Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Mar 6 Nov 2007 - 21:31

Biographies Wikipédia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Antoine_Forqueray
http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Baptiste-Antoine_Forqueray

Citation :
Forqueray est le premier d'une lignée de compositeurs qui comprend son frère Michel (1681-1757), organiste, et ses fils Jean-Baptiste (1699-1782) et Nicolas Gilles (1703-1761), également organiste.

Le Mercure Galant d'avril 1682 nous apprend qu'il eut l’honneur très jeune de jouer de la basse de violon devant Louis XIV et que celui-ci demanda qu’on enseignât la viole au jeune musicien. Devenu gambiste virtuose, il fut nommé musicien ordinaire de La Chambre du Roy Louis XIV en 1689. Jusqu'en 1710, il était accompagné de sa femme, claveciniste, dans ses récitals. En 1730, il se retira à Mantes-la Jolie. Son fils a publié ses œuvres, pour viole de gambe, ainsi que ces mêmes pièces adaptées au clavecin, en 1747.

Marin Marais et Antoine Forqueray ont été, à égalité, considérés par leurs contemporains comme les deux plus grands virtuoses de la viole.

Citation :
Fils d'Antoine, Jean-Baptiste Forqueray eut une enfance malheureuse et fut enfermé vers l’âge de 20 ans à la prison de Bicêtre à la demande de son père qui se vengeait ainsi sur lui du long procès de divorce qui avait déchiré son couple. En décembre 1725, Antoine tenta de persuader le régent de bannir son fils du royaume de France. Heureusement, des amis de Jean-Baptiste intervinrent, écrivant au roy que «sans aucun doute, le fils Forqueray est victime de l’injustice, de la cruauté, et de la jalousie évidente de son père face aux dons de son fils». Le père Forqueray ne fut pas inquiété; il reçut même son salaire de musicien de la cour jusqu’à sa mort alors qu’à partir de 1733, il ne fut plus mis en demeure de remplir ses obligations à la cour.

Jean-Baptiste Forqueray s’était forgé une excellente réputation de concertiste et de professeur. Le Mercure de France d’août 1738 affirme qu'il était le seul à être capable de jouer les pièces de viole de son père (et outre celui-ci) avec grâce.

Il succéda à son père comme musicien ordinaire de la chambre du roy le 14 septembre 1742, puis fut engagé par le prince de Conti de 1761 au décès de celui-ci en 1776, année durant laquelle il se retira. Jean-Baptiste avait été le professeur de viole de la Princesse Henriette (fille de Louis XV) et du Prince Frédéric-Guillaume de Prusse, futur Frédéric II.

En 1747, Jean-Baptiste Forqueray obtint le privilège de publier 29 pièces pour viole de son père et trois pièces de sa propre plume; il publia également la transcription pour clavecin de ces mêmes pièces. La pratique de la transcription était monnaie courante à l’époque; la préface d’autres pièces de viole stipule que l’on pouvait jouer ces pièces au clavecin seul.



Pour résumer, Jean-Baptiste a transcrit pour clavecin les pièces pour viole d'Antoine qui a essayé de le faire exiler....!


Et c'est absolument génial. C'est dans le registre du clavecin qui sonne le mieux, médium grave, ce qui donne une atmosphère très spéciale à ces suites.
C'est le seul de mes cds de clavecin que je peux écouter en entier et en boucle sans me lasser, j'en déduis donc que c'est vraiment une oeuvre originale et intéressante. Chaque morceau a un but bien précis et défini, chaque morceau est différent.

Bien sûr, le cd dont je parle est celui de Yannick Le Gaillard (que j'ai la chance d'avoir comme prof, soit dit en passant Very Happy), qui joue ça merveilleusement bien.

Bref, Forqueray, génial, original, beau clavecin, à écouter absolument Wink


En fait je trouve ça tellement bien que pendant mes vacances en Corrèze j'ai pris un des morceau de la 4ème suite (Le Carillon de Passy enchainé à La Latour) en dictée, ça m'a fait passer le temps.... dire si j'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Mar 6 Nov 2007 - 22:55

Pour Antoine, sa date de naissance à Paris ne semble pas être certaine (1671 ou 1672), celle de son décès à Mantes-le-Jolie est le 28 juin 1745.
Il est de toute façon un des grands de la viole de gambe, à côté de Marin Marais.
Son fils, Jean-Baptiste, même problème: né en 1699 ou 1700.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Mar 6 Nov 2007 - 23:06

Forqueray méritait bien qu'on lui consacre un fil. J'ai parlé de ce compositeur malheureusement méconnu dans le fil sur la viole de gambe (instrument dont Forqueray était un remarquable virtuose).
Je ne connais pas les transcriptions pour clavecin de son oeuvre mais j'imagine qu'on y retrouve les qualités extraordinaires de cette musique bourrée de fantasmes et extrêmement variée, pleine d'orgueil (la "Forqueray"), de grandeur, de virtuosité (la "Bouron"), de mystère (la "Bellemont"), d'inventivité, voire d'humour (la "mandoline").

Forqueray est absolument à découvrir, c'est un musicien majeur, du calibre de Couperin.

Pour voyager dans son époque et en ressentir tous les fantasmes (émotions garanties):

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Mer 7 Nov 2007 - 9:26

Effectivement, fantasme est un bon mot !

Je pense que le cd des pièces pour violes va atterrir chez moi dans pas longtemps tongue

Edit : C'est quand même bête que les suites de danses n'y soient pas toutes... il y a la première et la deuxième, et la deuxième n'est même pas complète...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Mer 7 Nov 2007 - 16:00

sofro a écrit:
Pour voyager dans son époque et en ressentir tous les fantasmes (émotions garanties):

Je vous attendais là... Pour faire illusion dans la rubrique générale en étalant avec un brin de pédagogie un petit classement sur les symphonies de Haydn, on peut à la rigueur tromper la vigilance d'un chroniqueur pressé de France Musique[s], mais ensuite, quand on passe aux choses sérieuses, tout de suite, la différence...

Savall/Koopman/Coin, ça droit drôlement danser. Laughing Ont-ils pensé cette fois-ci à enlever leurs armures de plates auparavant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Mer 7 Nov 2007 - 22:13

Eragny a écrit:
Effectivement, fantasme est un bon mot !

Je pense que le cd des pièces pour violes va atterrir chez moi dans pas longtemps tongue

Edit : C'est quand même bête que les suites de danses n'y soient pas toutes... il y a la première et la deuxième, et la deuxième n'est même pas complète...
Je connais la troisième et la cinquième suite (peut-être pas complètes non plus) par Wieland Kuijken, éparpillées sur des disques probablement introuvables.
Le disque Savall est le plus beau. La "Bellemont" est ce que j'ai entendu de plus troublant et de plus mystérieux joué par une viole de gambe.
Forqueray, grand technicien de son instrument, savait en exploiter toutes les ressources !


DavidLeMarrec a écrit:
Pour faire illusion dans la rubrique générale en étalant avec un brin de pédagogie un petit classement sur les symphonies de Haydn, on peut à la rigueur tromper la vigilance d'un chroniqueur pressé de France Musique[s], mais ensuite, quand on passe aux choses sérieuses, tout de suite, la différence...
Avec vous dans les pinceaux et vos observations perfides en contrepoint de mon style pro et radiogénique, j'ai abandonné définitivement toutes mes ambitions.

Mais vous me le payerez... toute mes frustrations rejailliront sur vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Jeu 1 Mai 2008 - 21:33

J'ai écouté le disque de Y Le Gaillard consacré à Forqueray.
Son style et sa technique me font assez penser à ceux de Blandine Verlet.
Par rapport à Savall et sa viole de gambe, l'approche est différente: pas d'atmosphères mystérieuses aux contours flous, et pas de poésie servie par des effets de sonorité. Il suffit d'écouter "La Bellemont" dans les deux versions pour voir la différence. La musique de Forqueray, prodigieusement géniale et inspirée (on ne le répétera jamais assez), se prête de toute évidence à toutes les expériences, celle-là est très réussie dans son genre. Interprétation à l'image du caractère de Forqueray: orgueilleuse, altière, virtuose. Le clavecin aux sonorités agressives chauffé à blanc rend des sonorités de synthétiseur, le son est transfiguré. Une rythmique diabolique et une virtuosité cinglante, implacable, une opposition continuelle de rythmes et de timbres, et une approche presque ludique achèvent de rendre la chose totalement excitante.
C'est prodigieusement roboratif, mais d'autres approches sont également possibles. Il faudrait voir ce que Rannou fait avec la même partition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Jeu 1 Mai 2008 - 21:55

Je suis content de lire un avis exterieur sur ce disque !

C'est marrant que tu trouves ça orgueilleux (je ne pense pas que ce soit péjoratif mais tout de même) car je trouve ça au contraire complètement rempli d'humilité.
Pour la comparaison avec Blandine Verlet je trouve ça assez judicieux, quoi que je trouve le rubato de YLG un peu moins présent.
Je ne connais pas ce qu'a fait Savall, mais je trouve déjà, peut être pas un mystère mais sûrement un univers bien défini dans chaque pièce.


Par contre, pour les sonorités de synthé : carton rouge Le premier clavecin (celui des suites 1 et 3) est assez désagréable, mais alors celui de la cinquième suite, plein, riche et élégant !


Rah, le disque préféré de ma discothèque !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 28
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Jeu 1 Mai 2008 - 22:01

Ca me fait penser que je n'ai toujours pas écouté (merci Eragny au fait): c'est que Forqueray...

Mais peut-être je vais changer d'avis ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeno
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Jeu 1 Mai 2008 - 23:49

Jusqu'ici, je n'ai pas trouvé que Forqueray se hissait à la hauteur de Couperin, mais je vais m'y consacrer de plus près. Peut-être l'ai-je mal entendu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Jeu 1 Mai 2008 - 23:49

Citation :
C'est marrant que tu trouves ça orgueilleux (je ne pense pas que ce soit péjoratif mais tout de même) car je trouve ça au contraire complètement rempli d'humilité.
Tiens... je sens dans Forqueray une impérieuse grandeur, une hauteur même dans les pages poétiques, qui me fait penser parfois à Bach.
Cette façon d'avancer...
L'humilité, je la verrais plutôt dans Couperin ou Marais.


Citation :
Par contre, pour les sonorités de synthé : carton rouge Le premier clavecin (celui des suites 1 et 3) est assez désagréable, mais alors celui de la cinquième suite, plein, riche et élégant !
Les timbres que YLG obtient dans "la mandoline" par exemple me font l'effet de dépasser un instrument acoustique. La "Bouron" me fait également cet effet: au bout d'un moment, je n'ai plus l'impression d'entendre un clavecin.


Citation :
Rah, le disque préféré de ma discothèque !!!
Je comprends tout à fait ! la rencontre entre un musicien de génie et un interprète transcendant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Ven 2 Mai 2008 - 0:06

sofro a écrit:
Citation :
C'est marrant que tu trouves ça orgueilleux (je ne pense pas que ce soit péjoratif mais tout de même) car je trouve ça au contraire complètement rempli d'humilité.
Tiens... je sens dans Forqueray une impérieuse grandeur, une hauteur même dans les pages poétiques, qui me fait penser parfois à Bach.
Cette façon d'avancer...
L'humilité, je la verrais plutôt dans Couperin ou Marais.
Oui, en fait tu as raison, il faut faire la distinction entre l'orgueil de la musique de Forqueray et l'humilité qu'y a mis YLG.


Citation :
Citation :
Rah, le disque préféré de ma discothèque !!!

Je comprends tout à fait ! la rencontre entre un musicien de génie et un interprète transcendant...
I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 28
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Mar 6 Mai 2008 - 18:49

Suites 1 ; 4 & 5 vraiment intéressantes. L'interprétation de YLG est très vivante mais manque cruellement de subtilité, de profondeur, de tendresse. Mais, évidemment, en contrepartie, on a quelque chose de tout à fait animé et on ne s'ennuie pas, c'est enivrant.

Après ce disque, j'appréhende d'écouter Rannou, qui est toujours tiède, à mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Mar 6 Mai 2008 - 19:57

Jorge a écrit:
Suites 1 ; 4 & 5 vraiment intéressantes. L'interprétation de YLG est très vivante mais manque cruellement de subtilité, de profondeur, de tendresse.
Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 49
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Mar 6 Mai 2008 - 20:25

Jorge a écrit:
Suites 1 ; 4 & 5 vraiment intéressantes. L'interprétation de YLG est très vivante mais manque cruellement de subtilité, de profondeur, de tendresse. Mais, évidemment, en contrepartie, on a quelque chose de tout à fait animé et on ne s'ennuie pas, c'est enivrant.

Tu conseillerais quoi donc ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 28
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Mar 6 Mai 2008 - 21:13

Forqueray est assez mal servi au disque. Je ne connais pas encore le disque de Rannou donc je ne peux pas me prononcer.

Pour en revenir à YLG, ce n'est pas en choisissant un clavecin aux basses splendides (mais qui ont l'air peu dociles d'ailleurs) qu'on a forcement de la profondeur dans une interprétation. Oui, son jeu me tient en alerte mais jamais ne me touche or "je prefere ce qui me touche à ce qui me surprend"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Mar 6 Mai 2008 - 21:16

Bah on doit pas être constitués pareils alors...
Le jeu de Le Gaillard me touche infiniment, d'ailleurs c'est un des seuls clavecinistes qui y arrive. Même par exemple Verlet dans Couperin ne me touche pas durablement. Je trouve entièrement la profondeur, la délicatesse, la subtilité, la tendresse, le pathétique, le magnifique, le brillant chez YLG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Mar 6 Mai 2008 - 21:17

Réécoute la Sylva et la Jupiter (suite 5, dernières pièces) et dis moi s'il n'y a pas de la profondeur et si tu n'es pas touché, Jorge, enfin !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 49
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Mar 6 Mai 2008 - 21:25

Eragny a écrit:
Réécoute la Sylva et la Jupiter (suite 5, dernières pièces) et dis moi s'il n'y a pas de la profondeur et si tu n'es pas touché, Jorge, enfin !!

Je l'écoute à l'instant même. J'ai bien peur que ce ne soit qu'une question de gout.
C'est très joliment interprété mais ça aurait pu l'être encore plus avec un clavecin plus aérien plus libéré à mon sens.C'est quand même assez saccadé, haché ici et parfois trop métallique (Jupiter suite 5 piste 13 par exemple ) Il y aura toujours à redire et ça, selon chaque oreille.

Mais oui c'est beau sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 28
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Mar 6 Mai 2008 - 21:37

Eragny a écrit:
Réécoute la Sylva et la Jupiter (suite 5, dernières pièces) et dis moi s'il n'y a pas de la profondeur et si tu n'es pas touché, Jorge, enfin !!

C'est justement à la Jupiter que je pensais ! Laughing

Comme le dit Atom, c'est haché, brillant mais désinvolte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Mar 6 Mai 2008 - 21:39

Ca ne peut pas être désinvolte et touchant ??
Pour moi désinvolte est une qualité ! C'est désinvolte car... c'est YLG.


Fin bon je ne vais pas vous convaincre que ça vous touche alors que ça ne vous touche pas... c'est pas de ma faute si vous avez un cœur de pierre...
























Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 49
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Mar 6 Mai 2008 - 22:05

Eragny a écrit:

Fin bon je ne vais pas vous convaincre que ça vous touche alors que ça ne vous touche pas... c'est pas de ma faute si vous avez un cœur de pierre...
Mr.Red

On peut aimé sans être transcendé ou subjugué. Et trouvé à redire
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Dim 11 Mai 2008 - 0:11

Je trouve que le jeu de YLG correspond à une approche particulière, virtuose, avec de la hauteur et de la grandeur, centrée sur une vision du caractère de Forqueray, alors que d'autres joueraient plus la carte du poétique, des fantasmes XVII-XVIIIème siècle.
Quand on compare avec la version viole de gambe avec Savall de "La Bellemont", l'ambiance est beaucoup plus mystérieuse chez ce dernier.
On voit la différence d'approche: l'imaginaire rêveur d'un côté, le transcendant cinglant et excitant de l'autre. On pourrait prendre également "la mandoline", on ferait la même constatation.

[lien supprimé]

Maintenant il faudrait voir où se situe ce que fait Rannou...


Dernière édition par sofro le Dim 25 Mai 2008 - 12:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Dim 11 Mai 2008 - 8:36

C'est complètement différent, et tout aussi beau, effectivement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Mar 24 Juin 2008 - 12:18

J'étais l'autre jour chez un ami qui a une bibliothèque de cds impressionnante. J'ai fouillé mais j'ai pas osé demander à en emprunté (je regrette maintenant Mr.Red). J'ai vu une intégrale de l'oeuvre pour viole d'Antoine Forqueray. Je croyais avoir noté l'interprète mais je ne retrouve pas le papier. Est-ce que ça dit quelque chose à quelqu'un ? Je n'avais pas connaissance d'une intégrale à la viole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 49
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Jeu 3 Juil 2008 - 19:44

sofro a écrit:


Forqueray est absolument à découvrir, c'est un musicien majeur, du calibre de Couperin.

Pour voyager dans son époque et en ressentir tous les fantasmes (émotions garanties):


Je viens de le commander, je commence à être amoureux de cette Viole .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Jeu 3 Juil 2008 - 19:50

Et les pièces pour clavecin, banane ? siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Jeu 3 Juil 2008 - 20:43

atomlegend a écrit:
sofro a écrit:


Forqueray est absolument à découvrir, c'est un musicien majeur, du calibre de Couperin.

Pour voyager dans son époque et en ressentir tous les fantasmes (émotions garanties):


Je viens de le commander, je commence à être amoureux de cette Viole .

A écouter en priorité: La "Bellemont" pièce mystérieuse d'une poésie ineffable, d'une grande puissance d'évocation, et toujours avec la formidable inventivité de Forqueray.



Et cette fois, il ne faudra pas venir me dire que ce n'est pas bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Ven 11 Juil 2008 - 20:01

Je suis en train d'écouter à nouveau le double disque Forqueray de YLG (enfin j'écoute autre chose que le carillon de Passy que j'ai tendance à me passer en boucle pendant des heures Rolling Eyes ) J'ai été un peu surpris par le son du clavecin dans La Jupiter et La Buisson, il sonnait presque désagréablement à mon oreille, mais après plusieurs écoutes ça me paraît maintenant évident. Le jeu est toujours parfait. Merci en tout cas à Eragny d'avoir attiré mon attention sur cette brillante interprétation Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Ven 11 Juil 2008 - 20:49

J'en suis heureux !
C'est évident, comme tu dis, ça coule de source, c'est naturel Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 49
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Sam 12 Juil 2008 - 14:36

sofro a écrit:
atomlegend a écrit:
sofro a écrit:


Forqueray est absolument à découvrir, c'est un musicien majeur, du calibre de Couperin.

Pour voyager dans son époque et en ressentir tous les fantasmes (émotions garanties):


Je viens de le commander, je commence à être amoureux de cette Viole .

A écouter en priorité: La "Bellemont" pièce mystérieuse d'une poésie ineffable, d'une grande puissance d'évocation, et toujours avec la formidable inventivité de Forqueray.



Et cette fois, il ne faudra pas venir me dire que ce n'est pas bien...


C'est en effet superbe d'une grande intensité, le continuo pénétrant.
Une profondeur extrême. Je suis complètement sous le charme
I love you .
On y trouve vraiment tout. Mélancolie, virtuosité, très proche de la viole de Marin marais.Tout aussi beau en tout cas.
L'interprétation est vraiment sublime , mention spécial pour la "Cottin" .
La Bellemenont est tout aussi belle, quelle sensibilité elle dégage!!!!
Une fois n'est pas coutume.

merci sofro kiss

Idéal à écouter au casque quand votre femme vous prend la tête
parce que 4 misérables cd sont arrivés le même jour

Mais j'ai toujours un argument de premier ordre:
" Tu préfères que j'aille me saouler au bar comme le voisin ? "

hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Sam 12 Juil 2008 - 19:46

atomlegend a écrit:

merci sofro kiss

Idéal à écouter au casque quand votre femme vous prend la tête
parce que 4 misérables cd sont arrivés le même jour

Mais j'ai toujours un argument de premier ordre:
" Tu préfères que j'aille me saouler au bar comme le voisin ? "

hehe

Que fais-tu si elle répond "Oui ! " ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Sam 12 Juil 2008 - 20:33

Vous êtes voisins ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Sam 12 Juil 2008 - 20:34

Non, pourquoi ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14115
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Sam 12 Juil 2008 - 20:37

J'ai cru que sa femme parlait de toi hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Sam 12 Juil 2008 - 20:44

WoO, t'as bu quelque chose de fort ces dernières heures ? pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Dim 13 Juil 2008 - 13:17

atomlegend a écrit:
C'est en effet superbe d'une grande intensité, le continuo pénétrant.
Une profondeur extrême. Je suis complètement sous le charme
I love you .
On y trouve vraiment tout. Mélancolie, virtuosité, très proche de la viole de Marin marais.Tout aussi beau en tout cas.
L'interprétation est vraiment sublime , mention spécial pour la "Cottin" .
La Bellemenont est tout aussi belle, quelle sensibilité elle dégage!!!!

...La viole contribue à donner à ces oeuvres un climat de mystère et d'étrangeté qui est également l'âme de Forqueray, grâce à son acoustique particulière que le compositeur maîtrisait de façon supérieure.

Le clavecin donne une autre vision, également intéressante, plus de clarté et de tranchant, mais n'oublions pas: Forqueray, c'est quand même la viole de gambe !

Un compositeur génial de toute façon, avec une oeuvre pleine d'inventivité et de trouvailles originales, avec, comme Couperin et Marais, une très grande variété d'affects.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
atomlegend
Roi de la bourde
avatar

Nombre de messages : 9156
Age : 49
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Dim 13 Juil 2008 - 13:28

C'est vrai que j'avais oublié de parler de ce clavecin ici carton rouge
Il vient admirablement bien contraster avec la viole.


On connait d'autres pièces de viole de ce Forqueray ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Dim 13 Juil 2008 - 13:40

atomlegend a écrit:


Idéal à écouter au casque quand votre femme vous prend la tête
parce que 4 misérables cd sont arrivés le même jour

Mais j'ai toujours un argument de premier ordre:
" Tu préfères que j'aille me saouler au bar comme le voisin ? "

hehe
elle devrait s'estimer heureuse que sur les 4 il en ait au moins un où ça ne chante pas!
sinon on peut aussi se saouler à domicile
Revenir en haut Aller en bas
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Lun 14 Juil 2008 - 11:26

atomlegend a écrit:
C'est vrai que j'avais oublié de parler de ce clavecin ici carton rouge
Il vient admirablement bien contraster avec la viole.
Je parlais des versions pour clavecin seul (transcriptions de Forqueray le fils): je préfère la viole pour des raisons acoustiques, j'aime entendre les coups d'archets, et les phrasés qui en résultent, mais il est vrai que le clavecin peut donner une autre vision, pleine d'éclat, de relief, de tranchant et de grandeur: en concert avec un claveciniste chauffé à blanc qui ornemente de façon démentielle, cela peut être effrayant:

Extrait de La Jupiter ici en live:

[lien supprimé]


Citation :
On connait d'autres pièces de viole de ce Forqueray ?
Il existe d'autres pièces de violes de Forqueray éparpillées dans plusieurs disques (Kuijken entre autres), mais c'est moins satisfaisant que ce que fait Savall.


Dernière édition par sofro le Jeu 31 Juil 2008 - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Lun 14 Juil 2008 - 18:03

Qui joue ?? C'est pas bon... Le Gaillard est dix fois meilleur Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Lun 14 Juil 2008 - 21:47

Eragny a écrit:
Qui joue ?? C'est pas bon... Le Gaillard est dix fois meilleur Shocked

Cela ne te suprendra pas, au regard de ce que tu en penses déjà :

Scott Ross...



Bah, moi je trouve que ça fait son effet... Un concert comme ça, je suis preneur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Lun 14 Juil 2008 - 21:48

Je n'avais rien de particulier contre lui... jusqu'à aujourd'hui siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Lun 14 Juil 2008 - 21:52

Oui, c'est moi qui n'aime pas beaucoup Ross dans ce répertoire... Là, c'est très bien, mais toujours ce maintien un peu carré.

Mais c'est nettement moins gênant ici que pour François Couperin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Lun 14 Juil 2008 - 21:53

Je trouve ça vraiment trop carré.
Mais je dois être trop pointilleux sur l'inégalité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Lun 14 Juil 2008 - 21:57

Non, c'est toi qui as raison, Ross joue ça comme du Bach. Il est excellent dans Bach, et ça se sent ici, mais il manque en effet le rebondissement.

Le pire, c'est quand même ces trilles tous identiques et mécaniques chez Couperin, ça m'avait vraiment agacé, et à la lecture de la partition, ce n'est pas très respectueux, y compris de la lettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Era
Noctambule
avatar

Nombre de messages : 12314
Age : 25
Date d'inscription : 23/02/2007

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Mar 15 Juil 2008 - 7:20

Très beau disque de Savall, effectivement. Heureusement qu'il ne joue pas ça comme Kuijken pale

Le son de la viole comme assez souvent en fait, aurait mérité d'être un peu plus franc, mais ça ne me dérange pas plus que ça.
La chaconne La Buisson... I love you (je suis partial, j'adore les chaconnes siffle)

En tout cas, je confirme que je préfère Forqueray à Marais!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81033
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Mar 15 Juil 2008 - 9:59

Il doit y avoir un truc, parce que tout le monde adore les chaconnes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Mar 15 Juil 2008 - 13:08

C'est groove, la chaconne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crapio
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 7577
Age : 28
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   Sam 2 Aoû 2008 - 15:29

Voilà je n'ai pas grand chose à rajouter par rapport à ce que j'ai dit sur Playlist mais là bas c'est périssable.

Découverte de Forqueray avec sa première suite pour clavecin : Et déjà le premier morceau La Laborde m'enchante Very Happy
Je pense qu'une telle oeuvre sur un piano doit perdre tout son charme...
Moi j'aime le clavecin lent et raffiné... et le problème c'est que dans les autres morceaux ce sont des sortes de danses ou du moins des tempi plus rapides qui nous sont proposés Confused et je dois dire qu'à ce moment le son du clavecin à tendance à m'assomer.

Alors au début j'avoue c'est quand même sympa La Forqueray notamment avec ses accentuations.. mais petit à petit je ne suis plus le fil et à partir de 30 minutes je n'écoute plus du tout Confused

Prochain essaie : La suite 5 qu'Eragny m'annonce de bien plus prometteur Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray   

Revenir en haut Aller en bas
 
Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Antoine (et Jean-Baptiste) Forqueray
» Jean-Baptiste Vanhal (1739-1813)
» Jean Baptiste Loeillet
» Jean Baptiste Cupis de Camargo
» Jean-Baptiste Vuillaume

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: