Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Anton Rubinstein ( biographie et discographie )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Mar 25 Nov 2008 - 14:58

vincent.1976 a écrit:
Le marchand Kalashnikov

Tu es sûr de ne pas avoir oublié l'article ? hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent.1976
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 41
Localisation : Côte d'Or
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Mar 25 Nov 2008 - 15:33

WoO a écrit:
vincent.1976 a écrit:
Le marchand Kalashnikov

Tu es sûr de ne pas avoir oublié l'article ? hehe

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent.1976
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 41
Localisation : Côte d'Or
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Mar 25 Nov 2008 - 18:45

Mis à part Stenka Razin, dont j'ai déjà parlé, Rubinstein a commencé plusieurs opéras qu'il n'a jamais achevé.

> Poltava, d'après Pouchkine, projeté en 1853.
> La pskovitaine, sur un livret de Vsevolod Krestovski, commencé en 1864, et dont il reste des ébauches.
> Figlia di Titorento, sur un livret en italien, projeté en 1864
> Roudine, d'après un roman de Tourgueniev, dont l'introduction était réalisé, mais que Rubinstein a abandonné à cause de la censure.
> Rosvita sur un livret de Moritz Hartmman projeté en 1864 également.
> Les Opritchniks dont il reste l'introduction et le premier choeur, et que Rubinstein abandonne vraissemblablement en apprenant que Tchaikovsky compose un opéra sur le même thème.
> Les Tsiganes, d'après Pouchkine, (1893)
> Caïn, opéra sacré ébauché en 1894.

Ainsi s'achève ce récapitulatif des opéras d'Anton Rubinstein. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent.1976
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 41
Localisation : Côte d'Or
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Mar 25 Nov 2008 - 19:20

Passons maintenant à la musique pour orchestre.

Classés par ordre chronologique :

Concerto pour piano n°1 op.25 1850
Concerto pour piano n°2 op.35 1851
Symphonie n°1 op.40 1850
Symphonie n°2 "Océan" op.42 1851 révisée en 1863 puis 1880
Ouverture Triomphale op.43 1855
Concerto pour piano n°3 op.45 1854
Concerto pour Violon op.46 1857
Symphonie n°3 op.56 1855
Ouverture de Concert op.60 1853
Concerto pour violoncelle n°1 op.65 1864
Faust, Tableau symphonique op.68 1864
Concerto pour piano n°4 op.70 1864
Ivan le Terrible, Tableau symphonique op.79 1869
Fantaisie pour piano et orchestre op.84 1869
Romance et caprice pour violon et orchestre op86 1870
Don Quixote, ouverture op.87 1870
Concerto pour piano n°5 op.94 1874
Symphonie n°4 "Dramatique" op.95 1874
Concerto pour violoncelle n°2 op.96 1874
Caprice russe pour piano et orchestre opus 102 1879
Symphonie n°5 op.107 1880
La Russie, poème symphonique 1882
Fantaisie Héroique op.110 1884
Symphonie n°6 op.111 1886
Concertstuck pour piano et orchestre op.113 1889
Antoine et Cléopatre, ouverture op.116 1890
Suite pour orchestre op.119 1894
Ouverture solennelle op.120 1894

Je vais revenir sur ces oeuvres dans les posts suivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent.1976
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 41
Localisation : Côte d'Or
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Jeu 27 Nov 2008 - 19:08

Symphonie n°1 en Fa Majeur

Composée en 1849 et créée le 20 janvier 1850 à Saint Petersbourg par Anton Rubinstein qui conduit alors pouir la premiere fois un orchestre.
Cette symphonie est la première composée en russie et par un russe qui a alors l'âge de vingt ans.
Elle est dédiée à Julius Stern.

Cette symphonie est en 4 mouvements : (temps indicatifs version Naxos) TT 37:07
1. Allegro con fuoco (10:26)
2. Allegro (6:51)
3. Moderato con moto (10:51)
4. Allegro (9:00)

Qualifiée de très proche des symphonies de Mendelssohn, notamment l'italienne pour les premier et troisième mouvements, tandis que le second mouvement ferait penser à Schuman (dixit Robert cummings).

Disponible en une seule version, par l'orchestre de Kosice sous la baguette de Robert Stankovsky, initialement chez Marco Polo et rééditée depuis peu par Naxos.



Dernière édition par vincent.1976 le Lun 1 Déc 2008 - 12:30, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent.1976
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 41
Localisation : Côte d'Or
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Jeu 27 Nov 2008 - 20:04

Symphonie n°2 "Océan" en Do majeur

Composée en 1851, présentée à Liszt à qui il dédie ensuite cette symphonie et créée à Saint Petersbourg le 3 mars 1852.

Cette symphonie comporte initialement 4 mouvements (Temps indicatifs version Russian Disc) TT 37:16
1. Allegro maestoso (15:49)
2. Andante (10:46)
3. Allegro (6:05)
4. Adagio - Allegro con fuoco (14:36)

Dans la foulée de cette symphonie, Rubinstein en compose une nouvelle en 1853 en si bémol majeur qui est créée en mars 1853 à Saint Petersbourg.
Mais déçu de cette symphonie, Rubinstein ne la publie pas.
Cependant, en 1861, il récupère le premier mouvement qu'il édite seul sous le titre "Ouverture de Concert".
En 1863, il récupère les second et troisième mouvement qu'il incorpore dans sa seconde symphonie, entre le 3ème et le 4ème mouvement.
Ainsi, cette symphonie abandonnée n'aura connu que son dernier mouvement non édité.
En 1880, Rubinstein ajoute un nouveau mouvement à programme, décrivant une tempête en mer, qu'il incorpore entre le 1er et le second mouvement. Il fait ainsi coincider le nombre des mouvements avec le nombre d'océans.

Ainsi, la symphonie aboutit à 7 mouvements : (Temps indicatifs version Marco Polo) TT 72:39
1. Allegro maestoso (11:46)
2. Lento assai (18:27)
3. Andante (8:51)
4. Allegro (5:01)
5. Adagio (9:08 )
6. Scherzo (6:04)
7. Adagio - Allegro con fuoco (13:22)

Cette symphonie fut très apprécié en son temps, notamment par Tchaikovsky qui en admirait son premier mouvement, mouvement que Malher dirigea d'ailleurs lors d'un concert en mémoire de Rubinstein en 1894.

La version intégrale en 7 mouvements n'existe qu'en une version, celle de Stephen Gunzenhauser et l'orchestre de Brastislava, initialement disponible chez Marco Polo, et rééditée chez Naxos.



La version initiale en 4 mouvements est disponible dans 3 versions différentes :
- Igor Golovshine et l'Orchestre de Russie pour Russian Disc

- Georges Hanson et l'Orchestre de Wuppertal pour MDG

- Fuat Mansourov et l'orchestre du ministère de la culture d'URSS pour Vista Vera


Dernière édition par vincent.1976 le Lun 1 Déc 2008 - 12:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Ven 28 Nov 2008 - 0:05

Avec ces sept mouvements cette symphonie a tout l'air d'être un monstre !
Elle dure combien de temps ?
Finalement je connais peu de compositeurs qui dépassent les 4 mouvements : Mahler, Scriabine (j'avais été surpris par la longueur de sa première symphonie avec ses six mouvements), aucun autre nom ne me vient spontanément à l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80925
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Ven 28 Nov 2008 - 0:17

WoO a écrit:

Finalement je connais peu de compositeurs qui dépassent les 4 mouvements : Mahler, Scriabine (j'avais été surpris par la longueur de sa première symphonie avec ses six mouvements), aucun autre nom ne me vient spontanément à l'esprit.

Berlioz, la Fantastique.
Chostakovitch dans la 8è, la 13è, la 14è...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent.1976
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 41
Localisation : Côte d'Or
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Ven 28 Nov 2008 - 11:02

WoO a écrit:
Avec ces sept mouvements cette symphonie a tout l'air d'être un monstre !
Elle dure combien de temps ?

Personnelement, j'ai les disques Marco Polo et Russian Disc, ce qui permet de voir la différence entre les deux versions.

La version intiale dure 40 minutes, je la trouve très bien et très équilibrée.
La version complète dure 73 minutes, ce qui reste encore raisonnable et si elle perd en unité, le second mouvement, sur la tempête en mer, mérite d'être connu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Dim 8 Fév 2009 - 18:03

Je viens d'écouter la quatrième symphonie en ré mineur Op.95 "Dramatique"

Comment dire... Confused

Cette symphonie se compose en 4 mouvements :

Lento - Allegro moderato 23'16
Presto 16'
Adagio 9'17
Largo - Allegro con fuoco 17'11

Durée totale : 65'44

Dans l'ensemble je l'ai trouvé longue et ennuyeuse, elle ne possède rien de vraiment "dramatique" malgré son titre. Le passage le plus plombant est le deuxième mouvement dans son intégralité : un presto de 16 minutes qui se répète à l'envi et ne semble jamais vouloir se terminer. Difficile de ne pas décrocher après un tel traitement. L'Adagio qui suit n'a pas non plus beaucoup retenu mon attention. Finalement les meilleurs moments se trouvent dans le premier mouvement qui alterne des atmosphères romantiques assez variées et le largo du final. L'allegro con fuoco qui lui fait suite est malheureusement aussi lourdingue qu'un final de Liszt.

Je suis déçu parce que j'avais gardé plutôt un bon souvenir de la deuxième symphonie "Océan", au moins en partie, certains passages étant vraiment trop longs et sans surprise. J'avais parlé de cette deuxième dans le fil playlist, ça donnait à peu près ceci :

1 Moderato assai : Très beau, pas étonnant que Tchaikovsky l'aimait beauxoup
2 Lento assai : "La tempête" ou l'art de rallonger la sauce à l'infini : beaucoup trop de redites, très agaçant à la fin
3 Andante : très lyrique
4 Allegro : plaisant à écouter
5 Andante : beau passage également
6 Scherzo : très chiant...
7 Andante : final pompier et convenu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Sam 7 Mar 2009 - 14:14

J'ai écouté et réécouté le Waltz-Caprice, c'est terrible comme morceau... Laughing Assez délirant et manquant de finesse, je trouve qu'à terme c'est très séduisant et enivrant. Et puis, dirigé par Svetlanov, c'est encore mieux. Very Happy

Mais bon, à la lecture de ce fil (très intéressant par ailleurs), ça ne me donne pas envie de continuer la découverte de ce compositeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Lun 6 Juil 2009 - 11:47

vincent.1976 a écrit:
Symphonie n°1 en Fa Majeur

Composée en 1849 et créée le 20 janvier 1850 à Saint Petersbourg par Anton Rubinstein qui conduit alors pouir la premiere fois un orchestre.
Cette symphonie est la première composée en russie et par un russe qui a alors l'âge de vingt ans.
Elle est dédiée à Julius Stern.

Cette symphonie est en 4 mouvements : (temps indicatifs version Naxos) TT 37:07
1. Allegro con fuoco (10:26)
2. Allegro (6:51)
3. Moderato con moto (10:51)
4. Allegro (9:00)

Qualifiée de très proche des symphonies de Mendelssohn, notamment l'italienne pour les premier et troisième mouvements, tandis que le second mouvement ferait penser à Schuman (dixit Robert cummings).

Disponible en une seule version, par l'orchestre de Kosice sous la baguette de Robert Stankovsky, initialement chez Marco Polo et rééditée depuis peu par Naxos.


Je n'ai pas du tout aimé le premier et le dernier mouvement de la 1ère symphonie en Fa Majeur Op. 40, une sorte de sous-Beethoven un peu vain, le deuxième mouvement, avec sa plus grande légèreté, était plus plaisant à écouter. Le début et le final du troisième captent l'attention : plus romantique et émouvant que le reste - on pense à Mendelssohn - le développement médian n'est pas toujours intéressant à suivre mais ce mouvement est celui que j'ai préféré. Première symphonie composée en Russie celle-ci n'en a comme on le sait aucun caractère et reste rigoureusement fidèle au modèle et aux thèmes germaniques. Il n'en va pas de même pour le plus tardif poème lisztien Ivan le Terrible Op. 79 qui complète le programme de ce disque. Composé 19 ans plus tard il possède bien quelques petites touches d'allure russe, mais Rubinstein en use avec beaucoup de parcimonie. Tout ça n'empêche pas ce poème d'être insupportable par sa longueur : 23 longues minutes alors que tout aurait pu être dit en le réduisant de moitié, voire des deux tiers. La prise de son n'est pas terrible et si l'orchestre slovaque conduit par un tout jeune chef de 25 ans avait été plus électrique, ces oeuvres plutôt banales auraient peut-être légèrement gagnées en intérêt. Ivan Le Terrible sonne souvent de manière très lourde, saccadé et laborieuse, la symphonie est moins pénible à suivre.


Dernière édition par WoO le Lun 6 Juil 2009 - 11:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Lun 6 Juil 2009 - 11:48

Merci bien pour le CR.

Bon, ça ne donne pas super envie d'écouter finalement. Mr. Green il faut déjà que je me réconcilie avec Beethoven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Lun 6 Juil 2009 - 12:09

D'une manière générale Rubinstein est sans doute beaucoup plus proche de Mendelssohn que de Beethoven.

Rimsky-Korsakov a écrit:
Si, en écoutant quelque chose que vous ne pouvez identifier, vous avez l'impression que c'est soit du mauvais Beethoven soit du Mendelssohn mal orchestré, et si, en même temps, il ne vous paraît jamais ni de mauvais goût ni laid, mais, d'un autre côté, il y a un manque total d'audace - tout semble correct et convenable, quoique désespérément monotone - alors vous pouvez être sûr que vous êtes en train d'écouter une des multiples oeuvres de Rubinstein dans ce genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Lun 6 Juil 2009 - 12:29

WoO a écrit:
D'une manière générale Rubinstein est sans doute beaucoup plus proche de Mendelssohn que de Beethoven.

Rimsky-Korsakov a écrit:
Si, en écoutant quelque chose que vous ne pouvez identifier, vous avez l'impression que c'est soit du mauvais Beethoven soit du Mendelssohn mal orchestré, et si, en même temps, il ne vous paraît jamais ni de mauvais goût ni laid, mais, d'un autre côté, il y a un manque total d'audace - tout semble correct et convenable, quoique désespérément monotone - alors vous pouvez être sûr que vous êtes en train d'écouter une des multiples oeuvres de Rubinstein dans ce genre.

On pourrait presque verrouiller ce fil sur cette citation. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Lun 6 Juil 2009 - 20:31

WoO a écrit:
D'une manière générale Rubinstein est sans doute beaucoup plus proche de Mendelssohn que de Beethoven.

Rimsky-Korsakov a écrit:
Si, en écoutant quelque chose que vous ne pouvez identifier, vous avez l'impression que c'est soit du mauvais Beethoven soit du Mendelssohn mal orchestré, et si, en même temps, il ne vous paraît jamais ni de mauvais goût ni laid, mais, d'un autre côté, il y a un manque total d'audace - tout semble correct et convenable, quoique désespérément monotone - alors vous pouvez être sûr que vous êtes en train d'écouter une des multiples oeuvres de Rubinstein dans ce genre.

Je ne l'avais pas encore vu celle-là, mais c'est une perle ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent.1976
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 41
Localisation : Côte d'Or
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Sam 18 Juil 2009 - 18:56

Elvira a écrit:
WoO a écrit:
D'une manière générale Rubinstein est sans doute beaucoup plus proche de Mendelssohn que de Beethoven.

Rimsky-Korsakov a écrit:
Si, en écoutant quelque chose que vous ne pouvez identifier, vous avez l'impression que c'est soit du mauvais Beethoven soit du Mendelssohn mal orchestré, et si, en même temps, il ne vous paraît jamais ni de mauvais goût ni laid, mais, d'un autre côté, il y a un manque total d'audace - tout semble correct et convenable, quoique désespérément monotone - alors vous pouvez être sûr que vous êtes en train d'écouter une des multiples oeuvres de Rubinstein dans ce genre.

Je ne l'avais pas encore vu celle-là, mais c'est une perle ! Very Happy

Le groupe des cinq et Rimsky n'appréciaient guère Rubinstein et firent tout pour le déconsidérer.

Pour moi, Rubinstein est digne d'être découvert.

Pour la première symphonie, comme WoO, j'aime beaucoup le début et la fin du 3ème mouvement, pour les 3 autres mouvements, ils n'ont pas la beauté de la mélodie du 3ème, mais que je les trouve tout à fait appréciables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9407
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Dim 19 Juil 2009 - 2:11

Euh… Je ne suis pas loin de penser la même chose que Rimsky mais c'est vrai que j'ai pas écouté grand chose de Rubinstein, le peu que j'ai entendu ne m'a pas donné envie d'aller plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Dim 19 Juil 2009 - 10:11

Mais si, c'est chouette, Rubinstein. Ca fait un moment que je n'en ai pas écouté, mais il me semble que j'avais beaucoup aimé la musique concertante pour piano, très chopinienne. Et puis il y Le Démon, qui n'est tout de même pas tout à fait négligeable (et pourtant je l'avais écouté dans l'édition de Wexford, qui est franchement laide...).

Après ça, si vous voulez vous acharner à faire l'intégrale des bluettes pour piano, c'est plus compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Dim 19 Juil 2009 - 12:07

Ah oui ? Tu aimes Le Démon ? Je m'y suis ennuyée copieusement. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Dim 19 Juil 2009 - 12:10

Rappelle-moi ce que tu penses de Wagner ? phone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Dim 19 Juil 2009 - 12:10

J'aime beaucoup La Défense d'Aimer. Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Dim 19 Juil 2009 - 12:13

Réponse imparable. Neutral

En plus je ne peux même pas te dire que c'est du mauvais Wagner.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
vincent.1976
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 41
Localisation : Côte d'Or
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Jeu 2 Déc 2010 - 12:08

A propos de Verlorene Paradies, dont le CD est introuvable en France, et que les allemands se refusent à vendre hors d'Allemagne, un concert a eu lieu le 31 mai 2008, pour commémorer la première qui avait eu lieu à Weimar en 1858, soit 150 ans plus tôt, sous la baguette de Franz Liszt.

Cette fois, il s'agit de l'orchestre Philharmonique de Thuringe sous la direction de Matthias Beckert qui nous donne une version de concert de cet Opéra Sacré de Rubinstein.

On peut voir sur You tube des extraits de ce concert qui se passait à Suhl, extraits focalisés sur un des chanteurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19014
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Lun 21 Nov 2011 - 22:54

Savez-vous si quelque part il existerait un enregistrement de Néron de Rubinstein? Plus j'écoute l'Ephitalame de Vindex et plus je trouve cette musique intéressante dans sa construction et plus je suis curieux...

Pour exemple : /watch?v=YWxGEr4AVuw

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
vincent.1976
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 41
Localisation : Côte d'Or
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Mar 22 Nov 2011 - 11:31

Malheureusement, non...

En 2007, Roberto Alagna, après avoir chanté "O Lumière du Jour", un des airs de cet opéra, avait manifesté son intérêt pour enregistrer une intégrale de l'opéra... Mais depuis, plus rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19014
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Mar 22 Nov 2011 - 12:36

Dommage... mais merci (pour la réponse et pour la présentation que tu as fait avant! Very Happy)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12218
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Mer 8 Fév 2012 - 3:34

En lisant la fin de ce fil, je me dis soudainement à voix haute : WHAT ?!! Shocked

Rubinstein n'est pas un compositeur si anodin que cela. Il a su introduire la forme de la symphonie dans un pays quasi barbare en 1850. Et bien qu'il existe une forte réminiscence germanique, l'âme russe parfume toutes ses compositions (en tout cas celles que je connaisse : les 6 symphonies, les 5 concertos pour piano, des extraits de ses opéras - prioritairement les parties orchestrales - et quelques illustrations symphoniques du genre de Don Quichotte que je vénère...).
D'accord, je l'accorde qu'il y a un esprit chopinien animant ses concertos, mais je ressens très souvent, dans le quatrième concerto précisément, une énergie, une puissance pianistique digne du premier concerto Op. 23 de Tchaïkovsky ou ceux de Rachmaninoff.
D'accord, ça peut parfois paraître gnan-gnan son langage tonale et mélodique. Pourtant, si l'on écoute attentivement sa sixième symphonie Op. 111, l'on peut constater certaines tournures harmoniques en avances sur leur temps, un peu comme une sorte de néo-romantisme qu'exploitera plus tard Barber dans son fameux Adagio et Adams en général (lorsqu'il se montre ultra-européen et sombre...).
D'accord, trois des mouvements de la première symphonie sont chiants à mourir, plus encore la quatrième symphonie "Dramatique" égalant presque la durée de l'insupportable et monstrueuse seconde symphonie "Océan" que j'ovationne à tour de bras (et non plus de mains...).
Mais reconnaissez le dure labeur de cet illustre pédagogue, ayant injecté un peu de sa connaissance de l'univers des formes occidentales dans le monde de la musique folklorique russe (= Groupe des Cinq). Sans lui (okay, il y avait aussi son frère Nikolaï - que je le salue soit dit en passant - mais bon il est beaucoup moins connu comme compositeur), il n'y aurait sans doute jamais eu les 4ème et 5ème symphonies de Tchaïkovsky ! Shocked pale
Alors avant de dire que c'est dégueulasse sa musique, réfléchissez un peu mieux à son histoire. Sûrement que cela ne changera pas vôtre goût pour son œuvre - que vous détesterez durant tout le reste de vôtre existence - mais, au moins, vous en parleriez avec plus de retenu et de respect.

À tchào bon mercredi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12218
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Jeu 22 Nov 2012 - 18:39

ça y est, plus personne n'écoute du Rubinstein. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
charles.ogier
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1194
Age : 58
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Jeu 22 Nov 2012 - 19:29

Vinocuakosecomeakikinsky a écrit:
ça y est, plus personne n'écoute du Rubinstein. Laughing

Personne? non, je ne pense pas être le seul, de plus. J'écoute quelquefois les consertos N°3 et 4 pour pianos-Oleg Marschev-Danacord 2007 ainsi que les deux CD Naxos de pièces pour piano par Joseph Banowetz-Naxos. Du piano comme j'aime bien (Akrostichon N°2), qui possède quelquefois des accents de Chopin, et pas de "violence" dans l'expression.

De mémoire, A.Gide évoque au poins un concert d'A.Rubinstein dans "notes sur Chopin"-NRF Gallimard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Ven 23 Nov 2012 - 16:37

Vinocuakosecomeakikinsky a écrit:
ça y est, plus personne n'écoute du Rubinstein. Laughing

J'ai revendu tout ce que j'avais (symph. 1, 3 et 4), j'ai conservé la deuxième parce que des passages sont quand même très intéressants.
"l'âme russe parfume toutes ses compositions" : honnêtement je ne trouve pas, sinon je n'aurais rien revendu. C'est tout à fait germanique et pas toujours très inspiré (la 4ème pale )
J'aimerais bien écouter Le Démon dans un son correct, là c'est tout à fait intéressant et j'y sens plus le parfum de la Russie. Le grand Piotr Ilitch lui-même s'en souvient dans Iolanta.
Je n'ai pas essayé les concertos mais j'ai un gros doute. Je n'ai pas écouté non plus les symph. 5 et 6.

A retenter plus tard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12218
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Ven 23 Nov 2012 - 16:46

WoO a écrit:
Vinocuakosecomeakikinsky a écrit:
ça y est, plus personne n'écoute du Rubinstein. Laughing

J'ai revendu tout ce que j'avais (symph. 1, 3 et 4), j'ai conservé la deuxième parce que des passages sont quand même très intéressants.
"l'âme russe parfume toutes ses compositions" : honnêtement je ne trouve pas, sinon je n'aurais rien revendu. C'est tout à fait germanique et pas toujours très inspiré (la 4ème pale )
J'aimerais bien écouter Le Démon dans un son correct, là c'est tout à fait intéressant et j'y sens plus le parfum de la Russie. Le grand Piotr Ilitch lui-même s'en souvient dans Iolanta.
Je n'ai pas essayé les concertos mais j'ai un gros doute. Je n'ai pas écouté non plus les symph. 5 et 6.

A retenter plus tard...

Bon. Ce qui est sûr c'est que mon commentaire date déjà de plusieurs mois et que depuis, je n'ai rien entendu de Rubinstein. Laughing

Comment t'arrives à revendre de pareilles daubes ?!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent.1976
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 41
Localisation : Côte d'Or
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Mer 17 Juil 2013 - 22:29

Gergiev a ressuscité l'ouverture d'Antoine et Cléopâtre et l'a proposée dans différents concerts l'an dernier. Cette oeuvre n'ayant jamais été enregistrée à ma connaissance, j'espère qu'au moins un live sorte. Vu le nombre de concerts où il a donné cette oeuvre, c'est qu'elle doit être pas mal Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12218
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Dim 15 Déc 2013 - 14:30

Melodiya va bientôt ressortir le Démon par Khaikin !  cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23176
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Dim 15 Déc 2013 - 14:37

Je ne connais que la musique de ballet de l'Act II ; c'est... sympathique. Mélodieux, bien instrumenté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Dim 15 Déc 2013 - 14:39

Vino-Madibo a écrit:
Melodiya va bientôt ressortir le Démon par Khaikin !  cheers
Ce n'est pas de trop, ce ne sont pas les versions qui se bousculent, alors que c'est tout de même un vrai bijou, l'équivalent des trépidances du Vampyr à l'aune russe. Mélomaniac, tu dois absolument essayer. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23176
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Dim 15 Déc 2013 - 14:49

Oui mais Cololi va encore se moquer de moi...  Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12218
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Dim 15 Déc 2013 - 14:51

DavidLeMarrec a écrit:
Vino-Madibo a écrit:
Melodiya va bientôt ressortir le Démon par Khaikin !  cheers
Ce n'est pas de trop, ce ne sont pas les versions qui se bousculent, alors que c'est tout de même un vrai bijou, l'équivalent des trépidances du Vampyr à l'aune russe. Mélomaniac, tu dois absolument essayer. Smile

 mains 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82440
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Dim 15 Déc 2013 - 14:55

Mélomaniac a écrit:
Oui mais Cololi va encore se moquer de moi...  Crying or Very sad
Cololi n'est méchant que pour exprimer sa détresse d'aimer LULLY et Verdi et de s'obliger à écouter Bruckner et Messiaen. Il ne faut pas donner à ses vilenies plus d'importance que cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19014
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Dim 15 Déc 2013 - 22:10

C'est bien pour l'oeuvre oui... mais pourquoi Melodiya ne ré-édite pas plutôt la version Melik-Pashayev?

Parce que la distribution quand même!
Kozlovsky en Prince, Krasowski en Gudal, Alexei Ivanov en Démon... c'est quelque chose... (version d'ailleurs toujours disponible sur Musique-Ouverte...)

Alors que chez Kjhaikin, personne dont le nom me dise quelque chose Confused
Pas une preuve de mauvaise qualité, mais bon Confused


Sinon, tout d'accord avec David sur la qualité de l'oeuvre! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
vincent.1976
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 41
Localisation : Côte d'Or
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Ven 24 Jan 2014 - 19:38

Je viens de découvrir un morceau symphonique inédit d'Anton Rubinstein sur you tube : "La Russie".

L'orchestre Nordwestdeutsche Philharmonie dirigé par Welisar Gentscheff nous permet de découvrir cette oeuvre sans opus, composée, créée et publiée en 1882 et qui était totalement inédite jusqu'à présent.

Ce qui surprend le plus c'est quand, à 11'31, l'air de "mon beau sapin" apparaît soudainement pour 45 secondes.

J'attends vos avis  Very Happy


Dernière édition par vincent.1976 le Sam 25 Jan 2014 - 11:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent.1976
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 41
Localisation : Côte d'Or
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Ven 24 Jan 2014 - 19:41

Polyeucte a écrit:
C'est bien pour l'oeuvre oui... mais pourquoi Melodiya ne ré-édite pas plutôt la version Melik-Pashayev?

Parce que la distribution quand même!
Kozlovsky en Prince, Krasowski en Gudal, Alexei Ivanov en Démon... c'est quelque chose... (version d'ailleurs toujours disponible sur Musique-Ouverte...)

Alors que chez Kjhaikin, personne dont le nom me dise quelque chose Confused
Pas une preuve de mauvaise qualité, mais bon Confused


Sinon, tout d'accord avec David sur la qualité de l'oeuvre! Very Happy

Melodiya ne réédite pas la version de Melik-Pashaiev, car elle est tombée dans le domaine public et a déjà été rééditée par Opera d'oro et Cantus Classics. Melodiya préfère éditer une version "inédite" et encore sous copyright, c'est compréhensible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent.1976
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 41
Localisation : Côte d'Or
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Sam 25 Jan 2014 - 12:24

A propos des nouveautés Rubinstein, un disque qui m'avait échappé et qui est sorti en 2012 :



Si le caprice russe et le concerto n°5 pour piano ne sont pas des inédits (mais vu la maigreur de la discographie, on ne va pas s'en plaindre), l'ouverture de l'Opéra la Tour de Babel est elle totalement inédite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vincent.1976
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 726
Age : 41
Localisation : Côte d'Or
Date d'inscription : 13/11/2008

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Sam 25 Jan 2014 - 15:08

Je continue mon petit monologue pour signaler que Christus, le dernier opéra achevé de Rubinstein est lui aussi disponible sur youtube en intégralité Very Happy 
Captation vidéo d'un concert moscovite du 11 octobre 2011 sous la direction d'Anton Sharoev, mais avec un orchestre limité (surtout comparé aux 400 participants : choeurs + solistes + orchestre lors de la représentation à Brême en 1895), mais c'est déja très bien de pouvoir le découvrir.

Contrairement à la version initiale en Allemand, c'est chanté en russe ici.



PS : Pour trouver sur youtube, il faut faire la recherche en russe : Духовная опера "Христос" Антон Рубинштейн
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23176
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Sam 22 Fév 2014 - 21:18

ovni231 a écrit:

Melodiya va bientôt ressortir le Démon par Khaikin !  cheers



http://www.amazon.fr/Anton-Rubinstein/dp/B00DK56FTW/ref=sr_1_2?s=music&ie=UTF8&qid=1393100101&sr=1-2

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Dim 23 Fév 2014 - 1:27

C'est à la fois une bonne nouvelle : Boris Khaikin, stéréo des années 70, Tchaïkovsky qui s'en est souvenu en composant Iolanta (cf. Rimsky)
et une mauvaise nouvelle : pas de livret une fois de plus (et pochette repoussante, mais c'est un détail)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19014
Age : 34
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Ven 28 Fév 2014 - 15:03

Oui, une bonne nouvelle ce Démon... partition assez impressionnante et personnelle même si la structure est tout de même assez étrange. Tout est très compartimenté, avec par exemple le Prince (promi à la belle Tamara qui est convoitée par le Démon) qui n'a qu'une scène, grande et belle me direz-vous, où il reste seul sans jamais vraiment interagir avec quelqu'un...

Mais sinon, la musique de Rubinstein est fascinante! Les différentes interventions du Démon sont à la fois sinueuses, insidieuses mais aussi séductrice...

Et même si la version dirigée par Melik-Pashayev est dans le domaine public, il me semble tout de même passionnant de publier LE rôle où Ivanov crève l'écran de charisme, de douceur mêlée avec ce souffre du Démon...

Sinon, on peut rêver un jour d'un Néron (j'adore l'air de Vindex par Lisitsian...)? Ou sinon une production scénique du Démon (avec Hvorostovsky par exemple en Démon! Mr.Red)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 23176
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Mer 22 Juil 2015 - 20:41

ovni231, in playlist, a écrit:

kegue a écrit:

Rubinstein : Symphonie 2 Neutral


mains Décidément, Rubinstein est bien étrange... scratch


kegue a écrit:

C'est surtout long....tellement looooong I don't want that


Pour mémoire, voilà comment Georges Bernard Shaw critiquait cette symphonie sous-titrée "Océan" :

« Pour juger de cette oeuvre, il convient de se rappeler que Rubinstein est russe et que la Russie est le pays de l'Europe où l'on peut se tenir le plus loin possible de l'océan. Et aussi que Rubinstein n'est guère prisé, en tant que compositeur. Océanique, il ne l'est que dans la mesure où il n'est pas vraiment potable et où il vous noie sous les flots intarissables de sa production.
Je ne mets le holà que lorsque Rubinstein s'efforce, par adjonction de rembourrage musical, de gonfler les accords de do et si majeur jusqu'à leur faire atteindre la taille du bassin circulaire de Kensington Gardens. Mais c'est peine perdue : sous le rapport océanique, son oeuvre est un échec. Si on laisse l'océan en-dehors de l'affaire, on se retrouve avec un ersatz d'ersatz de symphonie de Schubert, banal certes, mais enlevé et somme toute passable.
Miséricordieusement, M. Henschel en a supprimé deux mouvements : quand il s'avisera de couper aussi les quatre autres, je pourrai savourer l'oeuvre tout à mon aise. »

(The World, 20 décembre 1893)

hehe

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ovni231
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 12218
Age : 23
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Mer 22 Juil 2015 - 20:45

Ce George Bernard Shaw a tout compris à la musique ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kegue
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3774
Age : 47
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   Jeu 23 Juil 2015 - 9:43

Oui, je crois que c'est assez bien résumé Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anton Rubinstein ( biographie et discographie )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anton Rubinstein ( biographie et discographie )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Anton Rubinstein ( biographie et discographie )
» Anton Grigorevich Rubinstein (1829-1894)
» Biographie STROMAE
» [biographie] Stevie Ray Vaughan
» Hector Berlioz (discographie sélective)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: