Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Hector Berlioz: les opéras

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Markus
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 375
Localisation : Genève
Date d'inscription : 29/11/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Ven 2 Nov 2007 - 23:28

Tiens, je viens moi aussi d'acquérir la version DVD de Gardiner. J'ai déjà regardé la première partie (La prise de Troie) qui est d'ailleurs celle que j'avais préférée lorsque j'avais vu le spectacle il y a un mois.
C'est très intéressant de le revoir avec la même mise en scène et décors, cela m'a d'ailleurs permis de remarquer certains détails qui m'avaient échappé la première fois.
C'est un très bon DVD, mais je n'ai quand même pas retrouvé les émotions aussi fortes que celles ressenties le mois dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80167
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Sam 3 Nov 2007 - 15:03

J'ai enfin terminé ce DVD Gardiner qui est décidément très bon, avec une distribution excellente de bout en bout. (le rôles principaux bien sûrs mais aussi un ténor magnifique pour Hylas...)
J'aime bien la mise en scène dans l'ensemble, on a une impression de profondeur qui est très réussie, de très beaux effets, une sobriété d'ensemble mais avec des côtés parfois spectaculaires aux bons moments...
Sur l'oeuvre, je suis confirmé dans mon impression d'oeuvre inégale, avec des moments superbes, très inspirés, d'autres longs et chiants...
En tout cas quand Sud dit que Berlioz et Wagner c'est la même chose, franchement... je vois très très peu de points communs.
Ni au niveau dramatique, ni au niveau vocal, ni au niveau orchestral, ni au niveau harmonique...

Quand j'aurai le courage, j'essaierai le DVD Levine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81252
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Sam 3 Nov 2007 - 15:28

Xavier a écrit:
J'ai enfin terminé ce DVD Gardiner qui est décidément très bon, avec une distribution excellente de bout en bout. (le rôles principaux bien sûrs mais aussi un ténor magnifique pour Hylas...)
Lehtippu, qui a chanté par mal de baroque français. Very Happy C'est lui aussi dans les Paladins de Christie.


Citation :
Sur l'oeuvre, je suis confirmé dans mon impression d'oeuvre inégale, avec des moments superbes, très inspirés, d'autres longs et chiants...
C'est sûr que le premier acte de Carthage, il faut se l'encadrer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80167
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Sam 3 Nov 2007 - 15:29

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
J'ai enfin terminé ce DVD Gardiner qui est décidément très bon, avec une distribution excellente de bout en bout. (le rôles principaux bien sûrs mais aussi un ténor magnifique pour Hylas...)
Lehtippu, qui a chanté par mal de baroque français. Very Happy

Oui, comme pas mal d'autres chanteurs de cette distribution...

Comme quoi ce parallèle avec Rameau est quand même un peu valable.

Gardiner dit que Berlioz est très moderne et à la pointe au niveau de l'orchestration et en même temps assez "démodé" sur d'autres plans.
Je suis assez d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81252
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Sam 3 Nov 2007 - 15:35

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
J'ai enfin terminé ce DVD Gardiner qui est décidément très bon, avec une distribution excellente de bout en bout. (le rôles principaux bien sûrs mais aussi un ténor magnifique pour Hylas...)
Lehtippu, qui a chanté par mal de baroque français. Very Happy

Oui, comme pas mal d'autres chanteurs de cette distribution...

Comme quoi ce parallèle avec Rameau est quand même un peu valable.
Mouébof. Avec Gluck, oui, pour le type d'accompagnement et surtout pour la forme de déclamation, mais Rameau...


Citation :
Gardiner dit que Berlioz est très moderne et à la pointe au niveau de l'orchestration et en même temps assez "démodé" sur d'autres plans.
Je suis assez d'accord.
Sans doute. En tout cas inspiré par le passé, ce qui ne me paraît pas tout à fait la même chose. Gardiner entend aussi les références qu'il connaît...

Franchement, en ouvrant la partition, déjà, Gluck on le trouve parce qu'on se force à s'en persuader, mais Rameau...

Sinon, oui, il n'était pas du tout dans le même esprit que ses contemporains ; si on compare au Grand Opéra de l'époque, oui, il était plus proche de Cherubini que de Meyerbeer, c'est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
andrino
Mélomane averti


Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Mer 7 Nov 2007 - 10:07

ça y est, je viens de visionner en entier, le dvd LES TROTENS par Gardiner: SUPERBE et Antonnacci, MERVEILLEUSE! un seul bemol: pourquoi ne pas avoir conservé la fin classique, l'evocation de Rome, la marche troyenne...! une fin qui a vraiment de la gueule!!!; sinon, tres belle mise en images ,alternant plans d'ensemble et gros plans, prise de son fabuleuse.....un seule petit defaut: la fin; enfin ,un autre : les costumes masculins mitigés Gestapo; je ne demande pas des jupettes genre peplum des années cinquante, mais on pourrait avec un minimum de gout styliser des tenues antiques plus en rapport avec la realité aussi fictionnelle soit-elle!....mais c'est broutille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
andrino
Mélomane averti


Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Mer 7 Nov 2007 - 10:09

Pas trotens bien sur mais TROYENS. ça m'apprendra à ne jamais relire!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81252
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Mer 7 Nov 2007 - 12:21

La Gestapo ? J'appelle ça des tenues de camouflage, des surplus d'armée contemporains...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80167
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Mer 7 Nov 2007 - 14:10

andrino a écrit:
Pas trotens bien sur mais TROYENS. ça m'apprendra à ne jamais relire!!!

Tu peux éditer ton message en cas de faute plutôt que d'ajouter un message. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
andrino
Mélomane averti


Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Retour sur le dvd des TROYENS de Berlioz   Mer 5 Déc 2007 - 17:38

J'avais voilà peu envoyé un post à propos du dvd de cette oeuvre par Gardiner; j'y disais notamment toute l'admiration que j'eprouvais pour la Cassandre d'Antonacci; en écoutant et réecoutant ce dvd, je n'ai pas changé d'avis à son sujet, mais ici, je voudrais aussi dire tte l'admiration que je ressens aussi pour Susan Graham; à première vue, le rôle de Didon est moins valorisant que celui de Cassandre; le debut du 3ème acte, cette sorte de comice agricole pourrait preter à sourire...oui, mais, l'opera est long, et il y a ce merveilleux duo au 4ème et...et ...la fin du 5ème; ce recitatif et cet l'adieu à la vie de l'heroine: <<adieu , beau ciel d'Afrique>>, le temps est ici comme suspendu, et quel beau leçon de chant, de français même, nous donne Graham; et dans ce même air, l'évocation du duo du 4....que celui , qui, à cet instant n'est pas ému aux larmes, cesse d'ecouter de la musique, il n'est pas prédestiné à ce bonheur!....Et quel bel enregistrement; j'ai longuement comparé avec le cd Davis; Gardiner est mieux enregistré,les voix se detachent nettement, sans pour cela masquer l'orchestre; oui, Antonacci, Graham, quel bonheur, et associons aussi Gregory Kunde dans Enee; voilà un chanteur qui n'a pas l'horrible voix de Vickers, ni le mauvais français de Domingo!; face à Graham, il tiens vraiment la route dans le duo....oui, tres beau dvd....une fois de plus, je recommande chaudement! bientôt Noel, faites vous plaisir!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
andrino
Mélomane averti


Nombre de messages : 120
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Mer 5 Déc 2007 - 17:43

Enthousiasme, quand tu nous tiens!: << quel beau leçon de chant.>> ....Quelle belle ....voulais-je dire!......Pardon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
avatar

Nombre de messages : 28126
Age : 46
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Mer 5 Déc 2007 - 20:25

J'ai vu cette production lors de sa diffusion TV et j'en garde un excellent souvenir. Vocalement c'était superbe : Antonacci, Graham et Kunde étaient en grande forme ce jour la. La mise en scène très sobre m'avais beaucoup plu malgré la présence de mitrailettes que j'ai trouvé fort mal venues quand on sait qu'il est clairement fait allusion à des javelots, mais c'est la un détail. Voila longtemps que je lorgne ce DVD et il n'est pas impossible que je l'achète pour noël.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Mer 5 Déc 2007 - 23:16

Oui, hein? ? Very Happy

Je déplace. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 07/05/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Jeu 19 Juin 2008 - 19:13

Dites, en passant chez le disquaire d'occasion, il y a un Béatrice et Bénédict par Davis qui m'a fait de l'œil. Apparemment il en a enregistré plusieurs versions, celle-là est avec Josephine Veasey et John Mitchinson (couplée avec Irlande et quelques autres mélodies par Gardiner). Sauf que, de retour devant mon ordinateur, je suis allé écouter des extraits sur un célèbre site de vente par correspondance et .... bon je veux bien qu'il soit toujours délicat de se rendre compte de la qualité d'un enregistrement à partir de ce genre de données, mais j'ai déjà une première question :

--> c'est chanté en français ?

(parce que je comprends pas un mot...)

Et 2e question, de façon plus générale, y a-t-il des gens connaissant cet enregistrement qui pourraient m'en dire un peu plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9352
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Jeu 19 Juin 2008 - 21:43

Octavian a écrit:
Et 2e question, de façon plus générale, y a-t-il des gens connaissant cet enregistrement qui pourraient m'en dire un peu plus ?
Essaie de dégoter la version de John Nelson parue chez Erato. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81252
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Ven 20 Juin 2008 - 0:48

J'ai toujours lorgné sur cette version (à cause de Veasey), donc je ne connais que l'autre version Davis.

Mais enfin, Davis dans Berlioz, franchement, il faut vraiment vouloir se donner de bonnes raisons de ne pas écouter Berlioz...

Suis plutôt le conseil de Zoilreb, Nelson est un très grand berliozien - à mon humble avis le plus grand avec Markevitch.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Ven 20 Juin 2008 - 1:17

Oui, ce que Zoilreb m'a fait écouter de Benvenuto Cellini par Nelson était formidable. thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Mar 16 Déc 2008 - 14:55

Je suis un peu mitigé sur ce DVD des Troyens par Gardiner et Kokkos.

Sans doute à cause de la mise en scène, trop proprette, pas très fouillée et esthétiquement... discutable. Il y a de bonnes idées, comme le grand miroir qui reflète Troie, la tête (effrayante) du cheval et permet de jolis tableaux dans les deux premiers actes et le dernier - même si avec un tel dispositif on attendrait des images un peu plus construites.
Les costumes sont sobres, oui, ils n'ont pas vieilli le mieux du monde (depuis 2003...) mais c'est plutôt reposant. Par contre les militaires qui débarquent à la fin du deuxième acte ou pendant le troisième, ça fait on ne peut plus tâche, alors qu'on était dans une espèce d'évocation hors du temps depuis le début.
Et puis les morts de Cassandre et Didon sont un peu gentilles, ça manque de sang (Rolling Eyes), de douleur... Mais les prestations d'Antonacci et Graham sont suffisamment fortes pour faires passer tout ça. D'ailleurs la première est magnifique, comme toute la distribution en fait, mais dans les actes III et IV, j'ai eu un peu peur avec Graham. Vocalement c'était irréprochable mais pas très habité, ou avec une mine faussement affligée un peu agaçante. On a vu peinture de l'amour plus suave et plus convainante... Surtout que la mise en scène n'aide pas beaucoup à faire sentir l'évolution du personnage : troisième acte les cheveux attachés, quatrième acte avec une longue tresse, cinquième acte elle libère ses cheveux. Ca c'est de la réflexion !
Heureusement, quand il est temps de se déchaîner, Graham n'héiste pas (elle en fait même peut être un peu trop) et ça donne un dernier acte incroyable, qui rend plus crédible la fausse froideur des deux précédents.

Pour les décors, franchement, les troisième et quatrième acte sont à la limite du mauvais goût, avec cette maquette de Carthage et ces marches toutes blanches, un fond bleu sur lequel se détache des silhouettes de bateaux grecs, un espace ni intérieur ni extérieur.
Parfois des panneaux viennent glisser sur le devant de la scène, mais ne semblent pas servir à grand chose d'autre que cacher une partie du décors ou permettres aux acteurs de s'addosser avec lassitude. A la limite dans le dernier acte c'est plus esthétique, seul le grand escalier sur lequel va mourir Didon se détache, mais ça ne prend toujours pas de sens. Qu'on ne me mise pas que c'est pour figurer les a parte des personnages puisqu'il y a un long duo devant ces panneaux, et qu'à ce moment il aurait été judicieux de les utiliser à chaque fois, et pas uniquement lorsqu'on ne sait plus comment faire bouger la madame sur scène et qu'on a besoin d'un prétexte pour faire quelque chose de statique sans que le public s'emmerde.

Et puis ces "danses"... Je ne sais pas qui est ce Richild Springer mais c'est vraiment de l'amateurisme, j'ai rarement vu aussi ridicule. C'est simple, ils ne danses même pas. Je ne suis pas très difficile dans ce domaine, je n'y connais rien, je suis près à apprécier de la danse contemporaine ou des ballets baroques dans les Troyens, pourvu que ça bouge, pas des personnages aux costumes empruntés au Met qui viennent marcher au ralenti avec quelques accessoires dans les mains, et parfois des acrobaties pour faire sérieux. Déjà que la musique est rarement passionnante à ces endroits, là on roupille presque, on se demande comme Didon fait pour se divertir en regardant ça.

Bon, ma critique a l'air essentiellement négative comme ça mais c'est parce que je m'arrête un peu sur les points qui m'ont déçu, vu que ça semblait contenter tout le monde. Mais sinon musicalement c'est superbe, encore une fois la distribution est parfaite (jusqu'à la discrète Stéphanie d'Oustrac, méconnaissable mais toujours aussi bonne actrice), et la direction de Gardiner pour laquelle j'ai peu de points de comparaison mais qui est très dynamique, souple et qui empêche parfois de s'ennuyer. Il faut aussi préciser que le Monteverdi Choir c'est du grand luxe, toujours impeccable et impressionnant.
En fait, je crois que ce sont le troisième et le quatrième acte qui sont vraiment le gros point faible, déjà dans la musique et le livret hormis quelques passages comme l'a dit David, mais en plus Kokkos y a encore moins d'idées et ça ne relève pas beaucoup la chose.
Mais rien que pour tout le reste, ça vaut vraiment le coup, j'hésite même à l'acheter. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freia
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 395
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Ven 19 Déc 2008 - 22:45

sur scène, la première partie était clairement la plus réussie, mais la mise en scène n'était pas imperissable. ce qui faisait tout le prix des représentations c'était la direction d'orchestre et la distribution : Antonacci fabuleuse, je ne parvient plus à imaginer Cassandre autrement qu'avec ses inflexions et son visage. Graham était très bien, vraiment émouvante, mais Didon est un rôle, plus "traditionel", celui de l'amoureuse délaissée. Il marque peut-être moins que Cassandre. A ce sujet, je ne dirait pas que leur mort sont "trop gentilles" : Antonacci hurlant en désignant les femmes effrayées "Thessaliennes ! honte sur vous !" puis terminant en transes "Chorèbe, Hector, Priam (...) Je vous rejoins !" était inoubliable. L'orchestre aussi, sachant que les instruments étaient en partie disséminés dans la salle : harpes dans les "baignoires" côté cour, cuivres diaboliques tout en haut, dans l'amphi avec les projecteurs, choeurs de la chasse royale aux amphis aussi...
Un spectacle inoubliable. J'ai acheté le dvd plus par souvenir, j'ai du le regarder une ou deux fois, pas plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22826
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Ven 19 Déc 2008 - 22:49

Les rôles de Didon et Cassandre ont été marqués par de grandes chanteuses qui ont même chantés parfois les deux : Verrett (a chanté les deux au Met dans la même soirée, j'ai ce live), Bumbry (a chanté les deux rôles dans une même soirée à Paris il me semble et les a chanté séparément autrement), Jessye Norman (même chose que pour Verrett même si plus connue pour sa Cassandre), Régine Crespin, Marilyn Horne (j'aimerais découvrir sa Cassandre), Christa Ludwig (Didon), Janet Baker (Didon), Tatiana Troyanos (Didon), Josephine Veasey (Didon) pour ne citer qu'elles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freia
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 395
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Ven 19 Déc 2008 - 22:55

certes, mais il s'agit tout de même de deux rôles très différents, sans retirer de mérite à quiconque dans cette liste. Chanter les deux rôles me semble parfois plus relever de la performance d'artiste, sans grande justification.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22826
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Ven 19 Déc 2008 - 23:02

Freia a écrit:
certes, mais il s'agit tout de même de deux rôles très différents, sans retirer de mérite à quiconque dans cette liste. Chanter les deux rôles me semble parfois plus relever de la performance d'artiste, sans grande justification.

Tu as sûrement raison pour le fait que cela relève d'une performance d'artiste. Parmi les interprètes que j'ai cité, lesquelles connais tu dans les rôles?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Ven 19 Déc 2008 - 23:05

Freia a écrit:
A ce sujet, je ne dirait pas que leur mort sont "trop gentilles" : Antonacci hurlant en désignant les femmes effrayées "Thessaliennes ! honte sur vous !" puis terminant en transes "Chorèbe, Hector, Priam (...) Je vous rejoins !" était inoubliable.
C'est vrai, mais disons que "visuellement" ça aurait pû être plus violent... Enfin comme tu le dis la sensation en salle devait être tout autre, tu as bien de la chance d'y avoir assisté !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freia
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 395
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Ven 19 Déc 2008 - 23:07

aurele a écrit:
Freia a écrit:
certes, mais il s'agit tout de même de deux rôles très différents, sans retirer de mérite à quiconque dans cette liste. Chanter les deux rôles me semble parfois plus relever de la performance d'artiste, sans grande justification.

Tu as sûrement raison pour le fait que cela relève d'une performance d'artiste. Parmi les interprètes que j'ai cité, lesquelles connais tu dans les rôles?
toutes. ça t'en bouche un coin ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freia
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 395
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Ven 19 Déc 2008 - 23:08

Wolferl a écrit:
Freia a écrit:
A ce sujet, je ne dirait pas que leur mort sont "trop gentilles" : Antonacci hurlant en désignant les femmes effrayées "Thessaliennes ! honte sur vous !" puis terminant en transes "Chorèbe, Hector, Priam (...) Je vous rejoins !" était inoubliable.
C'est vrai, mais disons que "visuellement" ça aurait pû être plus violent... Enfin comme tu le dis la sensation en salle devait être tout autre, tu as bien de la chance d'y avoir assisté !
oui, j'ai du le voir au moins 3 fois, si ce n'est pas 4, il faudrait que je vérifie. j'ai fait une véritable folie "Troyens" après ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22826
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Ven 19 Déc 2008 - 23:15

Comme tu les connais toutes, qui préfères tu? Tu peux même faire plusieurs choix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freia
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 395
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Ven 19 Déc 2008 - 23:18

aurele a écrit:
Comme tu les connais toutes, qui préfères tu? Tu peux même faire plusieurs choix.
tu es trop bon.
dans cette optique, disons que je préfère Baker (je révère Baker, de toutes manières), Crespin et Norman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22826
Age : 26
Date d'inscription : 12/10/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Ven 19 Déc 2008 - 23:36

Pour Baker, c'est en anglais malheureusement. Cela n'enlève rien à son talent de tragédienne et à sa voix sublime. J'adore Verrett dans les deux rôles, ses adieux de Didon sont sublimes et sa Cassandre est hallucinée. C'est une voix que j'adore et une grande tragédienne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freia
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 395
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Sam 20 Déc 2008 - 21:12

c'est vrai que les Troyens en anglais, c'est spécial, mais Baker chantant ET en anglais, c'est un peu la cerise sur le gâteau ! D'une beauté à couper le souffle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Dim 21 Déc 2008 - 15:16

Baker c'est quelle date et avec qui ? Je ne trouve aucune info sur le net, ça n'a pas l'air d'avoir été édité au disque... Libre de droit peut être ?
Parce que Les Troyens en anglais, ça me fait drôlement envie ! dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freia
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 395
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Dim 21 Déc 2008 - 21:01

Pour Baker, il n'y a pas de soirée où elle chante les deux rôles. Simplement des captations en Didon ou Cassandre : Didon en 1972 et Cassandre en 1966.
Pas de disque paru, rien d'officiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81252
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Dim 11 Jan 2009 - 13:25

=> Berlioz, CD Alagna / Billy

Comme j'étais en train d'en mettre trois tartines sur 'Playlist', je me ravise et je le jette ici.

J'ai bien hésité, juste pour le plaisir, à ouvrir un fil Roberto Alagna, le plus grand ténor vivant, mais je n'aime pas trop les fils spécifiquement sur les chanteurs.



Un exploit physique... C'est beaucoup trop haut et beaucoup trop héroïque pour lui, mais il s'en tire avec brio. C'est l'expression qui est un peu plus bridée et qui sied moins à Berlioz.

On a presque Il faut dire que tout lui faire chanter hors contexte, ça l'oblige à enfiler des situations sans cohérence.

A l'époque, je pensais que ça marquait un déclin. Un tournant dans la nature de sa voix, sans doute, mais en réalité, c'est surtout que c'est très méchant, Enée.

Il a dû finir la séance d'enregistrement brisé. Surprised

--

A l'inverse, l'Enfance est un peu prévue pour plus léger, et l'aigu est plus lourd à porter pour lui, c'est un peu sophistiqué pour la naïveté revendiquée de la pièce.

--

Un peu napolitaine, la sérénade des Scènes, et présenté par le narrateur Depardieu comme Faust, ce qui est contraire au texte, mais devait faire plaisir à Alagna (d'être le héros amoureux...).
C'est fatigant sur la longueur, cette plénitude vocale permanente, cette enfilade d'airs de ténor...

--

Le choeur les Elemens est d'une intelligibilité parfaite, bravo. (Formidables, aussi bien dans le baroque que Tôn-Thất Tiêt... et Berlioz.)


Sinon, (très) beau programme pour ceux qui ne connaissent pas le disque :
- extraits nombreux des Troyens
- l'Enfance du Christ
- Scènes de Faust
- Damnation de Faust
- Lélio
- Béatrice & Bénédict
- Benvenuto Cellini
- La Marseillaise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9400
Age : 56
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Dim 11 Jan 2009 - 13:48

A la fin du disque tu étais debout la main sur le cœur au moins? alien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81252
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Dim 11 Jan 2009 - 14:25

J'ai failli préciser que je n'écouterais pas ça tous les jours parce que je n'aimais pas être debout pour écouter de la musique.

(Heureusement que Berlioz améliore un peu ce truc, tout de même.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 57
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Mer 18 Fév 2009 - 23:51

natrav a écrit:
Oui, ce que Zoilreb m'a fait écouter de Benvenuto Cellini par Nelson était formidable. thumleft
Ah mais c'est trop bien ! Very Happy

Si,si, je vais en parler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Jeu 19 Fév 2009 - 0:55

Bonne idée. Je n'avais d'ailleurs pas achevé le résumé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
frere elustaphe
Aurelia Aurita
avatar

Nombre de messages : 10071
Age : 57
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Dim 22 Fév 2009 - 18:24

Bon, alors je laisse le soin à Natrav d'achever son résumé.
fouet

Alors,
j'aime beaucoup ! C'est une version très théâtrale. (j'en connais pas d'autre, c'est facile aussi). Les chanteurs ont l'air de bien s'amuser. J'apprécie beaucoup les passages avec les choeurs ou quand les solistes chantent en décalé. J'aime bien le mélange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 50
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Ven 31 Juil 2009 - 22:27

DavidLeMarrec a écrit:
La nonne sanglante (inachevé)[/u][/b]
Sur un livret de Scribe. Berlioz y a travaillé de 1841 à 1847 avant de laisser tomber. C'est Gounod qui a récupéré le livret. Il existe des fragments inédits je pense.

Pour les parties du livret mis en musique par Berlioz voir
http://www.hberlioz.com/Libretti/Nonne.htm

Pour les circonstances de l' abandon dans ses Mémoires
http://www.hberlioz.com/Writings/HBM57.htm

Pour le reste un extrait que j' avais publié ailleurs.

LA NONNE SANGLANTE

Berlioz : "J'écris une grande partition en quatre actes sur un livret de Scribe intitulé La Nonne Sanglante. Il s'agit de l' épisode du Moine de Lewis, que vous connaissez ; je crois que cette fois, on ne me plaindra pas du défaut d'intérêt de la pièce..." Lettre du 3 octobre 1841.

Interrompue par ses longs voyages, la partition est encore peu avancée en 1847. Il est prié de rendre le livret après un refus de l'Académie de Musique d'un délai de trois ans supplémentaires pour un mûr achèvement de l'oeuvre. Scribe colporta le livret auprès de plusieurs compositeurs avant de le voir enfin accepter par Gounod. Cette version de Gounod fut créée à Paris en 1854 avec un succès mitigé.

Il ne reste de ce projet berliozien que trois fragments à la Bibliothèque Nationale qui forment une partie importante du premier acte. Mention sur la partition : "A consulter et à brûler après ma mort."

La partition est créée en France en juillet 2007 à Montpellier
Oeuvre annoncée faussement en création mondiale. Les anglais avaient pu l' entendre en 1969...

La Nonne Sanglante , celle de Gounod a été donnée en 2008 en Allemagne ( évidemment) un projet chez CPO serait en cours pour une édition.
Je n' en sais pas plus .
Si il y a des amateurs de Gounod informés?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81252
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Ven 31 Juil 2009 - 22:42

Il me semble que j'avais entendu ça lors de la radiodiffusion, mais je n'en ai aucun souvenir (ou bien je confonds avec les Francs-Juges intégraux qui m'avaient laissé de marbre ?).

Bizarre. La radiodiffusion assure, cela dit, de pouvoir mettre la min dessus un jour ou l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 50
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Ven 31 Juil 2009 - 22:46

DavidLeMarrec a écrit:
Il me semble que j'avais entendu ça lors de la radiodiffusion, mais je n'en ai aucun souvenir (ou bien je confonds avec les Francs-Juges intégraux qui m'avaient laissé de marbre ?).

Bizarre. La radiodiffusion assure, cela dit, de pouvoir mettre la min dessus un jour ou l'autre.

Tu parles de quelle oeuvre??? Un jour ou l' autre??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81252
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Ven 31 Juil 2009 - 22:51

De la Nonne de Berlioz.

D'ailleurs, vu la place ténue que Lewis lui donne, ce doit être intéressant de voir les broderies de Scribe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 50
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Ven 31 Juil 2009 - 22:54

DavidLeMarrec a écrit:
De la Nonne de Berlioz.

D'ailleurs, vu la place ténue que Lewis lui donne, ce doit être intéressant de voir les broderies de Scribe.

Ca devait durer 20 minutes les extraits des Francs juges doivent friser les 40 mn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81252
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Ven 31 Juil 2009 - 22:58

Je confirme pour les Juges, ça durait même un peu plus il me semble. C'est assez mortel, mais il faut dire que c'était une interprétation anglaise tout ce qu'il y a de plus opaque et indolent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 50
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Ven 31 Juil 2009 - 23:01

j ' ai 53 mn sur mon cd pour les deux oeuvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81252
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Ven 31 Juil 2009 - 23:14

Ah, donc tu as la Nonne, j'avais compris que tu ne l'avais pas. Smile

Les Frans-Juges, par qui ? Selon le nombre de numéros retenus et le tempo, ça peut varier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
franchom
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 436
Age : 50
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Ven 31 Juil 2009 - 23:19

Les Francs-juges plage 6 à 18


Colin Davis, New Philharmonic Orchestra, London Symphony Orchestra &
The Ambrosion Singers

April Cantilo
Helen Watts
Emile Belcourt
Raynd Herrincx


La Nonne sanglante 4 plages

Colin Davis, London Symphony Orchestra & The Ambrosian Singers

John Mitchinson
Michael Rippon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81252
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Sam 1 Aoû 2009 - 11:56

C'est effectivement ma version des Francs-Juges. Smile L'identité de l'interprète pouvant avoir eu quelque influence sur le dynamisme de la musique. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
fliegender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 12/07/2009

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Mar 23 Fév 2010 - 10:44

Peut qqn SVP me suggerer un enregistrement interessant de Beatrice et Benedict. J'ai ecoute 2-3 airs plusieurs fois et j'etais au concert l'annee passee au TCE, (DiDonato, Manfrino, Workman + Colin Davies), mais comme demain il y aura la premiere a l'Opera Comique, je me disais que je ce serait bien de rafraichir et me familiariser avec la musique un peu avant d'y aller.

MERCI


[que c'est bien d'avoir l'option "Edit" Very Happy ]


Dernière édition par fliegender le Mar 23 Fév 2010 - 13:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81252
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Mar 23 Fév 2010 - 11:09

fliegender a écrit:
Peut qqn SVP me suggerer un enregistrement interessant de Beatrice et Benedict. J'ai ecoute 2-3 airs plusieurs fois et j'etait au concert l'annee passee au TCE, (DiDonato, Manfrino, Workman + Colin Davies), mais comme demain il y aura la premiere a l'Opera Comique, je me disais que je ce serait bien de rafraichir et me familiariser avec la musique un peu avant d'y aller.

MERCI


[que c'est bien d'avoir l'option "Edit" Very Happy ]
Eh bien, intéressant, il n'y en a pas des masses... Le mieux est d'aller écouter Nelson, surtout pour éviter les trois Davis (ainsi que Barenboim)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
fliegender
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1007
Date d'inscription : 12/07/2009

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   Mar 23 Fév 2010 - 13:03

Merci. Helas, la seule version que j'ai trouvee sur MusicMe c'etait :
http://www.musicme.com/Compilation/Beatrice-Et-Benedict-0028945870120.html#

Vu que je n'ai pas bcp de reperes, je me contente avec cela pour l'instant. Ensuite, si demain j'accroche bien je m'acheterai celle que tu m'a suggeree. Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hector Berlioz: les opéras   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hector Berlioz: les opéras
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hector Berlioz: symphonies + Lélio
» Hector Berlioz: les cantates
» Hector Berlioz (1803-1869)
» Hector Berlioz: Œuvres diverses et arrangements
» Hector Berlioz (discographie sélective)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: