Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sémiramide (Rossini, 1823)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3548
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Jeu 6 Sep 2018 - 23:18

Mais c'est fait Poly, j'ai déjà vu Palazzi en salle. Pas dans les meilleures conditions pour lui mais je l'ai vu. Il n'a rien d'une basse rossinienne et même si j'écoutais la Sémiramide a venir rien ne me ferait changer d'avis : Ramey puis Pertusi puis a 1000000 d'années lumières Palazzi. Dans un rôle comme Assur Palazzi est trop gentil avec une voix de baryton vraiment trop claire. Comme il dit dans ses commentaires sur d'autres vidéos sa voix est une "vocetta"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19406
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Jeu 6 Sep 2018 - 23:26

luisa miller a écrit:
Mais c'est fait  Poly, j'ai déjà vu Palazzi en salle. Pas dans les meilleures conditions pour lui mais je l'ai vu. Il n'a rien d'une basse rossinienne et même si j'écoutais la Sémiramide a venir rien ne me ferait changer d'avis : Ramey puis Pertusi puis a 1000000 d'années lumières Palazzi. Dans un rôle comme Assur Palazzi est trop gentil avec une voix de baryton vraiment trop claire. Comme il dit dans ses commentaires sur d'autres vidéos sa voix est une "vocetta"

Comme tu le dis, tu l'as entendu alors qu'il était malade.
Tu peux aussi prendre en considération les retours de son Assur à Marseille?
Tous les retours que j'ai lu sont laudatifs et il a eu un véritable triomphe en salle! Je sais que quand tu as une idée en tête... elle n'est pas ailleurs, mais tout de même...

Un exemple de retour : www.classiquenews.com/compte-rendu-opera-marseille-opera-le-27-octobre-2015-rossini-semiramide-giuliano-carella-direction/

Enfin bref... Vu le répertoire qu'il chante (Lord Sidney magistral, Banco, Enrico VIII, Basilio, Mahometto...) il est tout de même difficile de le croire baryton. Ou alors l'ensemble des décideurs (Pesaro et Wildbad en tête qui sont tout de même les deux centres rossiniens actuellement) ont vraiment des soucis d'oreille.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6184
Age : 43
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Jeu 6 Sep 2018 - 23:29

Polyeucte a écrit:
Vu le répertoire qu'il chante (Lord Sidney magistral, Banco, Enrico VIII, Basilio, Mahometto...) il est tout de même difficile de le croire baryton.
Oui, un vrai baryton, c'est Domingo, par exemple.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3548
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Jeu 6 Sep 2018 - 23:29

Oui bien sur; moi aussi je les ai vu ces éloges. Cela ne change rien au fait que Palazzi n'a pas le format vocal d'un rôle comme Assur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19406
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Jeu 6 Sep 2018 - 23:33

luisa miller a écrit:
Oui bien sur; moi aussi je les ai vu ces éloges. Cela ne change rien au fait que Palazzi n'a pas le format vocal d'un rôle comme Assur

Amen...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6833
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Ven 7 Sep 2018 - 0:15

Palazzi n'a absolument pas une voix de baryton! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3548
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Ven 7 Sep 2018 - 0:22

Otello a écrit:
Palazzi n'a absolument pas une voix de baryton! Shocked

Et il n'a absolument pas la voix d'un Assur Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Colbran
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/09/2014

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Sam 8 Sep 2018 - 16:26

Disponible sur spotify également. Je vais écouter ça rapidement.

Sur la distribution, d'après mes souvenirs de l'enregistrement des Proms:

Shagimuratova, une Semiramide très incomplète. Bien trop légère (mais ça, on est habitués maintenant), sans grande consistance dans les zones les plus sollicitées du rôle, avec des agilités assez aléatoires qui plus est.  Compte-tenu de ces carences, difficile de dispenser les justes accents dans ce rôle monumental.  Après, ce n'était pas désagréable dans son genre, plutôt correct d'émission, surtout pour notre époque, et je la réécouterai volontiers.

Barcellona: Bon, je crois bien avoir déjà dit ici tout le peu de bien que je pense de cette chanteuse, je ne vais pas me répéter. Je passerai seulement ses airs.

Palazzi: Lui, je l'ai écouté à Marseille. Ce n'est pas un baryton, mais je comprends très bien les réserves de Luisa Miller. Ce n'était pas mauvais, mais fade, léger, sans mordant pour un Assur, avec des défauts notables de placement dans le haut et de soutien dans l'extrême bas de tessiture.  Après, il était très investi, et je me souviens d'une belle caractérisation de sa Grande scène.  Bon, c'est sûr que si tu sors Ramey du chapeau, il n'en reste pas grand chose. Mais, encore une fois, en 2018, ça reste décent. On entend bien pire dans Rossini de nos jours. Quant à Pertusi au TCE il y a quelques années, c'était tout simplement embarassant...

Banks: Mauvais comme un cochon. Voix sans soutien, trémulante et pleine d'air. Engorgée par moment avec ça. Ses fantastiques agilités glottiques m'ont aussi laissé un vif souvenir. Bon, c'était toujours mieux que l'Idreno de Marseille dont je ne me rappelle plus le nom mais qui était assez inédit  hehe !

Benedictus a écrit:
Oui, un vrai baryton, c'est Domingo, par exemple.
pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3548
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Sam 8 Sep 2018 - 16:38

Très franchement dans cette Sémiramide parisienne, il y avait pire que Pertusi, pourtant diminué par un rhume. Pendatchanska grelottante toute la soirée, Kunde fantomatique pour cause de cancer, Di Catsri pas à sa place et un Oroe faux chantant au possible. Bref, j'espère revoir un jour Sémiramide avec un cast au top
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Colbran
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 57
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/09/2014

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Sam 8 Sep 2018 - 16:58

Je parlais de la Semiramide avec Mosuc en 2014.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3548
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Sam 8 Sep 2018 - 18:38

Oups, j'avais oublié cette version concert. Et comme les deux étaient au TCE ... Concernant Pertusi, je l'avais vu peu avant à Parme ou il chantait à l'époque La forza del destino. J'avais été assez surprise de le voir s'angoisser pour ce concert alors qu'il maitrisait parfaitement un rôle qu'il baladait depuis des années. Et d'ailleurs jusqu'à l'an dernier (ROH novembre décembre 2017), ou il avait remplacé au pied levé un collègue officiellement "souffrant", il n'avait aucun projet prévu concernant Sémiramide. Et pour autant que je sache, il n'est pas prévu que Pertusi reprenne ce rôle bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6833
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Lun 10 Sep 2018 - 0:26

Je viens d'écouter cette nouvelle intégrale! C'est globalement très bien mais honnêtement ce n'est pas mieux que les versions précédentes! C'est même parfois moins bien à commencer par Barcellona qui conviendrait plutôt pas mal en Arsace si Horne n'était pas passée par là! Or non seulement elle est passée par là mais il se trouve qu'elle est impérialement installée en tête de discographie dans ce rôle à telle enseigne que tous les défauts de Barcellona ressortent de façon assez criante: un timbre pas très enthousiasmant (mais ça c'est pas important), un chant assez générique (ça c'est plus problématique chez Rossini), une technique correcte mais pas transcendante (vocalisation un peu laborieuse!)... Même Larmore est plus électrisante qu'elle! Palazzi pourrait avoir le même genre de problème car l'Assur absolu, nous l'avons déjà avec Ramey qui y est monumental. Eh ben Palazzi, lui, arrive tout de même à faire que son Assur existe en dépit de cette référence incontournable. La voix est belle, assez claire mais mordante avec un beau grave et la technique est irréprochable. A la vérité, certes sans l'égaler, son interprétation est dans la lignée de celle de Ramey. Banks me laisse partagé car le timbre est sans séduction et le chant est un peu trop ouvert ce qui fait que certaines voyelles sur certaines notes sonnent un peu débraillées ... Pour autant, il vocalise bien, il assume crânement l'écriture difficile du rôle d'Idreno ... un chanteur efficace!
Shagimuratova, c'est plutôt bien et même très bien à certains moments mais pour ce qui devait être une interprétation modèle au plus près de ce qu'est le rôle-titre, ça se pose là! Elle vocalise efficacement mais sans la perfection technique d'une Sutherland (dont elle reprend pourtant la plupart des extrapolations dans l'aigu et le suraigu) ni même l'agilité qu'y démontrait une Studer, 2 voix autrement dotées! Elle est évidemment beaucoup plus adéquate qu'une Gruberova...
En fait, c'est Elder qui serait la première justification d'acquisition de cette intégrale qu'il dirige avec beaucoup de relief et de vitalité!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3548
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Lun 10 Sep 2018 - 9:21

Merci pour ce premier CR. Tu confirmes ce que je disais de Palazzi voix claire (trop AMHA pour Assur) mais technique parfaite (et ça je l'ai dit dès mon premier post malgré mes grosses réserves)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3116
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Lun 10 Sep 2018 - 10:06

Et est-ce qu'il y a un intérêt éditorial ? Ou bien avait-on déjà des versions complètes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
luisa miller
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3548
Age : 918
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Lun 10 Sep 2018 - 10:22

Des intégrales? Il en existe pas mal même hehe

https://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&url=search-alias%3Dclassical&field-keywords=s%C3%A9miramide+rossini&rh=n%3A301174%2Ck%3As%C3%A9miramide+rossini

Les incontournables sont celles avec le duo Sutherland/Horne. J'i la flemme de regarder si la production d'Aix (1980) a été édité en DVD. Si c'est le cas, tu ne trouveras guère mieux en DVD avec Caballé, Horne et Ramey dont l'Assur est insurpassable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 19406
Age : 35
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Lun 10 Sep 2018 - 10:30

luisa miller a écrit:
Des intégrales? Il en existe pas mal même hehe

https://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&url=search-alias%3Dclassical&field-keywords=s%C3%A9miramide+rossini&rh=n%3A301174%2Ck%3As%C3%A9miramide+rossini

Les incontournables sont celles avec le duo Sutherland/Horne. J'i la flemme de regarder si la production d'Aix (1980) a été édité en DVD. Si c'est le cas, tu ne trouveras guère mieux en DVD avec Caballé, Horne et Ramey dont l'Assur est insurpassable

Francesco demande tout simplement si il y a des choses en plus par rapport aux versions traditionnelles... une édition critique, des morceaux optionnels...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://erikcarnets.fr/
Stefano P
Mélomane du dimanche
avatar

Nombre de messages : 69
Date d'inscription : 30/08/2018

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Lun 10 Sep 2018 - 10:54

luisa miller a écrit:
Les incontournables sont celles avec le duo Sutherland/Horne. J'i la flemme de regarder si la production d'Aix (1980) a été édité en DVD. Si c'est le cas, tu ne trouveras guère mieux en DVD avec Caballé, Horne et Ramey dont l'Assur est insurpassable

Je crois bien qu'il n'y a jamais eu de DVD ni même de VHS officiels pour cette production, même s'il arrive que l'on trouve sur le Net des DVD qui doivent être en fait des repiquages de la bande de la retransmission plus ou moins "artisanaux". En revanche, il existe plusieurs éditions CD, celle-ci par exemple :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jecroisentendreencore.blogspot.com/
Otello
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 6833
Age : 52
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   Mar 11 Sep 2018 - 21:30

Francesco a écrit:
Et est-ce qu'il y a un intérêt éditorial ? Ou bien avait-on déjà des versions complètes ?
La version de Ion Marin avec Studer était déjà complète...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sémiramide (Rossini, 1823)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sémiramide (Rossini, 1823)
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Sémiramide (Rossini, 1823)
» Sémiramide (Rossini) Lyon/TCE Pido
» Sémiramide
» La gazza ladra (Rossini, 1817)
» Maometto II (Rossini 1820)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: