Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Gluck - Orphée et Euridice

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptySam 1 Nov 2008 - 10:53

Attention , Mimi c'est à la fois Mireille Delunsch, un personnage de la Bohème et surtout Michele Pertusi le chouchou de calbo...

hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptySam 1 Nov 2008 - 11:23

Absolument pas. tutut
Il n'y a qu'une seule Mimi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptySam 1 Nov 2008 - 22:15

Calbo va râler.... Mr. Green

Si, mi chiamano Mimi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptySam 1 Nov 2008 - 22:55

Et un coup de pied dans les ****** ca vous tente? What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyDim 12 Juil 2009 - 23:28

Quelqu'un connait ou a eu des échos de cette version ?

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 090712113125803332
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyDim 12 Juil 2009 - 23:53

Vu, je crois. Statique. Et puis sinon, c'est Kasarova, dans un rôle plutôt grave : si on aime le timbre, on en a pour son argent, sinon, on attend que le temps passse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyDim 12 Juil 2009 - 23:54

Ah, tiens, j'ai vu un extrait de cet Orphée (justement avec Kasarova).

C'est justement Kasarova dans ses très bons jours. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyDim 12 Juil 2009 - 23:57

Kasarova est bien, mais l'oeuvre n'en sort pas grandie. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyDim 12 Juil 2009 - 23:58

Alors, là, je m'en fiche totalement. bedo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyLun 13 Juil 2009 - 0:00

J'adore Kasarova. I love you
J'ajoute donc à ma liste. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel

Nombre de messages : 1512
Age : 32
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyLun 13 Juil 2009 - 0:21

Bien une réponse de glottophile ça Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyMer 14 Avr 2010 - 16:50

Quelqu'un aurait-il vu cette version mise en ballet sortie l'an dernier, chorégraphiée par Pina Bausch et dirigée par Hengelbrock :

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 51riXiWxe9L._SL500_AA300_ ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyMer 14 Avr 2010 - 16:53

Il me semble que j'ai vu ca sur mezzo en janvier dernier. C'est un travail intéressant mais assez surprenant quand même; mais pour qui connait Bausch ca reste quand même d'un niveau excellent. Les balletomanes du forum confirmeront ou infirmeront
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyJeu 15 Avr 2010 - 6:43

Octavian a écrit:
Quelqu'un aurait-il vu cette version mise en ballet sortie l'an dernier, chorégraphiée par Pina Bausch et dirigée par Hengelbrock :

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 51riXiWxe9L._SL500_AA300_ ?

C'est une merveille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyVen 16 Avr 2010 - 13:25

Merci pour vos amis, je crois que je vais me laisser tenter. coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyVen 16 Avr 2010 - 13:30

La seule chose qui m'avait embêté était que c'était chanté en allemand... Enfin embêté... disons plutôt surpris.
Mais sinon, de magnifiques tableaux par moments!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyVen 16 Avr 2010 - 13:49

Jorge a écrit:
Je dispose de la version Minkowski: version pour ténor en français donc. Il me semble que pour cette partition, il n'y a pas meilleure référence.

On peut au moins trouver trois autres enregistrements d'Orphée en version ténor. Par contre, niveau style baroque, on repassera. Mais les ténors sont tellement magnifiques que je reste toujours en admiration.

1950 Samuel Samosud
L'Amour: Galina Sacharova
Eurydice : Elizaveta Schumskaja
Orphée: Ivan Koslovski
Une Ombre: Tatiana Talakhadze

En russe bien entendu... Magnifique direction "à l'ancienne" de Samosud, particulièrement à l'aise pour créer les ambiances. par contre, c'est assez lent. A noter qu'il y a tous les ballets de la version française, plus les ballets de la version italienne.
Shumskaya très bien en Eurydice, mais c'est pour Kozlovsky que cette intégrale vaut le coup! Comme toujours très attentif à la ligne et aux respiration, il est le poète parfait, légèrement désincarné par instants, toujours dans l'art. Souffle infini, nuances dynamiques parfaitement en place... Du grand art. Disons que c'est une vision assez personnelle de l'oeuvre, mais c'est fascinant! Une véritable expérience je trouve...


1955 Louis de Froment
Orphée : Nicolai Gedda
Amour : Liliane Berton
Eurydice : Janine Micheau

Là encore, et peut-être encore plus, le style de la direction est très loin du baroque. Très très très lent, et sans l'imagination d'un Samossoud je trouve...
Micheau rayonne en Eurydice. Gedda quant à lui se trouve dans ses limites tant du point de vue longueur de souffle (vu la direction, il faut en avoir!!) que du côté nuance. La voix est magnifique par contre. Français impeccable bien sûr!


1956 Hans Rosbaud
Orphée : Léopold Simoneau
Amour : Pierrette Alarié
Eurydice : Suzanne Danco

Un petit plus rapide que les deux autres, et plus léger. On commence à poindre une touche baroque. Assez belle direction.
Alarié et Danco sont parfaite, légères et belles. Simoneau est un vrai rayon de soleil. Timbre d'une beauté rare, nuances et souffle... tout y est. Un peu moins impressionnant que Kozlovsky, mais tout de même splendide!
Français là encore parfait!


Donc, si vous tombez sur un de ces versions et que le style baroque n'est pas forcément un élément déterminant, allez-y! Une petite préférence pour Kozlovsky et même Simoneau tout de même, beaucoup plus à l'aise avec le personnage et l'écriture que Gedda...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptySam 17 Avr 2010 - 13:07

Polyeucte a écrit:
Jorge a écrit:
Je dispose de la version Minkowski: version pour ténor en français donc. Il me semble que pour cette partition, il n'y a pas meilleure référence.

On peut au moins trouver trois autres enregistrements d'Orphée en version ténor. Par contre, niveau style baroque, on repassera. Mais les ténors sont tellement magnifiques que je reste toujours en admiration.
Il y a aussi Fouchécourt chez Naxos, récemment. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptySam 17 Avr 2010 - 18:40

Qui doit être autrement plus stylé, je n'en doute pas. Mais j'ai ré-écouté la version russe et vraiment, il y a une telle intensité... et c'est dirigé assez légèrement finalement.
Disons qu'on se rapproche plus de la messe par moments, mais ce que font Kozlovsky et le chef est une vraie expérience à écouter : je ne pense pas qu'on puisse rester froid : soit on aime, soit on déteste...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyLun 13 Déc 2010 - 21:02

Il existe un enregistrement de studio de 1967 qui correspond à la version viennoise de 1762 chantée en italien par Karl Richter. Il dirige le Münchener Bach-Orchester et le Münchener Bach-Chor. Ses 3 solistes sont allemands ou autrichiens. Il s'agit de Dietrich-Fischer Dieskau en Orfeo, Gundula Janowitz en Euridice et Edda Moser dans le rôle de l'Amore. Cela doit être plutôt exotique mais pourquoi pas? Si quelqu'un connaît cet enregistrement, cela m'intéresserait d'avoir un commentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyLun 13 Déc 2010 - 21:06

C'est exotique en effet. Mais DFD fonctionne mieux là que dans Pelléas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
eleanore-clo
Mélomane averti


Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 04/12/2009

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyJeu 16 Déc 2010 - 10:42

Bonjour

Il y a quelques années, la version (italienne) Haenchen, chez Capriccio, était portée aux nues.
Elle a disparu des bacs et des mémoires.

Cordialement
Eléanore-clo


Dernière édition par eleanore-clo le Mer 28 Nov 2012 - 11:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyJeu 16 Déc 2010 - 11:05

aurele (Lun 13 Déc - 21:02) a écrit:
Il existe un enregistrement de studio de 1967 qui correspond à la version viennoise de 1762 chantée en italien par Karl Richter. Il dirige le Münchener Bach-Orchester et le Münchener Bach-Chor. Ses 3 solistes sont allemands ou autrichiens. Il s'agit de Dietrich-Fischer Dieskau en Orfeo, Gundula Janowitz en Euridice et Edda Moser dans le rôle de l'Amore. Cela doit être plutôt exotique mais pourquoi pas? Si quelqu'un connaît cet enregistrement, cela m'intéresserait d'avoir un commentaire.

En dépit de l'exotisme (ou à cause, en fait ; je ne sais pas scratch ) c'est l'une de mes versions de chevet. La direction est infiniment classique, sans doute très cadré (mais jamais trop, à mon sens). Apollinienne dans le bon sens du terme (avec lumière et couleurs, donc) ; très théâtrale en tout cas et garantissant au récit une lisibilité parfaite, à mon sens.

Le trio des chanteurs est simplement majuscule. Avec un Amour charnu au possible ; une Eurydice qui n'est que radiance, opalescences, chair et transparence à la fois (voir ce que j'ai pu écrire sur l'effet "vitrail" de Janowitz dans le topic ad hoc). Et surtout un DFD qui a, à mon avis, gagné en poids, en envergure aussi depuis la version Fricsay, sans que la voix ait perdu en émail (loin s'en faut).

Au rayon des versions viennoises, je recommande l'enregistrement Östman, chez Naxos, fresque magnifiquement brossée avec des couleurs sublimes et des chanteuses parfaitement intégrées (mention particulière à Maya Boog).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyJeu 16 Déc 2010 - 11:06

Polyeucte (Ven 16 Avr - 12:49) a écrit:
Jorge a écrit:
Je dispose de la version Minkowski: version pour ténor en français donc. Il me semble que pour cette partition, il n'y a pas meilleure référence.

On peut au moins trouver trois autres enregistrements d'Orphée en version ténor. Par contre, niveau style baroque, on repassera. Mais les ténors sont tellement magnifiques que je reste toujours en admiration.

1950 Samuel Samosud
L'Amour: Galina Sacharova
Eurydice : Elizaveta Schumskaja
Orphée: Ivan Koslovski
Une Ombre: Tatiana Talakhadze

En russe bien entendu... Magnifique direction "à l'ancienne" de Samosud, particulièrement à l'aise pour créer les ambiances. par contre, c'est assez lent. A noter qu'il y a tous les ballets de la version française, plus les ballets de la version italienne.
Shumskaya très bien en Eurydice, mais c'est pour Kozlovsky que cette intégrale vaut le coup! Comme toujours très attentif à la ligne et aux respiration, il est le poète parfait, légèrement désincarné par instants, toujours dans l'art. Souffle infini, nuances dynamiques parfaitement en place... Du grand art. Disons que c'est une vision assez personnelle de l'oeuvre, mais c'est fascinant! Une véritable expérience je trouve...


1955 Louis de Froment
Orphée : Nicolai Gedda
Amour : Liliane Berton
Eurydice : Janine Micheau

Là encore, et peut-être encore plus, le style de la direction est très loin du baroque. Très très très lent, et sans l'imagination d'un Samossoud je trouve...
Micheau rayonne en Eurydice. Gedda quant à lui se trouve dans ses limites tant du point de vue longueur de souffle (vu la direction, il faut en avoir!!) que du côté nuance. La voix est magnifique par contre. Français impeccable bien sûr!


1956 Hans Rosbaud
Orphée : Léopold Simoneau
Amour : Pierrette Alarié
Eurydice : Suzanne Danco

Un petit plus rapide que les deux autres, et plus léger. On commence à poindre une touche baroque. Assez belle direction.
Alarié et Danco sont parfaite, légères et belles. Simoneau est un vrai rayon de soleil. Timbre d'une beauté rare, nuances et souffle... tout y est. Un peu moins impressionnant que Kozlovsky, mais tout de même splendide!
Français là encore parfait!


Donc, si vous tombez sur un de ces versions et que le style baroque n'est pas forcément un élément déterminant, allez-y! Une petite préférence pour Kozlovsky et même Simoneau tout de même, beaucoup plus à l'aise avec le personnage et l'écriture que Gedda...

J'ajoute la version Brown, chez Naxos avec Fouchécourt, plutôt sympathique dans l'ensemble (et, par bien des côtés, beaucoup plus sensible que la version Minkowski).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyJeu 16 Déc 2010 - 16:52

C'est vrai, mais aussi un peu tiède (comme d'habitude avec ce chef).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Figaro
Mélomaniaque
Figaro

Nombre de messages : 883
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptySam 18 Déc 2010 - 15:04

aurele a écrit:
Il existe un enregistrement de studio de 1967 qui correspond à la version viennoise de 1762 chantée en italien par Karl Richter. Il dirige le Münchener Bach-Orchester et le Münchener Bach-Chor. Ses 3 solistes sont allemands ou autrichiens. Il s'agit de Dietrich-Fischer Dieskau en Orfeo, Gundula Janowitz en Euridice et Edda Moser dans le rôle de l'Amore. Cela doit être plutôt exotique mais pourquoi pas? Si quelqu'un connaît cet enregistrement, cela m'intéresserait d'avoir un commentaire.
Magnifique version, très classique, mais sans aucune lourdeur au niveau de la direction. Si tu aimes les Bach de Richter, c'est dans la lignée. Le trio vocal est selon moi idéal : DFD est hyper engagé, très touchant, le timbre est splendide. Janowitz I love you I love you I love you est comme toujours sublime à tous les niveaux (de toute façon je trouverai toujours ce qu'elle fait sublime, même si elle avait récité l'annuaire Wink ). Edda Moser est très surprenante en Amour, c'est un personnage engagé qui existe et pas seulement une belle petite voix qui parle à l'oreille d'Orphée. Il faut entendre son "Orfeo che fai ?", rien a voir avec ce qu'on a l'habitude d'entendre dans ce rôle. Pour te donner une idée, écoute sa Reine de la Nuit après celle de Rita Streich, là ça fait le même effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyLun 18 Avr 2011 - 3:20

Concernant la version viennoise en italien, voici une réédition récente par Emi Classics dans la collection économique "The Home of Opera" :

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 0724356650725-lf

J'ai écouté "Che farò senza Euridice" pour me faire une idée. La direction de Muti est lentissime, extrêmement plate. On a le temps de s'endormir. Baltsa est peu expressive. Le timbre me plaît mais c'est tout. Je ne pense que j'écouterai sur cette version, du moins pour le moment. Je serai curieux d'avoir vos avis néanmoins.

Sony va bientôt rééditer dans sa collection économique une version qui était devenue très difficilement trouvable et qui donne envie sur le papier quand on voit le nom des interprètes d'Orfeo et d'Euridice : Shirley Verrett et Anna Moffo. Je ne connais en revanche pas du tout le chef. J'ai déjà entendu parler de Judith Raskin mais je ne l'ai jamais entendu. L'enregistrement date de 1965 et c'est une version mixte (Vienne 1762 et version Berlioz) chantée en italien. Je me trompe peut être.

http://www.amazon.fr/Gluck-Orfeo-Euridice-Opera-House/dp/B004QM8HTE/ref=sr_1_1?s=music&ie=UTF8&qid=1303089614&sr=1-1

J'aimerais avoir des avis donc si possible même si je ne risque rien puisque le prix est peu élevé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyLun 18 Avr 2011 - 8:45

Quitte à écouter une version étrange (style vocale assez bizarre pour du Gluck, version hybride...), écoute plutôt cette version : Orphée

Enfin je dis ça, je ne dis rien Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1187
Date d'inscription : 19/04/2010

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyLun 18 Avr 2011 - 9:41

Moi j'aime bien la version de Muti avec une distribution éclatante (Marshall rappelle Janowitz parfois).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyMar 20 Déc 2011 - 21:47

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 41iBsXpWNiL._SL500_AA300_

rien que pour Croft et Minko cette version est juste drunken drunken drunken drunken drunken drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyMer 21 Déc 2011 - 0:07

SI tu veux continuer sur les versions pour ténor, tu peux jeter une oreille sur la version avec Leopold Simoneau... Oui, je sais c'est vieux et il est mort... mais c'est assez souverain quand même (Fournet à la baguette...)
Tu as aussi Kozlovsky, mais en russe... foudroyant mais bon... faut passer outre la langue!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyMer 21 Déc 2011 - 15:54

Polyeucte a écrit:
SI tu veux continuer sur les versions pour ténor, tu peux jeter une oreille sur la version avec Leopold Simoneau... Oui, je sais c'est vieux et il est mort... mais c'est assez souverain quand même (Fournet à la baguette...)
Tu as aussi Kozlovsky, mais en russe... foudroyant mais bon... faut passer outre la langue!

Je prends note d'autant que j'avais beaucoup aimé Simoneau dans Mozart (Cosi me semble-t-il que j'avais écouté juste après son décès), donc Gluck, qui est quand même assez voisin je trouve, devrait être assez génial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyMer 28 Nov 2012 - 11:17

WoO a écrit:
J'ai acquis ce disque pour Fouchécourt que j'apprécie par ailleurs. La prestation de cet orchestre américain est tout a fait satisfaisante (même si on peut déplorer la disparition du ballet final)

Oui... mais après, ils se justifient en disant que lors de la première, il n'y aurait pas eu de ballet justement (enfin si mes souvenirs sont bons!)

Citation :
Mais, il y a un mais...

La voix de Fouchécourt m'a semblé un peu perdue au milieu de la masse sonore, comme si elle n'était pas assez puissante pour relever le défi.
Est-ce dû à la prise de son ? Je l'ignore.

A ceci se rajoute un autre défaut...

Soyons plus clair : Fouchécourt appartient à cette catégorie de chanteurs que j'adore et qui me procurent une joie absolument indescriptible quand ils chantent en latin prononcé à la française. Le maniérisme, la caractère précieux et affecté, la diction parfaite et le timbre si singulier de ce chanteur le rendent ici pour moi à la fois irremplaçable et insurpassable. Me concernant : le meilleur haute-contre pour le répertoire religieux baroque français.

En revanche dans certains opéras et tragédies lyriques, ces qualités peuvent parfois aller jusqu'à se changer en défaut : dans le disque qui nous intéresse ici qu'est-ce qu'il peut sonner "artificiel" ! On est parfois à la limite de l'agacement et c'est vraiment dommage.

C'est marrant, parce que si je retrouve exactement ce que tu ressens sur le côté un peu "artificiel" du chant, moi j'y trouve un grande plaisir.

J'entends ici un Orphée totalement artiste et presque plus incarné... où la passion se traduit plus par la ligne de chant que par de grands élans lyriques. Tout y est finement ciselé, délicat, ouvragé... je trouve ça magnifique et justement tellement émouvant Sad Sad

Orchestre très intéressant aussi, qui pousse Glück vers LULLY, ce qui me change de mes versions non-baroques, berlioziennes ou italiennes! hehe


Une superbe découverte pour ma part! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
moffo
Néophyte


Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 12/06/2010

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Gluck - Orphée et Euridice    Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyMer 28 Nov 2012 - 22:18

J'ai la version pour ténor en français avec Léopold Simoneau, Suzanne Danco, Pierrette Alarie chez (Philips, 1956) mais je demeure fidele à la version italienne pour mezzo avec Shirley Verrett, Anna Moffo, Judith Raskin, sous la baguette de Renato Fasano (RCA, 1965), que de beau chant et cette version inclut beaucoup de musique de ballet de la version française.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 38
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyJeu 29 Nov 2012 - 8:51

moffo a écrit:
J'ai la version pour ténor en français avec Léopold Simoneau, Suzanne Danco, Pierrette Alarie chez (Philips, 1956) mais je demeure fidele à la version italienne pour mezzo avec Shirley Verrett, Anna Moffo, Judith Raskin, sous la baguette de Renato Fasano (RCA, 1965), que de beau chant et cette version inclut beaucoup de musique de ballet de la version française.

Alors, dans ce cas-là (version italienne, j'entends), je préfère de loin la version Mackerras, qui inclut également le ballet final ; et le duo Forrester/Stich-Randall est d'une hauteur de vue incroyable, classique au carré. Un marbre finement veiné, tout en lumières idéalement contrastées.
En version originale, Östman a ma faveur : des couleurs incroyables, un théâtre en nuances pastelles qui n'évacue jamais le drame (au contraire, c'est un surgissement, cf. la scène infernale). Et Biel, légère, joue d'un instrument incroyablement androgyne (Boog et Avemo complétant magnifiquement le plateau, suivant cette optique).
Sinon, il reste Solti où le chant, exubérant, décomplexé est à la fête comme rarement (en dépit de l'édition traficotée).
Je parle de Fürtwängler, Fricsay, Karajan, etc. ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyVen 29 Nov 2013 - 17:14

Ecoute de deux versions un peu aux antipodes malgré la tessiture commune : Franco Fagioli/Laurence Equilbey pour le version viennoise en italien... et Ewa Podles/Patrick Peire pour la version révisée par Berlioz...

la version viennoise est très belle, touchante et agréable à l'écoute... mais tout cela me semble bien trop fabriqué et superficiel pour le chant. J'ai entendu de superbes critiques sur ce que faisait Fagioli et personnellement je ne trouve pas ça si génial que ça. C'est bien chanté, mais sans la finesse que peuvent donner d'autres chanteurs : un peu trop démonstratif à mon goût donc. Orchestre assez bon mais un peu lent par moments pour Equilbey.

Et puis la version berliozienne... Et si Ewa Podles avait les mêmes capacités vocalisatrices que Fagioli, elle n'en fait pas du tout étalage ici (vous me direz que c'est logique pour la version! hehe) et mise tout sur la ligne, la délicatesse d'une voix pourtant assez large et puissante. Et son Orphée devient tout à coup prenant, vivant et tragique.

Bon, tout ça n'arrive bien sûr pas à la cheville de Kozlovsky bien sûr, mais bon...
En tout cas, le changement de style est assez impressionnant entre ces deux versions, même si on est dans le même genre de voix...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
comete
Néophyte
comete

Nombre de messages : 2
Age : 59
Localisation : Saint-Memmie
Date d'inscription : 26/04/2014

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Pour la voix unique et enchanteresse de Kathleen Ferrier !!!   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptySam 3 Mai 2014 - 13:11

sunny Pour la voix unique et enchanteresse de Kathleen Ferrier !!!
Enregistrée en direct en 1951 à Amsterdam, il s'agit de la version italienne de l'oeuvre de Gluck.
Kathleen Ferrier (contralto), Zoe Vlachopoulos (soprano), Ann Ayars (soprano)
Southern Philharmonic Orchestra, Glyndebourne Festival Chorus, Fritz Stiedry.

Vous pouvez l'écouter sur Qobuz - label Documents.

 coucou Il existe également une version de 47 qui a été transféré d'un 78s du label British Angel  - comme Kathleen Ferrier.
On peut l'écouter à partir de ce lien trouvé sur le forum Talkclassical - http://www.talkclassical.com/20135-gluck-orfeo-ed-euridice.html

Gluck: Orfeo ed Euridice (Stiedry / Kathleen Ferrier 1947) Free download


Christoph Gluck: Orfeo ed Euridice (concise version in Italian)
Fritz Stiedry conducting the Southern Philharmonic Orchestra
Kathleen Ferrier, Anne Ayars, Zoe Vlachopoulos[
& the Glyndebourne Festival Chorus (Recorded 1947)

Je suis tout nouveau membre depuis hier; savez-vous si on a le droit de mettre à disposition sur ce site des fichiers audios tombés dans le domaine public ?

Bien à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-comete.fr
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31028
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptySam 3 Mai 2014 - 13:20

Du Gluck de 1947, non ça ne pose pas de problème.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
comete
Néophyte
comete

Nombre de messages : 2
Age : 59
Localisation : Saint-Memmie
Date d'inscription : 26/04/2014

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptySam 3 Mai 2014 - 13:26

Merci de votre réponse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.la-comete.fr
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyMer 30 Juil 2014 - 11:49

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Arthausmusik102184

Bejun Mehta (Orfeo), Eva Liebau (Euridice) & Regula Mühlemann (Amore)
Collegium 1704, Collegium Vocale 1704, Václav Luks

Filmed at the Baroque Theatre of Cˇeský Krumlov Castle


Quelqu'un connait cet Orfeo? Les images semblent superbes, Mehta dans le rôle d'Orphée est un vrai bonheur de poésie et de beauté avec Minkowski donc devrait être aussi bien voir même mieux ici (studio!)...
Mais je me demandais si le montage fonctionnait bien. Si j'ai bien vu les quelques extraits, on passe un peu du cadre baroque à nos jours d'un changement de plan non? Depuis le théâtre du chateau avec orchestre en perruque vers Orphée en costume actuel pour ensuite le retrouver dans un costume ancien...

Un avis de quelqu'un? Very Happy

Merci d'avance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyMer 30 Juil 2014 - 12:56

Je n'ai vu que les extraits officiels (suite à ton message, merci !), ça a l'air super en effet. Moi, ce que j'en déduis, c'est (du moins si l'histoire est racontée dans l'ordre) qu'il y a par moment une petite distanciation où on te montre l'artifice du théâtre, comme dans les grandes réjouissances que Mehta regarde avec tristesse — ça paraît un poncif comme ça, mais ça a l'air superbement réalisé. Je trouve ça assez touchant, ce dispositif qui ne cache pas sa naïveté, ne cherche pas absolument à faire authentique ni vrai.
En tout cas, ça m'a donné envie de le voir.

Ce que je puis te dire en revanche, c'est que Liebau est une merveilleuse chanteuse, voix crémeuse mais pas du tout opaque ou tassée, vraiment un délice. Et Luks est l'un des meilleurs chefs vivants — pour le seria, j'aurais même tendance à dire que c'est le meilleur. Et les extraits ont plutôt l'air de confirmer mon assertion. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyMer 30 Juil 2014 - 13:02

DavidLeMarrec a écrit:
Je n'ai vu que les extraits officiels (suite à ton message, merci !), ça a l'air super en effet. Moi, ce que j'en déduis, c'est (du moins si l'histoire est racontée dans l'ordre) qu'il y a par moment une petite distanciation où on te montre l'artifice du théâtre, comme dans les grandes réjouissances que Mehta regarde avec tristesse — ça paraît un poncif comme ça, mais ça a l'air superbement réalisé. Je trouve ça assez touchant, ce dispositif qui ne cache pas sa naïveté, ne cherche pas absolument à faire authentique ni vrai.
En tout cas, ça m'a donné envie de le voir.

Ce que je puis te dire en revanche, c'est que Liebau est une merveilleuse chanteuse, voix crémeuse mais pas du tout opaque ou tassée, vraiment un délice. Et Luks est l'un des meilleurs chefs vivants — pour le seria, j'aurais même tendance à dire que c'est le meilleur. Et les extraits ont plutôt l'air de confirmer mon assertion. Very Happy

Bon, donc tout ça me fait diablement envie donc, surtout que sur les petits bouts j'avais du mal à juger de la qualité musicale autre que Mehta... et vu ce que tu en dis... miam! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyMer 30 Juil 2014 - 13:03

Des extraits officiels ici d'ailleurs : http://bejunmehta.com/album/gluck-orfeo-ed-euridice/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83850
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyLun 4 Aoû 2014 - 19:23

J'ai regardé le DVD Gardiner, que j'ai trouvé très bien dans l'ensemble.
Bien sûr, la mise en scène de Wilson est belle mais a tendance à ne pas me rendre les choses beaucoup plus palpitantes. (j'ai écrit quelques SMS pendant le DVD  Mr.Red )

C'est moi ou bien elle a petit côté Bride of Frankenstein ici, Kozena?

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Dibujo

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 LR-bride_of_frankenstein_5-300x188
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31028
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyLun 4 Aoû 2014 - 20:05

Mais c'est magnifique comme œuvre  Neutral 

Un jour on arrivera à te convertir à ce qu'il y a avant Mozart (et aussi aux Mozarts que tu n'aimes pas !)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyLun 4 Aoû 2014 - 20:14

Oui, je vois bien Xavier faire l'éloge de la Finta Semplice et du Devin du Village.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31028
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyLun 4 Aoû 2014 - 20:16

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, je vois bien Xavier faire l'éloge de la Finta Semplice et du Devin du Village.


Au moins ce n'est pas de la caricature ça !  calimero 

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyLun 4 Aoû 2014 - 21:12

Mais Xavier a dit que c'était très bien! Very Happy

Et oui, cette version est superbe je trouve... et la mise en scène passe très bien finalement!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20109
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyJeu 1 Jan 2015 - 22:28

Polyeucte a écrit:
Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Arthausmusik102184

Bejun Mehta (Orfeo), Eva Liebau (Euridice) & Regula Mühlemann (Amore)
Collegium 1704, Collegium Vocale 1704, Václav Luks

Filmed at the Baroque Theatre of Cˇeský Krumlov Castle

Ecouté, regardé... et c'est superbe!!

L'objet est assez étrange. On assiste à une sorte de reconstitution d'époque (orchestre en perruques, décors en toiles peintes...) mais avec des évasions vers des décors naturels du château (les caves principalement pour signifier les enfers), et surtout des images très cinématographiques où la lumière joue un très fort rôle, où la caméra joue des plans, des changements d'angles... tout cela donne donc une vision assez originale... quelques scènes sont un peu kitch (oui, les petites danses dans une décors avec arches et petites fleurs... bof bof!) mais rapidement on a un élément (souvent Orphée!) qui vient perturber cela et alors l'image prend de la profondeur, du sens... avec une sorte de décalage entre le factice et l'humain d'Orphée. De superbes moments... très émouvants et touchant!

Et puis musicalement, comme le prévoyait David, c'est grandiose! Mehta rayonne de tristesse (oui oui!!) et de poésie, Liebau est splendide et Mühlemann espiègle comme il faut.
Orchestre et choeurs superbes et dirigé avec beaucoup d'attention et d'inventivité par Luks (des sonorités parfois très sèches mais non sans raison!).

A voir... ça risque de devenir ma version viennoise de référence! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87571
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 EmptyJeu 1 Jan 2015 - 23:52

Polyeucte a écrit:
Et puis musicalement, comme le prévoyait David, c'est grandiose!

Cool Effectivement, vu les bouts que j'ai vus, ça a l'air super chouette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Gluck - Orphée et Euridice   Gluck - Orphée et Euridice - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Gluck - Orphée et Euridice
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Orfeo ed Euridice
» New son - orphée
» Hector Berlioz: les cantates
» Niccolò Piccinni (1728-1800)
» Caccini - Le nuove musiche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: