Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 L'enlevement au Serail de Mozart

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Papageno
Mélomane chevronné
Papageno

Nombre de messages : 2164
Age : 32
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 13/07/2007

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyDim 25 Nov 2007 - 11:30

Je suis surpris qu'il n'y est pas un sujet sur cet opéra de Mozart... c'est le premier opéra que j'ai écouté avant meme Carmen. J'ai plusieurs versions : Solti , Harnoncourt, Hogwood , intégrale Mozart, Krips , Fricsay et dernierement Bohm...
Mes préférés sont Solti et Fricsay. en DVD j'ai la version minkowski qui est geniale mais c'est pas le topic ici .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné
Pan

Nombre de messages : 3440
Date d'inscription : 24/12/2006

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyDim 25 Nov 2007 - 11:32

J'ai aussi la version Solti que j'adore : je trouve Gruberova admirable en Constance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyDim 25 Nov 2007 - 13:38

Tout à fait d'accord avec vos verdicts, rien à ajouter.

Si, si, ça peut arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Papageno
Mélomane chevronné
Papageno

Nombre de messages : 2164
Age : 32
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 13/07/2007

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyDim 25 Nov 2007 - 14:28

bon bé voilà, le sujet est clos .... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyDim 25 Nov 2007 - 18:07

Wolfy a écrit:

Mes préférés sont Solti et Fricsay. en DVD j'ai la version minkowski qui est geniale mais c'est pas le topic ici .

Ah, pourquoi?

Moi j'ai le DVD dirigé par Christoph König à Zurich, je vais essayer de retrouver ma critique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
Bertrand67

Nombre de messages : 3135
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyDim 25 Nov 2007 - 19:08

Avec Brandauer ca doit etre bien ! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyDim 25 Nov 2007 - 19:14

Issu du topic Mozart DVD donc:

Xavier a écrit:
Lysandre a écrit:
Xavier a écrit:

Bon j'ai commandé cette version:

L'enlevement au Serail de Mozart 3760115300071

J'ai vu un peu plus de la moitié de ce spectacle sur Mezzo et tout ne m'a pas vraiment plu...la mise en scène est satisfaisante, mais les dialogues sont étirés au maximum dans certaines scènes, avec des silences interminables qui plombent le rythme, comme dans le dialogue avant "Martern aller Arten". Le Belmonte de Beczala est un des pires que j'ai entendu, suave jusqu'à l'écoeurement, limite vulgaire, on s'ennuie, son premier air est assez laid, le reste aussi. Alfred Muff en Osmin est fatigué et avec son timbre tout gris il crie plus qu'il ne chante, je crois me souvenir que dans le finale de 1er acte il peine pour rester dans le rythme, avec des décalages avec l'orchestre etc. il n'est ni effrayant, ni drôle. Certains trouveront sans doute Patricia Petitbon excellente en Blonde, beau chant, interprétation assez fouillée, mais moi elle me fatigue (déjà que ce personnage m'agace...). J'ai par contre apprécié la prestation de Malin Hartelius en Konstanze: belle, vulnérable, poignante, une technique qui apparaît superlative dans "Martern alle Arten", un "Traurigskeit" magnifique, plein de noblesse...vraiment une Konstanze de rêve! ...la direction de Christoph Köning m'a semblée claire et vivante avec des tempi bien choisis et l'orchestre trés beau.

Je précise que c'est une première approche de l'oeuvre. (en dehors de l'ouverture et de 2-3 airs)

Pour ma part j'ai beaucoup aimé ce spectacle sans prétention, effectivement les 2 ténors ne sont pas irréprochables, quant à Patricia Petibon elle a tendance à m'agacer aussi mais ici son personnage de petite peste fonctionne très bien, de plus c'est vocalement irréprochable.
Malin Hartelius en effet c'est quelque chose, je ne connaissais pas cette chanteuse, eh bien c'est vraiment superbe.

En tout cas un Mozart que j'aime beaucoup, divertissant, qui ne se prend pas au sérieux.

Oeuvre: 8/10
Interprétation: 8/10
Mise en scène: 8/10
Technique: 8,5/10 (image 16/9 correcte, bonne prise de son)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
Bertrand67

Nombre de messages : 3135
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyMar 20 Mai 2008 - 0:36

D'autres avis sur Minko en dvd ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papageno
Mélomane chevronné
Papageno

Nombre de messages : 2164
Age : 32
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 13/07/2007

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyMar 20 Mai 2008 - 17:08

si c 'est tres bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 48
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyMar 20 Mai 2008 - 21:44

Qui connait la production du festival d'Aix en Provence mise en scène par Makeieff? J'ai le souvenir de quelque chose de sympa avec une distribution assez homogène et une direction musicale assez enlevée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://artistes-classiques2.blogsactifs.com/Premier-blog-b1.htm
Bertrand67
Malheur, Gustave !
Bertrand67

Nombre de messages : 3135
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyMar 20 Mai 2008 - 21:58

c'etait un peu le sens de ma question d'avant... coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papageno
Mélomane chevronné
Papageno

Nombre de messages : 2164
Age : 32
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 13/07/2007

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyMar 20 Mai 2008 - 22:11

Minko , j'ai compri Minkowski (au festival d'Aix), c'est tres bien, je l'ai vu sur la 3, c'est passé il y a longtemps à la Tv.

De beaux décors , de beaux costumes, Selim interprété par un danseur, mise en scene plaisante avec beaucoup d'humour ( les gardes de Osmin Very Happy ) .

C'est le premier opéra que j'ai regardé , un tres bon souvenir. Je ne pourrai pas dire si les chanteurs valent le coup , désolé ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bertrand67
Malheur, Gustave !
Bertrand67

Nombre de messages : 3135
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/08/2006

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyMar 20 Mai 2008 - 22:50

j'ai l'impression que Minkowski en fait un peu beaucoup non ? Harnoncourt au cd chez Teldec semble plus fin et distingué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Papageno
Mélomane chevronné
Papageno

Nombre de messages : 2164
Age : 32
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 13/07/2007

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyMar 20 Mai 2008 - 23:09

je pense que le "genre" Minkowski convient parfaitement à ce type d'opéra.
On est loin du grand lyrisme italien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyMer 21 Mai 2008 - 1:26

Bertrand67 a écrit:
Harnoncourt au cd chez Teldec semble plus fin et distingué.

C'est pour ma part une version que je déconseillerais. Je n'ai pas du tout accroché à cet enregistrement!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyMer 21 Mai 2008 - 23:58

Je reprête une oreille à la chose histoire de donner un avis un peu plus construit et constructif. J'en profite pour revoir un peu mon jugement à la hausse. Mais, tout de même, "fin et distingué", non, faut pas pousser.

Le défaut majeur de cet enregistrement réside à mon sens dans les choix opérés par Harnoncourt en ce qui concerne la direction d'orchestre. Le disque s'ouvre d'ailleurs par une Ouverture (jusque là, rien que de très logique alien) complètement massacrée: une lecture ultra sèche, voire aride, avec plaquées par-dessus -- et plus ou moins à contretemps j'ai l'impression -- des percussions qui sonnent faux et sont jouées deux ou trois fois plus fort que le reste de l'orchestre. On a l'impression d'entendre une bande de gars en train de taper dans un tas de boîte de conserves. Forcément, ça ne met pas dans les meilleures dispositions pour la suite.

Dans la suite, justement, l'orchestre reste le plus souvent bien bien bien en retrait (je sais qu'on n'est pas chez Wagner, mais tout de même). Et il faut avouer qu'on lui en sait gré, étant donné le caractère peu convaincant de certaines de ses "apparitions" quand il sort de ce rôle. Attention au retour des décidément redoutables percussions (air d'Osmin "Solche hergelauf'ne Laffen", chœurs des janissaire...). J'ai assez généralement l'impression que quelque chose, de façon assez diffuse, ne va pas vraiment comme il faudrait, mais là, étant donné mes maigres compétences en la matière, ça reste pour moi du domaine de l'indéfinissable -- quoique sensible pourtant.

Côté voix, heureusement (Wolfgang Reichmann, Yvonne Kenny, Lillian Watson, tous noms inconnus pour moi, à l'exception de Peter Schreier qui chante Belmonte), ça va mieux. Elles sont, on l'aura compris, le principal intérêt de cette version. Yvonne Kenny (Konstanze) est globalement celle qui tire le mieux son épingle du jeu. Toutefois s'il n'y a rien de déshonorant dans les interprétations vocales, il n'y a pas grand chose de véritablement transcendant non plus, je trouve. L'émotion est rarement au rendez-vous -- il y a néanmoins quelques exceptions (l'aria "Traurigkeit ward mir zum Lose" de l'acte II... sans quoi, d'ailleurs, ça aurait vraiment été le naufrage !) --, et la jubilation, encore moins (même si parfois on sent que... on est pas loin... il suffirait juste de... là, un peu plus... arf, non, on en reste là).

Une version que je réévalue donc un peu à la hausse depuis ma première écoute, grâce aux deux interprètes féminines, mais que je continue à ne pas recommander, surtout à quelqu'un qui voudrait découvrir cet opéra.

Je serais curieux de voir ce que donne la version Minkowski. Là tout de suite, plus qu'à ses disques baroques, je pense surtout à ses géniales lectures d'Offenbach: si son Enlèvement... est dans la même veine, cela doit effectivement être assez plaisant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3595
Date d'inscription : 10/10/2007

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyJeu 22 Mai 2008 - 9:25

Pas d'accord avec toi. Je trouve qu'il s'agit d'une très belle version !
A mon avis, tu n'accroches pas au style Harnoncourt ! Mais ici, pas de surprise: Une direction vive, contrastée, nuancée, incisive et talentueuse !
Très belles voix, notamment féminines....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyJeu 22 Mai 2008 - 12:04

*Niko a écrit:
Une direction vive, contrastée, nuancée, incisive et talentueuse !
Très belles voix, notamment féminines....

Sans parler d'Osmin ! Une très belle version effectivement, que tu décris très bien. En fait c'est grâce à cet Enlèvement que j'ai découvert et commencé à aimer l'opéra, genre qui m'indifférait auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyJeu 22 Mai 2008 - 12:46

il y a chez Harnoncourt une manie de ces percussions outrancières de bazar, inaugurée avec l'enregistrement d'Idoménée. Dans l'Enlèvement c'est peut-être plus en style même si je redoute que ça gâche un peu la musique. Pour ce que j'en connais (Idoménée donc, par ailleurs assez agréable) Harnoncourt ne se préoccupe guère de la qualité des chanteurs...
Je me demande pourquoi cette obsession percussive dans Mozart alors qu'il ne le fait nulle part ailleurs. Je suppose un goût du spectacle qui s'adresse principalement aux amateurs des tambours du Bronx et autres shows de tap-dance.
Revenir en haut Aller en bas
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3595
Date d'inscription : 10/10/2007

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyJeu 22 Mai 2008 - 13:26

sud273 a écrit:
il y a chez Harnoncourt une manie de ces percussions outrancières de bazar, inaugurée avec l'enregistrement d'Idoménée. Dans l'Enlèvement c'est peut-être plus en style même si je redoute que ça gâche un peu la musique. Pour ce que j'en connais (Idoménée donc, par ailleurs assez agréable) Harnoncourt ne se préoccupe guère de la qualité des chanteurs...
Je me demande pourquoi cette obsession percussive dans Mozart alors qu'il ne le fait nulle part ailleurs. Je suppose un goût du spectacle qui s'adresse principalement aux amateurs des tambours du Bronx et autres shows de tap-dance.

Oui, en fait je pense qu'Idoménée et son plateau vocal, c' est un peu l'exception. C'est pas extraordinaire, contrairement à son Don Giovanni, la Flûte, et l'enlèvement (pour ceux que je connais).
Pour sa vision "percussive", contrastée,animée, des oeuvres de Mozart, c'est clairement un parti pris et c'est justement ce qui me plaît dans cette musique. Le language musical de cette période (et dans la symphonie en particulier )n'est pas le plus riche et le plus passionant qui soit ! Pour prendre du plaisir dans ce répertoire, j'ai besoin de cette animation, de pulsations enlevées et rythmées, de contrastes.
Après ce que je dis est purement subjectif, mais pour te donner un contre exemple, je m'emmerde vraiment en écoutant les symphonies de Mozart par Böhm. Je trouve ça chiant, lourd, pataud, presque sans intérêt.
Mais je n'aime ça que pour les classiques (Mozart et Haydn en particulier). Je possède l'intégrale des symphonies de Schubert par Harnoncourt et je trouve ça vraiment raté, à côté. Il utilise les mêmes procédés et ça ne fonctionne pas du tout. Sauf pour la 5ème qui est très bien réussie. Forcément c'est LA symphonie Mozartienne par excellence.
Du coup hier soir, j'ai retrouvé un disque de la 5ème de Schubert par Böhm. J'ai écouté et j'ai tout de suite pensé ceci après ma déception: On perd beaucoup de l'intérêt de cette musique sans ces contrastes, sans la vivacité des pulsations, du rythme. Dieu sait pourtant que j'aime cette symphonie, mais je me suis vraiment embêté en écoutant cette version. Dans ma vision de chose, il faut jouer ça avec une certaine fougue, un élan, le regard fier et le torse bombé ! (je pense au menuet de la 5ème de Schubert en disant ça ). Je sens que je vais me faire charier....hehe

Enfin, Je ne dis pas ça en voulant imposer mon avis ou faire le malin ! C'est juste pour te donner mon avis sur la façon Harnoncourt dans Mozart.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyJeu 22 Mai 2008 - 13:36

sud273 a écrit:
Je suppose un goût du spectacle qui s'adresse principalement aux amateurs des tambours du Bronx et autres shows de tap-dance.
C'est précisément ce qu'il déclarait en mai 2006 dans le petit mensuel munichois Geige über alles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyJeu 22 Mai 2008 - 13:52

j'ai longtemps aimé sa vision d'Idoménée, mais je trouve ça maintenant par trop systématique et franchement un peu hors de propos. A tout prendre dans un parti-pris baroquisant je pencherais plutôt vers Jacobs.
Bon, je parle sans savoir pour l'Enlèvement alors je redonnerai un avis si ça me tombe dans l'oreille (déformée malheureusement à jamais par l'Osmin miraculeux de Kurt Moll)
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyJeu 22 Mai 2008 - 14:19

Cela dit, le style d'Harnoncourt dans Mozart n'est pas aussi figé semble t'il. Ses Noces de Figaro de Salzburg sont assez étonnantes, la direction est très lyrique, on a peine à croire que c'est un baroqueux à la baguette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyJeu 22 Mai 2008 - 14:37

Morloch a écrit:
Cela dit, le style d'Harnoncourt dans Mozart n'est pas aussi figé semble t'il. Ses Noces de Figaro de Salzburg sont assez étonnantes, la direction est très lyrique, on a peine à croire que c'est un baroqueux à la baguette.
Il a fait des choses très étonnantes aussi dans Don Giovanni à Salzbourg, ces dernières années. En revanche, auparavant, oui, il y a des tics.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyJeu 22 Mai 2008 - 21:48

*Niko a écrit:
Pour sa vision "percussive", contrastée,animée, des oeuvres de Mozart, c'est clairement un parti pris et c'est justement ce qui me plaît dans cette musique. Le language musical de cette période (et dans la symphonie en particulier )n'est pas le plus riche et le plus passionant qui soit ! Pour prendre du plaisir dans ce répertoire, j'ai besoin de cette animation, de pulsations enlevées et rythmées, de contrastes.
Après ce que je dis est purement subjectif

[...]

Je ne dis pas ça en voulant imposer mon avis ou faire le malin ! C'est juste pour te donner mon avis sur la façon Harnoncourt dans Mozart.

Personnellement je n'ai pas besoin de ça pour apprécier la musique de Mozart. Mais là aussi c'est une question d'appréciation personnelle. Je ne connais pas Böhm dans les symphonies - par contre j'adore son Cosi Fan Tutte de 1955, avec Della Casa, Ludwig, Kunz et Dermota, enfin là n'est pas la question. En revanche, pour revenir à l'Enlèvement d'Harnoncourt, il faudra que tu m'expliques comment tu passes du tintamarre qu'on y entend à des "pulsations enlevées et RYTHMEES". Moi j'ai plutôt l'impression que de la façon dont ils en usent, le rythme est complètement déstructuré, pour ne pas dire autre chose. Sinon, mis à part ce désaccord, disons, de terminologie, qui me semble bien reposer sur un problème "concret", objectif, il va de soi que moi aussi je parle en toute subjectivité, et s'il y en a (et apparemment il y en a), comme WoO, à qui cette version non seulement plaît, mais a ouvert les portes de l'opéra, mon avis ne vaut pas plus que le leur.

Plus généralement sur Harnoncourt, je ne connais pas ses autres enregistrements dans ce répertoire. J'avais en effet entendu pas mal de bien de ses Noces de Figaro, et les extraits que j'en ai entendu m'avaient paru plutôt intéressants. Mais chat échaudé.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyJeu 22 Mai 2008 - 22:16

Chez Harnoncourt on trouve bien dans certains passages ce tintamarre que tu décris (et qui m'avait d'ailleurs surpris la première fois) mais son Enlèvement ne se résume pas à ça et on n'entend pas les percussions pendant deux heures. Tout est traversé par une telle folie, on sent l'urgence - il a opéré de nombreuses coupes dans les passages parlés - c'est vivant, trépidant et les chanteurs sont à la hauteur. Franchement je ne demande pas mieux. Maintenant il y a sûrement des versions tout aussi intéressantes avec des partis pris complètement différents. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyJeu 22 Mai 2008 - 23:19

WoO a écrit:
Chez Harnoncourt on y trouve bien dans certains passages ce tintamarre que tu décris (et qui m'avait d'ailleurs surpris la première fois) mais son Enlèvement ne se résume pas à ça et on n'entend pas les percussions pendant deux heures.
C'est vrai (je l'avais d'ailleurs précisé dans mon premier, enfin deuxième, message), mais comme la discussion s'était un peu concentrée là-dessus, je suis resté dans la continuité. Ceci dit, j'aurais tendance à dire que le problème, c'est que quand on n'entend pas ça, l'orchestre, on ne l'entend bien (trop) souvent plus beaucoup... C'est en tout cas l'impression que j'ai.

Citation :
Tout est traversé par une telle folie, on sent l'urgence - il a opéré de nombreuses coupes dans les passages parlés - c'est vivant, trépidant et les chanteurs sont à la hauteur.
Là, à part en ce qui concerne les chanteurs, j'ai vraiment du mal à croire qu'on parle bien de la même version... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyDim 3 Mai 2009 - 10:14

J'ajoute ma pierre : je ne possède que les versions Mackerras et Fricsay, et cette dernière me comble totalement.



L'enlevement au Serail de Mozart 41SD43YP4KL._SL500_AA240_
C'est une version de studio de 1954, avec le RIAS Symphony Orchester Berlin. La direction de Fricsay est épurée, trés présente. La prise de son est superbe : détaillée et colorée.

Maria Stader est une trés belle Konstanze. Des coupures sont à signaler cependant dans Martern aller Arten, mais l'air est tout de même excellement chanté. Ernst Häfliger est un Belmonte de rêve, un ténor mozartien du niveau de Simoneau ou Wunderlich, c'est dire !

Rita Streich est une superbe Blonde et Martin Vantin un Pedrillo tout à fait bon. Et puis, cerise sur le gâteau, Josef Greindl, le grand Hagen de ces années là, terrifiant et parfaitement en place dans son grand air d'Osmin.

L'esprit trés théâtral de l'oeuvre est conservé, et les dialogues sont bien dits par les chanteurs, tous germanophones. Une version sans aucun défaut majeur et qui rend bien l'esprit de l'oeuvre.

Lapin d'argent.
10/10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyDim 3 Mai 2009 - 11:58

Moi je possède celle-ci :

Bhöm, Gruberova, Araiza, Orth, Talvela et Holtzman.

Globalement c'est très bien, Gruberova n'est pas ma Konstanze préféré mais elle est quand même assez bonne.
Au niveau de la mise en scène c'est très classique, c'est très agréable à regarder car très lumineux.



L'enlevement au Serail de Mozart 090503115918619773
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyDim 3 Mai 2009 - 12:02

Ca a l'air intéressant, surtout pour Talvela, Araiza et la direction de Böhm. C'est son dernier DVD je crois. Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyDim 3 Mai 2009 - 12:06

Oui ils sont excellents.
J'aime beaucoup Talvela (je trouve qu'il manque parfois de finesse)
En plus avant de l'écouter j'avais peur parce-que j'ai une version CD avec Solti, Lloyd et Tear et j'aime tellement c'est deux chanteurs que j'avais peur d'être déçue mais ça n'a pas été le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyVen 3 Juil 2009 - 16:43

Cololi a écrit:
Et puis il faut écouter L'enlèvement au sérail, c'est un vrai bijou

Quelle version me conseillerais tu pour découvrir l'oeuvre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyVen 3 Juil 2009 - 17:33

Fricsay 54 of course.

Belmonte : Häfliger
Konstanze : Stader
Osmin : Greindl
Pedrillo : Vantin
Blonde : Streich

RIAS

Et c'est libre de droits. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 87533
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyVen 3 Juil 2009 - 17:59

aurele a écrit:
Cololi a écrit:
Et puis il faut écouter L'enlèvement au sérail, c'est un vrai bijou

Quelle version me conseillerais tu pour découvrir l'oeuvre?
Pour toi, Solti : de grandes voix, bien dirigées, beaucoup de clarté et d'entrain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31013
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyVen 3 Juil 2009 - 18:05

IL y a au moins 2 versions DVD :

- celle que je connais c'est la version avec Petitbon. J'aime bien cette version.
- celle avec Gruberova (et Araiza + Talvela je crois), qu'hélas je n'ai pas vu.

Pour Osmin je recommande Kurt Moll
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23231
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyVen 3 Juil 2009 - 18:09

Cololi a écrit:
Pour Osmin je recommande Kurt Moll

Il est dans la version de Böhm de studio de 1973, en DVD dans un live de 1987 de Covent Garden dirigé par Solti. Dans quelle version le connais tu dans le rôle?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31013
Age : 38
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyVen 3 Juil 2009 - 18:13

aurele a écrit:
Cololi a écrit:
Pour Osmin je recommande Kurt Moll

Il est dans la version de Böhm de studio de 1973, en DVD dans un live de 1987 de Covent Garden dirigé par Solti. Dans quelle version le connais tu dans le rôle?

Dans la version Böhm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discopathe-anonyme.fr/
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyMer 15 Juil 2009 - 13:40

Sans "rentrer dans les détails", je suis réconcilié avec cette oeuvre qui m'a toujours semblé un aimable conte (comme la Flûte) sans beaucoup d'intérêt dramatique grâce à la version de Rosbaud.
Enfin de l'action, du sang et de l'amour, ça pète ! Les personnages prennent une autre consistance soutenus par un orchestre excellent qui ne se préoccupe pas encore de réalisme organologique mais de coller à ce bloskbuster avant la lettre, on s'attendrait presque à voir débouler Bruce Willis pour sauver les donzelles.
A peine à regretter certains aigus métalliques et droits de Stich-Randall increvable à Aix dans ces années-là. Ecouté d'une traite avec beaucoup de plaisir. thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12615
Age : 43
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyVen 7 Aoû 2009 - 23:46

Je me suis offert (c'était pas cher) une édition dvd de l'Enlèvement au sérail dirigé par Bohm et mis en scène par August Everding en 1980... C'est une bonne version, à votre avis ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyVen 7 Aoû 2009 - 23:53

Musicalement ça devrait être de tout premier plan, par contre on ne peut pas te garantir une mise en scène passionnante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12615
Age : 43
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyVen 7 Aoû 2009 - 23:54

Xavier a écrit:
Musicalement ça devrait être de tout premier plan, par contre on ne peut pas te garantir une mise en scène passionnante.

En fait c'est surtout musicalement que je posais la question... ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 83836
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyVen 7 Aoû 2009 - 23:55

Bah il y a Talvela, Gruberova... je ne sais plus pour les autres, mais c'est à coup sûr du très bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
Picrotal

Nombre de messages : 12615
Age : 43
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyVen 7 Aoû 2009 - 23:57

Bon ben c'est cool alors, merci ! Very Happy ...

Quand je l'aurais vu, j'essayerai d'en faire une petite critique, histoire de me donner l'illusion qu'il m'arrive de temps en temps de parler de musique classique... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 25
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptySam 8 Aoû 2009 - 13:45

Ca a l'air excellent...et c'est un des derniers enregistrements de Böhm. Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyDim 30 Aoû 2009 - 1:06

Découverte cette nuit de la version dirigée par John Eliot Gardiner. Et quelle découverte, didiou! Shocked

L'enlevement au Serail de Mozart 51DCXZ08Y0L (réédition de L'enlevement au Serail de Mozart 41RHAN7F87L )

Gardiner aligne une distribution reposant sur des noms peu connus - a fortiori en 1991, date de l'enregistrement -, mais jeune, pleine de vie... et pleine de surprises.

Les premiers enregistrements opératiques des interprètes principaux remontent en effet à quelques années à peine: 1989 pour Luba Orgonasova (Constanze), Pamina sous la baguette de Jordan; 1988 pour Cyndia Sieden (Blondchen), gardien du temple dans La Femme sans ombre dirigée par Sawallisch; 1987 pour le "vétéran" Cornelius Hauptmann (Osmin), qui débutait cette année-là en Aye dans... Akhnaten de Glass. Quant à Stanford Olsen (Belmonte) et Uwe Pepper (Pedrillo), ils font carrément là leurs premières armes! L'acteur allemand Hans-Peter Minetti complète le casting en Bassa Selim.

Il convient de saluer le flair de Gardiner dans cette affaire car cette distribution "inattendue" me semble, à tout le moins, irréprochable. Avançons même qu'avec Luba Orgonasova on a une des plus belles Constanze de la discographie: cette voix mon Dieu... comment se fait-il qu'elle n'ait pas fait une plus grande carrière?

drunken

Côté orchestre, Gardiner et ses English Baroque Soloists assurent comme des petits dieux. C'est fin, léger, très rythmé et enlevé. Ça donnerait presque envie de danser! Dosage idéal avec les voix. Les instruments anciens ne gâtent rien. Et la théâtralité est aussi respectée dans les parties dialoguées, très vivantes également.

Voilà un disque qui rend heureux. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyDim 30 Aoû 2009 - 1:19

Je suis d'accord mais je ne pourrais pas en dire beaucoup plus car c'est la seule version de ma discothèque et elle me contente parfaitement !

Quelle autre version tu recommanderais pour varier un peu les plaisirs: Fricsay, Böhm, Harnoncourt ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyDim 30 Aoû 2009 - 2:18

adriaticoboy a écrit:
Je suis d'accord mais je ne pourrais pas en dire beaucoup plus car c'est la seule version de ma discothèque et elle me contente parfaitement !
cheers

adriaticoboy a écrit:
Quelle autre version tu recommanderais pour varier un peu les plaisirs: Fricsay, Böhm, Harnoncourt ?

Harnoncourt, ça va te faire varier, ça c'est sûr, mais les plaisirs... Confused Tu peux relire le début de ce topic pour savoir ce que j'en pense. Cela dit, c'est une version qui a beaucoup d'admirateurs, même si je n'arrive toujours pas à comprendre - ou à entendre - pourquoi...

Pour varier, l'intérêt serait plutôt d'aller vers des versions anciennes, historiques. Et de ce côté-là, il me semble c'est Fricsay - DG qui s'impose comme référence. En revanche tu risques de trouver ça un peu... placide peut-être, surtout en comparaison de ta version... C'est du Mozart un peu académique dirons-nous, alors que Gardiner lui rend sa jeunesse et tout son entrain... - Cela dit il faudrait que j'y prête à nouveau l'oreille, mon écoute date. - Mais le casting vocal vaut le détour, il n'y a pas de faute de goût majeure, et la prise de son (aidée par la remasterisation?) est très bonne, loin de ce dont pâtissent d'autres enregistrements de la même époque qui pourraient être intéressants sans cela (je pense à Moralt et à Szell).

Bon, je vais quand même essayer de réécouter ça sous peu pour te donner un avis un peu plus détaillé.

Sinon, je ne connais pas Böhm, ni encore Solti qui a l'air ici de s'attirer les louanges même la part de ses habituels détracteurs. Ils sont tous les deux (avec quelques autres...) sur ma liste de prévisions d'écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iskender
Mélomaniaque
Iskender

Nombre de messages : 1190
Age : 51
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 11/08/2009

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyDim 30 Aoû 2009 - 9:49

Octavian a écrit:
adriaticoboy a écrit:
Quelle autre version tu recommanderais pour varier un peu les plaisirs: Fricsay, Böhm, Harnoncourt ?

(...) Pour varier, l'intérêt serait plutôt d'aller vers des versions anciennes, historiques. Et de ce côté-là, il me semble c'est Fricsay - DG qui s'impose comme référence. (...)

Sinon, je ne connais pas Böhm, ni encore Solti qui a l'air ici de s'attirer les louanges même la part de ses habituels détracteurs. Ils sont tous les deux (avec quelques autres...) sur ma liste de prévisions d'écoute.

Après la relecture des baroqueux (Gardiner), et les historiques (Fricsay), l'autre alternative pour varier les plaisirs c'est en effet une grande version relativement récente sur instruments modernes qui reste à écouter, et celle de Solti est tout à fait remarquable. C'est comme souvent avec Solti dans les opéras de Mozart, très enlevé mais sans lourdeur, très coloré, et Gruberova est incoutournable en Constance.
Cela a déjà été dit, si j'ajoute ma pierre à ce fil c'est juste pour mentionner une réserve sur cet enregistrement magnifique : Le Belmonte de Gösta Winbergh; s'il est sincère musicalement, c'est quand même assez raide et parfois limité vocalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/etiennetabourier
marc.d
Mélomaniaque
marc.d

Nombre de messages : 1217
Age : 64
Localisation : Lille
Date d'inscription : 17/11/2007

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyDim 30 Aoû 2009 - 10:45

Je confirme SOLTI est un bon compromis de qualité : chanteurs, direction enlevée et prise de son superlative ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 35
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart EmptyDim 30 Aoû 2009 - 11:23

Je vois, je vois... je vous vante un enregistrement qui sort un peu des sentiers battus, et il ne faut pas plus de deux messages pour retomber dans le chorus de l'apologie de Solti... Tsss... Rolling Eyes










( Mr.Red )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




L'enlevement au Serail de Mozart Empty
MessageSujet: Re: L'enlevement au Serail de Mozart   L'enlevement au Serail de Mozart Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'enlevement au Serail de Mozart
Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mozart : sérénades et divertimenti
» Kurt Moll
» Mozart - Airs d'opéras
» Opéra du Rhin - l'Enlèvement au sérail
» Grande tristesse du requiem de mozart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: