Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Hector Berlioz: œuvres religieuses

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Jeu 23 Déc 2010 - 14:22

DavidLeMarrec a écrit:
Hidraot a écrit:
Berlioz : l'enfance du Christ, Herreweghe, Gens, Agnew
Splendide version. Very Happy Toute de douceur moelleuse...

Oui, vraiment magnifique ! J'ai découvert l'oeuvre avec la version Gardiner qui ne m'a pas plu plus que ça. J'ai vraiment accroché avec cet "oratorio" au concert de Pleyel cette année et j'avais un peu peur d'être déçue à la réécoute. Ici l'orchestre est à la fois très précis et très rond, les solistes sont excellents ainsi que les choeurs. En somme vraiment une bonne surprise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85131
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Jeu 23 Déc 2010 - 14:27

Hidraot a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Hidraot a écrit:
Berlioz : l'enfance du Christ, Herreweghe, Gens, Agnew
Splendide version. Very Happy Toute de douceur moelleuse...

Oui, vraiment magnifique ! J'ai découvert l'oeuvre avec la version Gardiner qui ne m'a pas plu plus que ça. J'ai vraiment accroché avec cet "oratorio" au concert de Pleyel cette année et j'avais un peu peur d'être déçue à la réécoute. Ici l'orchestre est à la fois très précis et très rond, les solistes sont excellents ainsi que les choeurs. En somme vraiment une bonne surprise
Je trouve Gardiner peut-être encore meilleur. Mais ce sont deux grandes lectures, très différentes : Herreweghe plus dans l'oratorio moelleux, Gardiner vraiment dans quelque chose d'archaïque et ascétique. Et puis il y a aussi Casadesus (mais en concert plus que dans son disque) qui exalte la modernité réelle de l'oeuvre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Jeu 23 Déc 2010 - 14:28

Je recommencerai Gardiner de toute façon, je pense que c'est à cause du support que je n'ai pas accrochée, c'est le genre d'oeuvre qu'il faut que j'écoute en live avant que ça me plaise je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cornélius
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Jeu 23 Déc 2010 - 14:48

Pour le requiem, j'aime beaucoup la version de Seiji Ozawa avec Boston.
Les tempi sont nettement plus allants qu'avec Davis.
Je n'aime pas tellement la version Munch avex Schreier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6034
Age : 26
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Jeu 16 Juin 2011 - 0:11

Aujourd'hui j'ai écouter le Te Deum de Berlioz dans cette version d'Abbado



C'est la première que j'entendais cette œuvre de Berlioz et ça ne fait que lui confirmer sa place dans mon panthéon personnel. C'est certes très pompeux comme dit dans le premier message du topic, mais ça n'en est pas moins sublime, je ne me suis pas encore remis du Judex Crederis qui est d'une puissance. Je trouve aussi que c'est une œuvre plus facile d'accès que le requiem que j'ai quand même du temps a apprécié et qui même si j'ai appris a l'aimé ne fait quand même pas partie de mes œuvres préférés de Berlioz, et je le trouve aussi plus "religieux", enfin que j'ai plus l'impression d'une musique porteuse de spiritualité en écoutant le Te Deum qu'en écoutant le requiem.

En tout cas ce Te Deum est fabuleux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
soliste du bédat
Mélomane averti


Nombre de messages : 172
Age : 60
Localisation : Argeles - Gazost (hautes Pyrenees)
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Jeu 16 Juin 2011 - 3:42

Perso , pour le Requiem , pour moi c'est Munch et Boston, CAT il y a aussi Simoneau. Pas un ténor ne lui arrive à la cheville , et surement pas ce povre Schreier !!!! N'oubliez pas non plus la version d'Hermann Scherchen , avec Jean Giraudeau , enregistré en saint Louis des Invalides .Son seul défaut ?? Enregistré de décembre 1957 , elle est encore en mono.
Quant à la fantastique ( puisque certains en ont parlé ) j'ai decouvert une version FABULEUSE :orchestre National et Munch , un concert donné en juin 63 à Lisbonne.un CD auvudis / Valois Charles Munch Edition 2 . Un National dans une forme exceptionnelle et un Munch déchainé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30145
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Sam 2 Juil 2011 - 22:41

antrav a écrit:
Pour continuer sur l'Enfance du Christ.





Je préfère nettement la version Herreweghe plus inspirée, plus fervente. Les instruments de l'Orchestre des Champs Elysées sont-ils "anciens" ? En tout cas ils sonnent moins secs que ceux de l'Orchestre de Lille, le diapason est plus bas, les tempi plus retenus. Les choeurs sont meilleurs. Les chanteurs aussi sans doute. Pas photo comme on dit. Et à nouveau une belle oeuvre dans l'oreille.

Les 2 plus belles versions en tout cas.

Je préfère la version Naxos pour ma part. Plus dramatique. Mais la version baroqueuse est aussi à écouter.

Gens manque de medium et grave pour la partoche, mais c'est beau.
Agnew bride volontairement son medium, dommage. Le grave on sent qu'il peut barytonner facilement, c'est donc parfois peu homogène. Dommage car c'est beau là aussi.
Naouri impeccable.
Les autres chanteurs aussi. Le choeur magnifique.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
benvenuto
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Sam 3 Sep 2011 - 1:50

Barbuz a écrit:
Oui, tu as entièrement raison.
Pour moi cela signifie quand même que l'initiative de la création de l'œuvre ne vient pas du compositeur lui-même.
Je crois que certains compositeurs se sont rapidement dédouanés des commandes reçues avec des œuvres qui, au final, peuvent d'avérer plutôt plutôt mineures.

Ceci dit, pour Berlioz, le fait que ce Requiem ait été à la base une commande impliquait avant tout qu'il pourrait être exécuté avec tous les moyens nécessaires...il dit dans ses Mémoires que le texte de la Messe des Morts était une proie par lui dès longtemps convoitée, ou quelque chose du genre, preuve qu'il n'a pas attendu que la commande arrive pour songer à le mettre en musique! C'est juste qu'il ne pouvait pas matériellement s'embarquer dans la composition d'une oeuvre aussi monumentale sans avoir l'assurance d'une contrepartie financière (cf la fois ou il s'empêche de composer une nouvelle symphonie parce qu'il sait qu'il n'aura pas les moyens de la faire jouer). Il n'était vraiment pas du genre à accepter la commande d'une oeuvre qui ne répondait pas à une nécessité intérieure profonde!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Jeu 19 Avr 2012 - 18:23

soliste du bédat a écrit:
N'oubliez pas non plus la version d'Hermann Scherchen , avec Jean Giraudeau , enregistré en saint Louis des Invalides .Son seul défaut ?? Enregistré de décembre 1957 , elle est encore en mono.
J'ai enfin réussi à mettre la main sur cette fameuse version Scherchen de 1958 (c'est la date la plus fréquemment donnée), dans la réédition Adès, toujours en mono (c'est rageant car la version stéréo existe, et Tahra l'avait ressortie dans sa série Scherchen/Westminster, mais c'est rapidement devenu introuvable...).
C'est vraiment une belle lecture, très habitée, et assez impeccable dans sa mise en place, mais je reste quand même un peu sur ma faim, je ne retrouve pas la ferveur exceptionnelle de Bernstein avec (plus ou moins) les mêmes forces et au même endroit une quinzaine d'années plus tard. Il faudrait que je vérifie précisément les minutages mais il me semble que Scherchen se laisse aller, comme souvent, à certains partis-pris de lenteur pas toujours heureux selon les cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1392
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Jeu 19 Avr 2012 - 19:26

mélomane86 a écrit:
j'ai aussi la messe solennelle par gardiner et aussi sa symphonie fantastique qui est malheureusement mal enregistrée!
je te conseille vivement de te procurer tous les enregistrements de colin davis.


Tu m'inquiètes quant tu dis que la Fantastique / Gardiner est mal enregistrée - je ne l'ai pas mais qu'entends tu par mal enregistrée?

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1392
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Jeu 19 Avr 2012 - 19:28

Tout à fait d'accord avec toi pour Colin Davis - un incontournable avec Munch pour tout amateur de Berlioz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Jeu 19 Avr 2012 - 20:05

LeKap a écrit:
mélomane86 a écrit:
j'ai aussi la messe solennelle par gardiner et aussi sa symphonie fantastique qui est malheureusement mal enregistrée!
je te conseille vivement de te procurer tous les enregistrements de colin davis.


Tu m'inquiètes quant tu dis que la Fantastique / Gardiner est mal enregistrée - je ne l'ai pas mais qu'entends tu par mal enregistrée?

Merci
Les enregistrements de Gardiner avec l'ORR ont longtemps été plats et métalliques. Je réécoutais il y a peu ses Schumann: presque aucune dynamique, pas de basses. Confused
C'est sans doute dû en partie à la sonorité assez verte de cette formation, mais je pense quand même qu'une prise de son adéquate aurait pu produire quelque chose avec plus de relief.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1392
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Jeu 19 Avr 2012 - 20:37

Ah ok , adriaticoboy.

Je comprends mieux maintenant.

Mais je suis toujours aussi inquiet car j'ai les Schumann / Gardiner / ORR et je ne l'ai pas encore écouté Shocked donc çà promet


A+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1392
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Jeu 19 Avr 2012 - 20:44

pour mettre mon grain de sel j'ajouterais

Requiem : outre Davis , Boulez , Munch et Bernstein j'ajouterais Levine/Pavarotti/BPO - ADMIRABLE
Te Deum : Abbado ADMIRABLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1392
Age : 61
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Mer 9 Oct 2013 - 14:42

Reçu ce matin le requiem par Robert Shaw avec l'orchestre symphonique d'Atlanta , ténor John Aler

J'e vous donnerai mes commentaires dès que possible


en complément :
Prologue de Mefistofeles de Boito et le te deum de Verdi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Sam 9 Nov 2013 - 3:37

Pour L'Enfance du Christ, il y a plusieurs bonnes versions. Comme le dit David, il est assez aisé de trouver une bonne version. Davis sur L'Oiseau-Lyre vaut surtout par ses excellents solistes (Joseph Rouleau et Janet Baker entre autres), et son atmosphère intimiste. Numéro 2. Pour la première place je retourne toujours à Martinon (indisponible sur cd je crois) avec Alain Vanzo en récitant drunken

Le Te Deum demeure mon oeuvre sacrée préférée. Malgré des réussites par Abbado et Inbal, les versions anciennes de Beecham et surtout de Davis me semblent incontournables. Le Judex crederis avec son grand mouvement de pendule dans la main de Dieu est à tomber à la renverse.

Le Requiem demeure son oeuvre chorale la plus enregistrée. La version Munch DG demeure préférable (de loin) à celle de Boston, trop polie (du verbe polir). PAR CONTRE: la retransmission du concert ayant précédé cet enregistrement nous fait entendre une interprétation incroyablement différente: brusque, haletante, agitée et majestueuse: tout y est magnifié par rapport au cd commercial. Il y a des flottements, un peu de bousculade, des brusqueries - mais rien pour enlever l'impression d'un événement. Simoneau commence spon solo f au lieu de mf (à moins que ce ne soit mf au lieu de p), puis installe son chant dans une prière d'une pureté et d'une intensité angéliques. On retient son souffle...quel art ! À noter les attaques des cuivres dans le Dies irae et le Rex tremendae. J'ai failli avoir une couple d'attaques tellement elles sont fulgurantes.

Ceci dit, j'aime presque autant les versions extraordinaires de Davis (Philips) et de Beecham. Très différentes, elles offrent une perspective complète de l'oeuvre. Celle de Davis continue d'être en tête de beaucoup de listes de favoris. Beecham est plus explosif, fulgurant, mais son éclat est terni par une prise de son certes ample, mais diffuse et un peu éteinte.

Ormandy et surtout Ozawa proposent des versions sur un seul disque qui tiennent la route en vertu de leurs qualités musicales. Berlioz gagne à être traité avec une certaine rapidité.

il me manque la dernière nouveauté, la version de Paul McCreesh qui utilise un ensemble instrumental de 187 musiciens et près de 200 choristes - à peine moins que l'effectif recommandé par le compositeur. Apparemment cet enregistrement fait un tabac: voir cette recension sur MusicWeb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25250
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Sam 9 Nov 2013 - 13:16


André a écrit:


Le Te Deum demeure mon oeuvre sacrée préférée. [...] les versions anciennes de Beecham et surtout de Davis me semblent incontournables.
 Concernant Beecham, je ne la conseille vraiment pas, malgré toute l'estime que j'ai pour lui. Certes il connaissait l'oeuvre de longue date (il la dirigea dès 1909) et la joua une dizaine de fois au cours de sa carrière, avant l'enregistrement Philips de décembre 1953.

Certains moments vibrent d'une communicative ardeur (le Judex Crederis en grande pompe),
Mais les décalages des choeurs avec l'orchestre, entre les pupitres, compromettent la cohérence. Les raccords avec l'orgue (le Willis de l'église paroissiale Hornsey à Londres) semblent artificiellement juxtaposés au montage, la voix du ténor Alexander Young s'indispose dans une acoustique (Walthamstow pourtant) restituée de façon ingrate et étriquée.
Et si vous souhaitez entendre cette interprétation d'après le report CD chez Sony dans la collection dédiée au maestro (s'honorant pourtant d'une remasterisation des sources), il s'affecte fâcheusement de cracs, saturations et détimbrages qui rendent l'audition particulièrement précaire voire pénible.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19421
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Jeu 9 Jan 2014 - 13:38

Une version qui doit sortir en janvier 2014 :



Beuron et Gens... ça fait envie! (Miles un peu moins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30145
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Jeu 9 Jan 2014 - 20:42

Et le principal ... Hérode ils ne le mettent pas !
Et pareil ... l'autre rôle de basse est oublié !

Moi je décide d'un enregistrement en fonction des basses ... dommage  Mr. Green 

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19421
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Jeu 9 Jan 2014 - 21:11

Cololi a écrit:
Et le principal ... Hérode ils ne le mettent pas !
Et pareil ... l'autre rôle de basse est oublié !

Moi je décide d'un enregistrement en fonction des basses ... dommage  Mr. Green 

Hérode le rôle principal? Ah non, c'est le récitant qui donne toute la tonalité de l'oeuvre...
Hérode a un grand air, mais bon... une basse "normale" va bien... alors que le récitant, faut assurer!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85131
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Jeu 9 Jan 2014 - 23:48

Polyeucte a écrit:
Hérode le rôle principal? Ah non, c'est le récitant qui donne toute la tonalité de l'oeuvre...
C'est parce que Cololi s'est arrêté à l'acte I, comme d'habitude. Il croit toujours que Ferrando est le rôle principal du Trouvère.

Sinon, il n'y a pas de rôle principal, c'est une atmosphère d'ensemble, et c'est bien ça qui est beau. Very Happy


Gens et Beuron l'ont déjà gravé, mais pour Loges, c'est une nouveauté ! cheersDe toute façon, j'écoute tous les disques et témoignages radio trouvables, pour Loges.

J'ai donc écouté ce disque ce soir : c'est Miles qui chante également Hérode, mais, chose étrange, ce n'est écrit nulle part dans la notice !  Il est en forme, d'ailleurs : la voix est plus douce et le français moins grimaçant qu'à l'accoutumée. Dans le genre d'un Hérode peu sympathique, c'est même assez réussi.

Beuron a moins d'aisance dans l'aigu et a un peu blanchi, mais il est infiniment plus délicat que dans la redoutable version Davis / LSO n°2. Mr. Green  Loges n'est pas aussi invraisemblablement fascinant qu'en allemand, mais ça reste magnifique. Et Gens continue de s'épanouir... mais jusqu'où ira-t-elle ?  

Mais ce qui fait le prix de cette version, c'est l'Orchestre de Chambre de Suède, qui joue comme dans ses Beethoven et Schumann avec Dausgaard : à la baroqueuse, peu vibré, mais avec des couleurs généreuses. Magnifique (bien plus radical que Gardiner ou Herreweghe, mais sans aucun effet de mode).

Ça mérite d'être réécouté, mais d'ores et déjà une des (nombreuses, certes) meilleures versions de la discographique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 724
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Dim 16 Mar 2014 - 23:41

bonsoir je n'ai trouvé que cette version de l'enfance du christ, donnée au festival de saint-denis 93 avec l'orchestre national de france, chanteurs : Stéphanie d'Oustrac, Stéphane Degout , François Lis, Jeremy Ovenden, Nahuel di Pierro , Choeur de Radio France, et les chefs ??? James Conlon, Matthias Brauer, Daniele Gatti.
pouvez vous me dire ce que vaut cette réalisation ? merci à vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85131
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Lun 17 Mar 2014 - 0:12

Pas écouté, mais ça fait envie.

Brauer est le chef de chœur. Je suppose que c'est Conlon qui dirige (dans cette œuvre, est-ce judicieux ??) et que Gatti est crédité comme directeur musical.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
shushu
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1589
Localisation : Pays des ombres mais je connais un passage
Date d'inscription : 15/05/2011

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Sam 23 Aoû 2014 - 22:36

L'Enfance du Christ, Munch 56: l'accent américain du choeur  pété de rire 

Je ne peux pas comparer avec d'autres interprétations par des anglophones de cette oeuvre ou d'une autre, j'écoute peu de Berlioz.
Mais je peux dire que là je me suis mis franchement à rigoler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farfarello
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 43
Localisation : Allemonde
Date d'inscription : 20/08/2013

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Jeu 16 Oct 2014 - 12:17

En parlant d'accents, l'autre jour je suis tombé sur ça:



(peut-être que vous en avez déjà parlé, mais une partie des posts de la page 1 est illisible...)

Un live qui date de 2007, semble-t-il, et c'est la troisième (!) version de Colin Davis.
C'est pas mal du tout, la direction est ultra-théâtrale, on perd un peu le côté naïf, doux et paisible de l'oeuvre mais le parti-pris est intéressant.
Aucun des chanteurs, à part Yann Beuron, n'est francophone, mais ils se débrouillent très bien et on comprend (à peu près) tout. Par contre le choeur nous sert une bouillie de français...
Vocalement les hommes s'en tirent bien (Matthew Rose en Hérode est très "grand méchant effrayant", c'est chouette  ), mais par contre Karen Cargill, qui chante Marie (jamais entendu parler d'elle, mais je ne suis pas sûr de vouloir en savoir plus Sad  ) est affreuse, une voix très acide, tendue dans les aigus,...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85131
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Sam 18 Oct 2014 - 18:07

Oui, moi je trouve ça quand même beaucoup trop large (mais Davis dernière manière jouait tout comme ça, lent, large et un peu mou — à part ses Nielsen beaucoup plus habités, étrangement), on est très loin du petit oratorio prétendument archaïque.

Il reste Beuron qui est magnifique, mais Beuron est un peu élargi à cette date, il devrait se tourner vers des emplois plus dramatiques à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 25250
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Dim 14 Déc 2014 - 15:39

Surprised Bizarre, personne n'a encore cité la version Cluytens chez Emi, que je viens de réécouter.

Quelqu'un saurait-il si son précédent enregistrement pour Pathé (cf ci-dessous la pochette du vinyle de 1950-51, avec Hélène Bouvier, Jean Giraudeau, Louis Noguera et Michel Roux)
a été réédité en CD ?



Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Hector Berlioz (1803-1869) :

L'Enfance du Christ, trilogie sacrée Op. 25

Marie : Victoria de Los Angeles
Narrateur : Nicolai Gedda
Joseph : Roger Soyer
Hérode : Ernest Blanc
Le Père ismaélite : Xavier Depraz
Polydorus : Bernard Cottret
Centurion : Rémy Corazza

Choeurs René Duclos


André Cluytens, Orchestre de la Société des Concerts du Conservatoire

(Emi, septembre 1965 - novembre 1966)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85131
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Dim 14 Déc 2014 - 22:04

Mélomaniac a écrit:
Surprised Bizarre, personne n'a encore cité la version Cluytens chez Emi, que je viens de réécouter.

C'est que, comment te dire ça gentiment… personne n'avait envie de recommander ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Dim 14 Déc 2014 - 22:15

Surtout qu'il n'existe qu'une seule version de référence, celle de Martinon, malheureusement très difficile à trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85131
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Dim 14 Déc 2014 - 22:41

André a écrit:
Surtout qu'il n'existe qu'une seule version de référence, celle de Martinon, malheureusement très difficile à trouver.

Pas du tout, il existe plein de grandes versions : Davis I, Gardiner, Casadesus, Herreweghe, Cambreling, Ticciati… Qui ont toutes l'avantage de n'inclure ni Cluytens ni Gedda. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Dim 14 Déc 2014 - 22:49

Je les ai toutes, sauf Tacciati. et quelques autres encore. Martinon avec Vanzo, Berbié et Bacquier se démarque nettement. L'Hérode de Rouleau (Davis I) se démarque aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85131
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Dim 14 Déc 2014 - 22:58

Je crois pourtant l'avoir écoutée, et qu'elle était très bien, mais forcément orchestralement plus sèche (et puis Bacquier, forcément un peu frustrant pour une basse et un roi). J'aime beaucoup l'étrangeté de Casadesus, qui sonne très moderne, ou l'ampleur de Cambreling, avec des déclamateurs formidables, les couleurs rondes de Herreweghe, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Dim 14 Déc 2014 - 23:45

DavidLeMarrec a écrit:
André a écrit:
Surtout qu'il n'existe qu'une seule version de référence, celle de Martinon, malheureusement très difficile à trouver.

Pas du tout, il existe plein de grandes versions : Davis I, [...]
Davis I, c'est la gravure de 1960 pour l'Oiseau-Lyre (rééditée par Decca) avec Elsie Morison en Marie et Peter Pears en récitant.
Tu es sûr que tu pensais à cette version et pas plutôt à l'enregistrement Philips de 1976 avec Baker, Bastin, Tappy etc. ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85131
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Dim 14 Déc 2014 - 23:47

Exact, je découvre à 23h47 l'existence de cette première version. Merci. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Lun 15 Déc 2014 - 0:30

adriaticoboy a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
André a écrit:
Surtout qu'il n'existe qu'une seule version de référence, celle de Martinon, malheureusement très difficile à trouver.

Pas du tout, il existe plein de grandes versions : Davis I, [...]
Davis I, c'est la gravure de 1960 pour l'Oiseau-Lyre (rééditée par Decca) avec Elsie Morison en Marie et Peter Pears en récitant.
Tu es sûr que tu pensais à cette version et pas plutôt à l'enregistrement Philips de 1976 avec Baker, Bastin, Tappy etc. ?

non, il s'agit bien du premier enregistrement de Davis, avec Joseph Rouleau en Hérode, pas du deuxième - excellent par ailleurs, mais plus léché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Lun 15 Déc 2014 - 0:38

Bah c'est exactement ce que j'ai écrit  scratch
Davis I = L'oiseau-Lyre/1960, donc Philips/1976 = Davis II (version à laquelle pensait David)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8315
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Lun 15 Déc 2014 - 8:22

Justement, à propos de L'Enfance (pour moi et pour faire vite, trois versions s'imposent : Herreweghe, Casadesus & Martinon/Vanzo-Berbié), quelqu'un a eu l'occasion d'écouter la version suédoise de Ticciati avec Gens, Beuron & Miles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30145
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Lun 15 Déc 2014 - 8:38

DavidLeMarrec a écrit:
Je crois pourtant l'avoir écoutée, et qu'elle était très bien, mais forcément orchestralement plus sèche (et puis Bacquier, forcément un peu frustrant pour une basse et un roi). J'aime beaucoup l'étrangeté de Casadesus, qui sonne très moderne, ou l'ampleur de Cambreling, avec des déclamateurs formidables, les couleurs rondes de Herreweghe, etc.

Hérode c'est vraiment pour baryton-basse ... et Bacquier en est vraiment un !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85131
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Lun 15 Déc 2014 - 21:32

bAlexb a écrit:
Justement, à propos de L'Enfance (pour moi et pour faire vite, trois versions s'imposent : Herreweghe, Casadesus & Martinon/Vanzo-Berbié), quelqu'un a eu l'occasion d'écouter la version suédoise de Ticciati avec Gens, Beuron & Miles ?

Je l'ai mentionnée juste au-dessus, et j'en ai brièvement parlé en 'Playlist' : c'est remarquable. Très habité, et une distribution hallucinante (Gens, Beuron, Loges !). Miles est dans un très bon jour, un de ses meilleurs enregistrements, il ne pâlit pas face aux grands titulaires comme Bastin, Bernadi ou Naouri.


Citation :
Hérode c'est vraiment pour baryton-basse ... et Bacquier en est vraiment un !

Discutable, pour moi c'est un vrai baryton (baryton dramatique si tu veux). Mais le problème ne réside pas essentiellement dans la couleur, c'est plutôt le style et le port qui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
hommepiano
Mélomaniaque


Nombre de messages : 724
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Mer 11 Fév 2015 - 17:04

joachim a écrit:
Pour moi, l'Enfance du Christ est bien une oeuvre sacrée, un oratorio (d'ailleurs son titre est "trilogie sacrée").

A ton avis, Zoilreb, pour être complet dans ta présentation, on pourrait inclure dans la musique religieuse la Méditation religieuse pour choeur et orchestre de "Tristia" ?
Et peut-être également les trois pièces pour orgue ou harmonium (sérénade agreste à la madone, Toccata, Hymne pour l'Elévation).
bonjour je crois que je suis du même avis que Xavier qui a écrit une fois que le requiem de berlioz était PLAT et moi aussi je le trouve PLAT sans variations, alors que le TE DEUM c'est vraiment autre chose, plus varié, musical, dramatique, avec du relief, la plus grande oeuvre religieuse de Berlioz.

écoutez voir le TE DEUM par CLAUDIO ABBADO.
watch?v=B9gwq5UgISk.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8315
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Mer 18 Mar 2015 - 8:21

DavidLeMarrec a écrit:
Polyeucte a écrit:
Hérode le rôle principal? Ah non, c'est le récitant qui donne toute la tonalité de l'oeuvre...
C'est parce que Cololi s'est arrêté à l'acte I, comme d'habitude. Il croit toujours que Ferrando est le rôle principal du Trouvère.

Sinon, il n'y a pas de rôle principal, c'est une atmosphère d'ensemble, et c'est bien ça qui est beau. Very Happy


Gens et Beuron l'ont déjà gravé, mais pour Loges, c'est une nouveauté ! cheersDe toute façon, j'écoute tous les disques et témoignages radio trouvables, pour Loges.

J'ai donc écouté ce disque ce soir : c'est Miles qui chante également Hérode, mais, chose étrange, ce n'est écrit nulle part dans la notice !  Il est en forme, d'ailleurs : la voix est plus douce et le français moins grimaçant qu'à l'accoutumée. Dans le genre d'un Hérode peu sympathique, c'est même assez réussi.

Beuron a moins d'aisance dans l'aigu et a un peu blanchi, mais il est infiniment plus délicat que dans la redoutable version Davis / LSO n°2. Mr. Green  Loges n'est pas aussi invraisemblablement fascinant qu'en allemand, mais ça reste magnifique. Et Gens continue de s'épanouir... mais jusqu'où ira-t-elle ?  

Mais ce qui fait le prix de cette version, c'est l'Orchestre de Chambre de Suède, qui joue comme dans ses Beethoven et Schumann avec Dausgaard : à la baroqueuse, peu vibré, mais avec des couleurs généreuses. Magnifique (bien plus radical que Gardiner ou Herreweghe, mais sans aucun effet de mode).

Ça mérite d'être réécouté, mais d'ores et déjà une des (nombreuses, certes) meilleures versions de la discographique !

Une recension de cette version Ticciati ici : http://www.forumopera.com/cd/lenfance-du-christ-le-christ-generation-y .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Dim 12 Avr 2015 - 22:04

Enfin ! La version du grand ensemble formé des Gabrieli Players, Wroclaw Philharmonic et Chetham'S School of Music Brass Ensemble, les Gabieli Consort et choeurs du Wroclaw Philharmonic, le tout sous la direction de Paul McCreesh.

Je n'ai pas beaucoup aimé le Messiah de McCreesh et ses Gabrielis. Mais ici j'ai été conquis. Ce n'est pas (et loin s'en faut) la seule façon de jouer/chanter/enregistrer le Requiem, mais la combinaison offerte ici est absolument convaincante. À noter la prononociation du latin (accent français et non italien traditionnellement entendu): différence subtile mais récurrente de phrase en phrase, ce qui concourt à en faire un ingrédient essentiel. À noter également: la sonorité des timbales, claquées par des baguettes anciennes. À noter aussi que les vents et cuivres sont tous de facture ancienne mais joués par des pros consommés: subtile différence des timbres mais plaisir auditif garanti.

Cette version  prend place auprès des très grandes mais n'entre pas en compétition avec elles: elle est unique.

La prise de son est reculée (comme chez Bernstein) en raison de la vastitude du lieu d'enregistrement (Église Sainte Marie-Madeleine de Wroclaw), mais précise et sans saturation.

Ce qui me reste le plus en tête, outre les extrêmes du spectre qui sont ici plus fouillés qu'ailleurs est la prononciation du texte: c'est comme d'ajouter une bonne dose de paprika à la goulasch habituelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8315
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Mar 24 Nov 2015 - 11:05

C'est plutôt une oeuvre religieuse, une cantate L'Enfance du Christ ? Que vaut la version Colin Davis avec Pears, Morison, Rouleau, etc. ?
Mon trio, pour vous donner une idée de ce que je cherche (croit trouver ?) dans l'oeuvre : Herreweghe, Casadesus & Martinon (Vanzo, Berbié, Soyer drunken ).
(EDIT : et il faut sérieusement que je mette la main sur Ticciati/Linn au moins pour Beuron/Gens !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 30145
Age : 37
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Mar 24 Nov 2015 - 11:08

M'est d'avis qu'avec Casadesus et Herreweghe tu as écouté le meilleur.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8315
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Mar 24 Nov 2015 - 11:11

Cololi a écrit:
M'est d'avis qu'avec Casadesus et Herreweghe tu as écouté le meilleur.

Peut-être bien mais je suis un grand compulsif moi, tu sais et l'aiguillon d'un chanteur, d'un seul peut me suffire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19421
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Mar 24 Nov 2015 - 11:22

Personellement, j'aime aussi beaucoup Cluytens.
Dans les versions à écouter, il y a aussi Bolton pour la Marie de Delunsch bien sûr (Ed Lyon par contre est assez moche en récitant Confused).

La transcription de l'ensemble Carpe Diem n'est pas passionnante par contre.

Et puis ma découverte de l'oeuvre en salle : Laurence Equilbey avec Vesselina Kasarova, Paul Groves et Laurent Naouri... C'était en 2010 Salle Pleyel, et ils ont eu la bonne idée de mettre cette captation sur le site de la Philharmonie en écoute! (un des rares que j'ai trouvé Confused)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 808
Age : 74
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Mar 24 Nov 2015 - 15:51

C'est avec les deux enregistrements d'André Cluytens (1951 et 1966) puis avec celui de Jean Martinon (1969) que j'ai découvert cette œuvre.
Après la Fantastique, La grande Messe des Morts et Romeo et Juliette, ce fut un choc. Je n'imaginais pas Berlioz capable d'une telle délicatesse. Peut-être n'avais-je pas assez écouté Les nuits d'Eté et quelques autres mélodies ?
C'est une œuvre qui bénéficie d'une discographie heureuse, il n'y a pas de version médiocre, quasiment toutes les versions sont satisfaisantes, à des titres divers, il y en a pour tous les goûts et pour toutes les sensibilités : Retenir une version est un choix et non pas un verdict.

Pour ma part, je reste toujours fidèle aux enregistrements d'André Cluytens et de Jean Martinon. Je regrette que le premier enregistrement Cluytens et, surtout, l'enregistrement de Jean Martinon n'aient, apparemment, pas fait l'objet d'une réédition sur CD. Le cas de l'enregistrement Martinon parait incompréhensible : il a été édité pour commémorer le centenaire de la mort de Berlioz, il a été très chaleureusement accueilli à sa parution et un grand nombre d'enregistrements de son éditeur original (La Guilde Internationale du Disque) a fait l'objet de rééditions, d'abord sur microssillon (Festival) puis sur CD (Adès, Atlas, Scribendum...)...Le support de l'enregistrement aurait-il été perdu ?

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8315
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Mar 24 Nov 2015 - 15:57

fomalhaut a écrit:
Le cas de l'enregistrement Martinon parait incompréhensible : il a été édité pour commémorer le centenaire de la mort de Berlioz, il a été très chaleureusement accueilli à sa parution et un grand nombre d'enregistrements de son éditeur original (La Guilde Internationale du Disque) a fait l'objet de rééditions, d'abord sur microssillon (Festival) puis sur CD (Adès, Atlas, Scribendum...)...Le support de l'enregistrement aurait-il été perdu ?

Je l'ai en support CD sous étiquette "Eblouissante musique sacrée" des Éditions Atlas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fomalhaut
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 808
Age : 74
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Mar 24 Nov 2015 - 17:13

bAlexb a écrit:
fomalhaut a écrit:
Le cas de l'enregistrement Martinon parait incompréhensible : il a été édité pour commémorer le centenaire de la mort de Berlioz, il a été très chaleureusement accueilli à sa parution et un grand nombre d'enregistrements de son éditeur original (La Guilde Internationale du Disque) a fait l'objet de rééditions, d'abord sur microssillon (Festival) puis sur CD (Adès, Atlas, Scribendum...)...Le support de l'enregistrement aurait-il été perdu ?

Je l'ai en support CD sous étiquette "Eblouissante musique sacrée" des Éditions Atlas.


Que diable ! Cela m'a complètement échappé !
Peux-tu préciser la référence (ou scaner) ?
Merci

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8315
Age : 37
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   Mar 24 Nov 2015 - 17:29

fomalhaut a écrit:
bAlexb a écrit:
fomalhaut a écrit:
Le cas de l'enregistrement Martinon parait incompréhensible : il a été édité pour commémorer le centenaire de la mort de Berlioz, il a été très chaleureusement accueilli à sa parution et un grand nombre d'enregistrements de son éditeur original (La Guilde Internationale du Disque) a fait l'objet de rééditions, d'abord sur microssillon (Festival) puis sur CD (Adès, Atlas, Scribendum...)...Le support de l'enregistrement aurait-il été perdu ?

Je l'ai en support CD sous étiquette "Eblouissante musique sacrée" des Éditions Atlas.


Que diable ! Cela m'a complètement échappé !
Peux-tu préciser la référence (ou scaner) ?
Merci

fomalhaut

Vérification faite, il s'agit bien de Martinon "présenté pour une émission commémorative à la Télévision française et à l'Abbaye de Westminster", nous dit-on ; Éditions Atlas, 1996, SAC CD 041.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hector Berlioz: œuvres religieuses   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hector Berlioz: œuvres religieuses
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Hector Berlioz: œuvres religieuses
» Hector Berlioz: Œuvres diverses et arrangements
» Hector Berlioz: symphonies + Lélio
» Hector Berlioz: les cantates
» Hector Berlioz (1803-1869)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: