sous opium, le rêve se poursuit en fait. le Sabbat est finalement assez inquiétant en raison de cette lenteur qui donne des accents sourds à cette marche infernale.
Je n'aime pas mais ce n'est pas mauvais, certains bruckneriens pourraient y retrouver leurs petits. Mr. Green

Inutile de dire que le son est... de 1937.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81651
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Mer 5 Déc 2007 - 13:13

Son de 1937, ça ne veut rien dire, il y a d'excellentes choses au Concertgebouw, par exemple, dans ces années - comme tu sais. Wink

Mais le spectre sonore des enregistrements de Fried est vraiment réduit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80313
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Mer 5 Déc 2007 - 13:14

Ca doit être pire que ce que j'imagine. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Mer 5 Déc 2007 - 23:10

DavidLeMarrec a écrit:
Son de 1937, ça ne veut rien dire, il y a d'excellentes choses au Concertgebouw, par exemple, dans ces années - comme tu sais. Wink

Mais le spectre sonore des enregistrements de Fried est vraiment réduit.

Je crois qu'on avait compris, on a souvent ensencé certains de ces vieux enregistrements. J'ai des choses de 1915 tout à fait excellenetes et des récitals EMI des années 50 assez pourris.
Ici c'est rétréci et lointain je trouve, tout l'éclat des cuivres et des violons est étouffé (on dirait Gardiner dans ses très mauvais jours hehe ) et compressé ++.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Mer 19 Déc 2007 - 12:35



Entendu cette version de la Fantastique aujourd'hui et je suis très déçu, je ne connaissais pas Boulez chez Berlioz. Neuroleptisé, tout est freiné, les élans affectifs sont plombés par une sorte de contentement esthétique à produire un son radieux, extatique mais figé. Orchestre très beau bien sûr, le LSO.
La Fantastique passée à l'équarrissage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80313
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Mer 19 Déc 2007 - 12:44

C'était un peu à prévoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Mer 19 Déc 2007 - 13:08

Oui, mais il a fait des Sacre honorables par exemple ou qui permettent d'entrer dans l'oeuvre même si on peut ensuite préférer autre chose, donc là... Ne pas commencer par là pour apprécier cette symphonie en tout cas.
Je n'ai même pas eu l'impression que sa lecture avait la précision qu'il a avec Bartok ou Strav.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80313
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Mer 19 Déc 2007 - 13:13

On est d'accord.

Boulez est parfois très bon chez Bartok, Ravel, Stravinsky... mais chez les romantiques (ou même les post comme Scriabine), ça ne va souvent pas du tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81651
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Mer 19 Déc 2007 - 22:30

Oui, c'est vraiment très terne, j'ai été très déçu aussi. On dirait qu'il joue cela avec des pincettes, de peur que le pathos ne l'éclabousse méchamment. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
monomélomaniaque
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 109
Age : 33
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Jeu 20 Déc 2007 - 9:48

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, c'est vraiment très terne, j'ai été très déçu aussi. On dirait qu'il joue cela avec des pincettes, de peur que le pathos ne l'éclabousse méchamment. Rolling Eyes

C'est normal, c'est Boulez pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81651
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Jeu 20 Déc 2007 - 10:11

monomélomaniaque a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Oui, c'est vraiment très terne, j'ai été très déçu aussi. On dirait qu'il joue cela avec des pincettes, de peur que le pathos ne l'éclabousse méchamment. Rolling Eyes

C'est normal, c'est Boulez pété de rire
Mais chez les post- et autres décadents, ça ne fait pas du tout cela, que ce soit pour Parsifal ou pour Kékszakállú.

C’est bien la peur du romantisme. Or Berlioz, si ça ne pathétise pas un peu…

Et puis se moquer de l’indifférence de Boulez lorsqu’on a en avatar Karajan… siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
*Nico
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3566
Date d'inscription : 10/10/2007

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Jeu 20 Déc 2007 - 10:56

Zoilreb a écrit:
C'est pas la version d'Abbado quand même ? What the fuck ?!? Laughing

Pourquoi elle est pas bien ? Je crois qu'elle doit trainer dans ma pile de disques à écouter. Je vais télécharger la version Munch en libre de droits alors !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Jeu 20 Déc 2007 - 11:42

Non, Abbado a fait beaucoup mieux que cette Fantastique un peu survolée et sans beaucoup d'inspiration !

Quant à Boulez, je n'ose même pas imaginer. La Fantastique par Karajan ça doit être quelque chose par contre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Lun 24 Déc 2007 - 12:04



j'ai moyen d'acheter ces deux Berlioz, le Harold de Inbal et la fantastique par Dutoit, mais est-ce que c'est valable comme versions ? J'aime beaucoup le travail de Dutoit en particulier son requiem de Berlioz. Pour ce qui est du Harold je ne connais pas l'oeuvre donc... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Lun 24 Déc 2007 - 12:57

Il y a Toscanini pour Harold et c'est libre de droits, Dutoit dans la Fantastique je n'aime pas trop, un peu brouillon à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Lun 24 Déc 2007 - 13:07

Ah dommage si c'est le cas, car son requiem etait vraiment très reussi, surtout la partie avec soliste, si je me souviens bien c'est Ainsley.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Lun 24 Déc 2007 - 13:13

Cette Dutoit est réputée mais elle me semble un peu floue malgré un bel enthousiasme, après c'est affaire degoût, elle est quand même tout à fait correcte.

Mais Gardiner c'est mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Lun 24 Déc 2007 - 13:15

Moi j'aime bien Tilson Thomas avec San Francisco (pourquoi ca me fait toujours penser aux village people Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Mer 13 Fév 2008 - 0:34

Toujours personne pour le Harold de Inbal ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9352
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Mer 13 Fév 2008 - 0:37

Je connais pas cette version, mais comme c'est purement instrumental, je tenterais le coup. J'éviterais par contre Roméo, L'Enfance du Christ ou la Damnation chez lui, à cause de l'accent entre autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Mer 13 Fév 2008 - 0:42

Dans ma bible des cds éditée par diapason, elle est en tete de la discographie et pis vu le prix qu'il va me couter, c'est quasi un crime de pas essayer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Sam 16 Fév 2008 - 10:13

Hier j'ai ecouter la fantastique de Gardiner c'est bien mais dans une optique bien precise. Moi j'ai aussi Munch, Abaddo, Tilson-Thomas... pour l'instant c'est Tilson qui a mes faveurs. Mais je lis ici ou là les noms de Dutoit, Colin Davis & co...

Dutoit c'est une version assez legendaire semble-t-il dans un precedent message Vartan trouvait ca brouillon.

Pour ce qui est de Davis sa derniere version avec le LSO (lso live) recueille beaucoup de bonnes critiques...

Il existe aussi une Munch issue d'une parution recente, dans un double cd...

Que faire selon vous pour enfin trouver chaussure à mon pied ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Sam 16 Fév 2008 - 10:20

J'avoue que les versions de Toscanini m'enchantent (53 surtout et 46). Elles sont libres de droits et j'y reviens plus souvent que la Davis LSO qui est très belle aussi, l'orchestre est bien entendu plus clair que celui de la NBC même s'il reste moins maîtrisé, sa vision moins dramatique peut-être
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Sam 16 Fév 2008 - 10:25

C'est vrai que Toscanini a fait bien des merveilles ! Sa 1ere de Beethoven (30's) est toujours gravé dans mon esprit. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
avatar

Nombre de messages : 3135
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Sam 16 Fév 2008 - 12:57

et eschenbach la dedans ?



beaucoup s'en font des gorges chaudes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Sam 16 Fév 2008 - 13:42

Sa Fantastique en concert m'avait émerveillé, mais jamais réécouté. Je ne connais pas son Harold.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Sam 16 Fév 2008 - 18:58

Personnellement je n'ai jamais trouvé mieux que Munch en 1962 chez RCA...

Essaie peut-être Beecham (chez EMI), c'est assez fort aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80313
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Mar 26 Fév 2008 - 4:37

Pour la Symphonie fantastique, j'ai réécouté dernièrement Paray, que j'ai beaucoup aimé.
Toujours ses tempi très allants, c'est parfois limite (1er mouvement), mais le finale était bien diabolique.

Je me tâte pour une autre version à écouter.
Beaucoup de conseils contradictoires ici... Gardiner je n'avais pas aimé (ça sonne vraiment baroque pour moi) mais je réécouterai quand même.
Bon je verrai ce que je trouve en médiathèque. Smile

EDIT: remarque j'ai aussi un Munch 63 à Lisbonne pas écouté depuis des lustres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9352
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Mar 26 Fév 2008 - 4:57

Xavier a écrit:
j'ai réécouté dernièrement Paray
Jamais entendu ça… par contre j'ai une Ormandy à écouter. Confused

Citation :
j'ai aussi un Munch 63 à Lisbonne pas écouté depuis des lustres.
Munch, j'ai jamais accroché…
Sinon il y a un très bon Cluytens sur le forum, avec la WDR en 1955.
Evidemment c'est un live, avec des cordes un peu rêches et un son mono, mais l'esprit y est tout à fait, c'est dynamique, énergique et enlevé… j'ai trouvé cette version très convaincante. Faut retrouver le lien par contre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80313
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Mar 26 Fév 2008 - 4:59

Zoilreb a écrit:

Citation :
j'ai aussi un Munch 63 à Lisbonne pas écouté depuis des lustres.
Munch, j'ai jamais accroché…

Oui mais d'un soir à l'autre ça peut beaucoup changer d'après ce que j'ai compris.

J'écoute donc ce live avec l'Orchestre national de France, jusqu'ici j'aime beaucoup, 1er mouvement assez passionnant, des accélérations imprévisibles, du vrai romantisme fougueux et inspiré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9352
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Mar 26 Fév 2008 - 5:05

Oui, question versions de Munch, je n'ai que la RCA de 1954 et j'ai le souvenir très lointain d'une autre version. Peut-être qu'avec des français ça coule plus naturellement va savoir.
Sinon, si tu veux un truc tout propret et bien mis en place il y a Davis avec le Concertgebouw (je souligne sinon David va hurler… donc, pas avec le LSO), moi j'aime bien, mais ça manque un peu de fougue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9352
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Mar 26 Fév 2008 - 5:06

Et je te conseille vraiment la Cluytens, je suis en train d'écouter à nouveau le Songe d'une nuit de Sabbat et c'est vraiment très bien… et gratuit. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80313
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Mar 26 Fév 2008 - 5:08

Zoilreb a écrit:

Sinon, si tu veux un truc tout propret et bien mis en place il y a Davis avec le Concertgebouw (je souligne sinon David va hurler… donc, pas avec le LSO), moi j'aime bien, mais ça manque un peu de fougue.

Ben justement, le fougueux Munch pas forcément hyper propre en live ici me va très très bien! Very Happy
(par moments les tempi sont vraiment curieux, là dans le 3è mouvement y a des trucs vraiment trop rapides)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Mar 26 Fév 2008 - 8:57

Tu as dégoté le live de 1963 avec Paris ?

Je l'ai cherché partout sans trouver moi Evil or Very Mad

Il paraît que c'est exceptionnel, totalement déjanté.

Sinon Zoirleb je te conseille d'écouter au moins une fois la version Boston RCA de 1962, c'est mille fois mieux que la 1954 Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9352
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Mar 26 Fév 2008 - 13:41

Tout ce qu'on m'a conseillé jusqu'à présent en Monteux, Munch et Markevitch (les grands classiques quoi) j'aime pas… surtout Markevitch qui est vraiment silent

Donc oui, j'essaierai… quand ça me tombera sous la main… merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludovyk
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 137
Age : 52
Localisation : Madrid
Date d'inscription : 05/01/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Mar 26 Fév 2008 - 22:05

Argenta est-il passé par ce fil? Il a enregistré pour la Decca une version légendaire, que je vous recommande. Écoutez le Sabbat....

Mitropoulos aussi avec New York, hiper-romatique, enflammé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7155
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Mar 26 Fév 2008 - 22:09

Spiritus a écrit:
Tu as dégoté le live de 1963 avec Paris ?

Je l'ai cherché partout sans trouver moi Evil or Very Mad
Ce live de 1963 à Lisbonne, c'est avec l'ONF (qui s'appelait même en fait encore à l'époque Orchestre national de la Radiodiffusion française).
Moi aussi je croyais que c'était indisponible et introuvable même d'occasion, mais en fait, non:
http://www.amazon.fr/o/ASIN/B00002MXUZ
Mais si Xavier pouvait... Mr.Red

Sinon, on attend toujours qu'EMI réédite la version studio de 1967 avec l'Orchestre de Paris! Evil or Very Mad


Dernière édition par adriaticoboy le Mar 26 Fév 2008 - 22:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kia
vomi
avatar

Nombre de messages : 6939
Age : 31
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Mar 26 Fév 2008 - 22:11

Spiritus a écrit:
Tu as dégoté le live de 1963 avec Paris ?

Je l'ai cherché partout sans trouver moi Evil or Very Mad

Il paraît que c'est exceptionnel, totalement déjanté.
http://www.amazon.com/o/ASIN/B00008EZYX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kia
vomi
avatar

Nombre de messages : 6939
Age : 31
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   Mar 26 Fév 2008 - 22:12

Héhé, j'ai moins cher Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hector Berlioz: symphonies + Lélio   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hector Berlioz: symphonies + Lélio
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hector Berlioz: symphonies + Lélio
» Hector Berlioz: les cantates
» Hector Berlioz (1803-1869)
» Hector Berlioz: Œuvres diverses et arrangements
» Hector Berlioz (discographie sélective)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: