Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Gluck - Orphée et Euridice

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Democrite
Mélomaniaque
Democrite

Nombre de messages : 962
Localisation : Ville de Baie
Date d'inscription : 22/04/2013

Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 EmptyVen 2 Jan 2015 - 23:40

Polyeucte a écrit:
Des extraits officiels ici d'ailleurs : http://bejunmehta.com/album/gluck-orfeo-ed-euridice/

Mais c'est magique... et impressionnant ! drunken

C'est la voie rêvée à mes yeux et mes oreilles, pour découvrir cette œuvre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 EmptyVen 10 Avr 2015 - 13:47

Grand écart stylistique pour encore des comparaisons de l'Orphée...

Suite au concert Fagioli/Equilbey à la Philharmonie (frustrant pour moi car je n'ai jamais tremblé ou fondu Confused), je me suis replongé dans la version dirigée par Minkowski, avec Bejun Mehta... et là tout fonctionne...
Car si Equilbey dirige bien et l'Insula Orchestra sonne plutôt bien pour le répertoire, avec Minkowski et les Musiciens du Louvre, on est sur une autre planète! Tension plus grandes, sonorités plus tranchées, plus de vivacité et d'attaques franches... on les sent totalement investi et avec un instrument plus grandiose et virtuose tant dans l'exécution que dans l'évocation.
Et puis Mehta... la voix bouge au début, n'a pas le galbe de Fagioli... mais dès ces "Euridice" qui ouvrent sa prestation, tout est là! Le pathétique, la poésie... en un mot tout l'art d'Oprhée!! Et puis par la suite, d'infinies nuances, des petites colorations, des délicates ornementations qui viennent juste colorer la ligne de chant sans la surcharger... touchant, émouvant et vraiment magique... Avec en plus une Camilla Tilling très touchante et une Anna Quintans piquante à souhait!

Et puis retour vers l'exotisme de la version Samossoud... Et si certains passages sonnent vraiment différemment par la lenteur et le poids de l'orchestre, d'autres passages sont étrangement très baroques dans leur interprétation!! Ainsi la descente d'Orphée aux Enfers est prise sur un rythme et avec des accents que l'on retrouve chez Minkowski par exemple! Alors bien sûr l'orchestre n'a pas la même sonorité, mais toutes les intentions sont bien là! Comme si Samossoud avait exploré le répertoire baroque et avait mis en pratique des choses qui seront pourtant théorisées bien plus tard... Alors oui, juste après on retrouve le lenteur immense, mais tout de même, c'est assez bluffant d'inspiration!
Orphée est ici ténor, ou plutôt, Orphée est Kozlovsky. Car même un autre ténor ne pourrait chanter ce qu'il chante. Là pour le coup la partition est un peu malmenée, avec points d'orgue, échos, aigus... mais ces déformations ont un effet très réussi, allant en fait appuyer le discours sans le détourner. Kozlovsky est un grand musicien et ici sa voix nous fait ressentir toute la détresse du poète en deuil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 EmptyMer 19 Aoû 2015 - 11:34

J'ai écouté la fameuse version Minko avec ténor... et je ne suis pas totalement convaincu. Pas assez dans la tragédie lyrique. Peut-être que je suis trop habitué à soit des prestations comme celle dirigée par Brown (Fouchécourt dans le rôle principal) ou des versions plus anciennes (Samossoud ou Fournet), mais là j'ai un entre-deux qui ne me passionne pas vraiment. idem pour le ténor : Croft fait du très beau travail, mais il n'a pas la poésie que je cherche.

Sinon, sortie prochaine d'un nouvel enregistrement :
Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 4795315

Franco Fagioli (Orfeo)
Malin Hartelius (Euridice)
Emmanuelle De Negri (Amore)
Accentus Chamber Choir
Insula Orchestra · Laurence Equilbey

Le premier CD propose une version hybride et raccourcie de l'oeuvre permettant à Fagioli de briller dans un petit air qui conclue le premier acte.
Les deux suivants proposent la version de Vienne...

Bizarre de faire 3CD. Le premier dure 1h06, les suivant 38 et 47minutes. Pourquoi ne pas tout simplement avoir rejeté en appendice les ajouts de la version de Paris de 1774 :
- Acte 1, Scène 2 - Aria: Addio, o miei sospiri!
- Acte 2, Scène 1 - Air des Furies
- Acte 2, Scène 2 - Ballet des ombres heureuses

Soit 14 minutes et 52 secondes...
Peut-être qu'il y a quelques raccords, mais ces raccords auraient aussi pu être gérés, et un ordre proposé (comme c'est le cas pour un enregistrement de Madame Butterfly qui propose trois versions différentes sur 4 CD, mais sans redite et avec des "programmes" qui permettent d'écouter la version choisie.)

Pour avoir vu le concert, Fagioli manquait de poésie et de sensibilité, alors que les deux femmes étaient très bien (surtout De Negri!). Equilbey et ses ensembles plutôt chouettes, mais un peu de lourdeur par moments.

C'était Minkovsky avec Mehta, Tilling et Quintans qu'il fallait enregistrer Confused Là c'est grandiose et génial d'un bout à l'autre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Abnegor
Mélomaniaque
Abnegor

Nombre de messages : 1278
Age : 37
Localisation : Angers
Date d'inscription : 19/12/2009

Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 EmptyMer 19 Aoû 2015 - 13:55

Mon dieu la pochette Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 EmptyMer 19 Aoû 2015 - 14:28

Polyeucte a écrit:
J'ai écouté la fameuse version Minko avec ténor... et je ne suis pas totalement convaincu. Pas assez dans la tragédie lyrique. Peut-être que je suis trop habitué à soit des prestations  comme celle dirigée par Brown (Fouchécourt dans le rôle principal) ou des versions plus anciennes (Samossoud ou Fournet), mais là j'ai un entre-deux qui ne me passionne pas vraiment. idem pour le ténor : Croft fait du très beau travail, mais il n'a pas la poésie que je cherche.

Sinon, sortie prochaine d'un nouvel enregistrement :
Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 4795315

Franco Fagioli (Orfeo)
Malin Hartelius (Euridice)
Emmanuelle De Negri (Amore)
Accentus Chamber Choir
Insula Orchestra · Laurence Equilbey

Le premier CD propose une version hybride et raccourcie de l'oeuvre permettant à Fagioli de briller dans un petit air qui conclue le premier acte.
Les deux suivants proposent la version de Vienne...

Bizarre de faire 3CD. Le premier dure 1h06, les suivant 38 et 47minutes. Pourquoi ne pas tout simplement avoir rejeté en appendice les ajouts de la version de Paris de 1774 :
- Acte 1, Scène 2 - Aria: Addio, o miei sospiri!
- Acte 2, Scène 1 - Air des Furies
- Acte 2, Scène 2 - Ballet des ombres heureuses

Soit 14 minutes et 52 secondes...
Peut-être qu'il y a quelques raccords, mais ces raccords auraient aussi pu être gérés, et un ordre proposé (comme c'est le cas pour un enregistrement de Madame Butterfly qui propose trois versions différentes sur 4 CD, mais sans redite et avec des "programmes" qui permettent d'écouter la version choisie.)

Pour avoir vu le concert, Fagioli manquait de poésie et de sensibilité, alors que les deux femmes étaient très bien (surtout De Negri!). Equilbey et ses ensembles plutôt chouettes, mais un peu de lourdeur par moments.

C'était Minkovsky avec Mehta, Tilling et Quintans qu'il fallait enregistrer Confused Là c'est grandiose et génial d'un bout à l'autre!

Si Croft ne te convainc pas, alors AUCUN ténor ne le pourra jamais Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 EmptyMer 19 Aoû 2015 - 14:45

calbo a écrit:
Si Croft ne te convainc pas, alors AUCUN ténor ne le pourra jamais Confused

Si si!! Simoneau, Fouchécourt et Kozlovsky me conviennent parfaitement. Et justement, mon soucis avec Croft c'est ce milieu entre le baroque assumé de Fouchécourt et le classicisme de Simoneau... et le tout sans grande poésie je trouve là où les trois ténors cités en regorgent à leur manière.

Ou alors je ne suis pas sensible à la poésie de Croft.
Mais en tout cas, ce n'est pas la version pour ténor qui est en cause, c'est sûr et certain!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 EmptyMer 19 Aoû 2015 - 14:58

Simoneau c'est un peu ancien (même si la voix était superbe j'en conviens) et je ne connais ni Fouchécourt ni Kozlovsky dans ce rôle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 EmptyMer 19 Aoû 2015 - 15:09

calbo a écrit:
Simoneau c'est un peu ancien (même si la voix était superbe j'en conviens) et je ne connais ni Fouchécourt ni Kozlovsky dans ce rôle

Kozlovsky c'est comme Simoneau, mais en Russe! hehe
Plus sérieusement, c'est moins classique comme style, mais avec des fulgurances de poésie et de nuances jamais entendues.
Fouchécourt, il chante un peu ça comme du Rameau...

Croft, ça manque de finesse de de sensibilité à mes oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 EmptyMer 19 Aoû 2015 - 15:12

J'aurais dû me douter qu'il y avait anguille sous roche hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 EmptyMer 19 Aoû 2015 - 15:18

calbo a écrit:
J'aurais dû me douter qu'il y avait anguille sous roche hehe

Parce que si je te dis Kozlovsky, tu n'as aucune idée de qui c'est? Shocked affraid pale ... Sad
http://classik.forumactif.com/t5016-ivan-kozlovsky-1900-1993
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 EmptyMer 19 Aoû 2015 - 15:20

Polyeucte a écrit:
calbo a écrit:
J'aurais dû me douter qu'il y avait anguille sous roche hehe

Parce que si je te dis Kozlovsky, tu n'as aucune idée de qui c'est? Shocked  affraid pale ... Sad
http://classik.forumactif.com/t5016-ivan-kozlovsky-1900-1993

Je ne cherche pas les choses un peu bizarroïdes comme tu sais si bien le faire hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 EmptyMer 19 Aoû 2015 - 15:23

calbo a écrit:
Je ne cherche pas les choses un peu bizarroïdes comme tu sais si bien le faire hehe

Kozlovsky n'est en rien bizarroïde. C'est juste l'un des plus grands ténors du XXème siècle. Et son Orphée est mythique...
Ce n'est pas "juste" exotique, c'est totalement envoutant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 EmptyMer 19 Aoû 2015 - 15:24

SI tel n'était pas le cas tu n'en n'aurais pas parlé Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Nepenthes
Néophyte


Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 23/08/2014

Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 EmptyMer 14 Oct 2015 - 15:39

Vous êtes peu nombreux à parler de la version italienne avec Bernarda FINK en mezzo-soprano dans le rôle d'Orphée, et René Jacobs à la direction (sorti chez Harmonia Mundi).
Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 51CNW85GZJL

Comment se positionne-t-elle par rapport aux versions de référence évoquées ici ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31028
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 EmptyMer 14 Oct 2015 - 15:41

Moi j'aime beaucoup ... mais je ne suis pas du tout au courant de la discographie.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Nepenthes
Néophyte


Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 23/08/2014

Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 EmptyJeu 15 Oct 2015 - 10:21

Cololi a écrit:
Moi j'aime beaucoup ... mais je ne suis pas du tout au courant de la discographie.

J'aime beaucoup également cet enregistrement, mais comme je ne connais pas le reste de la discographie, je n'ai pas de point de comparaison...
D'où ma question, pour savoir si ça vaut le coup d'écouter d'autres versions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 EmptyJeu 15 Oct 2015 - 10:55

Nepenthes a écrit:
Cololi a écrit:
Moi j'aime beaucoup ... mais je ne suis pas du tout au courant de la discographie.

J'aime beaucoup également cet enregistrement, mais comme je ne connais pas le reste de la discographie, je n'ai pas de point de comparaison...
D'où ma question, pour savoir si ça vaut le coup d'écouter d'autres versions.

Il est toujours passionnant d'écouter d'autres versions, surtout pour l'Orphée de Gluck!

Personnellement, je trouve cette version chouette, mais je suis plus attaché à d'autres version :
- Version viennoise (italien, pour castra, donc mezzo/contre ténor) : le DVD avec Bejun Mehta (contre-ténor) dans le rôle titre
- Version de Paris (français, pour ténor) : enregistrement dirigé par Ryan Brown avec Jean-Paul Fouchécourt dans le rôle titre, enregistrement avec Leopold Simoneau dans le rôle titre
- Version de Berlioz (français, pour mezzo-soprano) : enregistrement avec Ewa Podles, enregistrement avec Anne-Sophie von Otter (direction Gardiner)

Et j'en passe! Cet opéra est vraiment fascinant par ses évolutions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
encolpio
La vie en noir et blanc
encolpio

Nombre de messages : 848
Age : 46
Localisation : Palermo
Date d'inscription : 10/06/2005

Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 EmptySam 7 Jan 2017 - 18:53

Je constate avec effroi que vous n'avez pas cité la version H HAENCHEN, KAMMERORCHESTER CARL PHILIPP EMANUEL BACH, 1988, CAPRICCIO, J KOWALSKI, D SCHELLENBERGER-ERNST, C FLIEGNER
KOWALSKI y est absolument divin, sans doute la plus belle version avec contre-tenor!

Pour la version Karajan tant décriée à la première page, je l'adore: Du très grand Karajan, exalté comme rarement: nous sommes en 59, dans ses grandes années, certes l'orchestre n'est pas des plus raffiné, mais il dirige cette oeuvre d'une main de fer. Ecoutez le début du 2e acte: le ballo delle Furie et surtout l'air (plage 15) personne n'a osé une telle précipitation, un tel déchirement (seul Minko rivalise!!, c'est peu dire) Tout de même Simionato et Jurinac, c'est grand, fort, superbe.

Oui Podles est magistrale et à connaître absolument!!!!!!!!!! mais la direction de Peire est bien pâlichonne!

Je suis bien d'accord que le tenor/poète en ce rôle est Simoneau, à la diction parfaite, au charme incroyable (le timbre!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 EmptyMar 3 Sep 2019 - 17:18

A paraitre en octobre :

Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 2.110638

Christoph Willibald Gluck
ORPHÉE ET EURYDICE (version revue par H. Berlioz)

Orphée - Marianne Crebassa
Eurydice - Hélène Guilmette
Amour - Lea Desandre

Danseurs : Claire Carpentier, Élodie Chan, Tommy Entresangle, Yannis François, Margherita Mischitelli, Charlotte Siepiora

Ensemble Pygmalion
Direction : Raphaël Pichon

Mise en scène : Aurélien Bory

Enregistré à l'Opéra-Comique, Paris, les 16 et 18 octobre 2018.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Contenu sponsorisé




Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Gluck - Orphée et Euridice
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Orfeo ed Euridice
» New son - orphée
» Hector Berlioz: les cantates
» Niccolò Piccinni (1728-1800)
» Caccini - Le nuove musiche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: