Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Franz Berwald

Aller en bas 
AuteurMessage
selavy
Mélomane averti
selavy

Nombre de messages : 146
Age : 47
Date d'inscription : 29/07/2007

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Franz Berwald   Franz Berwald EmptyVen 19 Oct 2007 - 13:11

Je vous fais part de mon naïf enthousiasme pour ce compositeur scandinave dont on peut lire une succinte biographie sur Wikipédia.
Il apparaît nettement à l'écoute de ses symphonies qu'il faisait partie de l'avant-garde de son époque, ce qui lui a valu l'estime de Berlioz et Liszt, ces deux grands découvreurs à l'infinie ouverture d'esprit. J'appréhende ce poète musicien dans l'interprétation de Hans Schmidt-Isserstedt avec l'orchestre philarmonique de Stockholm, qui propose les symphonies "sérieuse" et "singulière" chez Accord.

Franz Berwald Accord10

Je cite un extrait des notes de couverture d'Edward Tatnall Canby, qui sera plus significatif que mes pauvres commentaires:

Vivant isolé dans les contrées lointaines du Nord, Berwald était beaucoup trop moderne pour Stockholm. La critique dans cette ville préférait toujours la musique de style "Mannheim", et qualifiait d'inintelligible celle de Berwald, l'accusant de porter en elle "les modulations les plus bizarres, les plus inattendues", qualificatifs qui, en fait, conviennent parfaitement et que nous considérons comme un éloge.
(...)
Comment caractériser cette musique? On ne peut faire plus que noter quelques unes de ses qualités. Berwald était un mélodiste né, comme Schumann et Schubert. Les fulgurances de la ligne mélodique rapide, les courts "motifs" ou thèmes, désespérément inachevés, ont pour effet de ravir et séduire l'oreille : ils sont caractéristiques du jeune Romantisme. Ses harmonies sont fortes également, son sens des timbres, étonnant, mais il faut parler des rythmes de Berwald, expression la moins conventionnelle et la plus réussie de sa vigueur caractéristique. Que de fragments d'idées incroyablement ailées et fugaces, de syncopes légères comme des elfes, de traits d'une rapidité fulgurante! Au point de vue du brio technique, rares sont les compositeurs capables d'une pareille écriture.


Le mélomane exigeant appréciera en effet la virtuosité, l'ingéniosité des compositions, la bouleversante modulation de l'Adagio maestoso de la symphonie sérieuse, ou l'ouverture de la symphonie singulière.
Il est tout à fait clair que Berwald est bien plus qu'un simple épigone des maîtres romantiques que nous connaissons. Une très grande surprise que cette musique d'une finesse et d'une originalité inespérée...


Dernière édition par demerawe le Mer 12 Mar 2008 - 2:04, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87730
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptyVen 19 Oct 2007 - 17:50

Avant-garde, avant-garde... Oui, pour les Nordiques, il était considéré à la pointe, mais ça reste tout de même une musique agréable sage, un romantisme encore très classique. Czerny est bien plus romantique, par exemple.

Ses symphonies, jouées avec suffisamment de nerf, se tiennent, mais je suis plus sensible surtout à la délicatesse charmante de sa musique de chambre (assez proche de l'esprit de Spohr, peut-être un peu plus travaillé, mais pour un résultat similaire), et bien sûr à l'allant délicieux de ses opéras...

La discographie, contrairement à ce qu'on pourrait penser, est très abondante.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
selavy
Mélomane averti
selavy

Nombre de messages : 146
Age : 47
Date d'inscription : 29/07/2007

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptyVen 19 Oct 2007 - 21:00

DavidLeMarrec a écrit:
Avant-garde, avant-garde... Oui, pour les Nordiques, il était considéré à la pointe, mais ça reste tout de même une musique agréable sage, un romantisme encore très classique. Czerny est bien plus romantique, par exemple.


Dernière édition par le Sam 10 Nov 2007 - 18:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87730
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptyVen 19 Oct 2007 - 21:59

selavy a écrit:
Je ne vois pas trop en quoi le fait d'être plus ou moins avant-gardiste ou romantique qu'un autre peut bien jouer ici, tant il est bien évident que c'est la qualité de la musique qui compte.
Il n'empêche que pour recommander à quelqu'un l'écoute, mieux vaut caractériser ce dont on parle !


Citation :
Elle me semble extrême,
Il ne faut peut-être pas pousser non plus. Smile Mais c'est de la bonne musique, oui.


Citation :
Cela dit, je ne suis pas très partisan de cette perpétuation des habituels préjugés quant à un caractère prétendument arriéré des musiciens nordiques.
C'est vrai, je suis très suspect de dénigrer les Nordiques. Laughing

Cela dit, il est un fait que les Nordiques ont toujours eu une inclination pour le figuralisme et le conservatisme. C'est valable jusqu'au vingtième, où l'on trouve du tonal très sage jusqu'au tonal élargi, mais guère de choses réellement abruptes en valeur absolue...

Ce n'est pas un cliché, une qualité ou un défaut, c'est une caractéristique. Que Berwald écrive du Spohr à l'époque de Beethoven, ça en fait un homme du temps comme Spohr (pas spécialement un rétrograde, donc), mais pas un novateur, il ne s'agit là que de faits.


Citation :
Néanmoins Berwald n'a jamais eu le moindre succès dans sa Suède natale, ce qui tendrait à prouver à quel point il était novateur!
Bien sûr, et ma belle-soeur n'a jamais eu de succès, c'est montrer à quelle point elle écrit de la trop bonne musique pour que les Français lui fassent triomphe. Laughing

Cela dit, oui, Berwald était ressenti comme assez subversif en Suède, ce qui montre plutôt à quel point les Suédois étaient frileux (un comble).


Et encore, moi je suis accommodant, parce que si tu vends Berwald comme un révolutionnaire à Xavier, je crains qu'il ne soit plus rigolard que moi. siffle
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
selavy
Mélomane averti
selavy

Nombre de messages : 146
Age : 47
Date d'inscription : 29/07/2007

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptyVen 19 Oct 2007 - 22:08

Au fait :
DavidLeMarrec a écrit:
Bien sûr, et ma belle-soeur n'a jamais eu de succès, c'est montrer à quelle point elle écrit de la trop bonne musique pour que les Français lui fassent triomphe. Laughing

C'est d'une finesse!...


Dernière édition par le Sam 10 Nov 2007 - 18:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87730
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptySam 20 Oct 2007 - 12:26

slavy a écrit:
Enfin quand même, pour que Liszt s'y intéresse...
Beethoven respectait Spohr et Spohr gardait ses distances avec Beethoven. Tu en déduis ce que tu veux.

Citation :
C'est d'une finesse!...
Kia t'avait prévenu, je ne suis pas fréquentable, il vaut mieux m'ignorer. fleurs
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptySam 20 Oct 2007 - 13:24

DavidLeMarrec a écrit:

Beethoven respectait Spohr et Spohr gardait ses distances avec Beethoven. Tu en déduis ce que tu veux.
:
Spohr est un génie méconnu? (c'est la première déduction qui me vient à l'esprit)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87730
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptySam 20 Oct 2007 - 14:15

sud273 a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Beethoven respectait Spohr et Spohr gardait ses distances avec Beethoven. Tu en déduis ce que tu veux.
:
Spohr est un génie méconnu? (c'est la première déduction qui me vient à l'esprit)
C'est la plus apparente, mais ce n'est pas la meilleure... Spohr est un compositeur parfaitement charmant et estimable, de là à en faire un génie...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
selavy
Mélomane averti
selavy

Nombre de messages : 146
Age : 47
Date d'inscription : 29/07/2007

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptySam 20 Oct 2007 - 17:11



Dernière édition par le Sam 10 Nov 2007 - 18:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87730
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptySam 20 Oct 2007 - 17:18

... et Wagner avait une haine mortelle contre Meyerbeer qui lui avait mis le pied à l'étrier, mais qui avait la gloire à laquelle il aspirait.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
selavy
Mélomane averti
selavy

Nombre de messages : 146
Age : 47
Date d'inscription : 29/07/2007

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptySam 20 Oct 2007 - 17:21

.


Dernière édition par le Sam 10 Nov 2007 - 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptySam 20 Oct 2007 - 17:30

DavidLeMarrec a écrit:
... et Wagner avait une haine mortelle contre Meyerbeer qui lui avait mis le pied à l'étrier, mais qui avait la gloire à laquelle il aspirait.
j'en déduis que Meyerbeer... ah non! là c'est plus difficile!

Et Slackman, Slavy, Selavy, pourquoi n'écouteriez-vous pas du Niels Gade tant qu'à chercher des romantiques du Nord supérieurs à Schumann?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87730
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptySam 20 Oct 2007 - 17:32

sud273 a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
... et Wagner avait une haine mortelle contre Meyerbeer qui lui avait mis le pied à l'étrier, mais qui avait la gloire à laquelle il aspirait.
j'en déduis que Meyerbeer... ah non! là c'est plus difficile!
Non, ça me paraît assez simple, la haine des médiocres contre le génie qui réussit.



Citation :
Et Slackman, Slavy, Selavy, pourquoi n'écouteriez-vous pas du Niels Gade tant qu'à chercher des romantiques du Nord supérieurs à Schumann?
Hihi ! Pourquoi pas les Hartmann, aussi. hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
selavy
Mélomane averti
selavy

Nombre de messages : 146
Age : 47
Date d'inscription : 29/07/2007

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptySam 20 Oct 2007 - 19:22

[


Dernière édition par le Sam 10 Nov 2007 - 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87730
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptySam 20 Oct 2007 - 19:31

Des noms ! Des noms !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
selavy
Mélomane averti
selavy

Nombre de messages : 146
Age : 47
Date d'inscription : 29/07/2007

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptyLun 10 Mar 2008 - 19:03

Animé d'un bon sentiment, j'ai réintégré le descriptif sur Béber le Suédois. Si je continue d'être de bonne humeur, je dirai même pt ce que j'ai pensé du concerto pour violon, mais plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83941
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptyLun 10 Mar 2008 - 21:42

Merci à toi!
Revenir en haut Aller en bas
jesus
Mélomane averti
jesus

Nombre de messages : 179
Age : 55
Localisation : Est
Date d'inscription : 19/01/2008

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptyMar 11 Mar 2008 - 20:02

Berwald est je crois le premier "grand" compositeur suédois (avec Kraus, mais lui était d'origine allemande).

Je possède ses 4 symphonies dans l'enregistrement Naxos, et je peux dire que je n'ai pas de préférence, elles sont toutes de qualité, à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptyMar 11 Mar 2008 - 20:44

jesus a écrit:
Berwald est je crois le premier "grand" compositeur suédois

Ils sont souvent grands les Suédois faut dire. Embarassed

Arrow
Revenir en haut Aller en bas
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptyMar 11 Mar 2008 - 22:08

Erreur, il était allemand d'origine, occasionellement ou accidentellement nè en Suède.
Revenir en haut Aller en bas
Walter
Mélomane du dimanche
Walter

Nombre de messages : 43
Date d'inscription : 09/03/2008

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptyMer 12 Mar 2008 - 3:21

La symphonie No. 3 est bonne (Igor Markevitch, DG).
Revenir en haut Aller en bas
jesus
Mélomane averti
jesus

Nombre de messages : 179
Age : 55
Localisation : Est
Date d'inscription : 19/01/2008

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptyMer 12 Mar 2008 - 20:46

felyrops a écrit:
Erreur, il était allemand d'origine, occasionellement ou accidentellement nè en Suède.

Oui et non. Ses parents étaient allemands mais installés en Suède depuis plusieurs années quand Franz est né à Stockholm, et y a suivi ses études.

Pour moi, c'est bien un suédois.
Revenir en haut Aller en bas
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptyMer 12 Mar 2008 - 23:23

Non et oui, j'ai son cours de suédois d'école primaire, avec sa signature.
Admettons qu'il soit suédois de naissance et allemand de souche.
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5720
Date d'inscription : 03/01/2007

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptyMar 26 Mai 2009 - 15:34

jesus a écrit:

Je possède ses 4 symphonies dans l'enregistrement Naxos, et je peux dire que je n'ai pas de préférence, elles sont toutes de qualité, à mon avis.

Je suis tombé sur la 1ère que j'ai trouvée fort agréable. De beaux thèmes entrainants et légers qui m'ont un peu fait penser à Mendelssohn. Je crois que cela correspond à ce qu'en disait David:

DavidLeMarrec a écrit:
... ça reste tout de même une musique agréable sage, un romantisme encore très classique.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87730
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptyMar 26 Mai 2009 - 19:20

Dans le genre, il y a Hamerik qui fait beaucoup plus roboratif à mon sens.

Mais son opéra vaut vraiment le détour (désolé pour toi...).

Ca quand même de l'excellente musique, je ne voudrais pas non plus laisser entendre que c'est médiocre - ma réaction dans le fil, si je me souviens bien, était surtout dû au fait que Selavy en faisait un novateur très audacieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mehdi Okr
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1703
Date d'inscription : 04/02/2009

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptyMar 26 Mai 2009 - 20:39

DavidLeMarrec a écrit:
Dans le genre, il y a Hamerik qui fait beaucoup plus roboratif à mon sens.


Le requiem de Hamerik est de toute beauté.
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5720
Date d'inscription : 03/01/2007

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptyMer 27 Mai 2009 - 9:12

DavidLeMarrec a écrit:


Ca quand même de l'excellente musique, je ne voudrais pas non plus laisser entendre que c'est médiocre - ma réaction dans le fil, si je me souviens bien, était surtout dû au fait que Selavy en faisait un novateur très audacieux.

Tout à fait d'accord, j'ai encore la musique en tête. C'est vraiment très agréable à défaut d'être puissament novateur.
Revenir en haut Aller en bas
Christophe
Mélomaniaque
Christophe

Nombre de messages : 1593
Age : 53
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptyMer 27 Mai 2009 - 12:00

C'est marrant comme coïncidence car hier, j'écoutais ce disque que j'ai acheté tout récemment :

Franz Berwald 51yu2VScBlL._SL500_AA240_

Je suis assez d'accord avec vous (David et Cello) : personnellement, j'aime beaucoup, le style est bien contemporain de l'époque, avec sa propre personnalité quand même, tout en y retrouvant quelques influences.

Bref, un disque que je réécouterai plus profondemment, mais il est vrai que ça ne révolutionne pas l'histoire de la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Christophe
Mélomaniaque
Christophe

Nombre de messages : 1593
Age : 53
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptyMer 21 Avr 2010 - 14:28

Bonjour,

Est ce que quelqu'un connait ces disques / oeuvres ? :

http://www.hbdirect.com/album_detail.php?pid=313622

http://www.amazon.fr/Franz-Berwald-Concerto-Pieces-Violin/dp/B000009RMT/ref=sr_1_2?ie=UTF8&s=music&qid=1271852692&sr=1-2

Au passage, merci à David d'avoir évoqué Berwald sur le fil Kraus ... je l'avais un peu oublié, ces derniers temps rambo Evil or Very Mad pété de rire

Allo, le Crédit Agricole ? ... c'est pour un crédit à la consommation ! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas Le Floch
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 10/11/2009

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Berwald et Beethoven ??   Franz Berwald EmptyMer 21 Avr 2010 - 16:26

Berwald n'était pas contemporain de Beethoven, mais de Berlioz, Mendelssohn et Schumann, les autres grands symphonistes de l'époque.
Pour en rester aux oeuvres les plus connues (les 4 symphonies), les deux premières symphonies sont en effet de 1842 et les deux autres de 1845. Disons qu'il a commencé de composer peu avant la mort de Beethoven. Son oeuvre est modeste en quantité car il devait exercer un autre métier pour vivre (kinésithérapeute je crois). Je trouve sa musique un peu en avance sur celle des contemporains cités plus haut, avec qui il a parfois des convergences liées au style de l'époque, post-beethovenien.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87730
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptyMer 21 Avr 2010 - 16:27

Tu trouves vraiment ça plus novateur que Berlioz ? Surprised

Pour moi, ça reste encore très marqué par le classicisme, ça sonne plus comme un contemporain de Beethoven justement (ou des symphonies pour cordes de Mendelssohn).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Resigned
Mélomaniaque
Resigned

Nombre de messages : 1188
Age : 36
Localisation : Saint-Germain-en-Laye
Date d'inscription : 27/08/2008

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptyMar 22 Nov 2011 - 9:27

J'ai entendu hier soir en concert le quintette avec piano n°2 (dédié à Liszt).
C'est vraiment très bien fait; outre les mélodies charmantes, j'ai beaucoup aimé certains passages très épurés, en pizzicati avec de courts motifs du piano, quelques harmonies bien senties, c'est très scintillant.
(le quatuor de Grieg paraissait bien austère en comparaison)
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël

Nombre de messages : 6516
Age : 26
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptyMar 22 Nov 2011 - 16:01

DavidLeMarrec a écrit:
Tu trouves vraiment ça plus novateur que Berlioz ? Surprised

Pour moi, ça reste encore très marqué par le classicisme, ça sonne plus comme un contemporain de Beethoven justement (ou des symphonies pour cordes de Mendelssohn).
Ah oui effectivement, je suis moi aussi étonné que tu le classes dans cette génération là de compositeur. Comme David Je l'associe bien plus à Beethoven qu'à Schumann ou Berlioz, quoi que j'ai toujours trouvé dans sa musique un quelque chose de justement intemporel.
Je l'ai découvert avec sa troisième symphonie, et son superbe premier mouvement entrainant (motivant le matin pour se réveiller et aller en cour ^^).
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 49
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald EmptyMer 28 Mai 2014 - 10:39

Je viens de me réécouter aussi cette 3ème symphonie. C'est vrai que ce n'est pas l'oeuvre la plus originale que j'ai pu entendre (même si le plan général en arche soit assez nouveau à cette époque) dans cette période des années 1840, quoique ces harmonies montée en parallèle (le thème A du premier mouvement par exemple) ou certaines tournures mélodiques et quelques effets d'orchestration m'ont donné l'impression d'entendre déjà des bribes d'un futur Sibelius.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Franz Berwald Empty
MessageSujet: Re: Franz Berwald   Franz Berwald Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Franz Berwald
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Franz Berwald
» Franz Xaver Gebel (1787-1843)
» Tristan : Nina Stemme - Pleyel - 13 octobre 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: