Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Schoenberg - Opéras et oratorios

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16357
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Jeu 25 Fév 2010 - 22:43

Personnellement ce DVD Gatti de Moise et Aron ne m'a pas convaincu, notamment la direction qui manque de fluidité et de clarté.Faut dire que c'est une oeuvre tellement difficile a faire fonctionner...

Par contre, la version qui était passée sur Arte etait vraiment bien dirigée.Malheureusement il semble qu'elle ne soit pas éditée pour le moment en DVD.

En effet, Chailly est bon pour les Gurrelieder, concenant Levine il faut que je réecoute... mon souvenir est incertain...

A noter que dans la version Chailly tu as en plus des Gurrelieder, la Symphonie de Chambre et une version pour orchestre de la Nuit Transfigurée. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Jeu 25 Fév 2010 - 22:46

Xavier a écrit:
Non, pour ça (à moins de prendre le pdf sur ODB bien sûr), il faut que tu prennes une ancienne édition comme celle de Chailly qui se trouve (mais plus cher bien sûr) sur Marketplace bien sûr.

ou alors le pressage The Originals d'Ozawa... retour à la case départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Jeu 25 Fév 2010 - 22:51

arnaud bellemontagne a écrit:
livret anglais/allemand avec Chailly

en français/anglais/allemand avec Ozawa

Vraiment, quelle édition?
Dire que j'ai pris l'édition économique...

Pour Chailly la médiathèque de Paris semble dire qu'il y a le livret en français. (pas dans la réédition bien sûr)
Je vérifierai si je l'emprunte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16357
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Jeu 25 Fév 2010 - 22:54



Tu n'as qu'a le racheter! après tout les Gurrelieder le valent bien Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Jeu 25 Fév 2010 - 22:57

Mais où est ce qu'on trouve CE disque ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Passage
De passage pour longtemps
avatar

Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Jeu 25 Fév 2010 - 22:59

Le pressage "Originals" est supprimé du catalogue, on ne le trouve pas neuf apparemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Jeu 25 Fév 2010 - 22:59

Non j'ai déjà commandé Boulez de toute façon. Smile (la version la moins chère avec livret)


Dernière édition par Xavier le Jeu 25 Fév 2010 - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Jeu 25 Fév 2010 - 22:59

Guillaume a écrit:
Mais où est ce qu'on trouve CE disque ?

Guillaume t'es pas aidé quand même. hehe

Arrow http://www.amazon.fr/gp/offer-listing/B000FG5PJK/ref=dp_olp_new?ie=UTF8&qid=1267138767&sr=1-1&condition=new
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16357
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Jeu 25 Fév 2010 - 23:01

Ozawa même pas dispo dans les Fnac,Virgin et autres Gibert?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17527
Age : 23
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Jeu 25 Fév 2010 - 23:02

emmanuel a écrit:
Le pressage "Originals" est supprimé du catalogue, on ne le trouve pas neuf apparemment.

Oh non, s'ils arrètent les Originals avec livrets traduits et belles pochettes, qu'allons nous devenir !!!!! AAAAAAAAAAAAAAH !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Jeu 25 Fév 2010 - 23:03

arnaud bellemontagne a écrit:
Ozawa même pas dispo dans les Fnac,Virgin et autres Gibert?

En version économique oui surement, mais l'ancienne je ne suis pas sûr...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Passage
De passage pour longtemps
avatar

Nombre de messages : 2134
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Jeu 25 Fév 2010 - 23:07

Guillaume a écrit:
emmanuel a écrit:
Le pressage "Originals" est supprimé du catalogue, on ne le trouve pas neuf apparemment.

Oh non, s'ils arrètent les Originals avec livrets traduits et belles pochettes, qu'allons nous devenir !!!!! AAAAAAAAAAAAAAH !
Non, je ne parlais pas de la collection, seulement des Gurrelieder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Ven 26 Fév 2010 - 10:53

Juste quelques mots parce qu'il faudra que je développe mais que là tout de suite j'ai pas trop le temps :

- Ozawa : la version que j'ai en CD et qui m'a fait découvrir l'œuvre ; un éblouissement à première écoute, mais ça s'est très vite gâté ; finalement je suis assez mitigé et je me demande si mon rapport pas totalement enthousiaste à l'œuvre (exception faite de la toute première écoute, donc) ne vient pas surtout du fait que je la fréquente essentiellement par cette version.

- Chailly : écouté une fois sur MusicMe, m'a paru nettement supérieur à Ozawa, notamment au niveau des climats créés.

- Levine : écouté une fois sur MusicMe également, et bof, je n'y ai rien trouvé de bien exceptionnel.

Bon je vais essayer de trouver le temps et la motivation de réécouter au moins Ozawa et Chailly de façon un peu précise ce ouiquende pour étoffer tout ça.


P.S.: quant à conseiller Moses und Aron à Guillaume, DVD ou pas, franchement il n'est pas près d'être prêt pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16357
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Ven 26 Fév 2010 - 11:11

Merci pour ces quelques mots, on attend le detail avec impatience. Very Happy

Succintement, je dirais que mon trio gagnant est constitué de Chailly, Ozawa et Gielen.

Pas Abbado à cause d'une erreur de cast redhibitoire dans le rôle du récitant, mais je repréciserai tout cela à l'occasion.

Concernant Moise et Aron, j'ai déjà precisé un peu la teneur de la chose(oeuvre très difficile si on est pas familier de l'Ecole de Vienne) à Guillaume Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Ven 26 Fév 2010 - 12:02

Octavian a écrit:
- Levine : écouté une fois sur MusicMe également, et bof, je n'y ai rien trouvé de bien exceptionnel.
Et moi au contraire, j'ai été plus séduit par Ozawa qui met la gomme, mais qui la met avec ardeur, que Chailly plus hédoniste et froid.

Ce qu'il y a dans Levine ? Juste que le moment qui rend vraiment l'oeuvre intéressante, le récit de la Waldtaube, est phénoménal dans cette version (Meier y est à mon avis meilleure qu'en Isolde).

On nous annonce à l'instant une rupture de stock chez Oehms suite à un afflux soudain de commandes en provenance du secteur francophone. Mr. Green


Et à part ça, j'aime beaucoup beaucoup Boulez, mais je l'ai déjà dit. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Ven 26 Fév 2010 - 13:13

Pour en revenir aux Gurrelieder, il y a plus de versions qu'on ne croit sur Musicme.
En tapant Gurre-lieder, on trouve Levine et Boulez. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Ven 26 Fév 2010 - 14:27

DavidLeMarrec a écrit:

Ce qu'il y a dans Levine ? Juste que le moment qui rend vraiment l'oeuvre intéressante, le récit de la Waldtaube, est phénoménal dans cette version (Meier y est à mon avis meilleure qu'en Isolde).

Je viens justement d'écouter ce récit dans la version Meier-Levine puis Minton-Boulez.

Minton est plus distanciée que Meier, celle-ci étant plus engagée, plus passionnante, mais au final j'aime beaucoup les deux.
Vu le son de Musicme (je n'ai pas encore reçu le CD Boulez) je ne me risquerais pas trop à parler de l'orchestre des deux versions, mais a priori les deux ont l'air d'avoir leurs qualités. Smile
Les autres extraits de Boulez que j'ai écoutés confirment cette bonne impression, les chanteurs sont bons, et je ne trouve pas l'orchestre monochrome comme le disait Arnaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hippolyte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3079
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Ven 26 Fév 2010 - 16:49

J'ai écouté la première partie de la version Levine sur Musicme. J'aime bien la direction de Levine. C'est plutôt très bien en effet, Heppner est parfait, Meier est saisissante, mais il faut se farcir le timbre de mégère de Voigt, et ça c'est un peu rude.

Il y a aussi la version Ferencsik, très bonne, avec le Waltaube extraordinaire de Janet Baker.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16357
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Ven 26 Fév 2010 - 22:01

Xavier a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Ce qu'il y a dans Levine ? Juste que le moment qui rend vraiment l'oeuvre intéressante, le récit de la Waldtaube, est phénoménal dans cette version (Meier y est à mon avis meilleure qu'en Isolde).

Je viens justement d'écouter ce récit dans la version Meier-Levine puis Minton-Boulez.

Minton est plus distanciée que Meier, celle-ci étant plus engagée, plus passionnante, mais au final j'aime beaucoup les deux.
Vu le son de Musicme (je n'ai pas encore reçu le CD Boulez) je ne me risquerais pas trop à parler de l'orchestre des deux versions, mais a priori les deux ont l'air d'avoir leurs qualités. Smile
Les autres extraits de Boulez que j'ai écoutés confirment cette bonne impression, les chanteurs sont bons, et je ne trouve pas l'orchestre monochrome comme le disait Arnaud.


Je viens de me retaper (oui ç'est le mot Mr. Green ) la version Boulez dans sa totalité.

L'orchestre n'est pas assez coloré, trop sobre, trop sec, ça manque d’epaisseur, pas assez crémeux, pas assez sensuel…
Boulez dirige ça comme ses Debussy de l'epoque (le côté mineral et glacé).
Pas assez de volupté dans le son.

Bon, je vais detailler un peu:

Belle première intervention de Jess Thomas.

Napier un peu distanciée, un peu froide, un peu pincée (l’opulence de Norman me manque).

La transition est balourde et manque de liant.

Le "Ross mein ross"... ça y est les problèmes de Jess Thomas commencent dés qu'il pousse sa voix...

C'est poussif, ça manque d’élan, ç’est même lourdingue par endroits.

Les passages ludiques et joueurs (mahleriens) des interludes passent totalement à l'as au profit d'une espèce de didactisme vraiment pas de mise ici.

J’avais oublié à quel point Thomas est bon, touchant et poétique sur les passages romantiques et apaisés.C'est le point positif.

Je le redis l’orchestre manque d’élan…ç’est pas sensible du tout…et ç’est d’une froideur…

Le "Wunderlich tove" est plutôt bien senti, l’interlude qui suit aussi…mais ça demeure trop retenu, il n' y a pas assez d’effusions et de pathos.


La petite valse qui introduit le Lied de Waltraube est sans rêve, sans malice, sans sensualité, ç’est mécanique…la voix de Minton manque de sensualité, trop distancié comme interprétation (Fassbaender et Troyanos me manquent).

Toujours dans le Lied de Waltraube: à 9.09, le "Wollt’ ein monch am Seile ziehn " doit normalement irradier de lyrisme hymnique... ici on a rien de rien…

L'Herr Gott de la 2éme partie est poussif avec un Jess Thomas qui s’egosille avec bien peu d’elegance à chaque tenue de note.

Le chœur des Vassaux n'est vraiment pas très bon et pas très bien spatialisé en plus...

Et que tout cela est terne...

Le passage qui introduit le bouffon Klaus est joué avec une lenteur, un sérieux, une rectitude, un didactisme..toute la fantaise et la malice censé donner un petit côté musique de cirque à cette séquence est evacuée…ça devient difficile là... Laughing

Le passage du Recitant (qui lui est très bon ) est trop lent, là encore, ça manque d’elan, ç’est mou..la montée vers le chœur final est completement ratée…le climax final est sans conviction et sans force…comment vibrer ? Shit

Je n’ai eu aucun plaisir à reécouter cela …un comble pour mon œuvre favorite tous genres confondus. Neutral

Mes deux principaux griefs:
-Une direction pesante,molle et poussive.
-Un orchestre vraiment pas beau avec une sonorité sèche (les cordes surtout sont rêches shaking )

Une palette qui va du gris clair ou gris foncé…monochrome quoi, j’en reviens a ce que je disais au début. bounce


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Ven 26 Fév 2010 - 22:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81927
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Ven 26 Fév 2010 - 22:03

arnaud bellemontagne a écrit:
ça manque d’epaisseur,pas assez crémeux,pas assez sensuel…
C'est ça, beaucoup moins sirupeux ! En revanche, pas d'accord, ce n'est pas glacé (comme Chailly par exemple), c'est très vivant.

Oui, ça n'a pas de couleurs spectaculaires, mais les nuances de gris peuvent être des choses extraordinaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16357
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Ven 26 Fév 2010 - 22:07

C'est une version pour janséniste! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Ven 26 Fév 2010 - 22:10

On verra quand je l'écouterai. (pour de vrai, pas sur Musicme, le son est trop mauvais)
Mais Thomas et Napier ne m'ont pas parus mauvais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16357
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Ven 26 Fév 2010 - 22:13

Pour moi c'est tout vu. Mr.Red
Il faudrait que je tourne masochiste pour la réecouter à nouveau. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Sam 27 Fév 2010 - 0:04

arnaud bellemontagne a écrit:

La petite valse qui introduit le Lied de Waltraube est sans rêve, sans malice, sans sensualité, ç’est mécanique…la voix de Minton manque de sensualité, trop distancié comme interprétation (Fassbaender et Troyanos me manquent).

Toujours dans le Lied de Waltraube: à 9.09, le "Wollt’ ein monch am Seile ziehn " doit normalement irradier de lyrisme hymnique... ici on a rien de rien…

Tiens ça me rappelle l'erreur fréquente où on appelle la soeur de Brünnhilde Waltraud. hehe

Sinon, effectivement Minton est beaucoup plus distanciée, c'est ici une véritable conteuse plus spectatrice qu'autre chose, mais je trouve que ça marche tout aussi bien! Smile

Citation :
Je n’ai eu aucun plaisir à reécouter cela …un comble pour mon œuvre favorite tous genres confondus. Neutral

Sais-tu qu'il y a un sujet consacré aux Gurrelieder en rubrique générale?
Si tu pouvais nous en faire une petite présentation générale de ton cru, ça serait chouette. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Sam 27 Fév 2010 - 0:06

Cololi, tu évoquais la version Mehta... Tu pourrais nous en dire deux mots?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16357
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Sam 27 Fév 2010 - 13:28

Xavier a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:

La petite valse qui introduit le Lied de Waltraube est sans rêve, sans malice, sans sensualité, ç’est mécanique…la voix de Minton manque de sensualité, trop distancié comme interprétation (Fassbaender et Troyanos me manquent).

Toujours dans le Lied de Waltraube: à 9.09, le "Wollt’ ein monch am Seile ziehn " doit normalement irradier de lyrisme hymnique... ici on a rien de rien…

Tiens ça me rappelle l'erreur fréquente où on appelle la soeur de Brünnhilde Waltraud. hehe

Sinon, effectivement Minton est beaucoup plus distanciée, c'est ici une véritable conteuse plus spectatrice qu'autre chose, mais je trouve que ça marche tout aussi bien! Smile

Citation :
Je n’ai eu aucun plaisir à reécouter cela …un comble pour mon œuvre favorite tous genres confondus. Neutral

Sais-tu qu'il y a un sujet consacré aux Gurrelieder en rubrique générale?
Si tu pouvais nous en faire une petite présentation générale de ton cru, ça serait chouette. Smile

Oui Waltraud, Waltraute, Waldtaube...ça prête a confusion ces assonances germaniques! Laughing

Une présentation des Gurrelieder, ce sera bien evidemment avec grand plaisir. Cool
C'est une oeuvre si riche, si foisonnante, si diverse et en même temps si mystérieuse et intriguante...
Chaque note me parle avec une intensité absolue. sunny
Cependant, les Gurrelieder c'est un gros morceau donc pour la présentation faudra patienter un peu. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16357
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Jeu 4 Mar 2010 - 15:42

Wolfgang a écrit:
Bon, bon, les Gurrelieder d'Abbado.
Très bien, très lyrique, très lisse. J'ai bien aimé la distribution vocale. Beaucoup d'élan dans cette interprétation, un vrai feu intérieur anime cette version. J'aime beaucoup!

Une version que je n'ai eu le plaisir d'ecouter qu'une seule fois (une réecoute s'impose pour une réaction plus avisée) mais elle m'a semblé en effet très plastique et très lyrique, comme tu dis. Very Happy

Un gros bémol toutefois:le choix criminel d'avoir pris une femme (Barbara Sukowa en l'occurence) pour le rôle du Recitant. carton rouge

Ca fout complétement en l'air l'édifice et la cohérence de l'oeuvre.
Schoenberg avait conféré au Recitant un rôle un brin ironique et humoristique de commentateur distancié des peripéties du royaume de Gurre: avec Sukowa et son sprechgesang acide, on à droit à une sorte de pièce rapportée du Pierrot Lunaire... confused
Résultat:l'enchaînement sur l'ode au soleil du choeur final n'a plus aucun sens.Mad
C'est vraiment dommage!!!

Sinon, on attend Cololi pour nous dire deux mots sur la version Metha coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Ven 5 Mar 2010 - 2:33

A propos de Moïse, personne n'a écouté la première version Boulez?
Il y a Gunter Reich comme chez Gielen, et apparemment le livret en français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28892
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Ven 5 Mar 2010 - 8:14

Laisse moi une bonne semaine, histoire que je réécoute (en entier).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16357
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Ven 5 Mar 2010 - 10:34

Xavier a écrit:
A propos de Moïse, personne n'a écouté la première version Boulez?
Il y a Gunter Reich comme chez Gielen, et apparemment le livret en français.

J'en ai écouté de tres larges extraits: c'est encore plus poussif que sa deuxième version (déja pas bien animée).

La danse du Veau d'Or est prise à un tempo léthargique, elle n'a aucun élan, aucun mouvement, aucune flamme: le comble de le lecture analytique et didactique (on a l'impression qu'il decortique au tableau noir La Danse du Veau d'Or pour la faire analyser a des étudiants confused ).

Gunter Reich est excellent (mais moins enfievré et engagé que chez Gielen), Cassilly est trés bon en Aron (bien meilleur que Chris Merritt et son vibrato pénible dans la 2 ème version Boulez).
Mais la direction est tellement molle.... Shit
C'est vraiment ennuyeux. I don't want that

Bref, selon moi on peut passer son chemin...

P.S.:Je sais qu'Octavian posséde aussi cette version, il pourra en dire deux mots s'il le souhaite bounce


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Ven 5 Mar 2010 - 13:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
avatar

Nombre de messages : 6943
Age : 33
Localisation : Aix / Marseille
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Ven 5 Mar 2010 - 11:24

Non je ne la possède pas, mais j'ai eu l'occasion de l'écouter il y a quelques années et d'y rejeter une oreille dernièrement. Je confirme le jugement d'Arnaud B., c'est cette version qui m'a longtemps tenu éloigné de cet opéra (et qui a bien participé au fait que je me suis également tenu longtemps éloigné de Schönberg). La réécoute récente, à la lumière de ma (petite) connaissance de l'œuvre acquise depuis par d'autres voies, confirme que c'est franchement pas top.

En revanche je suis nettement moins négatif sur la version Boulez II (DG).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16357
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Ven 5 Mar 2010 - 13:58

Boulez II est plastiquement plus beau c'est vrai, mais je persiste à trouver cela mou. Confused
Elle a beau avoir été enregistrée en 1996, le choeur est moins net que dans les versions Gielen(74) et Solti(84)...un comble.
J'ai d'ailleurs du mal à m'expliquer la dithryrambe générale dont elle a été l'objet à sa sortie en 1996... scratch

Par contre (et je l'avais déja souligné), la séquence de l'orgie érotique est proprement géniale dans cette version.

Mais à la difference de Moise, je ne pretends evidemment pas detenir la vérité absolue Laughing ; à cet égard, il serait très éclairant d'avoir ton ressenti(un peu plus developpé, j'entends) à propos de Boulez II Wink


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Ven 5 Mar 2010 - 20:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Ven 5 Mar 2010 - 15:02

Bon dommage, puisque les deux versions Boulez sont les seules à proposer le livret en français. (et la première n'est pas chère du tout)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16357
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Ven 5 Mar 2010 - 15:09

T'as l'avant scène pour le livret (y a aussi celui de l'acte 3) avec une belle analyse d'Harry Halbreich en prime Wink

Mais attends d'avoir l'avis d'Octavian pour Boulez II, histoire d'avoir un autre son de cloche que le mien. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Ven 5 Mar 2010 - 15:10

arnaud bellemontagne a écrit:
T'as l'avant scène pour le livret (y a aussi celui de l'acte 3) avec une belle analyse d'Harry Halbreich en prime Wink

Oui, très bien, 25 euros... (mais je vais l'emprunter bien sûr)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16357
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Ven 5 Mar 2010 - 15:13

Vu comment il a du se casser le c.. pour analyser ce truc, ça les vaut je trouve hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Dim 7 Mar 2010 - 14:47

Je disais donc : on m'a offert les gurrelieder par Boulez ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16357
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Dim 7 Mar 2010 - 14:54

Je laisse la parole à David, il saura mieux te vanter les mérites de cette version que moi. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Dim 7 Mar 2010 - 14:55

arnaud bellemontagne a écrit:
Je laisse la parole à David, il saura mieux te vanter les mérites de cette version que moi. Mr. Green

Rien que le début m'enchante, alors qu'importe les avis. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16357
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Dim 7 Mar 2010 - 14:58

Tout est pour le mieux. kiss
Je te laisse savourer. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16357
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Mar 9 Mar 2010 - 22:44

Mon 1000 ème message ne pouvait evidemment qu’avoir pour objet les Gurrelieder. Cool
J’aurais pu choisir de parler de la version qui m’a fait decouvrir l’œuvre (à savoir ozawa), mais celle-ci étant connue de la plupart d’entre vous, j’ai preferé mettre en lumiere une version plus méconnue:



GIELEN (2006)
Disons le d’emblée :
On entend tout comme dans aucune autre version Very Happy

Sidérant de detail orchestral et de relief sonore, des Gurrelieder en 3D disons le carrément!!!

Jamais l'ecriture proliférante des Gurrelieder n'a été autant mise en valeur...idéal pour prendre la mesure de la complexité d’ecriture de l'oeuvre. cool-blue

Autre aspect fondamental de cette version: le choix de Gielen d'opter pour des tempis lents...ce qui a pour effet de rendre la musique encore plus langoureuse(la premiere partie est plus tristanesque que jamais viking )

Ceci dit, Gielen ne se laisse jamais aller au sirupeux (ça n'est pas vraiment le genre du bonhomme).
A cet egard, cette version peut apparaitre un peu plus froide et distanciée que celle d'Ozawa par exemple, la sonorité orchestrale y est moins crémeuse et moins voluptueuse (moins degouliante diront les mauvaises langues...mais avec Gielen on est loin du polaire Boulez), mais plus precise,plus articulée,plus fourmillante de details ...

Même dans les tuttis cuivrés vigoureux "a effets de masse", tout est étagé, détaillé, ciselé, sculpté avec une maniaquerie d'orfèvre
Ahurissant… Shocked

Un point qui peut aider à caracteriser cette lecture de Gielen:
-Ozawa, Levine et Chailly ont Strauss, Mahler et Wagner en tête lorsque ils dirigent les Gurrelieder.

-Gielen, c'est le contraire:
Il prend les Gurrelieder complétement à rebours : il a la Main Heureuse(ça oui!!! Mr. Green ) , Moise et Aron, la Symphonie de Chambre en tête, lorsque il dirige les Gurrelieder...à cet effet, on peut dire que ç'est la plus Schoenbergienne des versions des Gurrelieder;on à l'impression de naviguer dans une klangfarbenmelodie permanente. sunny

En conséquence, Gielen régne en monarque absolu sur la 3ème partie:
flamboyant, coloré, guerroyant à souhait…on est presque dans les affrontements bibliques de Moise et Aron. Twisted Evil
Le chœur des vassaux est spatialisé à la perfection (net avantage sur Ozawa) et de sucroît il nous detaille les arrieres-plans en même temps le pére Gielen!

L’entrée et la sortie façon "musique de cirque" du bouffon Klaus est une fabuleuse reussite. Gielen connaît et maitrise comme sa poche l’ecriture "en confettis" de Schoenberg. dwarf

Parlons un peu des chanteurs:

-Robert Dean Smith est un Waldemar beau et digne, sans avoir le charme ou le magnetisme de Siegfried Jerusalem, il assure très bien sa partie.

-Melanie Diener est une Tove legère et charmante...elle a un petit côté "Margaret Price en Isolde"très agréable mais à mille lieues de la majesté imposante d'une Jessye Norman;à ce propos l'ecrin que lui tisse Gielen est stupéfiant de poésie, de netteté, chaque entrelac est dosé avec une telle subtilité... sunny

-Yvonne Naef est une bonne Waltaube, mais le charisme deplorant des Meier,Troyanos et autres Fassebaender fait un peu défaut...

-Rien à redire sur le Paysan, le bouffon Klaus et le Recitant.

Le Prelude est plus analytique que celui d'Ozawa: on perd en lyrisme ce qu'on gagne en definition(stupéfiante).

On peut peut être reprocher au prelude "de la chasse sauvage sur le vent d’été"(juste avant l’intervention du Recitant) de manquer un peu de poésie et de melancolie nocturne.

Le chœur final se deploie de manière apaisée…là encore, avec des details et des arriere-plans insoupçonnés.


Au final, une version stupéfiante de précision qui complete avec bonheur celle d'Ozawa et de Chailly. sunny sunny sunny

Chaleureusement recommandé (rien que pour le relief sonore!!!) thumleft

Décidement ce Gielen... alien


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Dim 14 Mar 2010 - 17:12, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Mar 9 Mar 2010 - 22:48

Ca fait envie. (et la distribution, Dean Smith et Diener, ça me va très bien, Naef un peu moins)

Mais j'ai d'abord Chailly et Boulez à écouter prochainement. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16357
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Mar 9 Mar 2010 - 22:56

Et vu que t'as la partoche, c'est vraiment la version idoine pour suivre avec. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80503
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Mar 9 Mar 2010 - 23:20

Quelques mots sur la version Boulez que je suis en train d'écouter: j'aime beaucoup dans l'ensemble, la distribution semble tout à fait honnête mais sans plus (Thomas est bien dans le premier lied, après ça se gâte un peu, Napier j'aime bien c'est plus qu'honnête, mais ça n'a pas une personnalité folle... quant à Minton je n'y suis pas encore mais j'avais déjà écouté sur Musicme, c'est très distancié mais très chouette), pour l'orchestre je ne peux pas encore trop juger car j'écoute à faible volume à cette heure-ci, mais c'est fin (les cordes sont presque en retrait!) et très beau. Ca manque peut-être un peu de passion et de folie, mais est-il besoin d'en rajouter dans une telle oeuvre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16357
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Ven 12 Mar 2010 - 17:52

Octavian a écrit:
Non je ne la possède pas, mais j'ai eu l'occasion de l'écouter il y a quelques années et d'y rejeter une oreille dernièrement. Je confirme le jugement d'Arnaud B., c'est cette version qui m'a longtemps tenu éloigné de cet opéra (et qui a bien participé au fait que je me suis également tenu longtemps éloigné de Schönberg). La réécoute récente, à la lumière de ma (petite) connaissance de l'œuvre acquise depuis par d'autres voies, confirme que c'est franchement pas top.

En revanche je suis nettement moins négatif sur la version Boulez II (DG).

Je viens de réecouter des très larges portions de Boulez II et j'en reviens quasiment mot pour mot à ce que j'en ai dit page 7:mou, sans élan, sans allant, sans passion, un Moise placide et un Aron au vibrato insupportable, une séquence de l'orgie érotique rythmiquement enivrante (égale voir supérieure à celle de Gielen, c'est dire).

J'aimerais bien que tu nous donnes un peu ton sentiment sur cette version Boulez II, Octavian.(quand tu auras le temps) Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fgero
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 864
Age : 48
Localisation : 78
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Ven 12 Mar 2010 - 19:23

Ma zone a (enfin) eu un exemplaire de Chailly dispo (il était en rupture depuis un moment), je me suis empressé de commander.
Après une première écoute rapide...ce qui me marque le plus c'est la qualité des voix, du Sprechtgesang et des choeurs. Pour le chant parlé, c'est même ce que j'ai entendu de mieux jusqu'ici, et de très loin, mais c'est particulièrement fonction des goûts personnels.
L'orchestre n'est pas empâté ou boursouflé , ce qui est une grande qualité dans cette oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16357
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Ven 12 Mar 2010 - 20:49

Tu parles des Gurrelieder j'imagine...(faut preciser parce qu'on discute en même temps de Moise et Aron sur ce topic Mr. Green )

Oui Chailly c'est du grand luxe, direction superbe, orchestre impeccable, excellents chanteurs, choeur imposant...

Tu soulignais la qualité du récitant...faut dire qu'on à fait bien pire qu'Hans Hotter dans le genre Laughing

Plus serieusement, il a vraiment le ton idoine, plein d'ironie et de recul vis à vis des péripéties du royaume de Gurre...le vieux briscard qui a tout vécu et à qui on ne la fait pas... Cool

Ma version préférée avec Ozawa et Gielen.

Sinon, si quelqu'un pouvait nous parler de la version Metha... coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28892
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Ven 12 Mar 2010 - 20:53

J'aime beaucoup la version Mehta moi.

Très bel orchestre, et puis Lakes a franchement un très beau timbre. Marton ... ça vibre ... mais comme d'hab Smile, sinon ça n'enlève pas ses qualités.
Le reste faut vraiment que je réécoute.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
avatar

Nombre de messages : 16357
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Ven 12 Mar 2010 - 20:56

Merci de ces precisions Cololi. Very Happy

Tu as écouté d'autres versions?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
avatar

Nombre de messages : 28892
Age : 36
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   Ven 12 Mar 2010 - 20:59

arnaud bellemontagne a écrit:
Merci de ces precisions Cololi. Very Happy

Tu as écouté d'autres versions?

Tenté (juste des bribes). Celle où il y a Mc Craken, une où il y a Jérusalem. Franchement je préfère Lakes ici.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Schoenberg - Opéras et oratorios   

Revenir en haut Aller en bas
 
Schoenberg - Opéras et oratorios
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Schoenberg - Opéras et oratorios
» Arnold Schoenberg (1874-1951)
» Gurrelieder de Schoenberg
» Mendelssohn: Oratorios (Elias ; Paulus)
» Schoenberg - Discographie sélective

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: