Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Solfège

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Solfège   Mar 4 Nov 2008 - 20:17

Elvira a écrit:
Rassurez-moi le duolet, le quartolet, le quintolet etc. ce n'est pas fréquent ? Shit

Le quintolet un peu (3è de Brahms, trosième mouvement), le quartolet et le duolet peu, puisque ce sont des "violations" de la mesure ternaire (le contraire du triolet quoi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Solfège   Mar 4 Nov 2008 - 20:20

Trop fort la méthode fournier Laughing : "pour bien écrire la musique, ses clés, ses notes, ses igjes, il est recommandé de se servir d'une spéciale à trois becs, formant réservoir. "

Bon à part ça, il y a quelques petits trucs sympas à ingurgiter pour que la lecture de notes se fasse plus rapidement...

Citation :
Le quintolet un peu (3è de Brahms, trosième mouvement), le quartolet et le duolet peu, puisque ce sont des "violations" de la mesure ternaire (le contraire du triolet quoi).

Bon ça va, je suis rassurée... parce que bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81251
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Solfège   Mar 4 Nov 2008 - 20:50

Plutôt que de t'ingurgiter toute la théorie dans le vide, il ne serait pas plus simple de prendre une partition de Verdi et de regarder au fur et à mesure ce que tu ne comprends pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Solfège   Mar 4 Nov 2008 - 21:00

DavidLeMarrec a écrit:
Plutôt que de t'ingurgiter toute la théorie dans le vide, il ne serait pas plus simple de prendre une partition de Verdi et de regarder au fur et à mesure ce que tu ne comprends pas ?

Oui mais ça me plait... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freia
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 395
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: Solfège   Mar 4 Nov 2008 - 21:00

Elvira, pourquoi tu ne ferais pas des exercices progressifs de lecture de rythmes et notes ?
à mon avis, il faut essayer de compter, d'expérimenter les rythmes, avant de les théoriser (ce n'est pas clair, mais je me comprends). Le triolet ça paraît extravagant, mais quand tu sais "comment ça fait", c'est tout bête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Solfège   Mar 4 Nov 2008 - 21:03

Oui par contre, je remarque que pour certaines notions, le côté pratique manque ! Et le triolet en est l'exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Solfège   Mar 4 Nov 2008 - 21:09

Spiritus a écrit:
si on veut, oui, la blanche qui fait partie d'un triolet est moins longue que la blanche binaire normale.

Un exemple de triolet tout bête pour que tu puisses visualiser: le thème de l'ouverture de Tannhaüser!

On peut l'entendre ce triolet quand exactement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Solfège   Mar 4 Nov 2008 - 21:13

le rythme du tout début c'est:

noire-blanche-croche pointée-double croche-blanche-triolet-noire-noire-etc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Solfège   Mar 4 Nov 2008 - 21:27

Ce passage-là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Solfège   Mar 4 Nov 2008 - 21:30

oui, exactement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Solfège   Mar 4 Nov 2008 - 21:31

Ouf ! Enfin, compris ! Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Solfège   Mar 4 Nov 2008 - 21:39

Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Solfège   Mar 4 Nov 2008 - 21:40

En fait mesure 2 c'était une noire, pas une croche pointée-double, autant pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Solfège   Mar 4 Nov 2008 - 21:42

sud273 a écrit:

Oui, oui, merci ! J'avais suivi avec la partition mais je voulais être sûre que je ne me sois pas trompée.

parce que j'ai eu du mal à suivre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Solfège   Mar 4 Nov 2008 - 21:45

Perso je trouve ce thème d'une lourdeur...
Sinon, autre idée, il y a l'ostinato du boléro de Ravel, ce sont des triolets de doubles, mais le principe est le même, et c'est très facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81251
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Solfège   Mar 4 Nov 2008 - 22:07

jerome a écrit:
Perso je trouve ce thème d'une lourdeur...
On est à la messe, mon petit... fouet Et puis Wagner, c'est toujours un peu mastoc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Solfège   Mar 4 Nov 2008 - 22:16

Alors que le boléro de Ravel est d'une telle légèreté... fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Solfège   Mar 4 Nov 2008 - 22:22

Je ne plaçais pas le Boléro en alternative, mais oui, je le trouve bien plus léger. Les deux thèmes ont un placement plus subtil et aérien, malgré son côté rabaché je trouve la mélodie du Boléro délicieuse.

Après, comparer un gros choral de cuivrasse à un long thème sinueux et orientalisant du siècle suivant, on est d'accord que ça ne mène pas loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Solfège   Mar 4 Nov 2008 - 22:32

C'est orientalisant le Boléro? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jerome
Fugueur intempéré
avatar

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Solfège   Mar 4 Nov 2008 - 22:34

Ben c'est une sorte de mélisme modal, donc dans le sens un peu vague du terme...

Mais vous arrêtez de m'embêter, à la fin ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Solfège   Mar 4 Nov 2008 - 22:35

Beni Mora, c'est orientalisant, le Boléro c'est juste gentillement exotique.

hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toxic
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 821
Date d'inscription : 18/03/2008

MessageSujet: Re: Solfège   Mer 5 Nov 2008 - 12:26

Elvira a écrit:
Rassurez-moi le duolet, le quartolet, le quintolet etc. ce n'est pas fréquent ? Shit
Moins que le flageolet. Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stevillon
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 29
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Solfège   Ven 7 Nov 2008 - 12:33

Petite question : La trille est-elle réservée à une voix de femme ?

Pour l'instant, dans tout ce que j'ai écouté (c'est à dire, pas beaucoup de choses), seules les parties de femme et contre-ténor possédaient des trilles. Enfin je crois Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Solfège   Ven 7 Nov 2008 - 12:39

Chez les hommes au voix grave, c'est sûr, c'est nettement moins courant. Je crois que les barytons colorature sont capables de ces trilles par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

MessageSujet: Re: Solfège   Ven 7 Nov 2008 - 13:38

chez Lully les basses ont aussi des trilles je crois!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Solfège   Ven 7 Nov 2008 - 14:09

Oui mais c'est parce que l'écriture est évidemment adaptée à l'agilté de la voix, il n'y a pas de règle, c'est aussi pour ça qu'on rencontre rarement des vocalises pour une basse (même si certains vont évidemment me sortir deux trois contre-exemples, mon propos reste général).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stevillon
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 193
Age : 29
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Solfège   Ven 7 Nov 2008 - 14:11

Baryton colorature '__'

En fait je demande ceci, car ma prof m'a donné un truc à bosser pendant les vacances (je la vois pas pendant 1 mois, elle est sur un opéra): Intorno all'idol mio, un air d'Orontea de Cesti (rôle féminin à la base).
En écoutant quelques interprétations, je me suis rendu compte que la partition ne collait pas à certains endroits, et effectivement, celle que j'ai a été simplifiée par rapport à l'originale (format PDF). Le problème est que, outre les trilles, crescendo et autres annotations en moins, la mélodie est différente à certains endroits.

Un exemple parmi tant d'autres : mesure 6
(désolé, mon scanner m'a lâché .. vive Paint u_u)

Le "te ... pur", et le "spirate" à la fin (mais c'est comme ça partout sur la partition). Disons que j'ai beaucoup de mal à me défaire de ce que j'ai entendu, et comme je débute et que je travaille beaucoup à l'oreille pour le moment, ça m'aide vraiment pas Sad

Ce qui m'embête fortement aussi, c'est que sur ma partition, c'est battu à la blanche ... ça me fait des rondes et des blanches partout, j'y arrive pas Evil or Very Mad. D'ailleurs, la petite image que je vous ai faite là, j'ai divisé tous les temps par 2 ...


J'en viens donc à la question suivante : est-il courant de modifier certains passages dans une partition, lorsqu'on fait chanter un air Soprano à un Ténor (ou l'inverse) ? ou bien le but ici était juste de simplifier la partition ? Parce que personnellement, je la trouve pas du tout simplifiée Embarassed le mieux étant de demander directement à ma prof, mais bon.

(tout ça pour ça ... fiou)

(PS: si la partition originale n'a rien à faire ici, faites-moi signe et je la retire Embarassed)



Wolferl a écrit:
Oui mais c'est parce que l'écriture est évidemment adaptée à l'agilté de la voix.
Oui donc, les ténors ne sont pas supposés faire de trilles, ou peu ?


Dernière édition par Stevillon le Ven 7 Nov 2008 - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolferl
Lapinophobe
avatar

Nombre de messages : 13311
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Solfège   Ven 7 Nov 2008 - 14:18

Stevillon a écrit:
Wolferl a écrit:
Oui mais c'est parce que l'écriture est évidemment adaptée à l'agilité de la voix.
Oui donc, les ténors ne sont pas supposés faire de trilles, ou peu ?
Si parce que c'est une des tessitures masculines les plus aigues, et qu'en général plus la voix est claire plus elle est agile (donc dans la musique baroque on trouve des ornement pour les haute-contres et les contre-ténors mais beaucoup moins pour les basse-tailles et basses, il me semble).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Freia
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 395
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/09/2008

MessageSujet: Re: Solfège   Ven 7 Nov 2008 - 16:06

pourtant, si on va, au hasard, du côté de Rossini, les rôles de basses sont très ornés ! c'est une question de style d'écriture et puis de trouver le bon interprète après...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81251
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Solfège   Ven 7 Nov 2008 - 17:00

Wolferl a écrit:
Oui mais c'est parce que l'écriture est évidemment adaptée à l'agilté de la voix, il n'y a pas de règle, c'est aussi pour ça qu'on rencontre rarement des vocalises pour une basse (même si certains vont évidemment me sortir deux trois contre-exemples, mon propos reste général).
Il y a beaucoup de contre-exemples, en fait, parce que les basses baroques coloraturent tout ce que tu veux. Smile Après, la façon d'exprimer la dignité ne passe plus par l'agilité transcendantale, donc ça se calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81251
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Solfège   Ven 7 Nov 2008 - 17:02

Je n'ose pas dire ce que je pense du choix du morceau.
Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Solfège   Ven 7 Nov 2008 - 17:08

DavidLeMarrec a écrit:
Wolferl a écrit:
Oui mais c'est parce que l'écriture est évidemment adaptée à l'agilté de la voix, il n'y a pas de règle, c'est aussi pour ça qu'on rencontre rarement des vocalises pour une basse (même si certains vont évidemment me sortir deux trois contre-exemples, mon propos reste général).
Il y a beaucoup de contre-exemples, en fait, parce que les basses baroques coloraturent tout ce que tu veux. Smile Après, la façon d'exprimer la dignité ne passe plus par l'agilité transcendantale, donc ça se calme.

N'est-ce pas une question de puissance et de profondeur de la voix ?
Parce que les basses baroques ou les barytons coloratures, ce ne sont pas des voix de stentor...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81251
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Solfège   Ven 7 Nov 2008 - 17:22

C'est plutôt une question de tradition, ça, parce que Tomlinson a chanté du baroque et que Ramey a chanté des choses très agiles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Solfège   Dim 9 Nov 2008 - 13:19

D'accord, mais une voix lourde a quand même plus de difficulté à vocaliser, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81251
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Solfège   Dim 9 Nov 2008 - 14:24

En principe, oui. Mais ce n'est pas tant la lourdeur de la voix que l'habitude d'emplois peu agiles qui fait la différence, je pense. Wink

Cela dit, intrinsèquement, un petit soprano est plus souple qu'un soprano dramatique, c'est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Solfège   Dim 9 Nov 2008 - 14:26

DavidLeMarrec a écrit:
En principe, oui. Mais ce n'est pas tant la lourdeur de la voix que l'habitude d'emplois peu agiles qui fait la différence, je pense. Wink

Ah mais je suis d'accord, mais c'est nettement plus rare qu'une voix dramatique réussisse si bien des vocalises...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81251
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Solfège   Dim 9 Nov 2008 - 15:30

Oui, bien sûr qu'on est d'accord. Smile Je précisais juste qu'à mon avis, c'est plus une question de culture (grosse voix => va dans Wagner) que de nature des voix (la preuve, Tomlinson vocalise tout à fait correctement).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Solfège   Dim 9 Nov 2008 - 15:31

Oui, oui. De toute façon, le jour où il y aura des vocalises de faites, dans un opéra de Wagner, tu me fais signe. coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81251
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Solfège   Dim 9 Nov 2008 - 15:37

Dans ce cas : coucou .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Solfège   Dim 9 Nov 2008 - 15:47

Pareil que dans le bel canto ? Laughing

A part le jeune Wagner...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81251
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Solfège   Dim 9 Nov 2008 - 15:52

Elvira a écrit:
Pareil que dans le bel canto ? Laughing

A part le jeune Wagner...
Pas pareil que le Belcanto, mais mais dans les Fées, c'est weberien, il y a des choses. Dans le Vaisseau, il y a même des cadences vocalisées. Dans Siegfried, entre l'Oiseau et le Réveil, on a plusieurs moments où c'est un peu mobile. Je ne compte pas les vocalisations de Beckmesser bien sûr. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Rodolphe
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 08/11/2009

MessageSujet: Question   Lun 14 Déc 2009 - 12:26

Quelqu'un pourrait-il m'expliquer ce qu'est la brisure en musique ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Passage
De passage pour longtemps
avatar

Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Solfège   Lun 14 Déc 2009 - 12:48

Rodolphe a écrit:
Quelqu'un pourrait-il m'expliquer ce qu'est la brisure en musique ?
Le terme en lui-même ne me dit rien, mais on utilise fréquemment l'adjectif brisées en parlant d'octaves que l'on ne joue pas simultanément mais note après note (arpèges brisés également si on les joue avec une interversion des hauteurs à l'intérieur).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rodolphe
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 08/11/2009

MessageSujet: Merci   Lun 14 Déc 2009 - 14:48

Ah merci, j'ai fait un peu de musique, mais j'ai pas mal oublié la théorie. Sur la sonate du printemps de Beethoven, l'auteur d'un article parle d'une brisure en sol mesure 21 du premier mouvement, je crois donc comprendre de quoi il s'agit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81251
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Solfège   Lun 14 Déc 2009 - 21:19

Voilà, et il existe aussi un sens spécifique à certains interprètes comme René Duchâble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Solfège   Lun 14 Déc 2009 - 21:33

hehe hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Passage
De passage pour longtemps
avatar

Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Solfège   Mer 16 Déc 2009 - 20:26

Rodolphe a écrit:
Ah merci, j'ai fait un peu de musique, mais j'ai pas mal oublié la théorie. Sur la sonate du printemps de Beethoven, l'auteur d'un article parle d'une brisure en sol mesure 21 du premier mouvement, je crois donc comprendre de quoi il s'agit...
Là c'est moi qui ne comprends plus. Il ne s'agirait pas d'un article traduit d'une autre langue par hasard? Voire même d'une traduction automatique?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pianoguy
Mélomane averti


Nombre de messages : 105
Date d'inscription : 15/03/2010

MessageSujet: re   Dim 18 Avr 2010 - 21:19

bonjour

quel est l 'adjectif pour désigner un morceau qui change de tonalité au milieu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80167
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Solfège   Dim 18 Avr 2010 - 21:21

Un morceau de musique. Mr.Red

Si tu veux, des morceaux qui ne modulent jamais, c'est excessivement rare. (Arvo Pärt ou bien alors de la musique atonale...)

Si tu parles d'un changement d'armure, c'est très courant également, il n'y a pas de qualificatif particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81251
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Solfège   Dim 18 Avr 2010 - 21:21

Changer de tonalité, c'est moduler, donc "modulant". Mais à peu près tous les morceaux de classique font ça, c'est même ce qui crée la "couleur".

Après, il existe des cas (notamment une mazurka de Chopin) où l'on commence dans une tonalité pour finir dans une autre. Mais c'est plus rare (et il n'y a pas d'adjectif pour ça).

Smile


Edit : Xavier, si c'est pas la preuve que nous sommes indispensablement complémentaires ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Solfège   

Revenir en haut Aller en bas
 
Solfège
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9, 10, 11  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le solfège à l'école
» Guido d'Arezzo et le solfège
» [Solfège]Battue de la mesure
» Solfège
» Binaire/ternaire - Mesure simple/mesure composée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: